• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Daniel Roux

Daniel Roux

L'Histoire s'écrit aussi aujourd'hui.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/08/2007
  • Modérateur depuis le 15/05/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 31 3135 1375
1 mois 0 14 0
5 jours 0 12 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 572 214 358
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • Daniel Roux Daniel Roux 20 février 16:14

    @alinea

    Les hommes politiques sont des cyniques et des menteurs. Mélenchon est un homme politique.

    Prôné par le FMI ? Raison de plus.


  • Daniel Roux Daniel Roux 20 février 16:11

    @Le421

    Le plus triste pour la gauche, est que faute de se mettre d’accord sur un programme pragmatique et crédible de gouvernement, Hamon et Mélenchon rendent inévitable l’accession de la droite au pouvoir.

    Quels seraient les bases politiques d’un tel programme ?

    Un accord sur l’UE après le constat que la France n’est pas prête à une sortie de l’euro mais que la monnaie unique étant condamnée, il est indispensable de s’y préparer.

    Un changement radical de Constitution soumis à référendum.

    Mélenchon, trop vieux, trop clivant, trop usé, se retirerait sans s’effacer. 

    Bannissement et interdiction de commercer pour les entreprises multinationales refusant de payer un impôt forfaitaire sur leur chiffre d’affaire réalisés en France.

    Séparation des banques d’affaires et des banques de dépôt.

    Equilibre du budget. Diminution des dépenses d’armement - Fin des guerres et interventions armées extra continentales.

    Séparation stricte entre l’état et les religions. Fin du communautarisme.

    Hamon ne se rendra pas à l’invitation du CRIF ou d’aucune autre réunion communautaire.

    ..

     


  • Daniel Roux Daniel Roux 20 février 15:23

    @alinea

    Je crains que ce soit vous qui n’ayez pas compris.

    http://www.lexpress.fr/actualites/1/politique/quand-melenchon-accuse-hollande-d-avoir-triche-avec-lui-lors-d-une-election_1094009.html

    Quant aux 100 milliards.. Mélenchon est un homme du passé. La relance Keynésienne quand le monde entier entre en stagnation à cause de la monstrueuse dette globale, ce n’est plus seulement un suicide, c’est une immolation.


  • Daniel Roux Daniel Roux 20 février 15:15

    @Le421

    Je persiste et insiste car vous ne semblez pas comprendre l’essentiel. La ligne de fracture est une crevasse infranchissable : L’UE.

    Etre européiste, c’est être soit naïf, soit cynique. La plupart des politiques sont des cyniques.

    Le quinquennat catastrophique de l’équipe Sarkozy-Fillon, a place l’UE sous hégémonie allemande.

    Ce ne serait pas plus mal vu la corruption et l’incompétence de nos hommes politiques si l’Allemagne était pour une Europe intégrée, forte et indépendante comme le pense les naïfs mais ce n’est pas le cas.

    Je n’ai rien contre les Allemands. Ils font ce que font tous les autres pays de l’UE, ils défendent leurs intérêts et plutôt bien.

    Ils les défendent si bien que ce seront probablement eux qui mettrons fin à l’euro quand les bénéfices qu’ils en tirent ne compenseront plus les inconvénients et les charges que la monnaie commune occasionne.

    Pour ou contre l’euro, Il serait temps de nous préparer à cette inévitable rupture. Mais connaissant l’incroyable aveuglement de nos politiques lorsqu’il s’agit de stratégie pour notre nation, je suis certain qu’ils seront surpris et que les pires décisions seront prises.


  • Daniel Roux Daniel Roux 20 février 14:47

    @Marignan

    Les élections à 2 tours sont des machines à truquer, anti-démocratiques. Elles favorisent les partis promus par les médias, c’est à dire les financiers, c’est à dire, les maîtres du monde.

    Photo du jour :

    Mélenchon : 11% Hamon 16% Fillon 19% Macron 19% Le Pen 25% Autres 10%

    Nous savons que les sondages sont des instruments de manipulation. Le Pen est probablement surévaluée pour faire peur aux « démocrates ». Macron est à la mode et Fillon à la peine, mais est-ce que cela va durer ?

    La stratégie de Hamon pour revenir est de syphonner les voix de Mélenchon et réciproquement : Jeux de dupes sans issue et sans avenir.







Palmarès