• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > 6/02 : les profs, élèves, étudiants et parents d’élèves mobilisés (...)

6/02 : les profs, élèves, étudiants et parents d’élèves mobilisés contre la casse de l’Education Nationale #cassepasmonbac #NonALaSelection

Ce 6 février, les profs, élèves, étudiants et parents d’élèves seront mobilisés contre la casse de l’Éducation Nationale avec la réforme du lycée et la casse des diplômes nationaux : en effet le régime Macron s’en prend violemment au BAC, aux lycées et à l’accès à l’Université. Une attaque qui est coordonnée à l’offensive contre le code du travail, les statuts de la fonction publique et les salaires voulue par les patrons et impulsé à travers les directives de l’Union Européenne. Les militants du PRCF seront dans la rue au coté de la jeunesse, des profs et des parents d’élèves en lutte. Pour l’avenir des jeunes et du pays.

Enfin, nous y sommes ! Les gouvernements précédents avaient déjà parcouru une bonne partie du chemin, celui dicté par l’UE et le patronat européen, le MEDEF : la stratégie de Lisbonne s’est attaquée aux systèmes éducatifs partout en Europe à coups de « compétences » et de contre réformes structurelles (en France : le Lycée Darcos, l’Université Pécresse, l’Ecole Peillon et le Collège Vallaud-Belkacem).

Las ce n’est pas suffisant : le fondé de pouvoir sis à l’Elysée se sent les coudées franches dans sa guerre de classes. Il a d’abord fait adopter les ordonnances pour faire du droit du travail privé un droit patronal, sur le modèle de l’Ecole de Chicago, des Hayek-Friedman, mis en œuvre pour la première fois par le Chili de Pinochet. Désormais, il s’attaque haineusement à la Fonction Publique et ses statuts (que l’on doit au communiste Thorez) en général avec en première ligne l’Education nationale, frappant violemment la jeunesse.

  • Ainsi Macron, le président des riches, entend casser le Bac National (pierre angulaire des conventions collectives et du Statut de la Fonction Publique), instaurer le chaos dans les Lycées et sélectionner les futurs étudiants pendant leur année de Terminale. Réservant de facto l’entrée dans le Supérieur « compétitif » aux seuls jeunes issus de l’élite ! La privatisation de l’Education Nationale est lancée.
  • Ainsi Macron, la tête de ponts des patrons, après avoir mis en place les « ruptures conventionnelles collectives » pour le bonheur de P.S.A et consort, veut-il saigner la Fonction Publique à coups de départs collectifs ! La mise au pas de la France aux exigences du profit maximal pourrait franchir une nouvelle étape, si nous ne parvenions pas à nous opposer, ensemble, à ce coup de force, contre notre Histoire, notre langue, notre culture.

C’est une trahison des plus grands moments de l’Histoire de la République – par des anti-républicains. M. Macron gouverne comme un Roi, en faisant assurer par ses représentants, la comédie-tragédie, du « dialogue social » : : venez parler, écoutez-nous, et rentrez chez vous. Nous n’en sommes pas encore à la Turquie d’Erdogan, mais nous n’en sommes pas loin, avec l’état d’urgence permanent.

Nous devons l’empêcher de piétiner le Contrat Social issu des Lumières, de la Révolution et de la Libération et de dissoudre toujours plus notre pays et ses conquêtes émancipatrices, dans l’Union Européenne du Capital prédateur mondialisé.

Pour ce faire Il est temps, pour les forces progressistes sérieuses, honnêtes, non sectaires, de se rencontrer, de se parler, de construire un « tous ensemble » décisif. Les organisations qui rechignent à défendre réellement les intérêts de leurs membres devront alors suivre, dès lors que les travailleurs leur imposeront cette volonté

source : https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/6-02-profs-eleves-etudiants-parents-deleves-mobilises-contre-casse-de-leducation-nationale-cassepasmonbac-nonalaselection/


Moyenne des avis sur cet article :  2.91/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Montdragon Montdragon 6 février 18:45

    Petits bourgeois et enfants de bourgeois très à gaôôôche mais très racistes !
    Cette réforme est en place pour aider encore plus votre si chéri lumpenprolétariat africain.
    L’oral, c’est pour eux !
    La notation continue (donc pondérée à la gueule du client) c’est pour eux !

    Encore un effort camarade pour désigner enfin la malsaine concurrence au rabais de vos chères têtes crépues.
    Petits bourgeois racistes !


    • mmbbb 7 février 10:26

      @Montdragon il y a un an Hamon lors de la campagne est venu à Vaulx en velin Il a fait sont discours habituel. Macron est allé a Nanterre lui aussi En bon communicant il a lance c’est cela la France . Hamon ne fout pas ses mioches dans les banlieues. Macron Hollande Mittérrand trois présidents ayant fait leur classe dans le prive . Mittérrand avait de la culture et doute qu il n aurait pu avoir le meme bagage s il avait frequenté les banc s de l education Les maristes dispensaient un enseignement rigoureux notamment en francais par ailleurs je connais bien cette petite bourgeoisie, entre la phraséologie moraliste de gauche ( évidemment ils ont en horreur Le Pen ) et la pratique, il y a un pas qui n est pas franchi . Faut tout de même pas exagéré


    • Choucas Choucas 6 février 19:49

       
      Et oui
       
      le BAC A LA TÊTE DU COLON, PRIVILÈGE RACIAL COLONIAL,
       
      déjà les classes de 15 dans les chères colonies à Soros...

       
      LE PAPIER CUL D’IDENTITÉ BOOBA NE VEAU PAS LE REÇU DE LA MAFIA NÉGRIÈRE ISLAMISTE
       
      alors le bac ...
       
       
      PISA
       
      1980 FRANCE 4ème
      2000 BOOBALAND 10ème
      2017 BOOBALAND 27ème
       


      • Signal d'alarme Signal d’alarme 6 février 20:40

        Les profs qui se font humilier à longueur de journées par les cancres et les débiles profonds ont sans doute d’autres préoccupations que les réformes du bac, en l’occurrence comment se barrer à l’étranger !


        • mmbbb 7 février 10:17

          @Signal d’alarme la casse a deja ete largement entamée depuis fort longtemps Les réformes successives idiotes ou chaque ministre voulait laisser son empreinte a dévoye l enseignement J ai passe la sixieme et cinquieme interne dans un lycee ou les filieres etaient melangees ; lycee unique une aberration , par ailleurs par le nombre de gamins , c etait des usines a enseigner moi je fus bien sage lorsque je vois le comportement des gamins actuels et j avais encore l envie d apprendre mais seulement il y avait peu d emulation Quant aux profs actuels, ils se plaignent mais bon l education nationale est devenu ingérable tant la physionomie de la socite francaise a change il suffit de voir la problématique de l enseignement de l histoire ou desormais c est celle des memoires qui prevaut Que l auteur se rassure, l EN s est devenu un bordel sans nom et la selection est de facto pernicieuse, les centres villes sont constelles d etablissements scolaires plus ou moins selectifs la ou la bourgeoisie de gauche met ses morpions et clame tout haut la mixite sociale Voir l article de Fergus sur cette problématique.de l urbanisme des villes Je lui fis cette remarque mais bon c ’est du Fergus le gars est pour l accueil par exemple des Roms et me fit remarquer qu il est normal que les parents puissent se proteger du pur jus de gauche Donc on n est pour l ouverture des frontieres pour la mixite sociale mais surtout pour les autres La selection de facto se fait par l argent . les bonnes ames sont schizophrènes


        • pipiou3 6 février 22:12

          Mais pas de bol il neige : zero manifestants chez nous.

          Il faut acheter un stock de moufles et de passe-montagnes pour le PRCF  smiley


          • covadonga*722 covadonga*722 7 février 11:06

            yep , a défaut de soulever les classes populaires , l’extrême gauche instrumentalise les gamins pour envoyer collégiens et lycéens faire sa révolution lui garantissant statut quo et maintien des privilèges

            des bobos éduqués...

            • V_Parlier V_Parlier 7 février 11:52

              Je lis : « Désormais, il s’attaque haineusement à la Fonction Publique et ses statuts »
              J’aurais aimé en savoir plus pour me faire une idée.

              « piétiner le Contrat Social issu des Lumières, de la Révolution et de la Libération et de dissoudre toujours plus notre pays et ses conquêtes émancipatrices » -> un peu trop grandiloquent, non ?
              Ca a même plutôt tendance à me refroidir.


              • docdory docdory 7 février 13:50

                @taktak


                La manifestation rouennaise des lycéens et de leurs professeurs est passée sous les fenêtres de mon cabinet hier en fin de matinée. 
                 C’était un spectacle pathétique : une centaine de lycéens tout au plus, défilant sous trois bannières différentes, celle du « nouveau parti anticapitaliste », celle de la « gauche révolutionnaire » et celle, si mes souvenirs sont justes, des « jeunes communistes ». Cette bande de loosers hurlaient à tue-tête un seul slogan « Macron, t’est foutu, la jeunesse est dans la rue ! ». Il y avait une ou deux banderoles truffées de fautes d’orthographe.
                 A parité derrière cette bande de nases, il y avait leurs professeurs, au look de vieux gauchistes ou de permanents syndicaux, proches de l’âge de la retraite, qui eux, défilaient sous les bannières de la CGT éducation, de la FSU et du SNUIPP ( tout un programme ! Le SNUIPP est ce syndicat qui voulait inculquer la propagande de la prétendue théorie du genre dans les établissements censés pourtant être « d’enseignement » ).

                Bref, tout ce beau monde préfère être tiré au sort que d’être très modestement trié en fonction de ses aptitudes et de ses compétences, si elles existent. Ce qu’ils veulent en réalité, c’est que soient augmentés le nombre de places dans des filières d’études totalement vides de débouchés, par exemple :
                - sociologie ( discipline qui relève dans la plupart des cas des pseudo-sciences, des impostures intellectuelles mises en évidence naguère par Sokal, ou encore de l’idéologie pure et simple ) . Il n’y a guère besoin de plus d’une centaine de nouveaux « sociologues » en France chaque année, or la seule statistique disponible est de 17 956 étudiants en sociologie en 2013 ! Autrement dit, l’immense majorité de ces étudiants en sociologie finiront comme équipier chez Mc Donalds.
                - psychologie : là encore, 10 fois plus de « psychologues » formés que de débouchés
                - STAPS : études destinant en principe à la profession de prof de sport, mais là encore il y a 10 fois plus de candidats que de débouchés : un faible pourcentage de ces étudiants seront profs de gym dans l’enseignement secondaire, une partie un peu plus importante se retrouveront « coach » payé au SMIC à la salle de musculation de Trifouilly-les Oies, dans les cas favorables, et encore seront-ils licenciés à 40 ans ( dans ces salles, il faut une image « jeune » ) ! Les autres iront à pôle-emploi...
                Pour ce qui est des études de lettres, il y a certes plus de débouchés, mais il est totalement inutile de les entreprendre si l’on n’a pas la vocation d’être professeur dans la matière que l’on étudie !

                Ce que ces jeunes doivent comprendre , c’est que l’Etat, c’est à dire leurs concitoyens, n’a aucune envie de dépenser un centime de plus pour des filières qui ne valent rien !
                Il y a une autre solution, qui permettrait au ministère de prétendre qu’il n’y a plus de sélection tout en sélectionnant quand-même. Cette solution consisterait à mettre les véritables notes aux bacheliers, et non des notes bidouillées comme actuellement : alors là, il n’y aurait plus que 40 ou 50 % d’une classe d’âge à avoir le bac, et le problème serait résolu !

                Il y a une époque il y a 20 ou 30 ans où les organisateurs de manifestations lycéennes ( du moins celles suivies d’effet ) avaient devant eux une voix royale qui leur faisait devenir permanent du PS, puis politicien professionnel dans ce parti. Evidemment, maintenant que le PS ne fait plus que 2,5 % des voix aux législatives partielles, c’est beaucoup moins porteur !





                • astus astus 7 février 14:19

                  Il faut impérativement supprimer la sélection partout : dans les clubs de foot supprimons tout de suite les « sélectionneurs » qui sont d’abo-minables fascistes et prenons les joueurs au hasard, y compris parmi les handicapés, qui ne doivent pas être laissés sur le bord du chemin au nom de la fraternité. Pour la course à pied élargissons le choix des participants au 100 m à tous ceux qui courent cette distance en plus de 20 secondes, au nom de l’égalité des citoyens. Pour les chirurgiens recrutons aussi parmi les bouchers et charcutiers qui en connaissent un rayon dans la découpe de la viande. Et au nom de la liberté prenons tous les enseignants dans les recalés au bac. Choisissons enfin les procureurs parmi les loubards de quartiers car ils connaitrons mieux ceux qui tombent entre leurs mains et saurons faire régner cette justice aujourd’hui si dévoyée par le capitalisme. Vive la France !


                  • JC_Lavau JC_Lavau 7 février 14:22

                    @astus. Ton idée pourrait être étendue au porno : il faut un gros quota de frigides, de harpies, d’impuissants et d’éjaculateurs précoces. De tous âges, de toutes corpulence...


                  • lugmama lugmama 7 février 14:48

                    Peut-on m’expliquer comment on peut être contre la « destruction » du bac, en faire appel à la Révolution et la République et dans le même temps être contre la sélection, soit la sélection par le mérite qui est auqnd même l’essence de la République et accessoirement la fonction d’un diplôme ??


                    Ou est la logique ?

                    • beo111 beo111 7 février 14:59

                      @lugmama

                      L’important est d’être contre smiley


                    • zygzornifle zygzornifle 7 février 14:56

                      Bientôt dans chaque établissement a coté du disrtibuteur d’eau un distributeur de BAC ....


                      • JP94 7 février 23:21

                        Les commentaires montrent que Macron laboure dans une terre déjà bien fertile en idées réac’.


                        L’article a un contenu sur un projet de destruction programmé depuis des lustres.
                        Mais la société est anesthésiée.
                        Il y a les manifs mais pas de nature à intimider Macron, lui-même piloté par son QG aux moyens illimités, ,usant de sondages et de médias totalement sous contrôle.

                        Et ça tient, alors que ce type est le plus réac depuis Pétain. Pourtant on n’en a pas manqué, mais ils se sont arrêtés avant.

                        Son projet est une américanisation de l’Ecole, où l’Education sera réservée à une élite de riches, ( qui peut se payer Stanford ?) tandis qu’une masse inculte, exploitée et méprisée produira sans se révolter ...
                        Mais on est en France, et la léthargie n’y a jamais été éternelle... les mauvais jours finiront, comme dit la chanson ...

                        • pipiou3 8 février 02:19

                          @JP94
                          Votre commentaire montre que vous ne comprenez pas grand chose à la réforme envisagée.

                          Pas sûr que vous compreniez le mot « réac » non plus.
                          Vous savez juste que c’est péjoratif.

                          Réactionnaire ça veut dire opposé aux évolutions sociales et favorable au retour vers l’ordre ancien.
                          C’est donc vous qui êtes réac à vouloir défendre le Bac ancien ; et les cocos et certains profs qui manifestent « contre » sont des réacs.
                          C’est assez drôle : le monde tourne et ceux qui hier se targuaient d’être en avance se retrouvent maintenant vers l’arrière ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



-->