• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > APL : Macron veut (encore) les réduire pour 1 million de bénéficiaires, (...)

APL : Macron veut (encore) les réduire pour 1 million de bénéficiaires, étudiants, retraités…

Faire les poches des plus pauvres pour faire gonfler les cadeaux fiscaux aux plus riches (suppression de l’ISF, CICE etc…) c’est le mot d’ordre de la politique fiscale du régime Macron. Dans la torpeur de l’été, le régime Macron s’apprete à une nouvelle baisse des APL. Le but ? économiser plus de 100 millions d’euros par mois sur les aides aux logements versées au près de 6,5 millions de bénéficiaires de l’APL. Des bénéficiaires qui sont des jeunes travailleurs, des étudiants, des familles monoparentales ou encore des retraités. Pas vraiment des privilégiés contrairement aux millionnaires qui ont dès le début du quinquennat Macron encaissé près de 4 milliards d’euros avec la suppression de l’Impôt sur la Fortune (ISF). Dès 2017, Macron s’en était d’ailleurs pris aux APL (lire ici). Il avait continué en 2018 en gelant les allocations aboutissant à une nouvelle baisse de fait des APL.

PNG
 

Le but de la nouvelle réforme ? prendre en compte les revenus des 12 derniers mois au lieu de ceux de l’année N-2 (année fiscale de référence jusqu’à présent). Le résultat ? 1,2 million d’allocataires sur les 6,5 millions de bénéficiaires des APL vont voir leur APL baisser voir être supprimée. Selon la CNAF (caisse nationale des allocations familiales), la baisse serait en moyenne de 1000 € par an.

D’après le Canard Enchainé, la réforme devrait entrer en vigueur le 5 septembre 2019. Pour le moment le gouvernement a démenti, mais confirmé que la baisse pourrait frapper… dès janvier 2020…

Dans tout les cas d’après les chiffres ayant fuités dans la presse en moyenne un bénéficiaire des APL peut s’attendre à une baisse de son aide au logement de près de 200 € sur l’année.

https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/aides-apl-macron-veut-les-reduire-pour-1-millions-de-beneficiaires-etudiants-retraites/

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • tashrin 20 août 2019 15:20

    Les APL ne servent majoritairement qu’à augmenter les loyers et finissent dans la poche des propriétaires

    Avant de rejeter l’idée par pur ideologisme, on peut y reflechir car la problematique existe bien. et c’est pas un pro macron qui vous le dit, croyez moi


    • Le421 Le421 20 août 2019 19:01

      @tashrin
      Vous avez totalement raison.
      Et même, la démonstration a été faite à la télé, c’est dire !! que des marchands de sommeil ou presque louaient des taudis agréés APL avec la complicité d’agents de l’administration... Qui touchaient une pourcentage ? Je ne sais pas. Mais le pouvoir amène la cupidité.


    • Old Dan Old Dan 21 août 2019 09:25

      @Le421
      Vu la puissance des lobbyistes(corrida, glyphosate, amiante, chasse, alcool,...)
      N’est-il pas ds l’intérêt « néolibéral sauvage » de réduire l’éducation globale de la population au service d’une consommation la plus débile possible ?...
      .
      [... Mais j’ch’ui parano ! C’est bien connu... Héhé ! ]


    • sweach 21 août 2019 09:56

      @tashrin
      Je suis totalement du même avis.

      L’APL est une aide non pas pour les locataires mais pour les bailleurs.
      Absolument toutes les subventions doivent être supprimé, car elles déséquilibrent un marché en modifiant les prix, l’APL ne fait pas exception.

      Le prix du loyer, mais aussi de l’immobilier est fixé avec l’APL, sans elle les bailleurs et les vendeurs seront obligés de baisser les prix. C’est la même logique avec la loi Scellier et autre Pinel

      Si l’état veut avoir une politique de logement, cela doit passer par la construction d’HLM qui crée une concurrence public au parc privé, ou bien réduire ses frais de notaire.

      Si l’état veut inciter un secteur, il lui suffi de baisser ses taxes, au lieu de mettre en place des Systems de subventions et d’allègement fiscaux, qui crée une injustice contre productive.


    • Désintox Désintox 21 août 2019 10:04

      @tashrin
      En effet. Au lieu de distribuer des APL qui finissent dans la poche des bailleurs, il faut construire des cités universitaires et des logements sociaux.


    • ASTERIX 21 août 2019 10:27

      @tashrin

      QUEL POURRI CE GIGOLO lui qui nous vole et ne paye rien  !!!!!!!!!!!!
      espèrons que gilets jaunes et rouges pcf et insoumis le virent le plus tot serait le mieux !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Eric F Eric F 21 août 2019 10:47

      @tashrin
      Je vois que les clichés ont la vie dure, mais en réalité il s’agit souvent de bailleurs sociaux qui ne distribuent pas de gros dividendes. Les « petits bailleurs » pour leur part sont assujettis à de multiples taxes et impôts (foncier, IR, CSG

      ...) qui augmentent de 30% le niveau des loyers, sans compter les obligations légales qui s’amoncèlent (diag thermique amiante termite, assurance non occupant...).
      C’est pour cela qu’il y a une « fuite » vers les dispositifs RBnB, booking etc. créant une pénurie locative par exemple à Bordeaux où le prix de l’immobilier a augmenté bien plus vite que les loyers (rendement réel net après fiscalité inférieur à 2% dans certains quartiers). 
      On voit que le gouvernement a trouvé des relais pour son argumentaire en gfaveur de la baisse des APL, alors qu’il faudrait booster l’investissement locatif (service tangible) plutôt que de favoriser l’investissement boursier (spéculatif).


    • sweach 21 août 2019 11:34

      @Eric F
      *il faudrait booster l’investissement locatif*
      Le marché de l’immobilier est miné par toutes ces aides et défiscalisation.

      Sans la réduction d’impôt qui va avec, il n’y a pas d’intérêt à investir dans l’immobilier.

      Nous ne sommes plus en inflation, donc les frais notariés de 8%, + les frais des agences immobilière ainsi que les frais bancaires ne sont plus lissés dans le temps par l’augmentation des prix.

      Tout les risques d’entretient et de mauvais payeur repose totalement sur le bailleur, se lancer dans un crédit sans garantie de toucher ses loyers est un risque trop grand sur des investissement sur 20 ou 30 ans.

      En claire seul les riches qui défiscalisent peuvent investir pour faire de la location, cela n’est plus à la porté des petits qui cherchent un complément de salaire.

      Il faudrait supprimer la défiscalisation des riches ainsi que les APL, pour lutter à arme égale dans l’investissement locatif.


    • tashrin 21 août 2019 11:34

      @Eric F
      Super
      Sauf que c’est pas du tout le probleme dont il etait question
      Vous comparez la rentabilité plus attractive et moins contraignante de la loc saisonniere à celle de l’immobilier d’habitation. C’est un probleme effectivement, mais la solution est assez simple : declaration en mairie, limitation des nuitées maximum, charges sociales et ir sur l’ensemble des revenus generés afin de preserver les centres urbains qui ne sont pas censés être des parcs à touristes dont le passage nuit aux résidents.
      Ca n’empeche pas que le marché immobilier locatif est faussé car la solvabilité des locataires est artificiellement gonflée par des revenus d’origine publique... qui provoquent donc une augmentation des loyers à la même hauteur. L’ensemble des francais contribue donc à ce que certains propriét&ires bailleurs puissent louer plus cher qu’ils ne le feraient si les apl n’existaient pas. Et j’ai pas specialement vocation à contribuer au financement des vacances au Portugal de nos amis retraités. Ni aux dividendes des gros propriétaires fonciers (banque entre autres fonds de pension)


    • tashrin 21 août 2019 11:37

      @sweach
      Il faudrait supprimer la défiscalisation des riches ainsi que les APL, pour lutter à arme égale dans l’investissement locatif.

      Yep, et consacrer ce pognon à une veritable politique du logement afin d’eviter cette augmentation debile et hors sol depuis quelques années. Ce qui permettrait de fluidifier l’economie et la consommation par le pouvoir d’achat retrouvé


    • foufouille foufouille 20 août 2019 15:28

      ce n’est pas vraiment une baisse et c’était prévu pour mettre à jour les vrais revenus tous les 3 mois.

      si tes revenus ont varié dans l’autre sens, tu gagnes moins que avant, le bureaucrate ne pas augmenter ton APL .......


      • ticotico ticotico 20 août 2019 17:10

        Pourtant, Macron aide quand même certaines catégories...

        A propos du Cice, j’ai calculé combien cela représentait en 2019 par tête de français...

        En comptant absolument tout le monde, de la maternité à la maison de retraite, cela fait la modeste somme de 597 euros par an et par personne.

        Pour une famille de 4 personnes, cela représente 2388 euros prélevés pour alimenter cette cagnotte destinée à sauver nos riches de la misère.

        En rongeant l’arbre des APL, on peut oublier la forêt du Cice...


        • keiser keiser 20 août 2019 19:19

          @Yaurrick

          « et donc in fine pénalise tout le monde. »

          Et ben demande aux agences immobilières ce qu’ils feraient sans les allocs.
          Moralité : cela ne pénalise pas tout le monde.
          Et oui ...
          C’est cela le libéralisme que tu défends.


        • Francis, agnotologue JL 20 août 2019 19:46

          @keiser
           
           ce sont surtout les propriétaires qui en profitent.
           
           A Rennes, il y a cette année pénurie de logements saisonniers pour les étudiants : je pense que la cause en est la grève de loueurs pour cause de baisse des APL qui se répercute sur le marché.


        • keiser keiser 20 août 2019 21:25

          @JL

          Quand tu vois les commentaires de notre cher Yaurrick :

          "la répartition des richesses ne doit concerner que ceux qui la crée, in fine l’entrepreneur et les salariés. L’état ne devrait pas intervenir, car il n’a tout simplement pas la connaissance pour le faire."

          Cela aide à bien comprendre la pensée de la Maconerie. smiley

          En gros :
          C’est chacun pour moi, en espérant que cela continue.
          Enfin ...
          Juste le temps que cela pourra fonctionner.
          Car après ...
          On s’en remettra aux dieux de l’économie libérale. 
          Allez Yaurrick ...
          Si tu crois que l’on ta pas vu arriver.

          J’espère que tu en tire un salaire, ou une fonction adéquat.
          Parce que et si non, tu ne serais juste qu’un petit con ambitieux.
          Mort de rire ! ...


        • keiser keiser 20 août 2019 23:50

          @Yaurrick

          On attend toujours ta réponse.
          Allez !
          Un petit effort, petit scarabée ...

          J’espère vraiment que tu en sors un petit profit.
          Mort de rire.


        • keiser keiser 20 août 2019 23:56

          @keiser

          la prochaine fois...
          Tu me répondra avec un autre pseudo à la hauteur de tes ambitions.
          Mort de rire smiley


        • keiser keiser 20 août 2019 23:59

          @Yaurrick
          Tu m’as fait que tu es juste un clown.
          Je ne sais pas pour qui ni pour quoi ?
          Juste un clown smiley


        • keiser keiser 21 août 2019 00:15

          @Yaurrick

          « je ne défends pas les APL »

          Tout est dit.

          Alors :

          Anarcho capitaliste Libertarien
          Ou ...
          Juste un petit scarabée qui n’a rien compris au film.

          Tu as juste le choix entre les trois options.
          Mais j’ai assez joué avec toi, petit scarabée.
          Et je ne souhaite pas à la prochaine ...
          Pas vraiment mort de rire. smiley


        • foufouille foufouille 21 août 2019 09:23

          @Yaurrick
          sans allocation, on serait des millions de SDF ........
          Le proprio peut hériter mais si il achète, il faut qu’il paye un crédit en général avec des mensualités .... même pour vivre dedans.

          dans les pays sans aides, les logements ne sont pas loués 100€


        • Armelle Armelle 21 août 2019 10:36

          @JL
          "A Rennes, il y a cette année pénurie de logements saisonniers pour les étudiants : je pense que la cause en est la grève de loueurs pour cause de baisse des APL qui se répercute sur le marché"

          La grève des loueurs ?!?!? 
          Pas du tout, le cas de Rennes est juste que celle-ci propose 8300 logements sociaux pour 120.000 étudiants. Ce n’est pas plus compliqué que cela...
          Pourquoi aller chercher des explications fumeuses ? pour faire (encore une fois) celui qui connait le sujet ?


        • Francis, agnotologue JL 21 août 2019 11:01

          @Armelle
           
          Les logements sociaux n’ont jamais eu vocation à loger tous les étudiants, voyons !!!
           
          Vous dites n’importe quoi ; apprenez à penser avant de venir me dénigrer sous mes commentaires.


        • Eric F Eric F 21 août 2019 11:05

          @Armelle
          il n’y a pas de grève des loueurs mais effectivement une fuite d’un certain nombre de locations -surtout saisonnières- vers le RBnB non taxé, voire des sites prétendument sociaux et solidaires qui sont en réalité le faux nez de l’économie grise ou noire.


        • Francis, agnotologue JL 21 août 2019 11:16

          @Eric F
           
           c’est à moi sans doute que cet argument s’adresse.
           
           Cette fuite que vous évoquez est peut-être motivée par un marché devenu plus attrayant, mais également par le fait que la location étudiante est devenue moins lucrative en soi.
           
           Et de ce point de vue, on peut parler de grève ou de fuite , pour moi c’est pareil. 
           
          Notez : je ne défends pas les APL, je constate tout simplement des mécanismes de cause à effet.


        • Eric F Eric F 21 août 2019 11:28

          @JL
          Effectivement je rebondissais sur la réponse qu’Armelle vous a formulée, en la bémolisant. Un grève de location serait retrait du marché locatif, cela existe parfois, quand le rendement est inférieur aux emmerdements (frais de remise en état, défaut de paiement récurrent...) mais ce n’est pas tellement le cas en l’occurrence, alors que les pseudo-locations alternatives, notamment touristiques et « de la main à la main » prolifèrent.

          Je suis pour ma part favorable au principe des APL, mais plus sélectif (pour les vrais pauvres sous le seuil) ; mais aussi une baisse sensible de la fiscalité locative qui enfle mathématiquement les prix (comme le fait la TVA sur les produits, mais la TVA est de 20%, alors que la somme des taxes et impôt sur les revenus locatifs dépasse 40%).


        • Armelle Armelle 21 août 2019 11:43

          @JL
          Ces chiffres ne concernent que les logts sociaux pour étudiants !!! Et non le parc global de Rennes métropole !!!
          Vous réfléchissez parfois ? Vous imaginez une agglo comme celle de Rennes métropole avec seulement 8000 logts sociaux !!!

          Apprenez vous même à penser JL, avant de le conseiller aux autres


        • Francis, agnotologue JL 21 août 2019 11:54

          @Armelle
           
          est-ce que j’ai dit autre chose ? Vous n’avez rien compris à ce que j’ai dit, et dites ici n’importe quoi.
           
           


        • Drugar Drugar 21 août 2019 12:00

          @Yaurrick
          Bonjour,

          pour une fois, je serais plutôt d’accord avec vous : les APL, tout comme le CICE, déstabilises les marchés qui les concerne. In fine, ces aides engraissent des gens qui sont déjà boursouflés d’argent et n’aide en rien la majorité de la population.

          Le modèle libéral que vous prônez comporte de bonnes idées, mais repose sur un pré-requis essentiel : que tout le monde joue le jeu honnêtement, sans chercher à piquer la part du voisin, dans une concurrence saine et non faussée. Hors, ce n’est absolument pas le cas, les choses allant même à l’inverse de cette utopie.
          Il y a une seconde pierre d’achoppement importante au modèle libéral, c’est qu’il existe une grande quantité de personnes qui ne sont absolument pas armées pour rentrer dans le jeu libéral (handicapés, malades, personnes « simple d’esprit »,...) et qui ont absolument besoin d’être aidées et soutenue par une communauté de gens plus aptes au travail, et serait totalement laissées pour compte dans le modèle libéral.

          Au final, il est absolument indispensable qu’il y est une puissance régulatrice forte servant les intérêts de la communauté et empêchant les dérives des tricheurs de tous poils qui ne manqueront pas de voler le fruit du labeur des autres, exactement comme c’est le cas actuellement et permettant une répartition juste des richesses, y compris avec des personnes ne pouvant apporter leur contribution à la valeur issue du travail, mais ayant, toutefois, besoin de ressources pour vivre. Et, ne vous en déplaise, la seul entité capable d’endosser ce rôle de régulateur / protecteur / redistributeur c’est l’Etat : cela ne veut pas dire qu’il s’occupe de tout, mais il doit être en capacité d’intervenir dans n’importe quel secteur, si nécessaire. Il y a un équilibre à trouver.

          Les problèmes qui devienne de plus en plus important ces dernières décennies, et continue à s’aggraver d’années en années, le sont justement parce que que l’Etat s’affaiblie continuellement, n’est plus en capacité et n’a plus les moyens d’assumer ce rôle absolument indispensable. De fait,ce que l’on constate, c’est que les puissances financières et les grosses entités prédatrices, profites de ce vide laissé (qu’elles ont contribué et encourager à creuser) pour se gaver encore plus sur le dos du reste de la communauté (l’immense majorité de la population).

          Le modèle libéral nécessite beaucoup plus de sagesses que les humains n’en ont actuellement pour fonctionner correctement. Peut-être, dans le futur, serons-nous prêt pour ce modèle, mais, pour l’instant, la présence d’un état fort est indispensable.


        • Armelle Armelle 21 août 2019 14:01

          @JL
          Quelle escapade !!! Vous n’avez pas de plus gros sabots ?  smiley
          Et en plus vous êtes malhonnête !!!


        • Eric F Eric F 21 août 2019 14:09

          @Drugar
          Les APL et le CICE ne sont pas de même nature, le CICE n’est pas une aide (argent versé) mais une réduction de charges (argent perçu sur les entreprises), on a clairement un problème en France de cout du travail élevé notamment pour les activités de production de masse, ce qui est cause de délocalisations. On ne peut pas baser l’économie uniquement sur les marchés de niche à forte valeur ajoutée, du reste même dans ces activités, le « luxe » délocalise pour augmenter la marge. Le problème est plutôt la réduction de l’impôt sur les bénéfices et sur les revenus du capital, qui ne participent plus dument à la protection sociale, dont l’appoint s’est reporté sur les particuliers « moyennement aisés ».http://www.captaineconomics.fr/-en-pourcentage-du-revenu-qui-paye-le-plus-d-impots-les-classes-moyennes


        • Drugar Drugar 21 août 2019 15:40

          @Eric F
          En effet, la nature des APL et du CICE n’est pas la même. Ce que je soulignais c’est que, peu importe la nature de l’aide, celle-ci retombe, in fine, dans les mêmes poches et que ces aides sont prélevés dans les mêmes poches : celles des classes moyennes, comme vous le notez très justement.

          En revanche, vous vous trompé lourdement en employant le terme de « coût du travail » : c’est un non sens total. Ce terme de novlangue est utilisé par les ultra-libéraux pour légitimer les licenciements à but lucratif (bah oui, ils font rien qu’a coûter des sous les vilains ouvriers !!) et autres opération financières toxiques en apposant le terme négatif de « coût » au terme de « travail », laissant insidieusement entendre que ce sont les salariés qui seraient le problème d’une entreprise, en occultant totalement le fait que ce sont ces salariés et leur travail, justement, qui sont à l’origine de la totalité des revenus de l’entreprise : le travail ne fait qu’ajouter de la valeur, il ne coûte pas.

          Ce qui est appelé « coût du travail », essentiellement d’ailleurs par les financiers, oligarques, grand patrons d’entreprises et les politiciens à leur bottes, ne sont en fait que les taxes, impôts et autres prélèvements, liés aux travail. Mais ce lien est une décision politique, et tous ces prélèvements et taxes pourraient être retirés, dans l’absolue : il n’y a pas de lien intrinsèque entre ces taxes / prélèvements / impôts et le travail.

          En revanche, quand on parle de « coût de production » par exemple, là il y a un lien indissociable entre ce que l’on veut produire et ce que cela coûte pour pouvoir le produire (achat matière première, énergie, temps, salaires, ...). et c’est justement le travail qui va permettre la création de la production et y apporter la valeur-ajoutée.

          Car, ne nous y trompons pas, même dernière une hypothétique usine complètement automatisée et robotisée, il y a quand même du travail humain, de conception et création de ces robots, conception et création des bâtiments, apport de l’énergie, conceptions, construction et entretient des liens logistiques (routes, voies ferrées, port, etc...), et j’en passe.

          Il est donc important d’arrêter de colporter ce terme nauséabond de novlangue qu’est « coût du travail ».


        • Eric F Eric F 21 août 2019 23:47

          @Drugar
          cette question de cout du travail n’est absolument pas idéologique mais purement concrète. Dans un environnement international, les entreprises vont vers les pays où le travail (salaire + cotisations + taxes) est moins couteux, Cela surtout pour les produits « de masse » dont le prix est prépondérant, par exemple un même micro-onde coute 50 euro importé de Chine, et 250 euro fabriqué en France.
          On peut ne pas employer le terme et même ne pas en parler, mais c’est ce qui se passe factuellement, et croyez que je parle en connaissance de cause ayant travaillé dans l’industrie et assisté à des délocalisations continuelles.


        • tashrin 22 août 2019 15:56

          @Drugar
          commentaire beaucoup trop intelligent :)


        • keiser keiser 20 août 2019 19:03

          « Le but ? économiser plus de 100 millions d’euros par mois »

          100 millions !!! ... smiley

          Et ben avec ça, c’est sur que l’on va sauver la France.

          Au fait, il était ministre de quoi avant d’être petit mignon ?


          • ASTERIX 22 août 2019 10:24

            @keiser

            MINISTRE DU POGNON......MACRON

            qu’il supprime 65 % DES ELUS plutot que faire la promesse d’en « virer » 30% ( promesse a tenir ce qui n’est pas son fort !!!!!!! )
            et qu’on décommande les 6 SOUS MARINS NUCLEAIRES  !!!!!!!!!!!!!!!
            et qu’on garde la aeroports et autoroutes sous la coupe de l’ ETAT  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


          • Le421 Le421 20 août 2019 19:05

            Ah... C’est un peu comme le PAS. On paye en 2019 les impôts sur les revenus 2019.

            Ouais, ben tout faux mon pote !!

            En 2019, je paye les impôts sur mes revenus de 2018.

            Et il a fallu se déguiser en Sherlock Holmes pour trouver le pot aux roses.

            Autant dire que les insuffisants numériques se font baiser ni vu ni connu.

            Hein ? C’était le but ??

            Scheisse !! Grosse scheisse !! smiley


            • Désintox Désintox 21 août 2019 10:03

              @Le421
              « En 2019, je paye les impôts sur mes revenus de 2018. »

              Non


            • Eric F Eric F 21 août 2019 11:10

              @Le421
              « En 2019, je paye les impôts sur mes revenus de 2018 »
              Plus exactement le taux est calculé selon les revenus de 2018 mais appliqué sur les revenus de 2019, donc effectivement la référence est constituée par le revenu de 2018 qui n’est pas une « année blanche » contrairement à la propagande politico-médiatique (j’ai fait le même constat, ayant baissé de revenus entre 2017 et 2018, puis 2018 par rapport à 2019.


            • Armelle Armelle 21 août 2019 11:31

              @Le421
              Salut
              « En 2019, je paye les impôts sur mes revenus de 2018 »

              Non, pas du tout !!!
              En 2019, tu payes tes impôts sur tes revenus 2019 ! Point.
              Les caisses de l’état n’y ont rien perdu, et au delà du projet de simplification annoncé, il est maintenant clair qu’un autre objectif était attendu ; celui de supprimer la main aux citoyens face aux montées populistes et les colères grandissantes pour la refiler aux entreprises dont chaque dirigeant a plus à perdre que toi et donc ne s’opposera jamais à la loi.
              Bah oui, jusqu’ici nous disposions d’une arme efficace en payant nous même nos impôts... Et à voir des vidéos de 2017 dans lesquelles certains, du style Attali (Mr je sais tout) annoncer une révolution jusqu’à même en donner les détails (gilets jaunes), et constater cette précipitation soudaine sur cette disposition alors qu’elle figure sur le menu depuis des lustres, il faut être un peu benêt pour ne pas avoir vu ce subterfuge !!!
              Dis, ton Sherlock Holmes a dû perdre quelques neurones en marchant... smiley


            • Eric F Eric F 21 août 2019 14:12

              @Armelle
              le coefficient est basé sur les revenus de l’année précédente, mais il est appliqué sur les revenus de l’année en cours. Comme « globalement » les revenus augmentent, l’état perçoit davantage que dans le système précédent (montant calculé sur l’année précédente), mais ceux dont les revenus baissent ne bénéficient pas pour autant d’un ajustement dans la juste mesure.


            • the clone the clone 21 août 2019 07:13

              Faut bien de l’argent pour s’occuper des migrants !!!!


              • sleeping-zombie 21 août 2019 08:22

                Le but de la nouvelle réforme ? prendre en compte les revenus des 12 derniers mois au lieu de ceux de l’année N-2 (année fiscale de référence jusqu’à présent). Le résultat ? 1,2 million d’allocataires sur les 6,5 millions de bénéficiaires des APL vont voir leur APL baisser voir être supprimée.

                Là, le matheux qui sommeille en moi tique un peu... Si effectivement, ceux qui ont eu une récente augmentation de revenu quittent le dispositif, ça permet également à ceux qui ont eu une perte récente de ne pas attendre 2 ans avant d’y entrer.

                Donc, si globalement ça allège la population, c’est plutôt bon signe, puisque ça signifie que les gens s’enrichissent plus qu’ils ne s’appauvrissent.

                En soit, je trouve pas que c’est une mauvaise chose, ça colle plus avec l’idée « aide d’urgence » du dispositif. Pour être complètement honnête, il faudrait coupler ça avec le maintien global de la dotation : la baisse du nombre des bénéficiaires provoquerait une augmentation de l’aide individuelle.


                • Armelle Armelle 21 août 2019 11:04

                  Tant mieux !!!

                  Les analyses des cocos sont tjrs un peu simplette !!!

                  La seul erreur concernant cette aide, est de ne pas la supprimer purement et simplement !!!

                  Ras le bol de ces aides qui génèrent une augmentation des biens et services, laquelle ne profite tjrs qu’aux mêmes, au détriment de ceux qui la financent !!!

                  Pareil pour les bagnoles avec ces aides à la con du « style prime à la casse », qui finalement est tout simplement une aide aux constructeurs !!! Des constructeurs qui sont nuls pour fabriquer et vendre des voitures dignes de ce nom, alors qu’à cela ne tienne ! il y a la collectivité pour continuer à vendre des bagnoles de merde et conserver les emplois qui vont avec !!! c’est formidable.

                  L’idéologie à tout prix tue le bon sens. Pourtant l’histoire a amplement montré la profonde bêtise de ce système. Un système qui appauvrit TOUT LE MONDE...

                  Donc, étant convaincu que vous ne puissiez comprendre ça, la seule explication est donc la jalousie. Cette jalousie maladive qui vous ronge perpétuellement, qui vous aigrit et vous rend malheureux. Il est clair que le fond de votre pensée est celle du stade intestinal ; cad voir tout le monde au même niveau que vous, pour vous rassurer et vous conforter sur le fait que vous n’êtes pas plus mauvais qu’un autre, mais arrêtez de ramer mon gars car ce ne sera jamais le cas !!!

                  Politiser sa médiocrité...ça rassure, n’est ce pas ? Déjà, estimez vous heureux d’être né en France...


                  • keiser keiser 21 août 2019 11:50

                    @Armelle

                    "Tant mieux !!!

                    Les analyses des cocos sont tjrs un peu simplette !!!"

                    Et un de plus, à qui le tour ? ...
                    Mais sur le coup, il me semble que tu as oublié les islamo-gauchistes.
                    Vous êtes tellement prévisible dans votre rhétorique, que cela en devient risible.
                    C’est lamentable.


                  • Armelle Armelle 21 août 2019 13:55

                    @keiser
                    ...devient risible ? Rhafff !!! De plus gros sabots ça n’existe pas !!!
                    Vous êtes drôle dans votre genre ! Risible ! le terme idéal pour ceux qui souffre d’un complexe de supériorité, un usage bourré de prééminence. Mais vous êtes qui vous le gars Keiser ? Une éminence de la société de badabeux que vous représentez ici à merveille manifestement !!!
                    Quant aux islamo-gauchistes, l’utilisation de ce néologisme vous va très bien ma foi, d’autant que je ne vois pas bien ce que ce sujet vient faire là. Sans doute juste un usage pour vous faire plaisir et espérer faire croire naïvement au lecteur lambda que votre culture est sans fin !!! parce que ça fait bien !!!
                    Pôv garçon...un imbécile de plus dans le noyau dur des gauchistes Agoravoxiens, rien de plus...
                    A chacun sa compréhension du monde, j’ai la mienne et revendique le droit (surtout ici) de critiquer ces politiques d’ânes et d’attardés qui depuis des lustres appauvrissent les citoyens, et qui finalement consistent uniquement à partager la misère... Le constat est éloquent !!!
                    Le don, qui constitue la sève de ces politiques socialistes est un véritable poison. Une usine pour oisifs, des oisifs tellement assistés qu’ils en perdent l’envie de faire, de créer, de se surpasser, et attendant bien gentiment le bec ouvert, les retombées du racket de la mafia d’état, dont ils deviennent d’ailleurs dépendants et tellement soumis qu’ils en perdent leur liberté et sont alors devenus tellement mous, tellement peu pertinents qu’ils sont incapables de mener une révolution digne de ce nom, des révolutions qui ressemblent tout juste à une colère de délinquant boutonneux ou de malade mental tout juste bon à casser des vitrines. ...Pathétique !!!
                    Quand vous commencerez à couper les têtes de la bourgeoisie dominante, donc quand vous serez disposé à prendre des risques, vous ferez un pas vers la crédibilité, mais seulement « pendre des risques », les gens de votre idéologie n’ont qu’une vague idée de quoi il s’agit vraiment, la seule chose que vous percevez sont les fruits de ces risques quand il y en a !!!
                    « RISIBLE » dites-vous ? Vous me précédez d’une bonne distance !!! 
                    Sacré Keiser, vous êtes un beau rigolo !!! smiley


                  • Eric F Eric F 22 août 2019 12:14

                    @exol
                    C’est un assez bon résumé générale de la situation, en effet.

                    Mais sur la question des APL, de nombreux intervenants commettent une erreur d’analyse en disant qu’ils tirent les loyers vers le haut (ce que dit Macron qui veut les supprimer). En effet, le « prix du marché » est surtout fait par les appartements non homologués pour l’APL, donc ceux qui ont les moyens. Deuxième cause une fiscalité énorme qui s’accumule sur le foncier et les revenus locatifs ;
                    Une solution serait donc de baisser la fiscalité sur les logements éligibles pour l’APL, en obligeant la répercussion sur la baisse du loyer. Cela du reste désamorcerait la « tendance lourde » aux locations alternatives rbnb ou simplement non déclarées.


                  • foufouille foufouille 22 août 2019 12:27

                    @Eric F

                    seul les taudis ne sont pas éligible à l’aide au logement qui sont d’ailleurs interdit en théorie.

                    la convention avec la CAF existe bien.


                  • Eric F Eric F 22 août 2019 13:37

                    @foufouille
                    effectivement, suite à vérification, même « non conventionné APL », les appartements locatifs peuvent donner droit à l’ALS ou ALF ce sont les revenus du locataire qui rendent celui-ci « éligible » ou non au droit à allocation.


                  • Eric F Eric F 22 août 2019 13:51

                    (suite)

                    donc mon expression « appartements non éligibles à l’APL » n’était pas correcte je voulais dire « les appartements loués par des locataires n’ayant pas le droit aux APL » (20% des ménages environ ont droit à une aide au logement)


                  • foufouille foufouille 22 août 2019 16:05

                    @Eric F

                    il existe aussi des aides de la mairie de Paris même des revenus assez élevé, des logements publiques mais pas pour les pauvres .......


                  • keiser keiser 21 août 2019 12:07

                    @ Yaurrick

                    "On vous dit que les APL sont quasi entièrement absorbées par les propriétaires et participent à l’inflation des prix de l’immobilier (qui n’a pas besoin de ça)"

                    Bon OK ! ...

                    On va partir de la base de ton raisonnement :

                    Pas d’allocs, pas de social : donc un ultra libéralisme-libertaire.

                    De l’offre à la demande suivant tes moyens, c’est bien ça !? ...

                    Et surtout, suivant que ton papa t’a acheté une Porsche ou une Renault pour ton bac.

                    Ou et suivant ta pensée intrinsèque : l’anarcho-capitalisme, bien que ce soit un non sens.

                    Je veux bien, petit scarabée.

                    Mais alors et dans ce cas de figure, on doit supprimer toutes les taxes.

                    En commençant par la TVA, etc ...

                    On privatise les routes, les écoles, les hôpitaux et même les chiottes.

                    Le problème est que l’on ne pourra plus mettre de taxes sur la merde.

                    Cela te convient-il, petit scarabée ? ...


                    • foufouille foufouille 21 août 2019 18:31

                      @Yaurrick

                      personne n’a jamais vu ton privé magique et surtout ton aide aux gens dans la merde avec aide magique à 100% ............


                    • keiser keiser 21 août 2019 19:01

                      @Yaurrick

                      Ok ! ...
                      J’ai bien compris.
                      Mais tu ne répond pas sur la question des taxes.
                      J’ai aussi bien compris que seul le secours catholique, serait apte à répondre aux besoins des pauvres ères que sont les pauvres.
                      Il est donc question de pure charité que les riches, dans leur bienveillance, etc ...
                      Parce que évidemment, l’état et malgré les impôts et taxes ne servirait à rien.
                      Sauf à entretenir ton Audi Q7.
                      Allez ... petit scarabée, arrêtes de me prendre pour un con.
                      J’ai eu des affaires et j’ai pris de l’oseille.
                      J’ai même roulé en Audi et en Mercedes.
                      Mais jamais et je dis bien jamais ...
                      je ne serais devenu aussi con que toi et je t’emmerde.
                      Tu n’es juste qu’un petit fils à papa.
                      Tu ne connais rien de la vie car on te la offert sur un plateau d’argent .
                      Je te demande donc de ma lâcher la grappe.
                      A bon entendeur, va te faire foutre.
                      Et cette fois, tu peux prendre cela comme une insulte.



                    • lala rhetorique lala rhetorique 21 août 2019 14:06

                      Afin de pouvoir réduire les aides aux logements, il y a eu, en juillet 2019, un arrêté préfectoral imposant sur les zones tendues, dont paris, un loyer maxi à ne pas dépasser, sous peine d’une amende pouvant aller jusqu’à 15000 euros pour le bailleur. En août, un décret a élargi l’arrêté, en incluant pas mal de villes supplémentaires. Première réaction de certains de mes bailleurs : « faites une estimation, on va vendre ». Ensuite certains vont mettre en vente, d’autres loueront en location saisonnière. Sur Paris, ça se louera sans aucun problème. Résultat des courses : il y aura encore moins de logements à louer dans le parc privé, en particulier à Paris, Bordeaux, etc... et comme il n’y a pas de logements étudiants en quantité suffisante, je suggère que Macron mette en place une distribution de tentes de camping, comme celles des migrants, pas gratos bien entendu, Macron se régale de tout ! si je lui donnais mon caca, il trouverait le moyen de le vendre ! Pour d’autres infos, pas sur le caca, à votre disposition, vu que je suis dans l’immobilier.


                      • Eric F Eric F 22 août 2019 12:23

                        @lala rhetorique
                        "certains vont mettre en vente, d’autres loueront en location saisonnière. Sur Paris, ça se louera sans aucun problème. Résultat des courses : il y aura encore moins de logements à louer dans le parc privé, en particulier à Paris, Bordeaux, etc..."
                        Effectivement, le parc proposé en location diminue du fait même des contraintes dans les zones où il y a déjà pénurie. Il faut donc :
                        1° inciter à louer ce qui existe (bonus fiscal),
                        2° augmenter le parc de logements en construisant et aussi en reconvertissant des immeubles commerciaux inutilisés (les centre villes n’étant plus accessibles du fait des restrictions de circulation, les bureaux et commerces vont en périphérie).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité