• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Dolores

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 656 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Dolores 10 septembre 2013 12:03

    Nous avons toutes les raisons de nous indigner aujourd’hui"hui sans aller en chercher d’autres dans une histoire sur laquelle on ne peut pas revenir.

    Pleure-t- on sur les malheurs des SDF, ces 300 000personnes qui arpentent nos rues sans espoir ?
    Que nenni !
    Ce sont tous des feignants qui ne veulent pas travailler et qui pollue le paysage,c’est bien connu
    Alors pourquoi se gêner : on peut pulvériser des gaz à l’entrée des magasins ou mettre des piques devant les banques pour qu’ils ne puissent pas s’assoir, ou les transporter à 15 km de la ville.

    Qu’ils meurent de froid en hiver ou de coup de chaleur en été dans la rue ou de sous alimentation ne mérite pas qu’on si attarde.Nos 20° et 21° siècles sont si doux si attentifs à la misère humaine que l’on devient totalement indifférent à ces pauvres gens qui ont rarement choisi de vivre dans la rue.
     Que dira-t-on dans 65 ans de cet abandon de tant de personnes ? On fustigera la France et les français ? Quelle importance, ces gens seront morts et il y a tout à parier que d’autres iniquités se produiront, auxquelles personne ne prêtera la moindre attention.

    On peut écrire des tombereaux de livres sur les guerres, les massacres, les tueries, l’histoire n’en sera pas changée.

    Occupons-nous des problèmes actuels si nous ne voulons pas être jugés comme sont jugés les faits du passé à l’aune de notre conscience d’aujourd’hui.


  • Dolores 8 septembre 2013 20:24

    Le présent n’est guère brillant et le passé est détestable.
    Alors indignons-nous sur des événements sur lesquels personne ne peut revenir.
    Vous connaissez les responsables, pourquoi ne les a-t-on pas puni comme cela a été fait pour certains criminels de guerre Allemands ?
    Pleurons ; et haïssons la France et globalement tous les Français qui ont pris cette décision inique ou qui l’on laissé prendre, ou qui n’ont rien tenté pour l’empêcher , ou qui ignorait qu’elle avait été prise.
    Ou les médecins de l’époque étaient bien dociles, ou ils partageaient les vues gouvernementales en ignorant l’éthique médicale.
    C’est une honte pour les politiciens gouvernementaux et pour les médecins, pas pour la France.


  • Dolores 2 septembre 2013 16:53

    Cela ne changera que si un jour on décide que les politique sont responsables des décisions qu’ils prennent « en notre nom ».
    Il est paradoxal que les politiciens qui se désignent eux même comme des élites soient considérés comme des mineurs irresponsables lorsqu’il s’agit de répondre de leurs actes vis à vis du peuple.
    N’ayons pas d’illusions, ils ne légiférerons jamais contre eux-même et l’immunité qui les met à l’abri de toute responsabilité.


  • Dolores 16 août 2013 20:06

    Les nations occidentales avant de condamner devraient se pencher sur leur propre histoire.

    Qui croirait que la guerre d’indépendance américaine n’a pas fait de morts ? C’était une lutte pour la liberté.
    La guerre de sécession a été une boucherie. L’Europe est-elle intervenue pour demander l’arrêt de la violence ?
    La France a connu 2 révolutions,1789 et 1848,Quelqu’un a-t-il osé dire au peuple d’arrêter la violence et de se laisser faire en conservant le statu quo.

    Dans tous les cas la liberté ne se donne pas, en générale elle est arraché par la force car ceux qui détiennent le pouvoir veulent le conserver à leur profit par n’importe quel moyen.
    Quel imbécile peut croire qu’un pouvoir soit va discuter, soit va accorder à la population ce qu’elle réclame ?

    Le peuple égyptien a fait une révolution, il a chassé un tyran. Les frère musulmans ont fait des promesses qu’ils se sont empressé d’oublier.
    Les égyptiens veulent la liberté et il n’y a qu’un seul moyen pour l’obtenir.

    Les « grandes » nations se moquent pas mal de ce peuple, ce qu’elle veulent c’est exploiter ses ressources en toute tranquillité. en fait elles ne pensent qu’à soutenir les dirigeants quels qu’ils soit .Et quand on parle des grandes nations, on ne parle pas des peuples mais de leurs dirigeants qui cherchent plutôt à les enchaîner d’une façon plus subtile, même s’ils mettent la démocratie en avant.


  • Dolores 6 août 2013 11:03

    Vous parlez de ce que vous ignorez !
    J’ai tronqué une partie du message qui était bien plus révoltant. On arête le traitement et on la laisse mourir ! m’a-t-il été dit par le médecin « non-spécialiste » de la douleur.
    Ce n’est peut-être pas le comportement des médecins dans tous les hôpitaux, mais ça existe puisque je l’ai vécu.







Palmarès



Agoravox.tv