• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vider les poches des pauvres sans raison

Vider les poches des pauvres sans raison

De l’absurdité du nouveau contrôle technique

Enrichir les riches n’est pas bien difficile. C’est tout simplement dans les gènes du système économique qui gouverne le monde. L’argent va à l’argent. C’est quasi automatique.

Vider les poches des pauvres, c’est un peu plus compliqué.

D’abord, c’est mal vu. Nous héritons tout de même d’une civilisation chrétienne vieille de 2000 ans où « il est plus facile à un chameau de passer par le chas d’une aiguille qu’à un riche d'entrer au royaume de Dieu ». Il est vrai que la religion chrétienne fut modernisée (on encourage actuellement l’islam à suivre cet exemple), sa version la plus récente réservant au riche une place de choix. Malgré tout, les anciennes versions n’ont pas disparu, les « vieux croyants » se voyant régulièrement reprocher de ne pas suffisamment aimer l’argent. Las de ce reproche, ceux-ci ont fini par décrocher : ils sont devenus agnostiques. Les églises sont vides.

Ensuite, ça viole les lois de la science économique. Une science mi-molle/mi-dure, mais une science quand même. Conformément à la théorie, l’argent jaillit d’une source inépuisable (depuis 1971), puis circule, ruisselle pour arroser finalement tout le monde, jusqu’aux plus démunis. Plus l’argent circule, plus ça arrose. Quand le flux ralentit, les banques impriment des sommes colossales et les injectent dans les tuyaux. Les poches des pauvres sont, comme celles de tout un chacun, dans le circuit économique et doivent en principe se remplir, plutôt que se vider.

Et puis les pauvres coûtent cher, du moins ceux qui sont vraiment dans le besoin. Il faut leur maintenir la tête hors de l’eau, les maintenir dans le circuit économique et seul l’argent public sait faire ça. De l’argent mort, du carburant qui va manquer aux turbines créatrices de biens matériels et de bien-être.

Enfin, les très pauvres se révoltent de temps à autre. Ce phénomène n’est pas prévu par la science économique. Tout doit être fait en sorte qu’il ne se produise pas, afin de valider la théorie.

Alors une question se pose : pourquoi a-t-on décidé d’alourdir sans réel motif ni besoin, au-delà de toute mesure, le contrôle technique des véhicules ? Pourquoi a-t-on décidé de vider les poches des pauvres sans justification ? Mystère.

Car justifier cette mesure au nom de la sécurité routière, c’est tout simplement impossible. Le parc roulant est aujourd’hui en très bon état grâce au contrôle technique raisonnable mis en place au siècle dernier. Toutes les voitures freinent, éclairent et tiennent convenablement la route. Il faudrait chercher longtemps dans les archives de l’accidentologie pour trouver le moindre accident dont la cause serait un défaut technique qui serait corrigé par les nouvelles mesures. On ne trouverait pas. Alors pourquoi ?

Faut-il incriminer des fonctionnaires à la Gogol cherchant à justifier leur existence par l’inflation administrative ?

Faut-il incriminer un lobby des garagistes et des constructeurs, à qui les pauvres vont devoir régler des factures considérables aux dépens de leurs dépenses vitales prioritaires ?

Faut-il incriminer la bêtise, le cynisme et la méchanceté que Bruxelles, malgré les milliers de directives incitant au Bien, n’a pas totalement éradiqués ?

Qui est l’auteur de ce crime économique, vider les poches des pauvres sans raison ?


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • Jean Roque Jean Roque 2 mai 2018 09:15

    Statistiquement, plus une voiture est vieille, moins elle a de chance d’avoir d’accident, culminant avec les voitures de collection
     
    Ds le même ordre d’idée, l’ABS qd il apparut, augmenta les accidents.
     
    On peut aussi parler aussi de la prise de risque suite au sentiment de sécurité donné par les ARVA (émetteur/récepteur d’avalanche)
     
     
    « Le gland remplacé est un veau soumis qui se trait » Dekra


    • Fanny 2 mai 2018 11:07

      @Jean Roque
      « Ds le même ordre d’idée, l’ABS qd il apparut, augmenta les accidents. »


      Pas tout à fait faux.
      Tout progrès technique touchant à la sécurité (ABS, tenue de route, puissance moteur ...) entraîne une légère augmentation de la vitesse de circulation (quelques km/h). Les accidents se produisent ensuite à une vitesse légèrement plus élevée. Mais comme en parallèle les mesures de sécurité dite passive (qui interviennent une fois l’accident survenu) ont aussi progressé (en plus si les pouvoirs publics ont encore abaissé les limites de vitesse), ça s’équilibre et au final, il y a tout de même moins de morts qu’avant.

    • ASTERIX 2 mai 2018 09:43
      Si nos ministres députés et sénateurs  payaient leurs déplacements CA SE SAURAIT

      ILS SUPPRIMERAIENT LA TIPP       !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      • Pascal L 2 mai 2018 10:07

        Le Christianisme n’a pas été modifié, il a été oublié ou déformé par une partie de nos contemporains, mais on ne peut plus dire que ceux-là sont encore Chrétiens. Il y a bien quelques églises évangélistes qui ont développé une théologie de la prospérité qui rend leurs pasteurs outrageusement riches, mais ces pasteurs ne suivent pas l’enseignement de Jésus et auront beaucoup de mal à entrer dans le royaume de Dieu. « Nul ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’Argent » (Matthieu 6, 24)

        Si les églises sont vide (c’est très relatif par endroits, dans ma paroisse, ceux qui sont en retard sont debout) c’est que beaucoup ont préféré l’argent à Dieu et ce sont ceux qui préfèrent l’argent qui sont partis. J’ai tout de même l’impression que la religion de l’argent est la principale religion en France.

        • Fanny 3 mai 2018 00:19

          @Pascal L

          Il faut avoir assisté à une réunion d’évangélistes, comme en Ethiopie par exemple, pays qui entretient par ailleurs une tradition de chrétiens primitifs, pour mesurer la force de ce mouvement. C’est jouissif, pragmatique, entraînant, ça incite à positiver. Un néo-christianisme où ce qui reste de la spiritualité chrétienne est assez discret.

          Il y a aussi le Dieu américain, omniprésent, obligatoire mais à l’identité floue, dont on sait simplement qu’il est unique et qu’il garantit la pérennité du dollar (les attaques de l’Iran et d’autres contre le dollar sont de ce fait un vrai danger, un danger de guerre).

          L’Europe quant à elle déchristianise, mais s’islamise dans le même temps. Son rapport à l’argent reste incertain.

          Une chose est sûre, le rapport d’une société ou de l’individu à l’argent, c’est très important. Le Dr Freud en a parlé au plan individuel. J’ignore si les sociologues et philosophes ont creusé le sujet, il me semble que oui.


        • Pascal L 3 mai 2018 11:59

          @Fanny
          L’argent, il ne faut pas en avoir peur mais éviter d’en devenir dépendant. C’est un très mauvais maître mais un bon serviteur. Il ne sert à rien d’en posséder plus que ce qui est nécessaire.


          Les Evangélistes ne sont pas tous des adeptes de la théologie de la prospérité et c’est à leurs œuvres que l’on peut savoir s’ils sont réellement Chrétiens. «  À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres » (Jean 13, 35). Cet amour doit bien sûr aller au-delà de la communauté et de cet amour doit se dégager une grande joie.
          Sur le plan de l’Evangélisation, ils ont beaucoup de choses à apprendre aux anciens Chrétiens qui pensent à tort qu’ils vivent déjà dans des sociétés christianisés et qu’il n’est pas nécessaire de parler de Jésus. De plus, il reste des séquelles d’alliances anciennes entre les Catholiques et les Etats. Ainsi, l’église Catholique refuse de baptiser les anciens Musulmans dans beaucoup de pays où se pratique la charia. Les Evangélistes n’ont pas ces réticences et je connais d’anciens musulmans qui sont devenus catholiques après un passage par une église évangélique.

        • Fanny 3 mai 2018 13:37

          @Pascal L

          Il y a sûrement une spontanéité, une vitalité dans ces églises évangéliques que la vieille église catholique, avec ses pesanteurs historiques, a perdues.

          Est-ce pour mettre Jésus au premier plan, écrasant tout le reste de sa lumière, ou est-ce pour en faire un personnage de la Bible parmi bien d’autres presque aussi éminents ? J’ai comme un doute.


        • gogoRat gogoRat 2 mai 2018 10:08

          ’Faut-il incriminer des fonctionnaires à la Gogol cherchant à justifier leur existence par l’inflation administrative ?’  smiley) 10100
           
           Résonner comme des pantoufles pourrait en effet conduire au manque de raison déploré dans le titre de cet article !
           
           La raison de vider les poches des pauvres serait de vouloir remplir celle des riches ?
           Mais la raison affichée pour remplir les poches des riches est (cette intention a été factuellement publiée) ... de viser à un ruissellement subséquent de la poche des riches vers celle des pauvres !!
           
           Que de temps perdu ! ... qui se rattrape d’autant moins que lorsque les pauvres en meurent (cf espérance de vie sensiblement réduite) ... cette ’épuration’ ne fait qu’augmenter l’avidité de premiers de cordée qui cherchent moins à se faire rattraper qu’à se faire porter par le très bas renouvellement d’une pauvreté salvatrice de leur haute posture.


          • Ruut Ruut 2 mai 2018 10:08

            Il faut bien trouver l’argent pour rembourser les missiles gaspillés en Syrie


            • megarepublic 2 mai 2018 10:23

              Prix moyen du controle : 67€ Augmentation : 20% Augmentation : 13.5€ tous les deux ans soit 1.8ct par jour. « faire les poches des pauvres » tout dans la mesure... Un non sujet relevé par les experts de la mauvaise foi.


              • gogoRat gogoRat 2 mai 2018 11:14

                @megarepublic

                 Ce qui est ’rien’ pour certains peut faire toute la différence entre survie et malheur pour d’autres dits ’rien’
                 
                Montant du SMIC horaire : brut = 9,88€ / net = 7,83€
                 
                revenu moyen des hyper-riches = 735000 € annuels, soit  : 735000÷(365×24)=83,90 € par chaque heure de nuit comme de jour
                 
                 Ne savez-vous donc pas qu’il arrive facilement que toute la fortune de certains ’travailleurs pauvres’ qui ont nécessité d’être motorisés pour accéder à leur emploi, et qui n’ont pourtant jamais accès au superflu, ne dépasse pas parfois ces 67€ ?
                 où est donc votre sens de la mesure ?





              • Fanny 2 mai 2018 15:43

                @megarepublic
                Au taux horaire des réparations, dans les 80 €, un contrôle technique avec contre visite peut revenir à plusieurs centaines d’euros. Si la réparation n’apporte rien en termes de sécurité, c’est de l’argent que le pauvre aurait utilement dépensé autrement.


              • foufouille foufouille 2 mai 2018 18:39

                @Fanny
                « un contrôle technique avec contre visite peut revenir à plusieurs centaines d’euros »
                c’est du délire complet.
                sauf si ta voiture est une poubelle que tu n’as jamais réparée.


              • Fanny 2 mai 2018 22:35

                @foufouille
                Je viens de mettre à la casse une voiture suite à un déséquilibre de freins arrières. Justifié car la voiture a 25 ans et un déséquilibre de freins est un vrai défaut de sécurité. Facture : 20 000 € pour une nouvelle caisse.

                Mais quand la « poubelle » est recalée pour un défaut qui n’affecte en rien la sécurité réelle, c’est du racket, du vol de pauvre (et des autres). Nul n’est obligé d’entretenir sa voiture tip top (à la suisse) s’il n’en a pas les moyens et si ça ne nuit à personne.

              • zygzornifle zygzornifle 2 mai 2018 10:36

                Si il y une raison , on vide les poches des pauvres pour mettre dans les poches du gouvernement qui remplit celle des riches , Macron a été formé pour cela et il excelle ...... 


                • gerard JOURDAIN 2 mai 2018 10:37

                  même arnaque pour le 80 km/ heure.

                  donc, pas seulement « les pauvres » sont touchés.
                  le vrai problème du pauvre" , c’est qu’il ne sait pas comment quitter la France ; et pour aller où ?
                  le très riche, lui , a cette option.


                  • gogoRat gogoRat 2 mai 2018 17:19

                    @gerard JOURDAIN
                     
                     Oui :
                       « là où il n’y a pas de frontière,
                        -il y a des murs »
                    ,
                     et
                       - « le pauvre n’est nulle part chez lui »
                     tandis que
                     (l’internatioanale les riches ayant réussi tandis que ’la lutte finale’ des pauvres n’a plus qu’à se faire oublier) ,
                     le riche est partout chez lui dans sa ’mondialisation’ !


                  • Le421 Le421 2 mai 2018 19:07

                    @gerard JOURDAIN
                    Le but du 80, tout le monde l’a compris, c’est de taxer encore plus ceux qui se déplacent.
                    A part quelques abrutis, bien sûr.


                  • Brice Bartneski Brice Bartneski 2 mai 2018 10:41

                    @megarepublic


                    Je ressens du pauvrisme dans tes paroles. Les pauvres exagèrent, c’est pas si cher que ça le CT... Et puis si ils sont si pauvres que cela, pourquoi ont-ils des voitures ?

                    Le jour viendra où les pauvres se lèveront et te botteront le cul car ils seront devenus richistes.

                    • zygzornifle zygzornifle 2 mai 2018 10:42

                      Je me suis débarrassé de ma moto l’année dernière a cause du harcèlement de la police tournant autour comme une mouche verte après une merde et ça les excitait de ne pas avoir de prune a me mettre , je vais me débarrasser de ma bagnole car j’en n’ai marre du saignement organisé par le couple Hulot Macron .... On a laissé 20% de tva a l’achat plus les taxes carburant plus le CT plus le stationnement plus les prunes , terminé je rachèterai peut être une caisse quand les débiles qui nous gouvernent auront disparus et quand on sera sorti de cette UE qui donne les prérogatives ce qui veut dire jamais et surtout pas une caisse électrique qui est une véritable arnaque ..... 


                      • Fanny 2 mai 2018 10:59

                        @zygzornifle
                        Certains riches de mon coin n’ont plus de bagnole. C’est taxi et locations. Ils se sentent en plus écolos. Gagnent sur tous les tableaux. Alors les pauvres, se disent-ils, n’ont qu’à faire comme eux. C’est Hidalgo qui roule avec chauffeur et vide Paris. Sauf que les pauvres, pour aller bosser, ont besoin d’une voiture. Taxi, location : trop cher. 


                      • Brice Bartneski Brice Bartneski 2 mai 2018 11:01

                        @zygzornifle

                        Moi je vais me remettre au vélo. C’est ça le progrès ???

                      • Ruut Ruut 2 mai 2018 12:33

                        @Brice Bartneski
                        Dans le temps de mon enfance, c’était l’apanage des chinois le vélo, ça montrais le sous développement d’une nation.

                        La France devient bien une Nation sous développée.
                        Hôpital au bord de la faillite, travail délocalisé, travailleurs submergés d’impôts et de lois répressives.

                        La France ne fait plus rêver, l’Europe non plus.


                      • titi 2 mai 2018 13:34
                        @Ruut

                        Si si la France fait rêver. Sinon les migrants ne viendraient pas au péril de leur vie.
                        Il faut vraiment que vous alliez voir la vraie vie d’un pays sous développé.

                        Mais si l’Angleterre fait rêver pas ses opportunités de travail et de réussite, la France fait rêver par ses prestations sociales. 

                      • Attila Attila 2 mai 2018 14:30

                        @titi
                        « Il faut vraiment que vous alliez voir la vraie vie d’un pays sous développé »
                        Pas besoin de partir, il suffit d’attendre sans rien faire : le sous-développement arrive chez nous.

                        « la France fait rêver par ses prestations sociales. »
                        Effectivement, d’ici quelques années ce ne sera plus qu’un rêve.

                        .


                      • Ruut Ruut 2 mai 2018 14:58

                        @titi
                        J’ai de la famille en Afrique est a part les mensonges de la Diaspora qui affirme que la France as les rues pavée d’or et de billets, et les Films qui ne montrent pas la réalité du pays, il est normal que beaucoup d’Africains soient persuadés que la vie est plus belle en France.
                        La Diaspora s’endette pour mentir aux Africains d’Afrique car en Afrique claquer c’est être respecté.

                        Bien sur en Afrique, l’urbanisme y est peut développé, les services privés de télécoms comme Orange y sont minables (3G vraiment minable au niveau de la qualité). Mais c’est notre Futur ou du moins ce en quoi Macron veut que la France Ressemble.

                        Les Migrants viennes car ils sont très croyant et que le mensonge de l’eldorado français y est savamment cultivé et abondamment arrosé par la Diaspora qui veut se rendre importante.


                      • zygzornifle zygzornifle 2 mai 2018 15:16

                        @Ruut


                        Comme l’Afrique a fait rêver les grands groupes industriels mondiaux avec ses ressources naturelle, la richesse de son sous sol inexploité , ses mines et en plus sa main d’oeuvre pire que bon marché corvéable a merci ou on pouvait buter de l’esclave ouvrier mécontent sans que son gouvernement ne lève un sourcil ....

                      • titi 2 mai 2018 15:37
                        @zygzornifle

                        Vous êtes encore dans le XIX siècle.

                        Ce qui fait rêver les grands groupes c’est pas les ressources rackettables par les régimes corrompus.
                        Ce qui fait rêver les grands groupes c’est l’émergence d’une classe moyenne qui veut consommer et se rapprocher des « standards » occidentaux. 

                        Les premiers à investir ce sont les banques, les assurances, les opérateurs Telecom :s’en foutent pas mal des « soit disant richesses » du sous sol.

                      • titi 2 mai 2018 15:47
                        @Ruut

                        Moi j’y vit 25% de mon temps.





                      • titi 2 mai 2018 15:48
                        @Attila

                        « Pas besoin de partir, il suffit d’attendre sans rien faire : le sous-développement arrive chez nous. »
                        Faut vraiment que vous alliez voir avant de dire des énormités pareilles.


                      • Attila Attila 2 mai 2018 17:14

                        @titi
                        Comment sera la France dans 30 ans, vous le savez ?

                        .


                      • titi 2 mai 2018 23:50
                        @Attila

                        Je ne sais pas.

                        Même si l’EN sera moins efficace je pense cependant que nous ne seront pas à 40% d’analphabètes.
                        Je pense qu’on ne mutilera pas les femmes, ni qu’on utilisera les enfants comme femme de ménage.
                        Je pense que vous n’aurez pas à faire vos besoins dans les champs.
                        Je pense que vous n’aurez pas pour vous déplacer, vous , votre femme, et vos 3 enfants à faire monter tout ce petit monde sur une unique mobylette.

                        Et c’est ce qui nous différenciera du tiers monde dans 30 ans... pas de râler après de la CSG sur des retraites ou sur des médicaments déremboursés.


                      • aimable 3 mai 2018 07:20

                        @titi
                        le moyen de transport ne sera t’il pas un âne sur lequel vous serez monté avec votre famille qui suivra derrière


                      • titi 3 mai 2018 10:58
                        @aimable

                        Et à part ça ? des arguments ?

                        Non bien sûr.

                      • aimable 3 mai 2018 11:21

                        @titi
                        il est vrai quand relisant , cela ressemble a une attaque mais ce n’était pas le but .
                        vous parliez d’un retour en arrière , je n’ai fait que donner un moyen de locomotion qui sera peut être le notre en utilisant le vous .


                      • Ruut Ruut 4 mai 2018 11:03

                        @titi
                        Je pense que dans 30 ans l’Afrique, du moins nos anciens départements, seront probablement mieux lotis que nous.
                        Ils commencent a développer une autonomie électrique photovoltaïque / habitations vue que leurs fournisseurs nationaux sont nuls t dans 30 ans ce sera un sérieux avantage sur nous.
                        Les opérateurs de télécoms commencent a installer la fibre sous terre, et d’ici quelques années leurs réseaux seront correctes.
                        De plus l’absence de réglementation leur permet d’innover dans tous les domaines.

                        Notons qu’en 2018 l’Africain est globalement plus heureux que le Français, moins de stress.

                        Par contre j’espère que d’ici 30 ans ils aurons réglé le problèmes des déchets dans l’espace publique.
                        Pour les besoins, les sanitaires commencent a arriver dans la classe moyenne.
                        Car le trou au fond du jardin sans éclairage la nuit ce n’est pas terrible quand même.


                      • ecophilopat 2 mai 2018 14:00

                        @megarepublic

                        "Prix moyen du contrôle : 67€ Augmentation : 20% Augmentation : 13.5€ tous les deux ans soit 1.8ct par jour. « faire les poches des pauvres » tout dans la mesure... Un non sujet relevé par les experts de la mauvaise foi."

                        Le nouveau CT inclura de nouveaux points de contrôle, comme par exemple l’étanchéité du moteur, c’est à dire qu’une petite fuite d’huile pourra obliger à une contre-visite après réparation.
                        Petite fuite d’huile qui pourra donc facilement se convertir en grosse facture.

                        Une centaine de défaillances qui jusqu’à présent était considérées comme mineures, c’est à dire n’obligeant pas à une contre visite, vont être classées comme majeurs avec obligation de contre visite.


                        • foufouille foufouille 2 mai 2018 15:25

                          @ecophilopat
                          "Le nouveau CT inclura de nouveaux points de contrôle, comme par exemple l’étanchéité du moteur, c’est à dire qu’une petite fuite d’huile pourra obliger à une contre-visite après réparation."
                          c’est faux, il faut une fuite excessive, pas une petite.


                        • Le421 Le421 2 mai 2018 19:10

                          @foufouille
                          Tout dépendra du bon vouloir du contrôleur et du pourliche laissé. Il faudra « fluidifier » les relations avec les opérateurs des centres. Comme Seillière avec les syndicats !!  smiley


                        • hunter hunter 2 mai 2018 15:04

                          Salut Fanny,

                          Votre papier est pertinent, mais je crois qu’il y a une chose que vous n’avez pas compris : les élites de maintenant, contrairement aux élites d’avant (disons il y a un siècle, pour simplifier), ont été élevées et formées à la haine pure et simple, de ceux qui ne sont pas de leu sphère !

                          Et cette haine est doublée d’une véritable volonté d’éliminer les autres, ici ce que nous baptiserons « pauvres » ou bien « populo » (nous quoi), car ils considèrent que ces gens sont en trop grands effectifs, et nuisent à leur vie future, en ayant accès depuis 70 piges, à des ressources diverses qu’ils veulent se réserver !

                          Il ne faut pas se leurrer, ces gens sont en guerre, une guerre d’extermination !

                          Les populos doivent crever, en masse et vite ! ils n’ont plus besoin d’eux....encore 10 ans, et ils auront pléthore de machines, pour faire les boulots de larbins où ils faut encore des bras !

                          D’autant que beaucoup de populos des pays économiquement avancés, veulent de moins en moins faire les larbins, d’où la nécessité d’avoir une transition par les migrants, issus de peuplades arriérées par des générations de pratique islamique : le musulman, habitué à se soumettre à des pratiques arriérées, acceptera pour quelques euros, de servir de larbin ; le local lui, ne veut plus le faire, et il a bien raison !

                          Il faut bien comprendre ce paramètre : comme ils ne peuvent pas décemment de nos jours, organiser une « solution finale » aux populos, alors ils biaisent : ils leur rendent la vie impossible par des règlements, des taxes, qui les obligent un peu plus chaque jour, à sortir des billets, alors que par définition, ils n’ont pas de thune !

                          C’est la perversité de ces élites de maintenant, et ils ont tous les outils et les collabos, pour envelopper toutes ces mesures dans un joli papier cadeau, et journalistes et média font le reste du boulot, persuader, convaincre !

                          Une fois ce paramètre bien intégré, on comprend mieux pourquoi le monde actuel d’oppression et de surveillance s’installe un peu plus sérieusement tous les jours.

                          Adishatz

                          H/


                          • Fanny 2 mai 2018 16:09

                            @hunter
                            Vision fin XIXème siècle, se rapportant à la mondialisation de l’époque qui s’est terminée par la guerre de 14. « Enrichissez-vous » disait Thiers. Ils se sont bien enrichis, et tout s’est effondré dans les massacres de la guerre.

                            On vit peut-être un cycle de mondialisation. « Enrichissez-vous » nous dit Macron, et ça marche (en marche). Ca ne va peut-être pas durer. Alors on cherchera à nouveau des fondamentaux du vivre ensemble qui concerneront tout le monde, et pas uniquement ceux qui se distraient en s’enrichissant, ce qui laisse de côté beaucoup de monde. 
                            Les grandes civilisations n’oublient pas la mort et toutes les dimensions culturelles, religieuses qui lui sont liées. Pourquoi Victor Hugo, fils de maréchal d’empire, non croyant, riche à souhait s’est intéressé au peuple après une jeunesse royaliste, jusqu’à soutenir la Commune ? Non, l’homme n’est pas unidimensionnel, car il est mortel. 

                          • hunter hunter 2 mai 2018 19:05

                            @Fanny

                            Je crois que vous m’avez mal compris.
                            J’ai pris un point temporel (il ya un siècle en l’occurrence) par souci de simplification : les élites d’alors, méprisaient déjà le populo d’alors, mais disons qu’elles faisaient avec, ne serait-ce que parce qu’elles avaient besoin de leurs bras pour faire tourner leur machine !

                            Les élites de maintenant, c’est différent :pour elles, le populo est surnuméraire et n’a plus d’utilité, étant donné que des machines de plus en plus performantes remplacent les bras.

                            De plus, au niveau effectifs, la tragique courbe démographique mondiale en exponentielle, et l’accès donné aux populos qui ont vu se développer en leur sein la fameuse « classe moyenne », a impliqué que les ressources ont été hydrolysées plus vite que prévu : plus de production, plus de consommation, certes pendant un temps les élites oligarchiques en profitent, mais......

                            Contrairement à un politicien de base ou à un économiste ou bien un journaliste français, les élites savent que les niveaux de ressources sont en chute libre, que la croissance, c’est fini !

                            Donc le calcul est simple : plutôt consacrer les ressources restantes, à toujours plus de machines performantes, et pour ça, il faut diminuer la quantité d’entités biologiques humaines, qui exigent toujours plus, et donc tapent dans les réserves !

                            Tout ça, c’est de la physique de base, et des maths !

                            D’autant plus que comme je vous le disais, pour avoir fréquenté ces élites, ils sont formés à la haine des gens du peuple. Pour eux, un être humain qui n’est pas de leur sphère, c’est avant tout un boulet qui ne sert à rien, qui consomme ressources et énergies, et qui en plus n’arrête pas de se reproduire, en exigeant mieux pour ses descendants !

                            Je sais, c’est difficilement compréhensible pour beaucoup d’entre nous, car nous avons été élevés avec de fausses valeurs de compassion, d’empathie, mais ces valeurs là ne sont absolument pas celles des élites mondialisées !

                            Leurs animaux domestiques ont plus de valeur que vous ou moi, il suffit juste de le savoir, c’est ainsi.
                            D’ailleurs voyez les « sorties » de Macron, ses petits dérapages....les ouvrières illettrées, « ceux qui ne sont rien », les premiers de cordée.....voyez les discours d’Attali, c’est plus subtil, il fait moins d’erreur, mais le fond est là !

                            Nous avons été dressés depuis des années, à la compassion, à l’apitoiement, pour que nous acceptions entre autre la transition démographique en cours : du migrant soumis et peu exigeant pendant une dizaine d’années, acceptant de faire ce que les locaux ne veulent plus faire (le larbin en fait ) , le temps que l’IA et la robotique tiennent la route....Après, ils élimineront aussi les migrants, ils n’en ont rien à foutre !

                            La situation démographique actuelle, et son impact sur les ressources naturelles, est physiquement et mathématiquement impossible à maintenir...les élites ont des gens très compétents qu’ils paient cher pour leur expliquer tout ça (ils ont pas le temps, ils doivent continuer à faire du biz et de la maille).

                            Donc ils savent qu’il n’y a pas de solution physique viable : on ne reconstitue pas le pétrole grillé dans les bagnoles des pauvres....enfin si, en 300 millions d’années, mais bon....

                            Donc leur but est clair : le gros du populo s’il survit (enfin grosso modo 10 à 15 % des effectifs actuels), doit avoir un impact minimum sur les ressources mondiales, ce qui pour simplifier, consiste à les maintenir dans une existence proche de celle d’un serf du Moyen Âge !

                            Donc pas ou peu de bagnoles (pas d’énergie), pas ou peu de transports publics (casse de la SNCF, et fini d’aller se bronzer le cul une semaine en Tunisie), peu d’accès à un boulot (source de revenus), une bouffe de plus en plus chère, même si de plus en plus merdique, et peu de soins, ce qui est la phase suivante, avec la casse des hôpitaux et donc une médecine privatisée !

                            Un petit Revenu Universel est acceptable, pour se donner bonne conscience, et laisser les conditions de vie finir le boulot.

                            Vu le niveau de faiblesse physique générale des populations dans nos pays, esquintées par des années de pollution des écosystèmes et de bouffe dégueulasse, affaiblies par différents traitements donnés par les bibs, et auto-esquintées par les drogues et l’alcool, ce genre de traitement permettra une réduction de population en douceur, sans esbroufe de type « solution finale made in tonton Adolf ! »

                            Résultat des courses, avec une population réduite de 70 à 80 % des effectifs actuels, et ayant une espérance de vie de 40 ans ( voire moinsse, comme on dit chez moi ) , se reproduisant peu car très affaiblie, les élites pourront faire durer les pauvres ressources restantes, pendant des dizaines voire des centaines d’années, et investir à fond dans la robotique et l’IA, qui leur servira aussi de garde-chiourmes, pour que le populo survivant restant, n’essaie pas de contester.

                            Le but n’est plus de gagner de la thune en produisant/vendant à une armée de consommateurs ! Ça c’était le vieux système capitaliste, mais c’est fini !Maintenant c’est la finance, les machines et les algorithmes tournent indépendamment des réalités économiques, et toujours les mêmes s’engraissent, donc pas de soucis !

                            C’est un casino, un jeu truqué, car en fait tout le monde gagne un peu, mais ceux qui gagnent le plus, sont ceux qui placent les meilleurs paris avec les meilleurs enjeux.

                            Le but étant de se maintenir au niveau élevé actuel, jusqu’à ce qu’une nouvelle planète puisse être trouvée, qu’ils feront aménager à leur goût par les esclaves mécaniques et informatiques, et où ils seront « entre eux », entre gens de la même race !

                            Donc, ce n’est pas une vison du XIX comme vous l’écriviez, mais plutôt une vison du XXIIème, et ce n’est pas de la SF, c’est juste le but d’un jeu dont les règles sont très anciennes.

                            Et dans ce jeu, 5% gagnent, le reste est perdant.
                            Ces perdants c’est nous bien entendu.

                            Macron et sa clique, incarnent ceux qui gagnent toujours...logique, ils ont crée le jeu et les règles, et ils les modifient ou transgressent, dès qu’ils voient une faille où « les non-eux » pourraient s’engouffrer !

                            Jeu truqué, voilà pourquoi ils ne suffit pas de changer le jeu où ses règles, il faut aussi et surtout éliminer les anciens joueurs... TOUS les anciens joueurs..mais évidemment là on est en pleine théorie dont les probas de mise en œuvre sont proches du zéro !

                            Malheureusement, comme on dit autour des tapis verts, « les jeux sont faits » ! Les perdants ont définitivement perdu, ils ne s’en rendent même pas compte, ils disparaîtront tranquillement petit à petit, sans faire de vagues.

                            Adishatz

                            H/


                          • Fanny 2 mai 2018 23:29

                            @hunter

                            Oui, j’avais pas bien compris. Votre vision est celle d’une lutte des classes plus extrême que celle du XIXème. Une lutte des classes où Adolf remplacerait Marx.

                            Pour ma part, je ne surestimerais pas les capacités des 5% d’avoir une vision assurée de l’avenir. Ils sont paumés, comme tout le monde, face aux défis énormes, quasi insurmontables de l’écologie, de la démographie et des ressources limitées de la terre. Et avec toutes les contradictions que ces 5% ont contribué à créer. L’explosion démographique, par exemple, résulte des progrès de l’hygiène et de la médecine. Ces 5% ne voient pas plus loin que leurs comptes en banque à l’horizon 5 ans. Ils n’ont pas prévu le monde numérique dans lequel on s’engouffre depuis 30 ans, avec l’IA et tout le reste. Et ils n’ont plus l’option de la guerre mondiale, car trop risquée pour eux-mêmes (merci à la science et aux ingénieurs).

                            Je crois que la science et les ingénieurs définissent notre avenir bien plus que ces 5%.     


                          • gogoRat gogoRat 3 mai 2018 01:14

                             @Fanny

                             "... que la science et les ingénieurs définissent notre avenir bien plus que ces 5%. « 

                            alors relisez plus attentivement ce qui nous est dit :
                              » ... jusqu’à ce qu’une nouvelle planète puisse être trouvée, qu’ils feront aménager à leur goût par les esclaves mécaniques et informatiques, et où ils seront « entre eux », entre gens de la même race ! « 
                             
                             car, comment être assurés qu’il n’y pas aucune collusion (connivence) entre »la science et les ingénieurs«  et  »ces 5%" ?!

                            ---
                             Pour qui voudrait garder l’optimisme d’une possibilité de trouver une porte de sortie à cet étouffement de l’humanité (*) , ne reste qu’une perspective jouable : que les voies encore potentiellement salvatrices de ’la science et les ingénieurs’ s’ouvrent bien davantage encore à une vraie démocratie.
                             
                             -----
                            (*) Pourquoi un ’étouffement de l’humanité’ y compris ’entre gens de la même race’ ?
                             - tout simplement par processus darwinien : ces gens de la même race auront éliminé les gênes de la compassion, de la miséricorde ou de de l’humilité qu’ils auront attribués aux ’rien’ considérés comme des loosers ... alors que ces gènes étaient les garants du moteur-même du processus de perpétuation du vivant, porteurs des mécanismes d’adaptation, d’auto-correction des erreurs, par tatonnements risqués, mais courageux et oblatifs, capables des seils vrais sacrifices par lesquels les limites du possible peuvent être explorés ...
                             -------

                             Un phénomène porteur d’espoirs, encore trop peu reconnu par la mondanité contemporaine, émane effectivement des actuels science et ingénieurs, particulièrement dans le domaine du ’logiciel libre’ ...
                             mais reste à le démocratiser encore bien davantage, et à faire en sorte de garantir qu’il se garde de la tentation lourde de tomber dans le champ gravitationnel des 5%
                             Car si la guerre est un chose bien trop importante pour ne confier qu’aux seuls militaires,
                            alors il faudra bien voir aussi que la science est une discipline bien trop humaine pour ne la laisser approcher que par des spécialistes ( foi de Lanturlu smiley )


                          • Claude Simon Claude Simon 3 mai 2018 06:05

                            Il me semble qu’Hunter touche bien le coeur du problème.


                            Cependant, je vois trois limites aux plans des zélites.

                            S’ils sont là pour se débarasser du prolo blanc, ils ne pourront pas se débarasser du populo immigré du fait d’une forte natalité et d’une hostilité culturelle plus forte.
                            Et un jour, ils vont devoir faire face à une situation minoritaire très incertaine ; Non plus de classe, mais raciale et culturelle. 

                            Je ne suis pas certain que l’automatisation ou l’IA, concepts survendus, vont détruire beaucoup d’emplois.
                            Il suffit de regarder les filières énormes qui ont été créés pour l’informatique. Mais on ne le voit pas, ça n’a juste fait que sortir le plus gros pays émergent et détenteur des plus grosses réserves en terres rares, la Chine, des reliquats du tiers-monde.
                            De ce fait, les US ne sont plus première puissance économique.

                            Un automate, c’est bien, mais cela réclame presque de contrôler toute les sources d’approvisionnement en matières premières, donc la supériorité militaire, ce dont ils ne disposent plus.

                            La complexité, fort bien. Mais c’est extrêmement fragile, et très rapidement obsolète, plus rapidement qu’un prolétaire.

                            Certains métiers vont être détruits pour être remplacés par d’autres, certes.
                            Mais cela n’a jamais détruit de l’emploi en valeur absolu. Ce n’est que le choix de la défaite économique pour diverses raisons (dégoût du travail ou de ses conditions, écologie, NAIRU, mondialisme,financiarisation, exigence en formation, etc).

                            Il s’avère qu’au final, puisque la monnaie en circulation n’est pas corrélée à la création de valeur, et n’est qu’un outil de jouissance ou puissance symbolique, cela ne profite qu’à ceux pourvus des symboles de richesse ou de pouvoir, avec notre acteur de théatre élyséen pour bien s’apesantir sur ce fait régulièrement.
                            Pour justifier ce propos, on prendra l’exemple d’un trader, proche de la création monétaire, dont le métier n’est que de maîtriser différents symboles. 
                            Mais, techniquement, ce monopole n’est plus de mise, quand bien même ils vont longtemps chercher à le monopoliser 

                            Bref, pour dominer, rien de plus simple que de parader. Et si la narrative de domination tenant sur une disquette 5 pouces 1/4 ne tient plus, ils peuvent bien en trouver une autre, ils l’ont déjà fait.

                            Quand à Macron, dont la ligne directrice du programme était la vacuité, désormais incarne politiquement de cette vacuité. En tant que phénomène éthologique primitif, il s’entiche donc de toutes les sphères de pouvoirs environnantes (avec Poupou chez le roi, concours de pétards mouillés avec Trumpie, CAC40 superformant tout les indices par cadeaux fiscaux interposés), étant dépourvu en substance de cette volonté.

                            De ce fait, Macron est en train de dissoudre certaines polémiques :
                            - dissolution de la polémique entre anti-libéraux et anti-étatistes, puisque l’état n’a plus qu’une vocation libéralissime ;
                            - dissolution de la surpolitisation des esprits en France, puisqu’il enlève tout pouvoir au peuple et même à l’assemblée nationale (ordonnances+ directives européennes) pour le donner là où il le considère.

                            Mais le petit patronat est rassuré, le capitaliste a gagné la lutte des classes (dixit Buffet) :
                            Uniquement du fait qu’il se soit financiarisé, la Chine « communiste » étant la grande gagnante de cette lutte..




                          • foufouille foufouille 2 mai 2018 15:45

                            le truc le plus merdique, sans oublier les petits défauts qui devront être réparé en 2 mois, est l’interdiction de rouler sous 24h dans certains cas.
                            c’est le président des riches.


                            • titi 2 mai 2018 15:52
                              @foufouille

                              Le CT actuel c’était pipo bingo.

                              Le vrai drame du CT, c’est qu’il faille de mesures coercitives pour obliger les abrutis a avoir un comportement responsable : rouler dans un véhicule qui ne soit pas un danger pour soit ou pour les autres.

                              Je préfère la contrainte du CT, à la liberté d’organiser une « marche blanche » quand un gosse se fait rouler dessus.

                            • foufouille foufouille 2 mai 2018 16:00

                              @titi
                              beaucoup sont sympa si tu paye en liquide. une panne n’est pas forcément visible. le joint de culasse qui fuit est un bon exemple. je trouve le délai de 24h vraiment trop court pour les petits budget. tout le monde ne peut se payer un bon garagiste et des pièces hors de prix. souvent six fois plus que sur le net.
                              pour une vieille voiture, le neuf nécessite de passer une commande et dans certains cas de chercher dans les casses.


                            • titi 2 mai 2018 23:32
                              @foufouille

                              Il y a pas mal de points de contrôle qui sont des points de sécurité.

                              Ces mesures c’est pour pousser les propriétaires de voitures à les maintenir en état sans attendre le couperet du CT.

                            • waymel bernard waymel bernard 2 mai 2018 18:33

                              L’automobiliste vache à lait. Il y a aussi le dysfonctionnement du système gérant les cartes grises qui est tel que même les autorités conseillent de passer par des sociétés privées « habilitées » pour obtenir le précieux sésame, moyennent un coût supplémentaire. Après avoir déjà ajouté il y a quelques années des frais d’envoi de la carte grise. Et la vignette antipollution : il faut l’acheter alors qu’elle pourrait être fournie par le constructeur sur les nouvelles voitures.


                              • hunter hunter 2 mai 2018 19:07

                                @waymel bernard

                                C’est ça ! Multiplier les contraintes qui sont des coûts, et ainsi affaiblir ceux que l’on veut détruire....

                                Avec le bon emballage des traîtres médiatiques, et ça roule ma poule !

                                Adishatz

                                H/


                              • tugehela@ethersportz.info 2 mai 2018 20:26


                                si Fanny, Marius qui parle

                                Vider les poches des pauvres sans raison

                                oui car ils sont la tres large majorite, ca s appelle la loi des grands nombres


                                • Fanny 3 mai 2018 03:09

                                  @tugehela@ethersportz.info

                                  « ca s appelle la loi des grands nombres »


                                  Aujourd’hui, pour paraître plus chic que plouc, on dit « Big Data ». 
                                  Soyons à la hauteur de notre Président, le premier de cordée !

                                  NB : ce post inutile, c’est pour passer la barre des 50 commentaires.

                                • carolucem 3 mai 2018 07:45
                                  @titi

                                  La mise en place du CT n’a jamais fait baisser la mortalité routiere. 

                                  1) parce que le nombre d’accidents causés par un probleme technique est extrement faible. Ordre de grandeur 0,xx

                                  2) il est indéniable que la mise en place du CT dans un pays améliore l’etat du parc automobile mais pourtant une réduction de la mortalité n’a jamais pu etre mise en évidence (dans les enquetes indépendantes, pas dans la propagande gouvernementale et encore moins dans celle de Dekra bien sur). Il semblerait que l’euphorie du conducteur dont le vehicule vient d’etre reçu a l’examen annule l’effet bénéfique de l’amélioration technique. 

                                  Pour revenir a la question principale, il me semble que ce nouveau CT dimensionné pour envoyer a la casse une grosse fraction du parc est un cadeau de l’etat au lobby automobile en compensation des miseres (radars, taxes, exclusion des villes, etc.) faites aux automobilistes. 
                                  Un moyen de relancer les ventes.. 

                                  • Fanny 3 mai 2018 09:58

                                    @carolucem
                                    « un cadeau de l’état au lobby automobile »


                                     Georges Marchais n’est plus là pour hurler : mais c’est un scandale !

                                    Reste plus qu’à rejoindre les black blocs à la prochaine manif.

                                    Révoltant ce racket.

                                  • carolucem 3 mai 2018 10:49

                                    Je suis trop vieux pour courir sous les lacrymos, mais je resiste ! 


                                    Ma Volvo n°1 (22 ans) a passé le CT récemment, elle ne me lachera pas et moi non plus. 
                                    La n°2 a 31 ans, carte grise collection, son CT est valable 5 ans et selon la réglementation le CT des anciennes devrait se maintenir a son niveau actuel. 

                                    Hors de question de céder en achetant une jetable moderne !
                                      


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès