• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Le grand enfumage

Le grand enfumage

Les commissions ne suffisent plus, organisons un grand débat.

Ils ont l’art et la manière de brouiller les pistes, d’enfumer le peuple, de leurrer les naïfs tout en noyant le poisson. Quand un sujet fait société, débat ou divergence, il convient sans tarder de créer une commission qui non seulement va engraisser quelques collègues mais de plus traîner tant et tant que l'excitation passée, il n’en sortira rien de concret. Cette fois la fièvre jaune et néanmoins citoyenne a pris une telle ampleur, qu’il convient de sortir la grosse artillerie, celle qui va inonder le peuple admiratif et béat de poudre de Perlimpinpin. Le Grand débat est une illusion dont ils vont se gargariser pendant que la répression s’abattra sur les gilets jaunes récalcitrants.

Vous allez, bien sagement, déposer griefs, réclamations, remontrances, remarques, propositions, exaspérations à des gens qui, jurent la main sur le cœur qu’ils examineront sérieusement l’introspection à laquelle ils entendent livrer la nation enfin réconciliée. La belle blague que voilà, ceux-là même qui sont responsables de la situation actuelle, seraient soudain, frappés par une baguette magique qui leur ouvrirait les yeux tandis que les CRS continueront joyeusement d’user sans discernement de la matraque.

C’est justement le discernement qui a manqué aux canailles qui nous gouvernent si mal et à leur seul profit depuis trop longtemps. Croyez vous que ce soient vos doléances légitimes qui vont les convaincre de changer un système dont ils sont les seuls bénéficiaires ? La belle blague que voilà. Rien ne changera dans cette République vendue aux lobbies et au libéralisme. Le peuple a depuis si longtemps été écarté du débat qu’il leur sera impossible de l’entendre et plus encore de lire les millions de critiques acerbes qui leur seront destinées.

Vos écrits seront passés à la moulinette bureaucratique. Une synthèse adroite en sera faite pour écarter tout ce qui est urticant aux puissants, désagréable aux élus, insupportable à l’ego d’un Freluquet aux abois. La pensée synthétique par définition est artificielle, elle se contentera de lisser le débat pour ne pas choquer les tenants de la confiscation des pouvoirs par un système faussement représentatif.

Bien sûr qu’il y a crise des institutions tout autant que crise de confiance. Comment voulez vous dans pareilles circonstances, laisser en dernier ressort les choix et les décisions à ceux qui ont failli. Le parlement n’est plus qu’une chambre d’enregistrement, les partis n’existent que pour capter l’argent des lois sur le financement illusoire de la démocratie, la politique est devenue un métier pour des énarques qui sont incapables de penser la vie réelle.

Ce ne sont pas eux qui vont modifier les règles d’un jeu qui les engraissent largement. Tout est à changer par le truchement d’une assemblée constituante déterminée par tirage au sort, loin des dinosaures d’un système devenu obsolète. Nous marchons sur la tête à vouloir confier le choix des remèdes à ceux qui ont inoculé la rage et le choléra dans la population.

Ne participez pas à cette farce. C’est la seule chose raisonnable à faire. Vous ne perdrez pas votre temps puisque de toute manière, rien ne peut sortir de cette pantomime dérisoire. Continuez de clamer votre colère, écrivez vos propositions en dehors du cadre biaisé imposé par ceux qui ne pensent qu’à durer encore et encore au lieu de dignement laisser la place.

Le Président n’est plus. Il peut très bien se réclamer de la légalité pour durer encore trois années au pouvoir. Il a perdu à jamais toute crédibilité lui qui a tellement semé le mépris du peuple qu’il a récolté la tempête et bientôt l’insurrection. Le grand débat est un cautère sur une nation gangrenée. Dans pareil cas, il convient uniquement de couper les membres malades et non pas asphyxier toujours plus les citoyens.

C’est la dissolution de la cinquième République, monarchie élective qui est nécessaire. Il n’y a pas besoin de débat pour le savoir !

Expéditivement leur

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 15 janvier 17:02

    ’’Ne participez pas à cette farce. C’est la seule chose raisonnable à faire. Vous ne perdrez pas votre temps puisque de toute manière, rien ne peut sortir de cette pantomime dérisoire.’’

     

     + 10 000 !

    A minima...

     


    • On ,e débat pas avec un pervers narcissique. En réponse à la question de savoir si Rosa de Luxembourg aurait été Gilet Jaune ma réponse est celle-ci et complète l’article de Nabum. REFLECHISSEZ bien. CECI N’EST PAS UN DEBAT. Le rapport est totalement inégal. ORDRE PERVERS NARCISSIQUE OU MONDIAL. Le monde a changé et les catégories sociales ont été remplacées par des profils psys« : pervers narcissique » ou des personnes capables d’empathie. Quand une personne est sous emprise perverse (comme avec l’oligarchie et le macronisme), la question est bien : c’est EUX ou NOUS. Souvent les pervers narcissique se retrouvent au plus haut de la hiérarchie du pouvoir parce qu’ils n’ont pas le « scrupules » des sentiments. Dit autrement : eux ne risquent pas de rater la MARCHE de l’escalier (parce qu’il n’ont aucun risque de faire un acte manqué comme les névroses plus humains). Alors oui, je pense que Rosa aurait été Gilet jaune. Les psys sont clairs. Si vous êtes sous emprise (patron, compagnon,...) la seule solution est la fuite. PLus facile pour les riches (un changement de serrure, ou autre coûte cher). Alors, il ne reste plus que l’affrontement/ C’est eux ou nous. Le psy vous dira aussi : dites-vous bien qu’ils n’ont aucune pitié pour vous. 


      • Sergio Sergio 15 janvier 18:41

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        « ... On ,e débat pas avec un pervers narcissique ... »

        Son miroir aura-t-il le temps de vieillir à sa place, le grand débat sera-t-il le reflet noir de sa personnalité ?


      • V_Parlier V_Parlier 15 janvier 23:35

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
        Pour vous qui aimez bien les trucs un peu ésotériques, je ferais remarquer que, si l’auteur a bien pris la photo depuis une source officielle, le symbole du médaillon de la jeune Marianne frisée du tableau semblerait correspondre à peu près à ceci, bien que l’agrandissement ait été truqué (la forme extérieure du médaillon n’est pas la même, le montage est grossier) : http://www.chretiens2000.com/2017/10/macron-invite-satan-a-l-elysee.html (je suis tombé dessus par un lien, je ne connais pas le site en dehors de cette page).

        En grossissant la photo de l’article, ça ressemble pas mal tout de même...


      • flourens flourens 15 janvier 17:14

        je suis d’accord et pas d’accord

        d’accord sur la fait que cela ne changera rien et qu’il fera ce qu’il voudra, il l’a déjà dit, mais du coup doit-on légitimer son enfumage,

        et c’est là que je ne suis pas d’accord, il faut y aller en masse, sinon il va envoyer au travers de ses nervis de LREM ses gros bataillons qui bien entendu ne mettront que des « doléances favorables » à macrounet, du coup il pourra dire, vous voyez, le peuple Français pense comme moi, la maison poulaga sera encore plus à même de jouer de la matraque en toute légitimité, alors que si la grosse masse des doléances est contraire à la politique du conducator, il pourra certes s’asseoir dessus mais ç va se voir et dans ce cas se sont les GJ qui seront légitimés, ce qui n’empêchera pas bien entendu les flicaillons de taper de plus belle, de rage.


        • « Il me semble que les hommes qui désirent aujourd’hui changer efficacement le monde ont à choisir entre les charniers qui s’annoncent, le rêve impossible d’une Histoire tout d’un coup stoppée et l’acceptation d’une utopie relative qui laisse une chance à la fois aux actions et aux hommes. » – Albert Camus, Combat, Editorial du 26 novembre 1946


          • Le seul objectif de ce débat sera de décider de la manière dont vous préférez être exterminés.


            • Sergio Sergio 15 janvier 18:35

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Bonsoir Mélusine, et comme disait un certain : ’ De mort lente .... si possible ’


            • V_Parlier V_Parlier 15 janvier 23:44

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              Du moins, de quelle manière nous choisissons de continuer vers l’écroulement. Avec ou sans hôpitaux ? Avec ou sans pompiers ? Avec ou sans écoles ? (Mais il n’y aura pas : Avec ou sans les couches administratives qu’on empile à chaque fois qu’on touche à la gestion des régions, par exemple). En payant les taxes comme-ci ou comme-ça ? En faisant de la bonne immigration ou de la mauvaise immigration ? En faisant « plus d’Europe » ou un « peu plus d’Europe » ? Bref, pourquoi se plaint-on ?


            • @V_Parlier
              J’ai un ami proche qui est dans un grand hôpital bruxellois et se demande s’il n’est pas tombé dans un asile de fous ou la cours de miracles. Des gens qui crient : au secours dans les couloirs et j’en passe« . Aux U.S.A. avec le Shutdown, des millers (ou millions de fonctionnaires ne sont plus payés, obligés de revendre leur »maison" ou bungalow pour survivre, dans un pays ultra riche. DE toutes façons, cela tournera mal. Si j’ai souvent de l’intuition, j’avoue cette fois ne pas voir d’où viendra le vent mauvais. Ce qui n’est donc pas similaire à 1940. Le mal est partout et pas aussi évident qu’à cette époque. Mais est-il préférable de savoir d’où viendra le catastrophe et s’y préparer ou attendre en se disant chaque jour : wait and see ?


            • JulietFox 16 janvier 15:11

              @V_Parlier
              Le CDC de « Haute Charente » ( Limousine) vient de se doter de 2 sous directeurs, avec salaires adéquats.
              Pour info, cette région dite des lacs de haute Charente est sinistrée économiquement.


            • Old Dan Old Dan 16 janvier 06:13

              Bon article, bien vu :

              La « démocratie » de l’ENA par des technocrates de la comm’, au service de la banque, du CAC 40 et des trusts privés (lactalis, Nestlé, Total, & C°)... et ce depuis 40 ans bla bla...

              .

              [ Quelle colère ! GRRRRR ! ]


              • keiser keiser 16 janvier 10:34

                Salut Nabum

                Moi, je vais de ce pas à la mairie, pour proposer d’écrire les revendications sur du papier toilette, au moins cela servira à quelque chose.


                • ZenZoe ZenZoe 16 janvier 11:02

                  Ne participez pas à cette farce. C’est la seule chose raisonnable à faire.

                  Pas d’accord. Il faut au contraire répondre en masse, et tout jeter à la figure du monarque. Les Français viennent de se réveiller, c’est bien, il ne faut surtout pas baisser les bras en laissant un vide. Il faut occuper le terrain partout, sur les rond-points, dans les mairies, sur internet, à la télé... Se vider de tout ce qu’on a à dire par tous les moyens. Ne pas laisser un interstice à l’ennemi pour qu’il dise après « je vous l’avais bien dit ». Le mettre à poil devant ses contradictions et son hypocrisie. Lui montrer qu’on est là et bien là, et qu’on peut être plus fort que lui !

                  Les GJ ont déjà obtenu quelque chose, ce n ’est pas le moment de capituler avant la fin de la bataille.


                  • C'est Nabum C’est Nabum 16 janvier 11:36

                    @ZenZoe

                    Tout ce qui sera dit sera alors transformé, affadi, dénaturé

                    La bataille ne se joue pas dans ce débat dont le Président a bordé toutes les questions éventuelles

                    Il a ses réponses, pourquoi s’évertuer de persuader celui qui ne veut rien entendre ?


                  • ZenZoe ZenZoe 16 janvier 14:39

                    @C’est Nabum
                    J’entends bien ce que vous dites (et je pense comme vous), mais le fait de jouer le jeu donne une force supplémentaire au peuple. Macron n’aura plus d’excuse après, aucune ! On n’est plus comme en 2005 où personne n’a véritablement bronché, le contexte a changé et les gens sont à cran et prêts à lutter jusqu’au bout (enfin, j’espère).


                  • zygzornifle zygzornifle 16 janvier 12:36

                    Macron écoute , sa tête oscille comme celle du petit chien en plastique que certains posent sur la lunette arrière de leur voiture et qui bouge dans les irrégularités de la route ...


                    • Old Dan Old Dan 16 janvier 21:54

                      ... et si on coupait la tête des lobbyistes, ça s’rait un bon début...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès