• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Violences policières de Paris à St-Pétersbourg : un policier au chevet de (...)

Violences policières de Paris à St-Pétersbourg : un policier au chevet de sa victime à l’hôpital pour lui demander pardon

Le titre entretient le « suspense », mais la scène d'excuses se passe évidemment à Saint-Pétersbourg. Sans encenser la maréchaussée en Russie (pays qui peut tout de même révoquer 300 flics en moins d’une année suite à des plaintes de citoyens), en France, une telle chose est tout bonnement inconcevable. Un Didier Lallement, au contraire, apporte son soutien aux quatre policiers qui ont passé à tabac Michel Zecler en prenant en charge leurs frais de justice.

Source : RT, 24 & 25 janvier 2021 (1, 2 et 3)

Traduction : lecridespeuples.fr

Les autorités examinent une vidéo virale d’un policier russe projetant une femme au sol d’un violent coup de pied au milieu de manifestations pro-Navalny non autorisées à Saint-Pétersbourg. Un chef de la police locale s’est d’ores et déjà rendu au chevet de la victime pour lui présenter ses excuses.

« Nous étudions cette vidéo », a déclaré le porte-parole de la police de Saint-Pétersbourg, Vyacheslav Stepchenko, à la chaîne d’information russe RBC.

Une brève déclaration sur le site Web d’une autorité de police locale indique qu’une enquête a été lancée concernant « un incident impliquant une femme et un policier ».

600dd36a85f5400714188283

Des agents des forces de l’ordre montent la garde lors d’un rassemblement en faveur du chef de l’opposition russe incarcéré Alexey Navalny à Saint-Pétersbourg.

Un court clip vidéo, qui a provoqué l’indignation sur les réseaux sociaux, montre une femme s’approchant de trois policiers en tenue anti-émeute qui escortent un homme détenu. La femme demande : « Pourquoi l’arrêtez-vous ? » Un policier répond en lui donnant immédiatement un violent coup de pied dans le ventre, la projetant au sol.

La personne qui a filmé l’altercation a déclaré à un site d’information local, Fontanka.ru, que la femme était pacifique et n’avait fait que condamner verbalement les agents qui procédaient à des arrestations pendant les manifestations. Le témoin a déclaré que la femme s’était cogné la tête au sol après avoir reçu le coup de pied. La victime a 54 ans.

Voir Cinq raisons pour lesquelles les gens justifient les violences policières

Le chef de la police locale, le colonel Sergey Muzyka, a rendu visite à la femme à l’hôpital dimanche, a déclaré le porte-parole de la police de la ville aux médias. Il lui a « présenté des excuses » au nom de la police et a souligné que les actions illégales des policiers sont « inacceptables ».

Il y a des rapports contradictoires sur les blessures de la femme. L’agence de presse RIA Novosti a cité l’hôpital en disant que son état était « grave ». D’autres médias ont déclaré qu’elle avait perdu connaissance après avoir subi un traumatisme crânien.

Le directeur de l’hôpital, Vadim Manukovsky, a cependant déclaré au site d’information Podyom que la femme n’avait que des blessures « légères », était réveillée et « se sentait bien ».

Les deux protagonistes principaux du clip viral qui a provoqué tant d’indignation sur les réseaux sociaux se sont à nouveau rencontrés lorsque le policier anti-émeute s’est rendu à son tour à l’hôpital pour s’excuser auprès de la femme qu’il avait frappée. Identifiée plus tard comme Margarita Yudina, cette femme de 54 ans avait été transportée d’urgence à l’hôpital. 

Le lendemain de l’incident, Margarita se sentait déjà assez bien pour accepter les visiteurs, l’un d’entre eux étant le policier même qui lui avait porté le coup. Il est venu dans l’unité d’hospitalisation des femmes avec un bouquet de fleurs et a présenté « ses excuses les plus profondes et les plus sincères ».

L’officier a expliqué que plusieurs minutes avant l’incident, quelqu’un dans la foule lui avait aspergé le visage de gaz et qu’il ne pouvait pas voir correctement ce qui se passait car la visière de son casque était complètement embuée.

« Je vous jure que c’est une situation choquante pour moi. Quand j’ai appris ce qui s’était passé, c’est devenu une tragédie personnelle », a-t-il expliqué.

Voir Gilets Jaunes : la police, bras armé ou partie intégrante de l’oligarchie ? & De Zyed et Bouna aux Gilets Jaunes : la police française reste au-dessus des lois

Les excuses ont été acceptées. La femme a dit à l’officier qu’il ne devait pas s’inquiéter et que des choses pouvaient parfois arriver sous l’influence de « l’adrénaline ».

« Il n’y a pas mort d’homme. Les fleurs sont si jolies… Ce n’est pas grave. Bonne chance », a-t-elle dit dans une vidéo postée sur internet.

Cependant, elle a changé d’avis après sa sortie de l’hôpital.

« J’étais dans un état de confusion. Je suis aussi une personne de caractère doux, alors je lui ai pardonné », a-t-elle déclaré.

Néanmoins, la femme croit maintenant qu’elle aurait dû réagir différemment. « J’aurais dû dire : vous aurez mon pardon lorsque vous relâcherez tous les prisonniers politiques, y compris Alexey Navalny. »

« Il ne s’agit pas de mon pardon après tout, car n’importe qui aurait pu être à ma place », a-t-elle ajouté.

Voir Que faut-il avoir fait pour ‘mériter’ d’être tué par la police ?

Après le tollé sur les réseaux sociaux, la police de Saint-Pétersbourg a ouvert une enquête sur l’incident. Le policier anti-émeute n’était pas le premier visiteur dans le quartier de Margarita ce jour-là : le chef de la police locale, le colonel Sergey Muzyka, est également venu s’excuser, affirmant que ce qui était arrivé à la femme était « inacceptable ». Les autorités ont promis de fournir toute l’aide nécessaire à la victime.

Par ailleurs, la police a déclaré avoir arrêté une personne qui avait frappé un agent de la circulation dans une autre vidéo virale filmée samedi à Saint-Pétersbourg. L’incident s’est produit près de la place où se déroulait la manifestation.

Un manifestant « pacifique » à Moscou. On imagine ce qui lui serait arrivé s’il avait fait le quart de la moitié du commencement de son geste face à nos placides flics français…

La police a déclaré à RIA Novosti qu’avant l’altercation, qui a été filmée, l’agresseur avait pris le contrôle d’une dépanneuse et renversé un autre officier, qui tentait de le faire descendre.

Les autorités chargées des enquêtes de la ville ont rapporté sur leur site Internet que l’assaillant a été mis en examen. Ils ont dit qu’il avait frappé deux policiers, sans mentionner les détails sur la dépanneuse.

Voir Des forces de police au service du peuple : l’exemple de Cuba & Racistes, soudards, éborgneurs, assassins : Khamenei dénonce la police occidentale

Les partisans du militant anti-corruption emprisonné Alexey Navalny se sont rassemblés samedi pour des manifestations non autorisées dans toute la Russie. Les organisateurs n’ont pas réussi à obtenir les permis pour les rassemblements en raison des restrictions dues au Covid-19. Les manifestants se sont affrontés avec la police dans certaines villes. Selon OVD-Info, une ONG d’opposition de suivi de la police qui financée par l’Occident, 3 435 personnes auraient été arrêtées en raison des manifestations illégales.

Navalny a été arrêté plus tôt ce mois-ci, en attendant son procès pour des violations présumées de ses conditions de liberté conditionnelle, qui remontent à une peine de prison avec sursis dans une affaire de fraude en 2014. Le 17 janvier, l’activiste est rentré à Moscou d’Allemagne où il se remettait d’un prétendu empoisonnement. Navalny est tombé soudainement malade à bord d’un avion en Russie l’année dernière.

Voir L’Occident encense Navalny tout en torturant Assange

Le service pénitentiaire russe a déclaré que Navalny avait manqué à plusieurs reprises son obligation de s’enregistrer à un poste de police en 2020, avant même son arrivée en Allemagne. Des responsables ont déclaré qu’il avait ensuite manqué les visites obligatoires à la police après avoir été libéré d’une clinique de Berlin. Navalny a fait valoir qu’il avait choisi de rester en Allemagne pendant plusieurs mois pour poursuivre sa rééducation.

Voir Navalny, Skripal, Nemtsov… : l’absurde et incessante propagande antirusse & Affaire Skripal : les incohérences de la version officielle, ou les ‘miracles’ de Salisbury

Les autorités allemandes ont déclaré avoir trouvé des traces de l’agent neurotoxique Novichok dans le système de Navalny. L’activiste a accusé les services secrets russes d’avoir tenté de le tuer. Le Kremlin a catégoriquement nié toute implication dans l’affaire et affirme que Navalny travaille avec des agences de renseignement étrangères dans le but de dénigrer la Russie.

Pour soutenir ce travail censuré en permanence (y compris par Mediapart) et ne manquer aucune publication, faites un don, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook et Twitter.


Moyenne des avis sur cet article :  4.15/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 4 février 16:01

    Qui croit encore au baratin des politicards et des journaputes oxydentaux ?

     

    Enfin, à part les quelques % de mougeons décérébrés...

     


    • zygzornifle zygzornifle 4 février 16:46

      En France le flic aurait été finir son sale boulot a l’hôpital ....


      • velosolex velosolex 4 février 17:00

        Comme c’est beau. Le vilain loup a été à l’hopital amené un gâteau et un petit pot de beurre au chaperon rouge qu’il avait un peu brutalisé, en dépit de son propre gré. 

        Quand à Poutine, il a amené un pot de miel à Nalvany. 

        C’est très beau aussi, les contes russes


        • Le421... Résistant Le421 4 février 19:02

          Et voilà... Mois après mois, années après années, les apprentis nazillons sortent des lois pour protéger nos « braves policiers » contre les sauvages agressions, comme si jusqu’à présent il était autorisé de tabasser un flic.

          Quel con pourrait croire cela ?

          Les mêmes qui pensent que le type debout les bras en croix, sans arme et sans agressivité mérite de se prendre une balle de LBD dans la gueule, au seul prétexte qu’il utilise les règles de la république qui lui donnent le droit de manifester.

          C’est vrai que dans les manifs, « la première force d’opposition en France » brille par son absence, ou du moins, si, elle est là, dans les rangs des FDO !!

          Si jamais nous tombons dans une dictature totale, et c’est tout ce que méritent les connards cités plus haut, ce sera bien fait pour tout le monde car la règle est immuable.

          Le silence des pantoufles sera toujours pire que le bruit des bottes...

          Il ne vous reste plus qu’à mettre le RN au pouvoir.

          Allez, un dernier effort pour arriver au désastre !!


          • Samson Samson 4 février 19:26

            Même Le Drian est choqué d’une telle barbarie ! Comme on le comprend, ces rustauds ne disposent même pas de LBD, ... et au prix des bouquets en cette saison, ce n’est jamais en France qu’on verrait des trucs pareils !

            Et c’est quand on voit çà qu’on mesure tout notre bonheur et notre avantage à vivre dans une authentique démocratie, respectueuses des valeurs humanistes, des droits de l’Homme et tout et tout !


            • bertin 4 février 19:57

              En plus de la répression visible, il y a la répression secrète, largement pire.

              https://ladictatureinvisible.wordpress.com/2021/02/03/mind-control-la-prise-dotage-permanente/


              • zygzornifle zygzornifle 5 février 08:36

                Tout cela est un pas de plus vers une police mondiale utilisant les mêmes méthodes partout, un gouvernement pourra expédier une partie de sa police dans un autre pays pour soutenir sa dictature face a la colère du peuple ....


                • microf 5 février 12:12

                  @zygzornifle

                  Mais cela ce fait déjá. La France a un savoir faire dans la matière, l´ex-Ministre des Armées en France l´avait proposée á la Tunisie lors du Printemps Tunisien.

                  13 janv. 2011 ... Michèle Alliot-Marie, lors de la séance de questions à l’Assemblée ... le savoir-faire français à la police tunisienne pour "régler les situations ...


                • slave1802 slave1802 5 février 13:22

                  Qu’il est difficile d’être un opposant en Russie...
                  [Sergueï Iouchenko] abattu en 2003,
                  [Youri Tchekotchikhine] empoisonné en 2003,
                  [Anna Politkovskaïa] abattue en 2006,
                  [Anastasia Babourova] abattue en 2006,
                  [Alexandre Litvinenko] empoisonné en 2006,
                  [Mikhaïl Beketov] roué de coups en 2008,
                  [Stanislas Markelov] abattu en 2009,
                  [Natalia Estemirova] abattue en 2009,
                  [Sergueï Magnitski] éliminé en 2009,
                  [Oleg Kachine] roué de coups en 2010 (terrible vidéo de l’acharnement de ses agresseurs),
                  [Vladimir Kara-Mursa] empoisonné en 2015 et en 2017,
                  [Boris Nemtsov] abattu en 2016,
                  [Sergei Mokhov] poignardé et empoisonné en 2016,
                  [Sergueï Skripal] empoisonné en 2018,
                  [Piotr Verzilov] empoisonné en 2018 (déjà soigné en Allemagne au Charité Hospital),


                  • JC_Lavau JC_Lavau 5 février 14:03

                    @slave1802. N’hésite pas à développer : en quoi Serguiéï Skripal aurait-il pu être « un opposant » ? Par qui a-t-il été empoisonné en même temps que sa fille ? Avec quel poison et selon quel mode opératoire ?
                    Pourquoi le MI6 ne le relâchera-t-il jamais vivant ?

                    Des gens plus au courant que moi te poseraient encore plein de questions sur tes autres cadavres dont tu es si fier.


                  • arthes arthes 5 février 15:44

                    @slave1802
                    Et c’est Poutine qui a fait tout cela ?

                    Quelle connaissance de la Russie vous avez...Dès qu’il y a un règlement de compte : C’est Poutine parce que forcément il s’agissait d’un opposant.

                    Alors, si vous pouviez faire un travail d’investigation sur chaque cas, genre sérieux, et avancer que pour chaque vous avez , selon les fruits de vos investigations la preuve que il s’agissait de braves personnes et que forcément le méchant Poutine a ordonné un meurtre , et que bien entendue il s’agit de lui et nul autre, ce serait plus probant qu’une liste que quiconque pourrait établir concernant des morts bizarres en Europe, et aux states, et à vrais dire dans le monde entier.


                  • slave1802 slave1802 5 février 15:33

                    Un agent double n’est-il pas par définition un opposant au régime en place ?

                    Donc selon vous, 100% des Russes sont favorable à Poutine ? Et l’opposition n’existe pas.

                    Poutine a été élu avec 72% de voix, les 28 qui restent, c’est quoi ? Une manœuvre du KGB où les machines à voter de la C.I.A. ?

                    Se faire nommé 1er ministre parce que démocratiquement parlant, on ne peut enchainer 3 élections puis ensuite changer la constitution pour pouvoir rester indéfiniment, c’est respecter les engagements pris devant le peuple ?

                    Biden/Poutine c’est blanc bonnet et bonnet blanc ! Seule change leur méthode : Le premier doit sa place aux dollars, le second à l’armée et dans les deux camps c’est les mêmes qui se font couillonnés !

                    Tiens au fait, une vidéo tournée en Géorgie qui devrait te plaire :

                    https://youtu.be/5UFIQamKbjg


                    • @slave1802

                      L’opposition en Russie c’est le bon vieux Parti Communiste, Navalny, la plupart des gens ne savent même pas qui c’est... sauf en Europe smiley


                    • JC_Lavau JC_Lavau 5 février 15:41

                      @slave1802. Brefle, tu ne sais toujours pas pourquoi le MI6 était prêt à tuer pour empêcher Serguiéï et Ioulia Skripal de rentrer chez eux en Russie. Et c’est de ces hauteurs que tu donnes des leçons ?
                      Pourquoi ne les a-t-il toujours pas relâchés vivants ?
                      Pas plus qu’il ne relâchera Julian Assange vivant.


                    • arthes arthes 5 février 15:52

                      @JC_Lavau
                      Remarque que...Skripal n’était pas forcément enclin de retourner en Russie....La bas, ça rigole pas avec les traitres...Il aurait eu probablement un accident...
                      Mais quant un espion vendu à l’occident est plus prolifère mort que vivant, le dit occident n’hésitera pas pour le sacrifier, histoire d’accuser le méchant Poutine....Comme Navalny, ce crétin fini, de manière à le rentabiliser (retour à l’investissement) ...Navalny...Ils z’ont pas trouvé plus con que cet abruti, non seulement il est con, mais il coute cher, et la, il prend cher du coup chez les russes.


                    • @arthes

                      Si Poutine avait voulu « accidenter » Skripal il l’aurait buté quand il l’avait entre les mains, or il l’a échangé comme un vulgaire bibelot désuet.


                    • arthes arthes 5 février 16:03

                      @Philippe Huysmans, Complotologue
                      Justement, Il devait avoir ses raisons...Ensuite, Sripal ne servait plus à rien ....Sauf pour les occidentaux, histoire de faire croire à une tentative d’assassinat...Pour autant, je pense que Skripal savait très bien pourquoi il ne voulait pas revenir en Russie, même si « le pardon présidentiel » lui était accordé smiley

                      En gros, pour Skripal, je ne sais pas, la rancune des russes pour les traitres est tenace, forcément, il y a « une âme russes » , mais c’est possiblement aussi un coup des occidentaux, bref, on ne saura pas....Bien que les russes , logiquement, ne l’auraient pas raté...Et autrement qu’avec du poison... Pour Navalny je ne pense pas une seconde qu’il s’agisse d’un coup de Poutine....Et puis ce connard est plus utile vivant que mort pour Poutine..


                    • @arthes

                      Au dernières nouvelles, ni Skripal ni sa fille ne sont morts, tu sais... C’est juste qu’ils ont opportunément disparu des radars.

                      Toute cette affaire était un nothingburger, et celle-ci aussi d’ailleurs. Personne ne connaît l’escroc Navalny en Russie smiley

                      Il faut comprendre que cette SpyOp n’est pas à destination des Russes, mais bien de notre propre opinion publique. La CIA n’a absolument pas les moyens de foutre le brin en Russie, et accessoirement, ce serait un acte de guerre.


                    • arthes arthes 5 février 16:31

                      @Philippe Huysmans, Complotologue

                      Da...La preuve a quel point ça fiche la trouille...les"mechants russes’
                      Les Skipal disparus des radars..
                      Navalny , l idiot inutile et non rentabilisé de l Occident, rendu aux russes....Mais quel con...Et quel jeu de dupes 


                    • @arthes

                      Ameskèskonalatrouill, c’est sûr smiley

                      Je me réveille souvent la nuit pour voir s’il n’y en a pas un qui se serait faufilé sous mon lit : faut pas rigoler avec ça, ils sont terribles !


                    • JC_Lavau JC_Lavau 5 février 16:40

                      @arthes. Pas une seule fois tu n’as évoqué le mobile du crime. Pourquoi les services secrets British and US étaient-ils affolés à ce point que Skripal planifie secrètement son retour à sa patrie ?
                      Skripal était le seul expert des services secrets russes qui puisse aider la C.I.A. à confectionner de faux documents FSB qui aient l’air de vrais, pour sa guerre contre Donald Trump. Il allait offrir quelques secrets honteux pour son retour...
                      Serguiéï et Ioulia ne seront jamais relâchés vivants.
                      Julian Assange non plus.


                    • JC_Lavau JC_Lavau 5 février 16:43

                      @Philippe Huysmans, Complotologue. Foutre le brin et foutre le brun, ça ne se prononce même pas pareil.


                    • arthes arthes 5 février 18:05

                      @Philippe Huysmans, Complotologue

                      Bin...Franchement....Pour y être allée etc... Ils sont pas pareil que chez nous, et c’est pas des licheped, en gros, ce clip te fera peut être marrer mais eux aussi, mais dans une forme de respect, car, dans le sens : C’est par leur foi dans leur pays et leur âme russe qu’ils ont vaincu Hitler et le nazisme et sauvé leur patrie, eux !!!! Et ils respectent leurs anciens.

                      https://youtu.be/MHcgyI_Y3xI


                    • arthes arthes 5 février 18:07

                      @arthes à Philippe 
                      ps : Tu y est allé la bas ?

                      Et me sorts pas que tu connais des russes expat occidentalisés, osef la routine.


                    • arthes arthes 5 février 18:08

                      @JC_Lavau

                      Je ne suis pas dans le secret des spéculations complotistes.


                    • JC_Lavau JC_Lavau 5 février 18:12

                      @arthes. Et ça fait longtemps que tu confonds enquêtes avec « spéculations » ?


                    • arthes arthes 5 février 18:18

                      @JC_Lavau

                      Un enquête se fait d’après des pistes, incomplètes, et quiconque veut prouver ce qu’il spécule peut orienter l’enquête dans le sens qui lui plait.

                      Donc, la vérité....Personne ne l’a.
                      Ce que tu avances est une piste, à vérifier.


                    • JC_Lavau JC_Lavau 5 février 18:26

                      @arthes. Ça me fait chier de te retrouver toutes les sources publiques, et que j’ai déjà répercutées. Demande « Skripal » sur le Saker francophone.
                      Sur le forum c’est déjà là :
                      http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,2420.0.html


                    • arthes arthes 5 février 18:32

                      @JC_Lavau

                      Bin, je demande pas mieux qu’avoir des infos, quitte à les vérifier etoussa, sur Skripal que j’avais laissé tombé.

                      Donc, spasibo pour ton lien.

                      En revanche, j’espère que Philippe ne nous fait pas une russophobie larvée !

                      J’ai pas capté le sens de son post, parce que la russophobie chez moi, c’est discriminant, au dela de tout !

                      Vive la Sainte et grande Russie !


                    • Doume65 7 février 14:33

                      @JC_Lavau
                      « Foutre le brin et foutre le brun, ça ne se prononce même pas pareil. »
                      Tu dois être du Sud, comme moi. Les gens du Nord ne font pas la différence. Ma frangine, envoyée là-haut, comme tous les profs en début de carrière a été effarée par toute les fautes d’orthographe commises à cause d’une prononciation lamentable. Entre autres, les e dits muets qu’on prononcent chez nous mais qui disparaissent chez les « parisiens » (tout ce qui est du nord de la Garonne est parisien pour quelqu’un du sud), ce qui ne les empêchent pas d’en ajouter partout, comme dans ours ou Marc. Que n’entends-je parler sur France Inter du Parque des Princes !


                    • yvesduc 6 février 08:06

                      Excellent ! Merci pour cet article. Le jour où Lallement demandera pardon, peu de chances qu’on lui accorde…

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité