• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Politiques & citoyens > La mondialisation indigne

La mondialisation indigne

Parti à Marseille à la rencontre des professionnels ce vendredi 15 mai, en compagnie de Philippe de Villiers et de Frédéric Nihous, je n’ai pu que constater à quel point pêcheurs, vignerons, camionneurs et fleuristes sont, comme tant d’autres, au fait de la mondialisation sauvage.

Arrivé le matin sur le port, les pêcheurs nous interpellent aussitôt, désespérés, eux qui sont interdits de pêche par la Commission européenne alors que sur 100 kilos de poisson consommés en France, 80 kilos ont été importés ! Il se propage un véritable mensonge sur le manque de ressources du monde maritime, qui fait le jeu des pays extra-européens. La Norvège pêche dix fois plus de cabillaud que toute l’Union européenne réunie ! Et les 4 millions d’euros d’aumône de Barnier n’y feront rien, la profession est en péril.

Même constat au contact d’un fleuriste, qui vend la rose 32 centimes. Pour vivre de son commerce, il ne peut pas l’acheter en France, où il paierai la rose varoise 30 centimes. Non, il est obligé de se fournir au Kenya, où la rose coûte 15 centimes, arrive en Hollande par avion, redescend sur Lyon en camion, et termine sa course à Marseille en bateau. Une belle leçon d’écologie ! Pourquoi le Kenya ? Les travailleurs y sont payés 50 euros par mois. Mais eux aussi sont menacés, car les producteurs comptent délocaliser sont peu chez leur voisin éthiopien, où le salarié se paie là bas moins de 25 euros…

Que dire du camionneur français d’Aubagne ? Lui qui coûte 3.800 euros par mois à son employeur, et ne travaille « que » 48 heures hedbomadaire. Les camionneurs lituaniens, très en vogue, travaillent par équipe de deux, 24h/24h, pour 700 euros par mois, tout comme les chauffeurs roumains, qui font des allers-retours d’Aubagne à Marseille nuit et jour, sans discontinuité.

Une visite honorable en Provence ne saurait se terminer sans la rencontre d’un vignoble. La encore, les perspectives sont très sombres. Informés par leurs syndicats, les viticulteurs savent que M. Barnier avait donné son accord au coupage du vin rosé, et que ce dernier est, à terme, condamné. Les AOC connaitront un peu de répit face aux vins de pays, mais pour combien de temps ?

Voilà tout le paradoxe d’une Europe qui, au nom d’une idéologie mondialiste, accable nos économies de contraintes, de taxes, et de normes, alors qu’elle les expose dans le même temps à la concurrence avec des pays qui n’ont aucune contrainte à respecter, pas même sociales. De pays qui -comme la Chine, le Niger ou la Bulgarie- font même travailler des enfants.

Quel mal y a-t-il à mettre en place des droits compensateurs ? Il y a au contraire urgence. Contrairement aux apparences, l’Europe du couple Sarkozy-Merkel nous a précipité dans la crise, avec une récession annoncée de 2,5% pour l’année 2009, soit bien plus que les Etats-Unis qui devraient connaître 1,6% de recul.

Rééquilibrer les échanges internationaux, c’est en somme permettre à chacun de pouvoir vivre de son travail, mais aussi faire en sorte que les pays puissent se nourrir de leur propre agriculture, conserver leurs industries. Penser global pour agir local, voilà le vrai acte économique et écologique de demain.
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.32/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • c.d.g. 21 mai 2009 10:40

    1) Pour les pecheurs, il suffirai de les laisser exterminer tous les poissons puisque c est ce qu ils demandent. C est sur que d ici 10-15 ans le probleme serait resolu : il n y aura plus rien a pecher et ils viendront pleurer dans les jupes de maman etat (ou europe) pour avoir de quoi vivre

    2) pour les viticulteurs, leur probleme majeur c est que les gens boivent moins de vin. Ca date d ailleurs pas d aujourd hui. Comparez la conso francaise en 1950 et maintenant. Mettre leur probleme sur le dos de l europe/mondialisation ne resoudra rien mais permet d avoir des voix. La repression sur l alcool (en particulier au volant) c est vos alliés de l UMP (chirac et sarkozy)

    3) l europe permet certes a des lituaninens de venir travailler en France (meme si ca m etonnerai qu ils fassent toute la nuit des navettes aubagne/marseille non stop. Reflechissez ! Il y a environ 20 km entre les 2. Autrement dit avec l autoroute moins de 30 min en camion. Soit une dizaine d aller retour par nuit. Ils vont transporter quoi pour atteindre un tel volume ???
    Sans compter qu il serait plus economique de prendre un camion plus gros que de faire la navette avec 2 petits)

    4) l europe ca permet aussi aux francais qui n ont pas d avenir dans leur pays sclerosé de pouvoir s installer ailleurs. Combien de francais en angletterre, en allemagne, au luxembourg ?
    Qui est en position de bloquer les projets UMP de censure de l internet ? La seule opposition a HADOPI c est celle du parlement europeen !
    Je suppose que vous etes pour la republique populaire de france comme vos alliés UMP


    • dup 22 mai 2009 07:48

      bon commentaire qui mérite réponse .

      l’intention de protéger les poisson est louable , mais comment dans le même temps on encourage les gros chalutiers qui EUX détruisent les fonds par des filets longs de km. La récolte de ces bateaux industrie sera pas redistribué avec les petits pêcheurs ,mais ira quelque part dans un fond financier anonyme. Les petits pêcheurs qui faisaient vivre toute une communauté deviendra chômeur ,ville fantôme avec des assistés .Tout cela déterminé par des fonctionnaires gracement payés , souvent incompétants , loin du problème et agissant pour des lobbys puissants. Voilà un beau sophisme à la sauce Bruxelloise.

      pour les viticulteurs , je travaille à absorber les surplus de production . Si certes la consomation a un peu diminué ,on peut pas dire qu’elle est beaucoup moindre . Par habitant oui , mais la population a augmenté.

      votre exemple du camionneur Lithuanien est comme le plombier Polonais. C’est l’exemple classique du dumping . le dumping c’est chouette ,ça permet d’acheter moins cher , tant que cela arrive pas à moi même !!! c’est l’egoisme errigé à la vertu d’une science . Nous sommes tous tantôt client , tantôt fournisseur . Tout fonctionne par vase communiquant. A force d’acheter au moins cher , on gagnera FORCEMENT moins . Le jeu marche un temps et pour certains domaines ,mais c’est un jeu dangeureux dont les avantages suivent une courbe de Gauss. Je parle pas non plus des asperges du Perou qui ont besoin de 7 L de kerosène pour finir sur votre table. Tout ceci est basé sur de l’ignorance même s’il y a des benéfices à court terme.

      autre betise : il a toujours été possible pour un Français de s’établir dans un pays voisin . Il y a une petite contrainte , des contingeants , mais c’est assez normal et c’est encore ainsi même aujourd’hui contraiement à ce que vous pensez . On voyage à travers l’Europe librement depuis bien avant Bruxelle. C’est un simple mensonge de plus ! voilà pourquoi je fais AUCUNE confiance à l’oligarchie autoproclamée .

      pour ce qui est des Hadopis et leur clones , vous aurez des suprises avec les Merkels , les Sarkos et autres .Je sens une naiveté incommensurable chez des gens qui prônent des sociétés grégaires . La perte de la liberté est au bout


    • Kalki Kalki 21 mai 2009 12:06

      OUaip des droits compensateur : dans les 2 sens :d c’est beau la mondialisation

      On peut aussi parler : juste par exemple (il y en a d’autres) des exportations européennes qui tue l’agriculture des pays d’Afrique. Car làaussi c’est question de prix.

      http://www.afrik.com/article7694.html

      http://www.rfi.fr/fichiers/MFI/EconomieDeveloppement/841.asp

      Quel mal il y a t’il àse dire que quand il y aura plus de pétrole (ou trop chère ) pour les transports de marchandise : alors on va se retrouver « de force » avec une économie beaucoup moins mondialisé, beaucoup moins globalisé, et dépendant du marché ( et de la concurrence entre état).


      • Montagnais Montagnais 21 mai 2009 12:09

        Il faut être arymaspe au monoculaire à l’envers pour ne pas voir que la mondialisation, ruse de capitalistes drogués au pognon, trop-plein de toutes les jarres d’Anésidora, est grosse d’une crise auprès de laquelle le petit Holokauteo financier en cours apparaîtra comme un bien innocent divertissement.

        Faut-il le répéter ? Jusqu’à quand marins, ouvriers et paysans de nos contrées pourront-ils résister à la concurrence des multitudes à 3 € par jour, dans un contexte d’« économie mondialisée » ?

        Les chiffres d’ILO sont formels, plus de quatre milliards de travailleurs sont à moins de 4 fifelins, un milliard et demi à 1..

        Candidat heureux aux dernières législatives, j’ai pu aisément démontrer qu’environ 1% des votants seulement partageaient ces idées dénonçant les idéologies de la mondialisation.

        Il est vrai que c’était en 2007, avant les premiers craquements.

        Pas besoin de jouer les Cassandres, attendons le dénouement.


        • Internaute Internaute 21 mai 2009 12:23

          Votre position politique est la bonne. Malheureusement l’intro sur les pêcheurs est mal choisie. Les quotas de pêche sont là pour des raisons techniques et non pas économiques ni politiques. C’est le mauvais combat. Que les autres pêchent sans entraves ne change rien au problème.

          Bien avant l’Europe et les quotas les conserveries de Concarneau ont fermé par manque de pêche, tout simplement parcequ’il n’y a avait plus assez de poissons ni en mer du Nord, ni dans les eaux canadiennes.

          Sinon, d’accord avec tout le reste et encore plus.

          Le commerce international doit être réduit à un commerce de complément et ne pas être un commerce de remplacement.

          Que fait de Villiers à l’UMP ? Rassemblez-vous avec le FN et Dupont-Aignan et vous serez plus fort que le PS.

          Bonne chance !


          • Montagnais Montagnais 21 mai 2009 13:18

            Vraie bonne question : que fait de Villiers avec Zébulon ?

            De Villiers ne serait-il pas entré dans la catégorie des politiques tels que McLuhan les définit : Politics offers Yesterday’s answers to today’s questions


          • Christoff_M Christoff_M 22 mai 2009 03:05

            pourquoi a t on démoli le mur de l’est pour aller chercher des marchés ailleurs, pour trouver des petites mains pas chères et des zones à bas prix pour implanter des filiales d’usines internationales...

            les neuneus croyaient que c’étaient pour la liberté et la démocratie, le progrès que nous amenions à ces pauvres indigènes, communistes en plus, vous vous rendez compte meme pas au courant que l’on pouvait gagner de l’argent avec la bourse !!


            • Montagnais Montagnais 6 juin 2009 00:46

              Vrai, pas la peine de travailler dans les vignes... suffit d’investir dans la vigne.


            • décurion 22 mai 2009 09:51

              « Europe qui, au nom d’une idéologie mondialiste »
              L’homme politique, qui écrit cela, allez savoir pourquoi, j’ai du mal à le prendre au sérieux.
              Que le troupeau de Gnou, avec qui je suis sensé brouter ait le ceveau « Tfuniser » au point d’y croire, je veux bien, mais que la mondialisation puisse être une idéologie pour ceux qui la conduisent aux sons des flonflons, voilà qui serait cocasse.
              Instaurer une « saine » concurrence entre les pays, faire que les pays riches soient les clients des pays pauvres, que ces derniers devenus riches deviennent clents à leur tour, résulte d’un calcul interessé. La seule croyance révélée, c’est la malignité poussée à l’extrème, fasse à la naïveté.
              Je trouve singulier, que l’on veuille contrer les effets de la mondialisation, « Rééquilibrer les échanges internationaux, » sans s’attaquer au mythe qui tend à faire croire que mondialisation = progrès = bien être.
              La mondialisation, n’est qu’un énième moyen du capitalisme, comme la libéralisation des services publics, qui finiront externaliser, mondialiser, contre le bon gré de nos politiques qui seront toujours là pour nous enseigner, comment se laisser envahir, pour mieux résister.


              • philippe montagne 23 mai 2009 06:36

                allez, encore un article populiste de fonctionnaire-politicien qui n’a jamais connu le monde du travail.

                il n’a rien compris , cet enieme adepte franchouillard de la ligne maginot.


                mais combien de fois faudra-t-il que la france soit defaite pour que nous comprenions qu’il ne sert a rien de s’opposer au progres, qui plus est pour de mauvaises raisons [manque de confiance en soi s’une nation en declin, baratin populiste de politiciens et fonctionnaires qui epuisent les ressources de la nation, protection de leurs privilleges]

                les normes ? l’europe cree des normes qui sont en fait pour la protection du consommateur et des fabricants europeens ., des barrieres a l’entree en somme. 
                evidemment, les francais , eternels adolescents attardes, n’y voient que des contraintes, resultat, les industries et les emplois proteges par ces normes sont les allemandes, qui elles ont bien compris l’enjeu,et truffent les comites europeens de leurs compatriotes, les normes europeennes devenant finalement des normes allemandes. pendant ce temps la, les politiciens retrogrades a la de villiers ou partrick louis y vont de leur refrain sur la france victime, quelle tristesse !

                les taxes ? la france est le premier recepteur de subventions europennes, basees sur des taxes qui n’accablent pas les francais, 
                au contraire, c’est notre propre etat, regions [oui, mr de villiers], departements ,communes ,qui nous accablent de taxes pour payer la plethore de fonctionnaires inutiles,et leur palais de 
                « rois-N »,comme on disait -fort injustement- a l’epoque 

                pendant ce temps-la, la france brille par son absence des toutes les industries d’avenir , technologies de l’environnement, biotechnologies,eoliennes, energie solaire, batteries electriques,,,,

                normal, quels entreprises francaises peuvent amasser assez de fonds apres avoir paye tous ces impots inutiles ????

                quand auront nous des dirigeants capables de comprendres les enjeux mondiaux,reformer la france et la positionner a nouveau comme pays comptetitif et desirant concourrir au lieu de de pleurnicher comme des pleutres ?
                et non plus, des politiciens qui ne savent que depenser la richesse de la nation sans honte et discernement, 
                quand ??





                • Montagnais Montagnais 6 juin 2009 00:54

                  « cet enieme adepte franchouillard de la ligne maginot. » dites-vous..

                  Qu’est ce que ça vient foutre là-dedans, votre commentaire de pissotière ?

                  Franchouillard. ; Franchouillard.. Si on vous traite de râclure d’encrier ou pisse l’UMP (ou l’UMPS), vous allez aimer, vous le grouillot stipendié ?

                  Rompez.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires