• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > L’insoumission n’est pas l’invective

L’insoumission n’est pas l’invective

La face crachée de celui-là

Il fut un homme qui attira ma sympathie par la puissance de son verbe, sa capacité à tenir la tribune comme les grands orateurs de jadis. Il avait alors un souffle lyrique, une dimension littéraire qui le plaçait largement au-dessus de ses pairs, incapables le plus souvent de manier le lyrisme et la langue alors qu’au fond, c’est bien là le seul talent que le citoyen est en droit d’attendre de ces beaux parleurs.

Puis la frustration des échecs a altéré le discours. Le plus souvent, notre tribun tomba lamentablement dans l’invective, s’en prenant le plus souvent aux comparses, subalternes, personnages secondaires n’agissant que dans le cadre de leurs fonctions. Journalistes, policiers, députés de second ordre furent les cibles d’autant plus aisées que notre tirailleur des mots dispose d’un lexique largement supérieur à ces pauvres bougres.

C’est avec une voix tonitruante qu’il dépassa la limite. Un orateur n’a pas besoin de vociférer pour faire entendre ses arguments, fussent-ils frappants et convaincants. L’arme dont il a su si bien user se retournait contre lui. La parole a besoin de tenue, d’un cadre dans lequel les envolées, les éclats de voix ne sont que des éléments transitoires, des effets de manche au service d’une démonstration étayée et développée dans la sérénité.

Là, tout au contraire, il est passé maître dans le coup de gueule, les aboiements mordants, les dérapages désolants. Il vitupère, éructe, crache des propos insensés. Il salit les idées qui sont les siennes et qui méritent encore d’être exposées pour convaincre. L’insoumission qu’il prône doit se matérialiser par l’irrespect, l’irrévérence ironique, le propos acides et les répliques piquantes. Ce sont là les outils des prosateurs. Mais lui a franchi la limite, les décibels remplacent l’argument et pire encore, le manque de respect est devenu son fonds de commerce.

Car c’est bien là ce que je lui reproche désormais. Lui qui avait cette faculté de tutoyer le génie oratoire en nous entraînant dans des tirades dignes des grandes plumes, il s’est offert depuis quelque temps une descente en piqué, une chute libre telle que désormais il se place au ras des pâquerettes, n’hésitant plus maintenant à vagabonder dans le caniveau. C’est indigne de l’insoumission, merveilleuse caractéristique de ceux qui ne veulent pas vivre à genoux.

Cette fois, les aboiements de notre homme desservent radicalement cet espoir qu’il a fait naître. Il est le plus efficace adversaire de ses idées. Ses prises de position délirantes pour des dictateurs, ses hurlements dont il est si fier qu’il se permet de les filmer dans une folie suicidaire absolue, ses saillies qui relèvent plus du café du commerce ou des salles de garde que du parlement et du débat publique sont indignes et devraient le pousser à renoncer définitivement à représenter ce courant de pensée.

Transformer le parlement en cour de récréation ou pire encore, en ring de boxe est naturellement à la portée de tous ses adversaires. C’est même ce naturel détestable qui a provoqué le grand désintérêt des citoyens pour la chose politique. Lui avait su placer la barre ailleurs, le temps trop court où la tête ne lui enfla pas. Mais depuis, il s’imagine être le sauveur, le pourfendeur unique de tous les travers de cette classe indigne dans lesquels il se vautre avec délectation.

Car, il faut bien l’admettre, notre homme jubile de ses dérives, se délecte de ses coups de gueule, jouit de ses colères. Il a conservé son art oratoire pour le mettre entièrement au service d’un spectacle désolant, dégradant et insultant pour tous ceux qui espèrent une refondation totale et radicale du système par une sixième République qu’il a un temps représentée

De cette triste descente aux enfers, nous pouvons au moins retenir le seule évidence qu’impose ce spectacle. Nul individu ne doit incarner la nation, une idée, un parti politique. L’humain est faillible et c’est même ce qui en fait son incapacité à s’élever au-dessus de la masse. Le principe même de représentation est nuisible. La cinquième République en mettant en un seul tous les pouvoirs réels est une pure folie. On mesure combien les derniers Présidents sont tombés dans tous les pièges du pouvoir individuel. Freluquet, à ce titre, n’est ni pire ni meilleur que les autres.

Quant à ce triste pantin désarticulé désormais que j’évoque ici sans vouloir le nommer, il est grand temps qu’il passe la main et se taise, en dépit d’un verbe qui a perdu à jamais sa magnificence et sa crédibilité. L’exemplarité est indispensable quand on revendique l’insoumission.

Pitoyablement sien.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  3.03/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


  • Buzzcocks 22 octobre 2018 10:23

    Mélenchon devrait s’inspirer de Macron et créer une task force pour rendre la France bottom up via la silver economie du crowfunding. Ca manque de brainstorming avec Sophia Chikiroun, il faut fixer un date au plus vite afin de level up la start up nation.

    Bref, il n’a rien understand ce John Lucas, il est encore au 20eme century.

     


    • C'est Nabum C’est Nabum 22 octobre 2018 17:04
      @Buzzcocks

      J’avoue ne rien comprendre à vos propos

    • Le421 Le421 22 octobre 2018 18:32

      @C’est Nabum

      Un petit brain storming en open space avec quelques co-workers happy few et hop !!

       smiley  smiley  smiley

      C’est complètement con mais ça fait « up to date » !!

    • CORH CORH 22 octobre 2018 21:55

      @Le421
      Maintenant il a peut etre mieux compris


    • Le421 Le421 23 octobre 2018 09:47

      @CORH

      Comme ça, j’ai l’impression de devenir macroniste !!  smiley


    • Sergio Sergio 22 octobre 2018 10:39

      J’imagine bien tous ces hommes politiques au pouvoir dans un pays non démocratique, totalitaire voir plus ou moins. Quelles seraient leurs réactions face à leurs frustrations, humeurs, échecs, incompréhensions, liberté de paroles pamphlétaires (Agoravox ....). La nature humaine risquerait bien de nous surprendre, tout est encore une histoire de point d’observation et d’environnement. La vie d’un peuple tient à peu de choses 


      • C'est Nabum C’est Nabum 22 octobre 2018 17:05
        @Sergio

        En tout cas il a une sacrée nature l’ancien

      • kalagan75 22 octobre 2018 10:46

        Ton article sera moinsé par les adeptes du gourou mais il résume bien la déchéance politique du personnage et de ses apparatchiks. 

        On aurait pu imaginer qu’enfin les élus de la FI soient un tant soit peu simplement honnêtes, même pas ...
        Des politiciens qui cherchent juste à exister médiatiquement, recherchant juste des postes d’élus bien rémunérés, sans se fatiguer, dignes finalement de la majorité des élus de notre république . A désespérer ...

        • Alren Alren 22 octobre 2018 12:18
          @kalagan75

          Les élus de la FI sont parfaitement honnêtes on le verra avec le pschitt évident, comme disait Chirac, quand il faudra bien admettre à la macronie que, mince, il n’y a rien à leur reprocher malgré tous ces efforts et ses dépenses d’argent public !

          Au moins pourriez-vous, kalagan, leur accorder la présomption d’innocence !

          Mélenchon et la FI en dérangent tant que certains se mettent à rêver que cette agression contre notre organisation annonce son déclin.
          Détrompez-vous ! Une majorité de Français est consciente de cette justice à deux vitesses, qui a honteusement perdu son indépendance et se réjouit de la résilience de la FI face à cette dictature rampante digne d’une république bananière.
          Cela avait commencé avec les barbouzes surpris en train des poser des micros au siège du Canard Enchaîné et l’inénarrable - selon les termes de l’hebdomadaire satirique - juge Pinsseau qui s’efforçait d’enterrer cette gravissime atteint à la liberté de la presse et au secret de ses sources.

           Mes amis parlaient d’adversaires politiques, moi d’ennemis politiques. Ils commencent à penser que j’avais le mot juste. un adversaire est loyal et accepte le débat d’idées. Pas un ennemi ...

          Et pardon pour les oreilles effarouchées de Nabum pour mon « exagération », en parlant d’ennemi politique, lui à qui il faut si peu de choses pour changer d’opinion, non un débat d’idées mais un mot plus haut que les convenances le permettent.

        • kalagan75 22 octobre 2018 15:08

          @Alren

           Une majorité de Français est consciente de cette justice à deux vitesses, qui a honteusement perdu son indépendance et se réjouit de la résilience de la FI face à cette dictature rampante digne d’une république bananière. 

          L’inconscience de la réalité est une marque de fabrique des fanatiques de la FI . A force de faire de l’auto-persuasion, vous prenez vos désirs pour des réalités !


        • C'est Nabum C’est Nabum 22 octobre 2018 17:06
          @kalagan75

          Je prends des coups avec des arguments qui dévient le débat plaçant la faute sur Macron (et elle existe surement) et pardonnant les travers du chouchou

          Pays incroyable incapable d’observer les comportements sans une clef de lecture idéologique

          Pour le coup, Mélenchon a tout faux et il convient de le dire

        • C'est Nabum C’est Nabum 22 octobre 2018 17:07
          @kalagan75


          Tout cela est vrai et ne dédouane pas ce monsieur d’un peu de civilité

        • JulietFox 22 octobre 2018 19:00
          A l’heure actuelle, il y a environ 400 hommes ou femmes politiques poursuivis ou condamnés.
          Et de TOUS BORDS.

        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 octobre 2018 10:48

          BIS REPETITAS : Bonjour Nabum. L’affaire Mélenchon. J’ai lu tous les articles d’Agora sur le sujet et reste dans le 50/50. Je ne peux m’empêcher d’évoquer la confrontation d’ANTIGONE (mais qui aurait pété un câble et nappée dans sa fierté serait tombée dans un comportement digne d’une vendeuse de poissons dans un marché) et CREON (MACRON). Nabum, dans certains de vos articles, il vous arrive aussi de déraper et de vous « déboutonner ». Bon ! prenons un peu de recul. Je sais ce qu’il en est d’une violation ou intrusion massive dans votre lieu privé ou domicile. Certains (et surtout un sanguin) peuvent dans ces moments perdre tout leur sang-froid. Surtout un insoumis de nature. Il fut un temps où l’Etat autorisait les prise en flagrant délit d’adultère (chaleur des draps,...). Plus avant dans les années quarante,... Bon passons. Certains de resté figés dans l’effroi. D’autres d’exploser. Toutes les réactions sont possibles. Etant opposée à la PMA et GPA, je n’ai jamais été mélenchoniste. Mais un autre aspect m’interpelle : l’effet miroir : Mélenchon n’est-il pas le vrai visage de Macron qu’il cache et maîtrise parfaitement. Synchronicit( entre la prestation du Macron et l’événement Mélenchon (deux noms commençant par « M » et finissant par « ON »). Ne mélenchons pas les torchons et les serviettes. Peut-être, mais celle-ci nous ont servi le vrai visage d’un système qui ne cache pas son nom : une barbouzerie


          • C'est Nabum C’est Nabum 22 octobre 2018 17:08
            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            Laissons tomber
            L’idéologie obstrue leur capacité de réflexion

          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 octobre 2018 17:16

            @C’est Nabum


            Exactement Nabum. Toute idéologie est fondamentalement une « perversion » de la pensée. Pas d’ombre, ni de nuance,...c’est ainsi,.....C’est là que nous devons restez TRES vigilants


          • Robinoude 27 octobre 2018 15:21
            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
            Abscons ...Comme la lune.

          • Buzzcocks 22 octobre 2018 11:14

            Mélenchon s’était présenté à Henin Beaumont pour bouter le FN hors de la ville... avec le succès qu’on sait. Plutôt que de se battre sur le terrain, tenter de convaincre avec son verbe haut la population locale de l’impasse FN, il est parti sous d’autres cieux plus cléments, trouver un petit terrain plus propice à l’obtention d’un poste. Poste qui lui permet ensuite de s’écrier « je suis la République ».

            L’homme vocifère, vitupère, aboie, mais il n’a en fait aucune conviction comme beaucoup de politiciens, il cherche juste à avoir un fief pour remplir la bourse.

            C’est un triste sire....


            • C'est Nabum C’est Nabum 22 octobre 2018 17:09
              @Buzzcocks

              Marine fait de même
              Freluquet pas mieux

              Confier le pouvoir à un seul est donc une hérésie



            • Cadoudal Cadoudal 22 octobre 2018 17:18
              @C’est Nabum


              Marion les...

            • Buzzcocks 22 octobre 2018 20:20

              @C’est Nabum
              C’est clair que chez les Le Pen, on ne se présentera jamais au quartier général de St Cloud. Ils ne sont pas fous ces gens là.


            • Buzzcocks 22 octobre 2018 11:47

              Autre inconstance chez Mélenchon, c’est son nationalisme étrange peu compatible avec la gauche.

              Pendant la coupe du monde, il se réjouissait de la défaite de l’Allemagne.... car pour cet imbécile, l’Allemagne, c’est caca, c’est Merkel. Alors que bon, ça n’est que du foot.

              Le foot, est le sport préféré des ouvriers, des moins que rien, des sans dents, voilà, un individu qui jubile de voir un pays et donc ses supporters modestes se faire sortir d’une compétition. Il est complètement con.


              • aimable 22 octobre 2018 12:01

                @Buzzcocks
                en plus cet individu raciste se permet de mépriser une partie de la population Française ; les blonds aux yeux bleus , les Normands qui sont tous des arriérés etc etc ...


              • papat 22 octobre 2018 14:59

                @Buzzcocks
                c’est vrai aussi que l’allemagne fait 250 milliards d’excédents commerciaux sur le dos des voisins..


                c’est vrai qu’au pays de macron on aime bien la vaseline !

              • Buzzcocks 22 octobre 2018 15:44

                @papat
                Et alors quel rapport avec la coupe du monde de foot où ce gros débile tweet à tire larigot qu’il prend son pied que l’Allemagne se soit faite sortir par le Corée du Sud ?


              • Loatse Loatse 22 octobre 2018 12:28

                C’est dingue qu’il faille une éruption du volcan pour que les yeux se dessillent, que l’illusion laisse entrevoir le réel...


                C’est effrayant ! non pas lui, mais bien ce phénomène que j’ai constaté chez les suiveurs du grand tribun, et qui s’apparente presque à l’expérience de milgram à lire certains articles l’encensant quoi qu’il dise, quoiqu’il fasse...

                car il y avait des signes précurseurs de ce pétage de plomb en mode megalo.. (je suis sacré, je suis la république ! )

                Le premier lors d’une matinale à la radio il y a bien 5,6 ans de cela.. au bout du fil une dame « du peuple » (les gens quoi), vivant dans une cité et en proie à une telle détresse qu’elle en pleurait.. le volcan leva alors les yeux au ciel, soupirant... semblant importuné plutôt qu’autre chose... (j’ai cherché en vain la vidéo de cette émission pendant un certain temps)

                La deuxième fois, c’était sur un marché en province lors d’un tractage, le volcan circulait parmi les étals, apostrop... euh abordant les commercants.. C’est alors que celui ci tomba sur un os, un « gens », mais partisan du parti honni, celui des heures les plus sombres etc... mais comme le gus n’en voulait pas démordre, le volcan soudain entra en pré éruption... les yeux gros, intimidant, celui ci s’approcha tout près du commercant, à le toucher, à le pousser, tendu comme un arc.. l’autre ne recula pas... la scène que j’ai visionnée plusieurs fois m’est apparue d’une violence inouie...

                Qu’arriverait il me suis je demandé si ce genre de personnage venait à exercer la plus haute fonction ? y aurait il des camps de rééducation pour ces gens qui « pensent mal » ? Comment serait la vie dans les cités pour ceux qui déjà s’y sentent abandonnés, livrés à eux même face à ceux qui veulent y faire régner leurs lois, ceux qui fort d’un sentiment d’impunité sèment la pagaille en intimidant, terrorisant parfois ceux qui n’ont pas les moyens de quitter ces quartiers ?

                Quand à la liberté d’expression.... de la presse notamment, des stagiaires que l’on rudoie, paradoxalement (vidéo de la perquisition), à qui on fait appel pour témoigner (mais de quoi ?), lors d’une simple perquisition.. (« elle est ou, la presse ? ah, heureusement que vous êtes là.... »)

                Enfin bref, moi le bonhomme je m’en fiche, ce sont ses prétentions à exercer le pouvoir qui m’ont inquiétée... à moinsse qu’il n’en ait jamais eu l’intention car ce comportement ressemble bien à de l’auto sabotage.

                Ce n’est pas en invectivant les petites gens, les subalternes, les petits commercants qui peinent à vivre que cela va résoudre le problème de la fracture sociale en france entre ceux qui pétrie d’idéologie humaniste - la plupart du temps issus de milieu bourgeois ou petit bourgeois, éduqués, cultivés même - (comme on a pu le voir lors de l’affaire meric), des idéalistes qui vivent loin du « chaudron », du quotidien des « vrais gens »... et l’autre france celle des prolos, des ouvriers, des chomeurs, qui jadis votait à gauche et se tourne dorénavant vers les partis souverainistes, nationalistes de droite...

                Quand à la fin de notre tribun qu’en conclure si ce n’est qu’il a voulu vivre César et qu’il est « mort » Pompée... 

                 







                • C'est Nabum C’est Nabum 22 octobre 2018 17:10

                  @Loatse


                  J’ai confondu sans doute le verbe et la lave

                  Vous, vous êtes au-dessus du cratère, dans votre immense sagacité

                • JDCONSEIL 22 octobre 2018 12:31

                  Merci Nabum pour ce texte superbement intelligent ! 


                  • CORH CORH 22 octobre 2018 22:01

                    @JDCONSEIL

                    c’est du lard ou du cochon ?


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 octobre 2018 13:01

                    Nous sommes dans une espèce de double-bind. Mélenchon s’est-il opposé à la Loi ou au spectre de la mère toute puissante ???? Nous savons ce qu’il en était de sa relation avec sa mère.... Et la TOUTE - PUISSANCE des banques (capitalisme) se situe bien plus du côté du fantasme d’une mère toute puissante qui détient les cordons de la bourse, que du côté d’un père castrateur. Mais bon ! à vous de creuser le sujet,... Ne dit-on pas que le matérialisme et le corporel sont du côté de la mère et le spirituel du côté du père. MERKEL, quelle mère,.... !!!! 


                    • juluch juluch 22 octobre 2018 13:04

                      Cette affaire a été orchestré par JLM pour faire le Buzz....


                      Quand c’est pour les autres ils applaudit, quand c’et lui qui est en cause il hurle....

                      bref un personnage qui fait pshiit !

                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 octobre 2018 13:10

                        Le capitalisme : la mère toute puissante qui pourvoit à tous vos besoins. Vous avez perdu un objet. Pas de chagrin, ni de sentiment de perte, structurants. Non : un clic sur eBay et vous pouvez le racheter. Perdant le plaisir de le récupérer.Comme cet homme qui retrouva la bague de fiançaille de sa femme après 40 ans. Elle était sortie de terre autour d’une carotte....


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 octobre 2018 14:23

                          @Tall elle aurait pu être de glace,....


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 octobre 2018 14:25

                          Et pendant ce temps, Macron, continue sa Marche. A croire qu’ils sont tous de mèches,....NOOOOOOOOOOOOOON


                          • Croa Croa 22 octobre 2018 22:46
                            À Mélusine ou la Robe de Saphir.,
                            Et si tu vois, même Nabum ! À quoi ça sert un média citoyen si c’est pour servir de caisse de résonance aux médias autorisés et aux pires propagandes ? 

                          • papat 22 octobre 2018 14:55

                            les 9 milliardaires qui détiennent 90% de la presse française n’ont même plus besoin de leurs merdias pour descendre melenchon et la France insoumise...


                            ils ont Nabum.

                            • Buzzcocks 22 octobre 2018 15:47

                              @papat
                              Les 10% restant, c’est Sophia Chikiroun avec son « Le média » ?


                            • papat 22 octobre 2018 16:59

                              @Buzzcocks
                              La fortune cumulée des plus riches de France représente près de 30% du PIB du pays en 2018, contre 10% en 2009. « Le nombre des milliardaires en euros de notre classement atteint, pour la première fois depuis 1996, la centaine », souligne le magazine, pointant que le patrimoine des 500 plus grandes fortunes a précisément progressé de 140%....


                              peut être connaissez vous le nom d’un mouvement capable d’aller chercher l’argent chez ces gens la plutôt que dans ma poche ou celle des retraités ?




                            • Buzzcocks 22 octobre 2018 20:18

                              @papat
                              Et, c’est quoi le rapport avec Mélenchon l’ami de Dassault ?


                            • Spartacus Spartacus 23 octobre 2018 08:48

                              @papat

                              « le nom d’un mouvement capable d’aller chercher l’argent chez ces gens la plutôt que dans ma poche ou celle des retraités ? »

                              Comment en 2018 il existe encore des racistes anti-riches qui cumulent l’ignorance et croient encore que l’économie est un jeu à somme nulle ?

                              Les riches ne sont riches que de part sociales. Les part sociales souvent ne sont que sociétés couvertes de dettes et n’ont qu’une valeur subjective que leur capacité à générer du chiffre d’affaire.

                              Drahi la 10eme fortune de France emprunte pour son entreprise 1 milliard sans avoir un cent en poche.
                              Propriétaire, sa fortune personnelle augmente mécaniquement. Simplement parce que lui est jugé plus apte à créer de la richesse que patpat, qui ne crée rien, n’investi dans rien, et se contente de convoiter l’argent créé par les autres...

                              Faudrait évoluer un jour et comprendre que prendre les parts sociales du riche pour soi disant distribuer n’aiderait personne sauf empirer les choses. 
                              Juste un argument de jaloux envieux.


                            • capobianco 23 octobre 2018 09:10

                              @Spartacus
                              «  Drahi la 10eme fortune de France emprunte pour son entreprise 1 milliard sans avoir un cent en poche. »

                              Et les banques lui prêtent quand même ? Vous devriez essayer puisque cela vous parait « crédible ». 

                            • Spartacus Spartacus 23 octobre 2018 12:50

                              @capobianco


                              C’est exactement ça. 
                              L’histoire de Drahi est simple, il était le 23eme cablo-opérateur avec une petite boite.
                              Il a été voir la banque pour acheter le 22eme. Ensuite il les a tous acheté pour devenir le leader.
                              Il a ensuite été voir SFR et l« a racheté avec le même principe.
                              Il a même essayé de racheter Bouygues il y a peu. Sans un seul copec ; Rien de rien.
                              On prête à Drahi non pas parce qu’il est riche, mais parce qu’il est fiable et a toujours honoré ses remboursements et sa capacité à le faire.

                               » Vous devriez essayer puisque cela vous parait « crédible » "
                              Mais oui je le fais.
                              Je me suis mis à mon compte à 24 ans il y déjà plus de 35 ans et créé et revendu mes boites plusieurs fois. Celles que j’a revendu le plus cher étaient celles avec beaucoup de dettes mais un marché.

                              Mais vous croyez que l’argent des Start-up vient d’ou ? D’un business plan en pps.
                              Comment croyez vous qu’on achète une entreprise en LBO ? A 100% en dettes.
                              Que l’argent des riches est dans une mallette ou dans une banque ? c’est juste une valeur d’action immatérielle qui n’a jamais été imprimée.
                              Vous croyez que UBER qui vaut 3 milliards a 3 milliards de cash en trésorerie ? Non pas un copec.

                              Je suis enchanté de vous apprendre que la majorité des plus riches ont des sociétés remplies de dettes et que la richesse est subjective.

                            • Spartacus Spartacus 23 octobre 2018 12:56

                              Et j’ajoute qu’aujourd’hui avec un bon business plan, un savoir faire et pas un copec vous pouvez monter n’importe quel business.


                              La réalité est bien loin des clichés véhiculés par les Marxistes, qui ne créent rien, et recherchent le petit confort d’un emploi sans réfléchir et deviennent avec leurs frustration des gauchistes jaloux de tous les autres.



                            • foufouille foufouille 23 octobre 2018 13:20

                              @Spartacus

                              trop mort de rire, tu es encore plus nul que le péripate. une banque ne prête rien sans garantie, bouffon.


                            • Spartacus Spartacus 23 octobre 2018 18:01

                              @foufouille le triste incapable de s’exprimer sans mépriser et insulter.


                              Les actionnaires du monde entier doivent être mort de rire à te lire, eux qui donnent du capital sans aucune garantie de retour.

                              On sent le frustré qui n’a jamais rien créé, jamais rien investi, et une qui vit dans le monde du cliché.
                              C’est assez triste cette ignorance des réalités du capital risque et possibilités de financement. 

                              Les garanties couvrent un risque, elles sont souvent demandées mais une garantie n’est souvent qu’une promesse. Une garantie est dans 3 cas sur 4 qu’une promesse de perspectives et pas un capital dormant.

                              Une banque factor prête sur une signature solide d’un bon de commande, même si rien n’est fabriqué.
                              Aujourd’hui les entreprises organisent des « tours de table » et quand il y a une signature dans le tour, elles prêtent sans compter.
                              Une entreprise émet des obligations, c’est du capital risque.
                               
                              BIP, Capital risque, FCPI, FCPP, Fonds de Proximité sont des exemples de financements sans garantie. Y’a même des concours de projet organisés par les banques pour financer sans garantie. 

                            • foufouille foufouille 23 octobre 2018 18:58

                              @Spartacus

                              c’est de la bonne la weed que tu as pecho où ?


                            • papat 23 octobre 2018 19:06

                              @Spartacus

                              La taxation confiscatoire des revenus exorbitants est non seulement possible économiquement, mais souhaitable. En 1932, quand Roosevelt arrive au pouvoir, le taux de l’impôt fédéral sur le revenu applicable aux plus riches était de 25 % aux Etats-Unis. Le nouveau président décide de le porter immédiatement à 63 %, puis 79 % en 1936, 91 % en 1941, niveau qui s’appliqua jusqu’en 1964, avant d’être réduit à 77 %, puis 70 % en 1970. Pendant près de cinquante ans, des années 30 jusqu’en 1980, jamais le taux supérieur ne descendit au-dessous de 70 %, et il fut en moyenne de plus de 80 %.

                              Rapacité. Cela n’a pas tué le capitalisme et n’a pas empêché l’économie américaine de fonctionner. Pour une raison simple : ces taux ne s’appliquaient qu’à des revenus très, très élevés. En 1941, Roosevelt fixe le seuil du taux de 91 % à 200 000 dollars de l’époque, soit 1 million de dollars d’aujourd’hui (770 000 euros). Or à ces niveaux de revenus, ce ne sont pas les compétences ou le dynamisme que l’on rémunère : ce sont la rapacité, le court-termisme et des prises de risque excessives. Il ne s’agissait donc pas de matraquer n’importe quel cadre supérieur ou entrepreneur sortant du lot, ce qui aurait été dévastateur économiquement. En France, comme dans la plupart des pays développés, le taux supérieur atteint 90 % pendant l’entre-deux-guerres, puis se stabilisa autour de 70 % pendant les Trente Glorieuses - ce qui n’a pas empêché des taux de croissance économique de l’ordre de 4 % à 5 % par an tout au long de cette période.


                            • papat 23 octobre 2018 19:08

                              @Spartacus

                              La taxation confiscatoire des revenus exorbitants est non seulement possible économiquement, mais souhaitable. En 1932, quand Roosevelt arrive au pouvoir, le taux de l’impôt fédéral sur le revenu applicable aux plus riches était de 25 % aux Etats-Unis. Le nouveau président décide de le porter immédiatement à 63 %, puis 79 % en 1936, 91 % en 1941, niveau qui s’appliqua jusqu’en 1964, avant d’être réduit à 77 %, puis 70 % en 1970. Pendant près de cinquante ans, des années 30 jusqu’en 1980, jamais le taux supérieur ne descendit au-dessous de 70 %, et il fut en moyenne de plus de 80 %.

                              Rapacité. Cela n’a pas tué le capitalisme et n’a pas empêché l’économie américaine de fonctionner. Pour une raison simple : ces taux ne s’appliquaient qu’à des revenus très, très élevés. En 1941, Roosevelt fixe le seuil du taux de 91 % à 200 000 dollars de l’époque, soit 1 million de dollars d’aujourd’hui (770 000 euros). Or à ces niveaux de revenus, ce ne sont pas les compétences ou le dynamisme que l’on rémunère : ce sont la rapacité, le court-termisme et des prises de risque excessives. Il ne s’agissait donc pas de matraquer n’importe quel cadre supérieur ou entrepreneur sortant du lot, ce qui aurait été dévastateur économiquement. En France, comme dans la plupart des pays développés, le taux supérieur atteint 90 % pendant l’entre-deux-guerres, puis se stabilisa autour de 70 % pendant les Trente Glorieuses - ce qui n’a pas empêché des taux de croissance économique de l’ordre de 4 % à 5 % par an tout au long de cette période.


                            • Spartacus Spartacus 24 octobre 2018 12:59

                              @papat

                              La politique économique de Roosevelt n’a pas laissé un bon héritage. 
                              Le New deal furent des échecs totals.
                              Il a dramatiquement augmenté les coûts des entreprises, et a donc empêché les employeurs d’investir pour accroître leur productivité, ou embaucher.

                              La politique de Roosevelt a engendré une récession en 1937 et 1938 et a créé un chomage de 20% de la population.
                              Je comprend pour un gauchiste intrinsèquement jaloux que prendre l’argent des plus riches que lui le remplisse de satisfaction, mais nihilistement se rendre compte que de l’autre cela crée des malheureux et des chômeurs....



                            • papat 24 octobre 2018 16:04

                              @Spartacus
                              Vos manipulations de la pensée de vos concitoyens ne fonctionnent pas sur tout le monde !

                              les gens que vous admirez et prenez comme modèle défiscalisent un maximum vivent en suisse
                               et localisent leurs entreprises a Guernesey..

                              la plupart sont des voleurs , je vous invite à chercher l’origine de la fortune de Bernard Arnault.

                              C’est d’une évidence absolue que si nous n’allons pas prendre l’argent de ses bandits ils ne nous en feront pas cadeaux.(500 personnes détiennent 30% du PIB de ce pays )

                              Donc renationalisation de nos entreprises,de nos autoroutes, de nos usines, de notre eaux.etc etc.

                              C’est facile de retrouver la liste de toutes les entreprises volées aux français...
                              Il suffit de taper « privatisation en France » sur Wikipédia.




                            • Spartacus Spartacus 24 octobre 2018 21:22

                              @papat


                              C’est sur sur les ignorants qui n’ont jamais lu un livre d’économie, et veulent rester des gauchistes incultes resté aux conneries de Marx du 18eme siècle.

                              T’es un vrai jaloux et raciste anti-riche.


                              Remplace Arnault par arabes, noir, femme, juifs et change les procès d’intentions on a le même discourt.

                              Arnault fait 95% de son business à l’étranger, il met son son argent ou il veut sur terre. 

                              Et en France il fait vivre directement 150 000 personnes qui achètent des maisons, consomment et ont une reconnaissance sociale sans compter l’étranger et met à la portée des moches femmes de cocos frustrés et des centaines de millions d’autres d’avoir du parfum ou du champagne abordable pour les grandes occasions.

                              Entre un branleur de coco qui ne crée rien, n’investi dans rien et attend de vivre aux dépens des autres, t’arrive pas à 0001% de sa contribution au bien être social de la société. 

                              Si t’avais un peu de culture Comme l’a dit Schumpeter, le capitalisme n’a pas pour objectif de fournir davantage de bas de soie aux princesses, mais de les mettre à la portée de la vendeuse.

                              Dans un monde capitaliste le communiste voit le riche parce qu’il est un frustré jaloux. Le libéral voit la grande masse majoritaire qui s’enrichit.

                              Le capitalisme a conduit à un enrichissement sans précédent des gens dans les pays qui l’on adopté et qui est le fait central de ta vie et te fait plus heureux que de vivre en Corée du Nord. 
                              Malheureusement, le capitalisme n’a pas réussit a supprimer les jaloux comme toi.

                            • papat 25 octobre 2018 08:24

                              @Spartacus
                              menteur, arnault est une pourriture



                            • papat 25 octobre 2018 08:32

                              @Spartacus
                              Tandis qu’elle nous sert le café, nous avons la conviction d’avoir trouvé notre femme : devant le Tribunal Moral, celle-là ne mollira pas. Elle témoignera sans faiblir, malgré les bataillons d’avocats alignés en face.
                              « C’est un prédateur. Qui nous méprise énormément. Pour lui, on n’existait pas. S’il a repris le groupe Boussac Saint-Frères, c’était pour avoir Christian Dior, mais nous il n’en avait rien à cirer.
                              - Quand est-ce que vous l’avez rencontré ?
                               s’enquiert-on.
                              - C’était au moment de la reprise, en décembre 1984 je crois. C’était à Paris. Il y avait deux propositions de reprise : soit le groupe Férinel, Arnault donc, qui ne faisait pas de textile. Soit le groupe Bidermann. Arnault s’engageait à garder 12200 salariés sur les 15000, 1100 de plus que Bidermann.
                              - Donc, à l’époque, Bernard Arnault a sauvé 12200 emplois ?
                              - Bernard Arnault n’a rien sauvé du tout ! Tout ce qu’il voulait, c’est Christian Dior. Et Conforama. D’ailleurs, très vite, Arnault a revendu tout ce qui était dans la vallée de la Nièvre et dans la Somme. C’était pas un industriel du tout. 
                               »


                            • papat 25 octobre 2018 08:32

                              @papat
                              Sauf que, justement, elle a tout conservé dans son petit classeur rouge. Toutes les pièces, tous les tracts, toutes les coupures de presse.
                              Les promesses, d’abord.
                              « Le souci du plan Férinel est de maintenir l’emploi. » En décembre 1984, dans son match contre Bidermann, Bernard Arnault présente un document de 44 pages. Il s’engage à ne pas effectuer de « réductions d’effectifs autres que celles correspondant aux mesures déjà décidées par la Compagnie Boussac Saint-Frères. » On devait seulement tomber de 16000 personnes fin 1984 à 12252 fin 1987, soit 3750 suppressions. Mais « sans licenciement  », rassurait-il : « L’expérience récente prouve que les cessions d’activités ne créent pas de problèmes d’emplois. » Enfin, Peaudouce serait « un élément majeur du développement. L’emploi sera consolidé.  »
                              Appelé au téléphone, un syndicaliste de la CFDT confirme : « Arnault se posait la main sur le cœur. Il me racontait comment il allait assurer la survie du textile : “Vous pouvez avoir confiance en moi, Monsieur Deroo. Je vais sauver le textile.” J’avais compris que c’était du bluff : ses intonations, tout ça, il manquait totalement de conviction. C’étaient des phrases stéréotypées, toutes faites… Ben ça s’est vérifié : trois ans après, il n’y avait plus grand-chose.  »
                              Une fois raflé la mise – avec un milliard d’aides publiques à la clé -, le 17 décembre 1984, Bernard Arnault publie un communiqué triomphal : « Le groupe Férinel a reçu l’accord de principe des pouvoirs publics… Il s’inspire des grandes lignes du programme actuellement mis en œuvre par l’équipe dirigeante : -non démantèlement et reconstitution du groupe ; - souci de poursuivre la politique de concertation sociale menée dans l’entreprise. » Y a de la joie.


                            • Spartacus Spartacus 25 octobre 2018 08:40

                              @papat


                              Ca c’est de l’argumentation !

                              Insulter des gens qui se bougent de la part de gens qui dans la vie n’ont envie que de vivre aux dépens des autres...

                              Triste mentalité frustrée et envieuse.



                            • Spartacus Spartacus 25 octobre 2018 09:14

                              @papat


                              C’est le concept du gauchiste, jouer sur ce qui est visible conjoncturel sans comprendre l’invisible permanent.
                              Prendre le passif sans l’opposer à un actif.

                              Prendre la une d’un plan social qui passe dans le journal avec l’interview d’un licencié gauchiste c’est juste puéril.
                              Tous les plans sociaux sont visibles et font la une des journaux ....
                              Une entreprise qu’elle qu’elle soit ne peut promettre l’emploi à vie. (sauf chez un gauchiste).

                              Les milliers d’emplois créés au fil de l’eau ne font pas la une des journaux, mais sont bien là !
                              Le bilan social est au contraire pour les Français excellent.

                              Aujourd’hui ce sont des centaines de milliers d’emplois crées.
                              Pour qu’il y aie un licenciement, il faut au préalable une création. 

                              L’invisible :
                              Boussac, s’il n’avait pas été là c’est tous les salariés qui aurait fait l’objet d’un licenciement. Tous.
                              Il n’y avait absolument aucun autre investisseur qui voulait investir dans le textile. 
                              Des plans de redressement, c’est un projet et une prévision. Ça n’est pas une bible. 
                              C’est comme quand je lis un CV, je sais que dans 90% du temps les dates sont fausses, les fonctions exercées enjolivées.

                              Quasi tous employeurs de France n’ont pas un bilan aussi beau, avec autant de créations d’emplois.

                              Traiter de pourriture celui qui se bouge et essaye de faire avec des échecs et des réussites, lorsqu’on est incapable d’avoir à son propre actif une seule réussite entrepreneuriale est assez ridicule.






                            • zygzornifle zygzornifle 22 octobre 2018 16:09

                              Macron par son comportement est bien plus outragent que 10 000 Mélenchons avec ou sans hologrammes .....


                              • C'est Nabum C’est Nabum 22 octobre 2018 17:13

                                @zygzornifle


                                Je ne cesse de condamner les agissements de Macron mais dénoncer le comportement de l’un ce serait dans cette nation étrange donner quitus à l’autre

                                EXPLIQUEZ MOI

                              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 octobre 2018 17:25

                                @C’est Nabum


                                Perso, je me serais amusée à jouer sur l’effet miroir déformant,....que vous avez déjà engagé dans vos précédent articles. Les deux événements étant synchrone. L’un dominant l’autre dans la presse. Ombre portée. Mélenchon versus Macron. Comme TINTIN et HADDOCK,...Dupont et Dupond. Relire Joffrin : Macronimus le Prophète. Il doit bien y avoir une planche Mélenchon . https://blog-and-the-city.com/votre-colere-vous-veut-du-bien/ (colère de Haddock-nom du hareng fume). Invective ou harangue,....

                              • CORH CORH 22 octobre 2018 22:13

                                @C’est Nabum
                                Melenchon ne serait pas présidentiable car il emm...ses ennemis, soit, mais Macron non plus n’est pas présidentiable mais la différence c’est que lui est président, c’est autrement plus problématique, mais la diversion fonctionne et vous en êtes avec d’autres ici même la preuve..


                              • capobianco 23 octobre 2018 09:17

                                @C’est Nabum
                                «  donner quitus à l’autre »

                                Vous mettez sur le même plan le massacre social de macron et la colère de JLM ? Quelle comparaison étonnante entre une colère que l’on peut trouver excessive ou légitime et une politique qui appauvrie froidement (sans colère) la population au profit des plus riches. 
                                Expliquez moi !

                              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 octobre 2018 17:30
                                Mélenchonus ou la harangue de Haddock (1. Le peuple revoit en lui [Caïus] Tibérius, mais plus véhément, plus passionné. Sa pantomime était vive et animée, il se promenait par toute la tribune aux harangues. Sa voix puissante emplissait tout le forum, et il était obligé d’avoir derrière lui un joueur de flûte qui la ramenait au ton et en modérait les éclats. MicheletHist. romaine, t. 2, 1831, p. 139


                                La lettre politique
                                de Laurent Joffrin
                                Macronimus le prophète

                                Dans l’Etoile mystérieuse, Tintin est poursuivi par un personnage inquiétant qui déambule dans une robe blanche et fait résonner un gong en psalmodiant des lugubres prédictions : « Repentez-vous ! », « La fin est proche », « C’est la fin du monde ! », etc. C’est Philippulus le prophète, l’oiseau de malheur qui hante les premières planches de l’album.

                                Voici maintenant « Macronimus le prophète ». Dans un clair-obscur inquiétant, le président s’est adressé au pays avec une homélie crépusculaire. Etrange mise en scène digne de l’Exorciste  : lumière sombre, ton grave et punchlines lugubres. Ce monde est dangereux, la France est blessée, l’Europe bascule dans le nationalisme. Toutes choses qui ne sont pas fausses mais que la forme de l’intervention a outrancièrement soulignées, rejetant au second plan l’appel à la confiance et à l’action qui faisaient le fond de sauce du propos. Il y a là de quoi savonner la tête de quelques communicants…

                                Cultivé – c’est un atout appréciable –, le Président, par ses allusions, a mis en miroir deux livres, la Fin de l’histoire de Francis Fukuyama et les Somnambules de Christopher Clark. Le premier proclamait sa foi dans la victoire de la démocratie ; il est obsolète. Le deuxième décrivait l’inconscience criminelle des dirigeants européens à la veille de la Grande Guerre ; il est d’une actualité criante. Voilà qui va nous rassurer.

                                Pourtant le Président avait des arguments : il a mené à bien une série impressionnante de réformes, son remaniement est équilibré et le vaisseau gouvernemental reste dans ses lignes, le cap du changement est maintenu, et qu’on aime ou non la politique en cours, c’est un signe de cohérence. Mais tout cela a été encastré dans un message sinistre et une réalisation funèbre. Le format avait le grand mérite d’éviter tout questionnement journalistique sur la séquence baroque qui vient de se dérouler. Il s’agissait de prendre de la hauteur, loin des tracassins du rituel médiatique. Mais on est passé de Jupiter à Cassandre. Ou à Hergé. Il n’y manquait que le gong et la robe blanche.

                                LAURENT JOFFRIN

                                • CORH CORH 22 octobre 2018 22:25

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                  heureusement que vous êtes là pour qu’on puisse lire du Joffrin, gratuitement ! Forcement on va pas payez pour ça.


                                • CORH CORH 22 octobre 2018 22:26

                                  @CORH

                                  payer


                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 octobre 2018 17:38

                                  Amusant mais relevos le « M » et le « ON » caractéristique des deux personnages. L’un est : âcre. l’autre : élenche qui vient du latin : PREUVE. Effectivement : l’un est bien le verso de l’autre.


                                  • OMAR 22 octobre 2018 17:39
                                    Omar9
                                    .
                                    @C. Nabum :« Quant à ce triste pantin désarticulé.. ».
                                    .
                                    Quand le lion devient vieux et édenté, les lâches s’amusent de ses moustaches.
                                    (Proverbe africain).

                                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 octobre 2018 18:05

                                      Belle synchronicité. Voici l’article que je vient de recevoir. ’éluche’ (latin de preuves).

                                      La lettre politique
                                      de Laurent Joffrin
                                      Affaire Mélenchon : les preuves

                                      « C’est une opération de police politique. » Beaucoup de commentateurs ont critiqué cette déclaration de Jean-Luc Mélenchon, qui stigmatisait la perquisition dont il a été victime mardi dernier. Pourtant, les preuves du complot sont là, claires comme de l’eau de roche, évidentes à quiconque échappe à la pensée unique distillée par des médias aux mains des élites financières. Il s’agissait bien évidemment, en programmant en haut lieu une perquisition le jour du remaniement, de cibler La France insoumise, principale force opposante à Emmanuel Macron, à travers un déploiement de forces organisé par des procureurs soumis au macronisme et agissant sur ordre. Le storytelling est limpide : au sang-froid du régime, qui procède à ses nominations dans la sérénité, s’opposent le désordre et le vacarme qui entourent La France insoumise, auxquels les vociférations de Jean-Luc Mélenchon n’ont bien sûr aucune part.

                                      Certains esprits chipoteurs font remarquer que la perquisition en question est la conséquence logique d’un signalement au parquet, très antérieur à l’affaire du remaniement. Mais justement : les complots bien ourdis sont toujours préparés de longue main.

                                      Certains esprits exigeants font remarquer que le procureur Molins ne saurait être assimilé à la macronie, puisqu’il a été nommé sous Sarkozy après avoir dirigé le cabinet de Michèle Alliot-Marie, et que son comportement et ses interventions ont suscité un respect général, notamment au moment des attentats qui ont ensanglanté le pays. Mais justement : il faut toujours, dans ce genre de manipulations, s’appuyer sur des hommes qu’on croit au-dessus de tout soupçon…

                                      Certains esprits pointilleux soulignent que la perquisition a de surcroît été autorisée par un juge des libertés (JLD), indépendant du pouvoir politique. Mais justement : le maquillage de la réalité suppose d’utiliser en priorité des hommes étrangers au sérail.

                                      Certains esprits tatillons font remarquer que la procureure générale de Paris, madame Champrenault, qui a soutenu publiquement la position du parquet et indiqué que cette affaire n’avait pas été préalablement « remontée » à la chancellerie, a elle aussi été nommée avant l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron. Même remarque : seule une femme indépendante du parti au pouvoir pouvait crédibiliser les accusations et permettre ainsi à la machine médiatique, vouée unanimement à la destruction de La France insoumise, de déclencher une campagne alimentée par des journalistes « abrutis » et « menteurs », valets cauteleux de la macronie.

                                      Certains esprits méticuleux feront remarquer que plusieurs révélations embarrassantes pour Jean-Luc Mélenchon émanent pourtant de Mediapart, site d’info dont les positions politiques affirmées sont souvent proches des thèmes développés par LFI, et que ses journalistes ont traité tout autant d’affaires concernant En Marche, LR, le PS, les chiraquiens, les lepénistes, les centristes et bien d’autres. Mais justement : on n’est jamais trahi que par ses proches, même quand ils se donnent l’apparence de l’impartialité. D’ailleurs, d’autres révélations provenaient de Radio France, « radio d’Etat » soumise au gouvernement. C’est tout dire.

                                      Certains esprits maniaques font remarquer que les deux rédactions de France Info et France Inter ont maintes fois donné les preuves de leur indépendance et que « l’Etat » ne contrôle en rien leur travail. Mais justement : pour accuser avec force, il faut avoir bonne réputation. D’ailleurs, comme par hasard, on a fait médiatiquement coïncider le remaniement avec la perquisition chez Jean-Luc Mélenchon.

                                      Certains esprits chagrins feront remarquer que ce sont les inondations de l’Aude qui ont décalé l’annonce du remaniement, initialement prévue lundi et non mardi. Mais justement : qui rend public, amplifie, fait monter en sauce les inondations, sinon le service météo de Radio France, radio d’Etat ? On dit les météorologues neutres : c’est une illusion. Tout est politique, camarade, il faut toujours le rappeler. Et qui nomme ces météorologues, qui les paie, sinon l’Etat ? Rappelons que les bulletins météo sont programmés par les rédacteurs en chef de Radio France, eux-mêmes sous la coupe de la présidente du groupe, une ancienne condisciple d’Emmanuel Macron à l’ENA. La boucle est bouclée !

                                      On dira enfin que Macron, quoique jupitérien, n’a guère d’influence sur les intempéries. Sur ce point, La France insoumise admet l’objection. Elle se garde bien, en effet, de tomber dans le complotisme…

                                      LAURENT JOFFRIN

                                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 octobre 2018 18:15

                                        Il faut crever l’abcès. Effectivement, nombreuses personnes ont tendance à penser que certaines « synchronicités » événementielles seraient dues à un complot. Je ne pense pas à une manoeuvre humaine, certes,.... mais comme le dit bien le scientifique EINSTEIN : Le hasard, c’est Dieu qui se promène incognito.Et comme par hasard, mon beau-père, très lié à l’AUDE et indirectement à Péladan est décédé ce W.E. Je dis cela, je dis rien. Autant confier notre destin à plus expérimenté que nous,... INCH ALLAH.


                                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 octobre 2018 18:29

                                          Plutôt qu’à un Dieu, je penche pour l’inconscient collectif,....


                                          • L'enfoiré L’enfoiré 23 octobre 2018 13:43
                                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.,

                                             Vous savez que nous avons eu des élections communales.
                                             Un petit billet bien gentil sur la question « Jobs contre Flops » et un suivant « L’été Sioux »

                                          • Le421 Le421 22 octobre 2018 18:34
                                            C’est marrant cette adoration pour les serpillières et cette méfiance envers les gens décidés...
                                            J’admets que c’est étonnant un homme politique qui ne suce pas les teubs !!

                                            • Le421 Le421 22 octobre 2018 18:37

                                              @Le421

                                              En attendant, les busards du remaniement et les amis de Danone se frottent les mains.
                                              Bientôt le gasoil à 2€, mais l’important, ce sont les colères de Mélenchon.
                                              Le bel éphèbe copain à Macron est en taule mais ça passe inaperçu.
                                              Benalla se marre...

                                              B’jour M’sieur Mélenchon !!
                                              On vient perquisitionner.
                                              Désolé, j’ai pas les clefs.
                                              Bon, on mets un scotch et on reviendra demain...

                                            • Jean Keim Jean Keim 22 octobre 2018 21:43

                                              On ne devrait pas juger un homme sur un épisode de sa vie, en admettant par ailleurs que juger un homme ait du sens.


                                              • jacques casamarta 22 octobre 2018 23:13
                                                En corse, nous avons été les premiers à essuyer les violences verbales de JLM á l’occasion des élections territoriales de décembre 2017. La violence de ses propos á l’encontre des Insoumis de corse l’ont amené à appeler à voter contre les Insoumis de corse et soutenir la liste nationaliste d’inspiration liberale. Ci dessous un lien pour éclaircir cet épisode anti démocratique de JLM et sa garde rapprochée. En quelque sorte, sa tambouille.

                                                https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/corse-les-raisons-de-la-colere-202268

                                                • Sparker Sparker 23 octobre 2018 11:02

                                                  @jacques casamarta


                                                  Ha ben tiens manquait plus que les corses, bientôt les bretons et peut-être les savoyard si ça arrive à monter jusque là haut...

                                                • capobianco 23 octobre 2018 12:33

                                                  @jacques casamarta
                                                  «  à voter contre les Insoumis de corse  »

                                                  Mensonge !!! Vous monsieur, vous avez usurpé le terme d’insoumis pour une liste communiste. Ancien candidat de la FI, vous avez essayé de vous servir de celle-ci pour votre équipe sans avoir l’accord des FI corses qui ont été mis devant le fait accompli.
                                                  Votre rancœur maladive s’explique par votre déroute totale car malgré vos magouilles les corses ne vous ont pas suivi. Vous voila aujourd’hui au coté de macron et de la meute médiatique, quel éclairage !!!! 

                                                • capobianco 23 octobre 2018 12:37

                                                  @Sparker
                                                  «   tiens manquait plus que les corses, »


                                                  Pas du tout Sparker, voyez mon résumé, court mais précis, sur le personnage qui, avec un groupuscule soit disant communiste, participe au lynchage de JLM de façon permanente.

                                                • libert_pensée 22 octobre 2018 23:22

                                                  Découvert ceci, qui soulève un profond dégoût de Mélenchon (trouvé sur le sur le site de l’express)

                                                  Le 12 juin 2018, une juge a demandé la levée de son immunité parlementaire pour diffamation à l’encontre de Bernard Cazeneuve.

                                                  En juin 2017, l’ancien Premier ministre Bernard Cazeneuve porte plainte contre lui pour des mots tenus, quelques semaines auparavant, au cours d’une réunion publique à Montreuil, une scène rapportée dans un reportage diffusé par France 5. Le 24 mai 2017, un Mélenchon particulièrement déchaîné avait désigné Cazeneuve - pris en sa qualité d’ancien ministre de l’Intérieur - comme le « gars » qui s’était "occupé de l’assassinat de Rémi Fraisse."

                                                  L’article signale encore une très grave attaque contre un journaliste du Monde, qui a aussi débouché sur une demande le levée de l’ immunité parlementairede ce personnage, avec des propos là aussi abjects.


                                                  • aimable 22 octobre 2018 23:52

                                                    @libert_pensée
                                                    propos certainement destinés a ses adhérents pour les stimuler .


                                                  • Sparker Sparker 23 octobre 2018 11:11
                                                    Pendons le, pendons le, pendons le nom de dieu de nom de dieu... Qu’est ce qu’on attend, vous allez voir il va encore parler, il va dire des choses que holala c’est pas bien.
                                                    En plus il va apporter des preuves que rien n’est justifié et en plus ils vont proposer des candidats aux européennes, pas possible, pendons les, pendons les, vite vite.

                                                    En plus, si ça ne suffisait pas, il vont défendre les retraites et la sécu à l’assemblée nationale face à la gentille équipe de lobbyiste estampillés Sanofi qui ne veut que votre bien. Vous en avez de la chance qu’on s’occupe bien de vous comme ça... Merci Manu.
                                                    Quelle ingratitude, heureusement les français ne se laisse pas avoir, on le voit dans les fils de commentaires des médias online, il avait bien décrypté le personnage et d’ailleurs le Gvnt n’a pas eu à souffler trop fort, ils savaient déjà tout, c’est que nous avons de fins analyste politico/psycho/socios sur les forums.

                                                    Pendons les, pendons les, vite vite, le peuple réclame du sang...

                                                    • Cadoudal Cadoudal 23 octobre 2018 11:32
                                                      @Sparker
                                                      Ils vont défendre les retraites des dentistes Algériens ?


                                                      Bouffon...

                                                    • Sparker Sparker 23 octobre 2018 11:37
                                                      @Sparker

                                                      C’est pas toi qui disait que comme tu n’avais qu’une idée fixe tu n’avais qu’une focale de l’épaisseur d’un cheveux qui te faisait loucher, ça t’as jamais avantagé avec les filles, c’est con, allez lâche toi c’est toujours un peu de vengeance prise avant de crever même moche...

                                                      Macron t’offre un doigt d’or de Saint martin, ça va te faire du bien t’inquiète...

                                                    • L'enfoiré L’enfoiré 23 octobre 2018 13:38
                                                      Bonjour Nabum,

                                                       Si vous souvenez de cette vidéo, vous avez tout compris. smiley

                                                      • L'enfoiré L’enfoiré 23 octobre 2018 13:45

                                                        J’ai cherché la rédactrice Ariane qui je me souviens était une inconditionnelle de Meluch

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès