• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Voyage en Absurdie

Voyage en Absurdie

Jean-Luc Mélenchon est de nouveau au centre d’une polémique passablement ridicule comme d’ailleurs à peu près toutes celles qu’il a suscitées depuis qu’il est devenu l’ennemi à abattre prioritairement : sur son compte Facebook il a avoué être « fasciné » par Éric Drouet ou du moins par ce qu’il personnifie.

 

C’est effectivement - par la grâce de ceux qui lui ont ouvert tout grands les bras favorisant ainsi son audience - l’un des gilets jaunes les plus médiatiques. Il a en outre le tort de ne pas avoir sa langue dans sa poche.

 C’est assurément cet aspect-là brut de décoffrage qui lui a valu la déclaration d’ « amour » du leader de la France Insoumise, si l’on peut ainsi qualifier l’exercice intellectuel qui consiste à lui trouver un équivalent dans un personnage homonyme – au demeurant secondaire en terme de notoriété – de la grande révolution de 1789.

Et tout le Landerneau de se liguer – une fois de plus oserais-je dire – contre celui qui est un des rares à proposer une alternative construite à la déliquescence de nos Institutions et dont certaines propositions cheminent maintenant dans les esprits militants sur les ronds-points.
Et donc les corps francs de se rassembler pour éreinter le mal poli qui abandonne le langage codé des gens de bien qui savent maîtriser à la fois leurs sentiments et leur expression verbale ou en l’occurrence écrite.

On peut évidemment penser ce que l’on veut ( voire pis que pendre ) de la stratégie de Mélenchon et même jusqu’au sein de la France Insoumise qu’il ne représente plus l’avenir mais il réussit à faire parler de lui et qui mieux est en mal offrant ainsi à ses détracteurs le matériau pour effaroucher le citoyen responsable et raisonnable qui ne peut en aucun cas trouver des qualités à ces énergumènes vêtus du jaune de leur gilet qui invectivent par leur seule présence le chaland sur les ronds-points qu’ils ont le front d’occuper sans autorisation des autorités responsables, responsables en l’occurrence du marasme d’une France à bout de souffle dans une Europe à la traîne, au cerveau perclus de rhumatismes pour encore imaginer un futur qui ne soit pas la répétition d’un insupportable passé.

Hamon le petit, foutriquet cherchant à sortir de l’ombre et qui s’affiche de Gauche sans guère convaincre grand monde, a pour se relancer des régions obscures où il végétait pris bonne mesure du scandale produit par Mélenchon : il le bannit par décret, si j’ose dire, des rivages de la Gauche.

Et c‘était bien ce genre de sornettes qu’il devait sortir pour mériter même temporairement les feux de la rampe.

Certes il y a belle lurette que Mélenchon est excommunié par le PS ou ce qui en reste et il a effectivement pris bonne note depuis de nombreuses années de la sclérose de cette Gauche qui a, de longue date, abandonné tous ses principes et que son électorat traditionnel s’est finalement décidé, lui aussi à abandonner, déçu d’avoir été cocufié pendant des décennies par des marchands de soupe qui n’avaient même pas la décence de se cacher pour en prendre la meilleure part.

Jamais en retard au partage des prébendes, les stratèges du PS quand ils étaient aux affaires mesuraient par contre fort chichement les miettes qu’ils daignaient accorder au bas peuple. Sous les prétextes les plus variés mais qui suivaient toujours le même principe, celui de la sujétion aux ukases de la ploutocratie mondiale qui sont le fil conducteur de toute la politique européenne.

Qu’un Drouet apparaisse comme une malencontreuse piqûre de rappel faite par quelqu’un comme Mélenchon qui connaît très bien l’histoire de la révolution française et qui n’a jamais caché sa proximité avec un des ses héros, Robespierre sans l’avoir jamais, à ma connaissance, dédouané des excès auxquels il a prêté la main dans cette époque trouble où se jouait tout de même la perpétuation des idées généreuses issues de 89 et ensemencées par les philosophes du siècle des Lumières que l’on ne peut pas dissocier du grand mouvement humaniste qui a pris naissance symboliquement avec la prise de la Bastille.

Aux yeux des dévots de l’ordre établi le simple fait est condamnable d’établir un parallèle – tout intellectuel – qui n’a d’autre prétention que spirituelle entre le Jean Baptiste Drouet qui a contribué à ramener le roi en fuite de Varennes jusqu’au cachot que méritait son escapade et le Éric Drouet, animateur parfois enflammé mais la flamme est ce qui empêche un mouvement de mourir, une issue dont certains rêvent ouvertement depuis les premiers jours de cette explosion citoyenne qui leur pose d’autant plus problème qu’ils n’ont pas de réponses et que les eussent-ils même que les règles strictes de la gouvernance décrétée à Bruxelles les dissuadent à jamais de les appliquer.

 

Les contempteurs de Mélenchon et de son groupe en général se félicitent de ce que le mouvement des gilets jaunes ne profitent pas selon leurs sondages aux Insoumis : Mélenchon a lui-même rappelé que la grande qualité de cette explosion populaire est justement sa spontanéité et la spontanéité implique non seulement une certaine inorganisation mais le refus de toute tutelle.
Il est donc vain de vouloir à tout prix embrigader les « résistants » dans une formation existante ( ou dans un courant de pensée) d’autant que ceux qui ont été interrogés ont tous avoué qu’aucune ne trouvait grâce à leurs yeux, ce qui est sans doute injuste pour les Insoumis et d’autres mais est une réalité que l’on ne peut éluder.

Mélenchon en rédigeant ce petit texte sur Facebook où il témoigne d’une certaine admiration ( disons qu’il est sous le charme ) pour la manière qu’a Éric Drouet de mener son combat et se risque à une analogie avec un homonyme à la fois obscur et célèbre de la période révolutionnaire produit au pis un hommage du vice ( c’est Hamon et les censeurs qui parlent ) à la vertu ( selon Mélenchon ) ? Bref beaucoup de bruit pour rien !


Moyenne des avis sur cet article :  3.44/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 3 janvier 09:03

    Et pendant la danse du ventre de Mélenchon, En Marche rétablie le STO...


    • leypanou 3 janvier 09:03

      Les contempteurs de Mélenchon et de son groupe en général se félicitent de ce que le mouvement des gilets jaunes ne profitent pas selon leurs sondages aux Insoumis

       : on ne peut pas en même temps louer le travail de l’Aquarius et profiter du mouvement des gilets jaunes.

      Si les Français réalisent que le réchauffement climatique dû à l’homme est l’imposture du siècle, ce sera encore pire pour tous les « écolos-like » (détails ici).


      • Konyl Konyl 3 janvier 09:37

        @leypanou

        En gros vous voulez continuer de rouler pépère avec une grosse bagnole sans qu’on vous fasse chier.

        On a l’impression que les climato-sceptiques hurlent tous au mensonge pour légitimer leur envie de polluer au nom de la liberté de chacun. Alors d’une la liberté ne peut être collective à partir du moment ou ne vit pas seul sur une ile et de deux le problème principal c’est la POLLUTION, le réchauffement climatique sera ou non un conséquence, pour le moment j’ai envie de dire que ce n’est pas l’urgence.
        Moi je voudrais pouvoir respirer sans renifler les gaz d’échappement.

        Vous êtes déjà aller dans une ville polluée comme Mexico ou Shanghai ?


      • leypanou 3 janvier 09:52

        @Konyl
        ne mélangez pas la lutte contre la pollution et la lutte contre le réchauffement climatique dû à l’homme.
        De la même manière, lutter pour préserver la biodiversité n’entraîne pas de réintroduire des ours dans les Pyrénées ou des loups quelque part.


      • JL JL 3 janvier 10:00

        @leypanou
         
        ’’ne mélangez pas la lutte contre la pollution et la lutte contre le réchauffement climatique dû à l’homme. ’’
         
        Si vous permettez, je préciserais : ne mélangez pas la lutte contre la pollution et la lutte contre le réchauffement climatique dûe à la pensée unique.


      • Konyl Konyl 3 janvier 10:09

        @leypanou

        Je ne mélange rien, je fais parfaitement la différence justement, mais les GJ eux n’ont pas le recul pour comprendre visiblement.


      • Montet Montet 3 janvier 22:37

        Ben non, je ne suis jamais allé dans ces villes parce que je ne prends pas l’avion car rien qu’avec un seul décollage il pollue plus que ma voiture durant toute une année smiley


      • Konyl Konyl 4 janvier 09:26

        @Montet
        Et bien surtout arrêtez de prendre votre voiture et voyagez un peu si vous le pouvez, vous comprendrez alors qu’en France on respire plutôt bien hors grande agglo.


      • Konyl Konyl 4 janvier 09:26

        @Montet
        Et vous êtes 300 dans votre voiture ?


      • JL JL 3 janvier 09:20

        Bonjour Elliot,

         

        J’ai eu du mal à lire ce billet : un changement inattendu de sujet (Mélenchon puis Drouet) survenu dès le 2è § y est pour qq chose.

         

        Par ailleurs, le dernier § fait un peu cliché et me laisse dubitatif.


        • Elliot Elliot 3 janvier 13:48

          @JL

          Bonjour


          Ma foi ! Je me demande où vous voyez un sujet sur Eric Drouet dont je ne connais que les pompes et les œuvres apportées à ma connaissance par les médias, c’est-à-dire probablement accommodées à la sauce du chef de rédaction.

          Plutôt que lire, vous devez avoir survolé et même d’assez haut.

          Le sujet est Mélenchon qui semble apprécier ce personnage ou du moins apprécier ce qu’il lui semble incarner et qui est de ce fait victime d’une polémique aussi ridicule qu’imméritée. Mais bon pour abattre Mélenchon tous les sujets sont bons même les plus improbables.

          Quant au dernier paragraphe vous avez évidemment le droit de le considérer nul...


        • JL JL 4 janvier 08:56

          @Elliot
           
           je parlais de sujet au sens grammatical. Si le sujet du 1er § est bien JLM, convenez que le sujet de la seconde phrase : ’’C’est effectivement - par la grâce de ceux qui lui ont ouvert tout grands les bras favorisant ainsi son audience - l’un des gilets jaunes les plus médiatiques’’ n’est pas JLM, mais Eric Drouet.
           
          Ceci dit, le sujet de votre article est bien JLM, nous sommes d’accords. J’attends avec attention votre réaction aux posts de MAIBORODA ci-dessous, hier à 17:40 et 18:00 : Mélenchon, un foutriquet qui se réclame de la vraie gauche ?


        • Elliot Elliot 4 janvier 12:18

          @JL
          Si j’avais mis deux points «  : » entre les deux phrases, cela vous conviendrait-il mieux ?
          En ce qui concerne la deuxième partie de votre message, je vous réponds à vous puisque c’est vous qui posez la question.
          Mairoboda se réfère à l’usage que je fais du vocable « foutriquet » qui concerne Hamon.
          Sans être dans son cerveau, je n’imagine pas qu’il le transpose à Mélenchon.
          Ce qui serait d’ailleurs son droit le plus strict car je pense qu’il est plutôt de tendance anarchiste donc allergique à tout ce qui s’apparente de près ou de loin à un « chef » incarné.
          Mais comme il sait aussi lire le français je ne pense pas qu’il ait pu voir dans mon texte un portrait de Mélenchon.


        • Konyl Konyl 3 janvier 09:26

          « contre celui qui est un des rares à proposer une alternative construite »

          Et bien elle n’a pas suffit à le faire élire, encore heureux, c’est un profiteur du système, comme les assistés de la république qui attendent la bouche ouverte que l’état leurs donne la becquée. La seule « révolution » efficace serait d’éduquer correctement nos enfants pour qu’ils ne soient pas des moutons qui achètent sans réfléchir, égocentrés, adeptes de Candy Crush et de BFM TV.

          Et ça le communisme ne saura jamais faire puisque la base de cette « politique » consiste justement a niveler par le bas.


          • Durand Durand 3 janvier 11:36

            @Konyl

            .

            « Et ça le communisme ne saura jamais faire puisque la base de cette « politique » consiste justement a niveler par le bas. »

            Oui, et c’est bien parce que le communisme a rendu les gens ignares que la Russie d’aujourd’hui pêne à sortir du Moyen Âge technique et politique et que la très prochaine colonisation occidentale de ce pays va se produire sans qu’aucune défense suffisante ne lui soit opposée...

            C’est bel et bien l’héritage d’analphabétisme généralisé du peuple russe sous le joug communiste qui est responsable de la modernisation poussive de son agriculture, de ses infrastructures, de son armement et de ses techniques industrielles durant les 3 décennies qui ont suivies la chute de l’URSS.

            Aujourd’hui, c’est face à l’écrasante supériorité technique et militaire de l’Occident que la Russie doit se retirer piteusement de Syrie et laisser la place à la prometteuse Pax Americana, celle qui demain, soyons-en persuadés, libérera Moscou comme elle l’a déjà fait pour Kiev.

            Chez-nous, depuis le début du 19ème siècle, la misérable éducation populaire que les Communistes auront réussi à répandre dans les esprits, n’aura servi qu’à ralentir la construction de cette Europe de la paix et de la prospérité, d’abord en prenant les armes contre le regretté Hitler et son projet de « Nouvelle Europe », puis contre la CECA, la CED, le Traité de Rome (pour un peu, Jacque Duclos et sa clique nous auraient fait croire qu’ils savaient déchiffrer les traités ! Et puis quoi encore ?!!!...) ..., enfin contre tout ce qui aurait pu concourir à l’essor et à la fusion fraternelle de nos sociétés développées au sein de cette Union Européenne rayonnante, chérie de tous et universellement enviée ...

            Merci cher @Konyl d’avoir mis le doigt sur ce cancer des peuples, sur cet obscurantisme auquel – Dieu merci – tout porte à croire que vous avez pu échapper !

            .


          • Birdy Birdy 3 janvier 13:12

            @Durand
            Je n’userai pas d’ironie pour dire à quel point votre commentaire est génial ! Vous le faites avec tant de brio que j’en paraîtrai ridicule. Alors, juste merci !


          • Durand Durand 3 janvier 14:19

            @Birdy

            .

            @Birdy

            Merci à vous...

            Une précision : je ne suis pas communiste (plutôt libéral...) mais à l’instar des vrais Communistes Français, je suis Français d’abord...

            Ce qu’il faut comprendre également c’est l’imposture qui consiste à faire croire qu’il y aurait la moindre accointance entre le PCF de Duclos ou de Gremetz et les vendus actuels, rassemblés – toute honte bue – sous ces trois mêmes lettres... Imposture également, que le jeu déprimant du « je t’aime moi non plus » qu’ils entretiennent, en guise de programme électoral, avec un Mélenchon qui a réussi le tour de force de renforcer son image gauchiste de leur inconsistance !

            Et pour la petite histoire, c’est contre une liste d’opposition du Front de Gauche, menée par un de ces Communistes d’opérette, que Maxime Gremetz – un des derniers grands du vrai PCF – perdra les régionales picarde en 2010 ...

            .


          • Konyl Konyl 3 janvier 18:58

            @Durand

            Evidemment la subtilité est rompue ouvertement lorsque vous citez AdHi, mais votre billet m’a amusé, très bien tourné. Il n’empêche que lorsqu’on regarde ce que propose le communisme d’aujourd’hui (qui est bien différent je vous l’accorde), pardon mais c’est l’éternel précepte de l’anti-travail au mérite et du « prendre à ceux qui ont plus » (je n’ai pas dit aux riches, juste à ceux qui ont plus) sans aucune réflexion.

            Pour la Russie, sa plus grande force aujourd’hui comme le Moyen Orient est d’avoir de l’énergie plus que les autres.

            Et oui le manque d’éducation est une plaie, bien plus importante que l’on pense. Mes parents m’ont donner le sens de l’effort, pour moi et mon prochain, plus ça va plus les gens manquent de recul, avancent sans regarder autour d’eux.


          • Durand Durand 3 janvier 20:36

            @Konyl

            .

            « Il n’empêche que lorsqu’on regarde ce que propose le communisme d’aujourd’hui (qui est bien différent je vous l’accorde), pardon mais c’est l’éternel précepte de l’anti-travail au mérite et du « prendre à ceux qui ont plus »

            Non, le communisme d’aujourd’hui n’est pas seulement « bien différent »... Il n’existe plus du tout en tant que force constructive depuis que le Traité de Maastricht a permis la délocalisation de toute notre activité industrielle, agricole et de services vers des pays, européens ou pas, où le dumping fiscal, salarial et social permet de produire à moindre coût. Et en instaurant la libre circulation des capitaux, des biens et des services, Maastricht interdit également au gouvernement de limiter l’importation de tout ce qui est désormais fabrique ailleurs...

            À la place des ouvriers très qualifiés qui cotisaient au PCF ou/et à la CGT et qui payaient les cotisations sociales qui nous valent d’avoir encore des services publics, vous avez des jeunes chômeurs ignares et désœuvrés de deuxième ou troisième génération qui veulent la libéralisation du canabis, le salaire à vie et des prix préférentiels sur les télés et les canapés...

            Les français ne sont pas des fainéants de nature... C’est l’application des traités européens, depuis la CECA, qui a ruiné l’industrie minière et métallurgique française au profit de l’Allemagne et de consortiums internationaux, jusqu’au traité de Lisbonne, qui a fini de faucher l’herbe sous les pieds des plus entreprenants d’entre-nous, qui a créé cette situation.

            Quand à la Russie, renseignez-vous un peu mieux car la comparer au Moyen-Orient, qui est incapable de produire le moindre objet manufacturé, ni la moindre infrastructure par ses propres moyens, simplement parce qu’elle a aussi du pétrole et du gaz, c’est non seulement un raccourci risible mais une injure gravissime à la réalité ! Le système d’éducation soviétique était extrêmement performant comme son secteur « recherche »... C’est ce que je tente de vous le dire dans mon com précédant auquel vous n’avez visiblement rien voulu comprendre : c’est votre affaire.

            .


          • Konyl Konyl 4 janvier 09:23

            @Durand
            « Les français ne sont pas des fainéants de nature... » Effectivement, ça n’a rien à voir avec le fait d’être français, mais à force d’être assisté, on prend des mauvaises habitudes.
            La Russie produit des objets manufacturés oui et en quoi est-ce un moyen de pression sur les autres états ? N’importe quoi. Ce n’est pas en vendant des matryoshka que les Russes se blindent les poches ou rendent l’UE dépendante, les Russes ont même été obligés de subventionner l’exportation de leurs voitures. D’ailleurs Medvedef n’a pas subventionner que ça... Ah si il cartonnent en fruits et légumes.
            Vanter les mérites de régimes qui ont fait des millions et des millions de morts, je ne comprends pas, effectivement, si ça ce trouve vous adulez Hitler en fait. Vous avez dit quoi ? « Français avant » tout, ça se tient...


          • Durand Durand 4 janvier 10:26

            @Konyl

            .

            Connard !

            .


          • Konyl Konyl 4 janvier 11:53

            @Durand
            A distance c’est tellement facile, vous êtes hilarant. 
            Je vous remercie cependant pour le compliment, venant de vous s’en est un, assurément.


          • malitourne malitourne 6 janvier 12:10

            @Konyl
            Utiliser le point godwin à distance comme vous le faites est en effet l’attribut du connard.


          • Konyl Konyl 8 janvier 14:04

            @malitourne
            Et bien, insulter comme ça, trois jours après, c’est courageux.
            Le point Godwin, comme vous utiliser ce terme, je ne l’ai pas gagné sur ce coup là puisque mon très cher ami cite Hitler en premier. A distance, oui un peu, c’était si simple de lui mettre les morts du communisme en pleine tronche. Vous semblez être un bon révolutionnaire de base, impossible de ne pas vous remercier également pour votre compliment.

            Pour info je n’aimerais pas que ma fille se fasse agresser près de vous, vous tourneriez les talons discrètement pour vous enfuir, en gros vous avez tout du lâche.

            Bonne journée.


          • Robert GIL Robert GIL 3 janvier 10:25

            voici une petition a soutenir en vue des debats que Macron veut faire sur les institutions :

            https://www.change.org/p/bob-pour-ne-plus-avoir-un-président-par-défaut


            • Sparker Sparker 3 janvier 15:19

              Merci Elliot pour ce petit billet.

              Joffrin n’a pas oublié de buzzer que Drouet aurait voté MLP au deux tours sans évidemment en rien savoir.

              Mais sauver le soldat Hamon va se révéler difficile.


              • MAIBORODA MAIBORODA 3 janvier 17:40

                @ Elliot

                Merci pour votre excellent usage de la langue française et pour les idées que vous exprimez.


                • MAIBORODA MAIBORODA 3 janvier 18:00

                  @ l’auteur

                  P.S : Excellent portrait du foutriquet qui se réclame de la vraie Gauche. 


                  • MAIBORODA MAIBORODA 4 janvier 07:31

                    @ l’auteur

                    Lire dans « u zinu »  « Sganarelle gilet jaune casseur malgré lui » (par analogie avec le « Médecin malgré lui » de Molière).

                    https://www.wmaker.net/u-zinu/SGANARELLE-GILET-JAUNE-CASSEUR-MALGRE-LUI-Suivi-de-BREVES_a922.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès