• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

patrice

patrice

D’origine franco espagnole, marié à une marocaine (arabo-berbère). Je suis un ex militant socialiste lassé des querelles internes et des dogmatismes des minoritaires professionnels.

Buraliste à la croix rousse, je m’efforce de rester le plus "zen" possible face à un monde ou la bètise, l’irrespect et le mépris de l’autre semblent être les valeurs d’avenir.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 34 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • patrice patrice 25 janvier 2009 13:04

    L’armée israélienne est infiniment plus réactive que les armées des autres pays. Pour une raison simple : israel est le seul pays (avec taiwan) pour qui la défaite militaire signifie la mort du pays. Donc, je suis convaincu que l’administration israélienne veilleras (quel que soit le gouvernement) à ce que l’armée s’adapte à la réalité de l’environnement.

    Ensuite, quand tu parles du cout comparé des armées françaises et israéliennes, n’oublie pas qu’en france, il y a une armée professionnelle quand l’armée israélienne est essentiellement une armée de conscrits. Le cout est très différent.

    Je souscrit totalement à l’idée que les nations du machrek ont étés crées à partir de rien. Cependant, si les peuples ainsi crées ont le sentiments d’être des peuples distincts, de former des nations distinctes, alors de facto ce seront de nouvelles nations. Sans compter le fait que plus vous dites à un groupe humain qu’il ne constitue pas un peuple... plus il a collectivement l’impression d’être un peuple que l’on veux priver de ses droits. D’ailleurs, si l’on considère comme artificielles les nations qui n’existaient pas il y a 2000 ans, hormis la chine et l’inde, il n’y a quasiment que des pays artificiels... Cela pour dire que l’on se moque complètement de savoir si un pays a une origine artificielle ou pas. Ce qui compte c’est de savoir si les citoyens éprouvent un sentiment d’appartenance à une nation distincte.
    En l’espèce, aujourd’hui tant les palestiniens que les israéliens ont le sentiments d’être des peuples et des nations distinctes. Je suis convaincu qu’une solution qui tenterait d’occulter cette réalité serait condamnée à l’échec.




  • patrice patrice 24 janvier 2009 19:29

    La différence par rapport à l’afrique du sud est infime...
    En afsud, il y avait + ou - 80 % de noirs et le pouvoir était entre les mains de la minorité blanche
    En israel, il y a + ou - 20 % d’arabes et le pouvoir est entre les mains de la majorité juive.

    De plus, comme je l’ai dit, mais tu n’y a pas répondu, si tous les pays africains voulaient la fin de l’afrique du sud de l’appartheid, les gouvernements (pas les peuples) arabes souhaitent conserver l’état juif comme ennemi qui justifie la dictature (et permet la corruption).



  • patrice patrice 24 janvier 2009 18:33

    Israel aura parfaitement la capacité de survivre le jour ou les usa cesseront de soutenir. Une double raison à cela :

    * Israel ayant la bombe H, détruire ce pays c’est l’amener à s’en servir... Quel pays -arabe ou non- prendrait le risque de voir tout ou partie de son territoire détruit pour aider un autre pays ou un autre peuple ?
    ce pays est très utile aux dictatures arabes. C’est l’"ennemi à abattre" ... qu’il ne faut surtout pas abattre ! En effet, la fin de "l’entité sioniste" signifierait la fin de l’excuse utilisée par les corompus au pouvoir pour se maintenir au pouvoir... donc, les principaux partisants de la pérénité d’Israel, en guerre contre les palestiniens, ce sont les dictateurs arabes.



  • patrice patrice 19 décembre 2008 17:54

    Commentaire à mourir de rire... si le sujet n’était si sérieux !
     smiley

    En cas de troubles graves, l’armée intrerviendras pour rétablir l’ordre. Elle en est encore tout à fait capable. Si la crise devenait -par extraordinaire- si grave que l’armée ne puisse la gérer, le pouvoir pourrait éventuellement faire appel à une aide étrangère. Mais ce serait toujours suite à une demande française.

    Nous avons l’arme atomique. Elle est dans des sous-marins lenceurs d’engins. Il suffit que l’un deux, un seul, lance ses missiles pour rayer de la carte l’allemagne ou l’angleterre...

    Enfin, dernière remarque, pour que bruxelles décide l’intervention, il faut qu’il ait le pouvoir de le décider... Et cette décision, militaire, dépends des états et d’eux seuls ! Je vois très mal londres déléguer le pouvoir militaire à l’UE, ce qui signifierais la création d’états-unis d’europe. Sans londres, personne en europe ne prendrais le risque d’attaquer la france, même en pleine crise intérieure. CQFD



  • patrice patrice 6 décembre 2008 20:43

    Sauf erreur de ma part, les grands électeurs ont un "mandat impératif" pour le premier tour de vote. Cela signifie qu’ils doivent obligatoirement voter pour le candidat qui les a fait élire par le suffrage populaire.

    Par contre, effectivement, en cas de non élection d’un président au premier tour de scrutin (possible si plus de 2 candidats ont des représentants parmis les grands électeurs) ils retrouvent leur liberté de vote. Dans ce cas tout peut arriver, mais il me semble que le problème ne s’est pas posé depuis le XIXe siècle, avant le bipartisme.

    On peut donc considérer soit, qu’Obama n’est pas élu, les grands électeurs n’ayant pas votés, soit qu’il est élu, car leur vote ne fait aucun doute puisqu’une majorité est juridiquement tenue de voter pour lui au premier tour.

    Sur ces bases, dire qu’il n’est pas élu me semble de jure, certes vrai, mais de facto, parfaitement ridicule.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès