• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Zemmour : « Je veux que la France sorte du commandement militaire intégré (...)

Zemmour : « Je veux que la France sorte du commandement militaire intégré de l’Otan »

La vague Zemmour vient de déferler à Villepinte ce dimanche 5 décembre 2021. Le candidat à la présidentielle 2022 a brisé la glace qui tenait le libre discours politique enfermé. Des média acquis à la gauche titrent : « Le meeting de Zemmour à Villepinte offre le pire de l'extrême droite ». 

D'autres présentent le candidat Zemmour, comme « le candidat d’extrême droite ». A l'ouverture de son discours, Eric Zemmour, s’est défendu d'être raciste en sortant la carte, comme il le déclare, lui même, du « petit juif berbère venu de l'autre côté de la Méditerranée ». Gardant le silence sur la crise sanitaire ou les lois sanitaires qui entravent lourdement la vie démocratique en France, le candidat à la présidentielle 2022 a, essentiellement, visé « l'immigration de masse » qui a « importé une civilisation islamique ». 

La France est au bord du gouffre. Le candidat Zemmour a scandé son sujet favori concernant une France qui se trouve au bord du gouffre et qui est, donc, sur le point de disparaître. Il a accusé une « immigration de masse qui a importé une civilisation islamique si cruelle avec les femmes ». Il a précisé : « Nous voulons sauver notre partie, sauver notre civilisation, sauver notre culture, sauver notre littérature, sauver notre école, sauver nos paysages et notre patrimoine naturelle, sauver nos entreprises, sauver notre héritage, sauver notre jeunesse, et avant tout sauver notre peuple ». Selon lui, « la France aurait dû disparaître de nombreuses fois, mais à chaque fois, nous avons tenu et à chaque fois, nous sommes revenus ». Haranguant la foule des 15 000 « Français » présents à Villepinte, Eric Zemmour, a lancé : « Votre présence est celle d'un peuple qui ne s'est jamais couché. Ce peuple français, qui est là depuis 1000 ans et qui veut rester encore maître chez lui, 1000 ans encore, n'a pas dit son dernier mot ». Son objectif est de « réparer les innombrables erreurs depuis ces 40 dernières années » car « il a a tant souffert ce pays ». 

En France, un système qui vole la démocratie. Sur les élections en France, Eric Zemmour a laissé entendre qu'il existe en France un système qui empêche les candidats qui pensent d'une autre manière d'accéder à la politique et de pouvoir se présenter à la présidentielle car « à chaque élection, le système exclut les candidats qui lui déplaisent avec des juges aux ordres et ses journalistes militants ». Ainsi, les média et le pouvoir juridique auraient fusionné en France pour orienter le pouvoir politique en le modelant. 

Cela veut dire que la démocratie en France ne fonctionne plus car il n'y a plus, de fait, la séparation des pouvoirs. Le candidat à l'élection, pour devenir le nouveau chef de l'Etat et remplacer Emmanuel Macron, a lancé : « Ils veulent vous voler la démocratie, ne nous laissons pas faire ». Dénonçant les attaques menées contre lui, mais, de fait, contre les Français qui le soutiennent, il affirme que « la meute est lancée à mes trousses », « si, les média, me détestent, c'est qu'ils vous détestent », « contre moi, tout est permis, « mes adversaires veulent ma mort politique », « les journalistes veulent ma mort sociale, et les djihadistes veulent ma mort tout court ». 

La reconquête est lancée. Eric Zemmour veut « défendre notre héritage, notre pays, notre patrie, l'héritage de nos ancêtres et celui que nous allons confier à nos enfants » car « la préservation de l'héritage n'est pas l'ennemi de la modernité », « c'est la condition même de son existence ». Le but du candidat à la présidentielle 2022 « est de transmettre la France telle que nous l'avons connue, telle que nous l'avons reçue » et « c'est pour cela que je me présente, aujourd'hui devant les Français pour devenir leur prochain président de la République ». 

L'ambition d'Eric Zemmour s'affiche dans le terme « reconquête » : « Notre mouvement est lancé, il se structure et s'organise dans toutes nos régions, dans tous nos départements » ; « La reconquête est désormais lancée, la reconquête de notre économie, de notre sécurité, de notre identité, de notre souveraineté, la reconquête de notre pays ». Son programme se veut vaste car il veut partir « à la conquête de nos villages abandonnés », « de notre école sinistrée », « de nos entreprises sacrifiées », « de notre patrimoine culturelle et naturelle dégradée ». Son ambition est de partir « à la reconquête de notre pays pour le retrouver », précisant : « Reconquête, c'est le nom de ce mouvement que j'ai voulu fonder ». 

La France doit quitter l'Otan. Même si le candidat Zemmour n'a pas -ce qui est très surprenant et assez dérangeant- évoqué la crise sanitaire et les graves manquements à la vie démocratique en raison des nouvelles lois sanitaires, celui-ci a déclaré « je veux que la France sorte du commandement militaire intégré de l'Otan » : « Pour que la France sorte de la spirale du déclassement dans laquelle nos élites l'ont enfermée, elle doit renouer avec sa tradition d'indépendance. C'est pourquoi je veux que la France sorte du commandement militaire intégré de l'Otan » ; « Nous ne sommes pas les vassaux des Etats-Unis », « nous ne sommes pas les vassaux de l’Otan ». Force est de constater que de nombreux français attendent, surtout, du candidat Zemmour, la vague pour permettre la libération de la parole en France dans le but de briser la camisole de force qui a été mise sur la France. 

La question est de savoir ce que Eric Zemmour pense de la gestion de la crise sanitaire et pourquoi il n’a pas abordé ce sujet qui, pourtant, touche en premier lieu la vie démocratique des Français : droit de travailler, de voyager, de circuler dans leur pays. 

Le premier tour de l'élection présidentielle 2022 en France aura lieu du 10 au 24 avril 2022. Si aucun candidat ne remporte la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour, un second tour aura lieu entre les deux premiers candidats deux semaines après le premier.

Olivier Renault

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=3369


Moyenne des avis sur cet article :  2.88/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • mursili mursili 13 décembre 2021 18:11

    Ce n’est pas une bonne idée. C’est de l’Otan qu’il faut sortir.


    • Séraphin Lampion Schrek 14 décembre 2021 07:59

      @mursili

      exact
      De Gaulle a déjà fait le coup pour faire croire à une souveraineté en faisant un lifting sans toucher à l’organisme
      rester dans l’OTAN sans être impliqué dans les décisions, ce n’est plus être complice, c’est être soumis


    • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 24 décembre 2021 08:04

      @Schrek

      Même chose avec l’UE.

      En restant dans l’UE, on place de fait le pays à la remorque de l’Otan et de ses plans de guerre contre la Russie, qu’on soit membre ou pas de l’organisation.


    • fabrice68 fabrice68 13 décembre 2021 18:16

      çà ne sert à rien de sortir du cdt intégré, il faut en sortir intégralement pour ne plus etre tenu par l’article 5. Une inquiétude concernant cette proposition de Zemmour : son directeur de campagne est un général ayant participé à la guerre en Yougoslavie avec l’Otan, guerre ayant abouti à la création d’un état islamo maffieux (le Kossovo). Alors espérons que de la Chesnais a changé.....


      • samy Levrai samy Levrai 13 décembre 2021 18:18

        C’est le problème de Zebulon, il ne veut sortir de rien de ce qui empêche l’indépendance de la France, il est juste une nouvelle arnaque euro atlantiste de plus et nous n’en manquions pas.


        • L'apostilleur L’apostilleur 13 décembre 2021 18:41

          "...L’ambition d’Eric Zemmour s’affiche dans le terme « reconquête »

          un clin d’oeil osé à la RECONQUISTA espagnole qui avait chassé les arabes mais aussi.... les juifs


          • Clocel Clocel 13 décembre 2021 19:59

            @L’apostilleur

            Sauf les marranes et les mudéjars...

            Les juifs ont toujours fait partie du paquetage des musulmans, ce sont leur créature après tout.


          • Séraphin Lampion Schrek 14 décembre 2021 08:17

            @L’apostilleur

            Chassé les arabes ?

            Vous voulez dire destitué les califes et converti la population andalouse musulmane ?

            Pour obéir aux injonctions de Torquemada et mettre un point final à une guerre civile qui avait fait trop de victimes, Isabelle et Ferdinand ont décidé que le royaume n’avait plus besoin des Juifs. Le 31 mars 1492, ils ont publié un décret daté du palais de l’Alhambra ordonnant l’expulsion des Juifs d’Espagne au 31 juillet 1492. Le texte justifie toujours cette décision par la mauvaise influence des Juifs sur les nouveaux chrétiens, mais pour ce qui est des musulmans, la conversion est symbolisée par la construction de la cathédrale de Cordoue au milieu de la mosquée : il fallait se soumettre au nouveau seigneur, c’est tout.

            La notion d’ »arabe » est totalement étrangère à cette affaire. Les Andalous n’étaient et ne sont toujours pas arabes, mais berbères.


          • L'apostilleur L’apostilleur 16 décembre 2021 00:58

            @clocel 
            « ...Sauf les marranes et les mudéjars.. »

            Heureusement, sinon l’alcazar de Séville ne serait pas aussi éblouissant avec ses plafonds mudejars qu’on leur doit. Les juifs n’ont rien laissé, nulle part, leur religion était un obstacle à leur développement artistique. 


          • L'apostilleur L’apostilleur 16 décembre 2021 01:18

            @Schrek
            Il n’y avait plus de calife en Andalousie. Quand Boabdil a donné les clefs de l’Alhambra, il était le dernier roitelet, sa taïfa perdue, la Reconquista était terminée.
            Ce sont les arabes Omeyyades chassés de Bagdad qui ont lancé l’invasion avec les cavaliers berbères. Quand les Almohades (Maroc) les chasseront au Xe s. ils domineront alors. Les juifs portaient la responsabilité d’avoir sollicité les berbères pour chasser les Wisigoths chrétiens. 

            L’Espagne d’aujourd’hui a tendu la main à leurs descendants dans un élan de repentance sélective pour se faire pardonner 
            https://onenpensequoi.over-blog.com/2017/02/plus-de-cinq-siecles-apres-l-espagne-a-ouvert-la-boite-de-pandore-avec-les-juifs-sefarades-et-les-musulmans-expulses-apres-la-reconq


          • Octave Lebel Octave Lebel 13 décembre 2021 19:13

            Où va-t-il s’arrêter ?

            Le genre de type, il n’est pas le seul loin de là, à qui il vient de grandes idées, on pourrez dire simplement des idées pour être plus réaliste, à la veille d’une élection dont il y a peu, il nous disait encore qu’il ne savait pas s’il se sentait vraiment concerné mais que par contre, çà oui, il avait bien quelque chose à vendre sans attendre, la recension de son agenda des deux années écoulées reliée en bouquin à 21 euros.

            Il a bien fait de faire politique. Comme chirurgien, il aurait eu du mal à nous mettre en confiance.

            La photo aussi est impressionnante. Comme un doigt réprobateur pour conjurer les sceptiques.


            • Octave Lebel Octave Lebel 13 décembre 2021 19:24

              La politique est impitoyable, querelle à droite, Sarko tacle Zemmour sans penser à Ciotti.

              https://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/nicolas-sarkozy-charge-eric-zemmour-le-comparer-a-de-gaulle-c-est-fort-20211109


              • agent ananas agent ananas 14 décembre 2021 06:18

                @Octave Lebel

                Donc plutôt une querelle de synagogue ...


              • Lynwec 14 décembre 2021 08:48

                Le leurre parfait pour benêts . Sortir de l’OTAN en y restant , rester dans l’UE . En conclusion, avec une comparaison cinématographique : changer d’affiche mais garder le même film.

                C’est bon, ce serait la nième rediffusion du même navet indigeste. Sans moi.


                • roman_garev 14 décembre 2021 09:03

                  @Lynwec
                  Exact. Ou bien, comme on dit en russe : changer les lits dans le bordel sans changer les filles.


                • roman_garev 14 décembre 2021 08:56

                  J’attends toujours le moment où on l’appelle « agent de Poutine »...


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 14 décembre 2021 15:42

                    @roman_garev

                    Grande naïveté de la part des pseudos souverainistes qui veulent faire copain avec Poutine, alors que lui est maintenant pro turc, pro islam. C’est un peu comme Macron qui veut se réconcilier avec le FLN, ou Marine Le Pen qui va faire allégeance à Orban.

                    Très gênant de voir Villiers et Zemmour en Arménie, sans voir que Poutine a soutenu l’Arménie l’année dernière comme la corde soutient le pendu.


                  • zygzornifle zygzornifle 14 décembre 2021 09:48

                    C’est un bon commencement, il y a trop de planqués avec des salaires mirobolants qui jacassent comme tout un poulailler la dedans, la planque est bonne, la soupe toujours chaude et le nid bien douillet pour ces messieurs ... 


                    • Taverne Taverne 14 décembre 2021 13:07

                      « Zemmour, la vague pour permettre la libération de la parole en France dans le but de briser la camisole de force qui a été mise sur la France ».

                      On n’est pas au pays de la camisole, on est au pays de la Carmagnole.

                      On ne met pas au pas et on ne passe pas la camisole aux citoyens, sinon vous pensez bien que Zemmour aurait été le premier à l’essayer, vu son esprit torturé et malade qui nécessiterait tous nos soins...

                      S’il y en a un qui veut nous mettre au pas et nous passer la camisole, c’est bien Zemmour, candidat du passé fantasmé et revisité. Seulement, voilà, nous vivons dans un pays où les consciences sont libres.


                      • Taverne Taverne 14 décembre 2021 15:35

                        Où va la France ?

                        « De quoi la France a-t-elle besoin ? », est la seule question que l’on doit se poser et non pas « de quoi la droite (zemmourienne, lepénsite, macroniste ou des LR) a-t-elle besoin ? »

                        De quoi la France a-t-elle besoin ?

                        Objectivement, sans idéologie.

                        De quoi a-t-elle besoin aujourd’hui en urgence, de quoi a-t-elle besoin pour demain ? Si l’on recense les véritables besoins, on s’apercevra que la sortie de l’Otan n’est pas la priorité des priorités pour les citoyens.


                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 14 décembre 2021 15:45

                          @Taverne
                          De quoi a-t-elle besoin aujourd’hui en urgence, de quoi a-t-elle besoin pour demain ?

                          Les travaillistes anglais ont fait la même chose avec le Brexit (« cette question ne nous intéresse pas »), et je crois qu’ils en sont morts


                        • Taverne Taverne 14 décembre 2021 16:18

                          @Olivier Perriet

                          On peut aussi traiter la question avec sérieux et faire un inventaire complet, sans rien omettre, des besoins les plus cruciaux : par exemple :

                          Besoins de santé (Zemmour escamote la question sanitaire),

                          Besoins d’immigration : il faut réguler les entrées mais en définissant les finalités précises : pour le travail (secteurs nécessitant de la main-d’œuvre), pour les réfugiés (droit d’asile à mieux encadrer mais cet accueil bénéficie d’un statut privilégié car il n’est pas concerné en premier chef par les besoins de notre pays), pour le regroupement familial (quelles limites ?)

                          Une fois définies les finalités, il faut y mettre les moyens qui sont nécessaires et suffisants. Il n’y a pas lieu d’aller au-delà pour des motifs idéologiques ni pour « faire de la politique » ni pour punir ni pour léser les droits humains.

                          On doit revoir les conditions d’entrée et de séjour mais dans la seule finalité objective des besoins (et d’asile) et par la mise en œuvre des mesures nécessaires et suffisantes pour répondre à ces besoins. Rien de trop. 


                        • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 14 décembre 2021 19:23

                          Je veux que la France sorte de l’Otan !!

                          Voilà que cet abruti va nous copier Mélenchon...


                          • altaos 14 décembre 2021 22:30

                            je voterai pour un candidat bien décidé à nous débarrasser de cette association de malfaiteurs qu’est l’OTAN

                            à organiser dans les plus brefs délais un référendum sur le FREXIT

                            à supprimer illico toutes les mesures liberticides en rapport avec la crise sanitaire

                            suivez mon regard


                            • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 15 décembre 2021 09:13

                              @altaos
                              Ça me parle, tiens...

                              C’est cela, suivez mon regard !!  smiley


                            • LeMerou 15 décembre 2021 04:49

                              A mon sens, dans l’ordre des choses, il y a bien plus important pour le Pays que de préoccuper de sortir de l’OTAN.

                              Une sortie de l’Europe dominée par le saint empire par exemple, 

                              Se passe en ce moment une fusion de deux entreprises, qui n’en doutons pas sera préjudiciable pour nos portes monnaies dans quelques temps.


                              • yakafokon 15 décembre 2021 08:42

                                C’est tout le comique du personnage qui ressort !

                                Et c’est avec « ça » que vous voulez diriger la France ? Alors bon courage !

                                François Asselineau, ancien haut fonctionnaire au Ministère de l’Economie et des Finances, comme délégué général à l’Intelligence Economique, a mis 14 ans pour élaborer avec son parti l’UPR, la manière de sortir de ce piège à cons qu’on appelle l’ O.T.A.N., en se servant des articles de lois de la Constitution Européenne ( vous savez, ce « machin » que vous aviez refusé par référendum ).

                                Et le « guignol de l’info » veut le faire d’un claquement de doigt ? Mais il rêve debout carrément, le nazillon !

                                Le seul qui puisse nous sortir de l’Union Européenne de Bruxelles, de la Banque Centrale Européenne de Frankfort, et de l’ O.T.A.N. de Washington, c’est François Asselineau, et personne d’autre, puisqu’il est le seul à vouloir faire comme les britanniques, c’est-à-dire retrouver notre indépendance économique, financière, et stratégique, par le FREXIT !

                                Tous-ceux qui vous disent pouvoir réformer le « piège à cons » de l’intérieur, ou sont trop cons pour mériter de diriger la France, ou vous mentent pour être élus !

                                Allez voir si vous trouvez un programme de gouvernement que celui-ci, qui est disponible en 32 pages recto-verso PDF sur www.upr.fr 

                                A part Florian Philippot, qui a fait un copié-collé du programme de l’UPR, mais qui est trop « sulfureux » pour que François Asselineau veuille s’associer avec lui.

                                François Asselineau est si dangereux pour l’ordre établi ( la soumission aveugle à Washington ) qu’il est totalement banni de tous les médias sur ordre du CSA, donc du gouvernement, est qu’il a été contraint de se reporter sur les réseaux sociaux pour défendre son programme.

                                Et là, il cartonne, car le CSA ne peut pas intervenir !

                                Maintenant, si vous voulez continuer à être les larbins de l’Oncle Sam, tous les autres partis vous tendent les bras et vous n’avez que l’embarras du choix !


                                • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 15 décembre 2021 09:18

                                  @yakafokon
                                  Tant qu’Asselineau chasse sur les territoires « très à droite », y’a rien de grave.
                                  C’est quand ses partisans mettent faux-nez et lunettes noires et se revendiquent du CNR que ça fait un peu « too much »...
                                  C’est carrément du « piège à zoziaux » !!

                                  Maintenant, qu’il soit le seul à pouvoir gérer le problème européen, on est carrément dans le registre Harry Potter...  smiley


                                • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 19 décembre 2021 17:13

                                  à l’auteur

                                  "La question est de savoir ce que Eric Zemmour pense de la gestion de la crise sanitaire et pourquoi il n’a pas abordé ce sujet qui, pourtant, touche en premier lieu la vie démocratique des Français : droit de travailler, de voyager, de circuler dans leur pays." 


                                  Sans blague !


                                  La gestion de la « crise sanitaire », et ce qu’il convient d’en faire, cela sera évidemment, et c’est déjà, l’un des enjeux importants de la prochaine élection présidentielle, qu’elle advienne au moment prévu ou pas.

                                  Mais cet enjeu est lui-même inféodé à un autre enjeu, principal, majeur, premier, décisif, conditionnant la possibilité ou pas de s’attaquer au règlement de quelque problème que ce soit, de tous les problèmes, petits et grands qui affectent la France et les Français.

                                  Ce n’est pas seulement au « drone politique » de l’état d’urgence sanitaire" qu’il faut s’attaquer, c’est à la matrice de tous les drones de la Macronie et de la clique politicienne qui organise, cautionne, fait semblant de ne pas voir la destruction en cours, très avancée, de notre nation. Une clique politicienne qui dissimule à notre peuple la liquidation de ce qui reste de notre souveraineté et de notre identité nationale, de notre organisation économique et sociale, de nos institutions républicaines et de nos services publics, de notre culture et de notre langue parlée et écrite, de notre diplomatie, toutes choses orchestrées de main de maître par l’oligarchie mondialiste derrière le paravent magique de la dictature de l’Union Européenne, de l’euro et de l’Otan.

                                  Une clique politicienne dont Zemmour n’est que l’une des marionnettes télévisées agitées continuellement et quotidiennement sur nos écrans par les médias entièrement contrôlés depuis belle lurette par les milliardaires de l’oligarchie mondialiste, autrement dit par le grand capital.

                                  Ne pas évoquer ces deux éléments de l’équation dans un tel article, c’est plus qu’un oubli ou qu’une regrettable erreur ; c’est de la complaisance envers la candidature évoquée, c’est de la complicité, délibérée ou non, avec les orchestrateurs de l’asservissement de notre peuple et de la désintégration de notre nation.

                                  Enfin, sortir du commandement intégré de l’Otan, ça ne change pas grand chose au paysage puisque la simple appartenance à l’Otan place les intérêts de notre pays à la remorque de puissances étrangères assoiffées de guerres contre les peuples qui ne veulent pas se soumettre aux injonctions de l’oligarchie mondialiste. Des puissances en quête de conquêtes de nouveaux territoires, de confrontations militaires de grande envergure avec la Russie et la Chine dont l’anéantissement est recherché. La France et les Français ont-ils le moindre intérêt à se laisser entraîner dans de telles aventures ?

                                  Sortir de l’Otan tout court ne sert pas non plus à grand chose quand on décide dans le même temps de rester embarbelé dans le piège tentaculaire de l’Union Européenne puisque les textes officiels de l’UE précisent bien, en toutes lettres, depuis quelques années déjà, que la politique de défense de chacun des pays membres de l’UE est placée automatiquement sous la houlette de l’Otan !

                                  J’estime pour ma part que seules les candidatures plaçant la sortie de la France de l’UE, de l’euro, de l’Otan, et du joug des grandes sociétés capitalistes qui étranglent notre peuple sont dignes d’intérêt.

                                  Tout le reste n’est que mensonges, pièges et trahisons !


                                  • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 19 décembre 2021 19:50

                                    @cettegrenouille-là

                                    petite correction, dans le dernier §, en m’excusant auprès des lecteurs pour la phrase bancale que je leur ai infligée.

                                    J’estime pour ma part que seules les candidatures plaçant au coeur du projet politique qu’elles défendent la sortie de la France de l’UE, de l’euro, de l’Otan, et du joug des grandes sociétés capitalistes qui étranglent notre peuple sont dignes d’intérêt.

                                    Tout le reste n’est que mensonges, pièges et trahisons.


                                  • beo111 beo111 19 décembre 2021 20:10

                                    @cettegrenouille-là

                                    Mouais je sais pas. En ce qui concerne l’UE il faut tout de même voir qu’un gouvernement nationaliste peut bloquer tout ce qu’il veut au niveau du Conseil européen, surtout s’il s’agit d’un gros pays comme la France. Et le Conseil européen est l’organe le plus important.

                                    Donc avec un gouvernement nationaliste on pourrait profiter de tout ce que l’UE apporte de bon (ou en tout cas de significatif), et bloquer tout ce qui nous embête. Quitte à se barrer si un jour on nous manque de respect.

                                    Je trouve que cette posture est beaucoup plus saine que celle de partir à tout prix, qui n’est au final que du macronisme inversé, mais au final une sorte de macronisme tout de même.

                                    Macron, c’est l’Europe à tout prix, donc les autres pays savent que dans tous les cas il y restera ; il est donc possible de s’essuyer les pieds dessus, ce qu’ils font d’ailleurs.

                                    Mais le Frexit à tout prix, là les partenaires savent qu’ils n’ont rien à attendre de la France, bonjour l’ambiance.


                                  • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 20 décembre 2021 06:39

                                    @beo111

                                    Bonjour beo111

                                    ".Donc, avec un gouvernement nationaliste on pourrait profiter de tout ce que l’UE apporte de bon (ou en tout cas de significatif), et bloquer tout ce qui nous embête. Quitte à se barrer si un jour on nous manque de respect."

                                    Merci pour votre commentaire

                                    A part les milliards prélevés chaque année sur notre budget national au profit d’autres états de l’UE, la mise de nos forces armées à la remorque des plans de guerre de l’Otan contre la Russie et la Chine, la « concurrence libre et non faussée » qui autorise et organise la délocalisation massive de nos industries aux quatre coins de la planète, dans les pays qui maintiennent les travailleurs dans la misère en leur imposant des conditions de travail épouvantables afin d’accroître toujours plus les profits des actionnaires, la destruction de nos institutions républicaines et de nos services publics, la marchandisation du moindre espace - y compris les plus intimes- de notre société et de notre vie quotidienne, la liquidation de nos libertés individuelles et collectives, le contrôle absolu de tous les médias par les milliardaires et la mainmise sur l’information qui va avec, la destruction de notre langue nationale et de nos traditions, le pillage de notre patrimoine, la dictature sanitaire qui asservit le peuple, la nation et son budget au gonflement des profits des grandes sociétés pharmaceutiques quoi qu’il en coûte à la population, elle apporte quoi à nos concitoyens, l’Union Européenne ?

                                    Qu’est-ce qu’il y a de bon à garder ?

                                    On peut très bien sortir en bon ordre de l’UE, mieux que les Britanniques, sans nous fâcher avec nos voisins, et reprendre la maîtrise de notre économie et de notre destin. L’alternative, c’est l’appauvrissement généralisé de la population, la liquidation de nos libertés individuelles et collectives, le chaos économique et social, la confrontation militaire avec la Russie et la mise à la remorque de tous les plans de guerre de l’Otan...

                                    GJ


                                  • beo111 beo111 20 décembre 2021 09:33

                                    @cettegrenouille-là

                                    J’entends vos arguments mais je reste sur ma position. Le mieux est de travailler d’abord à sortir de l’OTAN, car la souveraineté est avant tout la souveraineté militaire. Et c’est surtout cette adhésion qui fait de nous des vassaux des ÉUA, dans une alliance qui n’a plus lieu d’être.

                                    Mais il vaut mieux rester en attendant dans l’UE, car trop de changement tue le changement, et la France n’a plus ses vingt ans.


                                  • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 20 décembre 2021 10:01

                                    @beo111

                                    « Mais il vaut mieux rester en attendant dans l’UE, car trop de changement tue le changement, et la France n’a plus ses vingt ans. »

                                    Merci pour votre commentaire.

                                    On ne se mettra pas d’accord là-dessus.

                                    Rester dans l’UE, c’est se condamner à rester dans l’incapacité de changer quoi que soit au cours des évènements et à la situation de notre pays entièrement placé sous la coupe de l’oligarchie mondialiste, des appétits et des plans diaboliques du grand capital, tous dissimulés derrière le rideau et les chimères de l’Union Européenne, de l’état d’urgence sanitaire, du sauvetage de la planète, des lois sur le climat ...., des discours bien-pensants, infatués et arrogants des politiciens de droite, et des discours foireux et trompeurs des politiciens de la fausse gôche.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité