• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pepe de Bienvenida (alternatif)

Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1136 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Pepe de Bienvenida (alternatif) 4 janvier 2016 17:53

    @Fabien Sabinet
    Ça, c’est une des formulations, et loin d’être la meilleure. Je répète : on démontre à partir du principe de relativité l’existence d’une vitesse limite constante c, indépendamment de toute expérience. Si on ne remet pas en cause l’existence du photon (ce serait téméraire), de deux choses l’une : soit il a une masse nulle, et nécessairement sa vitesse est c, soit il a une masse non nulle et c’est l’appellation vitesse de la lumière qui serait remise en cause pour c. En un siècle d’expériences, et pas uniquement sur la vitesse, c’est la première hypothèse qui sans surprise a toujours été confirmée.
    Ce débat me fait beaucoup penser aux spéculations qui traînent sur la toile à propos d’une énergie libre issue du néant, où des géo trouvetout défient des siècles de science avec quelques fils de fer et la preuve par neuf. Inspirés peut-être par le mythe du Bill Gates dans son garage. Un peu de modestie svp.


  • Pepe de Bienvenida (alternatif) 4 janvier 2016 17:13

    Mettre en doute un siècle de pointures quand on n’en est pas une, c’est (trop) courant sur le net, et ça ne se limite pas aux auteurs lambda. Rupert Sheldrake, biochimiste, en a déjà donné une triste illustration, puisqu’il s’est attaqué à la conservation de l’énergie, rien de moins !


  • Pepe de Bienvenida (alternatif) 4 janvier 2016 17:02

    @Fabien Sabinet
    Non je ne suis pas expert, j’ai les bases suffisantes. Pas la peine de faire tout le détail. Par exemple, l’existence d’une vitesse limite constante (je crois que c’est Rmanal qui le signalait d’ailleurs) n’est pas un postulat, mais découle mathématiquement du principe de relativité, sans aucune référence à l’expérience. La deuxième étape consiste à identifier cette vitesse à celle de la lumière, mais là aussi c’est un processus tout aussi indiscutable. J’ai oublié comment (ce cours date pour moi de 25 ans), mais je me souviens très bien qu’il n’y avait aucune équivoque possible, et bien des plus calés que moi ne disent pas le contraire.
    Mieux vaut ne pas s’aventurer dans la critique quand on n’a pas toutes les bases théoriques nécessaires, c’est mon point de vue.


  • Pepe de Bienvenida (alternatif) 3 janvier 2016 11:29

    Un article qui m’inspire une réflexion que je n’emploie pas habituellement : MDR.
    Quand on n’y connaît pas grand chose, mieux vaut laisser l’internaute chercher tout seul des documents pdf de bonne qualité, la relativité étant très largement représentée parmi les cours disponibles.


  • Pepe de Bienvenida (alternatif) 3 janvier 2016 00:09

    Plus travailleur, mais toujours pauvre, on dit que je représente l’avenir.







Palmarès