• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Violences : la Gendarmerie se démarque !!!

Violences : la Gendarmerie se démarque !!!

uniforme de casseur {JPEG}

Dès sa nomination l’actuel Président, qui a pris au sérieux son rôle de Chef Suprême des Armées, a provoqué et quasiment affiché son mépris par rapport à l’Etat Major. Alors la presse s’est emparée du sujet et nombre d’articles nous ont fait savoir la prise de distance du Général De Villiers.

Le 14 juillet 2018 un « incident » significatif survient, la Patrouille de France passe au dessus des Champs Elysées avec un drapeau tricolore bien singulier, à savoir que les 9 signaux étaient 1 rouge, 2 bleus, 3 blancs et 3 rouges, que d’aucuns vont décoder en donnant un chiffre à la couleur bleue : 1789 (1er , 7ème, 8ème et 9ème ) ; une interprétation bizarre, mais pourquoi pas ?

Durant l’été un « fanfaron », devant un début de colère du Peuple de France s’écrie « qu’ils viennent me chercher », cette déclaration va fonctionner comme une trainée de poudre et l’individu va gagner un surnom : Kizyvienne  ! La presse cette fois n’est pas au rendez-vous pour informer le pouvoir que sur le terrain les choses s’organisent d’une manière inhabituelle mais toutefois, avec une large dose de mépris, on apprend d’elle l’organisation de la journée du samedi 17 novembre et des blocages de routes et autoroutes par des gens incultes, des pauvres, des riens.

Le gouvernement prend peur et le vendredi 16 novembre la ministre des armées, Parly, rencontre l’Etat Major, son but est de pouvoir disposer de la troupe pour « protéger » Paris ; elle demande les REP de Calvi et Nîmes, et la réponse tombe : hors de question, l’Etat Major n’engagera pas la troupe contre le Peuple de France, lequel ne représente à ses yeux aucun danger de sédition et apparait totalement pacifiste.

Panique au plus haut sommet de l’Etat qui dans la nuit réquisitionne le ban et l’arrière ban de la police et notamment les BAC (Brigades Anti-Criminalité) dont l’appellation démontre que le maintien de l’ordre n’est pas dans leurs attributions ! Ces flics, réputés sans foi ni loi, vont, avec les CRS, faire monter la pression et les violences gratuites. Et c’est ainsi que nait l’idée de manifester tous les samedis … quelle belle conséquence, avec bien entendu un pouvoir aveugle et ne connaissant que la violence comme moyen de discussion.

Le 20 décembre, dans la « Lettre des Amis de la Gendarmerie », le Lieutenant-Colonel Lefranc fait une déclaration claire et significative, à savoir :

«  Réflexion :

Il me semblait important de porter à votre connaissance quelles étaient la position et l’action de l’association vis-à-vis des escadrons de gendarmerie mobile engagés dans les récents évènements, mais également d’évoquer le niveau quantitatif des unités de gendarmerie mises à contribution par rapport à l’ensemble des forces mobilisées. Le calcul est rapidement fait. La gendarmerie représentait 73% des forces engagées le 8 décembre soit 106 escadrons sur 109, c’est-à-dire 65 000 gendarmes sur les 89 000 membres des forces de l’ordre…et il n’est pas question pour ces militaires de paiement d’heures supplémentaires et d’heures de nuit…..ni de récupération…..

Il est également important de souligner le contraste entre l’engagement et le comportement de la gendarmerie et de la police, ce qui est tout à notre honneur. »

Cette déclaration est lourde de sens, déjà la Gendarmerie se démarque des violences policières et des fameuses « primes à la matraque » ! Dans certains lieux de blocage les Gendarmes soutiennent discrètement les manifestants, par exemple à Saint Calais, dans la Sarthe, un gendarme sort son arme de service pour arrêter un chauffeur de poids lourd qui voulait passer de force. Voir ce lien : https://actu.fr/pays-de-la-loire/saint-calais_72269/saint-calais-gendarme-sort-arme-arreter-camion-barrage-gilets-jaunes_19616911.html

Les violences ne diminuent toujours pas, de plus en plus de citoyens français sont estropiés par ces fameux « LBD » (lanceurs de balles de défense) et nait une polémique du fait que les balles utilisées ne sont pas celles préconisées par le fournisseur et qu’elles semblent bien plus dangereuses du fait que leur utilisation transforme ces LBD armes non létales en armes potentiellement létales. Les balles utilisées sont de fabrication française et la manipulation de leurs composants est dangereuse, voir ce lien https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/precigne-72300/accident-alsetex-un-hommage-louvriere-decedee-il-y-un-3514597

le « samedi c’est manif » est désormais devenu un rituel et la Gendarmerie ne voit aucune issue à ce mouvement au point que cette fois c’est la Revue « l’Essor de la Gendarmerie » qui s’empare du sujet et procède à une sévère mise au point ! https://lessor.org/a-la-une/info-lessor-gilets-jaunes-seuls-10-des-tirs-de-lbd-40-ont-ete-effectues-par-des-gendarmes/?fbclid=IwAR0MENXNdW4CcQPcN3EnD_MD_aGcceIlbQVjgsGfkUPNlXDheJ_cx82MME8

Donc la Gendarmerie qui représente les ¾ des forces engagées n’a tiré « que » 1.000 fois au LBD, les 90% restant étant l’œuvre des CRS et de la BAC !!! Avec cet extrait qui en dit long sur la façon dont la Gendarmerie considère la BAC « Côté Police en revanche, la très grande majorité des tirs de balles de défense ont été le fait des policiers des BAC, constitués en détachements d’action rapide (DAR), et des compagnies d’intervention de la Police. Moins bien formés au maintien de l’ordre que les CRS, ils ont pourtant bien davantage fait usage de leurs lanceurs de balles de défense. »

Pour conclure j’ajouterai que les membres de la BAC sont spécialisés dans les épisodes de casse dans les manifestations pour les faire dégénérer et choquer le bon citoyen devant sa télé, le soir aux infos, d’où la photo mise en début de cet article et dans laquelle on voit des gens habillés pareil, même les marteaux sont identiques … pour la petite histoire ils ont la même vêture parce que les achats dans l’administration se font par l’intermédiaire de l’UGAP (Union des Groupements d’Achats Publics), j’ai découvert ce « machin » quand j’étais Directeur à la PJJ à Marseille, j’avais obtenu des fonds pour équiper de véhicules de service les équipes terrain qui couvraient les quartiers nord, donc je suis allé tenter un achat de Renault Clio au représentant du coin lequel m’a proposé avec mon budget de me fournir 5 véhicules pour le prix de 4 … j’ai essuyé un refus de Paris car je devais passer par cette UGAP et j’ai donc royalement obtenu 4 véhicules au lieu des 5 négociés au plan local …


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    



    • Arogavox Arogavox 8 février 2019 12:10

      « Le médecin évoque la centaine de blessés graves et les 17 personnes ayant perdu un œil, un constat qui lui semble tout aussi intolérable. Dans sa pétition, il évoque le cas d’une jeune femme qui, lors de sa première manifestation, a perdu un œil.

      Et la nécessité pour lui d’agir en tant que médecin.  »Je veux porter la paroles des soignants, car je suis assez surpris qu’ils ne s’élèvent pas contre les violences alors qu’ils sont en première ligne pour gérer ces blessés graves."


      https://www.egaliteetreconciliation.fr/Petition-de-soignants-contre-les-LBD-J-ai-vu-des-scanners-de-patients-aux-cranes-fracasses-53679.html



    • zygzornifle zygzornifle 9 février 2019 08:57

      @Arogavox 

       Le gouvernement a du faire pression sur les directeurs d’hôpitaux qui a leur tour on fait pression sur les responsables des urgences qui a leur tour on fait pression sur les urgentistes .
      Voila une belle application de la théorie du ruissellement de Macron....



      • jmdest62 jmdest62 8 février 2019 12:53

        Salut l’auteur

        Merci pour cet éclairage .........

        Il est en effet insupportable de voir les cow-boys de la BAC qui n’ont aucune formation au « maintien de l’ordre » et au maniement des « flashball » intervenir dans les manifestations.

        D’autant plus insupportable que ayant pour tenue jeans , blousons , baskets et casques type moto le seul « truc » qui peut les différencier des casseurs c’est un simple brassard « police » que l’on peut enlever et remettre selon le contexte .

        @+


        • Gérard Luçon Gérard Luçon 8 février 2019 13:23

          @jmdest62
          ce qui est insupportable pour moi, qui ai fait « un peu » de droit, c’est de voir des couillons de députés qui ont poussé des victimes à porter plainte contre Castaner alors qu’ils devaient porter plainte « contre X », à savoir le tireur, charge à ce dernier ensuite de se retourner contre sa hiérarchie .... au final, 600 plaintes déboutées et à juste titre, d’autant plus que dans notre pays la Justice est devenue le bras armé de l’exécutif dont un acteur de l’arsenal répressif !!!


        • Aristide Aristide 8 février 2019 16:07

          @Gérard Luçon

          qui ai fait « un peu » de droit,

          Visiblement vous avez séché celui des marchés publics ...


        • Odin Odin 8 février 2019 18:48

          @Gérard Luçon

          Bonsoir,

          « d’autant plus que dans notre pays la Justice est devenue le bras armé de l’exécutif »

          « est devenue » NON, elle l’a toujours été depuis 1789. C’est normal, les « frères la truelle » s’entraident toujours entre eux.

          La seule solution pour activer une réelle séparation, l’interdiction de cette fratrie de renégats d’accéder aux responsabilités.

          Bonne soirée.


        • Garibaldi2 9 février 2019 03:16

          @Aristide

          Dans la boîte où je bossais, soumise à la procédure des marchés publics, l’UGAP était fortement critiquée, un tas de marchés devant passer par elle, comme si elle détenait un monopole, ce qui n’est pas le cas puisque l’acheteur peut parfaitement choisir de conduire sa propre procédure.


        • waceri 10 février 2019 02:56

          @Garibaldi2

          Que ce sois clair mon copain,

          Si vous dévastez ou cramez une loge, ce sera exactement comme si vous aviez vandalisé une mosquée ou une église. Tout le monde condamnera le geste, tout le monde se désolidarisera du groupe, du corpuscule responsable.

          Votre « grande peur » anti-maconique, anti-bilderberg, votre délire « pédo-satanistes » je le voie grandir semaine après semaine comme une fantastique prétexte pour « une purge générale sur la base d’un principe de précaution ».

          Vous allez vraiment mettre le poid de la gambergerie et de la corruption nationale, du plus humble directeur des achats municipal, a l’attribution des délégations de services publiques, a 23.000 personnes pas du tout secrètes, de nos jours ?

          Mais vous allez vraiment perdre votre temps ! Sois c’est une cible robuste, qu’on vous tend pour vous occuper (la maçonnerie a survécu a bien pire) Sois c’est un moyen d’enfin vous diaboliser, d’enfin pourvoir vous classer, « extrémistes ».

          Je crois que vous savez parfaitement que les petit jeux des maçon, l’influence d’Israël, les interventions indéniable de la CIA, du FSB, des Fréres musulmans, des chinois, sont mystérieuse pour 99% des gents.

          Essayez vous de synthétiser, une grande peur, un truc assez gras, mais crédible ? N’avez vous pas anticipé le moment ou des imbéciles passerons a l’action, sur la base de ce qu’ils ont lu de ci ou de la, de gents qui n’ont que l’air intelligents ?

          Vous essayez d’organiser un 13/10/1307, de convaincre des présidentiable que pour gagner, il faut promettre des lois comme en italie, chasser les maçons de l’assemblée, au mépris de la liberté de culte, de libre association, et de concience ?

          Ou essayez vous d’organiser un 07-08/1979 ? Une horde de gueux assemblée pour combattre un ennemi imaginaire, en fait minuscule, se trouverai capable de renverser un pouvoir peu séduisant, ses armées minée par la désertions ? 

          Ne me dites pas que vous savez ce que vous faites. Arrêtez ce terrorisme.

          ++


        • waceri 10 février 2019 02:59

          C’etais pour @odin en fait.


        • Odin Odin 10 février 2019 21:12

          @waceri

          Vous vous méprenez sur mes intentions, mon copain.

          Ai-je écrit qu’il fallait dévaster ou cramer une loge ? Ce serait une connerie monumentale.

          Pour ce qui est de ma « grande peur » vous vous trompez encore une fois, je reste cartésien et je constate, semaine après semaine, que ce n’est pas ma peur mais mon âge qui grandit.

          Quant aux « frères », la grande majorité, dans les loges bleues ou les grades inférieurs, sont plus à plaindre qu’autre chose. Ils ne voient pas que leur idéal n’est qu’une fumisterie et que dans la réalité ils ne sont que l’arbre qui cache la forêt pour que cette secte perdure dans cette république et cette laïcité illusoire qui favorise toujours les mêmes. Combien connaissent les Ur-Lodges ?

          Pour le 10/1307, il serait impossible à réaliser, où voyez-vous un Philippe le Bel dans le paysage politique ?

          « comme en italie, chasser les maçons de l’assemblée, au mépris de la liberté de culte.. »

          Peut être ont-ils un problème avec Hiram et le temple de Salomon ?

          Bonne soirée copain.


        • leypanou 8 février 2019 14:49

          les BAC (Brigades Anti-Criminalité) dont l’appellation démontre que le maintien de l’ordre n’est pas dans leurs attributions ! Ces flics, réputés sans foi ni loi

           : je ne pense pas que les gens de la BAC sont sans foi ni loi.

          Les 2 que je connais sont comme tout le monde, malgré un travail très difficile (de 21h à 5h du matin ou quelque chose comme çà).

          Arrêtons de généraliser.


          • Aristide Aristide 8 février 2019 16:05

            @leypanou

            Vraiment, vous ne savez pas que le gendarme est gentil et que le policier est méchant.


          • Gérard Luçon Gérard Luçon 8 février 2019 16:10

            @leypanou 
            J’ai écrit « réputés sans foi ni loi », merci de ne pas interpréter outre mesure ... vous en connaissez 2 c’est bien, j’ai travaillé

            avec eux durant 5 ans sur Marseille


          • Alren Alren 8 février 2019 16:30

            @leypanou

            Sans foi ni loi, non. Mais la possibilité d’exercer un pouvoir pratiquement sur n’importe qui de nos jours (sauf évidemment un autre être de pouvoir qu’il s’agisse de Benalla ou d’un préfet !), finit par donner aux policiers et aux gendarmes le sentiment qu’ils sont au-dessus des citoyens ordinaires.
            J’ai eu l’occasion de le vivre une fois avec un civil qui a commis une faute et qui m’a rétorqué : « Je suis gendarme » pour m’intimider comme je portestais.
            Ce qui a raté bien entendu. Quand je lui ai demandé : « De quelle brigade afin que je parle de l’incident avec votre supérieur ? », il a tourné piteusement les talons.
            Mais cela c’était avant la dictature Macron ...


          • jmdest62 jmdest62 8 février 2019 18:50

            @leypanou
            Je ne pense pas que les gens de la BAC sont sans foi ni loi.
            D’accord avec vous , mais leurs méthodes et leur formation n’ont rien à voir avec le maintien de l’ordre.
            D’ailleurs , pendant qu’ils essayent de faire ce pourquoi il n’ont pas suivi de formation ...qui fait leur boulot ?
            @+


          • Garibaldi2 9 février 2019 03:21

            @Gérard Luçon

            A Marseille n’y-a-t-il pas eu 3 policiers de la BAC révoqués pour des affaire de trafic et de racket ?!



          • waceri 10 février 2019 03:06

            Bonjour,

            Si si, la Bac est sans foi ni loi. Il y a des vidéo de leur actes au quotidien, clairement tout le monde en prison j’ai pas de question a poser a qui que ce soit.

            Il ’parait’ que la BAC a sauvé la police du collapsus a l’époque ou chichi a retiré du budget. Devenir le Gang suprême, dominer le bac-a-sable par ultra-violence.

            A cela on sera ingrats avec eux, qui sont devenu criminels sur ordre, pensant qu’il sauvais la république du grand banditisme, qu’il faisais un mal nécessaire.

            Jje pense qu’il faut en exiler autant que possible, avec des timing long pour limiter au maximum le nombre qu’il faudra « condamner pour grand banditisme ».

            Mais la vérité c’est ca, la BAC est une organisation mafieuse, principalement chargée de maintenir le contrôle étatique des mafias autorisés, par la violence.

            ++


          • Marc Filterman Marc Filterman 8 février 2019 15:25

            Dès les premières manif ce pouvoir extrémiste et vichyste a donné l’ordre aux CRS de charger des foules pacifiques qui incluaient des femmes et enfants, et même des religieuses comme l’a révélé un CRS qui y participait en civil. Il s’est dailleurs lui aussi mangé une LDB. La peste macronienne a donné l’ordre de tirer parce qu’il avait la trouille d’un début de fraternisation entre les gilets jaunes et des membres de force de l’ordre comme cela s’est passé dans certaines villes ou sur certains rond-points. Les gilets jaunes sont tellement plus efficace que la bombe atomique, que Jupiter 1er était parti ce planquer dans son bunker anti-atomique le jour où l’arc de triomphe a été envahi. De toute façon le grand débat ou plutôt le grand cirque ne changera RIEN. Macron veut faire la chasse aux Fraudeurs, qu’ils s’occupe de ses amis du MEDEF qui pratiquent la corruption, et qui l’ont fait élire et financé. Qu’ils sanctionnent les hauts fonctionnaires reponsables des gaspilllages qui sont signalés dans les rapports de la cour des comptes.


            • Paul Leleu 10 février 2019 22:12

              @Marc Filterman

              le Général De Gaulle avait tenu à ce que le vichyste Maurice Papon soit Préfet de Police de Paris... ça vient de loin...

              il faut dire que De Gaulle n’avait pas hésité à tirer sur les français en Algérie à balles réelles !


            • Aristide Aristide 8 février 2019 16:02

              pour la petite histoire ils ont la même vêture parce que les achats dans l’administration se font par l’intermédiaire de l’UGAP (Union des Groupements d’Achats Publics), j’ai découvert ce « machin » quand j’étais Directeur à la PJJ à Marseille, j’avais obtenu des fonds pour équiper de véhicules de service les équipes terrain qui couvraient les quartiers nord, donc je suis allé tenter un achat de Renault Clio au représentant du coin lequel m’a proposé avec mon budget de me fournir 5 véhicules pour le prix de 4 … j’ai essuyé un refus de Paris car je devais passer par cette UGAP et j’ai donc royalement obtenu 4 véhicules au lieu des 5 négociés au plan local …

              Voilà donc un fonctionnaire, haut à entendre ses fonctions, qui hante les couloirs ministériels, occupe ces fonctions à Paris et en Province qui découvre que l’UGAP existe ou que pour « acheter » avec les fonds de l’Etat, il faut faire des appels d’offre.

              Ils ont du se marrer à la PJJ de Marseille avec cette histoire des 5 voitures pour le prix de 4. 


              • Alren Alren 8 février 2019 16:35

                @Aristide
                « Ils ont du se marrer à la PJJ de Marseille avec cette histoire des 5 voitures pour le prix de 4. »

                En faisant ce rabais le concessionnaire faisait encore du bénéfice, rassurez-vous !
                Et d’avoir une voiture en moins, je ne suis pas sûr que cela leur a paru comique aux policiers qui sont en manque constant de matériel. Surtout une voiture neuve, eux qui conduisent souvent des tas de ferraille !


              • pemile pemile 8 février 2019 16:49

                @Alren
                l’UGAP est censée négocier les prix par des achats en grande quantité et éviter les achats aux copains sans appel d’offre.

                Ca permet aussi un effet parapluie pour le directeur en cas de galère smiley


              • Garibaldi2 9 février 2019 03:51

                @pemile

                L’UGAP est devenue un passage obligatoire, alors qu’elle ne détient pas un monopole et que rien n’oblige à passer par elle pour lancer directement un marché public.

                ’’Cette affaire est un nouvel épisode de la guérilla juridique, qui oppose depuis de nombreuses années la coopérative de consommation des adhérents de la mutuelle assurance des instituteurs de France - la CAMIF - à l’union des groupements d’achat public - l’UGAP-.


                L’UGAP, qui avait été crée comme service administratif de l’Etat par un décret du 17 janvier 1968 a été transformé par le décret du 30 juillet 1985 en un établissement public industriel et commercial. Sa mission est, aux termes de l’article 1er du décret, « d’acheter et de céder des produits et services destinés aux personnes publiques et aux organismes de droit privé assurant une mission de service public, d’apporter à ces personnes et organismes l’assurance technique dont ils peuvent avoir besoin en matière d’équipement et d’approvisionnement et d’apporter son concours à des opérations d’intérêt général ».


                L’article 34 du code des marchés publics ouvre, par ailleurs, à l’Etat, à ses établissements publics ainsi qu’aux communes, départements et leurs établissements publics la possibilité de demander que leurs achats de matériels soient effectués par l’UGAP. Ce même article prévoyait dans un alinéa abrogé par le décret portant nouveau code des marchés publics que le recours à l’UGAP était obligatoire pour les achats de véhicule opérés par les services civils de l’Etat et de ses établissements publics administratifs.


                Aux termes de l’article 25 du décret du 30 juillet 1985, les commandes passées à l’UGAP sont dispensées de marchés. Là réside le principal avantage du dispositif, avantage tel qu’il permet à l’UGAP de facturer, semble t’il au-dessus de ses concurrents. Parmi ses concurrents, le premier d’entre eux est la CAMIF, juridiquement société anonyme de droit privé, très implantée dans le secteur de l’éducation nationale. La CAMIF considère que les avantages, que le décret du 30 juillet 1985 et le code des marchés publics réservent à l’UGAP, faussent la concurrence.


                La CAMIF a poursuivi en justice deux actions : la première a été attribuée au juge judiciaire par le tribunal des conflits par une décision du 4 novembre 1991 CAMIF p 4761. Elle a eu quelque succès, puisque la cour d’appel de Paris le 13 janvier 1998, a jugé que l’UGAP dispose d’une position dominante sur le marché qui provient du monopole que lui attribue l’article 25 déjà mentionné et que certaines de ses pratiques publicitaires résultaient d’un abus de position dominante.’’

                http://www.revuegeneraledudroit.eu/wp-content/uploads/er20011015bergea.pdf

                ’’Arnaud Montebourg menace de dissoudre l’Ugap, la centrale d’achats publics

                A l’occasion du lancement des 34 plans de la Nouvelle France industrielle en régions, Arnaud Montebourg s’est montré particulièrement critique à l’égard de l’Ugap (Union des groupements d’achats publics), la centrale d’achats publics. « J’ai des remontées de partout. C’est le carnet de commandes du monde entier, sauf de la France, que l’Ugap favorise, a déclaré le ministre, rapporte l’AFP. Je considère qu’il y a un grave problème patriotique avec l’Ugap », a poursuivi le ministre. Il indique que le président de l’Ugap avait déjà été « convoqué » au ministère et qu’il allait être « reconvoqué ». Avant de menacer. "Si l’Ugap n’évolue pas, je demanderai sa dissolution au président de la République. Ca fait maintenant un an et demi que ça dure (...) ils sont hermétiques et s’ils restent hermétiques, on va dissoudre« .

                Les collectivités locales ’’beaucoup plus patriotiques’’.

                Pour le ministre du Redressement productif, »les collectivités locales seront bien plus efficaces, beaucoup plus patriotiques dans leurs achats« plutôt que dans un cadre »centralisé avec une centrale d’achats qui ne joue pas le rôle qu’on lui demande de jouer. L’Ugap indépendante, ça n’existe pas", a-t-il affirmé.

                Alain Rousset, président de l’asscoiation des régions de France, partage le diagnostic du ministre. « La commande publique n’est pas assez utilisée pour tirer notre propre production ». Le président de la région Aquitaine a cité "l’Ugap qui est en train de détruire ce qui reste en France de production de matériel médical« . »Je n’ai que des plaintes de la part des petites PME ".’’

                https://www.usinenouvelle.com/article/arnaud-montebourg-menace-de-dissoudre-l-ugap-la-centrale-d-achats-publics.N221450


              • Biscotte Biscotte 8 février 2019 19:16

                Buna ziua Domnul,

                Pour travailler avec les EGM, il est clair qu’en terme de « m.o. », ils sont rompus à toutes les techniques et au point cela va de soi. 

                Je suis très surpris que l’on vienne chercher en renfort les BAC dont le métier est autre. Un peu comme si tu prenais une femme de chambre pour faire la cuisine.

                Cette dernière fait bien de l’hôtellerie, mais avec des spécialisations différentes.

                Le chiffre que j’avais pour l’engagement des EGM est exact, les autres étant en outre-mer. Et, cela gueule sec, car pour la vie de famille tu repasses, et les heures faites ne sont quasi jamais récupérées. Ils ont aussi une vie pas aisée (200 jours par an dehors, ce qui n’est pas rien)

                Petite coquille, il n’y a pas de REP à Nimes, les seuls parachutistes légionnaires sont à Calvi

                Toate cela bune 


                • Gérard Luçon Gérard Luçon 9 février 2019 02:22

                  @Biscotte
                  autant pour moi, R.E.I. pour Nimes


                • Dom66 Dom66 8 février 2019 21:26

                  Bonsoir Mr Gérard Luçon,

                  J’ai lu votre article attiré par le titre. sur la violence inadmissible et prouvée des forces de l’ordre, CRS, BAC, vous semblez démarquer la gendarmerie, soit l’armée.

                  Et là vous avez tort car la gendarmerie est prête à tirer sur le peuple.

                  Vous n’avez certainement jamais vu les gardes mobiles charger des manifestants pacifiques.

                  La gendarmerie est également un ramassis de fumiers au même titre que les autres, les gardes mobiles parqué dans les casernes uniquement en réserve pour casser du manifestant.

                  Je n’ai aucune confiance en la gendarmerie, et un pays qui fait faire de la police par l’armée est uniquement un ancien pays fasciste. (Italie, Espagne, France ETC)

                  Regardez le comportement de ce con de gendarme devant de dangereux islamiste Manif Anduze version normale

                  Oui regardez l’officier qui fait des sourires et qui va même serrer la main d’un élu, et un veau qui cri « les gendarmes avec nous » pauvre con

                  Ce commandant chef d’escadron gaze des manifestants, parmi lesquels des personnes âgées et des élus. 

                  C’est ça la gendarmerie, il aurait même gazé sa mère cet encu***

                  Le comportement de la gendarmerie en 40 coté Vichy.

                  Nous vivons de plus en plus en dictature, et sauf un coup d’état, je ne vois pas comment nous pourrions nous en sortir, Attali et les banques sont trop fort, et les français trop moutons..

                  Diviser pour régner...ils ont réussi

                  ps : et il n’est pas question pour ces militaires de paiement d’heures supplémentaires et d’heures de nuit…..ni de récupération"

                  Encore heureux, et puis quoi encore


                  • zygzornifle zygzornifle 9 février 2019 09:03

                    @Dom66
                     + 10000


                  • Paul Leleu 10 février 2019 22:19

                    @Dom66

                    tout à fait d’accord... d’ailleurs l’armée française a tiré sur les français en Algérie (rue d’Isly)... ça n’a jamais été jugé... De Gaulle avait donné ses ordres...

                    Gendarmes, militaires, policiers... De Gaulle avait aussi engagé le flic vichyste Maurice Papon comme Préfet de Police de Paris...

                    sans compter les barbouzes gaullistes... ces gangster de métropole envoyés en Algérie pour faire de la provoc’ et casser du français... c’était les grandes heures de la France !!!

                    ...après tout se petit monde a continué dans le SAC avec Pasqua qui organisait des braquages en France !! (voir les révélation de Gérard Fauré)... des tueries de familles comme à Auriol en 1981... ou de probables assassinats comme Robert Boulin... les flics ont aussi trempé dans l’assassinat de Jean de Broglie et de quelques autres...

                    les gendarmes se sont aussi illustrés à Nouméa (grotte d’ouvéa) ou comme barbouzes en Françafrique...

                    ah, elle est belle la police et la gendarmerie !


                  • cevennevive cevennevive 11 février 2019 08:15

                    @Dom66, bonjour,

                    Merci pour cette vidéo dont j’ignorais l’existence, merci beaucoup.

                    Souvenir doux amer : doux pour l’amitié et le partage entre nous de ce jour maudit, l’amertume pour ce qui s’est passé et qui n’est oublié par aucun des participants.

                    Et Roustan et ses nervis sont toujours là aujourd’hui...

                    Ce fameux jours, regardez-les, ils rigolent, affichent un sourire satisfait et partent certainement faire un bon repas dans un restaurant fameux.

                    Rien ne change hélas.


                  • JulietFox 8 février 2019 21:53

                    T’as signé, c’est pour en H I é= leur devise.


                    • soi même 8 février 2019 23:45

                      Ce qui me rasure dans votre article, tout n’est pas unipolaire.


                      • INsoMnia INsoMnia 9 février 2019 01:21

                        @ Gérard Luçon,

                        Ils sont trop trognon quand ils défoncent Foncia avec leur p’tit narteau. A y regarder de près ils ressemblent à des Blacks Blocs smiley

                        Merci pour votre article.


                        • valdes 9 février 2019 07:14

                          Excusez moi, pourriez vous sourcez ce paragraphe, s’il vous plait

                          « Le gouvernement prend peur et le vendredi 16 novembre la ministre des armées, Parly, rencontre l’Etat Major, son but est de pouvoir disposer de la troupe pour « protéger » Paris ; elle demande les REP de Calvi et Nîmes, et la réponse tombe : hors de question, l’Etat Major n’engagera pas la troupe contre le Peuple de France, lequel ne représente à ses yeux aucun danger de sédition et apparait totalement pacifiste »


                          Car si c’est avéré, c’est cela qui me semble le plus grave. Merci d’avance.


                          • Paul Leleu 10 février 2019 22:27

                            @valdes

                            je crois qu’on est quand même très loin d’avoir besoin de l’armée face aux gilets-jaunes... il s’agit de quelques dizaines de milliers de manifestants à travers la France...

                            j’ai l’impression qu’il y a une certaine perte de repères... ça fait longtemps que les français n’ont plus connu la guerre...

                            il est terrible de se prendre une balle en caoutchouc dans l’oeil... nul n’en disconvient... mais quand tu prends une balle réelle dans l’oeil, c’est tout le crâne qui saute... pareil pour les grenades...

                            après, on est très touché par les déclarations (supposées) de quelques officiers... l’Histoire de France nous montre malgré tout, que l’Armée a souvent consenti à tirer sur le Peuple... et même à le massacrer sans vergogne...

                            et puis, reste à savoir qui représentent exactement les 300 000 gilets-jaunes ? Ils prétendent être « le peuple »... mais sur 68 millions de français, ça fait pas beaucoup... la sympathie (dont la mienne) pour la cause sociale, ne vaut en aucun cas quitus pour quelques désoeuvrés jointés qui veulent prendre des postures de héros, et partir à la baston...

                            moi j’ai connu des héros qui sont allés dans les vraies guerres... ils sont d’un autre calibre...


                          • Laurent Courtois Laurent Courtois 9 février 2019 08:10

                            @Gérard Luçon

                            "à savoir que les 9 signaux étaient 1 rouge, 2 bleus, 3 blancs et 3 rouges, que d’aucuns vont décoder en donnant un chiffre à la couleur bleue : 1789 (1er , 7ème, 8ème et 9ème )"

                            Pas le bleu, mais le rouge


                            • Gérard Luçon Gérard Luçon 9 février 2019 08:17

                              @Laurent Courtois
                              comme quoi !!! Merci de cette rectif ...


                            • Laurent Courtois Laurent Courtois 9 février 2019 08:23

                              @Gérard Luçon

                              « les REP de Calvi et Nîmes, »

                              Le REP est Calvi, à Nimes c’est le 2eme REI


                              • Gérard Luçon Gérard Luçon 9 février 2019 08:29

                                @Laurent Courtois
                                et en plus je le savais !!!


                              • zygzornifle zygzornifle 9 février 2019 09:02

                                Les CRS et gendarmes mobiles sont comme des chiens , ils vivent en caserne-chenil ou ils sont éduqués , dressés au combat ,ils obéissent au doigt et a l’œil a leur ministre qui est leur maitre chien et quand Castaner le roi du poker les sorts il les lâche pour la curée sur les gilets jaunes ....

                                ils n’ont pas besoin de cerveau, leur moelle épinière leur suffit comme le disait Einstein pour les militaires ....


                                • Paul Leleu 10 février 2019 22:30

                                  @zygzornifle

                                  oui... ce qui est inquiétant, c’est que les flics et les militaires votent à 70% pour Marine Le Pen...

                                  je croyais que le FN était « plus proche du peuple »...

                                  pourtant ils le matraquent, le peuple !


                                • izarn izarn 10 février 2019 11:07

                                  Le véhicule de vigipirate brulé laisse à penser que Macron, depuis déjà 3 mois essaie d’avoir le soutient de l’armée...

                                  Macron est mal barré pour ses réformes, il n’a probablement plus le controle de l’état profond français.

                                  La grève du zèle, malgrés les lois, ça existe : C’est comme ça que l’URSS s’est effondrée...


                                  • zygzornifle zygzornifle 10 février 2019 13:01

                                    @izarn

                                    La grève du zèle


                                    Et en plus les Alsaciens solidaires vont faire la grève du bretzel ....


                                  • Paul Leleu 10 février 2019 22:32

                                    @izarn

                                    le problème, c’est que quand l’URSS s’est effondrée, elle s’est effondrée sur la gueule de ses habitants...

                                    et c’est ce qui risque de nous arriver aussi !

                                    quand une maison s’effondre, il faut se demander si elle va pas s’effondrer sur la gueule de ses habitants...


                                  • Eric F Eric F 10 février 2019 15:08

                                    @Gérad Luçon

                                    pour un ancien directeur au ministère de la justice (?) vous semblez bien téméraire dans les allégations relatives à la photo qui illustre votre article. Il semble que vous avez des comptes à régler, mais cela nuit à la crédibilité de l’article, alors que sur le fond effectivement la gendarmerie et les CRS -malgré leur réputation sulfureuse- ont moins été impliqués dans des blessures de manifestants que la BAC.


                                    • Gérard Luçon Gérard Luçon 10 février 2019 15:13

                                      @Eric F
                                      des comptes à régler, avec qui ?
                                      J’explique "tout bêtement’ pourquoi les casseurs sont habillés pareil et ont les mêmes marteaux ... s’ils lisent mon article, à la BAC, je parie qu’ils vont acheter dans des magasins différents et seront plus difficilement identifiables (la photo date de l’époque Valls-Hollande)


                                    • Eric F Eric F 10 février 2019 17:47

                                      @Gérard Luçon
                                      Concernant la photo, vous formulez une hypothèse, une possibilité, voire une probabilité, mais l’exposez quasiment comme un fait établi. Cela peut certainement arriver que des infiltrés fassent de la provoc, maintenant de la casse avec des K Ways et marteaux « réglementaires », ça parait un peu gros.



                                    • Dom66 Dom66 10 février 2019 19:03

                                      @Eric F

                                      On peu trouver des photos où des casseurs qui brisent des vitrines, qui une heure après ont des brassards de police.

                                      https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog/291010/linfiltration-policiere-des-manifestations-est-un-fait-mais-comment-linterpreter

                                       

                                      https://www.dailymotion.com/video/xfd2sb

                                      Dernière polémique, la présence de faux casseurs en marge des cortèges. Une vidéo, tournée par l’agence Reuters, interpelle. On y voit un homme, visiblement loin des critères avancés hier par le Figaro pour définir les casseurs : « opportunistes et peu structurés (…), des adolescents en capuches et survêtements » équipés « d’armes de fortune trouvées sur leur chemin ». La vidéo montre cet homme cassant méthodiquement la vitrine d’une banque à l’aide d’un poteau descellé. Un quinqua, voire sexagénaire, tente de l’en empêcher, mais est frappé dans le dos par un autre «  casseur  », qui dégaine une matraque et dégage un périmètre de sécurité autour de la zone d’action, où un autre groupe exfiltre le premier.

                                      Des policiers qui cassent pour discréditer ce n’est pas une légende, mais vous lirez le contraire sur les média main-Stream

                                       

                                      « les témoignages de CRS, qui auraient reçu la consigne suivante :  »En cas de casse, on laisse casser".

                                      Des consignes, selon lui, toujours données à l’oral. "Nos collègues CRS nous ont alerté hier. La consigne était la suivante : "s’il y a de la casse on laisse casser". Selon lui, cette stratégie du laisser faire devient classique, et en dit long sur la stratégie politique adoptée par le gouvernement pour traiter la grogne sociale : "L’objectif est de détourner le message social, je n’en vois pas d’autre«  »


                                    • Eric F Eric F 10 février 2019 21:11

                                      @Dom66
                                      une chose est de relever que les forces de l’ordre laissent agir les casseurs (et effectivement on n’en voit aucun recevoir de flash ball !), une autre est d affirmer que ceux qui ont un kway et un marteau sont à coup sur des keufs qui cassent. Je ne dis pas qu’il n’y a absolument jamais le cas, mais laisser entendre que c’est une généralité ou même que c’est courant me parait très excessif.


                                    • eau-du-robinet eau-du-robinet 10 février 2019 18:47

                                      Bonjour,

                                      .

                                      ’’Pour conclure j’ajouterai que les membres de la BAC sont spécialisés dans les épisodes de casse dans les manifestations pour les faire dégénérer et choquer le bon citoyen devant sa télé, le soir aux infos, d’où la photo mise en début de cet article et dans laquelle on voit des gens habillés pareil, même les marteaux sont identiques ’’.

                                      .

                                      Cela en dit beaucoup sur l’implication de l’état pour manipuler l’opinion publique, aide et soutenue par les médias dominantes qui se focalisent sur la casse et pas sur les revendications des manifestants.
                                      https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/comment-le-systeme-politico-211020

                                      .
                                      Il s’agit ici d’une lutte vitale qui est actuellement engagé par les Gilets Jaunes contre l’oligarchie financière, une oligarchie qui est prêt à employer TOUTES LES MOYENS, pour préserver leur domination sur le monde au profit des 1% de la population qui se gavent comme jamais dans le passé de notre histoire, tout en nous imposent l’austérité de la quelle découle appauvrissement de la population.

                                      .

                                      Macron et Castaner devront être traduite en justice devant la CPI.

                                      Signez la pétition
                                      https://www.change.org/p/cour-p%C3%A9nale-internationale-macron-et-castaner-doivent-%C3%AAtre-traduit-en-justice?source_location=topic_page

                                      .


                                      • Eric F Eric F 10 février 2019 21:15

                                        o@eau-du-robinet
                                        là, je suis d’accord avec vous que les média focalisent sur les dérapages et la casse, jamais sur les revendications -à part le RIC car c’est récupérable à bon compte-.


                                      • Paul Leleu 10 février 2019 22:38

                                        @eau-du-robinet

                                        le problème, c’est que les Gilets-Jaunes sont soutenus par Steeve Bannon...

                                        Steeve Bannon est financé par la banque Morgan Stanley, et par le Hedge-Fund de Robert Mercer... qui a financé « Cambridge analytica », la société spécialisée dans la manipulation politique des réseaux sociaux...

                                        Di Maio et les bouffons italiens sont dedans... Le Pen aussi... ils sont pour rester dans l’Euro et dans l’Europe, sous contrôle américain, avec Steeve Bannon en grand manitou...

                                        la « Face B » du système... la démocratie contrôlée en direct sur (par ?) Facebook...

                                        alors, franchement, une révolution financée par Morgan Stanley...


                                      • Eric F Eric F 11 février 2019 10:46

                                        @Paul Leleu
                                        C’est le dernier canular à la mode, mais avant c’était Poutine qui était supposé subventionner les gilets Jaunes.


                                      • Gérard Luçon Gérard Luçon 11 février 2019 05:56

                                        LES AUXILIAIRES DE POLICE ANTIFAS...

                                        Bien décrits ou comment tenter de casser un mouvent en y occasionnant des provocations relayées par les médias Un témoignage de Didier Maisto :

                                        Les Amis,
                                        Je suis fatigué mais je ne peux attendre demain pour vous signaler ce que j’ai vu aujourd’hui, qui diffère de la relation qui en a été faite par les médias audiovisuels et les autorités.
                                        Ce soir, je ne ferai pas de poésie.
                                        Je vais donc vous dire les choses de façon brute.
                                        Il y avait à Paris beaucoup de monde dès 13h00 dans le cortège, je dirai 12.000 à 15.000 personnes. 
                                        Devant l’Assemblée nationale, premier blocage des forces de l’ordre, impossible d’avancer ou de reculer.
                                        Des types habillés de noir -cagoule, capuche, casquette- commencent à s’en prendre aux palissades devant le Palais Bourbon. Premiers gazages de la police.
                                        Puis ça finit par avancer vers le boulevard Saint-Germain.
                                        Des petits groupes de 5/10 personnes, très organisés, très entraînés, très violents, s’en prennent au mobilier urbain. 
                                        Des Gilets jaunes protestent, des riverains aussi : les types en noir sont très dissuasifs et veulent en découdre en les traitant de tous les noms et en les menaçant de façon très explicite.
                                        Aucun policier pour les interpeler.
                                        AUCUN.
                                        Ils poursuivront leurs dégradations tout au long de l’acte 13, en toute impunité.
                                        Si vous les filmez, vous avez des problèmes.
                                        Je l’ai quand même fait, en prenant garde.
                                        Tout est sur mon profil.
                                        Je vous invite à regarder ces Live et surtout à les partager.
                                        Slogans stupides taggés sur les monuments (slogans de grossière manipulation), devantures de banques explosées, voitures défoncées et incendiées, automobilistes violentés et pratiquement lynchés... par toujours ces mêmes types en noir. Je les appellerai ainsi, pour ne pas interpréter ni prêter le flanc à de vaines polémiques. Car il ne faut pas se tromper de débat et se poser les bonnes questions.
                                        Ce fut la même chose devant le Sénat.
                                        Puis l’apothéose au Champ de Mars.
                                        Scènes de guérilla urbaine, de chaos -le mot n’est pas exagéré- et toujours pas d’interpellations alors que les délits sont flagrants. 
                                        Circulation ni déviée ni bloquée, mobilier urbain, pierres, morceaux de macadam, bouteilles -et même bancs publics- qui volent, grenades de désencerclement et lacrymogènes au beau milieu des touristes et des promeneurs, avec parfois des enfants en bas âge.
                                        Et pour finir envahissement du Trocadéro, avec quelques feux ça et là.
                                        Puis vient le tweet du ministre de l’Intérieur, qui fait part de son « indignation » et de son « dégoût » suite à l’incendie d’un véhicule de la Mission Sentinelle.
                                        Alors même que la police pouvait réagir pour l’empêcher, alors même que de vrais Gilets jaunes ont poussé le second véhicule pour éviter que le feu ne s’y propage.
                                        Ensuite les JT relaient la version gouvernementale officielle.
                                        Sur TF1, la speakrine, yeux perçants et sourire un brin désabusé, à 20h00 :
                                        1/ Graphique commenté et martelé -la participation ne cesse de baisser, samedi après samedi. 
                                        2/ « Ce qui en revanche ne change jamais c’est la violence » (sic).
                                        3/ Sujet sur un extrémiste proche de Soral -dont j’ignorais jusqu’à l’existence- et qui aurait, avec 200 types, fait basculer le mouvement vers l’extrême droite la plus haineuse. 
                                        4/ Un commerçant interviewé qui indique « houlala on a perdu 50% de notre clientèle, même les parkings sont vides, il faut que ça s’arrête ».
                                        5/ Sujet attristé sur la maison secondaire de M. Ferrand, avec « un début d’incendie d’origine criminelle qui s’est éteint tout seul » et « toute la classe politique solidaire, même Mélenchon lui ayant adressé un message personnel ».
                                        6/ Pas un mot en revanche sur ces fameux types en noir laissés bien tranquilles par les autorités.
                                        7/ Pas un mot enfin sur l’estimation du chiffre des manifestants par les manifestants eux-mêmes -ou les observateurs sur place.
                                        Je reviendrai en détail sur cette journée. Mais dès ce soir je tenais, sans jugement de valeur, sans qualifier d’aucune façon ce que j’ai vu -et filmé-, sans porter d’accusation, décrire les faits et les mettre en miroir avec la relation qui en est faite, dans la foulée.


                                        • cevennevive cevennevive 11 février 2019 08:17

                                          @Gérard Luçon, bonjour,

                                          Merci pour ce témoignage édifiant !!! Bien à vous.


                                        • Eric F Eric F 11 février 2019 10:52

                                          @Gérard Luçon
                                          je pense que c’est exact que les forces de l’ordre laissent agir les casseurs, de là à extrapoler que ce sont des agents de l’état qui cassent me semble hasardeux.

                                          Je confirme que le compte-rendu journalistique sur toutes les chaines est calqué sur ce même script : baisse de participation, casses, commerçants en faillite, extrême droite.


                                        • Gérard Luçon Gérard Luçon 11 février 2019 11:03

                                          @Eric F
                                          c’est une version que je préfèrerai malheureusement la casse est organisée et dirigée ...sur un des 1ers WE de manifestations une vidéo a circulé, des Flics ont attrappé un casseur et l’emmenaient quand il a hurlé « je suis des vôtres » et un gradé est venu dire de le libérer et le laisser retourner dans la manif ...


                                        • Eric F Eric F 11 février 2019 13:58

                                          @Gérard Luçon
                                          Il y a assurément des indics voire des infiltrés parmi les casseurs pour renseigner les forces de l’ordre, sont-ce vraiment eux qui cassent, faut voir. Le maire de Toulouse s’était infiltré pour voir ce qu’il en est, s’il y avait eu interpellation des gens cagoulés, il aurait été pris, alors que les yamakasis

                                          de la casse se seraient ...cassés promptement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité