• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Politiques & citoyens > Lettre ouverte à Michèle Alliot-Marie : Il faut libérer René (...)

Lettre ouverte à Michèle Alliot-Marie : Il faut libérer René Galinier

Madame le Ministre d’État,

Parce que vous avez toujours incarné à mes yeux le plus grand sens de l’État et des valeurs républicaines, je me permets aujourd’hui de vous interpeller à propos de l’effet désastreux auprès de la population du maintien en détention de René GALINIER.

Il me paraît plus que jamais indispensable de restaurer la confiance des français envers leur Justice. Il ne s’agit pas là d’un domaine parmi tant d’autres mais sans doute de la mission la plus importante de l’État.

Or, cette confiance doit reposer sur la certitude que la Justice est à la fois égale pour tous les justiciables et qu’elle est cohérente. La détention de René GALINIER révèle malheureusement une double incohérence et une grande inégalité.

D’abord, elle est incohérente par rapport à la politique mise en œuvre par notre majorité. La loi pénitentiaire a voulu à juste titre trouver des solutions à la surpopulation carcérale. Nous avons, avant même cette loi, diminué le nombre des détentions préventives et nous avons à travers elle développé les aménagements de peines et les peines de substitution comme le bracelet électronique. René GALINIER est un homme âgé. Les faits qui lui sont reprochés n’ont d’existence que dans la mesure où il a été victime d’un délit, une intrusion en vue d’un cambriolage. Il n’a pas d’antécédent, ne nie pas les faits et sa mise en liberté ne pose aucun problème de dangerosité ou d’entrave à l’enquête. Qui plus est, il semble détenu en raison de son acte et d’après des informations télévisées à cause de propos « racistes » qu’il aurait tenus. Autrement dit, on confond dans cette affaire une détention préventive inutile avec une punition exemplaire avant jugement. René GALINIER occupe donc actuellement une cellule quand tant d’autres plus dangereux sont en liberté.

En second lieu, les décisions qui sont prises dans différentes juridictions et à propos de délinquants ou de criminels distincts sont également incohérentes. Le jour même où l’on apprend le maintien en détention de René GALINIER, l’AFP nous révèle qu’à Nîmes un juge a remis en liberté un homme poursuivi pour viol sur mineur. Aujourd’hui on découvre avec effarement que deux des agresseurs des policiers de Corbeil qui ont frappé ceux-ci à coups de marteau ont été remis en liberté. On peut pourtant dans ces deux cas suspecter la dangerosité et craindre des contacts extérieurs contraires à l’intérêt de l’enquête. En remontant davantage dans le temps, on pourrait également s’étonner que la France ait laissé se soustraire à la Justice des terroristes d’extrême gauche accusés d’assassinat sur des policiers en Italie. Il est vrai qu’elle a accepté la libération ou la semi liberté pour les assassins de Georges BESSE et du Général AUDRAN, eux aussi activistes d’extrême gauche.

La question se pose donc de savoir qui est aujourd’hui puissant ou misérable pour que les jugements de Cour lui soient ou non favorables. À l’heure où des quartiers sont soumis à la loi des trafiquants de drogue qui cherchent à en évincer la police, à l’heure où de plus en plus de personnes âgées sont agressées chez elles, notamment à travers le processus du home jacking, est-il acceptable que la Justice soit plus clémente envers un jeune agresseur de policier qu’à l’égard d’un homme âgé qui est davantage une victime qu’un coupable ?

Dans l’espoir que vous voudrez bien, dans la limite qu’impose l’indépendance de l’autorité judiciaire, donner suite à cette interpellation,

Je vous prie de bien vouloir agréer, Madame le Ministre d’État, l’expression de ma haute considération.


Moyenne des avis sur cet article :  3.31/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

99 réactions à cet article    


  • Catherine Segurane Catherine Segurane 19 août 2010 15:57

    Il faudrait élire les juges.


    • Christian Vanneste Christian Vanneste 19 août 2010 16:06

      Je suis pour.


    • anvil mac lipton anvil mac lipton 19 août 2010 17:20

      « Il faudrait élire les juges » ?
      Non, car comme aux Etats-Unis (dans les états où les juges sont élus), les juges iraient alors dans le sens de l’opinion populaire, et non dans celui de la Justice. l’élection des juges est l’un des leurres d’un mouvement vers un plus grand équilibre de la Justice.

      Il est certain que le mode de nomination des juges est problématique, mais le principe de l’élection reste discutable. Si la Constituante de 1790 statue sur l’élection des juges, c’est pour briser la transmission héréditaire des charges de justice et, dans une moindre mesure, d’assurer la représentativité des juges. Ce principe est (en partie) respecté par la désignation des jurés d’assise. De 1802 à 1882, il n’y a plus d’élection des juges.

      Le pouvoir judiciaire est un pouvoir indépendant (enfin, qui doit l’être) du pouvoir legislatif et du pouvoir exécutif. En venir à l’élection des juges reviendrait à redonner aux partis politiques la main sur le judiciaire, car aucun candidat indépendant ne pourrait assurer un financement suffisant d’une campagne électorale. Et certaines décisions seraient biaisées par la volonté de se faire réélire d’un magistrat (voir par exemple l’absence de hausse d’impôt locaux les années précédant une échéance électorale).
      Actuellement, les juges sont recrutés par concours. Que certains juges ne soient pas assez « compétent », ou non responsables de leurs décisions erronées (c.f. Outreau) sont certes des problèmes auxquels il faudrait apporter une solution. Mais plutôt que d’en passer à une modification populiste qui serait préjudiciable d’une part à l’égalité devant la loi (selon qu’on serait jugé à Marseille, à Lyon ou à Paris, on serait condamné diversement) de tous les citoyens (de nationalité française ou non) et d’autre part à la qualité du travail judiciaire (les magistrats restent longtemps en poste et se spécialisent), il faudrait plutôt créer des organismes indépendants (de la magistrature) de contrôle de l’activité judiciaire, comme la CNDS dans le cas de la police.

      Par contre, afin de rendre le parquet indépendant de l’exécutif, il serait peut-être intéressant de faire élire les procureurs, que ce soit au suffrage universel direct ou à un suffrage indirect (comme les sénateurs).

      Enfin, ça ferait valablement l’objet d’un long débat en soi, car effectivement, al situation actuelle de la Justice en France n’est pas forcément satisfaisante.


    • Yann Amare 20 août 2010 10:52

      Monsieur Vaneste,
      Soit vous êtes quelqu’un qui a l’habitude de faire des déclarations sur des sujets dont vous n’avez pas la moindre information soit vous commencer à être atteint par un mal dû à votre grand âge que l’on appelle sucrer les fraises c’est à dire le gâtisme...Quand on prend connaissance des circonstances de ce triste fait divers on comprend pourquoi on a décidé de maintenir ce monsieur en détention...Je reproduis ici un commentaire trouvé sur AVTV

      " la vérité, c’est que si ce Monsieur Galinier est toujours sous les verrous, selon les propos du procureur, ce n’est pas pour rien.

      Il n’y a pas à proprement parler de légitime défense, puisque sa famille n’était pas là à défendre, il était armé d’un fusil de chasse, face à deux adolescentes de 15 et 16 ans, qu’il a surprises, agenouillées, occupées à fouiller dans ses affaires, désarmées et démunies d’outillage.
      Il a tiré à deux reprises, avec des cartouches de chevrotines...
      Le résultat, raconté par le premier témoin sur les lieux, a vu l’une d’elle, « les tripes à l’air » qui rampait sur le sol entre deux portes.
      Auparavant, Monsieur Galinier avait vu une main qui essayait d’ouvrir le volet entrebâillé.
      Elles sont entrées ensuite par une fenêtre sur l’arrière de la maison.
      Entre temps, monsieur Galinier, armé, n’a à aucun moment manifesté sa présence pour les dissuader d’entrer, et a attendu qu’elles soient à l’intérieur de la maison pour les coincer.
      un bon « Algérie Française », quoi, et qui n’a pas compris pourquoi les Algériens n’ont plus voulu d’eux, et qui fait ici ce que là bas ils s’autorisaient."

      Vous défendez un dangereux criminel Mr Galinier, qui sous prétexte de légitime défense (ce qui est faux il n’était pas du tout en danger) a abattu froidement à la chevrotine 2 gamines de 15 ans sans armes, sous prétexte qu’elles essayaient de chaparder des babioles chez lui...

      En défendant ce crime odieux vous vous en rendez complice, vous vous rendez coupable d’apologie de crime en excusant cet acte sans commune mesure avec de légitimes moyens de se défendre contre une intrusion dans son domicile...En tant qu’élu de la République vous êtes censé défendre la loi et l’ordre (puisque vous avez le pouvoir de légiférer) et non pas de promouvoir la self-défense et la justice privée autant qu’expéditive, nous ne sommes pas au Far-Ouest...

      Par conséquent nous français qui respectons la légitimité de la loi républicaine attendons de votre part un démenti formel de vos propos sinon des excuses publiques pour avoir fait une déclaration intempestive et non justifiée sur cette affaire sans avoir pris connaissance des détails consternants de ce dossier...


      Tenez le vous pour dit, je ne vous salue pas monsieur...


       smiley smiley smiley


    • Traroth Traroth 20 août 2010 13:50

      « Il faudrait comprendre que l’opinion EST la justice » : Rien n’est plus faut.

      « Nietsch explique très bien ce qu’est initialement la justice : c’est la vengence ni plus ni moins » : Je ne sais pas ce que dit « Nietsch », mais Nietzsche, lui, dit tout autre chose. Pour avoir une idée de son point de vue sur la justice :

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Nietzsche#Le_droit

      "le rôle de la justice est alors de contenir les débordements violents du ressentiment et de la vengeance, et d’imprimer en l’homme, si besoin par la force, un point de vue juridique qui le sépare de ses réactions immédiates (préjudices contre préjudices, violence contre violence) et l’amène à se concevoir comme un être responsable devant la loi"

      Merci d’avoir joué... smiley


    • galien 20 août 2010 14:06

      Traroth,
      Peut être ce qu’a voulu dire Passou, c’est que bien que l’institution judiciaire soit un tampon, temporel et physique entre le respect du droit et la vindicte populaire, elle appuis tout de même sur un corpus idéologique de nature politique.
      La justice ne devrait pas être considérée un sanctuaire intemporel et immanent (reste de notre culture judéo-chrétienne) mais une institution démocratique, par définition, mutable.


    • friedrich 20 août 2010 17:02

      Yann, merci pour ces précisions qui glacent le sang. On a donc bel et bien à faire à un homicide, et sur mineurs pour couronner le tout. Je retire ce que j’ ai dit plus haut (on s’ en fout de sa gueule), ce type doit être jugé et condamné. Je ne sais pas comment ce député, auteur de cette apologie du meurtre, peut se regarder dans le miroir. 


      Ce n’ est d’ ailleurs pas sa première énormité, allez sur sa page wikipedia, c’ est assez flippant :



    • friedrich 20 août 2010 17:10

      homicide volontaire.... grrr... c’ est chiant qu’ on puisse pas éditer sur avox :/


    • galien 20 août 2010 17:49

      @friedrich mais bien évidement, difficile d’être plus inepte, j’ose préférer croire à de la provocation.
      Cela ne vous pas arrivé à l’esprit que les vrai coupables sont les parents qui envoient leurs deux filles prendre de gros risques en allant cambrioler.

      Personne n’est venu les chercher à l’hôpital d’ailleurs, ce ne sont pas eux les monstres ?


    • friedrich 20 août 2010 18:05
      Si on suivait votre logique, on pourrait tout autant dire après une critique des nazis : ce ne sont pas plutôt les dénonciateurs des juifs les monstres ?

      Un peu faiblarde votre argumentation

    • Traroth Traroth 20 août 2010 18:06

      @friedrich : oui, c’est un habitué des propos homophobes, et il cachetonne pour les majors, aussi, à l’occasion, comme quand il était rapporteur de la loi DADVSI, écrite chez Vivendi Universal. Pour HADOPI, il a retourné sa veste, allez savoir pourquoi. Ces deux lois finiront pourtant dans la même poubelle...


    • Traroth Traroth 20 août 2010 18:14

      Enfin quand je dis que pour HADOPI, il a retourné sa veste, je m’entends : il a écrit sur Agoravox un article où il exprimait tout le mal qu’il pensait de cette loi, beaucoup trop tard pour que ça puisse avoir le moindre impact sur un vote à l’Assemblée ou au Sénat (en dehors de son vote « contre »). Et j’ai bien l’impression que son indignation s’est arrêtée là.


    • friedrich 20 août 2010 18:51
      j’ ai toujours trouvé cet acharnement de certains mâles dominants contre les homosexuels assez suspect, en particulier lorsqu’ il s’ accompagne de théories sexuelles fumeuses comme les siennes (éphébophilie par-ci, pédérastie par-là, bla bla bla). En tout cas il a l’ air bien passionné par son sujet le bohnomme... Je n’ irai cependant pas jusqu’ à enquêter pour savoir si monsieur le député cherche aussi des porteurs de bagages sur certains sites colorés....

    • antirouille 20 août 2010 19:50

      @Yann Amare  

       

      Tout ce qu’énonce M. Vanneste est exact et vérifiable. Ce qui est loin d’être le cas de vos quasi-élucubrations. Les rumeurs qui font des présumées cambrioleuses des ados mineures ne sont à prendre que pour telles. Le procureur parle de « jeunes femmes » et non de jeunes filles ou de fillettes. Tout ce que l’on sait (procureur dixit) c’est que l’une d’elle impliquée dans un fait de vol aurait 18 ans (apparemment selon ses dires à elle et qui dates peut-être déjà un peu, n’a-t-elle pas voulu se rajeunir et ainsi passer pour mineure et donc quasiment intouchable ?

       

      Rien que le fait de rapporter des faits non établis vous décrédibilise.

       

      A bon entendeur !


    • Naja Naja 20 août 2010 22:05

      @ antirouille,

      « Tout ce qu’énonce M. Vanneste est exact et vérifiable. »

      Hum, je serais curieuse de savoir où vérifier l’affirmation selon laquelle les agressions de personnes âgées à leur domicile sont en augmentation.
      A ma connaissance, aucune des données rendues publiques sur la délinquance ne précisent l’âge des victimes d’agressions, quelle qu’elles soient, sauf dans le cas où « sur mineur de 15 ans » fait partie de la qualification de l’infraction.

      Je ne suis pas certaine que par « home jacking », l’auteur entende « violences commises à l’occasion d’un vol au domicile d’un particulier », mais si tel est le cas, je suis un peu étonnée de lire que ces faits seraient en augmentation. Car d’après les données mises à disposition par le ministère de l’intérieur, je ne vois aucune tendance notable depuis 5 ans dans les variations du nombre des trois infractions correspondant à de tels forfaits (vols à main armée contre des particuliers à leur domicile, vol à l’arme blanche contre des particuliers à leur domicile, vols violents sans arme contre des particuliers à leur domicile).
      3002
      infractions constatées en 2004, 2902 en 2005, 2689 en 2006, 3245 en 2007, 3518 en 2008 et 2765 en 2009.
      http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/statistiques/criminal ite

      Mais après tout, peut-être cette constance générale cache en réalité une augmentation des violences commises à l’encontre des personnes âgées à leur domicile...
      M’est plutôt avis que tout à sa volonté de défendre M. Galinier, M. Vanneste ne s’est même pas posé la question de la véracité de ses dires en affirmant que « de plus en plus de personnes âgées sont agressées chez elles, notamment à travers le processus du home jacking ».


    • antirouille 21 août 2010 22:28

      @Naja.

      Je me moque des statistiques, elles n’ont aucune dimension humaine et on peut leur faire dire n’importe quoi, quand je dis que ce qu’avance M. Vanneste est vrai, je fais référence à ses assertions concernant les jugements rendus et les interventions de nos politiques sur certains individus. Et ça c’est compréhensible et vérifiable même quand on n’a pas fait l’X.

      Cordialement.


    • Céphale Céphale 19 août 2010 16:03

      J’étais du même avis que M. Vanneste, bien que n’étant pas du même bord que lui, avant de voir hier au journal télévisé de France-2 quelques hommes du village de René Galinier qui le soutenaient en osant dire qu’il avait bien le droit de se faire justice lui-même, d’autant plus que les cambrioleuses n’en étaient pas à leur coup d’essai.

      La détention préventive n’est pas justifiée, certes, ni par la dangerosité de l’individu, ni par le risque qu’il fasse disparaître des preuves à charge. Tant que la justice n’a pas tranché, il est présumé innocent. Néanmoins, en entendant ces hommes dire qu’à sa place ils auraient agi de même, j’ai pensé que s’il sortait de prison il serait porté en triomphe. Pour le coup ce serait un beau scandale. Le remède ne serait-il pas pire que le mal ? Cruel dilemme pour le juge de la cour d’appel de Montpellier.

      • TDK1 TDK1 19 août 2010 16:46

        Le juge ne doit il pas dire le droit ?


      • galien 20 août 2010 13:00

        Si vous préconisez une justice de précaution, basée sur les supputations, je vous invite a dénoncer au plus vite tous vos compatriotes ayant dérapé verbalement, émis des opinions politiques non conformes, ou pire fait des blagues à caractère xénophobe.

        Je vous invite donner un nom sur deux glanés sur le bottin de votre ville et de vite les transmettre à votre juge de proximité.

        Le problème avec l’institution judiciaire, c’est que la pire n’est jamais très loin, et toujours pavé de bonnes intentions.


      • galien 20 août 2010 13:38

        L’indépendance de la justice ne veux rien dire à partir du moment où l’on considère qu’elle n’est ni transcendante, ni immanente. La justice ce n’est ni le bien, ni le mal, c’est un institution.

        Ce qu’il faut, ce n’est pas l’indépendance totale des pouvoirs régaliens, mais leur imbrication en terme de contre pouvoir, c’est la seule façon de ne pas tomber dans un totalitarisme.

        Le pouvoir indépendant de tout, sauf de dieu oserais je dire, c’est le totalitarisme par définition.


      • jakback jakback 19 août 2010 16:36

        Lorsque la politique phagocyte les juges, les conséquences sont abérrantes.
        R.Galinier maintenu en détention, contre toute logique.
        Les 4 agresseurs de policiers avec intention de tuer ( coup de marteau sur la tête) en Essonne.
        Condamnés a la prison ferme, 3 et 6 mois, sans mandat de dépôt, résultat sortent libres du tribunal.
        MAM, vous ne servez a rien, comme temps d’autres avant vous.
        Juste une précision concernant les 2 cambrioleuses, a ce jour la gendarmerie ignore qui elles sont officiellement, (fichées) puis que chez les Roms de la région dont elles issues, personnes ne les connait, personne sur le territoire Français s’’est réclamé d’elles ! sans doutes sont elles des extra terrestres ?

        1

        • anvil mac lipton anvil mac lipton 19 août 2010 17:35

          Une fois n’est pas coutume, Calmos, je suis aprfaitemetn d’accord avec votre remarque de bon sens : « Pourquoi n’a-t-il pas tiré en l’air ? » au lieu de tirer sur les deux jeunes filles ?
          Ou pourquoi n’a-t’il tout simplement pas téléphoné à la police ?


        • jakback jakback 19 août 2010 18:07

          @Calmos,

          dans le cas suivant, vous feriez quoi ?
          http://www.youtube.com/watch?v=7yLk3XXB0_o&feature=player_embedded

          1

        • Fergus Fergus 19 août 2010 18:16

          Entièrement d’accord avec le commentaire d’Anvil que je salue, de même que Calmos.


        • Emile Red Emile Red 20 août 2010 09:45

          Me voilà en train de plusser Calmos...

          Il doit vraiment y avoir un problème climatique.


        • 2013 20 août 2010 12:16

          En plus d’être cambriolé, il aurait du abimer son plafond, avec le risque que ce dernier lui tombe dessus, le blessant (avec un degré de gravité important), et laissant tranquille les deux voleuses pour qu’elles prennent leur temps ?



        • Traroth Traroth 20 août 2010 13:53

          @Calmos : je partage totalement votre point de vue.


        • Traroth Traroth 20 août 2010 13:55

          Pour jakbak, un gars de 2m et 130 kg et 2 gamines de 15 ans, c’est la même chose. Que dire de plus ?


        • Petitou Petitou 20 août 2010 14:31

          Cet homme a visiblement péter les plombs et je ne vais pas lui jeter la pierre. Cela peut arriver à tout le monde. Qu’il ait tiré sur deux jeunes filles qu’est-ce que ça a de plus choquant que si c’était deux vieux gars tout moches ?
          Si quelqu’un entre chez moi, c’est sûr que je le reçois avec deux balles dans chaque genou et si il bouge encore je lui fait sauter les bras. On n’a pas le droit de se faire justice soi-même mais quand la justice est d’une lenteur extrême et la police idem que peut-on faire ?
          Par exemple il y a deux ans un homme était en train de se faire tabasser en bas de chez moi, apparemment un règlement de compte, lorsqu’il a commencé à appeler sa mère j’ai compris que c’était grave et j’ai appelé la gendarmerie. Ils ont mis 25 minutes à arriver, je les ai même rappelé au bout d’un quart d’heure et ils m’ont envoyé paître « il faut le temps qu’on arrive quand même ! » m’ont-ils dit. Heureusement que le type n’est pas mort mais c’est grâce à « l’indulgence » si l’on peut dire des agresseurs et en aucun cas des gendarmes. Depuis j’ai peur car je sais qu’en cas de problème sérieux, même en ayant fait appel aux forces de l’ordre, il y aura toujours un laps de temps d’un bon quart d’heure avant qu’ils interviennent, ce qui est beaucoup trop long. Je précise que la gendarmerie n’était qu’à un kilomètre de chez moi.
          Quant à ces deux jeunes filles c’est malheureux qu’elles aient été gravement blessées mais elles devaient bien s’attendre à ce que cela finisse par arriver. A mon avis chacune des deux parties doit en avoir ’gros sur la patate" et je ne pense pas que ce vieil homme soit particulièrement fier de ce qu’il a fait.


        • Traroth Traroth 20 août 2010 17:59

          "On n’a pas le droit de se faire justice soi-même mais quand la justice est d’une lenteur extrême et la police idem que peut-on faire ?" : Ce genre de logique se termine inéluctablement par le chaos. C’est exactement ce que je voulais dire dans des messages plus anciens :

          http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/fascisme-2-0-encore-un-effort-79606#forum2646271

          On est exactement dans la bonne trajectoire. Et après la guerre civile ? La tiers-mondisation. Le chemin est tout tracé.


        • barrere 22 août 2010 22:37

          « pourquoi n’ a t il pas appelé la police ? »"


          allo la police ? voila faut que je vous dise que je suis cambriolé !............là maintenant !...........comment je m’appelle ?..........euh mon adresse ?...........qu’est ce qu’elles font là ?.............quel age elles ont ?.............est ce qu’elles sont armées ?................magnez vous merde !!!!!!!!!!!!!!


        • TDK1 TDK1 19 août 2010 16:54

          Bravo monsieur Vanneste. Si vous mettez votre lettre avec appel à signatures, je pense que nous serons très nombreux à vous soutenir dans cette démarche. Je pense que le moment est particulièrement bien choisi pour ce faire. « On dit, dans les milieux autorisés » que MAM ambitionne un poste du côté de l’hôtel Matignon à l’occasion du prochain remaniement. Il est sûr qu’avec les remous de cet été, il ne va pas falloir faire l’objet de campagnes populaires si on veut rester en odeur de sainteté auprès de l’Élysée. Un « bon petit barouf » en ce moment, ce ne serait pas une bonne idée ? Vous même êtes relativement marqué à la « droite » de l’UMP,. cet électorat que l’on veut séduire...


          • leypanou 19 août 2010 16:57

            "La question se pose donc de savoir qui est aujourd’hui puissant ou misérable pour que les jugements de Cour lui soient ou non favorables" : vous êtes député d’un certain âge et vous semblez découvrir que la justice se comporte d’une manière incompréhensible du commun des mortels des fois ? L’affaire d’Outreau, un exemple parmi des milliers d’autres, ne vous dit rien ? Semblez-vous ignorer que la France est bien classée en Europe pour les détentions préventives ? Eh bien, bravo monsieur le Député.


            • Christian Vanneste Christian Vanneste 19 août 2010 17:08

              Permettez-moi de vous renvoyer vers un article écrit en avril 2007 en plein procès de Pierrot dit le fou qui avait sauvagement assassiné les jeunes Jeanne-Marie, Hedwige et Julie : j’appelle de mes voeux à la responsabilité des juges.

              http://vanneste.over-blog.org/article-6355613.html


            • Céphale Céphale 19 août 2010 17:12

              Dans l’espoir que vous voudrez bien, dans la limite qu’impose l’indépendance de l’autorité judiciaire, donner suite à cette interpellation....

              Plus faux-cul que lui, tu meurs !

              • anvil mac lipton anvil mac lipton 19 août 2010 17:33

                Monsieur Vanneste,
                Je suis très loin de partager toutes vos idées, mais j’ai pu par le passé apprécier certains de vos positionnements (par exemple sur hadopi, où vous demandiez des mesures applicables en pointant du doigt l’incohérence du projet de loi, je vous avais envoyé un mail de félicitations).

                Ici, par contre, je crois que vous faites fausse route.
                En effet, le problème ne se situe pas sur la décision de la police ou de la Justice, mais bien dans l’usage de l’arme à feu. En France, la possession d’armes à feu n’est encore pas suffisament rrèglementée. Pourquoi donc monsieur Galinier avait-il une arme chez lui ?
                Avait-il été menacé dans sa vie ?

                Le droit à la propriété n’est pas un droit de tuer, et ne saurait être une circonstance atténuante de quelque manière que ce soit pour une personne ayant tenté de (ou réussi à ) tuer une (ou plusieurs) autre(s) personne(s).
                Lorsque vous prétendez que monsieur Galinier est plus victime que coupable, vous faites à mon avis une erreur magistrale (sans mauvais jeu de mot sur la Justice).

                Par contre, il me semble que vous avez raison de pointer certaines incohérences quand à la remise en liberté de certains autres prévenus dans d’autres affaires, et sur le fait que ce monsieur pourrait être remis en liberté sous certaines conditions (devoir pointer au commissariat, interdiction de port d’arme, etc.) en raison d’éléments incitant à penser qu’il ne tentera pas de se soustrairte à la Justice.

                Les vrais problèmes dans tout ça sont :
                - l’engorgement des tribunaux,
                - la baisse des effectifs de police de proximité, ceux qui préviennent les délits, ne serait-ce que par leur présence,
                - la tolérance quand à la possession d’arme à feu en raison d’une tradition cynégétique en France.

                Indépendamment de mon désaccord avec vous quand à certains points de ce problème, je salue en vous un homme politique assez moderne pour publier sur internet, et pour accepter le débat avec les internautes. Y compris au risque de bousculer vos opinions et de vous en faire changer. En espérant y arriver :)


                • Céphale Céphale 19 août 2010 17:40

                  Netanya

                  Tant mieux que ce commentaire ait disparu. J’avoue que je n’avais pas compris.

                  • jakback jakback 19 août 2010 18:18

                    Mieux vaut faire le boucher que le veau, dit l’adage populaire. Mieux vaut être en prison qu’au cimetière,chacun ses gouts.
                    Mr Galinier a fait de la prévoyance, mais a lire certain posts, la prévoyance ne vaut que si elle sert les voyous.
                    A tous les gentils membres, je vous souhaite ce genre de situation, pour confirmer vos opinions
                    http://www.youtube.com/watch?v=7yLk3XXB0_o&feature=player_embedded

                    1

                    • Fergus Fergus 19 août 2010 18:34

                      Bonjour, M. Vanneste.

                      Je fais partie des gens qui condamnent régulièrement la détention provisoire dès lors qu’elle n’est justifiée par rien dans l’attente d’un procès. Et à ce titre ma première réaction allait dans le même sens que la vôtre.

                      Cela dit, qui parmi nous est au courant de tous les éléments qui figurent dans le dossier de l’affaire Galinier ? Que savons-nous réellement de l’attitude qu’il a eu vis-à-vis des policiers et de magistrats et des propos qu’il leur a tenus ? Autre chose : les deux jeunes filles étant dans un état grave qui a probablement choqué leurs proches, qui peut affirmer que la libération sous contrôle judiciaire de M. Galinier ne mettrait pas celui-ci en danger ?

                      A l’évidence des questions qui restent sans réponse. C’est pourquoi je m’en remets à la sagesse des juges.

                      Rien à voir avec ce qui précède : permettez-moi de vous féliciter pour votre sens de l’humour. En écrivant à Alliot-Marie qu’elle a « toujours incarné le plus grand sens de l’Etat et des valeurs républicaines », j’ai failli m’en pisser aux brages, ne serait-ce qu’en souvenir du rôle pour le moins ambigü qu’elle a joué dans l’affaire Clearstream, ou en me rappelant les rôle éminemment choquant et contraire à toute éthique qu’elle a joué dans l’affaire de Tarnac. Sans compter les lois de circonstance totalement bidon ! Il est vrai qu’elle fait partie des caciques de l’UMP, première ministrable dit-on, et qu’à ce titre cela vaut bien un coup de brosse à reluire !


                      • Céphale Céphale 19 août 2010 20:29

                        Fergus

                        Le score négatif de ton excellent commentaire montre que le député a fait venir ses partisans pour faire la claque.

                        Cordialement

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires