• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Exode

La valise fait un carton.

Quelle triste période ! Elle montre par l'absurde que rien n'a vraiment changé et qu'aux réflexes archaïques légitimes, répondent en écho, les propos les plus exécrables de notre humanité vacillante. Elle prouve une fois encore que le pouvoir est depuis toujours incapable de gérer une crise d'envergure dans une nation passant toujours par la case désastre pour espérer un changement de cap. Mais ceci est une autre étape, pour l'heure, nous n'en sommes qu'à l'Exode.

Si la valise fait un carton à l'annonce d'un confinement ciblé et régionalisé, il faut avouer que c'est désormais une affaire qui roule. Adieu vélos, charrettes, chevaux, et godillots, tout se fait de manière mécanique, y compris le port des bagages. Trains, autos et avions transportent leur contingent de malheureux, fuyant l'odieux confinement en masse tout en traînant leurs effets dans des coffres roulants.

Cette première étape est assez conforme aux épisodes analogues de l'histoire, seul le moyen de transport change ou évolue. Par contre, pour les désagréments, il y a de notables évolutions ; plus de bombardements sournois ou de mitraillages assassins d'avions ennemis en piquet, ce sont ceux qui sont à l'abri de la mesure qui font feu de tout bois et tiennent des propos hostiles, inamicaux et parfois haineux. Les langues de vipère s'en donnent à cœur joie, ne s'interrogeant jamais sur ce qu'ils feraient en pareil cas.

Les exilés du confinement ne sont pas les bienvenus. Les messages se multiplient, la haine fait son chemin, poursuivant la voie tracée par cette expression hideuse voulue par le pouvoir : « Distanciation Sociale ». Se préserver des autres est devenue la seule raison de survivre, alors pensez-bien qu'ils sont mal vus tous ces citadins qui veulent un peu de campagne pour supporter la nouvelle épreuve.

Bien sûr, les canailles qui nous gouvernent ont prévu le coup puisqu'ils leur ont laissé le temps de plier bagage et d'aller ailleurs pour ceux qui en avaient les moyens. Car tout ceci n'est en général qu'une question de niveau social, cette distanciation par l'argent qui convient si bien à la doctrine en place. Mais même-là, la nuance s'impose, il ne serait pas juste de mettre dans la même malle, ceux qui rejoignent leurs familles, leurs parents, le pays de leurs origines.

Qu'importe tout cela. Ceux qui observent de leurs fenêtres le nouvel afflux de voisins tirent à boulet rouge sur ces affreux qui en agissant ainsi vont les contaminer. Nulle empathie, nulle sympathie, nulle compréhension, la nouvelle façon de faire société est de se parer de l'autre, de s'en éloigner le plus possible, de ne prendre soin que de soi, comme l'a matraqué ce slogan ignominieux asséné sur les ondes par nos autorités parfois sanitaires mais jamais humaines.

Une fois encore, cette crise met en exergue le pire de ce que l'humain est capable de dire et de faire : insultes, mépris, délation, refus d'aider son prochain… La liste ne cesse de s'allonger tandis que c'est la course au chacun pour soi dans cette quête du vaccin miracle pour échapper à la sinistre perspective. Les privilèges, les passe-droits, les priorités se mettent en place, les ministres allant même jusqu'à revendiquer l'exemplarité pour user d'un droit de passage avant l'âge.

L'exode à laquelle nous assistons n'est pas celle des citadins des zones confinées mais la fuite en avant des valeurs qui jusque-là se maintenaient tant bien que mal dans un tissu social largement mis à mal par les lois du libéralisme. Pour le coup, les dernières barrières sautent et l'individualisme et pire encore le solipsisme gagnent la partie et pour très longtemps je le crains. La fraternité est abolie à jamais de notre si mensongère devise nationale.

Effarement vôtre.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • Poètes, vos papiers. Nous saurons maintenant ce que c’est qu’être juif. https://www.youtube.com/watch?v=CDlB3VJz35E


    • C'est Nabum C’est Nabum 22 mars 12:09

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      On ne peut comparer


    • Clocel Clocel 22 mars 10:11

      Vous pourriez prendre note de l’évolution cher Nabum :

      La Porsche Cayenne a avantageusement remplacé la Traction Avant ! smiley

      Et oui, finalement les boches ont gagné...


      • @Clocel Christian NOTS l’a dit avant vous.



      • C'est Nabum C’est Nabum 22 mars 12:10

        @Clocel

        Le raccourci est saisissant


      • A Liliana qui quitta la Bulgarie communiste. Son violon sous le bras, elle m’avoua qu’ un moment elle crevait de fin, jusqu’à ce que le formulaire vint la sauver. Elle eut cette chance de jouer avec Léo Férré...Il fut aussi chef d’Orchestre...


        • C'est Nabum C’est Nabum 22 mars 12:10

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Je ne le savais pas



          • gnozd gnozd 22 mars 18:10

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            Remarquez...quand on crève, c’est la fin...


          • Yann Esteveny 22 mars 10:20

            C’est une constante humaine et historique. Lorsque la catastrophe survient, les traîtres fuient leurs responsabilités. Dépourvus de conscience morale, ils désigneront ensuite leur adversaire comme coupable et s’attribueront le rôle de héros.


            • C'est Nabum C’est Nabum 22 mars 12:11

              @Yann Esteveny

              Bientôt des gens défileront ans les rues avec des brassards au bras pour proclamer la victoire sur le virus


            • chantecler chantecler 23 mars 07:59

              @C’est Nabum
              Oh oui, un défilé sur les Champs Elysée de tous les vaccinés, ces héros des temps modernes , ça aurait de la gueule !
              Et les méchants seraient objectivés par ceux qui font carnaval .
              Ceux là livrés à la milice ...


            • C'est Nabum C’est Nabum 23 mars 09:33

              @chantecler

              Tout est possible avec la dictature sanitaire


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 mars 09:52

              @C’est Nabum
               
               Ne devrait-on pas appeler ça dictature par le terreur ?


            • C'est Nabum C’est Nabum 23 mars 09:54

              @Francis, agnotologue

              Les procédés de la dictateur sont toujours de ce tonneau


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 mars 10:00

              @C’est Nabum
               
               vous avez raison. Mais ici, outre la peur de la répression, il y a la peur de la maladie.


            • C'est Nabum C’est Nabum 23 mars 10:04

              @Francis, agnotologue

              Peur fabriquée de toute pièce


            • Christian NOTS : Chercheur depuis une trentaine d\’années, Christian Nots a édité une dizaine d\’ouvrages de recherche. Il travaille actuellement au décryptage des religions politiques du XXIe siècle ainsi qu\’à leurs diverses théologies politiques et autres déclinaisons totalitaires qui en découlent et qui incubent à nouveau très bruyamment dans les régimes trans-atlantistes occidentaux (Cf. \« Détruire les Monothéismes et Sacraliser les Etats\ », Tome I - publié en juillet 2018 et \« Fonctions révolutionnaires originelles des trois monothéismes\ », Tome II - parution en 2020). En 2015, Il a finalisé le décryptage de l\’ancienne idéologie nazie dite du \« Schwarze Sonne\ » (\« id est, du \ »Soleil noir\« und, in fine, du \ »Soi noir national-socialiste\« ) - idéologie centrale mais jusqu\’alors complètement censurée aux niveaux universitaire et scientifique (in \ »Totalitarismes et Oligarchismes du G8 entre 2014 et 2045\« - Chapitre 1). Auparavant, au tout début des années 2000, il avait travaillé sur certains \ »segments duales\« des sciences humaines et des sciences exactes - liés, notamment, aux nucléaires et thermonucléaires civils et militaires (in \ »Terrorismes d\’Etat 2001-2025, Tome I\« ), aux recherches biopolitiques contemporaines (in \ »Biopolitiques d\’extinction du XXIe siècle\« ) et à certains aspects des toutes dernières hyper-technologies spatiales et balistiques (in \ »Terrorismes d\’Etat 2001-2025 tomes I et II\« ). Actuellement, il finalise l\’ouvrage à paraître \ »Totalitarisme ultralibéral et Etats du G7\« - qui est une recherche avancée à la fois de Prospective de défense et de Polémologie. Tout en posant une définition opérationnelle du totalitarisme néolibéral qui étrille déjà actuellement la planète, cette dernière thématique de recherche ciblera très spécifiquement le décryptage de ses mécanismes totalitaires les plus secrets (dissociation à la fois de l\’Etat, du droit, de la culture, du capital, de la fiscalité, des techno-sciences, des biopolitiques, des Confessions religieuses, de l\’identité des citoyens, des Parlements, des Partis, des syndicats, des institutions d\’inclusion et d\’exclusion des Etats, des contre-pouvoirs, de la Bourse, de la Constitution, des Frontières, de l\’Ethique, des médias, de la guerre, des entreprises transnationales, du travail, etc.) tout en projetant les différents scénarios catastrophiques les plus plausibles vers lesquels les Oligarchies d\’Etat du G7 - ainsi que leurs principales nécro-institutions - acheminent aujourd\’hui la \ »décivilisation occidentale\".


              • De quand date le Grand SATAN : Lorsqu’il apparaît, en 1844, le terme désigne — de manière assez générale — une forme de libéralisme qui laisse une intervention limitée à l’État. ... À partir des années 1970, avec la montée en puissance des pensées de Milton Friedman et de Friedrich Hayek le mot néo-libéralisme prend un autre sens. A savoir


                • observez l’inversion : Noé, NEO. 


                  • LOUIS ROUGIER. levons un voile de la véritable histoire : Louis Rougier, fils d’un médecin, né à Lyon en 1889. Agrégé de philosophie en 1914, Louis Rougier a été professeur dans plusieurs lycées avant de soutenir en 1920 une thèse consacrée aux Paralogismes du rationalisme puis d’enseigner à l’École Chateaubriand de Rome (1920-1922), à la Faculté des Lettres de Besançon (1924-1939), à l’Université du Caire (1934-1936), à l’Institut Universitaire des Hautes Études Internationales de Genève et à la Fondation Édouard-Herriot de Lyon (1938). C’est un personnage aujourd’hui peu connu, dont on ne retient habituellement que le rôle d’intermédiaire entre Vichy et la Grande-Bretagne et des ouvrages comme Mission Secrète à Londres et Les accords secrets franco-britanniques  [6](6)Paris, Éditions du Cheval ailé, 1945 et Paris, Grasset, 1954., où il tente d’accréditer l’idée d’un double jeu du maréchal Pétain. Les éléments qu’il met en avant pour défendre sa thèse sont bien maigres et certains des documents utilisés sont escamotés, si bien que Louis Rougier inspire la méfiance à l’historien : il « mêle avec grand art le vrai et le faux, la sincérité et la supercherie, la bonne foi et l’escroquerie »  [7](7)R. FRANK, « Vichy et les Britanniques 1940-1941 », in J.-P.…. Sa défense du maréchal Pétain lui a d’ailleurs valu d’être exclu de l’Éducation Nationale de 1948 à 1955, année où il obtient une chaire de philosophie scientifique à Caen. Le rôle de Louis Rougier sous le Régime de Vichy tend à voiler le reste de son existence. On peut cependant dire de lui qu’il a joué un rôle de prophète dans la naissance du néo-libéralisme. 


                    • juluch juluch 22 mars 10:45

                      « la distanciation sociale ».....il y a belle lurette qu’elle n’est plus appliquée....

                      Quant AUX vaccins c’est vraiment devenu une pantalonnade digne de la « comedia dell’arte » d’où elle est issue !!


                      • C'est Nabum C’est Nabum 22 mars 12:12

                        @juluch

                        C’est surtout l’occasion d’user de passe-droits pour tous les privilégiés de ce pays de canailles


                      • A propos du film Matrix. Une autre théorie a été imaginée. L’élu n’est pas NEO (anagramme de ONE) mais SMITH (ou PTAH, le forgeron). L ENNEADE. Logique, l’Ennéade est le neuvième après l’OGDOADE. et néo qui veut dire nouveau est différent de n’OEUF.. Ennéade — Wikipédiafr.wikipedia.org › wiki › Ennéade
                        Il fut à l’origine de la première distinction entre mâle et femelle. Ne confondez plus neuf et nouveau. Personne ne met une pièce de drap neuf à un vieil habit ; car elle emporterait une partie de l’habit, et la déchirure serait pire. MAtthieu : 9/17


                        • Matrix : 

                          L’Architecte, que l’on découvre dans Matrix Reloaded, explique que la mission de l’Élu est de retourner à la source, et de « recharger » la Matrice. Or, lors du dénouement de Matrix Revolutions, Neo et l’Agent Smith fusionnent. Sachant que Neo est branché à la source dans le monde réel, alors on peut clairement déclarer que Smith est le vrai destructeur de la Matrix.

                          Il semble aussi, toujours selon cette théorie, que l’Oracle a berné tout le monde sur toute la ligne. Pendant la scène finale de la trilogie, durant une courte conversation, L’Architecte dit à l’Oracle : « Tu as joué à un jeu dangereux. » On peut ainsi penser que l’Oracle a tenté de faire croire au monde que Neo était l’Élu, l’encourageant à trouver la source pour l’amener à l’agent Smith, chargé alors de recharger la Matrice. En résumé, Neo ne serait qu’un « cheval de Troie ».


                          • En fait dan le Film Matrix : néo aurait dû s’appeler EON. Comme PTAH DIEU de la forge....Smith signifiant forgeron....


                            • C'est Nabum C’est Nabum 22 mars 16:03

                              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                              J’avoue ne pas avoir compris ce film


                            • Rincevent Rincevent 22 mars 15:59

                              @ l’auteur

                              ’’avions ennemis en piquet’’.
                              Hé non cher ligérien, à l’époque les Stuka n’ont pas été punis, au contraire, ils ont eu toute liberté pour opérer en piqué.


                              • C'est Nabum C’est Nabum 22 mars 16:04

                                @Rincevent

                                Pardon Je me pique de dysorthographie et d’inculture militaire


                              • Rincevent Rincevent 22 mars 16:48

                                @C’est Nabum

                                Faute avouée… vous n’irez pas au piquet. Ici, on s’attend à la déferlante, d’ autant plus que d’après les dernières stats, on serait des privilégiés : https://www.ouest-france.fr/nouvelle-aquitaine/pyrenees-atlantiques/covid-19-recul-de-l-epidemie-dans-les-pyrenees-atlantiques-grace-a-un-cumul-de-facteurs-7183004 Pourvu que ça dure, comme disait la mère de Napoléon...


                              • Jjanloup Jjanloup 22 mars 17:14

                                @Rincevent
                                J’aurais plutôt attiré l’attention sur l’exode qui est masculin (lire l’exode auquel et non à laquelle)...
                                Les stukaS pourraient, tout comme vous, être mis au piquet.
                                Merci Nabum pour ces réflexions ...


                              • C'est Nabum C’est Nabum 22 mars 17:42

                                @Rincevent

                                Ce qui est exaspérant ici c’est l’impossibilité de corriger une fois en ligne
                                Merci quand même


                              • Rincevent Rincevent 22 mars 17:48

                                @ Jjanloup

                                C’est vrai que je n’avais pas vu passer l’exode (je n’étais pas né…). Pour les Stuka (sans s), comme c’est communément écrit avec une majuscule, je le considère comme un nom propre qui ne se met donc pas au pluriel.


                              • ZenZoe ZenZoe 22 mars 17:08

                                Dans un autre article sur Lidl, on parle de bagarres et de piétinements pour un article en promo. Même phénomène du chacun pour soi d’abord, les autres on verra après.

                                Je ne crois pas au fond à la fraternité, elle n’est pas innée chez l’homme, juste un pis-aller, ou un stratagème égoïste, un vernis qui s’écaille d’ailleurs très vite en temps de crise.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité