• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Zemmour et le sens des mots

Zemmour et le sens des mots

Eric Zemmour, est-il raciste ? La polémique enfle doucement, mais sûrement, autour d’un propos que le journaliste a tenu lors d’une émission télévisuelle, autour du mot "race". Eric Zemmour a en effet affirmé l’existence des races, en se disant, au cours d’une conversation, de race blanche et disant son interlocutrice, Rokhaya Diallo, présidente du collectif Les Indivisibles, de race noire, dans l’émission « Paris / Berlin : le débat » diffusée sur Arte, et dont le titre était " Demain, tous métis ?".
 
Il n’en fallait pas moins pour que l’association SOS racisme ne s’indigne, se scandalisant de ce discours par un bref communiqué diffusé sur son site, indignation partagée par le site acrimed, mais aussi par d’autres blogues, reprenant la même nouvelle avec une offuscation intacte, et parmi lesquels on compte l’intervention de Patrick Lozès, président du CRAN, qui milite pour que des "noirs" soient socialement mis en avant, suivi en cela par d’autres d’intervenants sur le site Le Post...
 

Parti sur le mot honni de "race", Eric Zemmour aurait ensuite tempéré, en utilisant le terme radouci de "type", le premier terme ne passant décidément pas, mais cette acrobatie syntaxique n’a pas suffi à apaiser l’ire des censeurs du politiquement correct : les races n’existent pas, c’est ainsi, nous apprennent tous ces intervenants, en discuter reviendrait automatiquement à rallier "les heures les plus sombres de notre Histoire", c’est du moins ce qui se lit en filigrane derrière toutes les interventions relatant le propos... 


Mais ce serait trop peu que de s’arrêter en chemin, dans une aussi saine colère, comme dirait notre néo-Jeanne d’Arc, que de simplement dénoncer ainsi ce "malotru de la sémantique". Il faudrait, nous dit-on, que Zemmour, dont l’esprit est si tordu, cesse d’intervenir ainsi sur nos chaînes de télévision, que nous payons chaque année si grassement avec nos impôts (s’il n’y avait que ça...) pendant une si grave crise économique, causée par des capitalistes sans scrupule et avides d’argent... Virons-le... D’autant que c’est un fieffé réactionnaire !

Faut-il s’étonner que les associations n’aient pas déjà lancé, autour du journaliste, leurs d’avocats habituels et habitués au sujet en cours ? Peut-être, ou peut-être pas. En ouvrant le dictionnaire de l’Académie, qui fait autorité en langue française, sur le mot tant décrié, l’on constate que sa définition n’a rien de franchement péjoratif : "Lignée, ensemble des ascendants et des descendants d’une même famille." Or on ne saurait nier que les "descendants" d’une même famille possèdent une ressemblance avec leurs "ascendants", ce qui est d’autant plus criant si leur pigmentation possède une particularité quelconque.

Si plus loin le dictionnaire s’attarde sur le sens qui est parfois donné à ce mot : "se dit aussi d’un Groupe d’individus qui se distingue d’autres groupes par un ensemble de caractères biologiques et psychologiques dont on attribue la constance, non pas à l’action du milieu, mais à une lointaine hérédité.", il n’affirme pas non plus que la "race" prédomine de façon scientifique aux qualités d’un individu, il énonce simplement un usage du mot et l’esprit dans lequel il peut être utilisé, ce qui fut d’ailleurs fait par le passé pour qualifier des familles, sans rapport avec leur couleur de peau.

Le mot "métissage" en revanche est défini de façon très brève : "Croisement de races". Le dictionnaire de l’académie donne pour exemple l’espèce ovine, mais le mot s’attache aussi à l’espèce humaine puisqu’il est couramment utilisé aujourd’hui. Il perdrait donc tout son sens dans la négation d’une quelconque définition du terme initial de "race". Pour le mot "racisme", la définition est elle aussi claire et courte : " idéologie basée sur une supériorité supposée de certaines races, toujours prônée par ceux qui estiment appartenir aux races estimées "supérieures", mais cette définition perd tout son sens également sans sa racine...

Ainsi l’association SOS racisme, tout en s’offusquant de ce qu’Eric Zemmour utilise un tel mot, ne conçoit peut-être pas qu’elle perd toute raison d’être si le mot "race" perd tout sens. Elle ne serait alors que chimère, un simple préjugé... tout autant que son titre ! Il ne lui resterait plus alors qu’à remettre en avant le principe de race ou au minimum à le faire exister pour retrouver un sens concret ! Elle le remet au goût du jour en criant au racisme. Changer d’appellation ?

Le site wikipedia, explique dans sa définition du mot "race" que l’Europe préfère le terme adoucit de "type" en ajoutant derrière le terme "caucasien" ou "africain", par exemple, ce qui n’exprime qu’une diversité de "pigmentation" ou de faciès mais qui en soit ne fait pas franchement différence en rapport avec l’appellation tant décriée... L’on ne saurait en effet être de type caucasien avec des parents de type africains, à moins d’être métissé, ce qui nous ramène à la définition du mot "race" avec son ensemble d’ascendants et de descendants...
 
Quant à Patrick Lozès, qui milite pour les personnes "noires" aux plus hauts postes de l’Etat après l’élection de Barack Obama, il serait sans doute bien pris au dépourvu si une personne blanche réclamait la présidence de son association, le CRAN, association qu’on ne saurait imaginer prendre la défense d’une personne de type caucasien ou asiatique, ce qui pourrait d’une certaine façon revenir, non pas à une forme de racisme, puisqu’il n’y a pas d’affirmation de supériorité "raciale", mais bien à une forme de ségrégation entre les "types".

L’on voit donc que dans cette chasse à la bète immonde, voire aux sorcières, les écrits incantatoires autour du journaliste Eric Zemmour, déjà cité dans sa dénonciation toute personnelle du féminisme et du communautarisme, et qui s’inquiétait dans la même émission de l’obsession moderne autour de la race, "j’ai le sentiment qu’à la sacralisation des races de la période nazie et précédente a succédé la négation des races. Et c’est d’après moi aussi ridicule l’une que l’autre. Qu’est-ce que ça veut dire que ça n’existe pas ? On voit bien que ça existe ", a tout du procès d’intention.
 
Et c’est sans doute là qu’est le drame de notre époque, dans laquelle un maire peut devenir "une maire" de quelques milliers de citadins, voire plus, un écrivain prendre la vilaine appellation "d’écrivaine", ou un professeur s’affubler d’un "e" dans l’appellation de professeure, amenant les journalistes à ajouter péniblement un "euh" en fin de mot, tout à fait difficile à prononcer et particulièrement déplacé, tandis qu’un homme qui serait sage-femme le restera, sans égard pour son "sexe", pardon, son genre et sans pour autant manifester une désaprobation quelconque. Du reste, puisque toutes ces acrobaties sémantiques ne sont qu’idéologiques, cette dernière appellation ne choquerait personne...
 
Rangeons donc nos dictionnaires, au bon plaisir des belles âmes que sont les anti-racistes idéalistes et autres champions de l’égalité républicaine, puisque le sens et le genre des mots nous sont dictés par l’air du temps. Changeons d’ailleurs à l’instar de nos femmes de ménage/technicienne de surface et de nos vieux/personnes agées ou encore de nos aveugles/malvoyants le nom de nos dictionnaires si politiquement incorrects. Appelons-les des référents orthographiques par exemple, avant de nous attaquer à la lourde tâche qui nous incombe d’en finir aussi avec l’Histoire, non plus à grands coups de lois mémorielles, mais en la réécrivant tout de bon en même temps que nos dictionnaires.
 
Cela aurait en effet l’avantage, plutôt que de nous retrancher collectivement derrière des faux semblants, avec des faux airs de vierges effarouchées, tiquant sur le moindre mot pour masquer les préjugés de notre époque, d’être un signal clair pour notre génération, de ce qu’elle doit dire et comment elle doit le dire. A moins que tout cela ne soit déjà fait...
 
Mais auparavant, nous avons une urgence : virer Zemmour ou le faire passer devant le tribunal de l’inquisition, pardon, médiatique pour qu’il se taise...
 

Eric Zemmour réhabilite les "races" - Arte - 13 nov. 2008
envoyé par acrimed

Moyenne des avis sur cet article :  3.56/5   (147 votes)




Réagissez à l'article

449 réactions à cet article    


  • Jim 21 novembre 2008 11:54

    Pas de races, pas de racisme
    Pas de racisme, pas de discrimination
    Pas de discrimination pas d’associations (CRAN/MRAP/HALDE)
    Pas d’association, pas de subventions
    Pas de subventions ? ben si les races existes c’est évident, regardez le racisme !
    Et on tourne, et on tourne, et on tourne, et on tourne





    • Gazi BORAT 21 novembre 2008 14:30

      La gauche n’a pas le monopole des associations subventionnées..

      A titre d’exemple, il exista longtemps à Nice, sous le règne de Jacques Medecin, comme sous celui de son successeur Jacques Peyrat, une "Association des Amis du Maire de Nice" grassement subventionnée par la mairie..

      gAZi bORAt


    • Jim 21 novembre 2008 14:44

      1 exemple contre 1 million d’autres de l’autre coté, il n’y a pas de monopole absolu, mais une majorité écrasante....


    • Gazi BORAT 21 novembre 2008 16:34

      @ JIM

      Des CHIFFRES !

      gAZi bORAt


    • Jim 21 novembre 2008 17:52

      Bon j’avoue que je n’ai pas de chiffres. Cependant ayant une maman siegeant au conseil municipal d’une ville de 35 000 habitants en région parisienne, je vous confirme que 90% des associations sponsorisées dans cette ville (budget d’environ 6 Millions d’€) ont pour président une personnalitée ouvertement de gauche.

      De toute façon, les droitards n’agissent généralement pas de le cadre associatifs, le lobbying se fait durant les scéances de golf, au poker ou dans leurs petites réunions de caves...

      Pour ma part je pense que beaucoup de gens se servent de la cause anti-raciste pour assoir leur notorieté, toucher des sous et exercer des pressions qui ne vont servir que leurs propres interêts. C’est bien dommage d’ailleurs parceque le pékin moyen qui croie qu’il va se faire défendre se faire toujours un peu plus avoir.


    • Romain Desbois 21 novembre 2008 18:29

      Mais oui supprimer la notion de race ne supprimera pas le racisme qui n’est qu’une partie des comportements discriminant l’autre. Et si l’on étend la notion de racisme à toute haine basée sur un état (être) et pas sur les actes (quoique derrière les actes dénoncés se cachent souvent une haine de celui qui les commet).
      La notion de race existe dans l’espèce humaine, l’accepter est peut-être le premier pas vers le respect de l’autre.
      Nous ne sommes pas obligés d’aimer l’autre, mais on doit lui reconnaître le même droit de vivre que soi, dans l’esprit des droits de l’huamin (l’homme).
      La notion de race est inscrite dans notre constitution, non ?
      Mais souvent si l’on creuse , nous sommes tous le raciste voire le spéciste de l’autre.
      Je vous renvoie à cet article qui traitait déjà ce thème :

      http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=46966

      Pour moi Zemmour n’est pas raciste. Un vrai non raciste ose dire noir sans y voir du racisme, car noir n’est pas une insulte. Bien qu’étant aux antipodes de ses idées, je lui reconnais ce courage de dire ce qu’il pense. Il assume son machisme, son côté "la France était si belle avant , les gens si heureux" ; cette nostalgie du bon vieux temps qui n’a jamais existé se retrouvent beaucoup parmi les gens d’extrêmes droite, mais cela ne veut pas dire que tous les nostalgiques d’un passé sublimé, édulcoré, sont des extrêmistes.


    • Jim 21 novembre 2008 19:01

      Je suis assez d’accord avec vous, dire que l’espèce humaine est composée de races ne veut pas dire qu’il y a des races supérieures ou inférieures.
      Il est vrai qu’autrefois, les voyages n’étant permis qu’aux explorateurs, la "différence raciale" était abondée de la "différence culturelle", ce qui à permis à certains d’établir une hierarchisation.
      Mais celà n’a plus lieu d’être, il est permis à (presque) tous de voyager, d’immigrer et de s’integrer, à instruction égale un enfant de "race blanhe" montrera autant de capacités intellectuelles qu’un enfant de "race noire" ou de "race asiatique" etc... etc....
      Bref chaque jour on voit que les "différentes races" sont toutes équivalentes au sein de l’espèce humaine.

      On peut ne pas être d’accord avec l’ensemble des analyses de Zemmour, pour ma part je trouve qu’il à le mérite d’affirmer ses convictions. Concernant cette "affaire", c’est, je pense, celle qu’attendaient tous ceux qui ne sont pas d’accord avec lui pour l’abattre. Cela montre la faiblesse des arguments de ses contradicteurs ainsi que l’émotion utilisée autour d’un sujet tabou qui est celui de la France de 2008.



    • Romain Desbois 21 novembre 2008 19:33

      @JIM
      Oui et Zemmour sait très bien leur prêter le flanc, c’est presque jubilatoire chez lui. Un vrai maso, non téméraire plutôt.

      Pour en revenir au sujet, je crois qu’il serait tomber dans le piège des racistes d’entrer dans les comparaisons entres les races humaines. Quand bien même il y aurait des différences flagrantes dans les qualités et les défauts (ce que je crois pas), cela ne justifie rien en déduction.

      Les aveugles voient moins bien que les voyants, cela signifie que les aveugles voient moins bien point.
      Mais beaucoup disent que les animaux (autre que les humains) sont moins intelligents sous prétexte qu’ils ne parlent pas une langue humaine, etc... C’est aussi une façon de faire du racisme au quotidien.


    • michel 21 novembre 2008 23:23

      En avez-vous, des chiffres, cher Monsieur, concernant cette association des Amis du Maire de Nice ?


    • malqp 22 novembre 2008 07:39

      aux cretins universels
      Les races n’existent pas.
      C’est pour ça que vous voulez les métisser.


    • fourminus fourminus 23 novembre 2008 11:50

      Je me sens plus proche d’un noir sympa que d’un blanc con


    • fourminus fourminus 23 novembre 2008 11:57

      Pas de races = pas de chambres à gaz...


    • Odal GOLD Odal GOLD 23 novembre 2008 12:49

       Aujourd’hui la beauté serait devenue tellement subjective que les seuls à pouvoir la sortir de l’informe et décider de ses critères, concernant notre forme humaine, sont les Karl Lagerfeld, les parfumeurs, les modistes, et autres Jean-Paul Gaultier. Cela me laisse songeur, déjà ces femmes-insectes froids et osseux que ces « haut couturiers » peignent et dépeignent comme la femme idéale.   

       Et ce n’est pas mon souci si le corps humain, malgré toutes les publicités vénales qui l’étalent partout, est en fait devenu un vrai Tabou (dangereux pour ceux qui voudraient le transgresser) pour tous les autres.

       Et ce n’est pas mon problème si les modernes n’aiment pas du tout leur corps – au moins aussi peu qu’au Moyen-âge (et ses Tabous liés au corps) – mais d’une autre manière.

      > http://odalgold.blog4ever.com/blog/lirarticle-106908-983130.html


    • appoline appoline 23 novembre 2008 13:37

      Je dois avouer que je ne comprends même pas qu’on puisse nier un fait qui se voit comme le nez au milieux de la figure. Qu’est-ce que c’est que cette polémique à la noix. Plus de race, elle est bien bonne celle là. Jusqu’où va t-on repousser les frontières de la stupidité. Nous ne sommes plus blancs, nous ne sommes plus noirs, plus jaunes ou plus rouges. Ce qui est sûr, c’est que nous sommes toujours aussi cons.


    • claireopale claireopale 23 novembre 2008 15:35

      Notre societé est en passe à perdre son âme
      Il y a des biens pensants extremistes qui s’emparent de nos libertés, de notre vocabulaire, de nos valeurs...
      Nous avons un devoir de dire NON à la pensée UNIQUE, au politiquement CORRECT.....
      nous avons le devoir de resistance à ces Terroristes Culturels !


    • cleopale 23 novembre 2008 21:25

      Bravo, moi aussi je me sens aussi + proche d’un noir intelligent que d’un blanc con. Mais ne sommes nous pas racistes contre les cons en ce cas ?


    • cleopale 23 novembre 2008 22:56

      fourminus, je t’ai déjà répondu que moi aussi je préfère un black sympa à un blanc con. Mais je voudrais quand même te dire que le contraire du mot con c’est pas le mot sympa mais le mot intelligent et les intelligents ne sont pas forcément mieux aimé que les cons. Alors, tu vois, si tu vis dans un monde de blancs et si tu es black et intelligent (même proportion que nous arithmétiquement) ça risque d’être difficile à cause des jaloux (même proportion arithmétique chez tous les peuples).Have you got it ?


    • Frederic Michon Frederic Michon 24 novembre 2008 06:59

      oulà, oulà...
      Amalgame juif = race est assez stupide...
      Pour info, au sens biologique du terme, il n’y a pas de race dans l’ensemble Homo sapiens sapiens...
      La couleur de la peau où le pays d’origine ne change en rien un idiot en mec brillant et inversement.
      Parler de races en designant un groupe ethnique relève de la plus grande des ignorances...


    • marc 24 novembre 2008 23:28

      (même proportion que nous arithmétiquement)

      c’est qui "nous" ?

      Et qu’est-ce que c’est que" l’intelligence" ?

      En tout cas, il est reconnu que nous descendons tous d’africains de l’Afrique australe, donc que nos ancêtres étatient sûrement noirs, qu’ils se sont différenciés selon les conditions du milieu où ils émigraient, et que depuis des milliers d’années, la tendance est au contraire , du fait des échanges rendus obligatoires par le peuplement total de la planète, à une réuniformisation. A part quelques peuplades très isolées, nous sommes tous métis à des degrés divers. Deux frêres peuvent être l’un plus blanc, l’autre plus noir. C’est particulièrement vrai en Amérique du fait des métissages dûs à l’esclavage.

      Donc parler de "race" est bien une ineptie scientifique, dangereuse politiquement. Se réclamer du "sens commun" ou autres balivernes ne rend pas une ineptie plus vraie. Le Soleil ne tourne pas autour de la Terre. Il faut s’y faire.


    • La Taverne des Poètes 21 novembre 2008 11:57

      Les "belles âmes que sont les anti-racistes idéalistes et autres champions de l’égalité républicaine". Cette stigmatisation me suffit à entrevoir les idées de l’auteur qui s’avance masqué et qui prétend bouter dehors l’hypocrisie du langage, et à moinsser ce papier provocateur.


      • Avatar 21 novembre 2008 12:29

        Oui Taverne,

        Cette phrase de l’auteur est bien louche comme vous l’avez remarqué...


      • Gasty Gasty 21 novembre 2008 13:42

        ...................................................................... ........................... !

        Un non dit qui en dit long sur le sens du mot dit sans que personne puisse mot dire en un mot le censeur . Celui-ci va-t-il devoir une fois encore frapper ???


      • Médiateur Médiateur 21 novembre 2008 14:06

        @Gasty
        Votre commentaire, pris au premier degré, pouvait très facilement être assimilé à une menace de viol envers la femme dont vous donniez le nom.


      • Médiateur Médiateur 21 novembre 2008 14:40

        @Le furtif
        Bonjour,
        Je ne prête aucune infamie à Gatsy, je lui indique simplement que son commentaire est assimilable à une menace de viol, si son contenu est lu au premier degré.
        Ce qui n’est pas une interprétation hypothétique puisque la personne qui a déclaré l’abus, a effectivement lu ce commentaire au premier degré.


      • Médiateur Médiateur 21 novembre 2008 14:50

        A tous les intervenants,
        De nombreux commentaires ne respectent pas les règles élémentaires d’un débat civilisé. Un sujet polémique peut être débattu sans que les insultes ("con", "sombre crétin", etc) ne fusent de toute part.
        Les abus manifestes vont donc être supprimés. Un conseil : faites une copie de vos commentaires si vous souhaitez les republier, sans les insultes bien sûr.
        Merci de votre compréhension.


      • Médiateur Médiateur 21 novembre 2008 14:56

        @Gasty
        Pardon d’avoir écorché votre pseudo.


      • kingofshifumi 21 novembre 2008 15:56

        "C’est donc que l’auteur se revendique contre les anti-racistes ; donc clairment raciste, et contre l’égalité républicaine ; bel aveu ! "

        Vous devriez encadrer cette phrase, preuve de l’énorme connerie de son auteur. Ca fait un peu "si tu n’es pas avec nous, camarades, alors tu es l’ennemi de la Nation qui t’a élevé". Pour info, les associations anti-racistes sont les pires dangers pour l’égalité républicaine. Si vous regardez la vidéo, c’est Zemmour qui défend vraiment l’égalité entre tous les citoyens quelle que soit leur race (puisque ce mot est dans la Constitution).


        "et que la science moderne a, depuis, belle lurette, démontré l’inexistence de races distinctes chez les humains : "

        Et il cite Wikipedia pour le prouver !! Non mais je suis consterné là...
        Alors pour ceux qui citent la science pour soutenir l’idée que les races n’existent pas, je précise qu’il faut se remettre à jour, puisque les avancées récentes de la génétique ont rouvert la question, qui paraissait tranchée il y a dix ans. (Voir le livre de Bertrand Jordan : L’humanité au pluriel - La génétique et la question des races)

        Enfin bon, vous ne voyez pas que l’auteur de cet articleaffirme comme Zemmour l’égalité ? Vous pinaillez parce que selon vous la croyance en l’existence de races serait dangereuse, alors que la montée des communautarismes à laquelle participent bon nombre d’associations anti-racistes ne favorisent que la concurrence mémorielle, la haine entre les gens différents (sans parler de la discrimination positive dont il est question depuis la victoire d’Obama, qui créérait aussi un regain de haine raciale)Ca ne vous fait rien d’être toujours à l’arrière garde ?


      • sisyphe sisyphe 21 novembre 2008 16:29

        C’est ça : c’est moi qui suis à l’arrire-garde !
        Et les défenseurs du concept de races humaines à la pointe du progrès .... comme au Moyen Age !
         smiley

        S’il n’y avait pas d’abrutis racistes, il n’y aurait pas d’associations anti-racistes ; ça vous arrive de distinguer les causes des effets ? 
         smiley

        Quant à "afficher une phrase" , je mettrais plutôt celle-ci :

        "Moins le blanc est intelligent, plus le noir lui paraît bête."

        (André Gide). 
         smiley


      • Médiateur Médiateur 21 novembre 2008 16:31

        @Le furtif

        Bien sûr que le système de signalement d’abus à des limites. Personne ne prétend à la perfection. Nous aurons d’ailleurs bientôt l’occasion de discuter de votre proposition de modération collégiale des abus. Si vous maintenez toujours votre proposition, je peux vous donner quelques précisions quant à la faisabilité d’une modération collégiale.
        Tout d’abord, si l’on veut justifier le mot "collégiale", il faudrait que la décision soit prise par, disons au moins trois personnes. On peut envisager que 7 ou 8 personnes, par exemple, reçoivent les signalements d’abus et les trois premiers (on peut fixer le nombre à 5 ou davantage) à donner leur avis sur l’abus signalé, permettraient de dégager une majorité : Pour la suppression ou le maintien du commentaire.
        Si la suppression du commentaire est retenue, vous proposiez de fournir une explication, justifiant la suppression, à la personne qui verrait son commentaire sanctionné. Il faut donc que les trois personnes s’entendent pour écrire un commentaire justificatif et le poster sous l’article concerné.
        Il arrive fréquemment que le nombre de signalements dépasse les 150 dans une journée. Est-ce que vous pensez qu’une modération collégiale permettrait de traiter plus de 150 abus par jour ?
        Il faut prendre en compte le temps que les modérateurs prennent :
        pour lire le signalement,
        pour vérifier dans le fil de commentaires le contexte du message,
        pour émettre un avis,
        pour que les 3 premiers avis soient étudiés,
        pour supprimer le commentaire dans le fil si cette décision est majoritaire,
        pour écrire le commentaire justificatif,
        pour le poster sous l’article et éventuellement,
        pour faire un suivi afin de savoir si le commentateur "censuré" répondra à ce message justificatif.
        Ce qui pourrait entraîner une seconde réponse de la part des modérateurs.

        Difficile d’évaluer le temps nécessaire au traitement d’un seul commentaire supprimé, mais on peut difficilement compter moins de 15 minutes, même si les modérateurs répondent très rapidement aux signalements d’abus.
        Si on estime que deux tiers des abus signalés seront supprimés, on arrive à une durée de 100 fois 15 minutes. Ce qui serait bien entendu impossible à faire dans une journée. En descendant à 10 minutes par suppression de commentaire, on est encore loin du compte.
        Je pense que ces indications vous permettront de mieux cerner le problème. Maintenant, si une solution technique ou organisationnelle permettait de traiter beaucoup plus rapidement les abus, de façon collégiale, le principe de collégialité serait sans aucun doute une solution très intéressante.


      • sisyphe sisyphe 21 novembre 2008 16:53

        Juste pour répondre à ça :

        Alors pour ceux qui citent la science pour soutenir l’idée que les races n’existent pas, je précise qu’il faut se remettre à jour, puisque les avancées récentes de la génétique ont rouvert la question, qui paraissait tranchée il y a dix ans.

        Ceci :

        La revue Science a publié en février 2008 l’étude génomique la plus complète effectuée à ce jour. Les chercheurs ont comparé des fragment d’ADN de 650 000 nucléotides chez 938 individus appartenant à 51 ethnies. La conclusion de ces travaux est qu’il existe sept groupes biologiques parmi les hommes : les Africains subsahariens, les Européens, les habitants du Moyen-Orient, les Asiatiques de l’Est, les Asiatiques de l’Ouest, les Océaniens et les Indiens d’Amérique. Howard Cann, chercheur de la fondation Jean-Dausset, cosignataire, précise : « Tous les hommes descendent d’une même population d’Afrique noire, qui s’est scindée en sept branches au fur et à mesure du départ de petits groupes dits fondateurs. Leurs descendants se sont retrouvés isolés par des barrières géographiques (montagnes, océans...), favorisant ainsi une légère divergence génétique. » En approfondissant encore leur étude, les généticiens ont pu déterminer des sous-groupes : huit en Europe et quatre au Moyen-Orient. Mais avec moins de certitude. Cependant, les convergences génétiques qui rassemblent les hommes au sein de chacun des sept groupes ne concernent qu’un relativement faible nombre de nucléotides. Plus clairement, deux hommes appartenant à un même groupe peuvent être très différents en ce qui concerne les très nombreux nucléotides non pris en compte pour établir la classification. Si différents même que deux membres d’un même groupe peuvent être plus éloignés, globalement, que deux individus appartenant à deux groupes distincts (Européens et Africains, par exemple)[74].

        En outre, la portion du génome humain relative à l’expression des caractères morphologiques, en l’occurrence le gène codant la production de la mélanine, ne représente qu’une infime partie de l’ensemble de ce génome (trois gènes communs aux divers vertébrés sur les 36 000 du génome). Cf. à ce sujet, l’article Couleur de la peau

        Mais peut-être que notre brillant intervenant a les résultats d’une étude aussi complète, postérieure à Février 2008 : qu’il nous en fasse donc profiter !
         smiley smiley


      • sisyphe sisyphe 21 novembre 2008 16:58

        par Médiateur 							 							 le 21 novembre 2008 à 14H50 							 							
        							

        															
        							
        								A tous les intervenants,
        De nombreux commentaires ne respectent pas les règles élémentaires d’un débat civilisé. Un sujet polémique peut être débattu sans que les insultes ("con", "sombre crétin", etc) ne fusent de toute part.
        Les abus manifestes vont donc être supprimés. Un conseil : faites une copie de vos commentaires si vous souhaitez les republier, sans les insultes bien sûr.
        Merci de votre compréhension.

        @ Mediateur

        Vous auriez pu, au moins, les laisser sur la fiche personnelle, de façon à ce qu’on puisse les reprendre (sans les "insultes") ; là, ils ont totalement disparu ; d’où, également tout l’argumentaire qui était posté, et qu’on ne peut plus récupérer nulle part : c’est une manoeuvre abusive. 

        							

      • Médiateur Médiateur 21 novembre 2008 17:23

        @Sisyphe
        Je vous ai prévenu largement à l’avance en vous conseillant de copier vos commentaires injurieux, afin de les republier sans les injures. Je pouvais difficilement faire plus, en vous avertissant et en vous conseillant de sauvegarder vos commentaires. Et en vous laissant tout le temps nécessaire pour le faire, en plus.



      • Médiateur Médiateur 21 novembre 2008 18:54

        @Le furtif
         " donne nous un vrai prénom ou je te poursuis de ce surnom ridicule pire je te baptise Gary "
        Nous verrons plus tard pour mon prénom. De toute façon si je vous en donne un, vous n’aurez aucune assurance qu’il soit mon véritable prénom.
        Baptisez-moi d’un surnom ridicule si vous le jugez nécessaire. Il m’a semblé comprendre dans quelques-unes de vos interventions, que vous ne supportiez pas, à juste titre, d’être désigné par des qualificatifs dédaigneux ("folle perdue" par exemple). Mais si vous jugez utile de me tutoyer et de me ridiculiser par un quelconque sobriquet, libre à vous.

         " tes observations et celles de Sisyphe en dessous méritent bien plus qu’un survol , d’autant que tu as le manque de courtoisie de proposer des solutions et des obstacles de mise en oeuvre qui ne sont pas piqués des vers... "
        C’était juste un aperçu des difficultés qui se poseraient si la modération collégiale se mettait en place. Avec pour but de permettre à qui le veut de proposer des solutions pour surmonter ces difficultés, en connaissance de cause.

        " À part saboter le fil de Blaise il n’y a pas moyen de poursuivre ici...Ne pourrait-on pas avec ton dernier commentaire entamer une tribune à part ,comme un nouvel article , qui resterait en Une le temps qu’il faudrait ...Tu peux faire ça en un clic .Un titre et hop c’est fait... "
        Comme je vous le disais dans mon précédent commentaire, nous aurons l’occasion de continuer cette discussion. Un article viendra prochainement traiter en détail de la modération des commentaires.

        Cordialement


      • sisyphe sisyphe 21 novembre 2008 22:51

        par Médiateur 							 							 le 21 novembre 2008 à 17H23 							 							
        							

        															
        							
        								@Sisyphe
        Je vous ai prévenu largement à l’avance
        . Et en vous laissant tout le temps nécessaire pour le faire, en plus.

        Ca, c’est supposer que votre temps est le mien. 
        Or, je ne suis pas en permanence sur AVox ; donc, le "temps nécessaire" est apprécié à votre discrétion. 
        Ce que je suggérais, c’est que vous n’effaciez pas le commentaire de la fiche personnelle (même s’il est supprimé sur le fil), de façon à ce que chacun puisse rectifier de lui-même le message, et, éventuellement, le reposter. 

        Ca me semble plus modérateur, et moins censeur. 


      • Avatar 22 novembre 2008 00:39

        Au Médiateur,

        Merci Edward pour ces explications concernant la tâche difficile d’endosser le rôle du censeur.

        Je suis impatient de lire l’article dont vous parlez et de participer aux futurs débats concernant l’évolution nécessaire de la modération.


      • cleopale 23 novembre 2008 21:52

        Bravo Médiateur ! y en à marre de tous ces c.. qui traite tout le monde de c.., Mais que voulez-vous, sur ce site, il y à les "coqs" ceux qui savent tout et les "anes" ceux qui ne savent rien. C’est pour ça qu’on passe souvent du "coq à l’ane", typiquement français ça ! Pour ma part je suis chien (dans l’horoscope chinois) et j’en profite pour faire un petit coucou à tous les chiens de la planète qu’ils soit noirs, blancs, noir et blanc et même marrons, tiens, tant qu’on y est !


      • Frederic Michon Frederic Michon 24 novembre 2008 07:14

         Wow, je m’incline face à quelqu’un de si brillant, pouvant citer Science et comprendre ce qu’il ecrit... A pardon, je pensais que vous aviez compris... :-l
        Il s’agit de génétique des populations et pas de determination de races dans l’espece humaine...
        Je m’explique : Bien souvent les populations vivent dans un espace relativement fermé, par exemple un pays.
        Si on compare le génome d’un francais et celui d’un japonais, oooh surprise, il y aura des differences. Non pas parce qu’ils ont des origines differentes, mais plutot parce que pour chacun, il y aura segregation de caracteres au cours de l’evolution tendant à tel ou tel caracteristique. Par exemple, dans certaines iles du pacifique, il y a eu segregation d’une mutation empechant la contamination par le VIH... Est-ce suffisant pour parler de race ? Non, pas vraiment !
        La genetique des populations permet par exemple de savoir parmis les loups des alpes ou les ours des pyrenees lesquels viennent de quel pays.
        Alors s’il vous plait, avant de commenter un article de Science, prenez soin de savoir de quoi vous parlez. Donner une espece de justification scientifique à des notions telles que les races dans l’espèce humaine est juste dangereux.


      • nephilim 21 novembre 2008 12:03

        tout à fait la taverne^^ je moinsse aussi.

        Il faut le faire tout de même !! zemmour tenant le langage de lepen des années 80.
        Ha ils sont beau les intellos qui soutiennent sarkozy ^^


        • geko 21 novembre 2008 12:17

          Le Drame est d’accorder de l’audience à des gens qui ne maîtrisent pas leur sujet et ne méritent pas qu’on y accorde de l’importance ! Zemmour est un produit symbolique d’un PAF des plus navrants ! Je pense qu’il y a mieux à faire de son temps même pour se divertir que regarder ces niaiseries !

          Le racisme est en chacun d’entre nous, le tout étant de rester vigilant devant sa propre connerie avant de se poser en moralisateur !

          Que SOS Racisme se manifeste contre les agressions racistes est des plus louables, mais je me rappelle aussi de SOS Racisme du temps de l’opportuniste harlem et ses discours eux mêmes discriminatoires !


          • Allain Jules Allain Jules 21 novembre 2008 12:21

            Il ne faut pas se voiler la face.

            Ce Zemmour-là, on le connait depuis des lustres. Oui, il ne faut même pas poser la question. Il l’est bel et bien, et, je parie que -mettant ma main au feu-, ce mec vote FN.

            Sur les noirs, les juifs, les je ne sais trop quoi, ce mec est dangereux mais, pour le soutenir sournoisement, certains évoquent déjà qu’ils sont contre la censure et pour la liberté d’expression......à géométrie variable s’entend.

            Bonne journée à tous !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Blaise

Blaise
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires