• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

diogene

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 262 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • diogene 3 novembre 2015 13:01

    @Aboulfaraj

    Oui, il existe des universités en France dites « Universités de comptoir » . C’est là que la fine fleur des analystes du dimanche débattent des derniers sujets traités par les zesperts de Cdans l’air ou du petit journal.
    Cela donne cette élite intellectuelle de comptoir qui, entre deux pastis, nous sortent des chef-d’oeuvres de la pensée sans critique du style de celui de bdpif...



  • diogene 25 mars 2014 14:41

    @César Castique

    La négociation ne peut être possible que dans un cadre donné. Peut-elle l’être lorsqu’il y a 28 participants ayant tous des vues différentes ?
    Je pourrais donc déduire de votre post que le but de Marine serait de proposer des négociations impossibles afin d’en arriver inéluctablement à un référendum qui ne serait qu’un plébiscite à la sortie de l’UE, donc de l’euro.
    Une question de stratégie donc.
    Sinon je ne comprends pas votre point de vue.
    Jamais la commission n’acceptera une renégociation des traités, cela mettrait par terre tout cet édifice qui, comme on l’a vu, n’a jamais reposé sur l’adhésion des peuples mais sur une feuille de route planifiée à Washington depuis plus de 50 ans.
    La seule possibilité est la sortie de l’UE, de l’euro et de l’OTAN. N’importe quel référendum sur ce sujet ira dans ce sens.
    Alors stratégie ?



  • diogene 23 mars 2014 14:09

    @Fergus

    «  »« Et il sera temps, le moment venu, de tirer les conséquences de la politique conduite par l’actuel exécutif. »«  »

    Vous êtes sérieux là ? Quoi, pas de second degré ????
    Entre un ex nuisible sur-excité et un actuel nuisible libidineux il n’y a qu’une différence de forme.
    Le premier était une grande gueule, vulgaire et violent, le second, une bouche molle, traitre et d’une fourberie sans nom.
    Nous sommes tous conscient de l’orientation néfaste que Mr Normal fait prendre à la France comme nous étions conscient de celle, tout aussi néfaste que nous a fait prendre Mr Roquet 1er.
    Le casting a changé, mais pas le scénario. Le navet poursuit sa vie de navet, il n’y a que le style qui change.
    Et vous venez, ô grand naïf, nous demander de tirer, le moment venu, les conséquences de la politique conduite par l’actuel exécutif.
    Mais quelles conséquences espérez-vous pouvoir tirer de cet alignement inconditionnel sur les visées hégémoniques de la politique suprématistes des USA et de son bras armé qu’est l’OTAN ?
    Quelles conséquences pensez-vous qu’il sortira de cette soumission totale à une EU dont le moins qu’on puisse dire est qu’elle promeut la mort des légitimités démocratiques.
    Il n’y a aucune différence de fond sur le cap à tenir entre Roquet et Normal, il n’y a qu’une bataille de chefaillons pour savoir qui aura la meilleure place au banquet des zélites, zélotes du démantèlement des États nations et de l’identité des peuples.
    Votre PS va bientôt rejoindre cet UMP dans les chiottes de l’Histoire, et lorsque la chasse d’eau sera tirée, ils iront, ensemble, rejoindre les autres étrons qui les ont précédés.
    Ne voyez-vous pas cette colère qui se lève un peu partout ?



  • diogene 18 mars 2014 14:36

    @Fergus
    L’Europe sociale est un leurre, il peut y avoir une Europe des sociétés(nations) mais pour un Europe sociale il est nécessaire de considérer des tranferts des zones riches vers les zones pauvres ce qui ne se fera jamais.
    Une Europe des nations est possible mais pour cela il est vital de reconstruire les souverainetés.
    Cela fait 40 ans qu’on nous la promet cette Europe sociale, c’est pourtant l’arlésienne dont chacun parle mais que personne ne voit.
    Une nation est soudée derrière une culture, une langue, un désir du vivre ensemble qui restera toujours impossible à l’échelle EU.
    L’Europe sociale c’est la carotte qui fait marcher les ânes...



  • diogene 8 mars 2014 12:58

    Lucide... clair... précis !

    Il n’y a plus qu’à espérer un effondrement rapide du BAO et un retour anticipé aux souverainetés.
    Il est désormais inutile de compter sur les urnes pour renverser la vapeur délétère de cet immense servage mondial qui se met en place, alors oui, espérons que l’effondrement du BAO s’accélère.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès