• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vont-ils tous quitter le groupe LaREM ?

Vont-ils tous quitter le groupe LaREM ?

De plus en plus de députés La République En Marche arrière !

Vont-ils tous quitter le groupe LaREM ?

Les députés LaREM quittent le groupe politique à raison d'un député par mois en moyenne depuis la fin de l'été 2018.

A ce rythme en progression constante, il n'y aura peut-être plus un seul député LaREM d'ici la fin du mandat d'Emmanuel Macron.
En effet, nous assistons depuis quelques mois déjà, à un retourné de vestes politiques, mais En Marche arrière, cette fois !

 

Liste et dates des députés ayant quitté le groupe LaREM à ce jour :

 

2019-02-06 : Le député Matthieu Orphelin 

2018-12-29 : Le député Joachim Son-Forget

2018-12-20 : Le député Sébastien Nadot

2018-10-17 : Le député Paul Molac

2018-09-17 : La députée Frédérique Dumas

2018-04-23 : Le député Jean-Michel Clément

 

2018-11-30 : La députée Sonia Krimi qui avait revêtu un gilet jaune, s'est quant à elle, posée la question...

 

Pour la très grande majorité des Français, les 82% de Français qui soutiennent aussi les Gilets Jaunes, plus les députés LaREM tarderont à quitter ce groupe et plus ils seront désavoués, probablement catalogués de fascistes d'une nouvelle sombre histoire de France et d'Union Européenne réunie !

En effet, la dictature LaREM bafoue désormais les Droits de l'Homme :

D'ores et déjà, une vingtaine de députés La République En Marche sont défavorables à la loi anti-casseurs qui a été débattue mardi à l'Assemblée nationale. 
Ces députés critiquent notamment l'article 2 du texte, qui permettra à un préfet d'interdire à certains de manifester.

Nul doute qu'une scission au sein du groupe LaREM pourrait bien s'opérer dans les jours à venir et que les départs des députés, dépités du groupe, pourraient bien s'accélérer...

D'autant plus que, dans le but d'obtenir rapidement la venue d'Observateurs internationaux de l'ONU sur notre territoire, une délégation de Gilets Jaunes et de Robes noires a fait parvenir une demande de rendez-vous au Président du Conseil de Sécurité des Nations Unies ainsi qu'aux Ambassadeurs des cinq pays membres permanents.

Cette délégation de Gilets Jaunes et de Robes noires a cependant besoin pour exposer précisément la situation, d'un maximum de témoignages qu'elle receptionne à l'adresse mail suivante :

delegation.giletsjaunes@gmail.com

"Des témoignages tels que :

- menaces reçues des forces de l'ordre

- gardes à vues

- incarcérations

- violences policières

- blessures

- mutilations

- entraves au droit de manifester

- ETC

Toutes les victimes, les proches de victimes, et les simples témoins sont invités à se manifester, rien n'est négligeable.
Possibilité de préservation de votre anonymat sur demande.

TOUS LES TÉMOIGNAGES SONT IMPORTANTS.

Ils sont l'expression d'une répression liberticide qui remet directement en cause notre droit de manifester.
L'article 20 de la déclaration universelle des droits de l'homme est bafoué.
La restriction de nos libertés fondamentales doit être fermement dénoncée. 
Aucune manœuvre ne nous fera taire, et la loi de la terreur ne gagnera pas."

écrivent-ils.

Une très bonne initiative des Gilets Jaunes & des Robes noires, qui devrait contribuer efficacement à faire enfin changer de cap le groupe La République En Marche ou bien faire précipiter les départs du groupe.


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • François Pignon François Pignon 9 février 09:14

    Cette « démocratie représentative » était déjà une mascarade, mais elle se transforme en théâtre de boulevard !

    Non seulement Arlequin et polichinelle continuent à se moquer de Pierrot, non seulement ils le font cocu tous les jours, mais en plus, ils changent de maître et choisissent toujours celui qui leur semble avoir le plus d’avenir.

    Le public n’est pas très exigeant et en redemande à chaque élection. Ça devient du

    candaulisme

    .


    • ASTERIX 9 février 14:48

      @François Pignon

      FELICITATIONS PARMI LES C...S DES MARCHARRIERE IL Y EN A QUI ONT DES COJONES
      Les autres loups qui restant de manu aux petits députés au garde a vous doigts a la couture des coutures de PANTALONS ce sont des pleutres incompétents VOIR LE GENDRE Leut piètre prédident tombé de la LUNE

      QUAND ON VOIT LES VIEUX POLITICARDS VEREUX QUI ENVOYENT DES CONDOLEANCES A NOTRE GRAND BRETON MUTUALISTE A CE RICHE DE FERRAND ils ne se mangent pas ENTRE EUX LES Zèlus POLITIQUE TOUJOURS et toujours SANS METIER AUCUN UTILITE ZERO !!!!!!!


    • baldis30 9 février 16:14

      @François Pignon

      bonsoir
       « elle se transforme en théâtre de boulevard  ! »
       Cette comparaison est une insulte au théâtre de boulevard et au théâtre tout entier, tous arts scéniques confondus ...
      Ce n’est même pas du mauvais Crébillon c’est pire que le Nicomède de Corneille !
      Certes il y a un acteur qui se prend pour Talma mais tente de chanter et joue fort mal Ourias ( Mireille ) ou Iago (Otello) ... bien qu’il soit le plus souvent dans le rôle de Scarpia ( Tosca) qui semble lui aller si bien ...


    • Arogavox 9 février 09:29

      « plus les députés LaREM tarderont à quitter ce groupe et plus ils seront désavoués »

      >> eh oui : faute avouée est à moiftié pardonnée ...


      • Alex Alex 9 février 09:36

        Quand on voit l’évolution des sondages en faveur de Micron, je crains fort que ce mouvement ne s’inverse smiley


        • François Pignon François Pignon 9 février 09:52

          @Alex

          Interrogés par sondage sur le nom des républiques baltes, les Français ont répondu dans l’ordre : Lituanie, Estonie puis Buitoni.

          La Lettonie n’arrive qu’en quatrième position.


        • Arogavox 9 février 09:39

          Merci à eux pour cette excellente initiative ! :

          « dans le but d’obtenir rapidement la venue d’Observateurs internationaux de l’ONU sur notre territoire,

          une délégation de Gilets Jaunes et de Robes noires a fait parvenir une demande de rendez-vous au Président du Conseil de Sécurité des Nations Unies

          ainsi qu’aux Ambassadeurs des cinq pays membres permanents »


          • Eric F Eric F 9 février 17:48

            @Arogavox
            "Observateurs internationaux de l’ONU ... membres permanents du Conseil de Sécurité

            "
            et les forces d’interposition de l’OTAN, tant qu’on y est !
            C’est quand même pas banal, les mêmes qui reprochent -à juste titre- les ingérences au Vénézuéla, vont demander au reste du monde d’intervenir en France. Des milliers de Français fuient la dictature et demandent asile à la Suisse.
            C’est un léger délire (délirium très mince smiley ).


          • Alren Alren 11 février 19:18

            @Eric F

            Visiblement ça vous dérange que des observateurs (observer ce n’est pas de l’ingérence. Félicitations pour condamner l’ingérence bien réelle des USA au Venezuela !) viennent observer qu’au pays des Droits de l’Homme, ceux-ci sont ou non respectés !!!

            Un pays membre permanent du Conseil de sécurité en plus !

            Si les observateurs rendaient compte de la violation évidente des droits humains actuellement en France, Macron opposera-t-il son veto au rapport ?


          • Attila Attila 9 février 10:14

            « A ce rythme en progression constante, il n’y aura peut-être plus un seul député LaREM d’ici la fin du mandat d’Emmanuel Macron. »

            D’ici aux élections de 2022 cela fait environ 40 mois, donc 40 députés La Raie Publique en Merbes en moins. Comme ils sont 400, ils ont de la marge.

            Pour réaliser votre prédiction il faudrait que le rythme des départs soit de 10 députés par mois.

            A moins que je ne me trompe dans mes calculs

            .


            • 33240jeanpierre 9 février 17:04

              @Attila
              Certes, en 3 ans et demi à raison de un par mois le compte n’y serait pas ! Mais si la progression est constante, les départs du groupe LaREM pourraient bien être exponentiels, car les frondeurs semblent être de plus en plus nombreux au fur et à mesure que la dictature Macron se durcit. Mais bien avant cet objectif hypothétique, le point de basculement politique, alors favorable au peuple, pourrait être atteint plus rapidement !


            • Dom66 Dom66 9 février 10:40

               

              Merci pour votre article.

              Vous avez oubliez la loi sur les « fake news » , emmanuel macron a évoqué devant la presse la possibilité de mettre en place un organe officiel chargé de valider l’information.

              Un Ministère de la vérité ???

              Si ça ce n’est pas l’arrivée du « Reiche français » ? Marcon le Führer. !!!

              La France est descendue à la 29ème position derriere le botswana 28 eme
              merci macron au train ou ca va 2019 sera encore bien pire
              reseauinternational.net/la-france-ne-figure-meme-pas-parmi-les-25-premiers-au-classement-mondial-de-
              on sera surement mieux placé dans le classement des dictatures !!

               


              • baldis30 9 février 16:17

                @Dom66

                bonsoir
                 et devinez quel pays est classé en tête par l’UNESCO pour ses efforts en faveur de l’éducation et de la Culture .... ?


              • McGurk McGurk 9 février 12:14

                Erreur grossière de l’auteur : il y a bien trop en jeu (fric et privilèges) pour que le parti éclate tout de suite ou prochainement.

                D’ailleurs, c’est complètement grotesque et à la fois ironique d’être de EM et d’en plus mettre ce fameux « gilet jaune ». On ne peut pas vouloir un Etat social et plus de justice sociale, de la souveraineté lorsqu’on appartient au parti des opportunistes qui détruisent notre pays et qui ont préféré leur carrière plutôt que leurs électeurs ainsi que leurs idées.

                Sans oublier le député-troll et ses paroles immondes sur les réseaux sociaux. Celui-là, comme tant d’autres, mérite le bagne.

                Tiens, je parie que ces « braves gens » vont se refaire une santé politique et faire oublier leur passé au sein de ce groupe pseudo-parlementaire. La politique française, une farce qui ne s’assume pas...


                • zygzornifle zygzornifle 9 février 14:23

                  On s’en bat , d’autres couillons se battrons comme des chiffonniers pour prendre la place ...


                  • nun01 9 février 14:47

                    Les 50 députés qui se sont abstenus de voter la loi anti-casseurs, n’ont pas votés contre. Cela signifie qu’ils sont pour la loi anti-casseurs mais ne veulent pas être complices, des fois que le gouvernement tomberait. Quelle lâcheté, ces députés qui ratissent large, c’est uniquement pour nous faire croire qu’ils ne sont pas au ordres. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

33240jeanpierre


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès