Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Layly Victor

Layly Victor

Ingénieur de recherche au CEA puis à l'IRSN, retraité depuis 2008
Etudes en Physique Théorique (doctorat es Sciences)
Mécanique Quantique : étude des collisions aux énergies intermédiaires
Fusion thermonucléaire contrôlée par confinement inertiel (laser) 
Etudes et modélisation dans le domaine de la sûreté des réacteurs nucléaires
 

Tableau de bord

  • Premier article le 01/10/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 2176 116
1 mois 0 39 0
5 jours 0 14 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires


  • Layly Victor Layly Victor 22 janvier 11:14

    @dobertou
    La France est, de très loin, le pays le plus riche du monde, mais c’est un pays dont les habitants sont de plus en plus pauvres. C’est le seul pays qui puisse se permettre d’entretenir une telle masse de parasites politiques et annexes, une proportion énorme de la population.

    Je donne un seul exemple : dans le département des Pyrénées Orientales, petit département, il y a 43 vice-présidents du conseil de département ! C’est Byzance !

  • Layly Victor Layly Victor 22 janvier 11:03

    @Marc Filterman
    Je suis d’accord avec vos arguments sur le secret industriel et sur le fait que les particules, ou les suies, se transforment au cours de leur transport dans l’atmosphère : interaction avec d’autres particules, action du rayonnement, effets hygroscopiques.

    Mais nous avons, par exemple à la sûreté nucléaire, des codes de simulation prenant en compte un certain nombre de mécanismes physico-chimiques. Même s’ils sont incomplets, ils peuvent donner des indications.
    De toute façon, vue l’importance de l’enjeu, il faut faire quelque chose.
    Ne comptons pas sur les politiques ou sur les journalistes pour faire quoi que ce soit.

    Ce qui est sûr, c’est que la tentative de la Hidalgo de tout mettre sur le dos des pauvres et de les exclure de Paris est vraiment ignoble. Il faut mettre un bémol : ça fait longtemps que les pauvres ont été virés de Paris, sauf des zones à l’abandon, et ils ne font qu’y transiter.

  • Layly Victor Layly Victor 22 janvier 10:40

    @Marc Filterman

    Vous qui avez la prétention d’être un scientifique, vous devez savoir qu’un nuage radioactif, ça n’existe pas. Ce qui existe, c’est un panache turbulent transportant des particules radioactives.
    Et ce panache, compte tenu des vents et des courants aériens dans les jours qui ont suivi l’accident, il a diffusé faiblement sur la France, c’est une réalité. Regardez les cartes météo de l’époque. Dans un panache, il n’y a pas de variation brutale de la concentration, mais un étalement progressif. L’idée du nuage qui s’arrête aux frontières, c’est de la mauvaise foi totale.
    A l’époque, les autorités françaises, dont le regretté professeur Pellerin, ont jugé que le dépôt surfacique n’était pas dangereux pour la santé, contrairement à l’hystérie allemande et à l’hystérie des journalistes. La suite lui a donné raison, mais on continue à cracher sur sa tombe.
    Le fait que vous repreniez les thèses grossièrement erronées des écolos montre que la rigueur scientifique n’est pas votre souci prioritaire. 

  • Layly Victor Layly Victor 22 janvier 10:23

    @Croa
    Ce n’est pas la seule connerie. Même si cet article apporte des vérités intéressantes, son objectif principal est de détourner l’attention des responsabilités de l’Allemagne verte.

    Monsieur Lavau est un physicien et ce n’est pas quelqu’un de mal intentionné. C’est quelqu’un qui, comme moi, a horreur des approximations hâtives.

  • Layly Victor Layly Victor 22 janvier 10:16

    @Marc Filterman

    Alors la, par cette réflexion, vous vous déconsidérez complètement, et vous montrez votre véritable niveau et vos objectifs. Les experts « officiels » portent bien leur nom. Ce sont des pourris qui sont payés pour balancer des mensonges à tour de bras. Comme les fameux experts du « réchauffement climatique » du mage Jouzel. Les labos qui ne travaillent pas dans le sens de cette religion ne trouvent pas de financement.
    Vous avez le culot de parler de cancers du poumon dus à Tchernobyl. ! Comme ces fameux cancers de la thyroïde dont on parle dans les chaumières écolos et pour lesquels il a été démontré à maintes reprises par le corps médical que ce ne n’était pas lié à Tchernobyl : la montée exponentielle de ces cancers a eu lieu des années avant Tchernobyl, et personne n’a jamais trouvé d’explication scientifiquement étayée (peut-être les avions ?).
    Je dis qu’il faut un certain culot, car les rapports de l’OMS établissent que le nombre de morts par an dus au charbon, c’est 1.5 millions. Mais ça, nous l’avons compris, le charbon pour vous, et surtout le merveilleux charbon vert allemand, c’est tabou.

    Au sujet des fariboles sur le Césium 137 qu’on se raconte dans les chaumières écolos, c’est le plus souvent lié à l’ignorance, mais dans le cas de la RIvasi et de ses sbires, c’est de la malhonnêteté foncière. La période du Césium 137 est de trente ans. Tchernobyl s’est produit il y a plus de trente ans. Donc, l’activité en France déposée par unité de surface (en Becquerel/m2), qui était déjà faible à l’époque et ne justifiait aucune mesure, contrairement à ce que bramaient les journalistes, est au moins deux fois plus faible. A Tchernobyl, on fait claquer les compteurs Geiger (une faible activité suffit) pour amuser les touristes, c’est le grand frisson garanti, et ici, ce serait dangereux ?
    Evidemment, la décroissance radioactive étant un phénomène exponentiel, même au bout de cent ans, il restera des traces de Tchernobyl et, même si l’activité correspondante est un millième de l’activité naturelle, la Rivasi et ses sbires continueront à en faire leurs choux gras.

    Donc, votre affirmation « on continue à recevoir la merde de Tchernobyl » et la suite vous déconsidèrent complètement.
    Votre article est inspiré au mieux par une idéologie de la décroissance, au pire par une volonté de détourner l’attention de la merveilleuse Allemagne verte.






Palmarès