• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Y aurait-il quelques dérives dictatoriales en France ?

Y aurait-il quelques dérives dictatoriales en France ?

C’est un précédent dans la Ve République et maintenant, à l’âge de la rupture, plus rien ne nous étonne, les phénomènes strato-politiques vont se répéter de mois en mois. Jamais par le passé, un président n’a suscité une telle défiance au point que trois grandes figures de la politique prennent l’initiative de créer, de leur propre chef, une cellule de vigilance censée observer la politique de Nicolas Sarkozy et surveiller des dérapages désignés, faute d’un vocabulaire plus précis, comme des dérives monarchiques. Ces trois personnages, ce sont les numéros deux et trois des présidentielles, autrement dit Ségolène Royal et François Bayrou, totalisant plus de 40 % des suffrages au premier tour, auxquels s’ajoute le chef de lance de cette fronde de haut calibre, Dominique de Villepin, dernier Premier ministre en date. A ce triumvirat frondeur, s’associe une belle brochette de personnalités de premier plan, Jean-Pierre Chevènement ou Nicolas Dupont-Aignan. Même si Noël Mamère fait partie du lot, on est loin d’une fronde du genre TSS, gauchisante et idéologique. C’est tout le contraire. L’Elysée est mise sous surveillance par des personnalités compétentes douées d’une légitimité incontestable.

Le premier signe, c’est que les institutions républicaines sont jugées insuffisantes pour contrecarrer les « excès » d’un président de la République. Par le passé, les mécanismes politiques ont fonctionné, qu’ils soient légaux, inscrits dans la Constitution, ou bien émanant de la rue qui du reste a eu la peau du CPE de Villepin. Or, pour la première fois, une instance qui n’est pas la rue, et qui émane du champ politique, s’érige en institution indépendante, autoproclamée, se déclarant autorisée à exercer un droit de regard sur la politique du président Sarkozy. C’est un fait sans précédent indiquant la profondeur et l’intensité du malaise régnant. Les événements récents ont été marquants et semblent s’insérer dans une logique d’ensemble qui, parvenue à un certain stade, a justifié la création de ce haut comité de vigilance contre les dérives monarchiques de Sarkozy. En fait, nous pourrions parler de dérives « dictatoriales » de Sarkozy ou plus raisonnablement d’autoritarisme ; en examinant deux exemples de comportement non appropriés de Sarkozy (d’une gravitude plus grave qu’un cigare de Clinton) ; l’affaire de la mémoire de la Shoah et l’audiovisuel public.

Sarkozy avait décrété de son propre chef une lecture obligatoire de la lettre de Guy Môquet aux collégiens. Voilà qu’il récidive en improvisant sur l’enseignement de la Shoah auprès des écoliers. Imposant ce que l’enfant doit entrer dans sa conscience morale. Ne sommes-nous pas dans le cas d’une dérive dictatoriale, sans aller jusqu’à comparer avec Staline, Pétain, Mao qui, eux, ont été de vrais dictateurs imposant entre autres une morale à la jeunesse. Il y aurait matière à réfléchir sur la séparation des pouvoirs et, notamment, de l’exécutif et du pouvoir spirituel. Cas de figure qui n’est pas prévu par Montesquieu, mais qu’on peut déduire de la séparation de l’Eglise et de l’Etat décrétée en 1905. Les laïcs voient dans cette loi la préservation de la République face aux diktats de la religion. Mais la loi de 1905 devrait garantir aussi la préservation de la religion, de la spiritualité et des valeurs morales vis-à-vis de l’Etat. Puisque Sarkozy met quelques coups de canif dans ce principe, il faut défendre cette séparation, l’étendre, revendiquer l’autorité du dispositif éducatif et la non-intervention du politique dans ce champ. Le danger de la société actuelle, c’est d’une part la décomposition des citoyens régressant au stade de masse et d’autre part les dérives autoritaristes d’un Etat épris de sa puissance, son narcissisme directif, prenant la société civile comme une substance psychologique qu’il faut prendre en charge.

Autre point à surveiller, l’audiovisuel. Après son effet d’annonce, Sarkozy décide de créer une commission, une de plus après celle sur la croissance, que Le Figaro rapporte ainsi : sa mission  : « proposer une nouvelle identité pour le service public audiovisuel à l’ère du numérique », « faire des propositions permettant au gouvernement de rédiger le nouveau cahier des missions et des charges du groupe France Télévisions ». Et, surtout, « proposer les modalités de financement du nouveau modèle économique de la télévision publique ». Il faut le faire, alors qu’un CSA perfectible certes, mais légitime, exerce son autorité sur l’audiovisuel qu’elle souhaite autonome et républicain, voilà qu’un coup de canif est porté à cette séparation entre les médias et l’Etat. Au nom de quoi l’Etat aurait comme mission de proposer une identité pour les chaînes publiques et une légitimité à leur établir un cahier des charges. Voilà qui rappelle l’ORTF, la voix de la France et Peyrefitte. Mais il y a fort à parier que la fronde de l’audiovisuel, déjà présente, se fera entendre, comme du reste avec la question de la Shoah alors que le « comité Villepin » pourrait s’associer à une fronde nationale. Pour calmer les esprits, il suffit d’acheter les gens et le gouvernement aura la paix, mais les caisses sont vides. Alors tout devient possible dans ce contexte politique plutôt délétère. Défiance, méfiance et crise de confiance. La société française entre dans une zone à risque.

Bien étrange, cet entêtement à imposer cette nouvelle mesure éducative contre l’avis de la majorité des intéressés, instituteurs, psychologues et la désapprobation de personnalités politiques, notamment Simone Veil. Mais, dit Xavier Darcos, comme Sarkozy a montré la voie, alors on ne peut pas reculer et il faut y aller, c’est décidé, sans aucune concertation. N’est-ce pas là un comportement propre aux dictatures ? Sarkozy en guide d’une France en perdition morale et culturelle. Sarkozy en Mao de la révolution culturelle de la rupture ? Et pour la suppression de la publicité, même attitude. Au lieu de faire débattre les intéressés, d’associer le Parlement, M. Sarkozy crée une commission pour mettre en forme son idée, sa décision et l’imposer.


Moyenne des avis sur cet article :  4.31/5   (121 votes)




Réagissez à l'article

186 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 19 février 2008 10:21

    Disposez vous d’un pass gratuit ou etes vous salarié pour diffuser des articles aux idées aussi répugniantes qui ressemble à du libertaire tendance fasciste

    Votre article aurait pu etre écrit dans un organe d’extreme droite ou anarchiste

    Vous n’acceptez pas le choix des citoyens français d’avoir élu démocratiquement un Président sur un vrai projet de société

    Oui,Nicolas Sarkozy est aussi votre Président et ne vous inquietez pas MR DUGUE,il pense à vous !

     


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 19 février 2008 12:22

      Il s’agit d’atteindre le zéro absolu qui est de moins 273, tel est le défi que nous allons relever en ce jour de la saint Gabin


    • faxtronic faxtronic 19 février 2008 13:08

      Ach ya Monzieur Dugue, El grand Commandatuur penze a vous main herr, et il ze masturbe !


    • Battement d’elle 19 février 2008 20:29

      @ lerma

      ..... vous êtes en wifi.... de quel trottoir vous pianotez ?
      ça paie mal comme job.... glandu sur les forum !!!!.... quand même vous noyez un peu le poisson en précisant "informatitien (oui !)".... de formation vaguement informatique.... mais n’ayant comme pratique que celle de pianoter toute la journée partout sur les forum.......vous êtes un glandu au temps...tic !!!

      trouvé sur un forum... d’ailleurs il suffit de pianoter lerma sur n’importe quel moteur de recherche.... pour qu’apparaisse des milliers de pages.... bref.... il ne fait que ça !
      http://laviecommeellevient.blog.20minutes.fr/archive/2007/11/02/christine-boutin-ministre-des-mal-logeurs.html

      Michel LERMA – Citoyen français
      Actuellement hébergé jusqu’ au 14 novembre 2007 chez
      xx xxxxxx
      Portable xx.xx.xx.xx

      MINISTERE DU LOGEMENT
      ET DE LA VILLE
      Me Christine BOUTIN
      MINISTRE DU LOGEMENT

      Paris le 02 novembre 2007

      Lettre recommandée A/R

      A l’attention de Madame la Ministre ,Madame Christine BOUTIN

      Je viens de prendre connaissance qu’une association reconnue comme d’extrème gauche "DAL" ,qui actuellement instrumentalise une minorité de communautariste africains sur des problèmes de logements n’a pas remis "une liste de noms "« jugées comme prioritaires pour le logement selon les critères de la loi sur le logement opposable »

      Je fais parti des personnes qui n’ont pas de logements dans mon pays LA France et je vous propose de soumettre mon nom sur la liste, car à ce jour ,je suis un travailleur français, sans logis, sans compte bancaire et sans adresse et je trouve scandaleux de voir des méthodes anti-démocratiques s’imposer par la force devant une représentante de la République afin d’en faire profiter des communautaristes réfugiés économiques dans notre pays qui disposent de problèmes de logements importants et dont les aides sociales à la famille ne correspondent pas aux critères des familles africaines (polygamies, excision sous location de logement hlm………..)

      Madame, la Ministre je vous demande de retenir mon nom sur cette liste en priorité

      Michel LERMA
      47 ans – informaticien (oui !)
      actuellement chez xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
      xxxxxxxxxxxxxxxxxx
      Je dois quitter cette habitation dans 15 jours

      Merci de votre confiance

      Veuillez agréer Madame la Ministre ,mes salutations distinguées

      Michel LERMA
      xx.xx.xx.xx.xx

      Voila,il faut avoir le courage de faire publier cette lettre que j’ai envoyé car franchement,y en a marre de reloger des personnes qui utilisent des
      methodes anti-républicaines et de non-droit républicaine qui s’appellent
      du facisme

      Ecrit par : lerma | vendredi, 02 novembre 2007

       


    • wesson wesson 20 février 2008 00:34

      et pour finir de cerner le personnage mythique lermaien (oups j’allais écrire lémurien), un petit coup d’oeil sur le whois de tvargentine.com

       

      michel lerma 4 rue des emplois dissimulés de la ville de Paris Palais de l’Elys Paris, 75008 FR

      Lerma, tel qu’en lui même !


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 20 février 2008 00:40

       A l’’auteur : Bien d’accord. Je vous invite a voir mon propre scénario de dérive sarkozienne vers l’autoritarisme. qui s’ajuste parfaitement au vôtre. Une autre pierre à l’édifice...

       Pierre JC Allard 


    • breizhnana 23 février 2008 11:21

        on fait ce qu’on peut, BD, j’arrive à moins 91, mais le record ça va quand même pas être facile !!


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 23 février 2008 12:04

      Moins 91, c’est quand même mieux que la Sibérie, mais l’expérience se poursuit

      A noter, cette confession de Sarkozy aux écoliers de Périgeux auxquels il avoua avoir brigué la présidence pour régler les problèmes de la France, oui, c’est bien cela, Sarkozy comme solution aux problèmes, à lire ici, cette analyse complémentaire


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 23 février 2008 19:24

      @ hihihi :

       Merci de m’avoir avisé pour le lien. Le lien a suivre pour la dérive sarkozyste en attendant qu’on répare - le lien, pas la dérive - est http://geocities.com/newsociety_2000/5171.html

       

      PJCA


    • wangpi wangpi 24 février 2008 02:09

      "linsurrection qui vient" du comité invisible édition la fabrique est une des résultantes les plus parlantes à l’état de décomposition avancé de la france et de ses lermas.

      c’est aussi un grand message d’espérance pour l’espèce humaine, que lerma s’evertue à longueur de post à rabaisser au niveau du porc.


    • Avatar 19 février 2008 10:21

      On peut se souvenir aussi de la longue conférence de presse (genre citron bien pressé) et de la réponse du prince Nicolas sur les félicitations qu’il avait accordé à Poutine lors de sa réélection truquée.

      Le prince Nicolas a répondu que, même s’il y avait eu qq fraudes, Poutine était un homme très populaire en son pays et qu’il aurait été réelu de toute facon :

      "Quelle étrange conception de la politique internationale que celle qui consiste à reprocher à quelqu’un son élection, et le lendemain à demander à cette même personne (...) de vous aider à régler la crise de l’Iran, de vous aider à régler la crise du Darfour, de vous aider à apaiser les tensions dans le monde", s’est exclamé le chef de l’Etat en réponse à une question.
      Selon lui, il est "parfaitement ridicule de reprocher à M. Poutine une élection dont la totalité des observateurs internationaux vous diront qu’il est l’homme politique le plus populaire de Russie et qu’indépendamment des problèmes qu’il y a eu, incontestables au moment de cette élection, il aurait de toute façon été élu".

      La morale du prince est donc la suivante : tricher, c’est pas grave, du moment qu’on gagne...


      • geo63 19 février 2008 10:47

        Je partage les interrogations de Bernard Dugué. Mais à propos du service public audiovisuel, je viens d’entendre un entretien de Alain Minc sur France Inter qui reconnaît, à travers son verbiage particulier et une grande agressivité, être à l’origine de l’initiative présidentielle. Si j’ai bien compris ce qu’il a dit, la décision (prise avec lui ?) de court-circuiter les instances gouvernementales était stratégique, sinon on se serait enlisé dans des débats à ne plus finir et rien n’aurait bougé. Voilà un éclairage très intéressant.

        Je me demande si finalement ce Président n’est pas "balloté" par ses conseillers, eux-mêmes totalement narcissiques, ce qui laisserait supposer une assez grande inaptitude dudit Président ?


        • Bernard Dugué Bernard Dugué 19 février 2008 10:51

          Un dictateur sans enrourage, c’est comme un moteur sans embrayage, le véhicule n’avance pas. Mais pour cet aspect, je m’en remettrai au spécialiste des dictacteurs, le dictatologue Morice, auteur de trois billets sur le sujet. A noter que le PS boycotte la commission Copé et si j’étais membre de ce parti, j’orchestrerais une fronde, carrément un boycot d’une après midi de question à l’Assemblée nationale


        • Alexis Brunet Alexis Brunet 19 février 2008 11:48

          Souvenez vous de la haine que pouvait porter le peuple à l’égard des richelieu, mazarin, etc.

          "Not’ bon roué" fait porter le chapeau aux mesures créant la discorde, voulant certainement limiter la casse dans sa baisse de popularité.

          Ca n’est pas Minck qui a proposer à sarkozy de réformer l’audiovisuel, mais Sarkosy qui a écouter Minck.

           


        • Alexis Brunet Alexis Brunet 19 février 2008 11:49

          Souvenez vous de la haine que pouvait porter les français à l’égard des richelieu, mazarin, etc.

          "Not’ bon roué" fait porter le chapeau aux mesures créant la discorde, voulant certainement limiter la casse dans sa baisse de popularité.

          Ca n’est pas Minck qui a proposer à sarkozy de réformer l’audiovisuel, mais Sarkosy qui a écouter Minck.

           


        • tvargentine.com lerma 19 février 2008 11:19

          A quand un coup d’Etat Mr DUGUE ?


          • Bernard Dugué Bernard Dugué 19 février 2008 11:22

            Mais que ne suis-je si Mal larmé pour un coup d’Etat qui jamais, n’abolira le hasard


          • Alexis Brunet Alexis Brunet 19 février 2008 11:50

            désolé pour le doublon.


            • el bourrico 19 février 2008 12:08

              Dis moi lerma... t’as rien d’autre à faire dans la vie que guetter les arcticle dès leur sortie afin d’être le premier à venir déverser ton flot de vase putride qui te tiens lieu de pensée ?

              En fait je sais, je suis sur que tu es un "petit con" doublé d’un "no life".

              J’avais un cousin comme toi, son seul but était de provoquer, il sortait des trucs ahurissants juste pour mettre les gens d’en face hors de lui, il faisait semblant de ne pas comprendre ce qu’on lui disait, et il insistait, encore et toujours, faisant exprès de passer pour un con afin de décourager son auditoire, toujours à faire de pitre et à se mettre en avant.... en fait, il était un peu con, il faut l’avouer, mais ça c’est un peu arrangé avec l’âge, un peu.

              Alors, est tu ce genre de crétin boutonneux ?

              J’en suis persuadé... enfin ça vaudrait mieux pour toi car cela te fournirai au moins un semblant d’excuse, parceque dans le cas contraire...

               

              Voilà, désolé pour le hors sujet.


              • Gouzy 19 février 2008 12:14

                On appelle ça : un gros TROLL !

                 


              • Gouzy 19 février 2008 12:11

                Un billet écrit, il y a près d’un an, sur ce sujet :

                http://lesogres.info/article.php3?id_article=2984

                Comme quoi !


                • bborhh bborhh 19 février 2008 20:58

                  Ou comment aller sur un site révsioniste en trois clics !!!


                • Didier B Didier B 19 février 2008 12:13

                  Sans aller jusqu’à parler d’une dérive dictatoriale, on est tout à fait dans le cadre d’une monarchie. Monarchie élective bien sur, comme dans le Saint Empire ou en Pologne-Lithuanie, mais avec bien plus de pouvoirs. Dans le cadre d’une dictature, il n’y aurait pas d’opposition, même si je conviens à l’avance qu’on ne l’entend que très peu, l’opposition.

                  Cela n’en reste pas moins une monarchie. Le roi décide des réformes à accomplir, les ministres les préparent et les parlements votent le budget pour les mettre en oeuvre. Il y a de quo flatter l’ego (parait il) surdimensionné de notre Saigneur et Mètre.

                  Et puis, il y a les courtisans, les « collaborateurs » du roi, secrétaires, chefs de cabinets, préposés au lavage des pieds, que sais-je encore… Ceux là sont très dangereux, il n’y a qu’à se souvenir des collaborateurs de G.W. Bush ou ceux de feu Ronald Reagan pour s’en convaincre.

                  On va droit dans le mur si ce cirque continue.


                  • Avatar 19 février 2008 12:18

                    Une ptite vidéo sur le prince Nicolas, à l’époque ou il était Ministre de l’intérieur ; mais qui reste d’actualité.

                    video.google.fr/videoplay


                  • breizhnana 23 février 2008 11:31

                     Bbbrrrrr elle fait froid dans le dos cette vidéo... Comme quoi y’a pas qu’en Amérique que les flics tabassent des mecs à terre, désarmés, terrorisés.. pour délit de faciès. 


                  • Parrison Parrison 19 février 2008 12:30

                     

                    Je crains que nous n’allions chercher trop loin des explications sur un sujet est fort simple ... !

                    Son programme le présentait, il se présentait, comme le PRESIDENT DU POUVOIR D’ACHAT 

                    Neuf mois plus tard, il nous dit... "que voulez-vous que je vous dise, les caisses sont vides..." Faut-il penser que durant la campagne les caisses étaient pleines pour qu’il s’engage avec autant d’aplomb à réussir là où ses prédécesseurs ont échoué.. ? ou alors, faut-il penser qu’entre temps quelqu’un les a vidées.. ? ou alors faut-il penser qu’elles étaient déjà vides et qu’il a été incapable de les remplir... ? aurait-il surestimé de ses capacités à honorer la promesse faite aux Français... ? ou alors n’était-ce qu’un argument électoral sans fondement... ? 

                     

                     


                    • Niamastrachno Niamastrachno 19 février 2008 13:18

                      "n’était-ce qu’un argument électoral sans fondement... ? "

                      C’est çà oui, argument (donc du blah blah), électoral (donc du blah blah), sans fondement (donc du blah blah). Le contrôle des masses mes chers amis ne se prive jamais du mensonge, s’en est même un des fondements et ce n’est pas une invention de NS.

                      D’ailleurs quoi de mieux pour contrôler les masses que le retour aux bonnes vieilles religions d’état, à la mémoire institutionnalisée du passé, à la marseillaise, la patrie etc... ?


                    • jako jako 19 février 2008 12:39

                      Une petite question à l’auteur : comment avez vous pû prendre une photo dans le futur ?


                      • Fred 19 février 2008 13:03

                        Vivement un état un peu plus libéral, raz le bol de tous ces gouvernements monarchiques qui ne font qu’une chose augmenter les impôts pour la classe moyenne, soit pour financer les réductions de charges pour les entreprises soit pour assister les classes en dessous. Moins de gouvernement dans notre vie serait une bonne chose. La solidarité oui l’exploitation pour assister les autres non.


                        • Niamastrachno Niamastrachno 19 février 2008 13:22

                          Heu c’est justement parce que nous avons aujourd’hui un état BEAUCOUP PLUS LIBERAL qu’on se retrouve avec la seule promesse jamais tenue par NS depuis son élection : le bouclier fiscal, une petite broutille qui nous a couté la modique somme de 3 sur l’échelle de Bouton.

                          Tout juste de quoi renflouer là où ça pêche partout ailleurs...

                          Non pas d’erreur, tu l’as ton gouvernement ! Bienvenue dans LIBERALAND !


                        • Fred 19 février 2008 16:56

                          "Heu c’est justement parce que nous avons aujourd’hui un état BEAUCOUP PLUS LIBERAL qu’on se retrouve avec la seule promesse jamais tenue par NS depuis son élection : le bouclier fiscal, une petite broutille qui nous a couté la modique somme de 3 sur l’échelle de Bouton.

                          Tout juste de quoi renflouer là où ça pêche partout ailleurs...

                          Non pas d’erreur, tu l’as ton gouvernement ! Bienvenue dans LIBERALAND !"

                           

                          Ce gouvernement n’a rien de libéral. Quand plus de 60% de ce que paie mon entreprise part en charges et impôts je n’appelle pas ça du libéralisme. Ce gouvernement est à droite et donc déplace l’argent ponctionné vers les entreprises puis ensuite on aura un gouvernement de gauche qui nous pondra d’autres impôts et qui déplacera l’argent ponctionné vers les classes dites défavorisées. Pour moi (classe moyenne sans enfant) le résultat est le même, payer, payer et payer.


                        • Niamastrachno Niamastrachno 19 février 2008 17:15

                          Oh mais t’inquiètes pas ça va venir ! attends l’après minicipales, ca va être un vrai festival...

                          Pour ce qui est de payer payer payer, pardon mais à part la suisse, le reste du monde te ponctionne à mort d’une manière ou d’une autre, c’est comme çà malheureusement...

                          En France et dans quelques autres pays c’est de manière à "normalement" créer une certaine solidarité - que je vois réduire comme peau de chagrin depuis 10 mois d’entretien de toutes les peurs possibles et imaginables... c’est clair, la peur, ça marche bien...

                          Pour ce qui d’un hypothétique retour de la gauche, eh ben mes excuses, mais je pense qu’il y a parfois certaines choses qui peuvent être défaites pour être refaites - fort heureusement.

                          Il y a parfois des choses qu’il faut désapprendre pour les apprendre et des choses qu’il faut apprendre pour y renoncer.

                           


                        • tvargentine.com lerma 19 février 2008 13:04

                          @jako

                          Vous ne comprenez pas que Mr DUGE est en avance des plusieurs centaines d’années sur son époque et c’est pour cela qui ne trouve pas de boulot,car les entreprises et les emplois à sa hauteur ne sont pas encore créés !

                           


                          • Laurent 19 février 2008 13:15

                            Salut Lerma,

                            Je suis silencieux habituellement mais il faut bien un début à tout..

                            Donc un message vite fait du bureau pour te dire que tu es lu, compris et que tes positions sont appréciées, même si, dans la forme, tes remarques et réactions manquent souvent de consistance. Pour te dire également que tu ne développes pas suffisament sur les ’idées’ d’autant que sur ce site il y a du répondant avec tous ces gens de gauche cultivés et intelligents qui savent, pour la majeure partie, rédiger une argumentation solide et bien construite. Ils ont du répondant et donc, ils ne te ratent pas smiley

                            J’ai l’impression que tu t’escrimes pour rien ou pour pas grand chose mais je dois bien te reconnaître beaucoup de ténacité et une bonne dose de courage pour absorber sans broncher la dose quotidienne de venin déversé.

                            Je tenais à l’écrire.

                            Bon courage,

                            Cordialement.

                             

                            PS : @ Mr DUGUE, désolé pour l’intrusion dénuée d’intérêt dans votre post.


                            • chico_du_33 19 février 2008 13:52

                              Salut Laurent,

                              Je suis silencieux habituellement (enfin de moins en moins vu le flot de connerie) mais il faut bien un début à tout..

                              Donc un message vite fait du bureau pour te dire que tu es le seul capable d’apprécier les propos du Lerma national, as de la provoc. C’est beau de soutenir une des rares personnes sur ce site qui ne doit surement pas penser ce qu’il dit (je l’espère).

                              Enfin voila, en tout cas je te reconnais un certain courage pour afficher tous tes défauts (que tu crois être des qualités) en 1 seul post !


                            • Laurent 19 février 2008 19:02

                              -> "Si nous n’avions pas tant de défauts, nous ne prendrions pas tant de plaisir à en remarquer chez les autres."

                              [François de La Rochefoucauld]


                            • Bulgroz 19 février 2008 13:27

                              Mais oui Dugue, mais oui, continuer a defequer sur ce site.

                              Rue89 vous dit merci.


                              • Niamastrachno Niamastrachno 19 février 2008 13:36

                                Ben ...... qu’est-ce que tu fais là alors ?


                              • Internaute Internaute 19 février 2008 13:32

                                Ne pourrait-on envisager une sortie honorable où le premier ministre terminerait le quinquennat aprés la démission du président pour cause de santé mentale ?


                                • Niamastrachno Niamastrachno 19 février 2008 13:33

                                  Ah ! la dernière du NS : "aucune chaîne de France télévision ne sera privatisée"

                                  Parce qu’il en avait l’intention ? Quelqu’un en a parlé ? Ce ne serait pas exactement la même phrase qu’il avait utilisé pour EDF ?

                                  Pourquoi diable est-ce que c’est NS qui en parle ? Il a pas un gouvernement pour çà ? Ou il prépare sa reconvertion ???

                                  En plus il annonce tout de go : "chaque euro de recette publicitaire" supprimé dans le service public audiovisuel serait "compensé par un euro de ressource publique" AH BAH BRAVO !

                                  http://www.lemonde.fr/politique/article/2008/02/19/nicolas-sarkozy-promet-qu-aucune-chaine-publique-ne-sera-privatisee_1013076_823448.html?xtor=RSS-3208

                                   

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès