• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > #Giletsjaunes : Castaner, bluff, vérités alternatives ou menaces ? La (...)

#Giletsjaunes : Castaner, bluff, vérités alternatives ou menaces ? La vérité sur les chiffres et la propagande médiatique

Les « yeux dans les yeux grâce à BFM-TV » (l’expression est de la présentatrice) Castaner est venu annoncer la vérité (alternative) des chiffres de la mobilisation du #17novembre.

 

Alors que les pétitions en lignes et les réseaux sociaux avaient réuni des centaines de milliers de victimes de la politique de rapines aux services des plus riches menée par Macron et sa bande, voilà que « ceux qui ne sont rien », les « fainéants » et les « cyniques » sont descendus pour de vrai dans la rue pour crier leur dégoût de ce gouvernement qui en 18 mois a couvert de milliards les grandes fortunes de France comme jamais auparavant (et la concurrence était rude) : suppression de l’Impot sur la fortune pour les millionaire, flat tax détaxant le Capital et les dividendes pour les actionnaires, CICE et cie. Gouvernement de « premiers de cordée » qui pour satisfaire les sacro-saints critères de convergence de Maastricht et à son si cher euro doit maintenant faire les poches des travailleurs, ces cyniques et fainéants comme les appelle le banquier qui occupent l’Elysée, pour compenser les cadeaux faits aux nantis. Ainsi Macron et sa clique :

  • privatisent ou ferment les services publics en abandonnant banlieues et campagnes,
  • entassent les élèves dans les classes et les patients dans les hôpitaux,
  • augmentent la CSG des retraités,
  • gèlent les pensions de retraites et se préparent à casser la retraite par répartition.
  • diminuent les APL,
  • gèlent les salaires des fonctionnaires et suppriment leurs postes par milliers.
  • refusent d’augmenter le SMIC

Mais comme cela ne suffit pas pour satisfaire les Milliardaires et leurs représentants à Bruxelles , ils entendent « en même temps » faire les poches des travailleurs privés de logements dans les métropoles en surtaxant le carburant, tout en dévalorisant les voitures achetées à grand peine chez les constructeurs (truqueurs… rappelez vous du scandale volkswagen).

Ce mouvement n’ayant reçu le soutien d’aucune grande centrale syndicale (pas même la CGT ou la FSU, on ne sait jamais cela pourrait marcher ! et puis cela nécessiterait de s’en prendre à la très Sainte Europe « sociale » et à son corset ultra-libéral.) Les équipes de TV en continu n’ont pu se livrer à leur habituel CGT-bashing ni appeler de leur vœux la présence de black-blocks et autres casseurs.

Aussi, dans un premier temps on a pu assister à un épisode de terreur : les éditocrates de la médiasphère ont eu du mal à dissimuler leur panique quand les milliers de « gaulois réfractaires au changement » se sont approchés de l’Elysée.

ans un second temps les « commentateurs » ont sous couvert d’analyse reproché en des termes de moins en moins voilés au pouvoir Macronien d’avoir« décrédibilisé les syndicats » (Sans (L.) Berger les moutons noirs échappent au troupeau…), « manqué d’écoute » et surtout mal anticipé « l’ampleur de la mobilisation » ,c’est-à-dire pas mis assez de matraques dans les rues.

Enfin après quelques mètres cubes de lacrymo aux visages des gilets jaunes, la France « qui clope et qui roule au diesel » ayant quitté le très chic faubourg Saint Honoré, les plateaux de télévision (France Info en tête, histoire que tout le monde voit où passe la redevance TV !) ont repris d’un bel ensemble leurs esprits et les éléments de langages de la Macronie pour permettre à Castaner de mettre en marche la machine à désinformer maintenant bien connue des participants aux manifestation (#LoiTravail #Maréehumaine #CPE #retraitesFillon etc…).

Ce dernier le visage impassible (le poker surement ! on connait bien du coté de Marseille les liens revendiqués du désormais premier flic de France avec des parrains des cercles de jeux tel “Le Grand Blanc” Christian Oraison abattu en 2008 lors d’un réglement de compte ) a pu dérouler ses éléments de langages mêlants vérités alternatives et menaces voilées face caméra :

  1. Désinformer et décourager “il y a eu finalement peu de monde” : alors qu’aucun décompte public précis n’a été établi ni par les préfectures (ni par les médias) hormis celui des points de manifestations (2034 excusé du peu… et c’est le chiffre du ministère de l’intérieur) Castaner en bon joueur de poker a sorti de son chapeau un nombre très précis : 287 710 gilets jaunes (et pas un de plus).

    Cela correspond à 142 manifestants par point de blocage. Peu importe qu’au point de mi journée le même Ministère ait annoncé une moyenne de 280 manifestants par manifestations ce qui porterait la mobilisation plutôt à plus de 550 000 manifestants… Près du double

    La rédaction d’initiative-communiste.fr a enquêté et doit constater l’absence quasi totale de chiffrage indépendant du ministère de l’Intérieur et des Préfecture (ce qui ne semble pas déranger nos journalistes de la Grande Presse pourtant-si-avides-de-déontologie… et prêts à s’appuyer sur les chiffres d’une officine de communication proche de la macronie aux méthodes bien discutable – lire ici). Seuls quelques médias locaux donnent des chiffres épars. Ainsi dans les grandes villes « on » (qui ?) annoncent jusqu’à plusieurs milliers de manifestants.

    Les photos publiées sur twitter montrent néanmoins qu’en de nombreux endroit ils y avait du monde.


    A noter qu’avec 2034 rassemblements au moins, une fluctuation d’une centaine de participants par points de blocage conduit inévitablement à « oublier » plus de 200 000 gilets jaunes…

    Las, à initiative-communiste.fr nous sommes habitué aux « chiffres de la Police » et nous savons que leur but est de décourager les participants. Les gilets jaunes en auront eu aussi fait l’expérience, espérons qu’ils sauront s’en souvenir la prochaines fois qu’au soir d’une mobilisation sociale les médias se moqueront « d’un échec de la mobilisation ».

  2. Faire peur, “manifester c’est dangereux” : ainsi tout au long de la soirée le nombre de blessés annoncé ne fera qu’augmenter pour atteindre au dimanche matin plus de 400. Avec une indécence totale le ministre Castaner se permet même d’instrumentaliser le décès d’une gilet jaune iséroise écrasée par une automobiliste (depuis mise en examen par un juge d’instruction de Chambéry pour violences volontaires avec arme par destination ayant entraîné la mort sans intention de la donner).Ici, nous sommes dans le royaume de la Vérité Alternative. En effet, la quasi totalité des blessés y compris dans les ranges des forces de l’ordre sont du à des agressions caractérisées contre les manifestants, des automobilistes voyous n’hésitant pas à foncer dans la foule, encouragés par les déclarations hargneuse du régime : il faut dire que depuis plus d’une semaine le Gouvernement aidé par les chiens de garde médiatique a fait monter la pression expliquant qu’il « risquait d’y avoir des accidents » et qu’il fallait « garantir la liberté de circuler » (pas celle des manifestants bien sur). A ce titre voilà au hasard deux articles vus dans la presse régionale.

 

Dans le Journal d’Abeville par exemple
“Il a été rattrapé par plusieurs manifestants. Le conducteur est alors descendu de son véhicule pour en découdre, déclenchant une bagarre. Alors que plusieurs gilets jaunes entouraient le conducteur avec des échanges de coups, un policier a tenté de s’interposer pour séparer les protagonistes.

Mais une bousculade a fait tomber plusieurs personnes sur le policier qui s’est retrouvé au sol, blessé au niveau du genou. Le calme revenu, le fonctionnaire de police a été pris en charge par les sapeurs-pompiers avant d’être transporté au centre hospitalier.

Le conducteur a quant à lui été emmené par les policiers au commissariat afin qu’il s’explique sur sa conduite. ”

Ou dans le Parisien “Une infirmière brandit un laisser-passer. « Pas de problème », lance un quinquagénaire. Au même moment, un 4×4 force le barrage et manque de renverser des Gilets jaunes. La scène se reproduira ailleurs sous le regard impassible de la gendarmerie. parisien

Cela n’empêche pas Castaner d’inverser les responsabilités « “Ceux qui prétendent organiser et qui en réalité veulent désorganiser le pays, ne veulent pas respecter la démocratie, doivent assumer leur responsabilité”

  1. Menacer et ordonner : pour finir le ministre de la matraque se fait menaçant, il ordonne aux manifestants de « rentrer chez eux » ceuc qui ne lui obéiront pas son décrit comme « changeant de profil » pour devenir des « casseurs ».

Il n’empêche, contraint de se réfugier à Versailles (comme beaucoup de Roi de France avant lui) le Roi Macron sort du #17novembre nu.

L’injustice de sa politique de classe au service des puissances d’argent et des lobby est criante.

Bien que dès le 18 novembre et alors que le mouvement se poursuivait, il soit allé se réfugier dans les jupes de Merkel à Berlin (en passant par Varenne ?), des centaines de milliers, peut être plus d’un millions de citoyens déterminés sans avoir les fausses pudeurs de certaines grosses centrales syndicales euro-formatées rompues au « dialogue social » et de la fausse gauche euro-compatible lui ont jeté au visage son illégitimité au cris de « Macron démission ! ».

Pour résister au rouleau compresseur de la macronie qui est l’aile marchante de l’oligarchie capitaliste en France et en Europe, il est nécessaire que ceux qui dépendent uniquement de leur travail pour vivre (c’est-dire indépendamment des dénominations données à leurs postes : les prolétaires) et qui pour beaucoup étaient dans le rue le #17novembre s’organisent et construisent ensemble la force politique de lutte indispensable « à ceux qui ne sont rien » pour faire entendre leur voix.

https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/giletsjaunes-castaner-bluff-verites-alternatives-ou-menaces/

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • lala rhetorique lala rhetorique 20 novembre 08:55

    Bonjour Taktak ! Oui d’accord avec toi et franchement « tout le monde » devrait connaître la chronologie de la désinformation et du montage de crâne, depuis le temps que cela est pratiqué via les médias félons ! Ce qui me chagrine, ce sont les infirmières qui refusent de se solidariser au mouvement, sous prétexte que leurs revendications sont professionnelles (à mon avis l’infirmière qui a dit cela ce matin sur bfm, s’est pas rendue compte de l’énormité de ses propos). Dommage, c’était pourtant le moment de parler vrai, franc, sans maquillage, ni tours de culs comme disait ma mère. Car ces infirmières utilisent la voiture, voient quand elles sont en libéral, la pauvreté de leurs patients, dans quelles conditions ils vivent sur le plan logement entre autres. Comment peut-on dire qu’une raison professionnelle ne colle pas avec un ras le bol général ? je pige pas bien là


    • Alren Alren 20 novembre 18:34

      @lala rhetorique

      Les infirmières sont comme les enseignants, elles placent les besoins des malades (des élèves) au-dessus de tout. C’est pourquoi elles acceptent des conditions de travail toujours plus dégradées. le pouvoir le sait bien et joue cyniquement là-dessus.

      Qu’elle soit hospitalière ou libérale, si elles ne font pas le travail, l’injection d’insuline au diabétique, le renouvellement du pansement, le malade peut le payer très cher. Elles ne supportent pas l’idée d’être responsables et on les comprend.


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 20 novembre 22:47

      Bonjour lala rhetorique,

      "Ce qui me chagrine, ce sont les infirmières qui refusent de se solidariser au mouvement, sous prétexte que leurs revendications sont professionnelles (à mon avis l’infirmière qui a dit cela ce matin sur bfm, s’est pas rendue compte de l’énormité de ses propos)

      "
      fin de citation

      Cela me fait penser au proverbe diviser pour mieux régner.

      Je suis aussi étonné de voire que les routiers n’ont pas pris la relève du mouvement ce Lundi ?

      OUI, je m’interroge si tout cela est due au fait qu’il ne manque pas un CHEF mais au moins des portes paroles avec mandat temporaire pour parler voire négocier au nom de l’ensemble des manifestants.

      C’est pour cette raison que cette insurrection contre le gouvernement actuel (et précédentes), qui n’est que l’exécutif de la commission européenne, c’est essoufflé.

      Justement les gilets jaunes avec les quelles j’ai pu discuter ignorent, du à la désinformation voire non information de la part des grands médias,que la politique qu’ils subissent depuis des années est directement liée voire dicte par les GOPE’s bref les directives de la Commission européenne.
      https://www.election-europe.org

      Un autre défaut de cette ’’organisation’’ des gilets jaunes c’est de ne pas avoir fixe des objectifs clair et précis sur la durée du mouvement !!!

      On nous annonce une manifestation pour le samedi 17/11/2018, puis ensuite on attend que le manif est étendu selon les endroits au dimanche, puis à autres endroits au Lundi, .... ?!? C’est un manque d’organisation grave !

      Sur certains endroits comme à Mont de Marsan ils ont bloque la station d’essence chez Leclerc (je suis passé le dimanche vers 15H00) puis j’ai constaté que à environ 30km en entrant vers Bdx qu’il avait une station d’essence qui n’était pas bloque ... ???

      Je pense et j’ai dit au gens (gilets jaunes) que pour régler les problèmes cela ne sert plus à rien de manifester dans la rue, il faut régler les problèmes aux urnes et arrêter de voter pour les partis politiques pro UE, comme celles de E. Macron, M. LE PEN, JL. Mélenchon, etc !!!
      https://www.election-europe.org


    • pemile pemile 20 novembre 22:57

      @eau-du-robinet « Je suis aussi étonné de voire que les routiers n’ont pas pris la relève du mouvement ce Lundi ? »

      FO Transports appelle à rejoindre le mouvement
      https://www.actu-transport-logistique.fr/routier/gilets-jaunes-fo-transports-entre-dans-laction-511172.php


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 21 novembre 08:11

      Bonjour pemile,

      Merci pour cette information.

      Le constat général que je fait c’est que les gilets jaunes ainsi généralement plus de 95% de la population rejettent :

      1. toutes les syndicats confondu

      Les syndicats ouvriers sont financé à la hauteur de 90% par les employeurs et du coup dans les directions des syndicats on trouve des gens corrompu et acheté par les employeurs.

      Parmi les gilets jaunes un constat s’impose :


      Les gilets jaunes rejettent dans leur grande majorité :

      2. toutes les partis politiques confondu


      Je ne pense pas que les camionneurs vont se joindre au mouvement des gilets jaunes et pourtant je souhaite me tromper ...


    • math math 20 novembre 09:03

      castagnette va sur bfm-télé, la télépute du gouvernement… smiley


      • aimable 20 novembre 23:58

        @math
        quand il parle il me donne l’impression de ne pas trop comprendre ce qu’il dit et surtout qu’il est ailleurs , en somme il planent .


      • aimable 21 novembre 07:26

        @aimable
        erratum : en somme il plane


      • NEMO NEMO 20 novembre 09:26

        L’épreuve de vérité sera samedi 24, bluff ou pas bluff.

        Ca ne sert plus à rien de bluffer quand on a toutes les cartes dans les mains !

        Le seul problème, c’est que plus personne ne peut jouer.

        Alors, il faut quitter la table de jeu avant d’être plongé dans un tonneau de goudron et un sac de plumes.


        • JulietFox 20 novembre 19:06

          @NEMO

          Quand Micron 1er a continué après Flamby a détricoter, notre modèle social, où étaient les gilets jaunes. ? On les entend dans les interview « J’avais jamais manifesté »... J’avais jamais fait grève« etc...
          Micron et le surintendant Philippe se sont senti des ailes, et resteront »droit dans leurs bottes" Tiens ça me rappelle quelque chose.
          Les GJ ne sont pas organisés, se sont des mouvements disparates, pas de leader charismatique tel Tarzan , dans la grève des routiers sous Mitterrand.
          Qu’ont ils les pauvres malheureux, a opposer ? Leur voitures. Ils ne sont pas agriculteurs protégés par la FNSEA. Je leur souhaite beaucoup de courage, mais, ms vieilles jambes, ne leur seraient d’aucune utilité. Alea Jacta est.


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 20 novembre 10:32

          Des gilets jaunes déjà condamnés deux jours après la mobilisation Un gilet jaune a été condamné à 4 mois de prison ferme et deux autres à 4 mois avec sursis.

          SOURCE 



          @+P@py


          • Jeekes Jeekes 20 novembre 16:11

            @Gilbert Spagnolo dit P@py
             
            Normal, c’est ça la justice en fRance.
            Aux ordres.
             
            Ces salopes de p’tits juges, le p’tit doigt sur la couture de la soutane.
            Vachement plus rapides que pour traiter les z’affaires de nos escrocs de pourriticards, n’est-il pas ?
             
            C’est pas d’main la veille qu’ils seront aussi rapides pour condamner les balkanis-sarkosi-et consorts.
            Plié de rire quand je les entend chouiner ; ’’houiiin, on n’a pas les moyens, houiiin on n’a pas d’sous...’’
             
            En....lés !
             


          • mac 20 novembre 18:49

            @Gilbert Spagnolo dit P@py
            Par contre celle qui a heurté et causé la mort de la manifestante avec sa voiture, on a presque l’impression qu’on lui trouve des circonstances atténuantes dans les médias : « elle a paniqué ».


          • Balkanicus 20 novembre 18:57

            @mac

            Elle a glisser sur une peau de banane.....ca arrive.....

            Un peu d humour.... d espieglerie.....c est la vie de .......bibi.....


          • ASTERIX 23 novembre 19:03

            @Gilbert Spagnolo dit P@py

            SUS AUX MENTEURS DE MARCHE ARRIERE LE CASTAGNEUR DU NOUVEAU SAC ET EX AMI DU GRAND BANDITISME

            LES CHIFFRES 250000 POUR L INTERIEUR MAFIEUX 1 MILLION POUR D ’AUTRES ;; ;; ;; ;; ; VERITE A PEU PRES 750000 (comptage syndicalistes )

            N’ EN DEPLAISE A MANU 1ER  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


          • BOBW BOBW 11 décembre 19:33

            @mac/ on ne parle pas de cette petite vieille qui a été tuée sur son balcon,par une grenade lacrymogène jetée par « les forces de l’ordre » !...



            • zygzornifle zygzornifle 20 novembre 16:32

              Le gouvernent divise les chiffres par 3,14 donc il faut re-multiplier ....

              On a l’habitude tous les gouvernements sont pareil ils tordent la réalité pour en faire leur vérité ....

              Ce sont des professionnels du mensonge en bande organisée capables de faire fumer un détecteur de mensonges tellement il serait surchargé ....


              • pipiou2 20 novembre 21:05

                Vous pouvez aussi mettre des photos de stade de foot. LoL


                • lloreen 20 novembre 22:11

                  Il faudra rafraîchir la mémoire à monsieur Macron et à ses acolytes.

                  Un certain 29 mai 2005 a eu lieu en France un referendum pour ou contre l’adoption du traité sur la constitution européenne.55% de français votèrent contre, à la fureur de ceux qui firent une campagne médiatique outrancière pour le oui.

                  Le peuple étant souverain, cette décision devait être prise en compte par le président Sarkozy qui fit au contraire revoter le parlement grâce à l’artifice anti-démocratique de l’article 49.3 de la constitution de 1958 avec le résultat que tout le monde connaît.

                  Sachant qu’il commettait ce faisant un acte de haute trahison envers le peuple de France, monsieur Sarkozy, le même qui brada l’or de la France à ses mandataires, s’empressa -on n’est jamais mieux servi que par soi-même...-de supprimer le crime de haute trahison, ce qui est évidemment grotesque dans la mesure où l’auto-amnistie pour des crimes n’a encore jamais existé, ceux-ci étant imprescriptibles....et que se faire justice soi-même est puni par la loi.

                  http://www.wikistrike.com/article-comment-sarkozy-a-brade-l-or-de-la-france-89017295.html

                  Cette situation aurait dû à l’époque faire descendre les français dans la rue mais cela ne se fit pas.Ils continuèrent de dormir sous la présidence de monsieur Hollande sans doute trompés par sa bonhommie.

                  La transition avec monsieur Macron fut d’autant plus brutale que sa morgue et son mépris ostentatoire envers le peuple l’ offensèrent -on le serait à moins-, d’autant plus que ses déclarations outrancières concerne la catégorie des gens maltraités par la politique de ses commanditaires et qu’ils ne méritent pas un tel traitement.

                  Le fossé, déjà dénoncé par le président Chirac entre la« France d’en- haut » et celle « d’en-bas » étant devenu un abîme le temps de trois présidences vendues au mondialistes , la situation s’est tant détériorée que les français, tirés de leur torpeur réagirent au quart de tour en organisant l’action des « gilets jaunes » , observée par tous les pays étrangers, heureux de voir que les français sont redevenus le temps de cette action les vaillants gaulois qui résistent encore toujours à l’envahisseur mondialiste incarné par l’associé-gérant des Rothschild, propriétaires du système monétaire mondial.

                  http://www.wikistrike.com/article-trois-pays-dans-le-monde-dont-la-banque-centrale-n-est-pas-sous-controle-de-rothschild-117634903.html

                  Les français ont senti que la situation sous cet usurpateur faisant fi des lois de la France et abrogeant à qui mieux mieux tous les acquis sociaux obtenus par les luttes incessantes de leurs aïeux et se sont rendus compte que s’ils n’agissaient pas maintenant, la France arriverait à un point de non-retour.

                  Il est probable que si un referendum devait être organisé, ce ne serait plus 55% mais 85% de français qui décideraient -avec raison— de l’abrogation de ce traité funeste pour haute trahison.

                  La « cour suprême » du conseil national de transition demande à présent l’approbation du mandat d’arrêt contre Macron pour haute trahison en vertu des lois françaises.

                  https://www.mesopinions.com/petition/justice/approuver-mandats-arret-delivres-cour-supreme/52273?fbclid=IwAR3ggAnjaFWgeoeVNHJV1adlhySgO0W5fmPZek8tmoiKbBdFpLPq2r9WUIg

                  Le conseil national lance un appel au rassemblement massif des français à Paris, devant l’Elysée le 24 novembre pour virer cet imposteur infiltré dans le fauteuil de la présidence de la république.

                  Il est fait appel aux forces de l’ordre -en uniforme et armées— ce jour conformément à leur mission de défense du peuple français.

                  Cette vidéo d’Eric Fiorile, le porte-parole du conseil national de transition explique très bien la situation et l’enjeu de ce jour:l’instauration d’une nouvelle France et celle de la transition, absolument vitale pour le redressement de la France.

                  https://www.youtube.com/watch?v=RvcKoow96p4


                  • lloreen 20 novembre 22:19

                    Pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez aider à la diffusion de la pétition lancée par la « cour suprême » du conseil de transition de France pour l’approbation du mandat d’arrêt contre Macron pour haute trahison.

                    L’auto-amnistie n’existant pas dans la loi française pas plus que la prescription des crimes..-imprescriptibles !- on imagine bien que ce que le droit français réserve à ces imposteurs : la nullité.

                    https://www.mesopinions.com/petition/justice/approuver-mandats-arret-delivres-cour-supreme/52273?fbclid=IwAR3ggAnjaFWgeoeVNHJV1adlhySgO0W5fmPZek8tmoiKbBdFpLPq2r9WUIg

                    Compte rendu de la situation par Eric Fiorile, porte-parole du conseil national de France.

                    https://www.youtube.com/watch?v=RvcKoow96p4


                    • lloreen 20 novembre 22:19
                      Par Conseil National de Transition Pétition adressée à CITOYEN DU PEUPLE DE FRANCE

                      MANDAT D’ARRÊT

                      Pour haute trahison, atteinte à la sûreté de l’Etat et crime contre l’humanité,

                      La « Cour Suprême » de justice de France, créée pour représenter la « Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen », et animée exclusivement par des citoyens non professionnels, délivre ce jour, 10 novembre 2018, au nom du peuple de France représenté par tous les signataires, ce mandat d’arrêt concernant Emmanuel Macron, né le 21 décembre 1977 à Amiens, fils de Jean-Michel Macron et Françoise Noguès pour,

                      - « Haute trahison » : violation de l’article 9 du préambule de 1946 du bloc de constitutionnalité, en raison de la vente illégale de biens du patrimoine national. Tentative d’établissement d’une dictature absolue par la loi n° 2017-1510 du 30 octobre 2017 visant à supprimer les droits « sacrés, inaliénables et imprescriptibles » pourtant garantis par la plus haute instance juridique de France : La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

                      - « Atteinte à la sûreté de l’état » : organisation d’un programme d’immigration mettant tous les Français en état d’insécurité, en danger de guerre civile, et ce, en violation du « droit à la sûreté » dont toute association politique est pourtant garante (article 2 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen).

                      - « Crime contre l’humanité » : le Décret n°2018-42 du 25 janvier 2018 obligeant à la vaccination annule le « Droit Parental », fondement de la civilisation humaine. De plus, les études préalables révélaient que les produits injectés affecteraient gravement l’état de santé mental et physique des enfants, c’est donc en toute conscience qu’Emmanuel Macron a usé de son pouvoir pour préjudicier à la vie de centaines de milliers d’enfants français.

                      Ce mandat d’arrêt est étendu à Edouard Philippe, Agnès Buzyn, Jean-Michel Blanquer et Annick Girardin, co-signataires du décret relatif à la vaccination obligatoire ; et à tous les autres membres de ce gouvernement dont il est avéré qu’ils ont participé activement à trahir la France et les droits fondamentaux et inaliénables des Français.

                      Pour exécution dudit mandat, nous mandons et ordonnons à tous officiers ou agents de la Force publique de rechercher, arrêter et conduire chacun de ces individus à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis pour être mis à la disposition de la justice, comme l’état de droit l’exige.

                      Compte tenu du fait que ces individus disposent de nombreux complices dangereux et sont soupçonnés d’appartenir à des réseaux occultes ayant phagocyté plusieurs services des institutions nationales, il est expressément recommandé aux agents de la force publique d’intervenir en collaboration avec les services des forces armées de l’état, civiles ou militaires, respectueuses de l’état de Droit et fidèles à la Constitution.

                      Pour que la Force serve la Justice, le Peuple et la Souveraineté de la Nation Française.


                      • moebius 21 novembre 00:52

                        Bon la formulation de cet article est proche de celle du tract politique donc de la propagande Pourquoi commenter un tract Pourquoi denoncer de la propagande par une autre propagande ? Pourquoi perdre son temps avec ça ? 


                        • Anatine 21 novembre 02:05

                          Proposition de revendications du mouvement des gilets jauned.

                          Revendications

                          Une refonte du calcul de l’inflation par l’Insee afin de caracteriser l’inflation pour chaque classe de revenus / profil d’achats.

                          La definition de regles imposant des limites à l’impact de toute mesure a chaque indice d’inflation.

                          La publication ouverte et transparente de toutes les donnees publiques sur l’impot et les budgets.

                          Ces deux revendicarions ont un pendant dans le,domaine des entreprises


                          • smilodon smilodon 14 décembre 21:07

                            Le ministre de l’intérieur s’appelle « castagnette » !.... Mais c’est pas lui qui est sur le terrain !..... Les « Gilets Jaunes » s’affrontent avec les « tuniques bleues » !..... Dommage. Les « pauvres » en « civil », vont se confronter, une fois de plus, aux « pauvres » en « tenues » !..... Les loups ne se mangent pas entre eux. Les moutons oui !.... Et le pire c’est que les loups, quand ils ne mangent pas directement les moutons, se débrouillent assez bien pour faire en sorte qu’ils se bouffent entre eux (je parle des « moutons »)..... Je n’ai qu’un mot : « BRAVO LES LOUPS » !.....Bouffez-vous bien entre vous, vous les moutons, jaunes ou bleus... Je m’en fous... Je « smilodone » !.....Ni d’un côté ni de l’autre !.. Smilodon est indépendant !.....Bouffez-vous bien, et surtout....Ne réfléchissez pas trop ! :.... Depuis ma colline j’en vois un autre qui se marre bien, sur la colline juste en face.... Un « louveteau » aux dents longues...Manu est son nom...Je crois !....Battez-vous bien les moutons.. Nous on va se marrer !.... ....Ca va être « rigolo » !..... La queue de « manu » frétille« déjà !.... Quel beau spectacle en perspective !..... Des images comme on aimerait en voir plus souvent !!... Pauvres cons !.... Et je parle pas des »flics«  !.. Eux font leur »job«  !... Les seuls qui soient »excusables«  !.....Et les seuls que je plains !....Eux sont des »tigres« . Eux seuls !....En face de ces »tigres« , y’a que des mouches à merde !.........Qui se prennent pour des abeilles royales !... Des »mouches à merde"....Adishatz.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès