• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Nassara

Medecin, interne en Ansethésie réanimation, passionné de voyages, notamment en Afrique et Asie du Sud Est.

Tableau de bord

  • Premier article le 07/04/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 3 29
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Nassara 9 avril 2008 18:17

    Merci pour ce dernier commentaire instructif !

    Je me permets juste une question : pourquoi Namaste ? C’est du nepalais ou de l’indien. Le bonjour tibétain se dit (phonetiquement) TACHIDELEK.



  • Nassara 7 avril 2008 19:04

    Vivelecentre : A mon avis l’erreur était celle du CIO d’attribuer les jeux à un pays qui ne respecte pas les idéaux véhiculés par ces JO.

    QUant a demander aux sportifs de prendre des décisions, c’est là une lacheté de nos politiques, et le rôle d’un sportif est de nous faire rever, pas de prendre des decisions politiques engageant le pays. Toutefois le rôle d’un sportif est aussi de véhiculer des valeurs, peut etre ont ils un mot à dire sur le sujet...

    Toutefois je suis d’accord, c’est aux POLITIQUES de prendre des mesures, et non de se cacher derrière nos sportifs.

     

    A Dharamsala, où j’ai passé l’été parmis les réfugiés tibétains, on manifestai déjà contre les JOs, et l’on disait clairement que si aucun impact n’était donné lors de ces jeux, c’était la fin de la lutte.

    Je le crois aujourd’hui, les tibétains savent que la lutte continue.



  • Nassara 7 avril 2008 18:58

    Max : Merci pour ce commentaire étoffé et intéressant. Je recommande également l’excellent rapport d’amnesty.

    Hexapode : Effectivement, il y a là l’une des explications à l’inacceptabilité de ce projet d’indépendance par la Chine. Toutefois, nombreux sont les tibétains qui récalement aujourd’hui la liberté du "Territoire autonome du Tibet", nettement plus petit.

    Rappelons également que le Dalai Lama a officiellement, il y a plusieurs années (et au grand dam de nombreux militants tibétains) renoncé à l’indépendance du Tibet, et cherche aujourd’hui un compromis politique et surtout le respect des droits de l’Homme. Le FREE TIBET du Dalai Lama n’est pas celui que vous décrivez (mais celui de nimbreux militants en effet).

    Enfin, il y a cinquante ans, les tibétains étaient ils plus des 6 millions actuel ? Je l’ignore, mais j’en doute !

    Alberto : La dignité n’est pas grand chose en géopolitique je le crains.

    Philou : Je suis parfaitement d’accord pour dire que des surveillances sont nécessaires, et je me demande si il est possible de diriger un pays comme les tibétains aiment à le croire. Mais cette utopie a au moins le mérite d’exister... C’était justement le propos de cet article, tenter un joli rêve, quitte à ce qu’il échoue, plutot que de prolonger l’actuel cauchemard.

    En revanche j’avoue ne pas voir le rapprochement avec l’Afghanistan de l’époque soviétique (ni meme la guerre anglaise). Votre avis m’intéresse si vous êtes prêts à développer.

     







Palmarès