• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

1789

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 10 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • 1789 30 novembre 2009 13:02


    Cette campagne contre la grippe me donne une âme de poète : On va tous vous piquer.

    Voyez-vous, ce désastre,
    Je l’ai lu dans les astres.
    J’ai consulté ma boule,
    Je ne suis pas maboule.
    Ne soyez pas paniqués,
    On va tous vous piquer.

    Depuis plusieurs mois,
    On parle beaucoup de moi.
    J’ai commandé plein de lots,
    Moi, Roseline Bachelot.
    La grippe H1N1,
    C’est pas bénin.

    Cette pandémie
    Est notre ennemie
    Sans le vaccin,
    Sonne le tocsin.
    C’est immédiat
    Disent les médias.

    Avec les Préfets,
    Tout est fait.
    Tout est en place
    Pour faire face.
    Une seule injection
    Suffit contre l’infection.

    Faites l’attente,
    La grippe est latente.
    Soyez conscients
    Et surtout patients.
    Ne soyez pas alarmés
    S’il y a l’armée.

    Il faut qu’on pique
    Les sceptiques
    Ils sont vecteurs
    Du virus tueur
    Vive la solidarité
    Contre la mortalité.

    Cette campagne
    Au prix d’un champagne,
    Prix moyen,
    Pour chaque citoyen.
    C’est remarquable
    Et guère critiquable.

    On me dit collabo.
    Avec les labos.
    C’est du passé
    A ne pas ressasser.
    Pour le futur,
    Rien n’est sûr.

    C’est l’état d’urgence
    Pour la France.
    Si vous n’avez cure
    De la piqure,
    Je verrai Hortefeux,
    Pour le couvre-feu.

    Voyez-vous, ce désastre,
    Je l’ai lu dans les astres.
    J’ai consulté ma boule,
    Je ne suis pas maboule.
    Ne soyez pas paniqués,
    On va tous vous piquer.



  • 1789 30 novembre 2009 12:47

    Cette campagne grippale me donne une âme de poète :

    On va tous vous piquer.

    Voyez-vous, ce désastre,
    Je l’ai lu dans les astres.
    J’ai consulté ma boule,
    Je ne suis pas maboule.
    Ne soyez pas paniqués,
    On va tous vous piquer.

    Depuis plusieurs mois,
    On parle beaucoup de moi.
    J’ai commandé plein de lots,
    Moi, Roseline Bachelot.
    La grippe H1N1,
    C’est pas bénin.

    Cette pandémie
    Est notre ennemie
    Sans le vaccin,
    Sonne le tocsin.
    C’est immédiat
    Disent les médias.

    Avec les Préfets,
    Tout est fait.
    Tout est en place
    Pour faire face.
    Une seule injection
    Suffit contre l’infection.

    Faites l’attente,
    La grippe est latente.
    Soyez conscients
    Et surtout patients.
    Ne soyez pas alarmés
    S’il y a l’armée.

    Il faut qu’on pique
    Les sceptiques
    Ils sont vecteurs
    Du virus tueur
    Vive la solidarité
    Contre la mortalité.

    Cette campagne
    Au prix d’un champagne
    Pour chaque citoyen
    ( prix moyen ).
    C’est remarquable
    Et guère critiquable.

    On me dit collabo.
    Avec les labos.
    C’est du passé
    A ne pas ressasser.
    Pour le futur,
    Rien n’est sûr.

    C’est l’état d’urgence
    Pour la France.
    Si vous n’avez cure
    De la piqure,
    Je verrai Hortefeux,
    Pour le couvre-feu.

    Voyez-vous, ce désastre,
    Je l’ai lu dans les astres.
    J’ai consulté ma boule,
    Je ne suis pas maboule.
    Ne soyez pas paniqués,
    On va tous vous piquer.



  • 1789 28 novembre 2009 21:27

    Depuis que je lis des articles sur la grippe, j’ai fini par comprendre :
    Le virus esit sorti d’un labo : et si les dirigeants des grands pays savaient quel virus et quel labo ?
    Et s’il voulaient vraiment notre bien ?
    Et si le vaccin contre la grippe n’était qu’un prétexte pour nous protéger et qu’il n’était pas un vaccin contre la grippe ?
    Dans ce cas, tout est cohérent n’est-ce-pas ? Les chiffres de la grippe, on s’en fout, le rouge c’est ce qu’il faut pour la campagne, la menace est toujours là : il faut intensifier les capacités des centres, le Secret Défense sur les contrats, c’est le minimum, on ne peut pas rendre les labos responsables sur un truc pareil...
    Je vais finalement peut-être me faire vacciner.



  • 1789 28 novembre 2009 20:38

    En supposant que le choix se résume entre faire = pas bien et ne rien faire = pas bien , il fallait choisir le moins cher et le moins contraignant pour la population .Je pense que le choix gagnant était faire bien . Pour rester neutre , je vais dire que cette grippe a une gravité équivalente à la grippe saisonnière. Utiliser la même méthode pour la vaccination ( vaccin gratuit pour personnes à risque , pharmacies et médecins de famille ... ) + un peu d’information m’aurait paru plus raisonné que ce que je constate aujourd’hui. Mais c’est vrai que dans ce schéma, les français auraient oublié qu’ils disposaient du vaccin grâce à la prévoyance des instances sanitaires, alors qu’actuellement le risque d’oubli est plus faible



  • 1789 28 novembre 2009 20:21

    Concernant les vaccins achetés, je pense moi aussi qu’il risque d’en rester.
    Les utiliser pour vacciner les porcs d’élevage serait mal perçu. Les animaux de compagnie peut-être mieux.
    La solution de vendre les vaccins à un pays moins prévoyant ( je crois que les Pays-Bas sont en train de le faire ) peut paraitre la meilleure, mais c’est bassement mercantile et ça ne permet pas de mettre en exergue la générosité française.
    Il va donc falloir les donner. Mais la décision va être longue à venir car l’hiver n’est pas encore fini ( d’ailleurs, il n’a pas commencé ) et lorsque la décision arrivera il n’y aura plus de candidats dans l’hémisphère nord. Aussi, je ne vois guère de bénéficiaires potentiels, si ce n’est nos amis Africains que l’on pourra par la même occasion équiper de frigos...







Palmarès