• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Frédéric Guihéry

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 23/08/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 2 7
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Fred 23 août 2007 12:43

    En effet, Stiglitz est libéral dans le sens où il promeut le libre-échange pour le développement économique des pays du sud, mais son analyse ne me semble pas « neo »-libérale : il propose, au contraire de l’état actuel, que ce soit les pays en voie de développement qui mettent quelques barrières douanières aux importations.

    Concernant votre premier point, je suis d’accord sur le fait que ce consensus ne soit pas quelque chose de « signé », mais beaucoup de traités adoptés depuis son basés sur ses prescriptions.

    Il y a un point que je n’ai volontairement pas développé dans l’article, c’est celui de la protection des pays développés face au dumping social pour rejoindre votre point 3. J’ai voulu avoir une approche globale sans prendre parti pour telle ou telle population. Je pense néanmoins que la précarisation de l’emploi et la forte monté du chômage que l’on connaît depuis 20 ans sont moins liés à l’idée du libre-échange qu’à la logique de profit.



  • Fred 12 août 2007 20:06

    Ce qu’il faut changer ? C’est simple, il faut revenir sur le consensus de Washington, sur les accords du GATS qui ont permis la dérive financière actuelle du libéralisme et la course aux profits. Il faut redonner à la politique le pouvoir de contrôler l’économie. Mais attention, cela ne veut pas dire un étatisme fort, un communisme ou un despotisme. Il y a une alternative au libéralisme pure et au communisme qui est l’économie de marché géré. Regardez l’époque des 30 glorieuses en France, en Allemagne et au Japon. Regardez la Chine depuis 10 ans. Regardez les pays nordiques. Qu’ont en communs toutes ces nations ? Un état capable d’intervenir au bon moment dans l’économie et sachant lancer des actions d’envergures (sur les transports, sur les télécoms, sur les services sociaux (là, je met la Chine de côté), etc.). Ces états ont également en communs un taux de chômage très faible et une bonne croissance. Keynes et Stiglitz, entre autres, sont des lectures incontournables pour ceux qui estiment qu’un équilibre entre intervention de l’état et libéralisme est possible.







Palmarès