• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vol MH17 : un journal malaisien affirme qu’un missile air-air et un (...)

Vol MH17 : un journal malaisien affirme qu’un missile air-air et un tir de canon 30 mm seraient à l’origine du crash

Le journal malaisien New Straits Times affirme dans son édition de mercredi que le vol MH17, qui s’est écrasé en juillet en Ukraine, aurait été abattu par un missile air-air et un obus de 30 mm provenant d’un avion d’attaque Su-25, d'après les experts.

"Plusieurs photos des lieux du crash montrent des éclats ressemblant à ceux d’une arme téléguidée et sur d’autres photos on voit des traces d’un tir plus précis, d’un tir de canon. Nous sommes en train de l’analyser", a indiqué un expert au journal malaisien.

Selon les experts, cette hypothèse explique la nature des dégâts causés au Boeing 777, notamment la présence de trous ronds qui seraient le résultat d’un tir de canon, et de trous déchirés par un missile.

Les experts cités par le journal estiment qu’un missile air-air à tête chercheuse thermique doté d’une ogive de 3 kg a frappé les moteurs de l’avion de ligne.

Si l’avion avait été frappé par un missile sol-air Bouk, il aurait été complètement détruit et l’agresseur n’aurait pas eu besoin d’utiliser un canon de 30 mm.

Le Boeing volait à 10.600 m d’altitude alors que l’avion d’attaque Su-25 a un plafond pratique de 7.600 m. Selon les experts, le pilote du Su-25 aurait dû le pousser "au maximum de ses performances, mais c’est tout à fait possible", d'autant plus que le missile air-air à une portée de 5000 m.

Le général Andreï Kartapolov, chef du commandement opérationnel de l’Etat-major général des Forces armées russes, avait auparavant annoncé qu’un avion de combat ukrainien, probablement un Su-25, volait à une distance de 3 à 5 kilomètres du Boeing malaisien qui s’est écrasé plus tard. Il a rappelé que le Su-25 est capable de détruire des cibles aériennes à une distance de 5 km.


Ce scénario, déjà envisagée depuis quelques jours, notamment sur Agoravox, semble donc de plus en plus vraisemblable, et permet de mieux de comprendre l'offensive de Kiev afin de prendre le contrôle du site du crash, et cadre avec la modération des enquêteurs sur le site du crash qui qualifient dorénavant les pro-russes de '' séparatistes''.

 

Autre signe manifeste d'un changement d'attitude chez les enquêteurs sur le site du crash : ils viennent de demander l'aide des ''locaux'' :

"L'aide des habitants a été demandée pour retrouver les restes humains et les effets personnels des victimes", a indiqué le ministère néerlandais de la Sécurité et de la Justice dans un communiqué, précisant que des tracts ont été distribués. "Ils auront aussi l'opportunité de raconter ce qu'ils ont vu ou vécu de la catastrophe", a ajouté la même source.

Actifs ces derniers jours autour du village de Roszypne, les experts néerlandais, australiens et malaisiens ont du mal à retrouver des restes humains dans cette zone où les combats se sont intensifiés dernièrement. Le chef de la mission avait assuré hier qu'"il semble que la population et les autorités locales ont rassemblé eux-mêmes de nombreux restes humains". "Cela pourrait expliquer pourquoi les experts n'ont principalement trouvé que des effets personnels jusqu'à présent", avait-il ajouté.

 

Pourtant on se souvient comment les autorités de Kiev accusaient la population locale d'avoir volé les cadavres et les biens, relayés par l'ensemble des gouvernements et des ''journalistes'' à la solde des États-Unis.

Des informations font état que les experts subissent d'énormes pressions, et qu'ils auraient déclaré aux miliciens de Novorossia que s'il le fallait, ils iraient à Moscou pour pouvoir s'exprimer librement.

 

Et les boites noires qui devaient être décryptées dans les 72 heures ?

Faut-il penser qu'elles ne vont pas dans le sens des accusations d'Obama !


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (56 votes)




Réagissez à l'article

82 réactions à cet article    


  • bourrico6 8 août 2014 09:02

    Et c’est reparti pour une séance de délire.

    Bon, au moins cette fois ,cet auteur n’affirme pas avoir de preuves qui n’en sont pas, mais la différence ne se verra pas dans les commentaires qui vont suivre.

    Rassurez vous, tout a été déjà dit, et si les gens ont les palourdes ensablées et veulent à tout prix croire à des choses « extraordinaires », la raison et les arguments techniques n’y pourront rien.

    Je vais juste rappeler deux choses avant de décamper d’ici :

    - Le 30mm, c’est obligatoirement en frontale (Le Su25 est trop lent pour autre chose, surtout au limite de ses capacités), sans visée aucune, tout à l’oeil, avec une vitesse de rapprochement de quoi, 1200-1500 km/h. Et comme ça a touché sur le coté, ça veux dire la cible en défilement, un tir en « snapshot », et la, la démo sur al cadence de tir de l’autre article retrouve de la pertinence.
    Enfin, effectuer ce genre de tir, dans un zinc au delà de ses perfs, surtout quand on a rien pour viser...
    - Le R60, c’est surement pas frontale, cette antiquité ne peut accrocher de face.

    Y a rien qui semble étrange ?

    Bref, saut accident et coup de bol monstrueux, la thèse du Su25 ne tient pas.
    Et surtout pas avec R60+Canon, ou alors une attaque synchro, avec deux avions, etc, etc, bref, compliquer encore plus le scénar.

    Si l’avion avait été frappé par un missile sol-air Bouk, il aurait été complètement détruit et l’agresseur n’aurait pas eu besoin d’utiliser un canon de 30 mm.

    Ce qui présuppose qu’il y ai bien eu un tir de 30mm....pas très rigoureux comme démarche, surtout quand on s’en sert pour écarter une autre hypothèse.

    Et les boites noires qui devaient être décryptées dans les 72 heures ?

    C’est du n’importe quoi, ce genre de délais surréalistes est tiré des fantasmes de gens qui cherchent le complot à tout prix.

    Faut-il penser qu’elles ne vont pas dans le sens des accusations d’Obama !

    On peut aussi penser que c’est un travail compliqué, et qu’en plus, ce n’est pas un cas « courant » ?


    • chapoutier 8 août 2014 10:07

      ’’Le 30mm, c’est obligatoirement en frontale (Le Su25 est trop lent pour autre chose, surtout au limite de ses capacités),’’

      je ne débattrai pas sur les capacités du Su 25, puisque je n’y connais absolument rien, mais il serait question d’un tir de missile air-air dans un des réacteurs, contraignant l’avion à descendre et le Su 25 a tranquillement canardé le vol en perdition.

      je ne vois pas ce qu’il y d’extravagant dans cette hypothèse, en tout cas beaucoup plus crédible que la version d’Obama qui ne présente aucune preuve.


    • wesson wesson 8 août 2014 10:53

      Bonjour Bourrico,


      effectivement vous avez raison, il serait vainc de se lancer dans une discussion technique.

      En effet, il me parait assez clair maintenant qu’il s’agissait d’un coup monté, et que derrière nous avons les mêmes qui étaient à la manœuvre pour le 11/09/2001.

      Et l’enquête prends le même chemin d’ailleurs : il n’y en aura pas. Dès lors que commence à fuiter dans la presse les avis d’experts Malaysiens qui vont contre la théorie officielle qui était prête 2 heures après le crash, on boucle tout. 

      Ainsi Kiev a annoncé la fin de la trêve autour du site du crash, et comme les experts sont en théorie sous leur autorité, l’enquête s’arrête donc là. Elle reprendra éventuellement lorsque Kiev aura repris la zone, ce qui laisse présager du nettoyage auquel il sera procédé entre temps.

      Alors vous avez raison : toute discussion technique est inutile est vaine, les médias, les gouvernements occidentaux ont parlés, et ils se sont tellement impliqués qu’il ne pourront plus changer de version sans perdre la face. ça les amènera à mentir, à dissimuler des faits, et à traiter tout ceux qui font état de ces mêmes faits de conspirationnistes. 

      L’occident veut la guerre contre la Russie, et détruit l’Ukraine pour l’obtenir. Peut-être vas-elle effectivement y arriver. 

      Mais si il y a bien une chose dont je suis certain, c’est que la chair à canon qui sera envoyée en première ligne pour défendre la suprématie du dollars n’aura rien à gagner, ni même jamais voulu cela, au contraire des vieillards cacochymes bien au chaud derrière leur ordinateur qui pissent à longueur de journée sur les Russes en sachant qu’ils ne seront jamais appelés pour les combattre.

    • bourrico6 8 août 2014 11:41

      je ne vois pas ce qu’il y d’extravagant dans cette hypothèse, en tout cas beaucoup plus crédible que la version d’Obama qui ne présente aucune preuve.

      Voyez, vous ne relevez pas les objections, vous restez dans le domaine politique avec Obouana.
      Le tir dans le pit sans visée d’une courte rafale ne vous perturbe pas une seconde.

      Qui ici à ne serait ce qu’une idée de ce que ce genre de chose signifie ?
      Réponse, aucun d’entre vous !
      Sinon vous ne vous attarderiez pas plus que ça sur cette hypothèse qui fait déjà l’objet de deux articles sur AV.

      J’ajoute, si l’avion est touché par un R60, il a tout le temps de communiquer avec le sol, l’a t-il fait, et rien de dit qu’il doit tomber non plus, un liner pouvant planer.
      Dans votre histoire, le tireur doit ensuite se repositionner pour effectuer un tir cadré d’une courte rafale, le tout encore une fois, sans rien pour viser autre que le pifomètre.
      J’attends aussi, comme sur l’autre article, le coup des deux passes canon, une de chaque coté, c’est pour bientôt ?

      Mais bon, les envolées complotistes et mystiques ont toujours du succès.

      Merde, je ne devais pas revenir, mais je prends trop plaisir à mettre en lumière la bêtise et la crédulité des gens.
      Motif de l’article ? « Un journaliste affirme », et c’est tout.


    • Trelawney Trelawney 8 août 2014 12:04

      il me parait assez clair maintenant qu’il s’agissait d’un coup monté,

      Il me parait assés clair et depuis le début qu’il s’agit d’une grosse bavure ou d’une méprise si vous préférez.

      1 Des types ukrainiens, russes, pro russes on en sait rien et ce n’est pas là le problème, pensant que c’était un avion militaire, ont dézingué un avion de ligne

      2 Cet avion de ligne ne serait-ce que par respect pour ses passagers n’avait rien à faire dans cette zone.

      Conclusion : Des touristes russes qui n’ont rien demandé à personne se font jeter de l’hôtel où ils passent leurs vacances en Turquie parce qu’il y a embargo sur leurs avoirs. Et des agriculteurs français se demandent à qui ils vont bien pouvoir vendre leurs reblochon et leurs pommes. Ca commence à faire relou cette histoire


    • chantecler chantecler 8 août 2014 15:06

      Coup monté d’accord mais pas la peine , Wesson , de remettre le 11/09 sur le tapis .
      Toi aussi dans tes interprétations tu t’es pas mal enferré .
      Alors un conseil : si tu veux être crédible : tourne la page .


    • chapoutier 8 août 2014 16:18

      Bourrico

      le tir dans le pit sans visée d’une courte rafale ne vous perturbe pas une seconde.

      vous oubliez le tir du missile air-air contraignant l’avion à vouloir se poser et sa réduction de vitesse

      J’ajoute, si l’avion est touché par un R60, il a tout le temps de communiquer avec le sol, l’a t-il fait, et rien de dit qu’il doit tomber non plus, un liner pouvant planer.

      d’où l’importance des boites noires et surtout de la bande son de la tour de contrôle kidnappée par les agents de Kiev

      Dans votre histoire, le tireur doit ensuite se repositionner pour effectuer un tir cadré d’une courte rafale, le tout encore une fois, sans rien pour viser autre que le pifomètre.

      avec un avion de ligne en perdition, cela ne doit pas etre trop compliqué pour des militaires

      Mais bon, les envolées complotistes et mystiques ont toujours du succès.

      Motif de l’article ? « Un journaliste affirme », et c’est tout.

      complot ? oui complot de Kiev et CIA mais en l’occurrence, la Malaisie n’est pas à la botte des USA. d’où l’intérêt de la version en question

      mais pour vous, pas de problème, c’est Poutine le grand méchant loup ?


    • taktak 8 août 2014 18:09

      ’est que la chair à canon qui sera envoyée en première ligne

      C’est justement pourquoi il serait temps que la chair à canon c’est à dire nous se bouge pour s’informer, et pour virer les fauteurs de guerres qui nous gouvernent
      Ah commencer par sortir la France de l’OTAN, de l’UE pro fasciste de kiev et valet des USA


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 août 2014 20:50

      bourrico6
      Les USA avait un satellite juste au dessus de la zone, ils refusent de montrer les enregistrements, ce que demande la Russie depuis le début, en vain.


      9 anciens responsables des services de renseignements US ont écrit à Obama pour qu’il rende publics ses enregistrements, ce qui n’est toujours pas fait.

      On se demande ce qu’il vous faut de plus pour comprendre qu’il s’agit d’un attentat sous fausse bannière ?

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 août 2014 20:55

      Chantecler,
      Si, si, c’est pareil que le 11/9, Wesson a raison.


      Vidéo du témoignage de la responsable de la CIA des dossiers pour la Libye et l’ Irak, en 2010/2011. Susan Lindauer, c’est son nom. Elle a raconté ce qu’elle savait au Congrès et a été mise en accusation au titre du Patriot Act pour cela.

    • wesson wesson 9 août 2014 00:12

      Bonsoir Chanteclerc,


      plutôt que de me prodiguer vos bons conseils dont vous savez à quel point je compte les suivre, vous feriez mieux d’analyser les choses telles qu’elles sont en réalité.

      Le crash du MH17 est un false flag exactement comme les événements du 11/09. La seule différence est que pour le 11/09 ça s’est passé aux USA ou ils contrôlaient tout, alors que pour le MH17, ça s’est passé dans un endroit ou ils croyaient tout contrôler.

      Et surtout, ce coup çi ils s’en sont pris à autrement plus sérieux que les barbus qu’ils avaient financés naguère. Les Russes ont bien laissé les US et les MSM (Main Stream Media) barbotter dans leur mensonges, pour leur coller le nez dans le caca avec cette conférence de presse technique qui va à mon avis passer dans la postérité. ça a instantanément dynamité les accusations, et a fait passer dans la panique toute la communication occidentale en mode « damage control ». 

      C’est la différence majeure avec le 11/09, la Russie a apportés des éléments indémontables. Et franchement, lorsque j’ai vu en réponse cette image pathétique fournie comme « preuve de l’implication Russe », je n’y ai pas cru au départ, j’ai pensé à un canular. Mais lorsque je l’ai vu sur CNN, là j’ai compris à quel point c’était la panique.

      Et d’ailleurs, la suite est tout à fait claire : Sans la pétoche bleue que les Russes n’aient d’autres éléments encore plus concluants, l’enquête aurait déjà été conclue par un magnifique « C’est les Russes et circulez, il n’y a rien à voir ». Mais là ils savent qu’ils marchent sur des œufs, et qu’un mensonge trop gros pourra leur revenir dessus aussi sec.

      Tout sera donc fait pour enliser l’enquête, comme pour l’analyse des boites noires où tout le monde se hâte avec une remarquable lenteur. Même la presse malaisienne s’en étonne, dans un article sans équivoque sur la responsabilité de l’obstruction.

      Bref, comme pour le 11/09 pas de preuves directes (comme si sur ce genre de truc il était facile d’en avoir), mais déjà assez d’éléments pour se forger une solide opinion. 

      Et sans les preuves fournies par les Russes, vous la disqualifieriez d’un revers de main en me traitant au mieux de doux dingue, au pire d’antisémite.



    • Raph78 Raph78 9 août 2014 00:36

      Vous remarquerez chères amis d’Agoravox que le seul commentaire négatif de cette article ce place opportunément en première place, ce qui semble la norme depuis quelques temps sur ce site.

      Il ne fait aucun doute que bourrico6 fait partie de la police de la pensée et qu’il est rémunéré pour tenter de remettre sur le droit chemin de la presstitution les nouveaux lecteurs d’agoravox.

      Quelles autres motivations pourrait avoir ce personnage pour venir à la première heure sur un site qu’il méprise afin d’y vomir la doxa officielle ?


    • reveil reveil 9 août 2014 08:41

      L’entourage de François Hollande dont on sait qu’il ne porte pas Martine Aubry dans son coeur vient de faire la gaffe du siècle que dire la boulette du millénaire dans un article sur le Figaro.
      Dans un affrontement avec Aubry, il juge que son intervention la veille de l’attentat sur le vol MH17 était inopportun. C’est tout bonnement énorme...
      http://www.lefigaro.fr/politique/2014/08/08/01002-20140808ARTFIG00295-hollande-refuse-la-polemique-avec-aubry.php


    • reveil reveil 10 août 2014 20:03

      Je plusse Wesson mais j’ajouterai une chose. l’historique des déboires de la malaysia airlines, l’accumulation de malchance digne de françois Pignon de nombreux tripatouillages sur leurs avions m’ont mis un peu la puce à l’oreille. Pour moi, la direction de la malaysia airline est complice, tout comme le pilote du vol MH370 qui s’entrainait à se poser sur Diego Garcia avec un simulateur après 30 années d’ancienneté comme pilote de ligne.
      Je vois mal un vieux chauffeur de taxi rentrer chez lui le soir et jouer à la console pour faire des courses de clients supplémentaires, a cela il faut ajouter l’effacement efficace des données de son simulateur. Non, trop, c’est trop.


    • tf1Groupie 10 août 2014 20:44

      « les mêmes qui étaient à la manœuvre pour le 11/09/2001. » ... les Illuminati ?  smiley

      Mr et Mme Wesson ont un fils : il s’appelle FalseFlag.  smiley


    • Laurent 47 29 décembre 2014 12:54

      Je pense qu’en additionnant la vitesse du Sukhoï Su-25 ( si c’était un Su-25, et non un Su-27 ou un Mig 29 ), à celle des obus d’un canon à tir rapide de 23 ou 30 mm ( suivant l’appareil ), on dépasse largement la vitesse de croisière d’un Boeing 777 ! D’autant qu’il semble évident qu’un missile air-air ait été tiré, ce qui a endommagé l’un des réacteurs et obligatoirement fait ralentir l’appareil. Comme il s’avère que la tour de contrôle de Kiev avait ordonné un changement de cap au pilote, et que ce changement d’itinéraire a fait passer le Boeing 777, comme par hasard, au dessus de la zone de combat de Donetsk, le crash ne pouvait qu’être le fait des séparatistes et de la Russie ! « Et voilà pourquoi votre fille est muette ! ». Je ne sais pas qui a inventé ce scénario débile, ( j’en ai une petite idée ), mais il faut vraiment être un américain moyen, ou un esclave européen, pour avaler un tel bobard ! Mais l’administration américaine est comme ça ! Elle s’imagine que tous les citoyens du monde sont aussi bêtes que ses cowboys ! Regardez en Afghanistan : au bout de 13 ans, ils ont gagné la guerre contre les talibans, et le pays est en paix ! Ils peuvent s’en aller, mission accomplie et pays détruit ! Mais on en reparlera dans 6 mois !


    • Croa Croa 8 août 2014 09:18

      Cet excellent article pose un doute mais n’affirme rien, contrairement aux donneurs de leçons qui se sont exprimés trop longuement dans les médias autorisés. L’hypothèse présentée ici mérite que l’on s’y arrête...

      Je crains, hélas, que la vérité, n’émerge que très lentement alors qu’il y a des gens qui savent très bien ce qui s’est passé, forcément !


      • chapoutier 8 août 2014 16:23

        Croa
        alors qu’il y a des gens qui savent très bien ce qui s’est passé,

        les russes ont posés officiellement une série de 10 questions suivies de 20 autres questions qui prouvent qu’ils savent à peu près ce qui s’est passé.

        jusqu’à ce jour ni Washington ni Kiev n’ont répondu ni fourni de preuves.

        les seules preuves avancées par les Usa sont parait-il ce qui se dit sur les réseaux sociaux.


      • jmdest62 jmdest62 8 août 2014 10:08

        pour complément d’info et quelques détails supplémentaires.......c’est ici

        @+


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 août 2014 20:59

          Ils ont juste oublié qu’un satellite américain était sur la zone en même temps, c’est ballot, surtout quand les USA ne veulent pas rendre public ce qu’il a enregistré....


        • chapoutier 8 août 2014 10:13

          pour info, sur BFMTV, hier vers 18hoo , le patron des services secrets de Kiev a donné une nouvelle version, à savoir que les pro-russes et les russes ont délibérément abattu le vol MH17, mais par erreur. Kiev prétend que les russes avaient l’intention d’abattre un vol russe et d’en accuser Kiev afin de pouvoir envahir l’Ukraine.

          cette info est entre-temps devenu introuvable....Pourquoi ?


          • Cocasse Cocasse 8 août 2014 14:20

            La Russie n’a pas besoin de ce genre de prétexte ou de manipulation falseflag. Un régime extrémiste fait en sorte de massacrer des populations russophones, rien que cela suffirait je pense. Il avait de quoi légitimement intervenir.
            Poutine fait preuve de beaucoup de retenue si on analyse un peu la situation, d’autant que cela a lieu à ses portes. Le bloc USUE lui demande de ne pas s’en mêler, alors qu’en face, la junte profite ouvertement de l’aide US (voir les 180 conseillers militaires dépêchés pour encadrer les troupes de kiev).
            Autant de patience est assez incroyable. Ou alors, il a une vision de la situation que nous n’avons pas, et juge que les combattants (milices) vont être capables de se défendre, et que le régime de kiev va imploser, comme le laisse envisager les évènements d’hier dans la ville. Il pense peut être également que cela n’est pas son intérêt d’annexer d’autres zones, et qu’il vaudrait mieux que l’Ukraine redevienne un pays allié (mais il faudra un changement de régime).


          • Nestor 8 août 2014 16:21

            Salut Cocasse,

            « comme le laisse envisager les évènements d’hier dans la ville. »

            Oui il est bien possible que le conflit dans le Donbass se propage à Kiev et ailleurs ... Mais c’est pas gagné car les milices d’extrême droite style pravy sektor veillent au grain ... En fait le gouvernement de Kiev reste peut être en place grâce à ce genre de milice et ça ce gouvernement en est sûrement conscient ... Comme quoi ce gouvernement tien debout car il marche avec des néo-nazis qui sèment la terreur dans les villes et que d’aller manifester en tant qu’opposant peut s’avérer très dangereux ... Le pire dans tout ça c’est que les Us puis nos dirigeants Européens dont Hollande et Fabius soutiennent eux aussi ce gouvernement de Kiev en sachant sûrement que ce gouvernement de Kiev est soutenu pas cette extrême droite d’un autre temps ... 


          • Xenozoid 8 août 2014 16:30

            non moi je pense pas au néos nazi,et j’en connais ici,non,ca va plus loins,les média , internet fabrique des boîtes,tous le monde a le droit de choisir ce que le choix lui demande,et puis cela permet de laisser les haines ,libres cours,c’est un choix,après quoi ,le pouvoir sortira de ses caves pour dire qu’il avait raison


          • Cocasse Cocasse 8 août 2014 17:12

            Je suis allé voir quelques médias de masse.
            La réalité du régime de kiev est dissimulée. C’est pas interdit de le savoir, mais tout est fait pour éviter qu’une majorité le sache.
            Le parallèle est trop évident. Seuls des dirigeants affichant un même mépris de l’être humain et assumant une telle barbarie à l’égard du peuple pourrait le soutenir. Cela en dit long sur l’état d’esprit de ceux qui usurpent les rênes de notre destinée en France.


          • Cocasse Cocasse 8 août 2014 17:13

            (Ce message était en réponse à Nestor, que je salue au passage).


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 août 2014 21:03

            L’équipe dirigeante du Kremlin fonctionne suivant les principes de guerre chinois enseignés par Sun Tzu , gagner la guerre sans combattre, ils ne passent pas leur temps à s’agiter comme des oranginas.



            • alinea alinea 8 août 2014 13:48

              J’ai jeté aux orties mon abonnement à Politis, après un édito de machin le rédac chef sur la Syrie, parce qu’il était dans la droite ligne des médias aux ordres !! C’était il y a quasi un an ! Après cet article, je ne regrette pas mes onze euros par mois !!!!!


            • Carl 9 août 2014 00:56

              Claude-Marie Vadrot, un nom à ne surtout pas oublier...


            • kalachnikov lermontov 9 août 2014 19:23

              Je fais un sort au Vadrot et je suis moinssé.


            • chapoutier 9 août 2014 19:32

              lermontov
              le sens de votre post n’a peut-être pas été compris

              je m’empresse de vous plusser pour la peine smiley


            • claude-michel claude-michel 8 août 2014 11:21

              Hélas..la propagande des USA/UE dit le contraire...et ils disent détenir la vérité...le reste du monde sont des menteurs..la preuve les armes de destructions massives montrés à l’ONU pour envahir l’Irak...D’ailleurs Obama vient de donner le feu vert pour Re-bombarder l’Irak..et si des bombes (par erreur) tombent sur Gaza..ce n’est pas grave du tout.. !


              • chapoutier 8 août 2014 16:27

                et ils disent détenir la vérité.... dans une fiole d’anthrax.... mais se ils gardent bien de montrer la vérité, qui ne doit pas être belle à voir


              • wesson wesson 8 août 2014 11:34

                juste, pour mettre les choses au clair, lorsque ceci apparaît à la une, c’est le moment ou toute velléité d’enquête sérieuse s’arrête.


                D’ailleurs, toujours aucune nouvelle des analyses de boite noire, ni même des conversations de tour de contrôle saisies par les services secrets Ukrainiens.

                • chapoutier 8 août 2014 16:41

                  je comprends votre point de vue mais la Russie n’est pas la Libye, elle n’est pas aussi isolée qu’on veut nous faire croire ( Inde, Brésil, Chine, Afrique du sud entre autre).

                  la situation ressemble à un pas de danse mortelle

                  Les étasuniens confèrent le statut d’allié à la junte nazi au pouvoir à Kiev et ils leur donnent l’arsenal nucléaire ! Allons-nous à marche forcée vers la guerre nucléaire ?

                  la Russie fait le dos rond mais ne se laisse pas marcher sur les pieds par les piètres danseurs .

                  La Malaisie elle non plus n’a peut-être pas l’intention de se faire rouler dans la farine

                  http://www.commondreams.org/news/2012/05/13/war-tribunal-finds-bush-cheney-guilty-war-crimes

                  War Tribunal Finds Bush, Cheney Guilty of War Crimes

                  Kuala Lumpur War Crimes Tribunal orders reparations be given to torture victims


                • chapoutier 8 août 2014 13:44

                  A l’appui de ses révélations, le New Straits Times cite l’interview de Michael Bociurkiw, un des premiers enquêteurs de l’OCSE (Organisation pour la coopération et la sécurité en Europe) arrivé sur le lieu du crash près de Donetsk. « Il y a deux ou trois parties du fuselage qui ont des marques d’impact de projectile venant d’une mitrailleuse très lourde ».
                  Peter Haisenko, ancien pilote de la Lufthansa a noté aussi des points d’entrée et de sortie de projectiles autour du cockpit. Il suppose que se sont des impacts d’obus de 30 millimètres, et il pense que les trous dans l’épave révèlent la présence de deux avions de chasse. Aucun missile ou obus tiré du sol ne peut laisser pareilles traces, a-t-il dit.
                  Le canon de 30mm est une arme installée sur des avions de chasse.
                  L’OCSE, les services secrets US et un ancien pilote de ligne arrivent à la même conclusion : le vol MH17 n’a pas été abattu par un tir venant du sol mais par un missile tiré depuis un avion, il est ensuite parti en vrille avant que l’avion tire au canon en direction du cockpit.


                  • psynom 8 août 2014 14:14

                    … et si le pilote a pu garder plus ou moins le contrôle de l’avion, alors il a forcément cherché un aéroport où tenter de se poser. Celui de Donetsk est H.S. suite aux combats et sur celui de Lugansk un Iliouchine a été abattu. Il va donc plutôt faire demi-tour pour rejoindre l’Aéroport Dnipropetrovsk ou l’Aéroport Zaporijjya, hors zone de combat. Le Su-25 n’a, alors, que quelques seconde pour le rejoindre et le canarder dans sa descente, de face (comme le laisse penser certaines observations).


                    • Cocasse Cocasse 8 août 2014 14:39

                      Dans le genre, autre info passée à la trappe.
                      Il y a celle du témoignage du pilote ayant abattu le boeing.
                      Je l’ai vu sur plusieurs sites dont celui ci :
                      http://www.decapactu.com/spip/article.php3?id_article=746
                      Mais je ne connais pas ce site d’information, ni les autres. Je n’ai pas fait de démarche pour essayer de vérifier la pertinence de cette info.


                      • joelim joelim 8 août 2014 15:10

                        C’est un canular (reprise d’un site « satirique » pro-OTAN).


                      • Cocasse Cocasse 8 août 2014 15:37

                        Ah ok, merci de l’info !
                        Remarque, maintenant qu’on a des éléments, il apparait que l’hypothèse d’un avion ukranien soit la plus probable (tir air-air suivi d’un mitraillage).


                      • Cocasse Cocasse 8 août 2014 15:38

                        Ah ok, merci de l’info !
                        Remarque, maintenant qu’on a des éléments, il apparait que l’hypothèse d’un avion ukranien soit la plus probable (tir air-air suivi d’un mitraillage).


                      • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 8 août 2014 14:43

                        J’ai déjà posté ça antérieurement mais je remet quand même 


                        Les russes ont parlé d’un Su 25, mais dans leur représentation graphique présentée à la presse, ils ont affiché un autre type d’ appareil (je sais pas lequel, ressemble à un Su24...) Erreur très surprenante...certainement volontaire. N’est ce pas plutôt une manière pour eux de dire aux initiés (Kiev et CIA) qu’ils savent tout et ont toutes les preuves, mais laissent une porte de sortie, puisque effectivement un Su25 est peu adapté pour un rôle de chasseur. Il y avait donc probablement un autre type d’avion militaire que le Su25 dans les parages et c’est ce que veulent peut être signifier les Russes.

                        Ce n’est qu’une hypothèse mais l’explication de l’erreur me parait légère.


                        • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 8 août 2014 14:44

                          Nb :

                          le Su24 est aussi un avion d’attaque au sol, mais ses plafond et vitesses sont deux fois plus élevés que ceux du Su25.

                          et Kiev en possède.


                        • psynom 8 août 2014 15:25

                          Ou alors un clin d’œil à la supériorité des systèmes de brouillage russes :

                          le 10 avril, en Mer Noire, un SU-24 non armé a ridiculisé le « USS Donald Cook » en le survolant 12 fois en approche d’attaque, déjouant totalement le système de gestion de combat américain le plus moderne. Source


                        • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 8 août 2014 15:52
                          oui je m’en rappelle, je savais pas que c’était un su24.

                          Mais je pense pas qu’ils feraient un « clin d’oeil » de ce genre et hors sujet vu les enjeux de cette affaire du MH17.

                          Bref, ils savent tous... et nous on suppute.


                        • Esprit Critique 8 août 2014 15:54

                          Effectivement les restes de l’avion montrent clairement sans le moindre doutes possible des traces, des trous percés dans le fuselage, de l’extérieur vers l’intérieur, , l’avion a été mitraillé de prés, c’est une certitude absolue, quel calibre , quel avion de quel pays peu importe, mais la thèse du missile parti du sol est douteuse , sauf a ce qu’il y ai eu une sorte de combat aérien entre Ukrainien et « pseudo-russes » comme les jours précèdent, et que le MH 17 ait tout ramassé.


                          • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 8 août 2014 16:21

                            puisque nous en sommes tous aux hypothèses, on peut aussi envisager que les séparatistes aient pu faire les trous suspects après le crash...


                            Il faut tout envisager, même si le déroulement des faits, le cui bono, le passif des us en false flag et la composition de la junte ukrainienne nous incitent plus à trouver le coupable chez celle-ci que chez les séparatistes.




                          • chapoutier 8 août 2014 17:46

                            on peut aussi envisager que les séparatistes aient pu faire les trous suspects après le crash...

                            effectivement mais une enquête impartiale serai à même de le déceler.


                          • chapoutier 8 août 2014 17:00

                            cela vient de paraitre :

                            Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a récemment noté :

                            «  Nous avons déjà remis aux organisations internationales, l’ONU et l’OSCE comprises, les données d’observation de la zone du crash. Nous espérons que nos autres partenaires, qui évoquent depuis longtemps l’existence de certaines autres données irréfutables, les présentent au public d’une manière ouverte, sans alléguer leur caractère confidentiel et secret. Seule la participation ouverte et honnête de tous ceux qui possèdent des informations relatives à cette catastrophe peut être reconnue normale. Le reste sera considéré comme des tentatives malhonnêtes pour influer sur l’enquête ».

                            L’unique « preuve » présentée par le département d’Etat et les services secrets ukrainiens ce sont quelques images étranges avec des dates effacées qui font rire tous les médias. Pour que des preuves vraiment tangibles ne soient pas découvertes, l’armée ukrainienne pilonne méthodiquement la région du crash : les experts internationaux sont les gens comme les autres et ne veulent pas se retrouver sous les bombes. En plus, l’expert du Fonds des technologies conceptuelles Valéri Piakine signale que Kiev ne montre à personne même les documents qui sont en sa possession :

                            «  Deux accidents se sont produits après le Boeing malaisien. Les conversations avec les contrôleurs ont été publiées presqu’aussitôt. Cela veut dire que les contrôleurs disposent des moyens de contrôle objectif. Dans le cas de l’Ukraine rien n’a été publié. Pis encore, rien n’a été présenté, excepté des mots ».
                            Lire la suite : http://french.ruvr.ru/2014_08_08/Les-scenarios-de-la-guerre-le-Service-de-securite-dUkraine-opte-pour-la-fantasy-6616/


                            • Clem 8 août 2014 17:38

                              De toute manière la « version BUK » est tout à fait improbable pour plusieurs raisons :
                              - le lieu du crash est incompatible avec un tir depuis le territoire séparatiste. (en tenant compte de la vitesse de l’avion, de sa trajectoire, et des contraintes en termes de délai d’acquisition de cible par le lanceur BUK)
                              - le rebelles auraient récupéré des russes un système BUK (composé de 3 énormes camions (le lanceur, le camion de commande, le radar)) sans que les satellites militaires occidentaux ne voient quedal alors que tous sont braqués sur cette frontière ? Allons... De plus, ils s’en seraient servi UNE fois, pas de bol sur un avion de ligne ? bon...
                              - un tir BUK laisse une trainée caractéristique persistance immanquable (comme dans cette vidéo https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=cjHcVhj4LRM). Or le Boeing s’est écrasé dans une zone peuplée. Des les premières heures suivant le crash il y avait des témoins visuels au sol (des habitants) qui parlaient de ces fameux "avions qui suivaient le Boeing". Il est tout à fait improbable qu’ils n’aient pas noté cette trainée. Pas de trainée = pas de tir sol-air.


                              • Pascal L 9 août 2014 00:57

                                Un missile sol air est conçu pour atteindre une cible en approche ou en déplacement latéral dans un rayon assez élevé. Ces missiles contiennent des charges creuses qui lances des éclats métalliques sur un rayon supérieur à une dizaine de mètres. Pour être parfaitement efficaces, ces missiles ne doivent pas toucher la cible pour ne pas perturber le déclenchement de la charge par une détection de proximité. Il est donc impossible aujourd’hui de connaître le point de départ.

                                Pour qu’un satellite espion voit le système de missile, il faut qu’il le cherche. Les photos prisent par les satellites sont fines, mais ne couvrent pas une grande surface. Il faut donc orienter le satellite avant de prendre la photo. Il existe pas conte des satellites qui détectent les tirs de missiles qui couvrent une plus grande surface. Je ne suis pas étonné que les américains et les russes ne veulent pas parler ce ces satellites.
                                Enfin, Pour la trainée, c’est vrai que c’est visible et j’ai déjà eu l’occasion d’en voir. Mais les témoignages, ce n’est pas très fiables. En ce qui me concerne, je n’ai pas l’habitude de regarder ces avions, surtout ceux qui volent à 10000m parce qu’il faut faire plus que très attention pour les voir. Donc, s’ils ont vu les avions qui suivaient, ils ne pouvaient pratiquement pas voir le 777. Et après l’explosion, il y avait une autre trainée bien visible dont ils n’ont pas plus parlé : la trainée faite par l’avion en feu.

                              • Ronny Ronny 8 août 2014 17:59


                                Soyons clair. Personnellement, je ne soutiens ni les pro-russes, ni le conglomérat blanc bleu marron noir au pouvoir à Kiev, ni le tsar de toutes les Russies, phare de l’orient et grand démocrate que se voudrait être Putin, ni le commandeurs des croyants nommé Obama. Je ne suis pas né de la dernière pluie et je sais reconnaître en général les manipulations d’où qu’elles viennent. Cet article comme nombre de précédents sur A vox en est une. Pourquoi :

                                1. "Le journal malaisien New Straits Times affirme dans son édition de mercredi que le vol MH17, qui s’est écrasé en juillet en Ukraine, aurait été abattu par un missile air-air et un obus de 30 mm provenant d’un avion d’attaque Su-25, d’après les experts« . Non. je suis allé voir le texte d’origine. Le journal n’affirme pas mais reprend les propos d’autres sites internet qui eux affirment...

                                2. L’article reprend ensuite la totalité de l’article de Robert Parry, qui est devenu viral sur tout internet. Il n’y a rien de neuf la dessus.

                                3. Autant Parry peut être considéré comme quelqu’un de sérieux, autant les sites qui ont repris l’info sont sujet à caution. De nombreux sont des blogueurs russes, d’autres sont des sites de pro-communistes zélés, d’autres sont de réputation discutable

                                4. Sauf erreur de ma part, l’article d’origine de Parry que j’ai lu en anglais ne fait pas état de tir au canon de 30mm. Ces données ont été rajoutées ensuite sur les différents sites peu fiables que j’ai mentionnés plus tôt.

                                5. Les soit disant experts cités ne sont jamais clairement identifiés. On ne sait s’ils sont de l’OCDE, des bureaux d’enquêtes occidentaux, des militaires russes, etc. Compte tenu du contexte, cela change les choses. Cet article n’échappe pas à cette régle : »selon les experts, cette hypothèse explique la nature des dégâts causés au Boeing 777, notamment la présence de trous ronds qui seraient le résultat d’un tir de canon, et de trous déchirés par un missile.Les experts cités par le journal estiment qu’un missile air-air à tête chercheuse thermique doté d’une ogive de 3 kg a frappé les moteurs de l’avion de ligne.« 

                                6. Les déclarations de Michael Bociurkiw ont également été progressivement transformées. Je suis allé voir ses déclarations initiales. Ce membre de l’ocde disait »il y a des trous [sur la carlingue] de type schrapnel (note obus ou missile à billes), presque comme des trous de mitrailleuse". La citation est devenue : « Il y a deux ou trois parties du fuselage qui ont des marques d’impact de projectiles venant d’une mitrailleuse très lourde »... pas vraiment la même chose, d’autant qu’une analyse balistique succincte montre que ces trous devraient se trouver sur la partie inférieure du fuselage si l’attaque avait été menée par un SU25, dont le plafond maxi en configuration non armée et de 7000 m soit plus de 3000 plus bas que le niveau de vol du 777. Or ces trous sont sur la aprtie médiane du fuselage et sur la partie haute. Enfin la distance de 3 000 m est la limite de portée efficace du 30 mm ce qui rend ce tir hautement improbable.

                                Globalement, je ne défends personne. Je considère que les Ukrainiens comme les pro russes voire les russes auraient pu tirer un sol air... Mais j’essaye simplement de ne pas gober benoitement ce que nous disent les défenseurs acharnés des pro-russes ou de Putin qui sévissent sur Avox, sans gober non plus ce que nous dit la rpesse mainstream européenne et américaine. Apparemment ce n’est pas le cas de tout le monde ici...


                                • chapoutier 8 août 2014 18:14

                                  effectivement le quotidien malaisien s’appuie énormément sur Parry, mais si ils le font, s’ils refusent de se mettre à la traine de Washington et de Kiev, c’est qu’ils doivent avoir de très bonnes raisons.
                                  c’est leur avion après tout et des enquêteurs malaisiens sont sur place.


                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 août 2014 21:16

                                  Ronny,
                                  Vos scrupules vous honorent.
                                  Il y avait un satellite américain au dessus de la zone au même moment.
                                  Question : pourquoi la maison Blanche refuse de diffuser les enregistrements, qui couperaient court à toutes les interprétations ?


                                • Esprit Critique 8 août 2014 18:15

                                  Si elle n’était pas sur Off , comme celle d’air Algérie, au Mali , La boite noire qui a enregistré les pilote du MH17, contient toutes les infos pour comprendre en deux minutes !

                                  Ou est-elle ?

                                  Qui est en train d’en fabriquer un trucage ???

                                  Pour les pro-russes et les pro-Ukrainien, des deux cotés les meneurs sont des abrutis graves, des demeurés préhistoriques.

                                  Je me demande ce que certains leurs trouvent pour vanter leurs mérites sur un sujet qui se veux « technique » , factuel, objectif ,explicatif, interrogatif,.....

                                  Les phrases a la gloire de quelques meurtriers, pro-cons, vraiment j’ai du mal a comprendre ! ?


                                  • chapoutier 8 août 2014 18:25

                                    en l’occurrence il s’agit de vouloir la vérité, comme pour le 11 septembre.

                                    ceci dit, c’est trop facile de mettre dos dos les agresseurs encadrés par la CIA et les russophones qui se sont révoltés à dater de l’interdiction de leur langue.

                                    mais ce n’était pas seulement la langue qui était visée puisqu’un journaliste à la solde de Kiev a expliqué qu’il y avait 1 500 000 d’inutiles faciles à sacrifier au Donbass , alors qui sont les meurtriers ?


                                  • Saul 8 août 2014 18:44

                                    À propos des boites noires du vol MH17, 3 articles :

                                    Un premier du 23 juillet qui précise notamment : « Transférées en Grande-Bretagne, les boîtes noires de l’appareil de la Malaysia Airlines abattu jeudi dernier dans l’est de l’Ukraine vont être analysées. Elles permettront de revenir sur les instants qui ont précédé le crash, cruciaux pour tenter de savoir ce qui s’est passé. Gérard Feldzer, ancien pilote de ligne et consultant aéronautique et transport, estime qu’elles pourraient notamment déterminer si l’avion a été abattu par un missile tiré depuis le sol. Ce qui invaliderait l’accusation russe selon laquelle un Soukhoï-25 ukrainien aperçu à proximité pourrait être impliqué dans l’attaque. »

                                    http://www.lefigaro.fr/international/2014/07/23/01003-20140723ARTFIG00142-vol-mh17-les-boites-noires-permettront-de-savoir-si-les-passagers-ont-souffert.php

                                    Deuxième article, extrait traduit :

                                    http://english.cntv.cn/2014/07/30/ARTI1406678474425532.shtml

                                    LONDRES, Juillet 29 (Xinhua) - Les données des boîtes noires du vol de Malaysia Airlines MH17 qui s’est écrasé ont été transférées aux Pays-Bas, avec les résultats préliminaires qui devraient être publiés la semaine prochaine, a déclaré mardi un porte-parole de Downing Street.

                                    Troisième article, extrait traduit : 

                                    http://www.themalaymailonline.com/malaysia/article/putrajaya-hopeful-early-report-on-mh17-black-boxes-ready-by-next-week#sthash.q8ZH8d4e.dpuf

                                    « KUALA LUMPUR, 7 août- Un rapport préliminaire sur les »boîtes noires" du vol MH17 qui pourrait révéler des indices essentiels sur la façon dont l’avion s’est écrasé et provoqué la mort de 298 personnes pourrait être prêt d’ici la semaine prochaine, a déclaré Datuk Seri ministre des Transports… »

                                    Donc apparemment on devrait avoir bientôt ce rapport préliminaire sur l’analyse des boites noires du MH17. 


                                    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 8 août 2014 19:09

                                       Tout comme celui « d’Air Algérie » aurait pu être abattu par un missile air-air au dessus du Mali ou déchiqueté par une bombe embarquée.

                                      Le terrain des « deux crash » et les contes rendus officiels correspondants ne sont pas convaincants. Sur le sol ukrainien c’’est une terre ferme plate et dégagé, on constate pourtant que l’un des réacteurs est arrivé au sol presque en intégralité, il y a aussi des morceaux de fuselages... L’avion a sans doute reçu des obus qui auraient éventré la carcasse de l’avion et auraient mis hors état de marche les réacteurs et les équipements.

                                      Au Mali l’avion s’est dispersé bizarrement en mille morceaux sur du sable sans faire le moindre cratère, a t-il été pulvérisé par un missile ou par une bombe embarquée ? Si la météo était la seule cause et avait déstabilisé l’avion puis provoqué sa « chute verticale » comme l’a annoncé « quelqu’un » à la télévision, des morceaux entiers seraient parvenus sur le sable qui aurait évidemment amorti leur chute et éviter leur désintégration.

                                      Le même avion constitué du même alliage qui tomberait à la même altitude suite à une « même cause » ne se disperserait pas de la même façon sur des sols différents. Évidement suite à des causes différentes du crash, les débris du même avion n’aurait pas la même « configuration’ sur le même terrain, ni sur deux terrains de différente nature !

                                      Il faut retenir surtout que si les »boites noires" en Ukraine avaient parlé, celles du Mali sont muettes. 

                                      Le XXIe siècle est un siècle de la désinformation et des complots !


                                      • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 8 août 2014 21:24

                                        Assez d’accord.

                                        Le site du crash d’air Algérie est vraiment bizarre, très peu de débris, pas de corps...configuration qui n’est pas sans rappeler le crash du 4 e avion en Pennsylvanie pendant le 911.
                                        Je me suis dit au début que l’avion avait explosé en vol et qu’il y avait plusieurs lieux d’impacts, mais les autorités affirment que l’avion est bien tombé en un morceau en un seul point précis.
                                        Et la ça me semble pas coller. En plus les enregistrement du cockpit sont hs, la bande est ok, mais rien dessus au point que les experts pensent que l’enregistreur était hs avant même le décollage...ce qui me semble unique dans l’histoire des catastrophes aérienne.
                                        Bon on va pas mélanger les 2 tragédies, ici, mais effectivement c’est quand même le 3ème crash bizarre cette année.

                                      • Croa Croa 8 août 2014 23:30

                                        « c’est quand même le 3ème crash bizarre cette année. »  : Tant qu’on n’a pas trouvé pourquoi un avion est tombé, le crash est forcément bizarre.

                                        Il y a plus de 30 millions de vols commerciaux par an
                                        dans le monde et très peu de crashs finalement.


                                      • Pascal L 9 août 2014 01:22

                                        On ne peut absolument pas comparer ces deux accidents. Pour le MH17, l’avion s’est désintégré en vol et les débris sont réparties sur plusieurs kilomètres carrés. On vient encore de trouver une zone de débris. Le moteur est sans doute moins abimé car il a du descendre avec un gros morceau d’aile qui l’a freiné.

                                        Pour le mali, il s’agit bien d’une collision avec le sol et dans ce cas l’avion arrive en entier à 900 km/h et tout se désintègre. Il y a bien un cratère et les débris sont répartis sur une zone plus petite élargie dans le sens de la direction de l’avion. Le cratère n’est pas très grand car un avion a une densité assez faible.
                                        Pour la boîte noire, on parle plutôt d’une panne qui pourrait être au niveau du micro et cela ne concerne qu’une seule boîte noire. Les techniciens vont tout de même essayer de faire parler cette bande. Ce type de panne ne peut être détecté que dans les grandes révisions lorsque le matériel est entièrement testé. La check-list de départ ne permet pas de voir la panne et ce n’est pas la première fois qu’une boîte noire est en panne lors d’un accident.
                                        Le BEA n’indique pas encore les causes probables bien qu’ils doivent en avoir une idée. Mais sans certitude à ce stade, il est difficile de lancer des accusations, surtout pour un organisme officiel.
                                        En attendant, je trouve que ce crash a des similitudes très fortes avec le crash du Vénézuela sur le même type d’appareil. Le givrage de l’avion dans l’orage était en cause. Il a entraîné un décrochage et ce type d’avion est connu pour sa difficulté à sortir des décrochages. La grêle peut également être un facteur. La boîte noire en état devrait nous dire si le dégivrage était enclenché.

                                      • reveil reveil 10 août 2014 19:50

                                        De toute évidence, le vol AH5017 a été détourné tout comme le vol mH370. Le site du pseudo crash rappelle en tout point le site factice du crash du vol 93, une désintégration totale, pas de possibilités d’enquêter sur place, pas de photos nettes, cela pue la falsification à plein nez.
                                        Je rappelle à qui veut l’entendre que deux airbus A320 ont disparu sur l’aéroport de Tripoli au nez et à la barbe des lybiens, ce qui porte à quatre le nombre d’avions disparus sans preuve plus un boeing 777 en parfait état racheté 100 millions d’euro et stationné Tel aviv pour « destruction » à qui veut le croire.
                                        A minima, cela fait une armada de 5 avions de ligne qui vont servir à des méfaits....
                                        Je comprends pourquoi l’Algérie et la Russie parlent d’interdire leur survol.


                                      • reveil reveil 10 août 2014 20:24

                                        Un colonel de l’armée Française dit qu’il a été récupéré deux bouts d’ailes, les deux réacteurs et la queue de l’appareil en d’autres endroits que le site du crash du vol d’air Algérie, mais c’est con y’a pas de photos. .. Nous allons de rebondissements en pulvérisations.


                                      • reveil reveil 10 août 2014 20:55

                                        Crash d’un avion de ligne en Namibie 30/11/2013, le pilote se serait suicidé et a piqué l’avion vers le sol http://www.seneweb.com/news/Afrique/le-crash-d-un-avion-mozambicain-en-namib_n_112199.html
                                        Voyez les restes de l’avion, les corps ont été retrouvé éparpillés...Pas de pulvérisation sinon une carcasse calcinée. Comparez avec le AH5017, on se fou de nous.


                                      • Pascal L 9 août 2014 00:37

                                        Encore cette désinformation. Il n’est pas nécessaire d’avoir fait des études pour démontrer que les trous rond ne peuvent pas avoir été fait par des obus de 30mm :

                                         - le trous ne sont pas ovales, ce qui impliquerait des tirs faits par le côté et vu l’espacement des trous, il faudrait un canon à 150000 coups/minute, ce qui n’existe pas.
                                         - la seule manière d’engager un avion au canon est d’être de face ou mieux derrière pour que la cible ne bouge pas.
                                        Par ailleurs un SU25 armé ne dépasse pas un plafond de 5000m, ce qui ne lui permet même pas d’engager un missile sur une cible à 10000m. Il est mal équipé en radar, il ne peut pas aider le missile à rejoindre la cible.
                                        Par ailleurs, les plus gros trous sont tout à fait compatibles avec des éclats métalliques qui seraient partis du côté avant droit de l’appareil. Cela laisse supposer une charge creuse qui est sensée exploser à l’extérieur de la cible et non par contact direct. Cela signe plutôt un missile sol-air plutôt qu’un missile air-air beaucoup plus léger.
                                        Enfin les russes ont indirectement démenti cette rumeur. Ils ont fourni les copies d’écran de la dernière position connue de l’avion et celui-ci est toujours à 10000m. S’il avait fait une descente plus ou moins contrôlée, cela se serait vu et il aurait touché le sol beaucoup plus loin. Si les russes avaient voulu valider cette rumeur, ils n’auraient pas donné cette copie d’écran.

                                        • Dudule 9 août 2014 01:58

                                          Apparemment, vous ne connaissez pas la cadence de tir du bitube de 30 mm monté sur le Sukhoï 25. C’est quand même 50 obus secondes.

                                          http://en.wikipedia.org/wiki/Gryazev-Shipunov_GSh-30-2

                                          C’est assez minable en fait : le A 10 américain a un canon de 30 mm qui tire à 4 fois cette cadence. Avec un magasin de 250 coups sur le Sukhoï, ça fait 5 seconde de tir en continu.

                                          _Le tir en déflexion n’implique absolument pas d’être devant ou derrière la cible. Un tir de face est particulièrement difficile étant donné la vitesse de rapprochement du tireur et de la cible. Un tir en déflexion sous incidence de 40° à 60° peut très bien avoir l’aspect des impacts relevés (incidence = par rapport à la perpendiculaire à la cible).

                                          _ Le plafond pratique (en conditions normales d’utilisation) du Su 25 est de 7000 m. Ça veut dire que s’il monte plus haut, il n’est pas en conditions optimales. Ça ne veut pas dire qu’il ne peut pas le faire. Le problème qu’il va rencontrer n’est pas parce que le pilote va manquer d’oxygène parce que la cabine n’est pas pressurisée (comme je l’ai souvent lu ailleurs). Les avions montent couramment jusqu’à 10 000 m depuis avant la deuxième guerre mondiale, avec des pilotes équipés de masque à oxygène. Les moteurs à compresseurs à étage(s) permettaient aux avions de chasse d’atteindre de telles altitudes depuis le milieu des années 30, sans problèmes pour un pilote équipé. Le problème est la perte de puissance des réacteurs qui ne sont pas prévu pour fonctionner à cette altitude, et vont perdre de la puissance avec le manque d’oxygène. L’avion perdra de la puissance, ce ne sont pas ses conditions optimales d’utilisation, mais il n’existe pas d’avions contemporains, à par les avions de tourisme d’aéroclubs, qui ne sont pas capable d’atteindre 10 000m. Les avions de combats le font tous depuis 80 ans. 10 000 m, c’est encore l’atmosphère, raréfiée, mais l’atmosphère, suffisamment danse pour la sustentation d’un avion et l’alimentation en oxygène de ses moteurs (même si la puissance baisse). La stratosphère, beaucoup moins dense, c’est au-dessus.

                                          _L’hypothèse retenue par certains experts de l’OSCE et, apparemment les Malais, d’après ce qu’ils ont vu des impacts, est la suivante : le Sukhoï se rapproche suffisamment près pour tirer un missile air/air infrarouge (ce qui implique une configuration quasi lisse qui impacte peu sur les performance de l’avion), puis, parce qu’il ne tombe pas assez vite, utilise son canon de bord pour l’achever. C’est plausible. Le Sukhoï est parfaitement capable de s’approcher suffisamment près pour tirer ses deux missiles infrarouge, puis tirer une cible lente en déflexion (ce son les tirs les plus efficaces, plus difficiles, mais beaucoup plus efficace qu’un tir par l’arrière, dans lequel beaucoup de projectiles ricochent).

                                          Après, le problème de cette version, plausible mais pas certaine, est : pourquoi un Sukhoï 25, si mal adapté à cette mission, même s’il peu l’accomplir. J’ai deux réponses :

                                          1) Ce n’était pas un Sukhoï 25. L’hypothèse du Sukhoï 24, bourré de contre mesure, pensant passer plus ou moins inaperçu, n’est pas absurde, si l’action est délibérée. Les impacts ne seraient alors pas du 30 mm mais du 23 mm.
                                          2) Il s’agit d’une méprise. Les pilotes ont en général de très bon yeux. Un pilote de Sukhoï 25 se rapprochant aux environ de 3000 m (c’est pas énorme par temps clair) du Boeing a pu confondre les couleurs malaises avec les couleurs russes, et attaquer. Cette hypothèse colle assez bien avec tout ce que l’on sait.

                                          Après, je suis comme tout le monde, je ne sais pas... Mais les conclusions préliminaires (on peut les appeler comme ça, je pense) de certains inspecteurs de l’OSCE et des Malais n’ont rien d’impossible, c’est ce que je voulais vous faire remarquer.

                                          Après, je ne sais rien


                                        • psynom 9 août 2014 10:55

                                          Je suis très loin d’être un expert, mais il me semble que c’est la vitesse d’un chasseur qui rends ses tirs au canons aléatoires. Surtout pour les cibles au sol où, là, la différence de vitesse est énorme. Le SU-25 est un appareil d’attaque au sol, il est donc capable de faible vitesse et est très maniable. Cela doit être dans ses capacités ordinaires de mitrailler un avion de ligne (en perdition). Non ?


                                        • Pascal L 9 août 2014 11:12

                                          Je connais très bien la cadence de tir d’un canon d’avion, même si je en connais pas précisément la cadence pour cet avion là. Ce que je souligne, c’est que les trous observés ne pourraient être fait que par un canon qui tire à 150000 coups/minute et là, c’est impossible.

                                          Le tir avec une incidence de 40 à 60°, outre le fait qu’il est impossible de viser avec cette incidence, fait des trous ovales et non des trous ronds. avec 45°, le rapport entre la largeur et la hauteur est de racine de 2, soit 1,7 environ. C’est donc largement visible, donc il faut oublier une incidence. Ces trous ronds me semble compatible avec l’arrachement d’une structure interne. Pourquoi s’entêter à trouver des solutions invraisemblables quand il en existe de vraisemblables.

                                          Quand à l’altitude max du SukhoÏ, je persiste à dire que cet avion avec son armement ne peut pas dépasser 5000m et ce n’est pas un problème d’oxygène, mais un problème de profil d’aile, optimisé pour le rase-motte. Le domaine d’utilisation de tout avion diminue avec l’altitude. A l’altitude max, il n’existe plus qu’une seule vitesse pour l’avion et au-delà, il décroche. Il peut probablement dépasser ces 5000m, mais le risque pour le pilote devient très grand. Ajouter qu’il doit cabrer pour diriger ses canons vers le haut (ils sont orientés vers le bas pour ses missions d’appui sol) et l’avion décroche irrémédiablement.

                                          « certains experts de l’OSCE » Ce genre d’affirmation n’est pas démontrable ; citez vos sources. De toutes façons, les experts officiels restent muets tant qu’ils n’ont pas de certitudes. Cela vaut aussi pour les experts malais.

                                          Je vous rejoint juste sur la méprise. Je ne sais pas qui a tiré le missile, mais de fait, il a déjà perdu la guerre. Les conséquences seront considérables quand nous connaîtrons la vérité et nous la connaîtrons.

                                        • chapoutier 9 août 2014 07:29


                                           les supputations que la véritable cible était l’avion transportant Poutine.avaient été longuement évoquées sur le net, puis passées à la trappe,

                                          mais Robert Parry semble l’envisager maintenant 

                                          http://www.dedefensa.org/article-les_sources_voluent_mh17_tait-il_l_avion_de_poutine__09_08_2014.html


                                          • Pascal L 9 août 2014 11:27

                                            Pour que Poutine survole l’Ukraine, son pilote doit déposer un plan de vol et donc demander l’autorisation aux autorités ukrainienne.

                                            1) je ne vois pas les autorités ukrainienne autoriser ce vol.
                                            2) Je ne vois pas Poutine prendre ce genre de risque.
                                            3) sur les enregistrements du contrôle aérien russe en charge du MH17 au moment de l’accident, elle montre 2 autres avions civils, dont un sur la même trajectoire que le MH17, mais aucun avion russe.
                                            Quand à la ressemblance des couleurs des avions, je défie de voir les couleurs à 5000m de distance.

                                            nota : les écrans russes présentent des informations synthétiques, donc peuvent ne pas montrer des avions militaires sans transpondeur. Ils ne permettent pas de conclure sur ce point mais comme il s’agit d’une technologie des années 80, il est probable que tous les échos soient ajoutés sur l’écran à des fin de vérification par les contrôleurs.

                                          • chapoutier 9 août 2014 19:45

                                             les supputations que la véritable cible était l’avion transportant Poutine.avaient été longuement évoquées sur le net, puis passées à la trappe,

                                            mais Robert Parry semble l’envisager maintenant 

                                            avez-vous remarqué que je n’affirme rien,


                                          • reveil reveil 9 août 2014 08:31

                                            Aujourd’hui, énorme boulette de l’entourage de François Hollande dans un article du Figaro écrit au sujet de Martine Aubry en jugeant inopportun le timing de ses critiques sur le gouvernement la veille de l’attentat sur le vol MH17.
                                            Je cite "Pour l’heure, les hollandais font mine de ne pas trop s’inquiéter des critiques de la maire de Lille. Jugeant notamment qu’elle a plutôt mal choisi son moment pour s’inviter dans le débat public : sa charge contre la réforme territoriale est intervenue juste avant le crash de l’avion en Ukraine et le début de l’offensive israélienne dans la bande de Gaza. « C’était assez maladroit, et le timing était mal choisi », note un ennemi de la maire de Lille, qui explique pourquoi il n’a pas « remis un euro dans la machine en lui répondant ». La tactique de Hollande et de ses amis pourrait s’avérer gagnante. Selon la dernière livraison de l’Observatoire politique CSA-Les Échos-Radio classique, la maire de Lille a perdu 11 points de bonnes opinions auprès de l’électorat de gauche en un mois."
                                            Cette déclaration laisse à penser que le gouvernement Français est complice du pilotage de l’opération de false flag sur l’appareil de la Malaysia Airline, c’est énorme...


                                            • epicure 9 août 2014 21:44

                                              il faut que martine aubry fasse appel à une voyante avant de lancer des critiques au gouvernement pour éviter de les faire la veille d’un évènement de portée internationale ?
                                              Ou alors, on ne peut pas critiquer le gouvernement tant qu’il n’y aura pas la paix universelle sur la terre ? ( qu’on est pas prêts d’avoir .... )

                                              C’est assez absurde ces critiques contre martine aubry.


                                            • coinfinger 9 août 2014 08:40

                                              Voilà le scénario le plus probable , qui s’affrme de plus en plus . Je ne crois pas étre excessivement optimiste eu pensant que contrairement à ce qui a régné jusqu’ici , les méthodes d’intox Atlantiste se heurtent non seulement à un échec grandissant mais un éventuel retournement de situation .
                                              La menace nucléaire est un bluff de politiques dont c’est le job plutot que de militaires ou des services secrets effectifs . Donc la diffusion de ce qui va vers la vérité est positif .


                                              • Pascal L 9 août 2014 11:34

                                                Je ne crois pas du tout. Rien de ce qui est annoncé dans cet article n’est étayé par des faits. Nous somme dans la rumeur totale et la rumeur n’est pas la vérité (ou alors c’est par pur hasard). Je ne sais pas encore qui a raison, mais nous allons le savoir de toutes façon et vous continuerez peut-être à crier au mensonge parce que cela ne correspondra pas à votre conviction. On ne construit pas un raisonnement avec ses tripes mais avec des faits.


                                              • chapoutier 9 août 2014 19:39

                                                Rien de ce qui est annoncé dans cet article n’est étayé par des faits.

                                                fondamentalement vous avez raison, aucun fait vérifié, mais ceux qui ont traité Poutine de terroriste 10mn après le crash étayaient-ils leur accusation avec des faits prouvés ?

                                                alors pas de faits étayés mais un sérieux faisceaux d’indices prouvés par les russes et jamais démentis par les autres sur la bases des preuves qu’ils prétendent détenir.


                                              • kalachnikov lermontov 9 août 2014 19:23

                                                L’interêt de cet article n’est pas dans ce qu’il expose mais du fait-même qu’il existe ; le nst n’est pas une vulgaire feuille de chou mais un tire de presse majeur (le plus ancien de Malaise encore en activité). Le seul truc que l’on peut en déduire est que la version occidentale est une pure propagande.


                                                • chapoutier 9 août 2014 19:40

                                                  lermontov
                                                  L’interêt de cet article n’est pas dans ce qu’il expose mais du fait-même qu’il existe

                                                  vous avez parfaitement saisi la raison de cet article
                                                  le silence ne doit pas s’installer



                                                  • tf1Groupie 10 août 2014 20:41

                                                    Ma concierge (qui n’est pas malaysienne, ni russe) prétend que c’est un refus de priorité et que le chauffard court toujours ...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

chapoutier


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès