• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Janine Thombrau

Janine Thombrau

Sépienne ! Et pourquoi pas ?
Non cette maladie n’est pas contagieuse !
J’ai fondamentalement envie de me battre contre toutes les injustices qui touchent tant les handicapés que tous les autres laissés pour compte !
J’ai envie que les choses soient dites et dénoncées publiquement, si l’on veut que ça bouge et que nos Zénarques et autres élus oublient leurs nombrils.
J’ai envie que le mot égalité ait enfin un sens !
J’ai envie qu’ça roule pour nous handicapés, et que le mot ségrégation disparaisse des dictionnaires !
Y’a du boulot !!!! Je le sais !!! Mais quand on a une SEP ou une autre saleté du même genre... Y’a rien à perdre... Tout à gagner !!!

Tableau de bord

  • Premier article le 13/05/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 24 52
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Janine Thombrau Janine Thombrau 19 mai 2010 17:01

    Une lettre que je viens de recevoir....

    Coucou Janine,
     
    Je veux bien saisir la HALDE mais je doute que ça change quoi que ce soit. Une Loi est une Loi et comme en plus, l’Etat n’a pas versé aux conseils généraux de quoi financer la Prestation de Compensation du Handicap qui est loin de compenser (il faut que les valides arrêtent de voter des lois à la con totalement inadaptées pour nous les invalides) ni l’APA, il leur faut bien trouver un moyen de réduire leurs dépenses qui ont grimpées en flèche.
     
    En fait c’est l’association qui m’envoie les aides à domicile qui m’a balancée à la M.D.P.H par pure vengeance parce que j’ai refusé de subir sans rien dire.
     
    Marre des étudiantes et autres incompétentes envoyées en remplacement des titulaires pendant leurs congés (24 intervenantes en 23 mois)
     
    Par ailleurs la M.D.P.H. est hors la Loi ,la toilette et l’élimination sur des personnes en perte d’autonomie sont des actes infirmiers (exercice illégal d’actes infirmiers par les associations(décret 2002-194 du 11/02/2002 art. 3 & 5 et art. L4314-4 du code de la Santé Publique).  -avec de surcroît du personnel nettement sous qualifié voire même pas qualifié du tout-). Les associations s’enrichissent grâce à nous sans nous rendre les services dont nous avons réellement besoin
     
    Et nous on subit le handicap et la connerie de certains valides.
     
    Comme tu le sais janine je vis seule alors essaie un peu d’imaginer mon désarroi. J’en ai marre de me battre pour tout tout le temps, quand je vais voter parce que l’urne est inaccessible et qu’on m’arrache mon enveloppe des mains . Parce que mes jambes ne fonctionnent plus et mes bras de moins en moins. Que je ne peux ni faire mon ménage ni préparer mes repas alors que l’aide à la prise des repas est seule prévue et qui les prépare ces repas ? moi je n’ai pas les moyens de m’offrir le portage à domicile une fois toutes mes charges fixes payées il me reste 300 € mensuels bizance quoi !
     
    Au r.m.i, on me payerait mon chauffage, mon électricité, mon assurance et j’aurais droit à la cmu et aucune franchise. Je pourrais même comme certains travailler au black. Mais avec une A.A.H rien tu dépasses toujours le plafond pour une aide quelconque et travailler au black c’est pas que je ne veux pas, JE NE PEUX PAS.
     
    Les journaux : y a des choses plus intéressantes à raconter dans leurs colonnes. Même le canard enchainé n’a pas donné suite.
     
    Je crois que c’est au niveau du conseil de l’europe qu’il faudrait chercher (peut-être aussi l’O.M.S)
     
    Ma colère est immense et je suis bien découragée.
     
    J’ai lu il y a qq temps un article sur belle santé relatif à la myéline je le recherche et te le fais parvenir.

    Bon courage et bises

    XXXXXX Je ne mets pas le nom.

     


  • Janine Thombrau Janine Thombrau 19 mai 2010 16:55

    Juste pour lancer ou prolonger le débat sur le cannabis et la sclérose en plaques :
    Ma compagne est atteinte d’une Saleté d’Envahisseuse Parasite (SEP), primaire et évolutive, c’est à dire rapide +++ et dont l’issue est inéluctable...
    La seule solution qui a été trouvée, contre les douleurs, la spasticité ... et le stress ... est le cannabis.
    Neurologues et médecins sont ok et parfaitement au courant, car il n’y a pas les effets secondaires des autres anti-douleurs tels la morphine et pas plus d’accoutumance car discussion avec les toubibs.
    Pourquoi le ministère de la santé Canadien a-t-il mis en place un protocole d’utilisation du cannabis (sous forme de spray : SATIVEX) et pas la France ?
    Voilà ce que ma doudou a pu écrire sur le sujet :

    Messieurs les Législateurs

    "Vous permettez, Messieurs… que j’emprunte cet illégal cylindre magique qui fait un tube radieux dans ma vie si étriquée, si moche, si noire et si douloureuse. Embauchez des collaborateurs pour assister les marchands de sable afin qu’ils travaillent aussi au service des victimes de cruelles maladies, interdits de vraies bonnes nuits sans douleur.
    Ceux-ci ne saupoudreraient pas de sable d’or les mirettes de nos chères têtes blondes, mais c’est de l’herbe de Perlimpinpin qu’ils disperseraient aux malchanceux pour qui nuits et souffrance sont indissociables.
    Messieurs les décideurs…décidez-vous ! Respectez nos souffrances et donnez votre aval à ceux qui se portent au secours des malchanceux et osent défier la loi actuelle : ils sèment, ils récoltent et remplissent en toute illégalité ces bienfaisants cylindres… Ils font acte d’assistance à personnes en souffrance.
    Avis aussi à tous les « Nicolas » et toutes les « Pimprenelles » le sort peut vous choisir, à tout moment pour être les hôtes de quelque fléau aussi incurable qu’affligeant… Hôtes et hôtesses forcés, cela va de soi ! … Alors ne condamnez pas les utilisateurs et ceux qui, solidaires, font germer et entretiennent ces plantes aux antalgiques arômes.
    Je veux et j’aimerais croire que vous saurez tenir compte de cette supplique.
    Il n’y a pas que les petits qui ont besoin d’un marchand de sable et de son acolyte nounours… Tout le monde a droit au sommeil… ceux qui souffrent aussi !
    Laisser un individu supporter l’insupportable n’est pas digne d’êtres humains. Bonnes et douces nuits à tous les Nicolas et Pimprenelles.
    Merci Messieurs de l’attention que vous porterez à cette bafouille.
    Que notre belle France est ringarde ! D’autres pays se sont penchés sur la question et ont décidé d’aider leurs patients en souffrance et autorisé la pratique du « joint », j’ose le dire, pour adoucir le quotidien de leurs victimes impuissantes. Quand il n’y a plus que cela pour que la vie reste vivable, quand on n’a que cette solution à offrir en partage aux êtres chers, proies de quelque monstrueux mal, alors on ne réfléchit plus… Ou plutôt, on réfléchit enfin sainement et… on fait ! … Qu’importe la loi, les flics, la taule, pourvu qu’on ait des moments de répit.
    Bien avant que je n’ose user de ce rouleau de papier fin, qui « fait un tabac » dans mes neurones, par peur d’impliquer amis et parents, bien avant donc, j’ai contacté une doctoresse pour d’abominables douleurs si habituelles en temps ordinaire et particulièrement violentes en cette fin de journée. Celle-ci m’a aussitôt fait une piqûre de morphine et m’a prescrit quelques comprimés pour compléter sa potion. Les douleurs se sont estompées jusqu’à disparaître totalement et j’ai pu enfin m’endormir comme un bébé… Plus tard, mon compagnon m’a raconté ce qu’encore j’ai peine à croire : « tu t’es assise sur le lit, et tu t’es mise à parler en disant : le caillou, il est là, c’est celui là qu’il faut prendre pour se laver ».Comme il me demandait de quel caillou il s’agissait et qu’est-ce que je voulais en faire, je me suis presque énervée en lui expliquant : « Tu sais bien ! Pour se laver ! Il y en a partout  ! Tu en prends un, tu frottes avec sur le bras, et ça mousse ! Regardes sur l’étagère, il y a plein de cailloux pour se laver. » puis j’essayais de me lever pour lui montrer que j’avais raison, que les cailloux étaient bien là et ne pouvaient servir qu’à la toilette… « L’étagère est pleine de cailloux… ils servent à ça… etc. etc.… » Il parait que cela a duré longtemps, longtemps… J’ai peine à le croire, mais venant de Bruno je ne peux qu’accepter cette version des faits… Je ne me rappelle de rien du tout.
    Alors ? Quoi choiser ? Piqûre dans un cylindre ou cylindre de fumée ? Liquide légal ou fumée illégale ? J’ai opté pour le second.
    Toutes mes nuits redeviennent ce qu’elles auraient toujours dû être : sereines et paisibles, bien sûr avec quelques cauchemars, mais quasiment plus de douleurs...."

    La page de son site sur le sujet :
    http://motspourmaux.perso.cegetel.net/autresmedecinesb.htm



  • Janine Thombrau Janine Thombrau 17 mai 2010 11:00

    Tu .... Car moi aussi je tutoie toujours... Donc, tu as raison....
    Bosses un max tant que tu le peux, en te battant pour faire adapter ton poste de travail si nécessaire.
    Et le respect ... Bruno, mon compagnon de galère , a toujours sur lui des "papillons : Si tu veux ma place .... Prends mon handicap...
    Et ça papillonne dur.
    Vrai .... Indécent, les riches de plus en plus riches et les exclus de plus en plus exclus !
    Et comble de mépris .... c’est sur eux, sur nous qu’ils veulent ponctionner.
    Je crois qu’il va falloir passer à une autre étape.
    On y réfléchit avec de copines dans la même situation .
    Sortir des manifs gentillettes....
    Des tracts que personne ne lit...
    Des pétitions qui nous font juste plaisir.
    Des textes que seuls les militants comprennent.
    Je pense de plus en plus que nous n’avons rien à perdre.
    Le groupement Ni Pauvre Ni soumis ne va pas assez loin. .... On devrait dire Pauvres ... Exclus et .... Révoltés.
    Si tu as des idées....
    Si d’autres en ont....
    Bises
    Janine



  • Janine Thombrau Janine Thombrau 16 mai 2010 14:22

    Contente de te croiser ...
    Mille bises
    Janine
    Bruno



  • Janine Thombrau Janine Thombrau 16 mai 2010 14:14
    Sale temps pour les personnes en difficulté !
    http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/letat-veut-reduire-10-depenses-dintervention-3-ans-16335L’Etat veut réduire de 10% ses dépenses d’intervention sur 3 ans

    Le 12.05.2010 à 15:06

    L’Etat veut réduire de 10% sur 3 ans ses dépenses d’intervention, qui regroupent notamment des aides sociales comme le RSA, selon la lettre de cadrage budgétaire pour 2011-2013 envoyée par François Fillon aux membres du gouvernement et transmise mercredi à l’AFP par Matignon.
    Confirmant une information parue dans le quotidien Les Echos, le Premier ministre indique que « pour l’ensemble des dispositifs d’intervention, notre objectif doit être de réaliser le même effort que sur les dépenses de fonctionnement, soit une baisse en valeur de 10% ».
    Les dépenses d’intervention désignent notamment certaines aides publiques au développement, à l’agriculture et à l’emploi (contrats aidés), mais aussi des prestations sociales comme l’Aide pour le logement (APL), le Revenu de solidarité active (RSA) ou encore l’Allocation pour adulte handicapé (AAH).
    Dans le budget 2010, elles s’élèvent à 67,6 milliards d’euros.
    « L’ampleur du redressement budgétaire » exige « que les dépenses d’intervention de l’Etat soit systématiquement réexaminées », justifie le Premier ministre. « Les dispositifs qui relèvent de règles d’indexation automatique ou de droits acquis devront voir leurs dépenses contenues par des réformes spécifiques », indique-t-il sans autre précision.
    M. Fillon avait annoncé la semaine dernière une série de mesures pour enrayer l’aggravation des déficits publics comprenant notamment « un réexamen » de ces dépenses d’intervention, mais il n’avait pas chiffré l’ampleur de cette remise à plat.
    Dans sa lettre de cadrage qu’il a signée mardi, le Premier ministre confirme aussi vouloir poursuivre « la politique de diminution des effectifs de l’Etat consistant à ne remplacer qu’un agent public sur deux partant à la retraite ».
    Un effort sur les effectifs sera généralisé aux « opérateurs » de l’Etat (Météo France, CNRS, Pôle emploi, etc.) « auxquels des efforts équivalents seront demandés, soit une diminution de 1,5% chaque année de leurs emplois », poursuit M. Fillon.
    Il répète en outre vouloir réaliser un programme de « 5 milliards d’euros d’économie en deux ans », précisant attendre des membres du gouvernement leur « mobilisation personnelle » ainsi que « des propositions en matière d’évolution ou de suppression de dépenses fiscales ou de niches sociales ».

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès