• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

antoine

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • antoine 31 octobre 2009 01:33

     

    Bonjour à tous

    Après avoir attendu en vain quelques réactions qui ne sont pas venues, je me décide de continuer afin de déclencher des remous, et tant pis si elles ne sont pas toujours bonnes.

    Le poisson pourri d’abord par la tête ceci est malheureusement vrai :

    Suite au Concile Vatican II et surtout après la promulgation de La constitution pastorale Gaudium et Spes, le Vatican a entrepris auprès des États sous influence de la religion catholique un trafic d’influence a grande échelle, ceci dans le but de faire appliquer juridiquement sa doctrine sociale auprès des tribunaux civil et pénal.

    Depuis le début 1970 énormément de lois et de procédures ont été promulguées sur : - la famille – le mariage - le divorce -le recouvrement des pensions alimentaire – procédure avec la représentation obligatoire « incapable de défendre les droits fondamentaux des parties ».

    Toutes ces Lois et procédures sont totalement illégales et illégitimes elles violent la charte de l’ONU elles ont été tout de même votées ou décrétées par le pouvoir législatif et exécutif.

    Toujours pour appliquer la doctrine sociale de l’église qui est tout simplement le contre de l’État Providence ; et de faire financer les obligations des États par des pensions alimentaires a l’individu membre de la famille ou même par l’ex-membre (ex : prestation compensatoire).

    Ce trafic d’influence existe toujours, il est à tous les niveaux de l’intervention des papes à l’assemblée de l’ONU dont l’église n’a jamais signée la Charte et dont elle n’est pas membre - auprès d’association d’États comme l’Union Européenne qui applique sa doctrine traité UE (1992) - auprès des chef d’États – des parlements - des ONG - des associations – même localement ou l’influence de l’église conciliaire s’exerce devant les juridictions concernées.

    L’église conciliaire met toute sa force et sa puissance dans ce crime chaque fois que le Pape ou l’église conciliaire parle avec hypocrisie de la dignité de l’homme ou de sciences humaines c’est de la doctrine sociale qu’elle s’efforce de faire appliquer aux États les plus récalcitrants.

    Si l’instigatrice est l’église conciliaire, les États sont complices de l’instigation, depuis Vatican II des sommes considérables de plusieurs centaines de milliards d’euros de détournement et de soustractions de fonds privés vont directement dans les caisses des États qui appliquent la doctrine sociale, une très grande partie des minima-sociaux sont financés de cette façon.

    Les victimes se compte par dizaines de millions et probablement par centaines. C’est la plus grande escroquerie que l’histoire de l’humanité a connue.

    On s ’est servi du nom de Dieu qu’on a déshonoré bafoué, pour servir les touts puissants et oppresser les petits et de les rendre en servitude, ceci en détruisant la famille qui est pour Dieu sacrée « tu ne sépareras pas ce que Dieu a uni » c’est ce que dit le prêtre a chaque cérémonie de mariage et de se présenter comme le représentant de Saint Pierre et l’ultime affront pour l’éternel, que Dieu dans sa grande miséricorde puisse pardonner.

    Merci encore de pouvoir m’exprimer.



  • antoine 28 octobre 2009 11:14

    bonjour à tous
    excellent article

    Avant de commencer les lois et les commandements de Dieu sont applicables éternellement, que ça déplaise ou non à la commission pontificale.

    Vous vous demandez qui, la commission pontificale veut-elle manipuler et qui veut elle absoudre en énonçant des contre vérités.

    L’Eglise catholique a actuellement à des difficultés juridique avec sa doctrine sociale qu’elle a fait appliquer à de nombreux pays, notamment à l’union européenne.

    Les sciences humaines pour l’église catholique conciliaire, c’est sa doctrine sociale et sa constitution Gaudium et spee. Qui consiste à faire supporter pour l’individu membre de la famille les devoirs de l’Etat providence ; par des devoirs imaginaires de ; - subsides - de solidarité - de charité chrétienne obligée... 

    Violant la Charte de l’ONU et détruisant le tissu familiale du monde, provoquant la haine, le divorce et le malheur des enfants...

    Ceci bafoue, la morale chrétienne, la parole du Christ et les commandements de Dieu « donne à César ce qui est à César, donne à Dieu ce qui est à Dieu ». Il avait institué avant tout le monde la séparation des pouvoirs.

    Merci de m’avoir permis de m’exprimer.








Palmarès