Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Lisbeth Ker Carradec

Lisbeth Ker Carradec

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 12/11/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 106 87
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0



Derniers commentaires

  • Par Lisbeth Ker Carradec (---.---.---.1) 22 novembre 2012 10:44
    Lisbeth Ker Carradec

    Dans un monde idéal, toute cette rage, cette énergie, cette passion et ce feu sacré seraient dépensés et offerts à défendre des causes réellement urgentes et primordiales, telles que droit au logement pour tous, droit à bouffer pour tous....mais on vit pas dans un monde idéal.
    Dans notre monde à nous, on préfère soulever des montagnes pour la satisfaction égotique d’une minorité et pour des détails qui ne satisferont jamais les besoins essentiels et vitaux d’une majorité...

  • Par Lisbeth Ker Carradec (---.---.---.1) 19 novembre 2012 12:18
    Lisbeth Ker Carradec

    La mariage homo, on s’en contrecogne les assises avec force et conviction...mes voisins de palier auraient besoin de se déguiser en chiens de prairie pour copuler que je m’en râperais les miches avec la même indifférence

     alors là c’est du lourd, tu te la joues tolérance à la limite du cynisme et derrière c’est une charge de cavalerie contre la tolérance, alors oui s’il faut se battre et je suis loin d’être homo, par contre je déteste les cons qui n’ont jamais gratté leurs idées au delà du caniveau,
    personnellement je serai prêt à me battre avec des abrutis de votre acabit qui contredisent l’évolution pour nous ramener à l’age de la pierre avec soit-disant les meilleures intentions du monde.

    Je la joue rien du tout.
    Je refuse uniquement d’émettre un jugement sur la sexualité de deux adultes consentants qui ne regarde que ces deux adultes consentants. Y’a aucune notion de tolérance là dedans, juste une once de bon sens ;
    Par contre, que la sexualité de ces deux adultes consentants, qui est par définition infertile, influe et conditionne la structure de la cellule familiale par nature, ça, non. C’est une question de jugeotte.
  • Par Lisbeth Ker Carradec (---.---.---.1) 19 novembre 2012 11:01
    Lisbeth Ker Carradec

    La mariage homo, on s’en contrecogne les assises avec force et conviction...mes voisins de palier auraient besoin de se déguiser en chiens de prairie pour copuler que je m’en râperais les miches avec la même indifférence.

    La refonte de la cellule familiale, par contre, non, non, non, et non.

    Je ne suis ni de droite, ni catho et ni homophobe, et pourtant je suis définitivement contre cette mascarade bien-pensante qui n’a comme but ultime que de défaire le dernier bastion de force du pékin moyen : la famille. La famille au sens humain et biologique du terme, la famille telle qu’elle existe depuis que le monde est monde, la famille dans son acceptation la plus naturelle, celle qui ne devrait faire l’objet d’aucune législation et règlement simplement parce qu’elle est immanente, au dessus de l’homme.
    Non, je ne trouve pas normal de plonger des gosses qui portent déja des valises lourdes comme le coeur des volcans dans un foyer qui s’articule avec une problématique sexuelle pour le moins lourdingue. Même avec les meilleures fausses bonnes intentions du monde, le drame de l’abandon et du déracinement ne peut , ne doit, pas être sacrifié aux caprices de star d’un couple new age qui se complaît dans un communautarisme mensonger et malsain. 
    Je supporte plus d’entendre parler de « droit à l’enfant » quand le restant de l’humanité chie chaque jour que dieu fait sur les « droits DE l’enfant »...y’a pas de droit naturel à exiger et revendiquer d’avoir un mome coute que coute meme au sein d’un couple par définition stérile.
     Y’a pas.
    L’enfant ne PEUT PAS etre considéré comme un bien de consommation auquel tout le monde doit avoir accès : on le considere deja comme de la chaire à canon, de la main d’oeuvre pas exigeante, des trous à baise, on va pas NON PLUS le considérer comme le dernier Iphone.
    NON, un couple n’a pas, de base, droit à posséder un enfant, un enfant, c’est pas un accessoire.
    Ensuite, y’a un truc qui m’étrangle le colon, c’est d’entendre tous ces gens se plaindre et grogner contre les OGM, alors que ça les emmerde manifestement pas plus que ça de faire des gamins de la meme maniere...meres porteuses, femmes inséminées à la seringue avec don de sperme d’un pote sympa qui accepte de jouer à l’occase le role de référent masculin, mais n’importe quoi, n’importe quoi.
    Et enfin, je supporte plus, mais alors plus du tout d’entendre ce putain d’argument : « Y’a bien des couples hetero qui picolent et cognent leur mome qui serait bien mieux chez un couple homo ».....CA VEUT RIEN DIRE !!! Si on veut etre cohérent, on compare les carottes avec des carottes, donc un mome battu chez un couple hétéro avec un mome battu chez un couple homo. Et là encore, je suis pas certaine que ce soit le mome battu du couple homo qui s’en sorte réellement le mieux.
    En résumé, je suis prête a aller me taper pour défendre les droits de n’importe quel être humain dont la dignité et la liberté serait bafouée, homosexuels compris, mais qu’ils foutent la paix aux gosses et à leur structure familiale, c’est déja bien assez dur pour eux de grandir dans ce monde de merde, pas besoin qu’on les finisse a l’homoparentalité.

  • Par Lisbeth Ker Carradec (---.---.---.1) 9 novembre 2012 12:31
    Lisbeth Ker Carradec

    Reste enfin le droit à la procréation médicalement assistée. C’est sans doute le seul élément encore vraiment sujet à débat. Théoriquement, la PMA est réservée aux personnes stériles. Or les personnes d’un couple homosexuel ne sont pas, sauf exception bien entendu, médicalement stériles.
    A juste titre, de nombreux commentateurs soulignent que l’enfant n’est pas un droit, et le mariage n’a aucune raison d’ouvrir un tel droit. Des mariés homosexuels doivent-ils être considérés comme médicalement stériles ? La question mérite débat, et à titre personnel, je pense que ce sujet ne dervait pas être inscrit dans le projet de loi car il pose des problèmes éthiques sérieux, qui sont sans rapport avec les capacités d’éducation des couples homosexuels (à titre personnel là aussi, je pense que deux parents valent mieux qu’un pour un enfant, quelque soit le sexe des parents).



    Merci.




  • Par Lisbeth Ker Carradec (---.---.---.129) 18 mai 2012 10:39
    Lisbeth Ker Carradec

    Mais bien sur.....

    Et la première décision de ce monsieur, au moment même de son investiture, est de refaire passer la semaine de 5 jours en primaire.....
    Sachant que 90% des femmes travaillent le mercredi, que 90% des gamins se lèvent le mercredi à la même heure que les autres jours, il ne restera donc plus aux mômes que le dimanche pour se reposer....encore moins que leur parents....

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Travail






Palmarès



Agoravox.tv