• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Armes chimiques : les gaz lacrymogènes utilisés par le régime Macron (...)

Armes chimiques : les gaz lacrymogènes utilisés par le régime Macron interdits par la convention de Genève

En août dernier, le régime Macron commandait pour 22 millions de grenades lacrymogènes et explosives. Assurément pas la position d’un gouvernement ouvert au dialogue et à la concertation, mais bien celui d’un régime minoritaire, autoritaire et pour tout dire totalitaire prévoyant de gouverner par ordonnances afin de traduire au plus vite les directives imposées par l’Union Européenne du Capital qui constituent son programme de gouvernement. Ces grenades ne seront pas restées dans les armureries de l’armée. Mais gendarmes et CRS bombardent par milliers les travailleurs en lutte, des cortèges syndicaux à l’occupation pacifique par les agriculteurs de la ZAD de Notre-Dame des Landes. De l’aveu même des gendarmes, en quelques jours d’opération militaire contre la ZAD de Notre-Dame des Landes, l’armée a utilisé plus de 11 000 grenades lacrymogènes. Bilan 270 blessés dont 10 graves parmi les manifestants, 4 gendarmes blessés gravement par leur propre grenade.

Au moment où Macron justifie par une attaque chimique dont il n’a apporté aucune preuve, le bombardement violant le droit international de la Syrie, il est utile de rappeler que cette débauche de violence contre le mouvement social, déversant des grenades lacrymogènes par dizaines de milliers sur les travailleurs de France, jeunes, étudiants, infirmières, agriculteurs, cheminots défendant leurs droits, est en fait une utilisation massive d’armes chimiques interdites par la convention de Genève, convention internationale interdisant les armes chimiques.

 

Armes chimiques : les gaz lacrymogènes utilisés par le régime Macron interdits par la convention de Vienne

La répression du mouvement social fait des dizaines de blessés graves. Par exemple, à la manifestation du 19 avril à Paris, un photographe de presse dûment identifié a reçu un tir tendu de grenade lacrymogène le blessant très grièvement aux mains. Au-delà des explosifs et des coups de matraques, le régime Macron fait un usage massif des gaz lacrymogènes contre les travailleurs pour terroriser ceux qui voudraient rejoindre les manifestations, les cortèges syndicaux. Une utilisation massive qui est dangereuse, d’armes chimiques dont l’usage en cas de guerre est interdit par les conventions internationales. Le régime Macron utilise massivement des gaz CS. des gaz de combat, armes chimiques développées par les USA et utilisées massivement durant la guerre au Vietnam. Il s’agit d’un des nombreux gaz au chlore (C10H5ClN2). L’armée française utilise pour la première fois les gaz CS lors de la guerre d’Algérie.

En 1993, la convention sur l’interdiction des armes chiques, est signée à Paris. les gaz CS y sont explicitement interdits ; Mais une exception y est bizarrement inscrite, le “maintien de l’ordre”. À haute concentration le gaz CS est toxique, à très forte concentration, il est mortel.

Dans les années 1960, l’URSS avait proposé l’interdiction totale de ces gaz de combat. Interdiction rejetée par les pays occidentaux.

 

Lire la fiche chimique des gaz CES, gaz lacrymogène du régime Macron : frtec_gaz_cs_33 gaz lacrymogène gaz au chlore

Nos confrères de Politis indiquent que d’après une étude de l’université de Yale, le gaz lacrymogène n’a pas seulement des effets irritants : il s’agit surtout d’un gaz neurotoxique. Ainsi, le contact avec ce gaz ne provoque pas seulement des douleurs immédiates, mais l’exposition prolongée au gaz lacrymogène peut causer des problèmes respiratoires sérieux, voire des crises cardiaques comme on peut le lire dans le Journal of the American Medical Association. Ces effets sont renforcés chez des enfants (que la police a par exemple gazés lors de la manifestation du 1er mai à Paris). Chez des femmes enceintes, il peut provoquer des fausses couches et s’avère mortel pour des personnes souffrant d’asthme ou d’autres problèmes bronchiques.

Le gaz lacrymogène peut non seulement asphyxier des adultes – comme l’atteste l’AFP – mais les tirs de gaz lacrymogène peuvent également provoquer la mort : deux cas récents en Palestine le démontrent. Par ailleurs, le médecin Sven-Eric Jordt indique que personne ne connaît les effets à long terme de l’exposition au gaz lacrymogène, mais souligne que, dans l’immédiat, il cause des blessures significatives et cela alors que son usage par la police semble se normaliser.

Les voies respiratoires et le système digestif sont les premiers touchés en l’espace de 20 à 60 secondes. Dès l’exposition, on assiste à une activation intense des voies lacrymales, une irritation des voies respiratoires et des nausées accompagnées de vomissements selon la dose. La salivation est accentuée. À forte dose, il peut provoquer des hémorragies internes, des œdèmes pulmonaires et une détresse respiratoire qui peut être fatale. Le foie, le cerveau et les reins sont particulièrement vulnérables. Les substances produites lors de la dégradation du CS par le métabolisme comme le cyanure sont très toxiques. Les effets à long terme sont moins connus mais le CS peut induire des bronchites, de l’asthme, des maladies du foie et des reins ainsi que des troubles neurologiques comme l’épilepsie.

L’arsenal chimique du régime Macron contre le mouvement social

GRENADE GLI F4

La grenade à fusil et à main lacrymogène instantanée (GLI) modèle F4, est une munition à triple effet lacrymogène, sonore et de souffle. Il s’agit d’une grenade explosive utilisant un explosif militaire la tolite (TNT). La grenade GLI F4 de calibre 56 mm peut être lancée soit à la main (avec bouchon allumeur à main) soit propulsée grâce à un lanceur de 56mm de type LGGM Cougar après adjonction d’un Dispositif de Propulsion à Retard (50, 100 ou 200m).

Caractéristiques : hauteur totale : 178 mm. Diamètre : 56mm. Masse totale : 190 g. Masse active : 45 g. Durée d’émission du CS : 25 à 30 secondes.

Emploi : le tir tendu est strictement interdit. en tir courbe, la balistique de la munition (trajectoire, explosion, dispersion du produit lacrymogène en l’air) permet d’éviter que les personnes ne soient directement impactées et ne puissent ramasser les plots au sol afin de les renvoyer en direction des forces de l’ordre.

 GRENADE GM2L

La grenade GM2L calibre 56 mm à effets instantanés assourdissants et lacrymogènes. Capacité assourdissante. La grenade GM2L peut être lancée à la main ou tirée depuis un lanceur de 56 mm de type LGGM cougar (50, 100 ou 200m). L’utilisation de cette grenade permet un double effet (lacrymogène et assourdissant)

Caractéristiques : diamètre : 56 mm. Longueur : 125 mm. Poids : 170 g. Effet sonore : 145 db à 10 mètres. Gaz : 10 g de poudre lacrymogène au CS pur (conforme à la norme MIL-R-51029C, réglementation REACH). Utilisation possible avec BA (1,5 ou 2,5s) et DPR (50,100,200m). Emploi Les jets et les tirs de GM2L dans des locaux de faible capacitésont proscrits.

 GRENADE MP7

La grenade multipots MP7 est une bombe à sous munitions diffusant un important nuage de gaz CS lacrymogène Lors de son utilisation, la grenade MP7 libère ses 7 palets ou sous-munitions qui émettent du gaz CS. (gaz lacrymogène)

Caractéristiques : la durée d’émission du nuage lacrymogène et fumigène est d’environ 30s +/- 10s. La zone couverte est de 1000m 2 . Diamètre extérieur : 56 mm. Longueur sans ou avec dispositif d’allumage :165 mm. Masse totale : 360 g. Masse active : 154 g. Pourcentage de CS : 7 %.

GRENADE CM6

la grenade CM6 émet rapidement un nuage fumigène et lacrymogène important, persistant et dense. La grenade CM6 contient 6 capsules actives de CS (gaz lacrymogène). Elles sont libérées avant même que la grenade arrive au sol empêchant tout renvoi sur le tireur.

Caractéristiques : diamètre extérieur : 56 mm. Longueur : 199 mm. Masse totale : 340 g. Masse active : 98 g. Pourcentage de CS : 15 %. Elle peut être utilisée à main (avec bouchon allumeur retard de 1,5 ou 2,5s) ou à l’aide du LGGM cougar (avec DPR 50,100, 200m). La zone de couverture des gaz est importante, jusqu’à 800 m2 sur 3 à 5 m de haut et durant environ 30s.

GRENADE MP7 COMMANDO

Cette grenade est utilisée par les forces de l’ordre comme moyen de dispersion face aux manifestations de masse en milieu urbain rapproché. Utilisable par les unités légères, isolées ou en patrouille, elle peut être tirée à partir d’un véhicule. Les grenades MP7 commando (multi-pots) présente un double effet lacrymogène et fumigène et contiennent 7 coupelles actives au CS (gaz lacrymogène de la classe des irritants oculaires). La grenade peut être lancée à la main avec un bouchon allumeur, par le LGGM avec un dispositif de propulsion à retard ou à partir de son tube. La distance de projection avec le moteur propergol est de l’ordre de 100 m. La zone couverte par le gaz est importante : entre 300 m 2 et 500 m2 sur 3 à 5 m de haut. 1.2

Caractéristiques : poids total : 640 grammes. Nombre de plots fumigènes : 7. Gaz : 7% d’agent lacrymogène CS. Délai du retard d’allumage : 2,25 s. Portée maximale : 100 m. Durée d’émission du gaz : 25 s. Poussée initiale : 60 Newton.

GRENADE A MAIN DE DESENCERCLEMENT

La grenade à main de désencerclement (GMD), aussi connue sous le nom de DMP (dispositif manuel de protection), est une grenade qui permet la projection de 18 galets en caoutchouc lors de son explosion.

L’affectation individuelle d’une GMD s’effectue impérativement selon les conditions cumulatives suivantes : elle concerne tous les militaires de gendarmerie titulaires d’une habilitation ; elle est temporaire et doit répondre aux besoins d’une mission ; elle est effectuée, pour la Gendarmerie nationale, sous la responsabilité du commandant d’unité ; elle est conditionnée à l’autorisation écrite ou verbale du commandant d’unité ou du chef de patrouille.

Caractéristiques  : projection circulaire de 18 projectiles en caoutchouc. Effet sonore et de choc intense (plus de 155 db). Diamètre : 56 mm. Poids des projectiles : 10 g. Force cinétique unitaire : 80 joules. Rayon d’efficacité : 10 m. Poids total : 250 g.

https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/armes-chimiques-les-gaz-lacrymogenes-utilises-par-le-regime-macron-interdits-par-la-convention-de-geneve/


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • sls0 sls0 23 avril 15:46

    Au USA on a commandé des millions de munitions, assez pour faire une guerre.

    Elles sont destinées à la police.
    A force de tirer sur la ficelle pour le bénéfice d’actionnaires, la ficelle risque de casser.
    Il y a des gouvernements prévoyants sans plus.
    Au début il y a eu la tromperie, on en est au niveau du mensonge grossier qui risque de ne pas trop tenir dans le temps face à une simple observation du niveau de vie qui dégringole.
    L’ultime solution reste la force.
    Que les gouvernements s’arment et deviennent plus violent c’est normal, le peuple fait peur quand il ouvre les yeux.

    • sls0 sls0 23 avril 17:07

      @covadonga*722
      C’est normal au niveau logique, je ne dis pas que c’est normal au niveau philosophique ou démocratique.

      Si le 1% les plus riches veulent garder leur avantages, après la tromperie et le mensonge il reste la force.
      L’histoire n’est pas avare d’exemples.
      La force peut rester en interne au pays ou on fait une petite guerre pour remettre les compteurs à zéro.
      En interne c’est moi couteux, mais ça modifie moins les esprits. Il y a aussi les sorties de guerre qui peuvent donner des comités de la résistance qui font trop de social au gout du 1%, c’est aussi un paramètre à prendre en compte, Macron a changé de braqué pour défaire les avantages acquis au moment du comité de la résistance, presque 70 ans pour défaire.

    • Le421 Le421 24 avril 14:28

      @covadonga*722
      je pense qu’une rafale de cette bonne vieille AA52 ramènerait la racaille gauchiste a son occupation favorite

      Chassez l’identitaire, il devient carrément facho...

      Merci de préciser vos pensées.
      Petite précision. Les allumés du bocal de votre genre, mon père les a « traité » à la sten en 42. On recommencera si il le faut vraiment. Ne pas croire que pacifiste veut dire faible...

      Au moins, ce qui est rassurant, c’est que si il y avait « zéro étoile », on vous l’aurait mis à l’unanimité !!


    • Maitre Ratatouille Ratatouille 25 avril 16:36

      @sls0
      Les actionnaires tirent sur la ficelle avec des millions de munitions,
      c’est sûr ils l’auront bien un jour,sinon il faut rapprocher la ficelle mais c’est de la triche.
      On aura tout vu.. smiley


    • foufouille foufouille 23 avril 16:07

      le gaz CS est en vente libre comme le gel au poivre, le titre est donc idiot.
      " Chez des femmes enceintes, il peut provoquer des fausses couches et s’avère mortel pour des personnes souffrant d’asthme ou d’autres problèmes bronchiques."
      ces personnes n’ont rien à faire dans une manif sauf volontairement pour fabriquer des martyrs.


      • taktak 23 avril 16:31

        @foufouille
        Désolé, mais la manifestation est un droit constitutionnel. personne ne doit être menacé ou blessé pour l’avoir exercer. Donc les enfants, les jeunes, les femmes enceintes, les asthmatiques, les personnes fragiles etc ont toutes leurs places en manifestation et n’ont pas à voir leur vie menacée par les armes des gendarmes ou de la police.

        Le fait même que les armes chimiques utilisées par le régime macron puissent conduire à des fausses couches des femmes enceintes qui passeraient à proximité démontrent qu’il n’y a aucune raison pour que le régime continue de l’employer. a fortiori de façon systématique, indiscriminée et massives.


      • foufouille foufouille 23 avril 16:51

        @taktak
        non en cas de refus de dispersion volontaire après l’heure, c’est un risque de décès qui est de ta faute.
        le cas des casseurs et autre emmerdeur est connu également.


      • Le Comtois 23 avril 17:00

        @taktak


         Donc on laisse faire ? Se prendre des molotov et des billes d’acier sur le nez, plus laisser casser les vitrines dans les rues et mettre le feu aux véhicules ? Votre solution ?

      • sls0 sls0 23 avril 17:47

        @Le Comtois
        Voilà un fan de Pernaud, il en rate pas une de son 13h.


      • JP94 23 avril 17:48

        @foufouille

        Apparemment, vous n’avez jamais mis les pieds dans une manif du temps de Hollande notamment : la Police introduit des casseurs - mais oui mais oui ! - et si les manifestants protestent, on leur balance sur eux , femmes , enfants, hommes de tous âges - des grenades lacrymogènes - en plein milieu de manifs . Ont-ils refusé de se disperser ? pas du tout, la Police les bloquaient et les empêchaient d’avancer et de sortir !! 

        Alors si vous trouvez ça normal, alors pétitionner pour Vichy, la réputation de la France dans le monde,s’est faire que les luttes révolutionnaires et sociales, pas la bêtise et l’ignorance de ceux qui soutiennent la violence des classes dominantes.

        Ou alors il est possible que vous soyez de ces CRS qui nous asphyxient ...attention à ne pas vous blesser vous-mêmes, ce n’est un joujou que vous manipulez contre des manifestants désarmés et pacifiques, c’est une arme létale et qui témoigne d’un acte volontaire d’attenter à l’intégrité physique d’autres humains, qui défendent les droits de toutes et de tous face à un pouvoir qui n’est que la marionnette du Patronat, et n’a aucune initiative sua sponte.

      • JP94 23 avril 17:49

        @JP94
        Hm il y a des tas de coquilles...trop tard...désolé


      • Ouallonsnous ? 23 avril 18:14

        @JP94

        Il est plus que temps que les « forces de l »ordre« qu’elles soient civiles où militaires interpellent leurs hiérarchies et les informent qu’elles déshonorent leurs fonctions et leurs uniformes, en empêchant les citoyens d’exercer leurs droits constitutionnels en les agressant avec des armes chimiques interdites par les conventions internationales.

        Si les membres des »forces de l’ordre" ne sont pas entendues par leur hiérarchies elles doivent appliquer leur droit de retrait au titre de l’article  28 de la loi n°83-634 du 13 juillet 1983 (
        le droit de retrait dans la fonction publique ) car l’ordre qu’elles doivent appliquer est non seulement illégal mais aussi compromet l’intérêt public, ce qui n’est pas leur rôle !


      • foufouille foufouille 23 avril 18:45

        @JP94
        mais oui, les flics sont des casseurs bronzés avec des survets.


      • Dzan 23 avril 19:12

        @Le Comtois
        Les casseurs sont connus des services de renseignements. Mais le GVT les laisse agir volontairement pour faire peur à la ménagère et aux vieilles personnes.


      • Giordano Bruno 24 avril 09:33

        Petit rappel pour vous, foufouille :
        Ce sont ceux qui lancent des grenades qui sont responsables de ses effets, pas ceux à qui elles sont lancées. On a hélas déjà souvent entendu cette grotesque inversion de la charge accusatoire. Un cas classique et abject consiste à déclarer une femme responsable de son viol en vertu de sa tenue vestimentaire.


      • Le421 Le421 24 avril 14:29

        @foufouille
        Vous avez raison. J’en ai acheté deux bonbonnes au Leclerc il y a trois semaines...  smiley


      • Maitre Ratatouille Ratatouille 25 avril 16:44

        @Dzan
        il y a ceux qui reviennent à toutes les manifs,un médecin affirme que les
        gaz CS et plus particulièrement CS3 rendent psycho-physico- dépendant et ils réclament leurs doses,l’on pourrait crée des salles de dégazage pour
        les désintoxiquer.


      • alainmarc 23 avril 16:21

        C’est à se demander si celui qui pourrait être surnommé « le boucher de l’Élysée » a sa place sur cette terre...


        • Stratediplo 23 avril 16:38

          Taktak, vous avez parfaitement raison, l’utilisation de ces armes même non létales est interdite par la convention sur les armes chimiques, qui s’applique aux conflits internationaux. Mais cette convention ne s’applique pas au maintien de l’ordre ou aux guerres civiles, et le droit international n’interdit nullement d’utiliser des armes chimiques, fussent-elles létales, en interne.


          • adeline 23 avril 16:57

            @Stratediplo
            ok, donc pas de problèmes en Syrie ?, @foufouille, et si une personne n’a rien a voir avec la manif ?


          • JP94 23 avril 18:02

            @Stratediplo


            Il y a quand même une petite nuance, c’est que ces gaz sont lancés non pas sur des casseurs ou des bandes violentes, mais sur de pacifiques manifestants, qui ne menacent pas l’ordre public mais simplement protestent contre les dérives autoritaires d’un pouvoir violent par sa politique et ses actes et qui donc interdit même qu’on dénonce pacifiquement ces dérives...

            Il me semble que le Droit international ne considère par la répression sociale comme légitime, mais ne vise que les violences civiles...

            A Madagascar, l’actuel président Hery Rajaonarimpianina ( je cite le nom de mémoire), proche des Occidentaux a ainsi autorisé l’usage de balles réelles et de lacrymo contre des manifestants qui dénonçaient son projet de modifier la Constitution dans un sens autoritaire...
            Bilan : 4 morts, dont 2 enfants, de nombreux blessés.
            Commentaire dudit président qui s’est barré en France illico puis est revenu (sans doute adoubé par nos ministres) : c’était une tentative de coup d’Etat ! 

             Je pense qu’on est dans le même discours en France : les manifestants menacent lé sécurité de l’Etat donc la violence à leur encontre est légitime.

            Ce processus est très dangereux. Nous allons vers un Etat « totalitaire » ( si le mot n’était pas galvaudé par des usages antihistoriques..mais c’est peut-être le but...créer une confusion sémantique, faire mine de dénoncer le fascisme qu’on n’appelle plus fascisme - de façon à ce qu’on ignore ce que ce fut et ce que c’est- plus construire une société en réalité totalitaire, mais qu’il sera interdit de nommer..c’est la différence avec le fascisme qui se revendiquait comme tel.


          • JP94 23 avril 18:07

            @JP94

            Précisons donc que pour Mada, : aucune protestation, aucun projet de bombardement, silence radio même.
            Le mouvement, qui au départ était apparemment le fait de députés « d’opposition », pourrait déboucher sur autre chose...en tout cas, Rajaonarompianina a annoncé a couleur : toute opposition est une menace contre l’Etat donc sera réprimée par tout moyen ... au nom de la Démocratie...

            Paris a donné son aval, clairement. Permis de tuer.
            Alors que la population malgache crève de misère et que le pouvoir politique met à sac le pays offert aux puissances étrangères, la répression la plus violente est donc légitimée.

          • Aristide Aristide 23 avril 20:23

            @JP94


            Mais que fait donc le gentil Poutine pour arrêter le massacre ? Car pour ce qui est de populations qui crèvent la misère, il en connait un rayon. 

          • Stratediplo 24 avril 14:45

            @adeline & @JP94

            JP94 et Adeline, mon commentaire se place simplement sur le plan du droit international, évidemment pas sur le plan de l’éthique humaine. Je n’approuve ni les gouvernements qui usent exagérément de la force contre leur population, ni les gouvernements qui accusent les autres de le faire afin de justifier leurs agressions internationales, je rappelle simplement que les conventions internationales qui régissent les conflits interétatiques n’ont pas compétence, et ne sont pas applicables, en matière de maintien de l’ordre interne ni même de guerre civile.


          • Robert Lavigue Robert Lavigue 23 avril 16:58

            Je suis résolument en faveur de l’utilisation d’armes chimiques contre les tribus non civilisées.
            Winston Churchill - vers 1919
            https://www.theguardian.com/world/shortcuts/2013/sep/01/winston-churchill-shocking-use-chemical-weapons


            • Christian Labrune Christian Labrune 23 avril 17:25

              Après l’école de Vienne au début du XXe siècle, on aura eu l’école de Francfort, qui a regroupé un certain nombre de philosophes dont les plus marquants auront été Horkheimer, Adorno ou Benjamin. Elle n’a jamais vraiment été ma tasse de thé, mais elle aura eu une influence considérable sur bien des intellectuels de la deuxième moitié du XXe siècle.

              Avec cet article qu’annonçaient déjà très bien les entreprises de grands penseurs qui se réunissaient nuitamment sur la place de la République il y a près de deux ans, et dont le geste inaugural inoubliable avait été d’incendier une voiture de police « pour avoir du poulet rôti », on assiste à l’émergence d’un nouveau courant de pensée qui restera probablement dans l’histoire sous le nom d’ECOLE DE TOLBIAC, C’est en effet dans cette faculté que s’affirme en ce moment son style définitif, lequel est très facilement repérable aussi dans cet article.

              Les lumières progressent !


              • Dzan 23 avril 19:14

                @Christian Labrune
                Labrune ...Comme les chemises ?


              • Christian Labrune Christian Labrune 24 avril 10:50

                Labrune ...Comme les chemises ?
                ============================
                @Dzan

                Quand on vient sur Agoravox pour insulter courageusement, en se cachant derrière un pseudonyme, ceux qui écrivent sous leur propre identité, et que de surcroît on ne comprend pas grand chose à ce qu’on peut lire, je crains fort qu’on ne soit aussi de cette école gaucho-fasciste de Tolbiac que j’évoquais plus haut.

                Sur eBay, on trouve toute sorte d’objets vendus d’occasion, pour pas très cher. Peut-être que vous pourriez y trouver un cerveau encore en état de rendre quelques petits services.


              • Emohtaryp Emohtaryp 24 avril 13:45

                @Dzan
                 Oui, oui, Laburne est un gros facho dégoulinant de haine, venant ici faire l’apologie du racisme et du totalitarisme, c’est exactement ça !


              • cétacose2 23 avril 18:09

                Seuls les petits français qui manifestent pacifiquement sont autorisés à être « aspergés »...par contre les migrants ne bénéficient pas de ce privilège....


                • Clocel Clocel 23 avril 18:19

                  Bhé ouais, on a même pas droit aux casques bleus pour nous protéger des mercenaires de nos « élites »...

                  Lire Howard Zinn sur la répression des mouvements sociaux aux States.... Ils en ont encore sous le pied, distribuer les flingues aux fachos pour qu’ils se défoulent sur le peuple turbulent, une Garde Nationale que ça s’appelle, c’est pour bientôt, ils en causent en coulisse, soyez-en sûr...

                  Je suis palestinien !


                  • Aristide Aristide 23 avril 20:19

                    @Clocel


                    J’aime bien le « je suis palestinien ». S’il fallait démontrer votre « gauchitude », bravo ...

                  • Robert Lavigue Robert Lavigue 23 avril 21:29

                    @Clocel

                    Je suis palestinien !
                    Ça mange pas de pain et ça permet de briller dans les salons...


                  • Le421 Le421 24 avril 14:32

                    @Aristide
                    Gauchitude ou connitude, il faut choisir !!  smiley


                  • Aristide Aristide 24 avril 16:37

                    @Le421


                    Vous faites coup double ...

                  • gardiole 24 avril 07:44

                    Il faut consulter la biographie de Clemenceau pour mesurer les progrès accomplis.

                    Quand certains manifestants ne s’en prendront plus aux Policiers, ni aux bien publics ou privés, respecteront le parcours annoncé, se disperseront en temps utile, les grenades seront inutiles.
                    Il semble qu’il fut un temps où les services d’ordre des syndicats n’auraient pas toléré la présence d’intrus dans les défilés, et que ces derniers se passaient dans le calme. Incompétence ou complicité, ce n’est plus le cas.


                    • Jean Keim Jean Keim 24 avril 08:32

                      Les uns comme les autres – manifestants vs force de l’ordre – sont dans la réaction, une réaction pacifique, dans le contexte d’un mouvement social, est un oxymoron.


                      • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 24 avril 09:02

                        Certains commentaires bien puants sur ce site et cet article - voir plus haut- nous montrent jusqu’à quel degré de corruption des esprits, les médias dits mainstream oeuvrent pour la confiscation d’une pensée libre des citoyens. Et il est très étonnant que des personnes se réclamant du monde ouvrier s’en prennent à leurs semblables et continuent implicitement à lécher les bottes des puissants. Peut-être cela leur donne l’impression de faire partie du monde de ces puissants composé d’individus pour qui les modestes et les humbles ne servent généralement que de chair à canon dans les guerres, que de bras et de muscles dans leurs industries, multinationales, que de larbins pour les servir, et monter la garde auprès de leurs biens, souvent très mal acquis et sur le dos des peuples, le pillage et l’escroquerie.

                        Lorsque la totalité de la population aura fini par comprendre que les ploutocrates au pouvoir n’en ont rien à faire de nos vies, peut-être qu’à ce moment là, les serfs rompront leurs chaines. Pour l’instant, leurs chaînes sont solidement forgées par les Armes de Destruction Massives que sont la télévision et les médias, qui sans répit, fomentent leur petit tapin tranquille du mensonge, de la désinformation et de la propagande la plus ignoble, distillés aux heures de grande écoute, pour monter les gens contre les grévistes.

                        Il n’est que de lire quelques torche-culs spécimen du genre, grands quotidiens de droite et de gauche confondus, nous avons là tout le vocabulaire de circonstance, anti-grève et anti-peuple réunis. De quoi vomir !

                        Donc moralité de l’histoire : que les cheminots ne se laissent pas déborder par la propagande officielle, qu’ils ne lâchent rien, ils sont ceux sur qui comptent les plus avisés et les plus au fait de la destruction du pays que le gouvernement est en train d’organiser pour mettre en place son plan machiavélique.

                        Il existe une cagnotte pour aider les cheminots à tenir dans le temps. C’est une guerre des classes qui se résume ainsi : deux camps l’un contre l’autre. La ploutocratie au pouvoir contre le peuple. Rien d’autre.


                        • Christian Labrune Christian Labrune 24 avril 11:07

                          Lorsque la totalité de la population aura fini par comprendre que les ploutocrates au pouvoir n’en ont rien à faire de nos vies, peut-être qu’à ce moment là, les serfs rompront leurs chaines.
                          ====================================
                          @Nicole Cheverney

                          Votre discours est tout à fait digne de celui des sans-culottes qui furent les acteurs des massacres de septembre 1792. Votre manichéisme est caricatural et comique. Le bon peuple d’un côté et de l’autre les méchants privilégiés qui l’exploitent. De quoi rêvez-vous ? D’une belle guillotine ?

                          Vous oubliez que lorsque le « bon » peuple fait ses révolutions, il ne tarde jamais à produire des bandes organisées et des meneurs souvent bien plus sanguinaires que les « ploutocrates » qu’ils ont prétendu remplacer. La notion de « dictature du prolétariat », tout au long du XXe siècle, s’est trouvée illustrée bien des fois. Cela aura produit les purges staliniennes, l’holodomor en Ukraine, les massacres de la Cabaña perpétrés par l’homme au cigare à Cuba, la révolution culturelle chinoise, le Kampuchea démocratique de pol Pot. Bref, des millions de morts.

                          Un peu de sérieux, s’il vous plaît !


                        • Jean Keim Jean Keim 25 avril 08:41

                          @Christian Labrune
                          Vous croyez sérieusement que le peuple fit la révolution de 1789, il suivit le changement de maîtres et combattit pour les nouveaux despotes, et comme d’habitude donna sa vie pour des intérêts qui n’étaient pas le sien.

                          Tant que les gens seront dans la réaction, ils seront les victimes de forces extérieures à leur entendement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès