• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vague populiste, jusqu’où ira-t-elle ?

Vague populiste, jusqu’où ira-t-elle ?

Vague populiste, jusqu’où ira t-elle ?

 

Les élections législatives en République tchèque confirme un mouvement enclenché il y’a plusieurs années. On voit en Occident l’émergence de partis populistes prendre le pouvoir. Il est fort probable que cette vague ne s’arrête pas tout de suite et s’inscrive dans la durée. En République tchèque le vainqueur des élections s’appelle Andrej Babis. Il est comparé à Donald Trump.

Ils sont tous les deux des hommes d’affaires. Ils ont tous deux été élus sur un programme visant à réduire la corruption. S’il est trop tôt pour juger Andrej Babis en tant que premier ministre. On rappellera qu’il a été à la fois ministre des finances (2014-2017) et président du groupe agroalimentaire Agrofert.Des soupçons de conflits d’intérets se sont posés et il a été évincé de l’ancien gouvernement en mai dernier. Aujourd’hui il tient sa revanche.

Comme on peut le constater dans cette affaire, la République tchéque n’est pas pas un trés un bon éleve en matiére de lutte contre la corruption. Elle se situe à la 47 ème place du classement mondial de “Transparency International” en 2016. Dans l’Union Européene la Hongrie, la Slovaquie, la Roumanie, l’Italie et la Grece font moins bien.

La situation est meilleure aux Etats Unis. Ceux-ci se classent 18 eme du même classement. Trump avait fait quand même fait de la lutte contre la corruption une priorité. Qu’en est-il aujourd’hui un an aprés son élection ? A-t-il tenu ses promesses ? Trump a l’air avant tout de vouloir détricoter l’héritage d’Obama.

Pour cela, il tente donc d’abroger l’Obamacare, sortir de l’accord de Paris sur le climat et de celui sur le nucléaire iranien. On peut tout de même mettre à son actif, le decret restreignant les activités de lobbying. C’est à dire que désormais, les membres de son administration ne peuvent pas exercer d’activités dans le privé 5 ans aprés avoir quitté celle-ci. CNN soulignait néanmoins que de telles régulations etaient faciles à contourner. Les anciens membres de l’administrations peuvent en effet s’enregistrer comme conseillers plutôt que comme lobbyistes.

Une autre de ses promesses était de renoncer au salaire de président. Il ne touche qu’un dollar par mois en tant que président. Auprés de l’opinion publique la mesure était populaire. En fait Trump a trouvé un autre moyen de s’enrichir. Il a hérité d’un empire immbobilier par son père. Avant de devenir président, il a légué les affaires à ses enfants mais il est resté tout de même actionnaire. En avril Eric Trump, son fils s’est rendu en Irlande dans le golf de son père. Etant donné qu’il est le fils du président, il doit être escorté par un service de sécurité. Celui-ci a donc été logé au golf et le trésor américain a réglé un chéque de 11 000 dollars à la famille Trump pour avoir logé le service d’ordre. Ce n’est pas illégal mais c’est un mélange des genres tout a fait inédit. Trump a même utilisé ces subterfuges durant la campagne. Il voyagait en compagnie du service d’ordre avec sa propre compagnie d’avions. Tous candidat doit être en effet protégé. Le service d’ordre a donc remboursé à la compagnie, le transport de ses hommes soit la coquette somme de 2,74 millions de dollars.

Cela ne l’a pas empeché d’ être élu. Ces deux hommes ont su profiter du vent colère qu’il soufflait de part et d’autre de l’Atlantique. Ils ont aussi été élus à cause de la faiblesse de leurs oposants. On rapelle qu’Hillary Clinton était engluée dans l’affaire des emails.

Pour le parti social démocrate anciennement au pouvoir en Tchéquie, c’est par contre plus étonnant. Le chômage est l’un des plus faibles d’Europe (3,5%). Ce parti avait augmenté le salaire minimum en 2014. Malgré cela, les salaires restent bas. La confédération européenne des syndicats estime que l’ écart salarial entre l’Ouest et l’Est de l’Europe s’est agravé depuis la crise de 2008. Cela est du à la faiblesse syndicale en Europe Centrale. Les salariés sont trés peu protégés. C’est l’une des causes du mécontentement tchéque.

La République Tchéque se rapproche donc de la Pologne et la Hongrie en termes de sensibilités politiques. En fait c’est toute l’Europe Centrale qui penche à droite depuis un certain temps. Viktor Orban en Hongrie n’est pas un phénomene nouveau. Il a déja été premier ministre en 2001. Néanmoins depuis la crise migratoire il n’hésite pas à présenter les musulmans comme une menace pour la civilisation européenne. En Pologne, le parti au pouvoir PIS avait déja gouverné entre 2005 et 2007.

Cependant depuis 2015, il n’hésite pas à promulguer des lois controverses contrôlant davantage les médias publics et les tribunaux. L’Autriche est aussi concerné. Les récentes élections ont vu la victoire de Sebastian Kurz de centre droit. Il est fort probable qu’il s’allie avec l’extrême droite. Celle-ci a déja participé à un gouvernement de coalition dans les années 2000. Par contre ce ne sont pas les faibles salaires qui provoquent les mécontentements mais plutôt le plan de relocalisation des réfugiés.

Tump profite de ce basculement à droite dans la région. En effet les pays d’Europe Centrale sont trés mécontents à propos du projet Nord Stream 2. Celui-ci a pour objectif la construction d’un gazoduc entre la Russie et l’Allemagne. Ce gazoduc passera par la Baltique et évitera la partie orientale de l’Europe. On comprend leur insatisfaction car ils ne récolteront aucun droit de péage. On peut aussi souligner l’impact environemental de ce gazoduc.

L’Europe centrale a donc répondu en créant l’initiative des 3 mers. Cette initiative regroupe plusieurs pays allant de la mer Baltique aux mers Adriatique et Noire. Un projet de gazoduc est prévu. Ce projet a pour vocation de limiter la dépendance au gaz russe. On veut éviter à tout prix la crise du gaz ukrainienne. Bien sur on devine le grand gagnant de cette opération. C’est Donald Trump lui même car le gazoduc sera alimenté par du méthanier américain.


Moyenne des avis sur cet article :  1.11/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Franck Einstein Franck Einstein 24 octobre 2017 12:48

    Nulle part :
     
    La consommation prime tout idéal et la démographie du Grand Remplacement fait le reste :
     
    93 : 43% de naissances à prénoms musulmans
     
    pseudo France :
    10% d’étrangers
    20% avec leurs enfants
    30% à 2 génération
    40% de naissances d’origine africaine (test drépanocytose)

     
    http://www.micheletribalat.fr/


    • sukhr sukhr 24 octobre 2017 12:50

      @Franck Einstein
      la France ne se limite pas au 93. 

      Toutefois, il faut arrêter avec cette immigration de masse. Elle a été instaurée par la Droite et la Bourgoisie, et dé-diabolisée par les chrétiens, dans le but de déstabiliser les communistes dans les cités françaises. 

    • Franck Einstein Franck Einstein 24 octobre 2017 14:59

      @sukhr

      ouaaah !
      Une double clairvoyance marxiste qui ne peut pas venir du parti sorosien globaliste au clown à la farine sans cravate opposant préféré de Rothschild  !
       
      On est pas loin de Marchais le nazi qui disait qu’il fallait produire français et arrêter l’immigration.
       smiley
      Après réfléchir sur ce qu’était la culture communiste... le gender ; le bio vegan et la gpa et la mariage entre 3 gouines ?
      Et se demander pourquoi, à la place du commun,  le corps de chacun est devenu son seul capital, ... nécessitant le bio, la chirurgie esthétique, le coach sportif et autres impératifs narcissiques de loisirs et consommation
      Si l’URSS a gagné la guerre c’est que Lénine et Staline ont imposé l’industrialisation à famine forcée. Pas moral droitdelhommiste mais politiquement éthique car le résultat fut là : le non anéantissement.
       


    • quand 24 octobre 2017 16:51

      @Franck Einstein
      et alors toccard !
      c’est le résultat de vos politiques de ghettos..............
      viens pas pleure après


    • OMAR 24 octobre 2017 17:52

      Omar9

      @Franck Einstein : « ...le grand remplacement... ».
      .

      D’après l’auteur, « Viktor Orban en Hongrie n’hésite pas à présenter les musulmans comme une menace pour la civilisation européenne.... ».
      Sauf que dans ce pays, les musulmans sont au nombre de 32 000 personnes et ne représentent que 0,3 % de la population .
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Islam_en_Hongrie
      Alors, ce « remplacement » parait plus grand et gros que la sardine qui a bouché le port de Marseille.


    • Zolko Zolko 24 octobre 2017 23:38

      @OMAR : « les musulmans comme une menace pour la civilisation européenne »
       
      si j’étais vous, je relirais l’histoire Européenne et en particulier tous les massacres pour causes religieuses. Et ensuite, je vous conseillerais de raser les murs au lieu de faire le malin. Le vent a tourné, au cas où vous ne l’auriez pas remarqué.


    • Cadoudal Cadoudal 25 octobre 2017 01:27

      @Zolko
      Il a un cousin en Hongrie qui voulait faire venir une jeune cousine du Bled, son cousin va quitter la Hongrie, arrivée prévue dans le 93 la semaine prochaine...

      Omar a des cousins partout sauf en Algérie...

      Que des cousines là-bas...

      Quant au vent qui à viré à l’Est, le dernier petit Jihad Français serait né en Aout à Toulouse..

      http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/jihad-un-prenom-contraire-a-l-interet-de-l-enfant-7790649685

      La Malaisie, les Tchèques, L’Autriche, etc, etc...

      Sale temps pour les colons Algériens...


    • Yvance77 Yvance77 25 octobre 2017 11:47

      @OMAR

      Il vaut mieux couper de suite une tumeur, plutôt que de risquer les métastase de l’islam ! Islam qui bien entendu n’a jamais cherché à conquérir des terres qui ne sont pas siennes, comme la chrétienté ceci étant.

      C’est vrai que la Malaisie a ét immédiatement musulmane, tout comme un pays des Balkans ou domine cette religion de demeurés, la Tchétchénie etc.... etc ... etc...

      Demain, les Roumains, Polonais, Hongrois etc... ne veulent pas et à juste raison que la moitié des rejetons soient nommés Mohammed (majoritaire à Londres bientôt), Rachida où Djibril ...

      Tant que vous ne vous assimilerez à nos coutumes, et pas l’inverse, on ne voudra pas de vous, mets-toi le dans le dans le crane !



    • Gasty Gasty 24 octobre 2017 12:59

      Le populisme serait donc de droite ?

      « Les élections législatives en République tchèque confirme un mouvement enclenché il y a plusieurs années. On voit en Occident l’émergence de partis populistes prendre le pouvoir.///
      La République Tchéque se rapproche donc de la Pologne et la Hongrie en termes de sensibilités politiques. En fait c’est toute l’Europe Centrale qui penche à droite depuis un certain temps. »

      Puisque le populisme désigne l’idéologie ou l’attitude de ces mouvements politiques qui se réfèrent au peuple pour l’opposer à l’élite des gouvernants, au grand capital, aux privilégiés trahissant égoïstement les intérêts du plus grand nombre, je me demande pourquoi l’ISF en France est supprimé dès qu’un gouvernement de droite passe au pouvoir.

      Ainsi donc, l’Europe penche à droite !


      • Laulau Laulau 24 octobre 2017 13:15

        « sera alimenté par du méthanier américain. »

        Sauf que du méthane liquéfié et transporté par bateau c’est beaucoup, beaucoup plus cher que le gaz russe.
        Et puis arrêtez d’utiliser de terme de « populiste » qui ne veut strictement rien dire et qui a été remis au gout du jours pour embrouiller les esprits.


        • Jeekes Jeekes 24 octobre 2017 13:24

          ’’On voit en Occident l’émergence de partis populistes prendre le pouvoir’’
           
          Mouais, et en quoi ça serait mal ?
           
          Honnêtement, ça nous changerait bien des partis mafieux-pourris-scérosés que nous subissons depuis des décennies !
           
          Ah oui, c’est que dans ’’populistes’’ y’a ’’peuple’’, merde alors !
           


          • Le Comtois 24 octobre 2017 16:36

            @Jeekes


             c’est vrai que pour les gens au pouvoir depuis des lustres, peuple c’est presque un gros mot !

          • Albert123 24 octobre 2017 13:47

            « En fait c’est toute l’Europe Centrale qui penche à droite depuis un certain temps. Viktor Orban en Hongrie n’est pas un phénomene nouveau. »


            donc rien à voir avec le populisme, mais au contraire un retour au centre (cad qui touche le plus grand nombre) de la droite politique qui n’est que la conséquence de l’échec de la gauche politique.

            vous confondez populisme et populaire, ce qui trahi votre positionnement idéologique par ailleurs..

            l’idéologie que vous portez est en berne, point barre.





            • sarcastelle 24 octobre 2017 14:10

              Vague populiste, jusqu’où ira-t-elle ?

              .
              Elle ira aussi loin que l’opposition électorale au monde indifférencié qui se construit, puisque « populiste » est le terme donné aux opposants par les constructeurs. 


              •  Arcane arcane 24 octobre 2017 15:58

                Aujourd’hui une petite centaine de députés d’extreme-droite vient de faire son entrée au parlement allemand smiley


                • Cadoudal Cadoudal 25 octobre 2017 01:39

                  @arcane
                  C’est bien triste en effet...

                  En Arabie Saoudite, y a pas de parlement, l’extrême droite se cachait dans les églises :

                  “Ces étrangers ne sont pas là pour travailler de manière régulière, ni pour des raisons religieuses [de pèlerinage à La Mecque], mais pour coloniser notre pays. […] Ils forment comme un peuple intrus qui cherche à s’imposer dans notre pays à travers une occupation sournoise. À long terme, notre pays risque de se retrouver contraint d’accepter leur présence, à cause de pressions internationales.”

                  https://www.courrierinternational.com/article/arabie-saoudite-contre-les-etrangers-mesures-restrictives-et-racisme-grandissant

                  On me souffle dans l’oreillette que l’extrême c’est que les blancs pas beaux méchants et que les gentils zarabes ben y sont gentils et puis c’est tout, mème qu’ils votent tous pour Benito qu’aime bien les petites beurettes...

                  Allo, allo, l’AFP, je passe sous un tunnel, bip, bip, bip....


                • Le Comtois 24 octobre 2017 16:38

                  C’est vrai qu’il vaut mieux une bonne « démocratie » à la Française, ou les lois passent avec 77 votants sur 577 élus ! Pour eux peuple c’est presque un gros mot 


                  • Zolko Zolko 24 octobre 2017 16:45

                    en quoi le populisme diffère-t-il de la démocratie ? Si la démocratie est la volonté du peuple, alors le populisme est la démocratie. A vous lire, un politicien ne doit pas faire ce que le peuple veut, mais doit le guider vers un avenir radieux. Sauf que « guider » en allemand se dit « führen » et un « guide » est donc un « Führer »
                     
                    excusez-moi, mais je préfère les populistes à des Führers.


                    • zygzornifle zygzornifle 24 octobre 2017 16:47

                      « En Marche » pour l’Europe Saoudite .....


                      • Jelena Jelena 24 octobre 2017 17:39

                        Sachant que Macron a fait une campagne dans le style « star academy », sachant que la majorité de son « fan-club » a voté pour lui « parce qu’il est beau, parce qu’il est jeune », peut-on dire que Macron est un candidat populiste ?


                        • alinea alinea 24 octobre 2017 22:17

                          @Jelena
                          C’est un candidat people !!


                        • eric 26 octobre 2017 22:55

                          Il me semble au contraire que c’est la fin du populisme.

                          Un peu partout, des coalitions de parasites de rastignacs et de populistes détenaient les pouvoirs, soit politiques, soit administratifs, soit les deux. En gros des sociaux démocrates et des alterpostnéomarxistesécolos quelque chose, alliés soit pour atteindre au pouvoir politique, soit pour bloque toute réforme et toute justice à travers leur poids organisé dans les administrations, les médias, les université et plus généralement, tous ce qui dépend de l’argent du contribuable.
                          Des gens assez populiste pour clamer à touts va, on va faire payer les riches, on ne remboursera pas les dettes et on rasera gratis.

                          Petit à petit, les populations majoritaires, c’est à dire ne général à droite, prennent consience de cette exploitation et ont tendance à les remettre ne cause.

                          c’est du reste la principale cause de la violence croissante des profiteurs qui ont la trouille de voir leurs prébendes menacées.

                          Avec Trump, on les tous vue dans les rues à dénoncer les résultats d’élections démocratiques... !

                          Partout, c’est l’alliance des élites traditionnelles, notamment entrepreneuriales et des couches les plus défavorisées et les plus laborieuses de la population qui vient à bout des profiteurs. La France, pays très conservateurs, ralentira le mouvement le plus longtemps possible. Elle ne l’arrêtera pas.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Thomas


Voir ses articles







Palmarès