• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Ethers

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 78 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Ethers 11 mai 2011 14:51

    Chère auteur,


    du point de vue même des faits, votre article est faux du début à la fin.

    1. La Constitution n’est PAS modifiée : pour ce faire il faut réunir une majorité de voix au Congrès réunissant l’Assemblée Nationale et le Sénat. Le vote positif à l’Assemblée Nationale ne suffit pas, il n’est qu’une des conditions à remplir pour pouvoir convoquer le Congrès.
    En l’état actuel des choses, il est connu que la majorité suffisante au Congrès ne sera pas réunie, et que cette modification de la Constitution ne sera PAS adoptée.

    2. Le gouvernement ne peut rien ponctionner du tout sans accord de qui que ce soit : ce dont il est question dans ce projet de révision constitutionnelle est le Budget de l’Etat. Ce budget est proposé par le gouvernement et validé (ou non) par le Parlement.

    3. En quoi imposer l’équilibre budgétaire interdit quoi que ce soit aux syndicats ou aux citoyens ??? Cette contrainte n’interdit en rien par exemple d’augmenter ou de baisser les impôts, de demander une allocation des dépenses différente de celle qui est prévue par un gouvernement...

    En s’écartant des faits et en considérant des points plus subjectifs, c’est le déficit budgétaire qui favorise les banques, pas l’inverse : déficit budgétaire (chronique) égal emprunts aux banques, emprunts aux banques égal intérêts... Une observatrice avisée de la vie budgétaire de l’Etat telle que vous n’ignore sûrement pas que la France paye un peu plus de 40 MILLIARDS d’Euros par an à ses créanciers au titre des intérêts sur la dette...




  • Ethers 15 octobre 2010 14:18

    La croissance économique sert aussi à absorber la croissance démographique, qui est d’environ 0,7% par an sur la période 1999 - 2008.




  • Ethers 17 septembre 2010 14:07

    Ce qui est lamentable avec toute cette histoire est qu’il y a bien un problème avec les Roms, que les ministres sus-cités travaillent avec leurs homologues Roumains et Bulgares d’un côté et Allemands, italiens, etc. de l’autre afin de le résoudre, mais on ne parle que de l’aspect polémique, sans même honnêtement regarder comment les Roms vivent ! Allez donc les voir dans le métro, ou aux feux rouges : la plupart de ceux qui jouent les vierges outragées ferment leur fenêtre lorsqu’ils arrivent pour mendier au feu, se replongent dans leur 20 minutes lorsqu’une mère portant un bébé leur tend la main sous le nez, montent le son de leur iPod quand résonnent les fausses notes de leur accordéon, vérifient leur portefeuille lorsque sortent de la rame 3 filles à l’air goguenard !

    Ils oublient qu’il s’agit d’une véritable traite humaine sachant que ces Roms doivent céder une partie de leurs maigres gains de la journée à des chefs de réseau cruels et cupides, menant de véritables entreprises dont l’image de marque est la misère et le ressort marketing l’apitoiement.

    Il est vrai que le gouvernement s’adresse non à l’intellect mais aux tripes : mais contrairement à ce que beaucoup d’effarouchés croient, drapés dans leur pseudo tolérance et humanisme, ils ne réagissent pas avec le premier mais avec les secondes !


  • Ethers 17 septembre 2010 13:50

    A l’auteur et beaucoup de commentateurs : que de branlette pseudo érudite ou pseudo intellectuelle !!!

    En ce qui concerne le sujet de l’intégration ou de l’assimilation de l’islam en France notamment :
    - Ce qui est écrit dans le Coran : on s’en fout !
    - Ce que les Chrétiens ont fait il y a plusieurs siècles : on s’en fout !
    - Ce que les Arabes ont fait il y a plusieurs siècles : on s’en fout !
    - Ce que font les Occidentaux dans d’autres pays : on s’en fout !
    - Ce que Mahomet était : on s’en fout !
    Les seules questions intéressantes et pertinentes pour ce sujet d’aujourd’hui est : les musulmans acceptent-ils DANS LEUR GRANDE MAJORITE les conditions de vie - à part les aspects matériels - en France ? Acceptent-ils DANS LEUR GRANDE MAJORITE leurs voisins non musulmans comme s’ils étaient des musulmans ? Acceptent-ils DANS LEUR GRANDE MAJORITE la laïcité et la neutralité de genre des institutions ? Acceptent-ils avec la même patience que des fidèles d’autres religions les railleries dont sont sujettes leurs croyances et leurs moeurs d’un autre temps ? A toutes ces questions la réponse est probablement OUI, mais malheureusement, les seuls exemples concrets que l’on connaisse répondent TOUS, NON !! Il n’y a pas à chercher plus loin, la prétendue islamophobie vient de là !!!

    Un problème de l’islam est son « clergé » : même quand certains imams a priori très respectés, certains autres les accusent de violer le message du Tout Puissant - on en a vu un exemple avec la burqa.

    Il est évident que certains cathos sont pareils, mais les cathos, on les connait, et on peut se foutre d’eux tranquillement, sans risquer quoi que ce soit (et par ailleurs, ils sont tout de même très largement non violents).


  • Ethers 16 septembre 2010 16:31

    Je ne pense pas que les patrons aient pris le risque que vous décrivez : ils n’ont pas accepté (difficilement) les 35h en échange d’éventuels gains de productivité futurs, ils les ont acceptés parce que ceux-ci étaient déjà enregistrés ! Ils y ont vu un argument de choc pour ne pas augmenter les salaires.... et ils l’ont utilisé, jusqu’à la corde même !


    Par ailleurs, je suis tout à fait d’accord avec vous en ce qui concerne la réduction du poids des salaires par rapport aux revenus du capital. Je prendrais cependant une précaution avec le poids des salaires dans le PIB : le nombre de retraités (sujet d’actu smiley) ayant considérablement augmenté, selon la façon dont on comptabilise les pensions de retraite, on augmente mécaniquement le poids des revenus non salariaux (à voir de combien de pour-cents mais sûrement pas négligeable)
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès