• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Sganarelle, Gilet jaune casseur malgré lui. (Suivi de BRÈVES)

Sganarelle, Gilet jaune casseur malgré lui. (Suivi de BRÈVES)

D'après " Le médecin malgré lui"

Copyright, avec l'aimable autorisation de Monsieur Jean Baptiste Poquelin, dit Molière.

 

VALÈRE.- Comment s’appelle-t-il ?

MARTINE.- Il s’appelle Sganarelle : mais il est aisé à connaître. C’est un homme qui a une large barbe noire, et qui porte une fraise, avec un habit jaune et […]

LUCAS.- Un habit jaune [..] !

SGANARELLE.- Messieurs, en un mot, autant qu’en deux mille, je vous dis, que je ne suis point casseur

VALÈRE.- Vous n’êtes point casseur ?

SGANARELLE.- Non.

LUCAS.- V’n’estes pas casseur ?

SGANARELLE.- Non, vous dis-je.

VALÈRE.- Puisque vous le voulez, il faut s’y résoudre.

Ils prennent un bâton, et le frappent.

SGANARELLE.- Ah ! ah ! ah ! Messieurs, je suis tout ce qu’il vous plaira.

SGANARELLE.- Que diable est ceci, Messieurs, de grâce, est-ce pour rire, ou si tous deux, vous extravaguez, de vouloir que je sois casseur ?

VALÈRE.- Quoi ? vous ne vous rendez pas encore : et vous vous défendez d’être casseur ?

SGANARELLE.- Diable emporte, si je le suis.

LUCAS.- Il n’est pas vrai que vous soyez casseur ?

SGANARELLE.- Non, la peste m’étouffe ! (Là ils recommencent de le battre.) Ah, ah. Hé bien, Messieurs, oui, puisque vous le voulez, je suis casseur , je suis casseur, et plus encore, si vous le trouvez bon. J’aime mieux consentir à tout, que de me faire assommer.

VALÈRE.- Ah ! voilà qui va bien, Monsieur, je suis ravi de vous voir raisonnable.

 

_______________________

 

BRÈVES

 

Gréviste de la faim qui pense que le 1er Ministre lui a « ouvert son cœur » : Il y a aussi des gobe-mouches parmi les gilets jaunes.

Mediaş et traitement de l’information : partagés entre trois servitudes absolues : actionnaires dominants, Pouvoir, audimat).

Relations des Gilets avec les partis politiques : « Je t’aime moi non plus ».

Casta : "j'ai fait un rêve ! Les gilets jaunes portaient des chemises brunes, des bonnets phrygiens, et défilaient sous les plis d'un drapeau noir.

Big Brother : "Il est interdit de rire jaune" !

Le chien de B.B : "N'ai-je donc tant vécu que pour cette camisole !

EMMANUEL 1er : " Le peuple ? Quel peuple ? Je ne connais point ces gens".

Madame Larème, Monsieur Larème, Mademoiselle Larème : "Nous vous avons compris ! Mais nous vous avons déjà tant donné ! Pourquoi insistez-vous, braves gens " !

_____________

- Le courtisan : "Sire, le peuple réclame du pain" !

- Ubu roi : "qu'on lui donne du bâton" !

_____________

Mélenchon, Marine Le Pen, Dupont Aignan, Philippot (d'une même voix) : "Nous sommes aussi sans-culottes ! Chantons la carmagnole avec les Gilets Jaunes !

_____________

Wauquiez amnésique : "Moi gilet jaune" ? Jamais !

_____________

Le Gilet Jaune ingénu : "mais pourquoi donc Ruth, Jeudy, Aphatie, Bruce, Joffrin, Saint-Cricq, Calvi, Pilichowsky, Raffy..... et tutti quanti, s'accrochent-ils à mes basques" ?

Réponse d'un Gilet Jaune avisé : "Pour mieux servir leurs maîtres, mon ami " !

_____________

Les Gilets : nous voulons le RIC !

Bercy : vous aurez le ric-rac (des fins de mois).

_____________

Macron dans tous ses états : mirliflor, confiteor, sopor, et matamore.

_____________

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 4 janvier 16:27

    Voui.

    Et donc ?

     

    Paske que j’ai rien compris d’où qu’vous voulez en v’nir.

    A part faire étalage de votre ’’culture’’ littéraire, bien évidemment !

     

    Possible que j’sois pas assez ’’subtil’’ pour piger la substantielle moelle du fin-fond de vos propos, m’en veuillez pas...

     


    • MAIBORODA MAIBORODA 5 janvier 08:56

      @Jeekes

      Je ne peux vous en vouloir de ne pas être aussi « intelligent » que LEGENDRE.


    • gaijin gaijin 4 janvier 17:41

      roger ( du bistrot du coin) en train de boire un jaune  : et ben la main invisible du marché quand tu l’ a dans le cul et ben tu sais ou elle est ....


      • JL JL 5 janvier 09:38

        Je dois avouer que je comprends mieux maintenant, cette scène imaginée par Molière.

         

         smiley

         

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès