• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Valérie Trierweiler : La vengeance d’une courtisane répudiée

Valérie Trierweiler : La vengeance d’une courtisane répudiée

A trop vouloir tourbillonner autour des hommes de pouvoir, certaines journalistes, à l'image de Valérie Trierweiler, finissent par s'y casser les dents, par se rayer l'émail au contact de ces messieurs au cœur de glace. « Merci pour ce moment » en est le terrible constat, c'est aujourd'hui dents pour dents avec son illustre ex-compagnon.

Elle est pas belle la vie ? Doit se demander François hollande, sans se départir de son éternel sourire aux lèvres, après avoir appris les révélations de son ex intime.

Combien de fois a-t-il dû hurler, façon Guy Bedos : « Salope ! » en découvrant que sa Valérie chérie avait grand ouvert sa bouche ?

Le chômage est au plus haut, les entreprises ferment les unes après les autres, le moral des Français est au plus bas, la dette se creuse, même la météo estivale est venue plomber l'ambiance, sans oublier la cote de popularité, tombée telle une dent de lait, au pied du lit.

Lui qui était si heureux de s'être débarrassé d'amis encombrants, aux dents longues, voilà que celle qui a partagé sa vie pendant 9 ans, vient l'accuser de mentir comme un vulgaire arracheur de dents.

Elles ont du claquer fort dans sa mâchoire, celles de la charmante Valérie, à s'en mordre les lèvres sous les soubresauts d'un rire convulsif.

Faut bien reconnaître qu'un coup de canine aussi incisif au moment même ou, son ex, tentait de s'extraire de la mouise par l'annonce de réformes ambitieuses, à de quoi vous déclencher un sacré fou rire.

Lui si habitué à les serrer face à l'adversité, je me demande bien comment il va réagir ?

 C'est donc fini le temps ou elle lui mordillait le cou amoureusement, aujourd'hui elle est enragée et pour couronner le tout, elle le fait savoir à la terre entière. Elle a du longuement ruminer sa vengeance...

Ben dites donc, en voilà une histoire cocasse !

François Hollande, dit-elle, n'aimerait pas les « sans dents », c'est à dire tous ceux qui sont incapables de se payer un dentier, un implant, un bridge. Tous ceux, en somme, qui votent pour lui.

Remarquez, on peut le comprendre, un édenté n'est pas beau à voir, en plus il vous postillonne à la figure à tout bout de champs. Ils pourraient quand même faire un effort tous ces gens là, mais quelle idée aussi de se faire élire par cette bande de « Jacquouilles » ?

Moi qui réside pas très loin de Tulle, ben oui ! Je les ai vu tous ces traine savates, arpenter les rues de la citadelle corrézienne, la bouche fermée, la tête baissée pour ne pas montrer leur misère buccale au président.

 

Tenez, pas plus tard que ce matin, j'en ai interrogé un.

  • Vous y croyez vous à ces histoires, comme quoi, François, n'aimerait pas les sans dents ?

Vous savez quoi ? Le type a mis ses doigts dans sa bouche et a pincé ses lèvres, comme s'il avait voulu me montrer qu'il s'en mordait les doigts d'avoir voté pour lui,...s'il en avait eu !

 

Alors, vrai ou faux cette révélation ? Difficile de le savoir tant Valérie Trierweiler
a une dent contre François Hollande,

Quoi qu'il en soit, c'est pas trop joli, joli, cet étalage de secrets d'alcôve, on se demande l'intérêt d'un pareil brûlot en pleine rentrée ? J'ai beau y réfléchir, mis à part l'appât du gain, on parle de 500 000 € de royalties, je ne vois pas en quoi cela nous concerne.

Si j'ai lu le livre ? Certainement pas, pourquoi dépenser 20€ alors que pour 2 ou 3€, on peut lire à peu près le même genre de niaiseries dans Gala ou Voici...

N'empêche que la belle a bien réussi son coup, faire de François Hollande un sale « bourgeois » qui n'aime pas les pauvres, alors qu'il leur doit son élection, c'est quand même énorme.

Tellement choquant, qu'il ne faudrait pas que les sans dents qui se sentiront trahis, se transforment aux prochaines élections, non pas en « Bonnet Rouge », mais pire, en « Sans culotte National »...


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Diogène diogène 5 septembre 2014 17:21

    Pffff


    Elle n’arrive pas à la cheville de Céleste Mogador, (Élisabeth-Céleste Veinard, comtesse de Chabrillan, 1824-1909), prostituée, danseuse, courtisane et dramaturge qui, pendant la commune de Paris officia comme infirmière auprès des insurgés.

    Quoique ?

    On ne sait jamais, c’est peut-être bientôt la commune n°2, et on verra bien comment V T se comportera !

    • Hermes Hermes 6 septembre 2014 09:57

      hoho...
      1789 : les sans culottes,
      201 ? : les sans-dents ?
       smiley


    • chapoutier 5 septembre 2014 17:22

      Et oui président normal, tu ne le sais peut-être pas, mais les soins dentaires sont un luxe que de nombreux concitoyen ne peuvent pas s’offrir.

      Et tu sais pourquoi, président normal ? Parce que toi, comme tes prédécesseurs, vous n’avez eu de cesse de détruire notre sécurité sociale.

      Comme vous n’avez eu de cesse de fermer nos entreprises, de nous jeter au chômage et à la rue.

      Comme vous n’avez eu de cesse de réduire les indemnités chômages, de pourchasser les chômeurs.

      Comme vous n’avez eu de cesse de rallonger notre durée de temps de travail et de réduire le montant de nos retraites.

      Alors président normal, si nous n’avons pas de dents, c’est par ce que toi et tes semblables vous n’avez eu de cesse de nous appauvrir pour enrichir tes banquiers d’amis.

      Président normal, ne viens-tu pas de les exonérer de 30 milliards d’euros de cotisations sociales et de leur offrir 20 milliards de crédit d’impôt.

      Président normal, ne viens-tu pas de réduire de 50 milliards les budgets des services publics, de la Sécurité sociale et des collectivités territoriales.

       

      Alors président normal, quand les sans dents descendront par millions dans la rue, je serais aux premières loges pour te voir claquer les dents de peur.

      Que hollande soit soumis aux seuls intérêts du grand capital financier, c’est une chose qui va de soi, d’ailleurs on en attendait pas plus de lui, ni des autres, et le taux d’abstention aux différentes élections démontre à que le peuple travailleurs n’a aucune illusion dans les castes politiques qui se partagent le pouvoir ou qui y aspirent.

       

      On se doutait bien aussi que ces gens de peu n’ont aucun respect pour le peuple, mais afficher un tel mépris, j’avoue que la colère et le dégoût me saisissent.

      Mais cette colère et ce dégoût doivent être partager par des millions de sans grades, de sans dents devrait-on dire dorénavant. Et tout cela à cause du manque de pudeur de cette Valérie Trierweiler par qui le scandale est arrivé.

      Alors évidemment, tous ces députés, ces sénateurs, les ’’politiques’’ de la vraie droite et de la fausse gauche dénoncent le « manque de pudeur » de Trierweiler !!!

       

      Parce que l’autre sur son scooter, il en a de la pudeur ?

      Alors oui je remercie cette Valérie Trierweiler, quelles que soient ses motivations, pour avoir levé un coin du voile, parce que, surtout, il ne fallait pas que ce petit peuple de sans dents tant méprisé sache comment il est traité dans les salons dorés de la république.


      • mmbbb 6 septembre 2014 11:01

        J’ai eu le reflexe de ne pas voter pour Hollande et j’ai vote pas depit Sarko J’avais predis ce qu’etais Hollande a savoir qu’il ferait une politique telle qu’’il l’a pratique aujourd hui a des collegues de travail bourgeois de gauche Hollande montre le vrai visage du socialisme et je souhaite que ce parti explose Hollande avant la presidentielle pris les postures de son mentor Mitterand Les gens sont t ils naifs ou completement cons pour se faire abuser ainsi Hollande est l’archetype du bourgeois ayant pu faire des etudes et n’ayant pas de charisme Son pere etait de la droite dure au moins c’etait clair Hollande est une grosse merde comme beaucoup de soss qui ne pensent desormais qu’ a leur carriere 


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 6 septembre 2014 11:49

        UNE GRANDE COURTISANE A


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 6 septembre 2014 11:50

        UNE GRANDE COURTISANE ACTUELLE ELEVEUSE DE ROTWEILER A DIT MAIS NE L A PAS ECRIT« LA PIPE PAR UNE SALOPE SANS

        DENTS C EST MIEUX » car les dents pourraient se refermer sur le « petite zézette » de nos HOMMES

         POLITIQUES QUI N ’ONT DEJA PLUS DE « COUILLES » !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


      • escoe 5 septembre 2014 17:26

        Si j’ai lu le livre ? Certainement pas, pourquoi dépenser 20€ alors que pour 2 ou 3€, on peut lire à peu près le même genre de niaiseries dans Gala ou Voici...

        Faites comme moi, je vais le lire en diagonale et pour pas un rond à Carrefour ou Leclerc. Ne vous inquiétez pas pour eux, ils vont vendre ça par palettes entières.



          • caillou40 caillou40 5 septembre 2014 17:36

            Pourtant avec Valérie..il avait trouvé le « Sein-Gras »... ?


            • Patrice DEUMIE Patrice DEUMIE 5 septembre 2014 17:41

              Excellent ! ;)


            • BA 5 septembre 2014 18:21

              En France, la situation est en train de dégénérer.

              François Hollande devient le président le plus impopulaire de la Vème République.

              La question est :

              « EST-CE QUE FRANCOIS HOLLANDE PEUT TENIR JUSQU’EN 2017  ? »

              Vendredi 5 septembre 2014 :

              Sondage : la descente aux enfers de Hollande et Valls.

              Seulement 13% des Français font confiance au président et 30 % au premier ministre. Un niveau inégalé dans le baromètre TNS Sofres-Le Figaro Magazine.

              L’effet Valls a fait pschitt. Quelques mois seulement après sa nomination à Matignon, une semaine après ce changement de gouvernement qui devait redonner un peu d’oxygène à un exécutif à bout de souffle, le président et le premier ministre sont dans la tourmente. François Hollande atteint un niveau de défiance encore jamais égalé. Manuel Valls voit son crédit auprès des Français fondre dangereusement.

              Tout se passe comme si le chef de l’Etat était en train de faire plonger celui qui devait l’aider à reprendre des couleurs en jouant les boucliers. Tels sont les principaux enseignements du baromètre TNS Sofres pour Le Figaro Magazine réalisé entre le 28 août et le 1er septembre. Soit après le remaniement, les derniers chiffres catastrophiques du chômage et la réception des avis d’imposition. Mais avant que les Français n’aient vent du livre de Valérie Trierweiler qui s’arrachait jeudi dans les librairies.

              Selon ce sondage, le président poursuit inexorablement sa chute, enfonçant encore un nouveau record. Sa cote de confiance tombe à 13 %, en baisse de cinq points en deux mois. Plus de huit Français sur dix (85 %) ne lui font pas confiance pour régler les problèmes du pays. Jamais un président n’avait atteint un tel plancher et connu un tel désaveu.

              Vingt-huit mois après leur prise de fonction, Jacques Chirac – sous son second mandat – avait une cote de confiance à 36 %, Nicolas Sarkozy à 39 %, François Mitterrand – premier septennat – à 43 %. « C’est un record absolu », « jamais vu » selon Édouard Lecerf qui se demande si, à ce niveau de défiance, la parole de François Hollande est « encore audible ». « Cela devient très compliqué », admet-il, d’autant que le président chute de quatre points chez les sympathisants socialistes (44 %).

              Commentaire d’un conseiller ministériel : « Hollande, ce n’est plus l’enjeu. Il ne se protège pas. À partir du moment où il ne demande même pas un parapluie à l’île de Sein et où il ne cherche même pas à faire interdire le livre de son ancienne compagne, cela veut dire qu’il n’a même plus le souci de sa propre image. »

              http://www.lefigaro.fr/politique/2014/09/04/01002-20140904ARTFIG00370-sondage-hollande-et-valls-au-plus-bas.php


              • bakerstreet bakerstreet 5 septembre 2014 18:30

                « Valérie se serait cassée les dents »

                Vous plaisantez...Qui connaissait cette dame au mérite insignifiant avant que ce type ne la prenne pour une pompadour ?


                 D’un nom improbable qu’on a confondu un moment avec tieperware, elle a réussi à en faire une tête de gondole en librairie, sur lequel se jetteront tous les nigauds.

                Non, vraiment pour elle ça roule à fond, si l’on peut dire ainsi, et à la mesure je pense des intérêts qu’elle défend. 
                L’autre révisera ses fables de la fontaine. 
                La grenouille et le bœuf par exemple. 
                Ou alors la grenouille et le scorpion. 

                Donc, si nous restons dans le rayon dentaire, il faudrait payer 19 euros pour apprendre que les pauvres ne peuvent eux , se casser les dents, pour la bonne raison qu’ils n’ont en ont pas.
                De dents
                Dedans et dehors
                En avoir ou pas ?

                19 euros avec ça vous pouvez vous payer quelques bons coups ( je parle de bières bien fraiches qui ne vous trahiront pas) au soleil de cet été indien. 
                Vous n’aurez aucune regret de ce bon moment volé à la vie, et à la vacherie. 
                Juste un peu de mousse aux lèvres.
                Cool, :man !

                On attend maintenant les révélations bouleversantes de Julie Gaillet ( est ce comme ça qu’elle s’appelle)
                Encore 19 euros à économiser, ou a dépenser magnifiquement

                • NicolasOlivier 5 septembre 2014 18:30

                  Comment Ségolène va-t-elle réagir à ces révélations ? Avec un tweet et quelques fautes d’orthographes ? http://comment-conjuguer.fr/actu/segolene-royal/


                  • anamo 5 septembre 2014 22:07

                    On se demande ce qui peut motiver l’écriture d’un tel livre ! ... Quoique énoncé en euros, on comprend mieux.

                    L’usage du nom Trierweller. Ce me semble être un énorme abus de confiance.

                    Les « sans-dents ». Personnellement, je ne suis pas choqué, plutôt surpris. Et dubitatif. Est-ce pure ironie ou un trait d’humour gris sombre faisant le constat d’un état de fait regrettable. Je ne compte, bien sur , en aucune façon, sur les médias pour me le faire savoir.


                    • Le Corbeau Magnifique Le Corbeau Magnifique 5 septembre 2014 23:46

                      Prochain scoop de librairie :

                      « Une chèvre nous raconte ses déboires avec Abou Bakr al-Baghdadi le nouveau Calife ! »

                       smiley


                      • Spartacus Lequidam Spartacus 6 septembre 2014 00:34

                        Ce sont des mots qui l’on choqué pour qu’elle l’écrive.

                        Hollande est un cynique et chacun le sait.
                        En fait ce n’est qu’une confirmation, et les mots n’ont rien d’étonnant venant de sa part.

                        Avec 13 à 15% de respect, il devrait quitter et donner sa démission, mais cyniquement il restera, la place est trop bonne pour la quitter.

                        • jmdest62 jmdest62 6 septembre 2014 08:28

                          @ starcapus

                          Pour une fois je suis d’accord avec vous ....c’est dire !

                          Je me demande si il aime les « sans-lunettes »... ?
                          peut-être appréciera-t-il bientôt les « sans-culottes » qui sait ?  smiley

                          @+


                        • claude-michel claude-michel 6 septembre 2014 08:27

                          heu...une simple histoire de cul comme tant d’autres.. ?

                          Quel cinéma pour si peu...
                          Avec lui..une de perdue dix de retrouvées...

                          • gotjy gotjy 6 septembre 2014 17:17

                            Exact,mais j’aurai souhaité connaitre quelques détails croustillants sur les pratiques sexuelles de« tout mou »,au point ou nous en sommes !Au moins celà serait peut-être plus drôle.


                          • rocla+ rocla+ 6 septembre 2014 17:30

                            mais oui , il a inventé des nouvelles positions :


                            le rut du Corrézien 

                            même mou j’ entre 

                            les dents d’ la mère  Trierdamnée

                            je t’ aime toi non plus 

                          • mmbbb 7 septembre 2014 10:13

                            ces histoires de cul rien a foutre ou a branler mais c’est le bilan catastrophique qui commence a inquieter  Quant au cul in fine il a bien sodomiser son electorat si l’on reste dans ce chapitre 


                          • VIP erre 6 septembre 2014 09:07

                            En tout cas, le livre se vend bien et il est même en rupture de stock.

                            Même les informations allemandes ne parlaient ce matin que de ça : Das Buch von V. TRIERWEILLER 

                            Les gens veulent savoir quelle est la véritable personnalité de HOLLANDE, les politiques dissimulent tout le tout, ce qu’ils pensent vraiment à leurs électeurs ne parlent qu’avec« la langue de bois » en public, escamotent la vérité pour servir « le cassoulet indigeste » concocté par les communicants politiques... de sorte que lorsqu’un écho, sous la forme d’un livre, livre le« privé » alors ils se jettent dessus comme des affamés.

                            Qui aurait su quoi que ce soit sur les épopées nocturnes et casquées présidentielles, sans l’indiscrétion de journalistes ?

                            Quand au mépris pour le peuple, V. TRIERWEILLER n’avait pas besoin de le révéler, nous le savions déjà, au vu de la politique anti-sociale de HOLLANDE !


                            Par conséquent, les révélations de sa compagne que de nombreux macho qualifie de tous les noms innommable me révulse. HOLLANDE n’épouse pas, elle n’a donc pas pu avoir de statut, à qui la faute ?


                            • VIP erre 6 septembre 2014 09:36


                              François HOLLANDE n’épouse pas, mais joue les marieuse contre nature ! 

                              Il vit avec une femme officiellement, et parallèlement, une vie sentimentale avec une actrice plus jeune... Une double vie en somme. Tout le contraire du personnage « normal » présenté aux français.

                              Au-delà de tromper sa compagne officielle, il trompe et c’est plus grave les électeurs par des actes contraires à la dignité que requiert la fonction.

                               Le président se comporte en jouvenceau, ce qui serait pardonnable à tout sexagénaire qui n’a pas le destin des français entre ses mains, mais il occupe des responsabilités nationales et internationales. 

                              Des couacs privés qui débordent sur « le politique » qui ne démontrent pas qu’il est à la hauteur de la fonction suprême.

                              A-t’il la stature présidentielle qui nécessite l’exemplarité ? ce n’est pas démontré, au vu des 13 % des français qui lui font encore confiance....
                               


                            • eric 6 septembre 2014 09:20

                              Beaucoup de choses dans cet article :

                              D’abord les pauvres. On ne sait pas si Hollande les « adore » sincèrement, mais eux ne l’aiment pas.

                               Le dernier sondage du NOBS http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20140906.OBS8373/sondage-nicolas-sarkozy-attendu-mais-pas-trop.html, le prouve de façon définitive.

                              On savait déjà que le FN est « le premier parti ouvrier de France ». En cumulant les deux, on pense à la blague de Coluche. « Les verts gagneront les élections le jour ou les arbres auront le droit de vote ».

                              De la même façon, si seuls les pauvres votaient, on aurait plus besoin de gauches.

                              Ensuite les prostituées. Parce que « courtisane », d’après le Larousse, c’est :

                               Littéraire. Femme qui vend ses faveurs ; femme de mœurs légères, qui est d’une élégance distinguée et a des manières mondaines.

                              Or, le PS, les gauches, aujourd’hui, c’est « mariage des tous » et « criminalisation des clients » dans le cadre des « ABCD de l’égalité ». Que ce soit le dernier mot idéologique de la gauche socialiste est démontré par les promotions de Taubira et NVB dans le x ème gouvernement en deux ans et demi, de Hollande.
                              Pour tous le reste, entre détricotage et retricotage, on a le sentiment d’avoir affaire à des chaisières ou des dames pipi un peu désœuvrées. Mais en matière de « genre », quand les citoyens les chassent par la porte, ils re-rentrent par la fenêtre. Une pugnacité dont on aimerait les voir faire preuve dans la lutte contre le chômage, entre autre. Être à gauche, c’est être un « genre ».

                              Je laisse à l’auteur la responsabilité du terme dont il affuble l’ex concubine notoire puis, jetée, du président (juridiquement, c’est comme cela que cela s’appelle...).

                              Je doute peu que beaucoup de socialistes, sincères, mais qui n’ont pas bénéficié des ABCD dans leur jeunesse, n’aient réagit en leur for intèrieur en se disant, « quelle pute », ou « la salope ». « On avait pas besoin en plus qu’elle vienne répéter ce que pense notre président ». Il arrive en effet que l’inconsient parvienne à s’exprimer malgré l’auto-censure. On a déjà entendu cela quand la femme de ménage New Yorkaise à agressé sexuellement un apparachik socialiste.

                              Leur « sur-moi de gauche » finira, lui, par prendre le dessus.

                              Ainsi, les « pauvres », « les sans dents », les « bacs moins 4 », les « plus modestes », les « moins favorisés » - on se perd dans les termes variés utilisés par les gauche pour stigmatiser une partie des citoyens en en faisant autre chose que des gens comme les autres - ne vont pas baisser leurs culottes ou prendre la Bastille, ils vont contribuer plus qu’à leur tour à une alternance en forme de tsunami.

                              L’électorat de gauche lui, « sanctionnera le client ». Car si VT est une pute, alors c’est lui qui est coupable. Ou alors « être à gauche » ne voudrait vraiment plus rien dire....


                              • Patrice DEUMIE Patrice DEUMIE 6 septembre 2014 12:12

                                @ Eric
                                A la définition du Larousse, je préfère celle de wikipédia : -))
                                La courtisane dite aussi : femme de qualité, femme galante, scandaleuse, cocotte, demi-mondaine...

                                L’argent, la célébrité, les titres de noblesse restent l’objectif premier de la courtisane et de faire oublier ce passé érotique, elles représentent le côté romantique et idéalisé de la prostitution. Alors que les autres « prostituées » vont avec le peuple, les soldats... et meurent souvent sans argent et de maladies sexuelles. C’est pourquoi elles ne sont pas considérées comme courtisanes.
                                Certains nobles (XVIIIe et XIXe siècles) racontent avoir été ruinés par des courtisanes. Cependant les femmes de certaines époques ne pouvaient pas s’émanciper dans une société machiste religieuse, elles devaient commencer par des relations sexuelles (dite libertine) pour ensuite montrer leur intelligence à leurs contemporains....

                                Le terme a par la suite pris plusieurs sens, pouvant désigner, au féminin, une prostituée ou simplement une concubine, ou encore, par exemple dans le Discours de la servitude volontaire d’Étienne de La Boétie celui (ou celle) qui s’asservit au souverain, devenant ses yeux et ses oreilles, devançant ses désirs (voir citation).

                                Reste à savoir si le fait de préférer les hommes riches et célèbres, voire « atomique » comme s’en vantait Carla Bruni-Sarkozy, est une forme de prostitution, je laisse à chacun le choix d’en décider...


                              • cevennevive cevennevive 6 septembre 2014 11:25

                                 « Sans culotte National »


                                Sans culotte, c’est tout de même plus sexy que sans dents... Et sans doute plus efficace dans tous les sens du terme.



                                  • Luc le Raz Luc le Raz 6 septembre 2014 14:23

                                    Tout ça est d’un ridicule ! Pas mariée donc pas de divorce, donc pas de pension ni compensation... Donc j’écris un bouquin le plus trash possible, digne d’un magazine pipeul sur mon ex, pour me venger d’avoir été trompée et qui me rapportera gros. A part ça, même pas de détail croustillant dans ce torchon, dans le genre « François a un grain de beauté sur la fesse gauche ». Bref lamentable ! Madame T vous devriez avoir honte ! smiley


                                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 6 septembre 2014 17:51

                                      @ l’auteur

                                       

                                      Valérie Trierweiler est ce qu’elle est mais elle n’est pas la seule journaliste à vouloir tourbillonner autour des hommes de pouvoir.

                                       

                                      N’oublions pas qu’ils ont été nombreux, les journalistes carriéristes, à la sacrer « Première dame de France » parce qu’ils savaient qu’elle était la plus récente maîtresse du président.

                                       

                                      Ils l’ont imposée ainsi - avec ce que ça comportait de prélèvements illégaux sur les impôts des citoyens pour lui donner le train de vie de « Première dame » - sans demander la moindre cérémonie officielle où François l’aurait présentée comme sa durable compagne, parce qu’ils tenaient à s’installer eux-mêmes en bonne place dans le n’importe quoi devenu très officiellement le socialisme à la française.

                                       

                                      Peu de temps après, ces mêmes journalistes carriéristes ont approuvé la suppression du mariage et son remplacement par un machin du même nom qui permettra aux homosexuels totalitaires de se faire livrer des enfants en supprimant l’un des deux parents. Et cela malgré une immense protestation de la population.

                                       

                                      Et pire encore selon moi : ces journalistes carriéristes n’arrêtent pas, depuis des années, de répéter que l’islamophilie doit devenir obligatoire et l’islamophobie considérée comme un racisme, une xénophobie, une haine de l’autre parce qu’il est différent.

                                       

                                      C’est aussi dans les médias que le n’importe quoi est devenu, en Sarkhollandie, une écoeurante valeur de remplacement des acquis démocratiques et républicains.



                                      • marauder 7 septembre 2014 00:25

                                        A tout ceux qui croient encore au vote comme on croie au pere noel ...

                                        Vous savez quoi faire ...

                                        nan ?

                                        Oula ......


                                        • legrind legrind 8 septembre 2014 09:56

                                          L’epression journalope décrit bien une réalité

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès