• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Quelques propositions pour réformer une démocratie malade

Quelques propositions pour réformer une démocratie malade

Notre démocratie est malade, et elle a besoin de véritables changements en profondeur.

1) Une abstention massive

Personne ne peut se contenter de l'abstention massive qu'il y a aux élections. Si l'abstention touchait de manière égale la population par sexe, âge, CPS, etc., ce serait déjà ennuyeux d'avoir un taux d'abstention, mais les résultats ne changeraient pas trop si tout le monde se déplaçait, donc ce ne serait pas si grave ; mais il a été montré que les classes populaires et les gens les moins instruits avaient tendance à moins se déplacer, ce qui fausse les résultats.

Il faut bien comprendre qu'aller voter est un acte irrationnel. Cela revient à consacrer du temps, voire de l'argent si je dois me déplacer en voiture pour aller voter, alors que la probabilité que ma voix change quelque chose est égale à zéro aux grandes élections (présidentielles, européennes, régionales), et extrêmement faibles ailleurs, sauf peut-être pour les élections municipales si on habite un hameau avec quelques dizaines d'habitants (mais là, les enjeux sont néanmoins assez faibles).

En Grèce antique, les citoyens pauves dépensant leur temps pour siéger à l'Ecclesia avaient droit à une rémunération, qui équivalait au revenu moyen d'un travailleur journalier. Cette rétribution avait été mise en place pour éviter que seulement les riches ne siégeassent, car eux seulement pouvaient se permettre de perdre une journée.

Il convient donc, non de rendre le vote obligatoire, mais de subventionner le déplacement au bureau de vote par une somme d'indemnisation, par exemple 10€, quii serait versée à tous ceux ayant fait l'effort de se déplacer au bureau de vote (même si la personne décide finalement de ne pas voter).

 

2) Des élus qui ne représentent personne

Le vote majoritaire à deux tours instauré aux élections législatives à de dramatiques conséquences, tout comme aux régionales les seuils de 10% et la prime majoritaire. Cela favorise, certes, des majorités relativement stables, mais à quel prix !

Cela :

-élimine les "petites" listes

-en créant une majorité, il incite la majorité à ne faire aucun effort pour discuter avec la minorité

-la minorité, même sur des projets qu'elle pourrait approuver, préfère trouver la petite bête pour refuser le vote, puisqu'elle sait que la majorité n'a pas besoin d'elle et que le texte rentrera en vigueur

-Avec un résultat global sensible à des petites variations, une poignée d'électeurs d'un vote à l'autre peuvent provoquer de gros basulements, et la majorité suivante détricotera en grande partie ce que la majorité précédente a faite ; il y a donc une insécurité législative importante

-cela favorise l'inflation législative : puisque la majorité est cohérente et unie et qu'elle n'a pas besoin de dialoguer et qu'elle sait en plus qu'elle peut être balayée aux prochaines élections en perdant une petite partie de son électorat, elle a intérêt à faire voter le plus de réformes possibles.

Par ailleurs cela ne favorise pas le vote, puisque l'électeur, voyant les sondages, voyant les différents seuils électoraux (par exemple 10% aux régionales), risque de considérer que le parti pour lequel il veut voter n'aura aucune chance d'atteindre ce seuil, ou même de gagner, et que la minorité dispose de 30% ou 45% des sièges ne change pas grand chose, et donc s'abstienne.

Cela favorise aussi le fait de voter "utile", comme on le voit aux élections régionales où le Rassemblement national fait souvent moins de voix au deuxième tour qu'au premier, puisque certains de ses électeurs doivent se rabattre au deuxième tour sur LR pour "barrer la route" à la gauche.

Le fait de ne pouvoir voter pour un seul candidat/ une seule liste élimine quasi-totalement toute possibilité de "dissidence" à l'intérieur d'un même parti (si un dissident se présente, il risque de ne faire aucune voix, même en étant apprécié), et creuse les rivalités entre des partis proches (e.g. deux partis proches vont passer leur temps à se taper dessus pendant la campagne pour se disputer les électeurs).

On peut aussi se retrouver avec une Assemblée nationale dont les opinions sont complètement opposées à celles du peuple qu'elle est censée représenter, comme avec le Traité Constitutionnel Européen.

Enfin, l'obligation de présenter des listes complètes aux municipales peut être compliqué.

 

3) Les propositions

Il convient donc de passer les élections à un seul tour, et de :

-autoriser la présentation de listes incomplètes ; si la liste a droit à 5 élus et qu'elle n'en a présenté que 4, tant pis pour elle, le cinquième siège est donné à quelqu'un d'autre, mais au moins elle a 4 sièges.

-favoriser au maximum le vote par approbation : le principe est simple, on vote pour plusieurs candidats, le candidat le plus approuvé est élu. Il n'y a besoin que d'un seul tour. L'électeur n'est donc plus obligé de choisir entre deux partis / idéologies proches, et il n'y a plus besoin d'accord d'appareil entre deux partis du style "je me présente ici, et toi tu te présentes là".

-suppression de tous les seuils de représentativité

-représentation proportionnelle intégrale au plus fort reste sans seuil : une liste fait 1% des voix, elle a 1% des sièges. C'est parfaitement cumulable avec le principe du vote par approbation : l'électeur a une voix, il peut répartir sa voix entre plusieurs partis ; s'il approuve trois partis, chaque parti a un tiers de voix.

On rétorquera que cela créée des cabinets instables, comme on l'a vu sous la Troisième République. Le scrutin proportionnel ne créée pas ipso facto des majorités instables : l'African National Congress a la majorité absolue des votes et des sièges, alors même que la méthode électorale en Afrique du Sud est proportionnelle. Cela dit, cela arrive ; il va de soi que cela doit être accompagné d'une mesure simple mais mettant fin aux problèmes : s'il n'y a pas de Premier ministre en exercice, soit le président le nomme, soit l'assemblée nationale l'élit. S'il y a un Premier ministre en exercice, l'Assemblée peut le remplacer, mais pas le destituer. Autrement dit, les partis anti premier ministre doivent proposer un candidat meilleur qui puisse récolter la majorité. Le problème est ainsi réglé et il n'y a plus aucune vacance ; en cas de décès, démission, si l'Assemblée nationale ne peut s'accorder, le Président peut nommer qui il veut, à charge pour l'Assemblée d'en trouver un mieux.

 

4) L'analyse du cas allemand

Certains peuvent craindre que multiplier les scrutins par liste, qui a un effet bénéfique sur la représentation de tous, puisse avoir un effet négatif, à savoir l'éloignement des élus du peuple, et les manoeuvres d'appareil pour favoriser des candidats qui en fait ne sont pas forcément appréciés par l'électorat.

Le cas allemand est à cet égard assez intéressant : l'électeur a deux voix, une voix pour la circonscription, une voix pour le scrutin de liste.

Au niveau de la circonscription : vote à un tour, le candidat qui obtient le plus de voix est élu

Au niveau du scrutin de liste : on calcule la répartition des sièges par la méthode de proportionnelle de Sainte-Lague. Si un parti a obtenu plus d'élus sur les circonscriptions qu'il devrait avoir par rapport au scrutin de liste, on ajoute des sièges surnuméraires aux autres partis pour garder la même représentation. 

Ainsi, chaque circonscription est représentée par quelqu'un, un élu "proche" de la population, mais les petites listes sont également représentées par des élus au scrutin de liste, et on a une représentation proportionnelle au global, les députés "de circonscription" jouant le même rôle que les députés "de liste".


Moyenne des avis sur cet article :  3.25/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

175 réactions à cet article    


  • sophie 16 octobre 18:16

    trop long pour un sujet si court


    • xana 17 octobre 09:42

      @l’auteur
      La « démocratie » n’est pas malade. Nous vivons sous une ploutocrtie déguisée afin de tromper le peuple, et le déguisement glisse.
      Sans suffrage direct des citoyens sur les questions qui nous concernent, il y aura toujours des « arrangements » et de la corruption dans un gouvernement élu quel qu’il soit.
      Mais à quoi bon tenter d’intéresser les gens. Ils aiment l’ambiance des élections, et surtout ne veulent pas s’impliquer dans la conduite du pays.


    • Arogavox Arogavox 17 octobre 12:25

      @xana
       Voilà qui m’enlève les mots de la bouche : très bien exprimé !
      (J’aurais même maintenant plutôt tendance à constater que quasiment personne en France, ni les gens du peuple, ni les candidats, et encore moins les élus, ne vise en fait à une visée démocratique vraie : tout au plus cherchent-ils de façon plus ou moins consciente à abuser d’un système de légitimation permettant à ceux qu’ils appellent des ’gagnants’ (et dont ils rêvent de faire partie) d’imposer des décisions à tous ceux qui n’en veulent pas - en contradiction avec l’étymologie de vote (=voeu) et avec le respect démocratique de la Volonté générale )

       De plus, même si cet arcicle semble bien partir d’un bon sentiment, avec une optique passant par le petit bout de la lorgnette, c’est le brin d’herbe qui cache la forêt ! Croire ses compatriotes bourrins au point d’être retenus de veauter juste à cause de la fainéantise de se déplacer jusqu’aux urnes ... voilà qui est strictement incompatible avec une visée crédible de démocratie dans son pays !

       Avant même de remettre en cause la technique de scrutin utilisée (même si , bien sûr, il faut l’envisager) il serait bien plus pertinent de rappeler que tous les pairs du concept démocratique ont toujours remarqué que l’élection « est de nature aristocratique » et non pas démocratique. 
       Platon : « un tel régime d’élections tient le milieu entre la monarchie et la démocratie  » - cf :  Les lois, VI, 756 

       
      Rousseau : « Spartes était une aristocratie parce que ses magistrats étaient élus » cf : Du contrat social, livre 3, chapitre 8
      Montesquieu « Le suffrage par le sort est de la nature de la démocratie ; le suffrage par le choix est de celle de l’aristocratie »  - cf :  Esprit des lois, livre 2, chapitre 2

      Aristote  : « il est démocratique, par exemple, de tirer les magistrats au sort ; oligarchique, de les élire » 

      pour des pistes constructives, chercher, par ailleurs : « KdoFraises » ...


    • JPCiron JPCiron 17 octobre 14:07

      @sophie

      Bonjour,

      L’idéal de ’’République Aristocratique » de T. Herzl considère que les gens, plus que les parlements sont attirés par les idées les plus diverses, et qu’en conséquence il est impossible de diriger les affaires intérieures et extérieures par la voix des gens rassemblés. C’est pourquoi, dit-il, la politique doit être définie depuis les hautes sphères, et se propager ensuite vers le bas.

      109. The masses too are even more prone than Parliaments to submit to every heterodoxy of opinion, and to be attracted to every vigorous ranter. It is simply impossible to conduct internal or foreign affairs in the presence of the assembled people. Politics must take shape in the upper strata and work downwards...


      Et ce genre d’idée n’est pas originale, et me semble avoir été appliquée un peu partout dans le monde, sans jamais avoir été exprimée aussi clairement.


      L’ennui chez nous, c’est que, dès l’instant ou ’’le peuple’’ a le sentiment que la démocratie doit faire appel à la voix de chacun, pour que ça fonctionne, ’’la bonne candidature’’ doit recevoir le coup de pouce adéquat (et/ou au besoin en dénigrant tel ou tel autre). Cela se fait à travers les différents canaux d’information/ désinformation.


      De la sorte, tout le monde est content.

      Le risque, bien sûr, c’est que les véritables courants d’influence, sans se coordonner le moins du monde, fassent que nos élus se trouvent avoir été portés par des idées autochtones ou ’’étrangères’’, et qu’au final nos élus ne poursuivent pas nécessairement les politiques qui seraient dans l’intérêt du pays.


      Mais sans doute est-ce la moins mauvaise solution praticable... En tout cas, ce n’est pas le hasard tyrannique des majorités changeantes. Ainsi, on remarque que nos élus de Droite et de Gauche n’ont la plupart du temps pas mené de politiques structurellement différentes au fil des ans...


    • suispersonne 17 octobre 21:50

      @Arogavox
      Donc démocratie = tirage au sort pour un mandat unique non renouvelable, parmi des candidats auditionnés, devant respecter une feuille de route sur des indicateurs chiffrés, susceptibles de révocation en cas de non respect de cette feuille de route constitutionnelle.


    • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 18 octobre 08:52

      @JPCiron

      Surtout quand ceux appelés « de gauche » mènent une politique bien de droite...


    • ASTERIX 18 octobre 10:42

      @sophie
      TROP COURT ;; ; ce n’est plus un gouvernement qui dirige « la france » MAIS UN HOPITAL PSYCHIATRIQUE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! WARGON ministre du logement se déclare« anti maisons individuelles » ils se foutent vraiment de nous CES CONS CYNIQUES DE LREM après avoir vidé paris intra muros de ses travailleurs et fabriqué des « banlieues sans lois » ces clowns tristes ont avec le « confinement  » la percée des « résidences secondaires » ils vont vire la « cote francaise »de ses travailleurs obligés de trouver a l ’intérieur « des loyers acceptables a PARIS ET BANLIEUE LIMITOPHE LE STUDIO EST A + 1000 EUROS eux construsent des VILLAS A 500000 EUROS SUR LA COTE FERMEES 9 A 12 MOIS/AN ET LOUEES 4 FOIS PLUS CHERS EN 06/07/08/09 
      LES RICHES PARISIENS DITS » cons...finés« nous prennent bretons normands landais baSques corses pour des »cons finis ces « cons finés » de la droite fachos ont trouvé après SARKO LE MARQUIS POUDRE DE BLANC DU TOUQUET ROI DES CYNIQUES ET GRAND VALET DES FINANCES ET DES LABOS PHARMAS
      A PART SCHIAPA PANNIER RUNACHER DUSSOPT y a t il des non psys«  a LREM §§§ LE PLUS GRAND MALADE ETANT MACRON LE ROI DES »CONS"


    • Clocel Clocel 16 octobre 18:23

      Vaste programme...

      Il serait peut-être plus simple de ressusciter Louis XVI !?


      • Gégène Gégène 16 octobre 21:56

        @Clocel
        on va pas y couper . . .


      • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 18 octobre 08:53

        @Clocel
        Vous perdez la tête ma parole !!  smiley


      • Captain Marlo Captain Marlo 16 octobre 19:11

        Où est le véritable pouvoir de décision ? La question à se poser est de savoir qui décide ? et où se prennent les décisions essentielles, en particulier dans les domaines économiques et sociaux ??

        1/ Il ne peut pas y avoir de démocratie dans une colonie de l’Empire américain, comme l’Union européenne. Dans une colonie, on obéit aux donneurs d’ordre extérieurs au pays.

        2/  Ceux qui sont élus, des Maires aux Députés européens ne décident de rien d’essentiel. Les décisions essentielles ne sont plus prises à Paris, mais à Bruxelles, à Francfort pour la BCE et à Washington pour l’Otan. Nos présidents sont « les petits gouverneurs de la province France », même quand se prennent pour Jupiter !!

        3/ Et ceux qui décident et appliquent les Traités européens, ne sont élus par personne : les Commissaires européens, les Dirigeants de la BCE, les magistrats de la Cour Européenne de Justice et les Chefs de l’ Otan ne sont élus par personne.

        Pour retrouver la démocratie, c’est à dire des élus qui font ce que souhaite la majorité des Français, il faut redevenir un pays indépendant et souverain. Et donc sortir de l’UE & de l’Otan.

        Tous les autres pays du monde hors l’UE, sont des pays souverains. Par exemple l’Argentine qui a connu une grave crise économique, pour en sortir, elle a fait tout le contraire de ce qui a été fait en Grèce : « Elle a sauvé les gens plutôt que les banques ». Seul un pays indépendant et souverain peut faire cela.


        • devphil30 devphil30 17 octobre 05:57

          @Captain Marlo

          Je suis d’accord c’est pas tant le problème du mode de scrutin , c’est le problème de la représentativité qui est le plus important.

          Aujourd’hui voter pour un maire , un conseiller régional ou national revient à laisser des personnes décider pendant xx années suivant leur conviction et aussi parfois suivant des lobbys qui poussent aux décisions.

          Et pendant ce temps le citoyen ne peux rien faire , ce fut flagrant des derniers mois et révelateur de la décision autoritaire d’une seule personne.


        • Arogavox Arogavox 17 octobre 12:49

          @devphil30
          Bien vu !

          bis repetita (cf ma réaction précédente) :

           Avant même de remettre en cause la technique de scrutin utilisée (même si , bien sûr, il faut l’envisager) il serait bien plus pertinent de rappeler que tous les pairs du concept démocratique ont toujours remarqué que l’élection « est de nature aristocratique » et non pas démocratique. 
           Platon : « un tel régime d’élections tient le milieu entre la monarchie et la démocratie  » - cf :  Les lois, VI, 756 

           
          Rousseau : « Spartes était une aristocratie parce que ses magistrats étaient élus » cf : Du contrat social, livre 3, chapitre 8
          Montesquieu « Le suffrage par le sort est de la nature de la démocratie ; le suffrage par le choix est de celle de l’aristocratie »  - cf :  Esprit des lois, livre 2, chapitre 2


          Aristote  : « il est démocratique, par exemple, de tirer les magistrats au sort ; oligarchique, de les élire » 

          pour des pistes constructives, chercher, par ailleurs : « KdoFraises » ...

           —

          Remarquer aussi que ce qui est intellectuellement malhonnête (donc malhonnête) c’est d’oublier les circonstances particulières (conjecture exceptionnelle d’après-guerre, de recomposition historique de l’équilibre géostratégique mondial, tensions internes ...) qui ont pu légitimer la Ve République.
           De plus, les interprétations officielles de notre constitution actuellement en sévice pourraient légimiment être contestées par des gens droits : en rappelant que le seul pilier un peu ’démocratique’ de cette constitution passe par la notion de ’Référendum’ ... et que l’on devrait porter une attention bien plus marquée à la qualité d’arbitre assignée à un Président de la République qui ne saurait s’attribuer l’exercice de la souveraineté nationale !


        • eau-pression eau-pression 17 octobre 13:16

          Bonjour @Arogavox

          Ni Aristote, ni Rousseau, ni même De Gaulle n’ont anticipé la situation prochaine où nos opinions, donc nos intentions de vote seront connues à l’avance de l’oligarchie numérique.

          Elle peut se servir de cette intrusion pour orienter une majorité de votants vers eux, en présentant la réalité de leur façon de conduire le monde selon le dogme TINA.


        • Arogavox Arogavox 17 octobre 14:18

          @eau-pression
          Nos anciens penseurs n’avaient même pas besoin d’anticiper cela pour en arriver à leur remarque logique.
          (à noter que les militaires, se voulant pragmatiques, ne s’encombrent pas, eux, de considérations logiques à long terme) 
            
           Par contre le monde selon le mode ’There Is No Alternative’ est effectivement déjà en cours. (injections, pass ... ’rebond’ annoncé -et promis bien plus dévastateur- du ’virus-d’origine-naturelle’ ...)
          Seulement l’oligarchie qui a détourné à ses fins les capacités maintenant incontournables de l’art du numérique, ne sont certainement pas ceux qui en maîtrisent eux-mêmes la « substantifique moelle ». 
           Les anciens , qui, comme La Boetie n’avaient pas attendu les Lumières d’un Kant pour deviner les vertus démocratiques d’un « sapere aude », savaient déjà que les ressorts d’une optique démocratique sont en fait détenus par la capacité des foules à se faire violence pour surpasser la paresse complice de se coucher devant les oligarchies ;


        • eau-pression eau-pression 17 octobre 14:32

          @Arogavox

          Disons le à voix basse : et s’ils faisaient l’erreur de nous couper le net (en accusant un quelconque terrorrisme, ça va de soi) ?

          Bien sûr, nos considérations sur l’échange de clés privées restent d’actualité (pour moi), avec au fond l’idée que seuls des échanges connectés au « terrain » peuvent avoir du sens.

          Vous ne savez peut-être pas que je fus et reste un adversaire acharné du clickodrome, cette incitation à la paresse.


        • Arogavox Arogavox 17 octobre 18:20

          @eau-pression
           Chut, il ne faudrait pas, en effet, que cela s’ébruite, et que Ils renoncent à cette erreur de vouloir « nous couper le net » ... car nous serions alors contraints de réinventer à notre sauce des usages du numérique plus réfléchis et plus soucieux et conscients des enjeux démocratiques , sans jeter avec l’eau du bain cette évolution de l’art humain.


        • sylvie 17 octobre 18:39

          @eau-pression
          on ne peut couper le net, tous les terminaux ne fonctionneraient plus dont les terminaux de paiements les compteurs.


        • Captain Marlo Captain Marlo 17 octobre 18:48

          @Arogavox
          Platon : « un tel régime d’élections tient le milieu entre la monarchie et la démocratie  »

          Il faut tenir compte de l’histoire et de la mémoire longue des peuples.
          Plusieurs pays européens sont des Etats récents, comme l’Allemagne ou l’Italie.
          En France, l’Etat a 800 ans, il s’est occupé de tout, des routes, des services publics, des transports maritimes et de construire des manufactures.

          Les Français sont viscéralement attachés au rôle interventionniste de l’Etat.
          Et au modèle social français redistributif, issu du CNR. Dès qu’il y a un problème, les Français s’adressent à l’Etat : « l’Etat doit intervenir, il doit faire ceci et cela ».

          Si les Français préfèrent la République à la Monarchie, ils sont très fiers du passé monarchique de la France. Ils aiment Versailles, les châteaux de la Loire etc.

          Et les ors de la République, qui révulsent les pays protestants du nord de l’Europe, leur conviennent très bien, pour eux, c’est le changement dans la continuité ! Ainsi que l’élection du Président au suffrage universel.
          Les Français sont des « Républicains monarchiques ».
          C’est comme ça, il faut faire avec.
          On ne change pas la culture et l’histoire des peuples.


        • pemile pemile 17 octobre 19:32

          @eau-pression « Bien sûr, nos considérations sur l’échange de clés privées restent d’actualité (pour moi) »

          M’étonne pas de toi, ça, toujours à semer la confusion ! smiley


        • mr green reptile 17 octobre 19:36

          @pemile

          A peine de retour tu lance une polemique totalement hors sujet ou de plus on t’ as donné tord de nombreuse fois ...

          reprend des vacances ... de tres longue vacance ... on fait une cagnote pour se cotiser si tu veut smiley


        • eau-pression eau-pression 17 octobre 19:43

          @sylvie

          Voyez qu’on est surveillés. La police du net vient de siffler la fin des cachotteries. Remarquez, à cette heure, il se peut que @P1000 ait trop de jaune dans le pif pour savoir ce qu’il dit.

          Si couper le net était une bonne idée, je ne l’aurais quand même pas écrit. Vous savez que les communications indécryptables sont déjà interdites. Les maîtres de @P1000 savent qu’il est bien plus efficace de laisser parler les gens, et de se contenter de coupures sélectives.


        • mr green reptile 17 octobre 19:52

          @eau-pression

          Rien qu’ en manipulant les dns et les routeur on peut cibler les zone d’ internet a couper .

          plus vicieux encore , la navigation par adresse IPV4 ou IPV6 depend entierement de la configuration des routeur ...

          Les banque elle ont leur propre « autoroute informatique » et ne seront pas affecté .

          seul le seront les locataire , d’ un fournisseur d’ acces qui lui aussi peut se montrer tres selectif .


        • mr green reptile 17 octobre 19:53

          @eau-pression

          enfin n’ oublions pas que pemile se voulait le garant de l’ integrité morale d’ agoravox comme tier de confiance en cas d’ echange de clef ...

          c’ est un peut goebel en ministre de la libertée d’ expression lol


        • eau-pression eau-pression 17 octobre 20:04

          @reptile

          Oui, j’ai jamais compris comment @P1000 entendait le mot « libre » daans « logiciel libre »


        • eau-pression eau-pression 17 octobre 20:10

          @Arogavox

          Un scénario possible est que l’oligarchie, après avoir confié la marche du monde à des algorithmes, s’aperçoive que la machine leur échappe, et soient contraints à rendre la main aux citoyens. Auquel cas il est même nécessaire de réfléchir à la recette de la sauce.

          A l’instant, je vous le donne en 1000, l’oligarchie vient de s’apercevoir que son pupitreur fait des siennes. Il va se faire virer.


        • eau-pression eau-pression 17 octobre 20:14

          @Captain Marlo

          Et peut-être qu’en assimilant le système à un individu (le roi), les français gardent conscience que ce système est faillible.


        • mr green reptile 17 octobre 21:06

          @eau-pression

          il as jamais pigé ce que voulait dire RMS avec « free as speech not as a beer » 

          Pour lui c’ est un peut synonyme d’ open barre , je ficelle et je vend le boulot des autres ...

          Tu le voit tenir un LUG et interessé les gens ?
          c’ est pas gagné d’ avance lol 

          meme les H3K4R tournant sous $soft ont mieux compris le coté « libre » quand il te ponde un react OS en reverse engenering ...


        • pemile pemile 17 octobre 23:16

          @eau-pression « Vous savez que les communications indécryptables sont déjà interdites. »

          Aucun besoin d’interdiction avec tes bons conseils de s’échanger les clés privées, pour qu’elles ne soient, donc, plus privées ! smiley

          « Les maîtres de @P1000 savent que .. »

          Ni dieu, ni maître, ça te défrise, hein ?


        • pemile pemile 17 octobre 23:17

          @eau-pression « Oui, j’ai jamais compris comment @P1000 entendait le mot « libre » daans « logiciel libre » »

          Ca fait bien longtemps que j’ai compris que tu ne comprenais pas grand chose !


        • véronique 18 octobre 07:44

          @Captain Marlo

          C’est une erreur de croire que les français apprécient cette monarchie constitutionnelle. S’ils l’appréciaient tant que ça ils iraient voter un peu plus. Il me semble au contraire qu’au fil des décennies et des élections, ils ont petit à petit un peu mieux compris la nature du régime qu’ils subissent.


        • eau-pression eau-pression 18 octobre 08:21

          @tic et @tac

          Votre modérateur, c’est du toc. Y’a pas un carat dans le plaqué-1000


        • mr green reptile 18 octobre 15:00

          @eau-pression

          A peine arrive il recommence son harcèlement en lançant des polémique hors sujet . 


        • Arogavox Arogavox 19 octobre 09:05

          @Captain Marlo
          Du coup vous nous sortez là bien plus fort qu’un lapsus, c’est un aveu et même une revendication ! 

          « Les Français sont viscéralement attachés au rôle interventionniste de l’Etat. ...

          Les Français sont des « Républicains monarchiques ». »

          Il est bien évident que vous tirez ces axiomes de votre propre chapeau et non pas d’une quelconque évaluation consensuelle de la volonté générale ...
           
          Tellement sûre de vous que vous n’avez que faire des « fautes avouées, à moitié pardonnées » (à moitié seulement ...) Non, là vous innovez avec de la faute revendiquée  !

           Ma foi, l’avenir dira si vous n’avez pas été trop téméraire de tenter ce coup.
          Il est vrai que votre candidat à la royauté élective n’a pas encore drainé un enthousiasme de foule très débordant, alors vous tentez votre va-tout ...
          pas sûr qu’il ne vous rapporte plus de voix qu’il ne vous en enlèvera encore !

           


        • Captain Marlo Captain Marlo 16 octobre 19:31

          On rétorquera que cela créée des cabinets instables, comme on l’a vu sous la Troisième République

          Sans remonter à la 3e République, la proportionnelle a été une cata complète sous la IVe République : 24 gouvernements en 12 ans, et incapable de solutionner les guerres d’Indochine et d’Algérie.

          L’auteur devrait lire « La IVe République » de Jacques Fauvet", ça lui fera passer l’envie de proportionnelle intégrale ! Les Français ont voté massivement pour la Constitution de 58, tellement ils en avaient ras le bol de la IVe !

          Le problème avec Macron, c’est qu’il a remplacé le Conseil des Ministres et le Parlement, par un Conseil de Défense avec des militaires, où les décisions sont prises dans le plus grand secret. Je cite Mélenchon :

          “Normalement dans ce pays, c’est le Conseil des ministres qui examine les décisions et les proposent ensuite à l’Assemblée ou décide de ce qui va passer en décret. Là, tout est précédé par un Conseil de défense”, a-t-il regretté"

          Ceci dit, si on veut une démocratie directe comme en Suisse, il faut voter pour Asselineau en 2022, l’UPR propose le Referendum d’Initiative Populaire depuis 2012. Après, évidemment, la triple sortie : de l’UE, de l’euro & de l’Otan.


          • véronique 17 octobre 00:06

            @Captain Marlo

            Trouver une solution pour l’Indochine et l’algérien, de toutes façons nul ne sait si un autre régime aurait fait mieux au même moment.
            La IVème république a néanmoins fait énormément de choses, c’est l’époque où il faut reconstruire, on crée aussi le régime général de ss, et puis il y a le traité Ceca, puis le traité euratom et le traité de rome. Comme quoi, la cascade de gouvernements n’a pas paralysé tant que ça. Oui c’est vrai que les gens ont été favorable à la constitution de 58, mais étaient-ils vraiment conscients de ce qu ils faisaient. Parfois j’entends des gens qui ont toutes les raisons de s’opposer à la politique de macron et qui ne trouvent rien d’autre à reprocher que les promesses non tenues. C’est ubuesque !
            Par ailleurs je doute qu’on soit favorable à la démocratie directe quand on est un adorateur de la Vème république (et de de gaulle)..


          • chantecler chantecler 17 octobre 05:44

            @véronique
            Bonjour ,
            D’accord .
            En ce moment je termine un livre passionnant qui décrit très bien les complexités et les diversités de cette période, sans oublier les sentiments .
            Ca doit se trouver facile en occasion :
            « Les printemps de ce monde »de Christian Signol .
            Tiré de « ce que vivent les hommes » ,dont le tome 1 est « les noëls blancs » , que je n’ai pas encore lu .
            Fort heureusement , je ne pense pas que ce soit classé en « grande littérature »
            ...
            Et pour Marlo pour ouvrir un peu son horizon , je lui recommanderais :
            « le duel De Gaulle Pompidou » de Philippe Alexandre ,
            qui n’a donc rien d’un pamphlet antigaulliste ! mais dont le titre est stupidement raccrocheur , car dans les faits il n’y a jamais eu de duel , de compétition entre les deux hommes .
            Pareil ça se trouve en occase


          • Captain Marlo Captain Marlo 17 octobre 10:09

            @véronique
            Vous avez lu le livre de Jacques Fauvet ? Commencez donc par là.
            La IVe République ne se résume pas aux guerres d’Indochine et d’Algérie.
            Quant au Traité de Rome, signé sans référendum par Guy Mollet (SFIO), c’est bien la pire connerie de la IVe République, pas de quoi pavoiser !

            Le Traité de Rome contenait déjà toutes les pertes de souveraineté et la supranationalité, qui font que voter pour Pierre, Paul ou Jacques, c’est pareil !

            Souvenez vous de Junker aux Grecs qui ne voulaient pas de l’austérité :
            « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens ! »
            Discuter de démocratie dans l’UE ou du sexe des anges, c’est pareil.


          • Captain Marlo Captain Marlo 17 octobre 10:21

            @ Véronique,
            Par ailleurs je doute qu’on soit favorable à la démocratie directe quand on est un adorateur de la Vème république (et de de gaulle)..

            Avez-vous lu la Constitution de 1958 ? Vous lui reprochez quoi exactement ?
            Elle a comme préambule la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, cela vous dérange ?

            Elle garantissait la souveraineté du pays, cela vous dérange ??
            Elle a été modifiée plus de 20 fois pour la rendre compatible avec les pertes de souveraineté des Traités européens.
            Vous êtes d’accord ou pas avec ces modifications ?
            En clair, vous êtes pour ou contre la souveraineté ? 

            Le programme de l’UPR contient un grand nombre de modifications de la Constitution, l’avez-vous lu ? J’en doute.

            PS : les autres pays européens ont la proportionnelle, ils appliquent les Traités européens pareillement. Donc la question centrale n’est pas le mode électoral, mais la souveraineté.


          • amiaplacidus amiaplacidus 17 octobre 12:36

            @Captain Marlo

            Il est de bon ton de démolir la IVe République, qui certes avait des défauts, mais il faut se souvenir que c’est sous cette IVe que les travailleurs français ont redressé la France, totalement dévastée en 1945.

            Et c’est aussi la IVe République qui a mis fin à la guerre d’Indochine, plus particulièrement le Président du Conseil Pierre Mendès-France. Guerre, qui, entre parenthèse, a été déclenchée sous De Gaulle.

            Lequel De Gaulle a sans doute été abusé* par le sinistre d’Argenlieu, qui a retenu une lettre de Ho Chi Minh à De Gaulle appelant à des négociations. Lequel d’Argelieu, en faisant bombarder, sans ordre, le port de Haï Phong a véritablement déclenché la guerre.
            .

            * Le fait que De Gaulle ait été abusé par d’Argenlieu est une hypothèse, peut-être un féru d’histoire pourrait-il en parler.


          • Arogavox Arogavox 17 octobre 13:02

            @véronique
            bis repetita (cf plus haut) : 
            ... Remarquer aussi que ce qui est intellectuellement malhonnête (donc malhonnête) c’est d’oublier les circonstances particulières (conjecture exceptionnelle d’après-guerre, de recomposition historique de l’équilibre géostratégique mondial, tensions internes ...) qui ont pu légitimer la Ve République.
             De plus, les interprétations officielles de notre constitution actuellement en sévice pourraient légimiment être contestées par des gens droits : en rappelant que le seul pilier un peu ’démocratique’ de cette constitution passe par la notion de ’Référendum’ ... et que l’on devrait porter une attention bien plus marquée à la qualité d’arbitre assignée à un Président de la République qui ne saurait s’attribuer l’exercice de la souveraineté nationale !


          • Captain Marlo Captain Marlo 17 octobre 17:29

            @amiaplacidus
            c’est sous cette IVe que les travailleurs français ont redressé la France, totalement dévastée en 1945.

            Le programme mis en place à la Libération était le programme du Conseil National de la Résistance.

            Dans un pays dévasté, la Sécurité sociale a été mise en place par un Ministre communiste Ambroise Croizat. Caisse unique contre tous les risques de la vie.


          • véronique 18 octobre 08:25

            @Captain Marlo

            Pas de quoi pavoiser ? Mais je ne pavoise pas. Je vous dis juste que ce régime parlementaire de la IV ème république que vous semblez taxer d’incapacité a quand même réussi à créer l’UE, je ne dis pas que c’est bien. C’est seulement un fait. Et en règle générale ce pays a été gouverné, malgré les changements de cabinets. Les crises politiques étaient inévitables quel que soit le régime politique dans cette période de décolonisation.


          • maïté-laure izrich 18 octobre 11:35

            @Captain Marlo
            J’étais à l’UPR il y a 10 ans. Je les ai lâché en me disant que FA n’arriverait jamais à rien. J’écoutais le forum politique de LaUneTV samedi soir. Ils connaissaient bien l’UPR et en parlent (un peu). Pourtant personne sur le plateau (qu’on ne peut franchement pas taxer d’opposition contrôlée) n’a seulement soulevé l’idée de se rapprocher de l’UPR. En gros : Philippot = oppositon contrôlée ; Asselineau = le chemin tout tracé, mais tous les « éveillés » en cherchent un autre. Va savoir pourquoi.
            Je ne vois plus quoi faire, sinon attendre les coups...


          • Étirév 16 octobre 20:36

            « Démocratie malade » est un pléonasme.


            • alinea alinea 16 octobre 21:00

              Voter est l’expression d’une opinion , ce n’est pas une prise de pouvoir.

              Le mieux c’est qu’on arrête tous de voter, mais qu’on affirme et prenne un contre pouvoir.


              • citoyenrené citoyenrené 17 octobre 08:01

                @alinea
                « Le mieux c’est qu’on arrête tous de voter »

                dans le « tous », il y a les convaincus qui ont tout à gagner, financièrement, à un macron, ceux-là, celles-là seront toujours à 8h01 devant leur bureau de vote, walou constitutionnellement les abstentionnistes...(t’as pas répondu à ma réponse à ton gentil mais discutable commentaire sur ma dernière tentative d’article, qu’importe, il y a plus important, plus présent à faire)

                « le mieux est l’ennemi du bien »...sortir un proverbe pour s’entourer d’une aura de sagesse populaire est de la rhétorique pour les nuls, mais il y a un fond de sauce, euh, un fond de sens


              • alinea alinea 17 octobre 09:54

                @citoyenrené
                Un acte politique qui est suivi d’action : 75% d’abstention, celui qui est élu n’est pas légitime ; sûr que le risque est qu’il ne se passe rien, donc ça ne sert à rien de voter, mais il est probable qu’il y ait des mouvements de fond !
                Je n’y réfléchis pas plus parce que je sais que cela ne peut pas se produire, mais personnellement il m’est impossible de faire quelque chose en quoi je ne crois pas du tout, surtout que je suis convaincue que ces élections n’auront pas lieu, ou pas comme ça ni à ce moment là ! et si cela se fait comme s’il ne s’était rien passé pendant deux ans, je serai contente d’être hors circuit !


              • roby roby 17 octobre 10:15

                @alinea
                Entièrement de votre avis perso je ne vote plus depuis 2005 ou les politiques ont cocufiés les Français.


              • citoyenrené citoyenrené 17 octobre 10:18

                @alinea
                « contente d’être hors circuit »

                bah, on est de gré ou de force dans le circuit ! résident en France = circuit
                collègue (si tu permets), le hors circuit est une illusion, douce peut-être mais une illusion

                de même que voter n’est qu’une douce poussière infime, croire + serait illusoire


              • citoyenrené citoyenrené 17 octobre 10:25

                @alinea
                « 75% d’abstention, celui qui est élu n’est pas légitime »

                constitutionnellement si, malheureusement, dans cette piteuse Ve République


              • Captain Marlo Captain Marlo 17 octobre 10:59

                @alinea
                Le mieux c’est qu’on arrête tous de voter, mais qu’on affirme et prenne un contre pouvoir.

                Que tu votes ou pas, cela ne change pas grand chose....
                D’abord, parce « qu’il n’y a plus de politiques intérieures nationales ». Sauf ceux qui sont pour le Frexit, ils appliqueront tous, une fois élus, les politiques européennes.

                Ensuite parce que ce sont les médias qui décident de ton vote.
                Les résultats électoraux sont exactement proportionnels aux temps de passage des candidats dans les médias, en particulier à la télé.

                On comprend mieux pourquoi les milliardaires possèdent les médias...


              • Lugsama Lugsama 17 octobre 11:09

                @citoyenrené

                Que ce soit dans la grande Ve République ou n’importe quel démocratie c’est pareil, et la question ne se pose pas vraiment en France, il y a dans les 80% de participation aux présidentielles, ce qui est très élevé comparativement à ce qu’il se passe dans la plupart des pays.


              • citoyenrené citoyenrené 17 octobre 11:28

                @Lugsama
                « 80% de participation aux présidentielles »

                la France n’est pas vouée à être un régime pestilentiel aux relents monarchiques, un régime parlementaire façonnerait une autre République


              • Lugsama Lugsama 17 octobre 11:38

                @citoyenrené

                Ce n’est pas une vocation mais un trait culturel de la France, et c’est pour cela que la Ve République est une oeuvre magnifique de synthèse historique, comme en témoigne les chiffres de la participation aux présidentielles.

                Après libre à vous d’être contre l’élection du chef de l’Etat par le peuple pour diluer le pouvoir et le confier aux partis politiques, mais bon courage pour enlever aux français leur rendez-vous politique le plus fondamental smiley


              • citoyenrené citoyenrené 17 octobre 12:17

                @Lugsama

                « chef de l’État » est une expression impropre constitutionnellement, une création fainéante de commentateurs et commentatrices télé, la reprendre doctement sans recracher a un certain courage de ta part

                et puis, définir le trait culturel d’un pays...bof, qui peut légitimement et précisément le faire ? ni toi, ni moi

                la royauté a laissé place à la République

                la Ve n’est gravée dans aucun marbre, et quand bien même, sur un pierre tombale, cela n’aurait aucune évidence ni obligation

                rdv fondamental peut-être parce ce que dans cette piteuse Ve, les autres sont des coups d’épées dans l’eau, et que les électeurs et électrices cernent où est le nœud de la structure pour laquelle on les sollicite, ce n’est ni immuable ni figé

                déléguer son pouvoir à des représentants révocables en cours de mandat, oui, j’préfère


              • citoyenrené citoyenrené 17 octobre 14:06

                @Lugsama

                de juin 2021

                « En se basant sur les enquêtes sur la participation électorale de l’Insee, ces spécialistes ont pu établir qu’il y avait près de 13 millions de non et mal inscrits en 2017. Dans le détail, lors de la dernière présidentielle, il y avait selon eux, 7,6 millions de mal inscrits et un peu plus de 5 millions de non inscrits. »

                 tu parlais du nb d’inscrits ! alors parler de rdv fondamental, c’est de la besogne vite et mal ficelée


              • alinea alinea 17 octobre 14:17

                @citoyenrené
                ah !! légal mais pas légitime ! j’ose espérer que la population alertée sortira de sa torpeur alors !!!
                de toutes façons, je parle dans le vide...


              • alinea alinea 17 octobre 14:22

                @citoyenrené
                je parlais juste du circuit de l’élection ! et de l’intérêt que j’y portais naguère... sinon je sais, nous ne sommes que poussière... mais certaines sont toxiques !!


              • Lugsama Lugsama 17 octobre 14:46

                @citoyenrené

                Le President est le chef de l’Etat, le Premier Ministre est le chef du gouvernement, ça n’a rien d’impropre ou je ne sais quoi, d’ailleurs la France est l’un des rares pays dans le monde ou le chef d’Etat est élu directement par le peuple.

                Rien n’est gravé dans le marbre, mais changer de régime ne changera pas l’intimité politique du peuple. Et pour rappel c’est une minorité qui a imposé la République par la force au peuple français, le peuple à passé son temps à remettre des monarques sur le trône.. et je suis sur que quoi que vous feriez les français n’acceteront jamais de ne plus choisir le chef de l’Etat eux même.


              • citoyenrené citoyenrené 17 octobre 15:06

                @alinea

                je ne crois pas que l’on parle jamais dans le vide, ok j’suis obstiné ou dur de la feuille, mais même une poussière de parole tombée dans l’oreille chemine, même souterrainement à notre insu
                alors qui sait ?

                et pour être à gros traits et à gros sabots, ce qui est légal finit par avoir une certaine légitimité
                à moins d’être tous hors-la-loi, ça dure rarement longtemps, ou de renoncer à sa poussière citoyenne, d’abdiquer par dégout, y a pas 1000 et 1 choix que de voter, infime pouvoir, poids infime de chez infime sur la balance du volant collectif

                on est peut-être plus « proactif » pour la société en cultivant son jardin, j’sais pas fait 


              • citoyenrené citoyenrené 17 octobre 15:19

                @Lugsama

                c’est impropre et imprécis constitutionnellement

                ce delta langagier est porteur de sens, ’signifiant’ comme toutes les imprécisions lexicales

                (j’ai tenté dans une avant-avant dernière tentative d’article Agoravox d’en chercher le sens ou le risque, moralité : les gens s’en foutent, mais quand même)

                en 1792 une minorité ? ...hélas, nous sommes sorti de l’Ancien Régime

                un parlement, remis au centre, les citoyens, remis le long du processus décisionnel

                ton truc n’est qu’un pronostic, tout comme le mien


              • Captain Marlo Captain Marlo 17 octobre 19:02

                @alinea
                75% d’abstention, celui qui est élu n’est pas légitime ; sûr que le risque est qu’il ne se passe rien, donc ça ne sert à rien de voter,

                C’est choquant effectivement, mais tous les Mamamouchis européens qui ne sont élus par personne, mais qui décident de nos vies, en appliquant les Traités européens, cela ne te choque pas ??

                Maastricht, c’était en 1992, cela fait 30 ans que les Français ne comprennent toujours pas que l’UE est un système supranational.

                Tout ce cirque national lors des élections, c’est un village Potemkine, du théâtre pour les mougeons.


              • Xenozoid Xenozoid 17 octobre 19:04

                @Captain Marlo

                le fait que les élections ,ne servent que de chambre d’enregistrement des sondages, ne vous met pas la puce a l’oreille ?


              • Xenozoid Xenozoid 17 octobre 19:13

                @fifi

                il y a plus de 100 ans , qu’il est dit qu’il ne sert que la corruption


              • Xenozoid Xenozoid 17 octobre 19:19

                @Xenozoid

                il = le vote


              • Captain Marlo Captain Marlo 18 octobre 09:11

                @Xenozoid
                le fait que les élections ,ne servent que de chambre d’enregistrement des sondages, ne vous met pas la puce a l’oreille ?

                J’ai la puce à l’oreille depuis 2008 et la forfaiture de Sarkozy aidé par la Gauche !
                Mais nous sommes à l’étape suivante, celle du Grand Reset et d’un gouvernement mondial, Cf explications de Klaus Schwab.

                Le conflit nait de l’aspiration des peuples européens à en finir avec la mondialisation, à retrouver la démocratie et à conserver l’Etat nation.
                Toutes choses qui ne conviennent pas du tout aux européistes/mondialistes et à leurs laquais politiques  !!


              • Lugsama Lugsama 18 octobre 18:15

                @citoyenrené

                L’article 5 de la Constitution définit précisément le rôle du Président de la République, il est le chef de l’Etat sans aucunes ambiguités possible, du moins selon la langue française.


              • citoyenrené citoyenrené 19 octobre 08:00

                @Lugsama

                "Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’État.

                Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités« 

                ta définition est une interprétation »sans aucunes ambiguité possible«  qui t »es personnelle, bonjour la rigueur lexicale


              • citoyenrené citoyenrené 19 octobre 08:02

                @citoyenrené
                t’es personnelle..bonjour la dactylographie matinale 


              • Gégène Gégène 16 octobre 21:58

                « il a été montré que les classes populaires et les gens les moins instruits avaient tendance à moins se déplacer »

                évidemment, puisque les politiques sont faites à leur détriment ! il finissent quand même par s’en apercevoir un peu . . .


                • citoyenrené citoyenrené 17 octobre 08:07

                  @Gégène
                  « il finissent quand même par s’en apercevoir un peu . . . »

                  tu t’extrais de la populace « populaire » et« modeste » ?

                  écrire il et non ils n’est pas indifférent..se considérer au dessus de la mêlée est dès lors relatif


                • Gégène Gégène 17 octobre 08:16

                  @citoyenrené

                  je ne m’étais pas relu, mais tu es vraiment relou . . .


                • citoyenrené citoyenrené 17 octobre 08:40

                  @Gégène
                  la populace « populaire » et« modeste », de laquelle tu t’extrais, « il » est en surplomb, n’est pas légère, j’suis un lourdeau pataud pareil


                • Gégène Gégène 17 octobre 08:58

                  @citoyenrené

                  c’est ça, prouve que tu existes smiley smiley smiley


                • citoyenrené citoyenrené 17 octobre 09:25

                  @Gégène

                  collègue citoyen, tu vaux mieux que des smilniais


                • citoyenrené citoyenrené 17 octobre 10:21

                  @Gégène

                  stp, ne le prends pas trop mal


                • citoyenrené citoyenrené 17 octobre 07:47

                  « Il faut bien comprendre qu’aller voter est un acte irrationnel »

                  ce postulat, partis pris n’est pas rationnel...voter est une participation infime à la décision collective, ok, mais réelle

                  et puis, une Assemblée Constituante sera forcément plus ’intelligente’ qu’une seule caboche sortant un projet de son tiroir, car délibérations, débats collectifs 


                  • Captain Marlo Captain Marlo 17 octobre 19:07

                    @citoyenrené
                    et puis, une Assemblée Constituante sera forcément plus ’intelligente’ qu’une seule caboche sortant un projet de son tiroir, car délibérations, débats collectifs 

                    Dans vos rêves. Pour l’instant, le Droit européen est supérieur aux Droits des Etats, y compris dans le domaine constitutionnel.
                    " (...) La Cour de justice a estimé que les constitutions nationales sont également soumises au principe de primauté. Il revient ainsi au juge national de ne pas appliquer les dispositions d’une constitution contraire au droit européen.

                    On va voir si la Pologne arrive à imposer sa Constitution, où si elle sera obligée de sortir de l’UE.


                  • citoyenrené citoyenrené 18 octobre 08:07

                    @Captain Marlo

                    le pari est qu’une démocratie vive et saine explose, en remontant, les carcans non désirés par le peuple frrançais


                  • Captain Marlo Captain Marlo 18 octobre 09:23

                    @citoyenrené
                    le pari est qu’une démocratie vive et saine explose, en remontant, les carcans non désirés par le peuple frrançais

                    Les révolutionnaires sur canapé, faudrait arrêter de rêvasser et vous mettre au boulot. Macron et Castaner depuis 2018 ont passé 4 commandes d’armes anti manifestants, dont des armes de guerre, que vous voyez à la fin de cette courte vidéo.

                    Pour qu’une révolution réussisse, il faut plusieurs conditions :
                    un Parti révolutionnaire, un projet qui convienne à une majorité de gens, des réseaux d’information, des militants formées et surtout un peuple armé.
                    Bruno Guigue :« Un peuple désarmé sera toujours vaincu ».
                    Et vu le désamour des électeurs pour la Gauche en général, je crains qu’ils n’aient guère envie de se faire trouer la peau pour vos beaux yeux.


                  • citoyenrené citoyenrené 18 octobre 10:12

                    @Captain Marlo

                    qui parle de révolution autre que démocratique à part toi (dans notre échange) ?

                    le truc armé ? jamais, on serait toujours perdant


                  • yakafokon 17 octobre 08:13

                    La seule façon de pouvoir instaurer une véritable démocratie en France, c’est de se séparer de ce qui nous en empêche !

                    Tant que nous n’aurons pas quitté l’Union Européenne, l’euro, et surtout l’OTAN, toutes les actions pour recouvrer ce qui faisait la grandeur de notre pays seront vouées à l’échec !

                    La main-mise de la Commission Européenne de Bruxelles, de la Banque Centrale Européenne de Frankfort, et de L’OTAN de Washington, ce n’est pas la solution des problèmes posés à la France. C’est le problème !

                    Nous sommes asservis depuis 1945, aux exigences stratégiques des Etats-Unis dont nous sommes devenus les esclaves soumis, au point de devenir autistes.

                    Le but clairement affiché par Washington, c’est de nous empêcher à tout prix de nous rapprocher de la Russie, ce pays qui était un important partenaire commercial depuis plusieurs siècles, et qui ne nous a jamais rien fait, à part nous sauver des nazis au prix du sacrifice de 14.000.000 de ses soldats ! Sur le théâtre européen, les américains n’ont perdu que 292.000 combattants.

                    Mais pour faire rentrer tout-ça dans le crâne étroit de nos prétendus dirigeants, c’est quasiment mission impossible, tant ils sont bornés !

                    Je défie quiconque de nous apporter la moindre preuve d’un acte hostile de la Russie contre la France ( contre les Etats-Unis, j’en ai strictement rien à foutre car ce n’est pas notre problème, mais le leur ).

                    Alors, quels-que soient les guignols qui vous promettent la lune, et des jours meilleurs, ne vous laissez pas endormir par de belles promesses impossibles à tenir en restant dans l’Union Européenne !

                    A ce jour, seul François Asselineau a un programme très précis pour sortir de ce piège à cons qui nous envoie tout droit dans le mur !

                    Jetez-y un œil, et vous comprendrez pourquoi il est banni des médias !

                    www.upr.fr


                    • Eratosthène 17 octobre 09:56

                      @yakafokon
                      Nous libérer des nazis ? En fait, non, ce sont bien les soldats américains et canadiens qui ont libéré le sol national. Les Russes ont conclu le pacte Ribbentrop Molotov ce qui a eu pour effet de laisser l’Allemagne pouvoir se retourner à son ouest. Quant au PCF, le bras de Moscou, on n’oublie pas qu’il commit son premier attentat en aout 1041, uniquement quand l’Allemagne attaqua l’URSS, et que pendant la drôle de guerre, il exaltait le pacifisme et le sabotage de l’armée française, puis qu’i négocia avec l’occupant allemand pour faire reparaître l’Humanité.
                      Et même en France, en 1947, quand le PCF alimenta et entretint une atmosphère de guerre civile, avec pour idée de prendre le pouvoir par un coup d’Etat et de se soumettre à Moscou.
                       Et puis vous avez oublié toute les guerres d’Indochine manifestement, où l’URSS soutint et arma les rebelles communistes contre notre armée française.
                      Enfin, ils n’ont jamais remboursé les fameux emprunts russes.


                    • Captain Marlo Captain Marlo 17 octobre 10:46

                      @Eratosthène

                      Ne vous en déplaise, le tournant de la guerre a été la bataille de Stalingrad. A l’époque, tout le monde le savait, mais la propagande US a, depuis, fait croire que c’était les USA : Cf « L’enseignement de l’ignorance : Quelle est la nation qui a le plus contribué à la défaite de l’Allemagne en 1945 ? »

                      Les USA ont décidé de se remuer quand ils ont compris qu’Hitler avait perdu la guerre. Et oui, cela va vous défriser,  mais c’est Wall Street qui a financé l’ascension d’ Hitler ! Mais ce n’est pas tout.

                      C’est la CIA qui a financé la construction européenne.

                      Le programme économique de l’Europe est celui qu’Hitler prévoyait pour l’Europe après la guerre.

                      Et le premier Président de la Commission européenne a été Walter Hallstein, le juriste nazi d’Hitler.



                    • Lugsama Lugsama 17 octobre 11:01

                      @Captain Marlo

                      Ce sont des soldats américains, et volontaire, qui sont venu mourrir pour libérer la France, et heureusement qu’on à pas été « libéré » par les soviétiques par ailleurs.

                      Quand à la technique de spammer des sources complotistes, genre le mensonge grossier de Hallstein nazi qui fut déjà démonté, pour refaire l’Histoire, elle est un peu éculé en 2021.


                    • samy Levrai samy Levrai 17 octobre 11:42

                      @Lugsama
                       les américains sont morts, sur notre sol, pour leur pays, en aucun cas pour nous libérer.
                      Ils occupent encore aujourd’hui militairement toute l’Europe 80 ans après.
                      Hallstein était un nazi, une sorte de commissaire politique, les preuves ont été apportées maintes fois, il a juste été recyclé pour les besoins US. 


                    • yakafokon 17 octobre 13:18

                      @Lugsama
                      Les « gentils américains », n’en avaient rien à cirer de la France dirigée par Vichy et qui était donc un pays ennemi !
                      Ils ne nous ont pas libéré, puisqu’ils n’étaient pas venu pour ça !
                      Ils ont traversé la France en ligne droite, d’Ouest en Est, le plus vite possible, pour franchir le Rhin et occuper les régions allemandes qui n’étaient pas aux mains de l’armée russe !
                      Le seul cadeau qu’on leur doit, ce sont les bombardements des villes de Normandie et de Bretagne ( 75.000 civils ont péri sous les bombes ).
                      En tout, ils n’ont perdu que 292.000 combattants ( tous volontaires ) sur le théâtre européen.
                      Par-contre l’armée russe a perdu 14.000.000 de soldats, essentiellement par des combats au sol, de 1941 à 1945, mais a anéanti 350 divisions blindées allemandes et fait 5.000.000 de prisonniers !
                      Dans le même temps, les forteresses américaines, d’une altitude de 10.000 m, noyaient sous des tonnes de bombes incendiaires au phosphore blanc, les principales villes allemandes, en massacrant des milliers de civils ( les soldats allemands étant sur le front de l’Est ).
                      Une guerre de lâches, comme toutes les guerres américaines qui ont suivi.
                      Et vous osez dire que ce sont nos libérateurs ?
                      Achetez-vous des livres d’Histoire contemporaine, pas des Pokemons !


                    • Captain Marlo Captain Marlo 17 octobre 18:11

                      @Lugsama
                      Vous avez le cerveau lessivé par la propagande euro atlantique !

                      L’armée anglo américaine n’est pas venue pour nous libérer, mais pour nous coloniser ! Elle a distribué une monnaie à la place du Franc, l’AMGOT.
                      C’est de Gaulle qui a stoppé les distributions.

                      Quant à Hallstein, voici son parcours avec les sources d’information.

                      Sur tous les mensonges sur la construction européenne, vous pouvez lire de Villiers :« J’ai tiré sur le fil du mensonge et tout est venu... », avec des documents d’archives.


                    • Eratosthène 17 octobre 21:36

                      @Captain Marlo
                      Les Etats-Unis sont entrés officiellement en guerre contre l’Allemagne le 11 décembre 1941, à un moment où Hitler n’avait pas du tout perdu.
                      Mais leur engagement militaire date finalement d’avant, par exemple avec la fameuse zone de sécurité maritime, qui aidait bien la Grande-Bretagne et les convois.
                      Après décembre 1941, les Etats Unis fournirent à l’URSS d’énormes quantités de matériel, et ouvrirent un deuxième front, en Afrique du Nord, en 1942.
                      Je ne nie pas le dévouement de l’armée russe (même si le nombre de morts est également dû à des généraux incompétents nommés pour leurs idées politiques, les compétents ayant régulièrement fait l’objet de purges ; le but est plutôt de ménager la vie des hommes que de les sacrifier parfois en vain), mais sans l’aide en matériel américain, et sans la distraction des forces allemandes rendue nécessaire par l’ouverture d’un front en Afrique du Nord, il est douteux que l’URSS ait tenu.
                      Par ailleurs, rappelons que c’est bien l’URSS qui s’est alliée à l’Allemagne nazie, notamment pour se partager la Pologne.

                      Après toutes ces considérations n’ont absolument rien à voir, de près ou de loin, avec le sujet de l’article.


                    • maïté-laure izrich 18 octobre 11:44

                      @yakafokon
                      FA a effectivement le bon programme. Mais le système est tel qu’il ne peut dépasser 1 ou 2%. Voilà tout le drame. Même Philippot, qui est sans doute pourtant un pion du système ne ferait guère plus. Il ne se passera rien à cette élection, sauf que nous pourrons parler un peu et passer pour des complotistes.


                    • Lugsama Lugsama 18 octobre 18:20

                      @Captain Marlo

                      Hallstein n’était pas nazi, il était allemand sous un régime nazi et à toujours tout fait pour éviter de se frotter à l’intelligencia nazi, par ailleurs votre gourou harceleur utilise comme source le livre d’un historien allemand qui dit lui même que ces accusations sont absurdes, balot.


                    • monde indien monde indien 17 octobre 08:38

                      La démocratie n ’ est pas encore là . Les grecs n ’ y sont pas parvenu .

                      Si la représentation de tous est certainement indispensable , le scrutin universel est une illusion , et le vote à scrutin majoritaire une stupidité ( où une quelconque majorité aurait tous les droits au mépris des minorités / c ’ est pourtant là que nous en sommes ) .

                      Non , la démocratie , c ’ est à dire l ’ organisation de la communauté humaine , ne doit avoir qu ’ un seul but , le bien-être de tous . Si une loi , des lois , doivent être adoptées , alors si elles visent et respectent le bien-être de tous , elles doivent l ’ être à l ’ unanimité . Et peu importe l ’ assemblée qui s ’ en occupe du moment où cette exigence de bien-être de tous est la loi cardinale .

                      Sur mon mini-blog je donne quelques pistes pour des Etats-généraux de la démocratie  :

                      http://mondeindien.centerblog.net/rub-etats-generaux-de-la-democratie-.html

                      Bien amicalement à tous ,


                      • Lugsama Lugsama 17 octobre 10:55

                        @monde indien

                        L’unanimité ce n’est posible que lorsqu’une seule personne décide, effectivement ça n’a rien à voir avec la démocratie.


                      • monde indien monde indien 17 octobre 11:17

                        @Lugsama
                        J ’ ai l ’ impression que tu n ’ as pas compris ce que je voulais dire , je parle juste du bien-être de tous . Pourquoi devrait-il être confié à une seule personne ?


                      • Lugsama Lugsama 17 octobre 11:27

                        @monde indien

                        Je ne discute pas de l’objectif, qui est celui de toutes formations politiques au final, mais du moyen, l’unanimité c’est déjà impossible avec deux personnes, alors avec des millions...


                      • monde indien monde indien 17 octobre 18:11

                        @Lugsama
                        Nous n ’ avons sans-doute pas les mêmes valeurs mr Bordeau Chesnel !


                      • Lugsama Lugsama 18 octobre 18:20

                        @monde indien

                        Merci d’illustrer mes propos.


                      • zygzornifle zygzornifle 17 octobre 08:43

                        La démocratie,

                        pour quelle soit malade il aurait fallu qu’elle existe ....

                        Nous vivons dans une dictature molle qui en 2022 va se durcir avec la réélection de Macron car il aura les pleins pouvoirs et comme il saura qu’il ne pourra plus se représenter il va se déchainer ....


                        • maïté-laure izrich 18 octobre 11:47

                          @zygzornifle
                          Dictature.... et « il saura qu’il ne peut se représenter » ? Contradiction
                          Tous les dictateurs se représentent d’office, jusqu’à leur mort...


                        • Gerald 17 octobre 08:53

                          La maladie c’est la juridiciarisation de l’Etat. Le Droit est un jeu de Monopoly. Les interprétations, la jurisprudence, les codes de procédures de plus en plus raffinés font qu’il n’est plus écrit par les citoyens (représentés par les Assemblées), et qu’il n’est plus à leur service. Les Conseils d’Etat et Constitutionnel font le Droit à la place des Elus. La Constitution est illisible, elle permet n’importe quoi : un seul exemple : le « principe de précaution » permet n’importe quoi.

                          Les juridiction de l’UE, sans oublier laCour de Karlsruhe, en rajoute une couche ! On ne sait plus ou s’arrête la souveraineté nationale ! 

                          Les gouvernants sont soumis aux juges pour des affaires secondaires et importantes ; Absurde ! D’autant qu’ils peuvent être mis en accusation au bon plaisir d’un obscur magistrat... Le « petit juge » est devenu plus important qu’un Ministre ! 

                          Enfin les délais de la justice sont incompatibles avec le temps naturel humain. A vouloirs s’occuper de tout, il n’y a plus de jugements rendus dans des délais raisonnables. 

                          Non, je ne fais pas confiance à la justice de mon pays.

                          « Qui t’a fait Juge ? ». Une communauté qui réclame son indépendance au nom de la séparation des pouvoirs, mais quel corps de l’Etat peut revendiquer son indépendance en démocratie ? Séparation des pouvoirs ne veut pas dire indépendance, car il faut répondre démocratiquement à la question : « Qui t’a fait Juge ? ».


                          • Yann Esteveny 17 octobre 09:11

                            Message à tous,

                            Oser parler de « démocratie malade » sous un Régime qui rend un culte à Mammon révèle une pauvreté politique extrême et une citoyenneté mystifiée. Dans la Grèce antique, le respect des Dieux et de la Patrie étaient des préambules avant de vouloir parler de politique. La République Française actuelle est le berceau des illusions des votants se croyant libres.


                            • Eratosthène 17 octobre 09:58

                              @Yann Esteveny
                              J’ai l’impression que vous confondez « mystifier » et « mythifier ».


                            • Yann Esteveny 17 octobre 12:20

                              Message à avatar Eratosthène,

                              Négatif.
                              Mystifiée : participe passé féminin singulier du verbe mystifier.
                              Mystifier : abuser par une tromperie ; tromper qqn pour obtenir ce que l’on souhaite ou pour se moquer de lui.
                              Le Régime ploutocratique en France fait croire à la population que chacun est un citoyen qui a le pouvoir et que nous vivons donc dans une démocratie. Mystifiée par ces mensonges répétées à l’infini, la population ne comprend même pas la source des ses maux et de sa totale impuissance.

                              Respectueusement


                            • Jonas Jonas 17 octobre 10:32

                              On ne peut réformer la démocratie, car c’est un concept vérolé et extrêmement dangereux à la base, qui mène inexorablement au totalitarisme.

                              - le principe du suffrage universel est contraire au bon fonctionnement d’un État, puisqu’il est basé non pas sur la compétence, le désir de faire appliquer la justice et la vérité d’un programme d’un candidat, mais sur un seul critère : le nombre de votes obtenus, qui élisent des postulants peu importe qu’ils soient intelligents, diplômés, ou moralement justes.
                              La majorité ne signifie pas forcément la vérité, l’équité et la justice.

                              - l’élection est individualiste, elle donne accès à tous au droit de vote, satisfaisant les désirs simplistes des électeurs facilement manipulables et séduits par les média, ce qui ne peut donner naissance à une classe politique unie et cohérente, car chaque individu est unique, et vote en fonction de ses propres intérêts, en fonction de ce qu’il croit juste en écoutant les média.
                              Pourquoi croyez-vous que la plupart des candidats élus à la présidentielle soient des arrivistes quasiment analphabètes, incultes et avides de pouvoir et d’argent, sans la carrure d’un vrai chef d’état ?
                              Comment croyez-vous qu’Hitler soit arrivé au pouvoir ? N’a-t-il pas été élu démocratiquement ?

                              - la nomination d’une classe politique au poste de commandement pendant un temps limité (en France, 5 ans), fait qu’elle cherche à se faire réélire pour se maintenir au pouvoir, en utilisant à terme les calculs politiques et la corruption : banques et complexes industriels deviennent des interlocuteurs privilégiés, la classe politique est promue alors comme la réelle classe dominante, contrôlée par ces lobbys (super classe mondiale).

                              - ces lobbys favorisent la venue de centaines de milliers de migrants en provenance du tiers-monde pour satisfaire leurs intérêts financiers et économiques, le marché du travail. Ils ont une vue purement économiste, marchande, de la société, loin des aspirations et des intérêts des citoyens.

                              - Les démocraties oeuvrent à la satisfaction et au contrôle totalitaire des masses (État providence) : développement de l’assistanat (revenu universel, chômage, retraite, contrôle et asservissement des institutions éducatives (écoles, lycée , universités, contrôle des média), pour donner naissance à une génération de citoyens déracinés loin de tout repère religieux, culturel, ethnique, assistés, contrôlables, influençables, malléables qui votent pour eux, et suffisamment lobotomisés aux sirènes du mercantilisme.

                              - destruction des structures traditionnelles comme la famille (généralisation et encouragement à l’avortement, au divorce, homosexualité, adoption par des couples homosexuels, théorie du genre dans les écoles et universités,...). La famille représente une des ultimes structures qui freine le contrôle des masse, en effet, l’État ne contrôle pas ce qui se dit dans les foyers, des pensants qui pourraient menacer ses fondements.

                              En particulier, les régimes démocratiques socialistes ont des effets dévastateurs à long terme sur les sociétés, enfants sans repères familiaux et culturels, sans fierté d’appartenance, enfermés dans une logique consumériste (jeux vidéo, iphone, facebook,...) d’où l’augmentation des dépressions, des taux de suicide, dénatalité,...


                              • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 17 octobre 10:37

                                Eratosthène bonjour,

                                 Je vois que vous avez les mêmes problèmes en France.

                                 Notre RTBF à cette occasion, avait lancé un sondage d’ont j’ai parlé la semaine dernière dans « Bye-bye démocratie ? » 

                                 Sondage qui avait nécessité, un rassemblement des politiciens de chaque parti avec les citoyens pour s’expliquer.

                                « Je concluais par dire »Maîtres des outils de la communication, se parler, dialoguer, débattre, partager les idées contraires et les stratégies diverses de l’intelligence, n’est pas encore compris comme la panacée de la sagesse sans magouiller."

                                 


                                • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 17 octobre 11:21

                                  Franchement faut arrêter la démagogie de l’assistanat a outrance.

                                  Ca en devient ridicule et absurde

                                  subventionner le déplacement.... Y’a des bureaux de vote partout. Les impôts ne sont pas une distribution de bonbons.

                                  Un seul tour...Ben voyons. Un type qui a 2% qui ne représente que 2 personnes gagnera contre 98 autres candidats qui font 1%.

                                  Les élections a un seul tour donne les dictatures communistes et fasciites. Hitler et Maduro par exemple. Ou les élection dans les dictatures communistes.

                                  Le cas Allemand est le pire du pire qui soit. Et ça va ne faire qu’empirer.

                                  Ce sont les « feux rouges qui ont gagné » coalition verte orange rouge". C’est un catastrophe. L’Allemagne va devenir une merde économique.

                                  C’est arrivé a cause de Merkel qui a voulu se faire élire et a donné aux écolo une part dans l’ancien gouvernement. Les écolos ont obtenu le financement de milliards d’ONG militantes qui sont en armée d’occupation des médias de toute l’Europe. Merkel a financé toute la presse par l’état et l’information est encore pire qu’en France. Censure, déformation et mise en diabolisation de tous els opposants.


                                  Curieusement en Allemagne, les fonctionnaires sont considérés comme juges et partie de l’état lorsqu’ils se présentent. L’auteur ferait il partie de la caste des fonctionnaires pour avoir oublié ce nt important qui différencie la France des autres pays ou on a a choisir entre un type de gauche qui doit tout à l’état et un autre de droite qui doit tout à l’état ?


                                  • Zolko Zolko 20 octobre 23:19

                                    @Spartacus Lequidam

                                    Un seul tour...Ben voyons. Un type qui a 2% qui ne représente que 2 personnes gagnera contre 98 autres candidats qui font 1%.


                                    tandis que dans le système uninominal à 2 tours, un type qui représente 15% peut obtenir la majorité absolue  et donc un pouvoir dictatorial pour 5 ans sans aucun contre-pouvoir. Le système Français est le pire possible, même pire que celui des USA où il y a un vote tous les 2 ans.

                                  • Eratosthène 21 octobre 00:43

                                    @Spartacus Lequidam
                                    « Y’a des bureaux de vote partout. Les impôts ne sont pas une distribution de bonbons. »

                                    Si vous êtes content des plus de 50% d’abstention, moi pas. Mais bon, c’est vrai qu’une fois payés les patrons avec des centaines de milliards d’euros sans quasiment aucune contrepartie, il n’y a plus d’argent pour les services publics ou s’efforcer d’avoir un peu de participation.

                                    « Un type qui a 2% qui ne représente que 2 personnes gagnera contre 98 autres candidats qui font 1%. »

                                    Ben voyons...Scenario très crédible. En plus cela montre que vous n’avez rien compris à ce que je préconisais : non un scrutin majoritaire à un tour, mais un vote d’approbation, où chacun peut voter pour autant de candidats qu’il apprécie, et celui qui a le plus de voix gagne. Donc le total a très peu de chances de faire 100%, puisque les expérimentations effectuées sur le terrain montrent que les gens votent généralement pour 2 à 4 candidats. Avant de commenter des articles, faites au moins l’effort de les lire. Par ailleurs, avec votre scenario, même avec un scrutin à deux tours majoritaire, cela n’empêche pas de se retrouver au deuxième tour avec quelqu’un d’élu qui était apprécié par 1 ou 2% des votants. Bref, remarque sans intérêt.

                                    « L’auteur ferait il partie de la caste des fonctionnaires »

                                    Pffff...Et maintenant les présupposés et les attaques ad hominem...Non, je ne suis pas fonctionnaire, je n’ai jamais été fonctionnaire, je n’ai jamais perçu un seul centime au titre du chômage, des allocations familiales, de la retraite ou de la vieillesse. Voilà, vous êtes content ? Et la prochaine fois c’est quoi, une remarque sur mon type sanguin présupposé ?


                                  • wagos wagos 17 octobre 11:29

                                    Démocratie c’est : Cause toujours ! 

                                    Maintenant, même les pas « non éduqués des classes populaires » se demandent bien pourquoi voter alors qu’on se fait couillonner à chaque fois ?

                                    Juste un bon sens populaire , pas besoin de sortir de Polytechnique pour voir clair.

                                    J’ai lu dans l’article une proposition de gratification de 10 € pour aller voter ? ben ça donne pas envie de se déplacer 

                                    Imaginez un peu Bébert,Germaine et la marmaille louper une séance de pêche à la ligne et pique- nique pour 10 € ...même pas de quoi payer le litre de Gévéor 11 °,et les boites de pâté Olida ! ni les oeufs durs ! 

                                    Et pour se faire entuber une fois de plus s’interroge Bébert ? cariste chez Carrouf et syndiqué CGT ...

                                    Bon pour 50 € , y’aurait peut-être possibilité , t’en penses quoi Germaine ?

                                    Ben répondait Germaine , " se faire baiser pour 50 € , moi je sais pas, pour ma part faudrait un peu plus que ça , j’ai mon honneur moi ! 


                                    • McGurk McGurk 17 octobre 12:52

                                      Il convient donc, non de rendre le vote obligatoire, mais de subventionner le déplacement au bureau de vote par une somme d’indemnisation.

                                      Je propose encore plus stupide : subventionner chaque respiration des Français.

                                      C’est encore plus balaise que le « revenu universel ».

                                      On peut aussi se retrouver avec une Assemblée nationale dont les opinions sont complètement opposées à celles du peuple qu’elle est censée représenter, comme avec le Traité Constitutionnel Européen.

                                      Cela n’a rien à voir avec le vote ou la manière dont il se déroule.

                                      C’est en lien avec le contrôle de la démocratie par le citoyen. Contrôle qu’il n’a pas car il ne peut que, tous les cinq ans, transférer sa souveraineté propre via le vote.

                                      Cet outil est donc à la fois un outil de légitimation mais de pouvoir absolu car lesdits élus, du bas en haut de la chaîne, en abusent, persistent et signent.

                                      Nous n’avons, pas encore, le moyen direct de les sanctionner et de les remplacer par des candidats attentifs et qui rempliraient leur mission.

                                      Il convient donc de passer les élections à un seul tour

                                      Encore une fois, vous vous précipitez sur la forme et non sur le fond.

                                      Il est illusoire de parler de système électoral à un ou plusieurs tours si les fondements de la démocratie, à savoir le pouvoir du citoyen et ses droits fondamentaux, ne sont pas appliqués à la lettre (à l’heure actuelle, le premier élément n’a jamais existé et le second vient de disparaître).

                                      En les prenant en compte, aucun majorité ne pourra plus faire la loi et nous suivrons l’avenir que nous souhaitons (et j’espère que ça arrivera bientôt !).

                                      L’analyse du cas allemand

                                      J’emmerde l’ « exemple allemand ». On nous rebat les oreilles avec ça depuis plusieurs décennies alors que c’est une véritable catastrophe.

                                      Un fort taux de pauvreté, une pauvreté extrême, des travailleurs pauvres, un peuple de vieillards, une pouvoir totalement corrompu qui n’hésite pas à tabasser ceux qui ne sont pas d’accord et une tendance à dicter au monde « ce qu’il devrait faire », l’ingérence dans la vie des autres pays, espionnage, etc.

                                      Donc l’ « exemple allemand », je m’en torche les fesses. C’est une illusion dans laquelle nos élites se complaisent sans vouloir le comprendre.

                                      D’ailleurs, vous avez loupé le plus important dans leur situation : l’Etat fédéral qui permet une certaine souveraineté desdits Etats, entrainant autant de situations « intéressantes » que de problèmes majeurs.


                                      • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 18 octobre 09:10

                                        @McGurk
                                        On prends toujours « l’exemple allemand », sauf pour ce qui est de l’argent liquide...
                                        Ce qui arrange nos dirigeants est cité et le reste...
                                        Tartuffes !!


                                      • zygzornifle zygzornifle 17 octobre 13:37

                                        Si la démocratie est malade on a pleins de labos qui peuvent élaborer un vaccin, on la pique et ensuite elle aura droit a son pass pour circuler ....


                                        • troletbuse troletbuse 17 octobre 13:41

                                          Le titre et l’article auraient du etre : Comment abattre une dictature galopante ?


                                          • maïté-laure izrich 18 octobre 11:51

                                            @troletbuse
                                            eh oui, tout le monde est loin de l’avoir compris


                                          • Attilax Attilax 17 octobre 17:06

                                            Le problème c’est peut être de voter pour des gens au lieu de voter pour des lois, non ? À aucun moment vous ne parlez de ce qu’est vraiment le système ’représentatif’, où siègent royalement 0.2% de représentants issus des classes populaires. Vouloir que des électeurs se comportent en citoyens sans leur en donner les moyens, c’est contradictoire.


                                            • Captain Marlo Captain Marlo 17 octobre 18:27

                                              @Attilax
                                              Le problème c’est peut être de voter pour des gens au lieu de voter pour des lois, non ?

                                              Vous savez à quoi sert le Parlement français depuis Maastricht ?
                                              A recopier mot à mot les directives européennes.

                                              Et la constitutionnaliste Anne Marie Pourhiet explique aussi, qu’il ne peut y avoir de démocratie en Europe, car il n’y a pas de peuple européen.


                                            • Arogavox Arogavox 18 octobre 19:10

                                              @Attilax

                                              Très juste remarque ! 
                                              (voir « KdoFraises »)

                                            • LeMerou 17 octobre 17:08

                                              @ L’Auteur.

                                              « Personne ne peut se contenter de l’abstention massive qu’il y a aux élections »

                                              Evidemment que si, voyons. Ceux qui s’en contente sont bien heureux d’être élus grâce à une petite bande de fidèles, dopée par ceux qui vote contre le candidat restant au lieu de faire un vote blanc, ou nul, ou s’abstenir finalement, le vote blanc n’étant en rien influent.

                                              Voter pour un candidat, en qui ont ne croit pas, ou qui n’est pas du même « idéal » politique est pour moi, un échec de la démocratie. S’abstenir me paraît plus démocratique puisque l’on peut pas vraiment influer par le vote blanc.

                                              Si le vote « blanc » était sainement comptabilisé, avec en plus l’obligation pour un candidat de représenter à minima 51 % des inscrits, l’Elu serait enfin représentatif.

                                              Et alors, il y aurait plusieurs tours ? Qu’importe cela ferait réfléchir les candidats, sur leur vision, leur programme, etc...

                                              Tout ça bien évidemment, assortis de deux choses

                                              La première d’une amende plus que dissuasive pour les inscrits non votant, car il y a une poule pot chez grand mère, un rayon de soleil, un concert, etc... Mettre un bulletin dans une urne tous les cinq ans, est parfaitement planifiable....

                                              La deuxième étant que le programme, le projet, soit clairement défini, respecté, toute modification quel qu’en soit l’origine devant obligatoirement faire l’objet d’un référendum. (Nous serions peut être surpris).

                                              Le vote dont ont nous rappelle son droit quasi divin, tel qu’il nous est présenté depuis beaucoup trop longtemps est bafoué, par le système de comptabilisation.


                                              • LeMerou 17 octobre 17:18

                                                @LeMerou
                                                Et j’ajoute pour finir, que l’assemblée formée après doit refléter le pourcentage obtenue par chaque candidat lors du premier tour.
                                                Cette assemblée, serait alors véritablement représentative de l’expression du peuple. Permettant à cette noble institution de vérifier en permanence si le programme qui à permis au Gouvernement d’être formé par l’Elu est respecter.

                                                Un Président élu, ne doit pas avoir une vision de la France, autre que celle qui a décrit dans son programme, autrement cela s’appelle de l’abus de pouvoir, voir même de la dictature.

                                                Je sais ce qui est bon pour le Pays !

                                                Ben non mon gars, tu ne l’a pas écrit, 

                                                Alors, je dis bien alors, peut être que les Français regarderons la politique et les politiciens différemment. Parce que là, le bonhomme au pouvoir, il fait ce qu’il veut sans notre autorisation, la mission d’élu si haut soit-il à des limites.
                                                Restera plus après qu’à s’occuper des « magouilles » habituelles, et là, il faudra un peu plus de temps.....


                                              • Captain Marlo Captain Marlo 17 octobre 19:32

                                                @LeMerou
                                                La deuxième étant que le programme, le projet, soit clairement défini, respecté, toute modification quel qu’en soit l’origine devant obligatoirement faire l’objet d’un référendum

                                                C’est tout vu, les programmes électoraux sont du marketing pour attirer les mougeons. Une fois au pouvoir, les candidats européistes/mondialistes appliquent les GOPé, les Grandes Orientations de Politique économique.

                                                Ces oukases de la Commission européenne arrivent chaque printemps sur les bureaux des 27 Chefs d’Etats ! D’où le décalage entre les promesses et les politiques réellement appliquées et la désertion des électeurs.

                                                Ils constatent depuis 30 ans qu’ils peuvent voter Chirac, Sarkozy, Hollande, Macron ou le Pape ; pour la Droite, la Gauche ou les deux ensemble ; ou l’Extrême Gauche comme Tsipras, ou l’Extrême-Droite comme Salvini, ils ont toujours la même politique libérale foireuse !! C’est le grand mensonge européen.
                                                 


                                              • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 18 octobre 09:07

                                                @Captain Marlo
                                                Bon, ben on est foutu !!  smiley

                                                Sauf bien sûr si on vote pour le Tout Puissant Saint François D’Ass...elineau qui lui seul peut aller contrer la « maudite Europe ».

                                                Il suffit d’y croire.
                                                Et si lui peut, pourquoi pas un autre ?
                                                Parce que « l’autre » n’aura pas la volonté et le courage ?
                                                Comme je dis... Il suffit d’y croire.
                                                Et puis, avec les scores de l’UPR, on ne prends pas de gros risques...
                                                Voyez ce que je veux dire.  smiley


                                              • Captain Marlo Captain Marlo 18 octobre 09:56

                                                @Le421... Résistant
                                                Et si lui peut, pourquoi pas un autre ?
                                                Parce que « l’autre » n’aura pas la volonté et le courage ?
                                                Comme je dis... Il suffit d’y croire.
                                                Et puis, avec les scores de l’UPR, on ne prends pas de gros risques...

                                                Les médias des milliardaires censurent ceux qui sont dangereux pour leurs intérêts. Si Mélenchon est médiatisé, c’est qu’il n’est pas dangereux pour l’oligarchie, Mélenchon a eu 19% des voix en 2017, sur un mensonge : « L’Europe on la change ou on la quitte ». Il n’a jamais eu l’intention de sortir de l’UE.

                                                Quant à changer l’Europe de l’intérieur, depuis 30 ans, aucun Gouvernement européen n’a changé une virgule aux Traités, car l’Europe n’est pas réformable.
                                                Tout a été prévu et verrouillé pour que rien ne change.

                                                Mais vous continuez à vendre « Une Autre Europe à la St Glinglin » !!
                                                Les Français n’ont pas lu les Traités européens, vous pouvez leur faire croire n’importe quoi. Et Mélenchon ne s’en prive pas, comme tous les autres candidats européistes /mondialistes.


                                              • maïté-laure izrich 18 octobre 11:56

                                                @Le421... Résistant
                                                Tout à fait d’accord. Les scores de l’UPR reflète l’image des Français. C’est eux qu’il faut changer, bien avant de « changer la démocratie », laquelle n’est d’ailleurs qu’une illusion.


                                              • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 18 octobre 13:11

                                                @Captain Marlo
                                                Dire que je vais vous lire à répéter en boucle les mêmes antiennes pendant plus de six mois !!
                                                J’aimais autant quand vous vous appeliez « Fifi ».
                                                Marlo, ça ferait croire que vous êtes « proches du peuple »...


                                              •  C BARRATIER C BARRATIER 17 octobre 17:11

                                                Nul n’est censé ignorer la loi, la règle. C’est en toute connaissance de cause qu’il laisse la décision aux votants lorsqu’il ne vote pas.Le résultat est légal. Où est le problème ?


                                                • LeMerou 17 octobre 17:24

                                                  @C BARRATIER

                                                  Bonjour, 
                                                  « C’est en toute connaissance de cause qu’il laisse la décision aux votants lorsqu’il ne vote pas.Le résultat est légal »

                                                  Le système actuel, ne permet pas aux citoyens qui ne sont pas d’accord avec ce qui leur est présenté, non pas de s’exprimer car ils le peuvent par le vote blanc, mais que leur voix « blanche » aient un impact sur le résultat.
                                                  Car en ce moment, c’est :

                                                  Vous n’êtes pas satisfait ? Bien, vous pouvez le dire, mais ont s’en fou, car cela ne compte pas !
                                                  Alors c’est légal, car inscrit dans les textes, mais cela ressemble plus à un système de république bananière qu’une démocratie, dont on nous rabâche les oreilles.
                                                  La voix du peuple « mécontent » leur en touche une sans faire bouger l’autre.


                                                • Captain Marlo Captain Marlo 17 octobre 20:26

                                                  @C BARRATIER
                                                  la décision aux votants lorsqu’il ne vote pas.Le résultat est légal. Où est le problème 

                                                  Le problème, c’est qu’en s’abstenant, ils ne s’intéressent plus à la politique.
                                                  Ce qui convient très bien aux Partis politiques, qui redoutent les contestataires.
                                                  Surtout ceux qui contestent l’Union européenne et la mondialisation !

                                                  Ils les traitent de "populistes’, parce qu’ils expriment le rejet par le peuple de l’appauvrissement dû à la mondialisation et aux délocalisations. La crise sanitaire a montré à tous les Français que le pays ne produisait plus ni masques, ni vaccins, ni rien d’utile à la santé. On importe massivement de tout, y compris de la nourriture, dans un pays qui a été un fleuron européen de l’agriculture !

                                                  En désertant la politique, les abstentionnistes ne font plus aucune recherche sur les causes de la mouise dans laquelle nous sommes depuis 30 ans. Ce qui convient aussi très bien aux Partis politiques actuels.

                                                  Après tout, être élus avec 70% des électeurs ou 10 %, le résultat est légal, pourquoi voulez-vous que les Partis politiques disent la vérité ?
                                                  Ils savent très bien ce qui les attend : la censure médiatique.
                                                  Comme l’UPR qui est censurée depuis 14 ans par les médias des milliardaires qui ont beaucoup à perdre avec le Frexit.


                                                • maïté-laure izrich 18 octobre 11:58

                                                  @C BARRATIER
                                                  je pense même qu’ils font tout pour qu’on s’abstienne. Ils veulent un peuple dépolitisé ; bonne excuse pour leur dire « vous ne savez rien, laissez-nous donc faire ».


                                                • Zolko Zolko 20 octobre 23:22

                                                  @C BARRATIER

                                                  Le résultat est légal. Où est le problème ?

                                                   
                                                  que 15% des Français déterminent la politique pour 100% des Français, sans aucune collaboration avec les 85% qui ne sont pas d’accord.

                                                • LeMerou 17 octobre 19:48

                                                  @ L’Auteur

                                                  Je ne suis pas d’accord sur la possible subvention de 10 euros pour les votants, le vote est un droit, il n’a pas à être rémunéré.

                                                  Imaginez donc 47 millions d’inscrits, soit un coût de 470 millions, je pense que l’état à d’autres dépenses à faire. Le vote étant un droit, il doit se transformer surtout en obligation. Légitimant une contestation après !

                                                  Autres propositions

                                                  Le Parrainage

                                                  Le quantum est fixé à 500 signatures, théoriquement pour limiter les candidatures, les candidatures fantaisistes, et celle de témoignage. 

                                                  Il y a 36 000 Maires /500 signatures = 72 candidatures possibles, si ça ce n’est pas de trop !! La limite doit être de 1000 signatures, ce qui donnera un peu moins de 30 candidats, les Maires sans étiquettes ne pouvant être sollicités.

                                                  Arrêt du remboursement des comptes de campagne, 

                                                  Je ne vois pas pourquoi, un Français lambda, devrait voir ses impôts et taxes prélevé d’une somme destinée à rembourser une campagne politique, surtout pour des personnes ou des partis avec lequel il n’est absolument pas en phase.

                                                  Tout cet argent déversé entretien tout un petit monde. Une personne se déclare pour être Président, se finance comme elle l’entend, fini les magouilles. 

                                                  Cet argent soit disant pour entretenir une diversité politique nécessaire à une bonne démocratie est immoral, il ne sert qu’à maintenir en place depuis plus de cinquante ans, un entre-soit politique, dont la vision est plus le pouvoir que le destin du Pays.

                                                  Il n’y a aucun problème à maintenir une assemblée basée sur les pourcentages recueillis par chacun des candidats au premier tour, à partir du moment ou le Gouvernement au lieu de présenter son programme après avoir été élus, le présente obligatoirement avant étant tenu de le respecter point par point.

                                                  Le représentant du peuple, qui siège à l’assemblée, n’a que ce job, aucun cumul de quoi que ce soit même une association, il se consacre à 100 % à ce pour quoi il a été nommé. Quand vous voyez certaines séances avec 10% de présents, c’est un scandale sans nom.

                                                  Ou sont-ils ? S’occupent-ils de la France de la Nation comme c’est prévu ? ou de leur petit destin personnel grenouillant avec Pierre, Paul ou Jacques pour se préparer gentiment la porte de sortie après cinq d’existence.

                                                  Limitation du nombre de députés à l’assemblée.

                                                  Ils-elles sont actuellement 577, au vu de ce j’ai écrit précédemment, il y en a beaucoup de trop.

                                                  Un député par département point. (c’est d’ailleurs eux qui devraient élire le Président de Région, qui rendrait des comptes à ces derniers dans des réunions de comité exécutifs)

                                                  Cela évite des Régions de « couleurs » ou de tendance, et rendrait le Président de Région un peu plus responsable, vis à vis de ses patrons député des départements de la dite Région.

                                                  En passant, Itou pour les sénateurs, 348 personnes actuellement, à un sénateur par département. Oui certains auraient plus de boulot que d’autres, mais en réalité il ont un aréopage de personnes travaillant déja pour eux, il suffit de proportionner ce dernier aux nombre d’habitants.

                                                  Il y a de grosses économies à faire dans cette République, pléthorique en représentants de tout et de rien, ce qui ne favorise pas du tout un fonctionnement rapide et sain.


                                                  • Captain Marlo Captain Marlo 17 octobre 20:42

                                                    @LeMerou
                                                    Plusieurs de vos propositions sont dans le programme de l’ UPR, en particulier sur le nombre d’élus à diminuer.

                                                    Pour les parrainages, vous vous trompez. Il ne s’agit pas de les donner à ceux qui ont les mêmes idées politiques que les Maires, mais de permettre à des personnes qui ont des idées intéressantes de se présenter, pour assurer la diversité. Le Maires sans étiquette sont souvent les plus sensibles à soutenir d’autres candidats que le FN / UMPS !!

                                                    Le remboursement actuel des frais de campagne nécessite un seuil.
                                                    Ceux qui arrivent en dessous, généralement ceux qui ne sont pas médiatisés, en sont pour leurs frais, au sens propre.

                                                    Et avant que les frais de campagne ne soient remboursés, les Partis recourraient à des truanderies diverses. Ce n’était pas mieux. Les magouilles, c’était avant !

                                                    A l’UPR, et pour favoriser les Partis non médiatisés et la diversité, nous sommes pour le remboursement au 1er euro engagé. Sinon, vous n’aurez que les gros Partis banquables qui obtiennent des prêts des banques, ce qui ne va pas assurer la diversité, ni le renouvellement !


                                                  • LeMerou 18 octobre 07:26

                                                    @Captain Marlo

                                                    Bonjour.

                                                    « Plusieurs de vos propositions sont dans le programme de l’ UPR, en particulier sur le nombre d’élus à diminuer. »

                                                    Je ne connais pas le programme de ce parti, ni ceux des autres d’ailleurs, concernant cette réduction des effectifs, je ne peux que constater que malgré les diverses propositions, aucune diminution n’a été réalisée.

                                                    Les frais de campagne ou les Français doivent-ils financer la politique de leur Pays ?
                                                    Est un sujet diablement épineux. 

                                                    Selon moi le système actuel est pervers, Nous l’avons constaté par la disparition presque totale de deux partis, dont l’un à même vendu son siège faute de moyen.
                                                    Les « magouiilles » ne sont que l’expression de la faiblesse humaine liée avec le pouvoir. Je ne dis pas que tous les politiques sont corrompus, loin de là, mais la redevabilité de certains est notable et ont le voit dans le temps, par un certain nombre « d’affaires » qui sortent judicieusement au grand jour, afin de calmer la véhémence que quelques uns ou de son parti.

                                                    Moi, je ne vois aucun soucis à ce que les financements soit privés, et les généreux donateurs connus, un peu comme aux U.S. Alors que chez nous déja parler d’argent est mal, mais quand l’ont même argent et politique c’est pire.

                                                    Cela permettrais aux Citoyens de mieux comprendre l’origine des douces paroles et le langage suave employé tous les cinq ans par les candidats, dans le seul but de charmer le « votant », car c’est bien de ça qu’il s’agit ! 
                                                    Oui mais les petits partis, ne pouvant pas être financé par ........ Et oui ont y vient, financer par ceux qui ont tout intérêt à ce que le cirque continu sans rien changer, afin de satisfaire leur soif incessante d’argent, tout en redistribuant quelques subsides à une bande petits d’actionnaires, tout aussi avide qu’eux.

                                                    Sondages et boîtes de « comm » sont les deux mamelles du cirque quinquénnal.

                                                    Bref, faire entendre sa voix, ses propositions, pour le devenir du Pays par les « petits » partis ! 
                                                    La seule chose que je peux concevoir c’est que le programme détaillé de chacun, celui sur la base duquel « ils » seront « normalement » élus, programme respecté à la lettre bien entendu. Soit à la charge de l’état et distribué à chaque citoyen, disponible en ligne aussi.
                                                    Restera un temps de parole ou une expression équitable sur les ondes, sur le Net, sur les réseaux, etc... Ou « Ils » auront à charge de défendre, d’expliquer, de commenter, les « bienfaits » de leur vision.
                                                    Il y aura aussi les fameux débats de confrontation, qui au lieu de tourner à « t’es nul et j’en ais une plus grosse », devront être un peu plus réfléchis.

                                                    Par contre, le seul Hic dans l’affaire et il est de taille. C’est que la mise en place de programme pour l’avenir du Pays, devant favoriser le développement, l’évolution face au monde et l’amélioration du statut de ses citoyens est très délicat, car redoutablement assujetti à une institution dont le but n’est pas du tout le même.
                                                    Institution, influant même sur les lois et règles d’un état souverain.


                                                  • Captain Marlo Captain Marlo 18 octobre 10:08

                                                    @LeMerou
                                                    Je ne connais pas le programme de ce parti, ni ceux des autres d’ailleurs,

                                                    Et bien, lisez-les ! Je lis attentivement tous les programmes et toutes les professions de foi. Tous les électeurs qui s’intéressent à la politique et à l’avenir de leur pays devraient en faire autant.

                                                    Hélas, ils se fient à ce que disent les médias aux ordres de l’oligarchie ! Lesquels ne font la promotion que des Partis qui leur assurent leur prospérité. Ils ont promu Macron, et malgré le Covid, les riches sont encore plus riches !


                                                  • maïté-laure izrich 18 octobre 12:01

                                                    @LeMerou
                                                    COMMENT peut-on être résistant et NE PAS connaître le programme de l’UPR ?
                                                    C’est le B-A BA. Sans vouloir être offensant !



                                                  • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 17 octobre 21:59

                                                    « subventionner le déplacement au bureau de vote par une somme d’indemnisation » ?

                                                    Dans l’air, il flotte plutôt une odeur de tests PCR à faire payer aux rebelles pour qu’ils restent chez eux ou votent via Dominion car
                                                    Le passe sanitaire n’a rien de sanitaire
                                                    et
                                                    Que signifierait une prolongation du passe sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022 ?


                                                    • Avec la menace de retirer le QR CODE aux gens qui ne feront pas la troisième et quatrième dose de vaxxin .

                                                      Les gens seront menacés dans leur travail , leur vie chérie , le resto, les loisirs .

                                                      Et là, la guerre, la haine et les violences vont prendre sérieusement le dessus .

                                                      Le piège à con et à conne se refermera sur les idiots du village qui se compteront par millions .

                                                      ADIEU LES CONS !



                                                      • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 18 octobre 09:01

                                                        @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                                                        Retirer le QR code à tous ceux qui ne se font pas vacciner à perpète...
                                                        Excellente idée.
                                                        Même, je mettrais 1 an de taule ferme.
                                                        Là, au moins, ça calmerait.
                                                        Ceux qui ne sont pas vaccinés, comme moi, au moins, vu qu’on est complètement réfractaires, à moins de nous menacer d’un deuxième trou au c.l !!


                                                      • Ce matin France culture en mode musique permanente


                                                        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 18 octobre 08:25

                                                          @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                                                           
                                                          Personnel en grève pour protester contre une expéience décidée par la Direction.
                                                           
                                                          Quelle sorte d’expérience ?
                                                          Grève des journalistes ? Des techniciens ? Des administratifs ?
                                                           
                                                          Si quelqu’un a des infos elles seront les bienvenues.


                                                        • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 18 octobre 08:58

                                                          Limitation du nombre de mandats électoraux consécutifs, quels qu’ils soient et référendum révocatoire à mi-mandat...

                                                          On aura des élus qui s’occuperont d’autre chose que de leur réélection...

                                                          Que fait Macron depuis quelques semaines/mois ?


                                                          • La comparaison de la surmortalité toutes causes et des décès covid met en évidence de surprenants écarts.Entre 40 et 60% de l’excédent de décès chaque semaine ne s’expliqueraient pas par la covid , alors on meurt de quoi dans cet occident survacciné ? La presse n’en parle pas pourtant cette épidémie tue plus que la covid…

                                                            https://pgibertie.com/2021/10/16/une-effrayante-vague-de-surmortalite-en-europe-aux-etats-unis-et-ce-nest-pas-la-covid/


                                                            • https://www.zejournal.mobi/index.php/news/show_detail/24361

                                                              Pendant que Macron et ses copains faisaient la fête après le match, le personnel était encore et toujours, seul, soumis au masque !




                                                                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 18 octobre 10:05

                                                                    @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                                                                     
                                                                     « A l’heure où la polémique sur le « tout vaccinal » augmente, cette pilule antivirale a de fortes chances d’être commercialisée prochainement. Mais, comme pour les vaccins, tout repose sur un gigantesque conflit d’intérêts : le Département américain de la santé a pré-commandé pour plus d’un milliards de dollars du molnupiravir en cas d’obtention d’une AMM accélérée  »
                                                                     
                                                                    C’est une chance inouïe : en effet ce qui compte avant tout ce n’est pas que le traitement soit bon ou qu’il y ait conflits d’intérêts, mais qu’il existe, invalidant de ce fait les AMM en urgence des vaxxins et surtout, la piqûre obligatoire.
                                                                     
                                                                    Il reste à espérer que nous ne serons pas obligés de bouffer ce truc sous la menace.


                                                                  • Captain Marlo Captain Marlo 18 octobre 10:14

                                                                    @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot & Francis,

                                                                    Vidéo : « La fausse Ivermectine de BigPharma ».


                                                                  • Captain Marlo Captain Marlo 18 octobre 10:23

                                                                    Billet intéressant de Charles Sannat : « Thierry Breton, Commissaire Européen, explique qu’il n’y a plus de souveraineté des Etats. »

                                                                    "Voilà qui au moins a le mérite de la clarté. Thierry Breton explique sans aucune ambiguïté que le droit national est inférieur au droit européen. Or le droit européen n’est pas fait par le parlement même européen. Il est fait par la Commission Européenne en dehors de tout contrôle démocratique.

                                                                    Comme le droit européen est supérieur au droit national, et que vos députés sont « nationaux », les lois de vos députés seront toujours inférieures aux lois européennes. La conséquence est très simple à comprendre. La France n’est plus une démocratie. Le pouvoir n’appartient plus au peuple mais à l’Europe.

                                                                    C’est ce que vous vivez et c’est la raison fondamentale pour laquelle l’action politique est totalement vaine puisque ce sont les lois européennes qui s’appliqueront quoi qu’il arrive et quel que soit votre choix dans les urnes.etc"

                                                                    C’est ce que l’UPR explique depuis 14 ans : l’Europe est le problème, pas la solution. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité