• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

alex.nd

Ingénieur nantais...

Tableau de bord

  • Premier article le 16/05/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 11 13
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • alex.nd 6 juin 2013 00:41

    Certe, l’article est faible au niveau sources. 


    Cela dit votre exemple (dépenses de santé) ne permet absolument pas de comparer l’efficacité des services publics vis à vis des services privés. 

    Déjà parce que la valeur PIB est par nature pas un bon indicateur de comparaison. Puis, la répartition des couches sociales de la France n’a pas grand chose à voir avec celle des USA.
    Enfin, parce que les données ne précisent rien quant aux services de santé comparés. 
    Le Quatar score 1.9%. Dois je en conclure que le systeme (publique) quatari est plus performant ? 


  • alex.nd 6 juin 2013 00:09

    Même si l’article est assez naif et empirique dans ses exemples et son approche, le message est que chacun a son seuil de tolérance en terme d’imposition. On a tous un pourcentage limite pour lequel s’il est dépassé, il laissera un sentiment d’injustice et de vol. 


    Les politiques l’appelle aussi taxe confiscatoire. Naturellement, chacun à son propre seuil. 
    Et on remarque d’ailleurs, que plus on gagne d’argent, plus ce seuil, pour lequel l’imposition devient insupportable, diminue. 

    Alors oui, l’article a raison de dire qu’il existe une limite technique à l’imposition. Tout le débat consiste à mettre le curseur au bon endroit. En tout cas, comme le dit l’article, l’histoire a montrer à plusieurs reprises que dépasser ce certain seuil, avait des conséquences économiques négatives. 






  • alex.nd 5 juin 2013 23:46

    La nature humaine est telle que l’argent sera toujours un but, et non un moyen. On peut crier au scandale, inventer des règles, des lois, éduquer les gens, supprimer le capitalisme, combattre la cupidité, tuer ou menacer les plus riches, etc. 

    L’argent sera toujours un but. Le nier serait se mettre dans une situation de déni contre-productif. 





  • alex.nd 5 juin 2013 23:35
    • Ce n’est pas un jeu à somme nulle. L’état n’a pas 717 milliards de dette parce que le privé en a récupéré 720... De même que c’est un raccourci économiquement incomplet et gloablement faux de dire que les pauvres sont plus pauvres parce que les riches sont plus riches.
    • De manière un peu empirique, l’article ne fait que souligner que le rendement provenant de l’impot est une parabole inversée. Ce qui signifie qu’arriver à un certain seuil, l’impot n’est plus techniquement optimal, et au contraire, il y a perte d’argent. Cela devient meme contre-productif.
    •  L’impot n’est pas au service de la solidarité national. L’impot sert avant tout à financer des services : sécurité, éducations, routes, hopitaux, etc. qui du coup deviennent accessibles à ses citoyens, y compris les plus pauvres qui sans cela n’y auraient pas accés. 
    • Plutot que de se focaliser sur des problématiques de redistributions (trés franco-françaises), il y aurait probablement plus à gagner à se focaliser sur des problématiques de création. 
    • L’écart pauvres-riches est avant tout un problème de création, plus que de redistribution. C’est en substance ce que la majorité des rapports (vite jeté aux oubliettes) démontrent. Le dernier en date, le rapport Gallois.

  • alex.nd 25 juin 2007 17:03

    Très difficile lorsque ton stage rentre dans le cadre d’un calendrier scolaire serré où se joue une année à 5000€.

    Très difficle quand tu as des contraintes de logement, transport, etc.

    Pouvoir dire non n’est pas toujours un luxe que l’on a. Et très souvent un étudiant préfère « prendre sur lui 4 mois » pour en finir avec cette étape...







Palmarès



Agoravox.tv