• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

gnarf

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 406 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • gnarf 31 mai 2016 10:08

    D’abord une precision je ne supporte absolument pas l’interdiction de mentionner le communisme je trouve cela idiot.

    Je vis en Pologne et j’ai une experience exactement inverse de la votre. 
    Ma belle famille a tellement souffert du communisme qu’elle execre cette epoque au plus haut point.

    Ils trouvent que la nostalgie de l’ancien temps est le typique « c’etait mieux avant » que l’on ressent en vieillissant, parce que les souffrances du passe s’estompent.
    Oui les gens passaient beaucoup de temps chez les uns et les autres, mais aussi il n’y avait pas grand-chose d’autre a faire.
    Mon epouse se rappelle que les heures de queue remplacaient l’argent. 
    Un enfant qui voulait le dernier modele d’apres-ski tout en plastique a la mode a l’epoque ne demandait pasd’argent a ses parents, mais de faire 6 heures de queue ce qui revient exactement au meme. 
    A l’epoque aussi les gens se demenaient pour trouver des cadeaux rares, des objets difficiles a trouver ou chers.
    Regardez le feuilleton Alternatywy Cztery, meme si c’est une comedie on y voit beaucoup de combines tout a fait mesquines de l’epoque, la solidarite forcee qui renforce encore le chacun pour soi sous-jacent.

    Pour resumer :
    - Obligez tout le monde a vivre en camping, vous verrez beaucoup d’aperos sympathiques.
    - Le temps estompe les souffrances.
    - Des gens ont ete plutot epargnes du temps du communisme, d’autres en ont pris plein la figure. C’est courant dans les systemes arbitraires diriges d’en haut sans contre-pouvoir par quelques individus incarnant « l’interet du peuple ».



  • gnarf 22 septembre 2012 09:08

    Quand un milliardaire a 40 milliards d’euros a la banque, vous croyez que cet argent dort dans des coffres ?

    Les banques gardent tout au plus quelques % des depots, et tout le reste est prete. Donc tout l’argent de Arnault est deja dans l’economie francaise, il lui serait d’ailleurs impossible de le retirer. La plupart des emprunts sont faits par des entreprises, pour l’investissement, le developpement. Choses qui determinent l’avenir de l’emploi sur le moyen terme.

    Donc non seulement les riches creent souvent leur propre richesse (a part les heritiers), mais en plus cette accumulation de capital est un levier essentiel pour permettre a d’autres entreprises d’emerger.

    78% de votes positifs pour cet article, on est bien en France. Bonne chance les gars.


  • gnarf 11 juillet 2012 15:16

    Tres bon article qui demontre une chose tout a fait contre-intuitive : la monnaie est quelque-chose de vertueux (j’entends deja les hurlements).


    C’est du travail transforme en especes sonnantes et trebuchantes certes, mais cette transformation le rend volatile. Il s’evapore extremement vite. Comme l’electricite, il est impossible de le conserver sans en perdre la quasi totalite.

    Il faut utiliser en permanence son argent a faire quelque-chose, construire, echanger ou rendre service a ses semblables, rien ne sert de le garder. 
    Contrairement a l’or qui peut se garder egoistement, il est impossible de garder de la monnaie sans la faire fructifier (investir, preter), c’est a dire en faire quelque-chose qui forcement profitera a quelqu’un d’autre.
    Et ca c’est plutot vertueux. 


  • gnarf 10 mai 2012 09:38
    Je crois que j’ai tout autant d’instruction que vous sur le sujet, et en plus l’avantage d’avoir travaille au coeur du systeme bancaire.
    Quand vous ecrivez ceci : « Le principe est simple : la banque porte à l’actif de son bilan le montant de la créance et simultanément au passif de son bilan (au compte de l’emprunteur), le même montant. » c’est inexact. La banque porte a l’actif de son bilan le montant des actifs apportes par l’emprunteur en garantie, et doit prendre le reste soit aupres des autres deposants, soit aupres des autres banques.

    La regle est la suivante dans le monde entier : tous les prets d’une banque doivent etre integralement compenses par des actifs correspondants.

    Donc quand la banque vous fait credit, elle fait le total de vos apports numeraires et non numeraires, et si ca ne couvre pas le total du pret, elle doit emprunter le reste sur le marche interbancaire. La banque cree de la monnaie a hauteur des actifs qu’elle a recus (moins les 8% qu’elle doit garder en fonds propres). La creation monetaire lors d’un credit est donc de 92% de la valeur des actifs apportes....et apres un grand nombre de credits en cascades, de 1250% de la valeur des actifs apportes.
    Vous pouvez le voir sur cette courbe :
    Chaque lettre en abcisse correspond a un nouveau depot de l’argent dans une banque, qui est de nouveau prete.

    Sur le marche interbancaire on emprunte de l’argent scriptural quand on emprunte a une autre banque, et de l’argent central a la banque centrale.

    Un simple raisonnement par l’absurde montre que vos idees sur la question ne resistent pas a l’examen :
     - si les banques n’avaient pas a couvrir leurs prets par des actifs correspondants, le systeme exploserait en quelques semaines. Les banques gagneraient des interets sur de l’argent qu’elles ont cree sans contrepartie, ce qui donnerait un effet de levier effarant. Les banquiers courraient dans les rues pour vous supplier d’accepter leur credit.
    - si les banques n’avaient pas a s’emprunter les unes aux autres de quoi couvrir leurs credits, il n’y aurait jamais de crise de liquidite.

    Apres si vous voulez meler de la politique et de l’ideologie a tout ca, forcement vous rentrez en collision avec les faits qui ne vont pas dans votre sens. Apres tout je m’en fiche....mais les lecteurs devraient prendre votre prose avec un grain de sel : le tableau que vous dressez dans vos articles est trop « beau » pour etre vrai.


  • gnarf 9 mai 2012 22:06

    lire « actifs » a la place de « valeurs ».

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès