• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Joan Luc

Joan Luc

Que soi informatician e occitaniste (gascon e european), francès perque gascon mes las fronteras m’interessen mens que las culturas.
Informaticien et occitaniste (gascon et européen), français parce-que gascon mais j’aurai pu naître de l’autre côté des Pyrénées aussi les frontières m’intéressent moins que les cultures : je me sens tout aussi breton car j’apprécie la culture celte et sa musique en particulier, mais aussi catalan par ma mère et basque, corse, alsacien et flammand ...
Je suis donc D’ABORD EUROPEEN, mais je ne parle pas l’Esperanto qui, je crois devrait être la langue officielle de l’Europe, so i will say FIRST OF ALL EUROPEAN.

Mes autres pôles d’intérêt sont l’éducation, la recherche scientifique, l’informatique, particulièrement les logiciels libres, l’écologie, le commerce équitable et le développement durable qui ne peut pas exister si l’économie n’est pas associée à une société égalitaire et démocratique.

Je travaille en milieu universitaire, dans un laboratoire du CNRS où je suis chargé avec trois autres techniciens de la maintenance et de la sécurité informatique aussi les problèmes rencontrés en France par la recherche me touchent au plus haut point.

Pour finir, j’ai deux enfants : une fille de 14 ans et un garçon de 11 ans, et leur mère est une femme formidable.

Tableau de bord

  • Premier article le 15/12/2008
  • Modérateur depuis le 10/06/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 8 24 65
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 33 31 2
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique











Derniers commentaires


  • Joan Luc Joan Luc 5 janvier 2011 00:25

    L’Espagne n’est peut-être pas l’Allemagne nazie mais elle a du mal à tourner la page du Franquisme.


  • Joan Luc Joan Luc 18 octobre 2010 00:02

    Mefi Pastori ! 

    Je cauchemarde assez souvent en pensant que Sarko pourrait être réélu en 2012 malgré tout.
    Malgré tous ceux qui descendent dans la rue et malgré les millions qui n’y descendent pas mais n’en pensent pas moins, mais combien y en a t’il qui se satisfont de cette situation sans le dire, simplement en pensant « le chômage et la galère, c’est pour les autres ».

  • Joan Luc Joan Luc 17 octobre 2010 23:38

    Bon c’est vrai que mardi à la manif, j’ai crié « Occitania liura ». C’est pas bien !


  • Joan Luc Joan Luc 17 octobre 2010 23:36

    Bon, sérieusement, sortons d’une discussion sur des chiffres qui est complètement vaine et sans intérêt.


    J’étais à la manif de mardi dernier à Bordeaux, ce qui m’a frappé c’est, malgré le monde - je ne sais pas combien mais il y avait vraiment beaucoup de monde - ce qui m’a frappé c’est l’apathie des participants qui semblaient pour beaucoup avoir une grosse déprime.

    A part quelques jeunes, peu de cris, peu de chansons : on entendait surtout les slogans des syndicats qui étaient diffusés par haut-parleur, j’ai même pensé qu’ils devraient arrêter de hurler dans ces haut-parleurs pour que les manifestants puissent s’exprimer, c’est comme ça que ça se passait autrefois, quelques militants lançaient une chanson ou un slogan et tout le monde les reprenait plus ou moins déformés.

    Par exemple, dans les années 80, lors d’une manif contre le Cour de Sureté del’Etat, à Bayonne, le slogan officiel était « COUR DE SU-RE-TE, DIS-SO-LU-TION ! », avec quelques amis anars on avait gueulé « DIS-SO-LU-TION DE L’E-TAT ET DE L’AR-MEE ! »

  • Joan Luc Joan Luc 17 octobre 2010 23:05

    L’impact du nombre de flics ? 

    Plus il y a de flics autour d’une manif, plus il y a de chances qu’elle dégénère ! 
    Mais la réciproque à cet axiome est vraie également : 
    Plus il y a de chances qu’une manif dégénère, plus il y aura de flics autour ! 
    Difficile de dire où sont les causes et où sont les conséquences.







Palmarès