• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vous êtes majeur ? j’en suis fort aise, à la rue maintenant (...)

Vous êtes majeur ? j’en suis fort aise, à la rue maintenant !?

 

JPEG 

A 16 heures les administrations s'apprêtent à fermer, nous sommes vendredi....

C'est un moment difficile pour beaucoup de personnes en difficulté et pour les bénévoles qui devront être là avec leurs petits bras et ceci sans relais.

Vendredi nos associations « Familles laïques » de Melun et le DAL 77 ont été contactés par un jeune majeur, très inquiet pour son avenir.

Il s'est présenté : « je suis français et, ma mère étant à l'étranger, je me suis retrouvé seul, sans toit »

Pris en charge par le Foyer de l'Enfance de Rubelles, en Seine et Marne, il s'est retrouvé à la rue le jour de sa majorité.

Le Foyer de l'Enfance, comme d'autres structures, associatives pour la plupart fait un excellent travail et accompagne les mineurs.

Malheureusement, le « système » veut que la prise en charge s'arrête lorsque le jeune atteint ses 18 ans.

La machine est implacable.

Dormant dehors depuis quelques semaines, ce jeune, n'en pouvant plus, a lancé un appel pressant.

Que faire ?

On ne peut pas prendre en charge toute la misère du monde, certes, mais quand elle arrive à notre porte il ne faut pas détourner le regard.

Nous avons décidé d'héberger ce jeune durant le weekend et d'interpeller les autorités pour qu'une structure d'hébergement soit diligentée .

Ce que ce jeune cherche, c'est un endroit pour dormir et un travail, nous l'y aiderons.

 

Il y a sur Melun, comme ailleurs de nombreux jeunes majeurs de toutes origines qui sont à la rue.

Une proposition de loi déposée par une députée a été adoptée par la commission des affaires sociales de l'Assemblée Nationale. Elle rend obligatoire l'accompagnement des jeunes majeurs sortant de l'aide sociale à l'enfance jusqu'à 21 ans.

C'est un progrès indéniable mais il faut attendre que cette proposition soit discutée et adoptée par les deux assemblées.... Comment fait-on en attendant ?

Comme beaucoup de militants, je rage de voir que l'ancien hôpital de Melun qui fonctionnait encore il y a plusieurs mois possèdent des salles et des chambres inoccupées et qui ne sont pas utilisées alors que des hommes et des femmes dorment dans la rue !

Il y a là quelque chose à faire !

Ces locaux devront être réquisitionnés !

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Le421 Le421 24 novembre 19:23

    Perso, j’ai ma petite idée.

    Monter ma start-up pour le négoce en ZyklonB.

    Trouver un marché pour la construction de « locaux étanches » avec la société Bouygues ou Vinci.

    Voir avec Mr Castaner pour le « personnel d’encadrement ».

    Pour le gaz, Bayer a gardé la formule, donc, c’est OK.

    Je vois pour la suite.

    Les candidats, pas besoin d’appeler Naguy, il y a suffisamment de retraités, de pédés, de syndicalistes, de gauchistes, de chômeurs, d’immigrés, de corses, de bretons, de basques,de feignants, d’handicapés, de trisomiques, d’aveugles, de noirs, de juifs, de franc-maçons, de pauvres, de pensionnés, etc, etc...

    Et surtout pas d’hommes politiques, sinon, ce serait la fin !!

    Humour africain...


    • @Le421
      Peut-être préférez-vous la solution socialiste : déporter les pauvres au goulag comme au bon vieux temps de tonton Staline, l’idole de votre frère de loge Mélenchon...


    • Quelqu’un sait-il combien il y a de logements vides dans Paris ???


      • aimable 24 novembre 22:22

        je crois que pour ces jeunes de plus de 18ans issus de l’aide sociale départementale peuvent continuer a bénéficier de l’aide en poursuivant un projet d’études.

        le problème de ces jeunes le plus souvent est qu’ils se sont persuadés entre eux , qu’avoir 18ans c’est atteindre le Graal sans se poser trop de questions sur leur l’avenir , quelque sois les bons conseils prodigués . ( constaté dans une famille d’accueil qui m’est proche )


        • math math 25 novembre 08:17

          Il y a là quelque chose à faire !...alors faites le !


          • zygzornifle zygzornifle 26 novembre 10:11

            S’ils veulent dormir au chaud et en sécurité faut qu’ils mettes des gilets jaunes et qu’ils aillent taper sur des vitrines aux chancres élysée comme cela ils se feront ramasser et dormiront au chaud en cellule en attendant d’être libéré le lendemain et ainsi de suite et s’ils crient Macron démission ils auront du rab au chaud ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès