• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vaccins : un parlementaire américain exige des études comparatives entre (...)

Vaccins : un parlementaire américain exige des études comparatives entre vaccinés et non vaccinés

Enfin, un parlementaire a osé réclamer la vraie Science, celle qui consiste à comparer des vaccinés à des non vaccinés (0 vaccins), pouvait-on récemment lire sur plusieurs sites anglophones dont celui d'Health Impact News !!!

C'est ainsi que le Congressman républicain Bill Posey a demandé au Dr Boyle du Centre de Contrôle des Maladies (CDC) s'ils avaient déjà effectué la moindre étude comparative entre enfants vaccinés et enfants non vaccinés. Et la réponse du Dr Boyle, qui fait littéralement froid dans le dos, est que NON, ils n'ont jamais procédé à pareille étude !! Cela signifie donc, en d'autres mots, que les autorités américaines (comme tous les autres autorités dans le monde) recommandent depuis des décennies de façon non scientifique et non éthique la vaccination aveugle des enfants avec des vaccins par définition expérimentaux !

On comprend donc mieux que les fausses assurances des autorités et autres pseudos experts, selon lesquelles les vaccins ne causent pas l'autisme, n'ont aucune valeur scientifique et ne reposent donc en définitive que sur du vent ! La Vraie Science, souvenez-vous, ce n'est pas de ne pas mener les études de peur de ce qu'on pourrait trouver et qui pourrait être en défaveur de quelques intérêts partisans, c'est d'observer des faits et oser en tirer les conclusions dans l'intérêt de la société toute entière !

Bien sûr, comme ces études et cette vraie Science effraient autant les industriels et les officiels que l'ail effrayerait un vampire, il leur fallait trouver un prétexte en or pour repousser pareille perspective et c'est ainsi qu'ils invoquent.... l'éthique pour étayer leur pitoyable frilosité ! Ils prétendent en effet qu'il ne serait soi-disant "pas éthique" de comparer des enfants vaccinés à des enfants vierges de tout vaccin, ce qui revient donc à considérer à priori et de façon purement dogmatique/idéologique, que les vaccins font forcément plus de bien que de tort. Ces gens admettent donc implicitement, sans même sans s'en rendre compte, qu'ils se situent et veulent se maintenir hors du champ de la VRAIE Science.

Ce parlementaire américain a donc eu le bon sens d'introduire une proposition de loi imposant au Ministère de la Santé la responsabilité incontournable de mener de telles études réellement comparatives, dans le but d'étudier notamment la prévalence de l'autisme mais aussi d'autres paramètres et d'autres maladies dans les deux types de groupes (vaccinés et non vaccinés).

 

Loi sur l’étude de la sécurité des vaccins : H.R. 1757

Visant à encourager le Secrétaire des Services de Santé et Humains à organiser et à soutenir une vaste étude qui comparerait les résultats globaux de santé, y compris le risque d’autisme dans les populations vaccinées des Etats-Unis avec des populations non vaccinées, comme à d’autres fins.

Populations ciblées – Le Secrétaire devra chercher à inclure dans l’étude visée au présent article les populations qui traditionnellement sont restées non vaccinées pour des raisons religieuses ou autres. Ces populations comprennent l’ancien Ordre des Amish et des membres de pratiques cliniques.

(Telles que la pratique « Home-first » à Chicago) qui choisissent des pratiques médicales alternatives, les adeptes des modes de vie anthroposophiques et d’autres qui ont choisi de ne pas se faire vacciner.

 

Quand on voit ce qui se passe aux USA, ou même en France, dans une moindre mesure avec l'aluminium vaccinal, on se dit que les parlementaires belges sont décidément bien médiocres...

[Le CDC américain est une institution qui fait malheureusement "la pluie et le beau temps" partout dans le monde en matière d'épidémiologie, de vaccination etc.]

Le Dr Mayer Eisenstein, médecin dans la communauté Homefirst à Chicago, a eu l'occasion de suivre plus de 30 000 enfants et il n'a pas le souvenir d'avoir vu le moindre cas d'autisme chez les enfants non vaccinés qu'il a accouchés et suivis. Pour lui, il est donc vraiment nécessaire et légitime qu'une telle proposition de loi puisse aboutir, et c'est pourquoi il apporte tout son soutien et tous ses encouragements au député Bill Posey.

 

En France, il y a plus de 600 000 cas d'autisme dont une majorité de cas d'autisme régressif, c'est à dire la forme d'autisme qui se manifeste après une période de développement tout à fait normale de l'enfant. Combien de ces plus de 600 000 autistes doivent la destruction de leur vie et de leur avenir aux vaccins que leurs parents leur ont fait faire par ignorance, en croyant bien faire, avec la bénédiction des médias, des médecins et des politiciens ?

Que la vaccination ait un impact épidémiologique sur la fréquence de la rougeole n'est pas ce qui est contesté ici. Mais un des tout gros problèmes en matière de sécurité vaccinale, c'est que les défenseurs des vaccins à tout crin mélangent volontairement tout, donnant ainsi aveuglément la priorité à leur peur panique de la maladie contre laquelle on vaccine (rougeole par ex.) sur le ratio bénéfices/risques GLOBAL des vaccins. C'est ainsi qu'ils ne parlent jamais que des cas de rougeoles évités. Mais à cela, on peut répondre d'une part que tous les cas de rougeoles évités n'auraient certainement pas, loin s'en faut, donné lieu à des complications graves, et d'autre part qu'il faut chercher et additionner tous les cas de complications graves occasionnés par la vaccination, aussi nombreux et variés soient-ils. Et c'est précisément cela que les défenseurs aveugles des vaccins se refusent à faire, refusant de prendre ainsi en compte la sous-estimation constante des effets secondaires des vaccins, tant en fréquence, qu'en gravité et qu'en variété. Cette irresponsabilité s'avère extrêmement lourde de conséquences et ne profite donc en définitive qu'aux seules pharmas qui pourront bientôt repasser à la caisse avec un futur vaccin... contre l'autisme (!) sur lequel plusieurs scientistes sont déjà en train de plancher... quel horrible cercle vicieux absurde (mais si lucratif !) !

Voir aussi l'article "La sécurité des vaccins pose vraiment problème : les officiels le savent."

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Initiative Citoyenne Initiative Citoyenne 9 mai 2013 16:26

    Chose intéressante également et qui vient aussi d’être publiée sur les sites anglophones, c’est cette autre proposition de loi d’une députée américaine de l’état du Maine qui prévoir l’obligation pour les professionnels de santé de révéler aux parents la liste complète des composants des vaccins ainsi que l’obligation de leur révéler leur droit de refuser quel que vaccin que ce soit pour des raisons religieuses ou philosophiques, plus d’infos à ce sujet ici :

    http://www.initiativecitoyenne.be/article-perspective-d-une-nouvelle-transparence-une-proposition-de-loi-americaine-pour-informer-les-parent-117677535.html


    • Wendigo Wendigo 9 mai 2013 16:27

       

       Ce Mr Posey ne devrait pas tarder à avoir quelques problèmes de santé ou véhiculaire. Car c’est assez fréquent que des gens en fin de vie se pose de telles question en publique.

       

      Attention, je ne dis pas que quelqu’un veut lui faire du mal, non, mais en général ce type d’interrogation est un signe précurseur d’un mauvais état de santé, ça indique que le monsieur va avoir sous peu le pouls qui s’arrête. C’est scientifiquement prouvé ...


      • Stof Stof 9 mai 2013 19:38

        Je connais un cas d’autisme lié directement à une triple vaccination.


        • Wendigo Wendigo 9 mai 2013 20:14

           

           

           Lequel, celui de nos dirigeants lobbytisés ? (je plaisant ... à moitié)
          Je pense en connaitre aussi.
          Désolé pour l’ironie, ça m’aide à digérer. smiley

           


        • Stof Stof 9 mai 2013 21:21

          Nos « dirigeants » ne dirigent plus rien depuis longtemps.


          • robin 10 mai 2013 08:34

            Je pense que ce monsieur a intérêt à se payer des gardes du corps très très bien payés.


            • doctorix doctorix 13 mai 2013 16:23

              Rassurons-nous : après 20 ans, les innovations américaines arrivent toujours en France, c’est statistiquement prouvé.

              Pas de menace immédiate pour les actions Sanofi, donc.
              Mes enquêtes à moi prouvent que chaque fois que j’ai vacciné mille enfants, j’ai provoqué chez eux 800 maladies chroniques, depuis l’asthme, les otites, les épilepsies, le rhume des foins, l’insuffisance thyroïdienne et même la scoliose, liste loin d’être exhaustive..
              Bien sûr, je ne vaccine plus depuis que j’ai commencé à comprendre, il y a 4 ans, mais j’ai assuré du boulot pour mes successeurs jusqu’à la fin de leurs jours.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires