• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 5853 0
1 mois 0 4 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • joletaxi 29 mai 19:10

    pas à dire, on voit tout de suite les limites de la république exemplaire non ?
    Bah, les électeurs décideront,faudra juste, pendant quelques temps, ne pas en faire des tonnes avec le couple Balkani.
    On ressent comme un malaise non ?
    Enfin, il a bien serré la pogne à Trump, c’est l’essentiel


  • joletaxi 29 mai 14:46

    @Fergus

    oui oui, on connait votre chanson
    que je sache les fonds publics en question sont dépensés quoiqu’il arrive, ils sont combien dans cette façon de procéder, 150 ? aux dernières nouvelles ?
    Et de toute façon qui pourra statuer sur le service rendu ?
    Mais un directeur d’une mutuelle, qui conclut , jouant de son statut,un contrat avantageux pour lui ou ses proches, et donc éventuellement désavantageux pour les sociétaires, vous appelez cela comment ?

    quel sociétaire des mutuelles du Mans aura la témérité de déposer plainte ?

    car le cas est limpide , indéfendable, mais bon, suivant vos préférences hein....


  • joletaxi 29 mai 13:24

    @Jean-Luc Hodemon

    il paraît, du moins c’est ce que l’on lit que le compromis a été signé par Mr. Ferrand, sous les réserves suspensives que la mutuelle qu’il dirige loue le bien, et pour « fort » d’une société à créer ?

    bien que les conventions sous seing privé fassent loi entre partie, la condition suspensive de location n’est pas légale, car une conditions suspensive ne peut dépendre que des parties signataires
    sauf à penser que le fait que le directeur de l’organisme va faire obtenir la location,est une garantie de bonne fin, jamais un conseil d’un vendeur n’accepterait ce genre de condi(ion, qui d’ailleurs serait rejetée par un tribunal.
    Mr. Ferrand signe la compromis,pour fort d’une société à créer.Il ’a donc pas de mandat pour ce faire, puisque la société n’existe pas. Il s’octroie donc de fait un mandat de négociation,illimité,dans une société dont il est par le fait même partie prenante.
    J’ai connu des braves gens arborant des pavillons de complaisance, embastillés pour moins que ça.
    ,pour l’un ,il avait simplement mentionné de sa main une option sur un bon de commande pourtant établi par la société ilienne.
    Bon, cherchons plutôt à retrouver les macramés confectionnés par Pénélope.


  • joletaxi 29 mai 13:03

    @BA

    si ce que vous écrivez est prouvé, ce cas est indéfendable, et le fait que la justice ne s’en saisisse pas est selon moi problématique.
    A combien se monte l’enrichissement présumé ?
    La façon dont Fillou a été « fusillé » pour .. pour quoi au fait,laisse comme un malaise sur cette élection( en dehors du léger malaise que l’on a pu ressentir,éventuellement, de la confrontation des photos de 2 premières dames lors du dernier raout)

    C’était donc cela la nouvelle façon de faire de la politique ?
    notez que moi ,cela ne me dérange pas du tout, après tout,ce sont des hommes, et cela les humanise en quelque sorte.
    En tout cas, si cela a pu nous éviter l’alliance bolivarienne....c’est « impayable »


  • joletaxi 16 mai 14:47

    @Jean Pierre et la petite clique habituelle sur le sujet

    on croirait des récitants, pourtant toutes leurs idioties ont été de multiples fois « démontées » mais comme le chiendent(sans roundup) ça ressort à chaque nartik
    -jusqu’à présent, et pourtant l’EPA US a tout fait pour tenter de trouver au moins un cas, il n’y a jamais eu de pollution de nappes phréatiques à partir d’un puit de fracking
    à noter au passage que cette technique est employée depuis plus de 50 ans.
    -concernant l’usage d’eau pendant les opérations, suivant l’endroit, l’eau est traitée ou réutilisée, cela ne pose strictement aucun problème
    -concernant les mini séismes, il a été prouvé que ceux-ci avaient pour origine la réinjection d’eau usée industrielles dans des puits abandonnés à grande profondeur, technique qui est maintenant interdite
    - concernant la « bulle » vous êtes rigolos et ridicules, cela fait 30 ans que cette exploitation est active, et si les premiers puits avaient besoin d’un prix élevé du baril, il n’en est plus de même, ces compagnies gagnent de l’argent, et l’ouverture de nouveaux gisements a repris.
    Qui peut être assez niais pour croire que ces compagnies perdraient de l’argent depuis 30 ans ?
    Les USA seront indépendants et probablement exportateurs nets d’hydrocarbures d’ici 10 ans, tout bénéfice pour la nation.
    Remerciez les « boys » car sans leur inventivité et leur maîtrise, non seulement nous serions pieds et poings liés avec les gentils producteurs du moyen-orient et aussi notre grand ami Poutine( qui n’est pas étranger aux campagnes de dénigrement dont on a un aperçu ici), mais le baril serait à + de 150$ et remplir sa cuve pour passer l’hiver, ou faire le plein pour alller bosser serait impraticable, sauf bien entendu pour les riches.

    Faudrait songer un jour à changer de disque, celui-ci est inaudible

    pour les renouvelables, on reste ébahi de la crédulité des bien pensants verts, qui continuent à pr^cher pour ces filières sans pérennité, alors que l’on a maintenant des exemples de la faillite inéluctable, l’Allemagne figurant en exemple à éviter à tout prix

    http://www.academie-sciences.fr/pdf/rapport/lpdv_190417.pdf

    et ce n’est pas faute de manque d’inginérie ou de moyens, déjà plus de 500 milliards engloutis dans ces foutaises.

    Concernant le « machin » climatique, Lindzen, le climatologue le plus reconnu a donné une conférence que nos « servants lobotomisés’ de la cause feraient bien d’écouter

    vous en trouverez des extraits ici
    https://notalotofpeopleknowthat.wordpress.com/

    site qui est une mine de renseignements sur la »bulle verte" elle bien réelle







Palmarès