• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le chaos pour 2015 ?

Le chaos pour 2015 ?

Face à ceux qui continuent de croire à l’infinitude de la croissance, des ressources et du pétrole, à à la capacité illimitée de la techno-science de trouver des solutions à tout, de nombreuses voix s’élèvent pour nous prédire ce que nous savons déjà : la fin du pétrole est imminente.

La question centrale que nous devons désormais nous poser est... Est-il déjà trop tard ?

Alors que nous étions au cœur de la crise économique, le journal Le Monde évoquait le 22 janvier 2009 l’idée d’un pic de la demande. Le baril du pétrole était passé sous la barre des 50 dollars alors qu’il avait frôlé en juillet 2008 la barre des 150 dollars.
 
D’abord les pétroliers...
 
La première alerte sérieuse est venue en avril 2009 de Michel Mallet, responsable de Total Allemagne. Pour lui, nous n’aurions plus que 20 années de réserves de pétrole devant nous, au rythme où nous les consommons. Pas un seul journal français n’aura relayé l’information !!! Seuls 17 sites Internet distincts dont Voie Militante - auront fait un lien vers l’article publié dans le site Internet Contre Info.

Le pic de Hubbert

Le 10 mars 2010, un groupe de chercheurs koweïtis vient de prédire que le pic de production du pétrole serait atteint en 2014. C’est 10 ans plus tôt que toutes les prévisions !
 
Puis le monde de la finance...
 
Le 8 juin 2010, c’est la Llyod’s, l’un des leaders mondiaux de l’assurance, et Chatham House, l’institut royal des affaires internationales, qui sonnent une nouvelle fois le tocsin. Il précise que le déséquilibre vient d’une forte hausse de la demande en Asie, c’est-à-dire pour l’essentiel de la Chine devenue 2e puissance économique mondiale et de l’Inde.
 
Enfin, l’armée
 
Depuis 2008, le Pentagone met en garde sur une crise énergétique sévère et un choc pétrolier imminent. Le 10 avril, le Guardian relaie un rapport de l’armée américaine qui prévoit la pénurie du pétrole dès 2015. Selon l’armée américaine, il manquera en 2015 10 millions de barils / jour. La production est aujourd’hui de 85 millions de barils / jour. Relayée par le site Internet Contre Info, l’information ne sera pas reprise, une fois de plus, dans les grands médias français. Le 1er septembre, le Spiegel publie le rapport de chercheurs militaires de la Bundeswehr, l’armée allemande. Le diagnostic est sans appel : "A moyen terme, le système économique global et chaque économie de marché nationale pourraient s’effondrer". Ils prédisent la pénurie de biens vitaux, notamment de nourriture.
 
Ce que nous devrions faire !
 
Dans la perspective sombre de ce qui nous attend, nous continuons à jouer l’autruche : les peuples ont désormais besoin de temps de cerveau disponible. D’ores et déjà, il conviendrait de limiter l’usage des voitures en incitant massivement au co-voiturage, en développant un plan fibre d’envergure favorisant le télétravail, en rouvrant les voies ferrées que nous avons fermées. Il faudrait, sans doute, taxer violemment l’utilisation des véhicules les plus polluants et les véhicules de loisirs afin de dissuader de leur usage, obliger les constructeurs à équiper les véhicules de kits Pantone. Le plus vite possible, l’Europe devrait massivement investir dans le ferroutage, financer l’isolation des bâtiments et des logements. En matière énergétique, nous devrions lancer un plan de reboisement massif en privilégiant les haies et les essences à croissance rapide. Et face au risque de pénurie alimentaire, aurions-nous d’autres choix que de refaire nos potagers et de replanter des fruitiers ?
 
Tôt ou tard, nous allons entrer dans une économie de rationnement - dans le meilleur des cas - et nous n’y sommes pas près. Que deviendront nos démocraties ? Le choc risque d’être d’une violence inouïe pour nos sociétés et ce sont les plus faibles d’entre nous - et tout d’abord les populations des pays émergents - qui risquent d’en subir toutes les conséquences.
 
Autres éclairages
  • Oil Man, un blog que je vous recommande chaudement
  • Peak Oil, pour les germanistes

Moyenne des avis sur cet article :  4.06/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

89 réactions à cet article    


  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 septembre 2010 10:27

    PAT PAT PAT PAT, pas d’panique...

    les Rockfeller and co sont tentés de faire croire à la fin de tout mais " Pour le gaz les cartes sont rebattues en ce moment, la rareté est une notions battue en brèche. Sans que l’on ne connaisse encore l’ampleur des nouvelles réserves de gaz, il semble acquis que l’horizon énergétique de la planète ait une nouvelle fois changé. Les centrales électriques fonctionnant au gaz avaient déjà des couts et des délais de construction attrayants, elles deviendront encore plus attractives grâce au nouveau prix du combustible. Ponctuellement, les prix du gaz spot, 1/3 moins cher que les contrats à long terme européens permettent lorsqu’ils sont introduits dans les formulations de prix (disons 20%) de réduire la facture énergétique. " ( LesEchos.fr ) Il n’y a donc plus que recycler notre marché automobile qui déjà propose en série des véhicules 100 % électrique dès octobre chez psa.

    Donc tout va bien, sauf pour les initiateurs de fausses rumeurs créant les effets de panique...


    • SamAgora95 SAMAGORA95 9 septembre 2010 14:25
      Le gaz ne représente rien comparé au pétrole.

      Le pétrole est utilisé dans plusieurs domaines, pour certains d’entre eux, nous n’avons tout simplement pas trouvé de remplacent. 
      - Aviation (Gros transporteur)
      - Transport (Camion)
      - Matières plastique (80% des objets qui nous entourent)
      - Bitume
      - Engrais 
      - Industrie (machines outil)
      - Pétrolier (machine de fourrage)

      en gros le pétrole c’est l’oxygène qui fait tourner l’humanité.

      Si une pénurie de pétrole se profile dans les 10 ans avenir, l’humanité sera asphyxiée.

      Des groupes d’humains l’ont compris (USA - CHINE) et essaient de s’accaparer les dernières réserves d’oxygène, ce qui leur laissera peut-être le temps de trouver une alternative, ce qui explique les guerres actuelles. 

      150 $ le baril en 2008, et c’était déjà la panique total,camion bloqué, voitures qui ne se vendent plus, grandes surfaces qui se vident. prix des produits et aliments de base qui explose etc...

      Il est vrai que la planète est certainement gorgée de pétrole (Océan etc..), mais si il faut 2 barils de pétrole pour en extraire 1 sans parler des accidents liés aux risques (BP), le jeu n’en vaut pas la chandelle comme en dit.

      A moins d’une découverte scientifique majeur qui nous sortira de ce merdier.. il faut se préparer a des années plutôt mouvementées.










    • cmoy patou 9 septembre 2010 10:32

      Merci d’attirer l’attention avec cet article .


      Et quand les pays émergeants ,Chine,Inde etc.....dont le niveau de vie augmente chaque jour
      se mettrons a consommer , voitures etc....... ?

      Oui il est urgent de se bouger ou alors autre hypothèse le problème de remplacement du pétrole est déjà trouvé et que les lobbys pétroliers attendent que la dernière goutte d’or noire soit consommée pour se gaver jusqu’au bout.

      Réponses d’ici une décénnie ?

      • 65beve 65beve 9 septembre 2010 10:34

        Merci l’auteur pour votre lucidité.

        En 1973, suite au premier choc pétrolier, on avait eu droit à une parodie de journal télévisé (Bourret aux commandes ?), qui était sensé nous montrer ce que serait la vie sans le pétrole.
        C’était la grande catastrophe !
        Un publiciste (Séguéla ?) inventa le slogan « en France on n’a pas de pétrole, mais on a des idées ».
        Le gouvernement d’alors (Giscard) en profita pour imposer la construction des centrales nucléaires !

        Donc aujourd’hui on a des centrales nucléaires et du pétrole de plus en plus rare donc de plus en plus cher.
        Nous sommes sauvés quand même car Borloo a inventé le grenelle de l’environnement qui est une vaste fumisterie puisque même le gvt de Borloo s’assoit dessus.

        Le diesel vert à du plomb dans l’aile à cause de l’eau (pas de l’eau dans le gaz, mais de l’eau nécessaire aux plantations de colza).

        La voiture électrique reste minoritaire à cause de son autonomie.

        Donc le moteur à explosion a encore des beaux jours devant lui.
        On pourrait peut-être mélanger de l’alcool à l’essence (je ne suis pas un spécialiste) et donc replanter des vignes (excellent pare-feu) pour vendanger du raisin à alcool. ça ferait un nouveau débouché pour les vignerons, non ?

        cdlt
        bv


        • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 9 septembre 2010 10:44

          @Lisa

          Quel est le rendement énergétique de l’extraction des sables bitumineux de l’Alberta ? Quelle est l’énergie nécessaire pour ces schistes à 2.5 km sous la terre ? Devra-t-on pomper le pétrole là où c’est facile pour aller extraire là où c’est difficile ?

          Sans provocation aucune, je voudrais vous rappeler cette merveilleuse phrase de Georges Bernanos : « L’optimisme est une fausse espérance à l’usage des lâches et des imbéciles. » Je tiens à préciser que je ne vous prends ni pour une lâche ni pour une imbécile. Nous sommes tous deux des enfants du siècle dan lequel nous avons écouté de belles histoires. Regardez Cette histoire sur les déchets nucléaires. Dans les années 1960, les ingénieurs nous parlaient d’être en capacité de les éliminer dans 40 ans. Nous sommes en 2010.

          Je parle ici du pétrole. et si nous parlions des terres rares ? La Chine a décidé d’en limiter l’exportation.


          • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 9 septembre 2010 10:57

            Je crains que les avis de la Bundeswehr sur la date du début de la fin du pétrole n’aient rien à voir avec la prédiction maya. ;+)


          • lavabo 9 septembre 2010 11:16

            non non 2012 mais ils ont du retard dans les travaux.......... smiley


          • lavabo 9 septembre 2010 11:27

            Ben ca quand on emploie de la main d’oeuvre étrangère........


          • rocla (haddock) rocla (haddock) 9 septembre 2010 10:56

            si ça se trouve demain il pleut....


            • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 9 septembre 2010 11:00

              Ce qui est plus sûr, c’est qu’après demain, ce serait le début de la fin du pétrole ! A moins qu’on n’y soit déjà ?


            • lavabo 9 septembre 2010 11:32

              Là par contre pour la pluie, ils sont en avance........ c’est aujourd’hui qu’il pleut. R’marque pour demain, je sais pas.......


            • Thierry LEITZ 9 septembre 2010 10:56

              Peu importe la date. Nous ne savons pas précisément ce qu’il y a sous terre et encore moins dans l’avenir.

              Mais tout s’accélère et se dessinent peu à peu les limites humaines en matière de gestion des affaires du monde.

              L’homme n’est pas à la hauteur des problèmes qu’il s’est lui-même créés au nom du Progrès. L’injustice et les gaspillages (armement, spéculation, hyperrichesse et méga-projets scientistes) auront la peau du système.

              Cà n’est pas une mauvaise nouvelle au fond... smiley


              • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 9 septembre 2010 10:58

                @thierry

                Ce que nous savons, c’est qu’il faudra de plus en plus d’énergie pour aller de plus en plus profond et, comme nous dépendons du pétrole...


                • Heil Cartman Heil Cartman 9 septembre 2010 11:01

                  Il faudrait, sans doute, taxer violemment l’utilisation des véhicules les plus polluants et les véhicules de loisirs afin de dissuader de leur usage

                  Toujours la même solution, taxer les plus pauvres et la classe moyenne.......


                  • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 9 septembre 2010 11:07

                    @Heil

                    Ce sont les plus pauvres qui roulent en 4x4 ??? J’aurais peut-être dû parler alors de grosses cylindrées.


                  • Heil Cartman Heil Cartman 9 septembre 2010 11:48

                    La plupart des véhicules polluant en France sont des vieux véhicules hors d’âge et mal entretenus faute de moyen de leurs propriétaires. Ce ne sont pas les plus riches.

                    Je n’ai pas de chiffres pour appuyer ce que je dis là mais en tant que Francilien je sais que je vois d’avantage de vieilles Renault 19 ou 21, Citroen ZX et autres résidus des années 80-90 que de Porsche Cayenne et BMW X5 sur l’A86 et l’A3 que j’emprunte quotidiennement.


                  • El Nasl El Nasl 9 septembre 2010 14:51

                    Denis :« Ce sont les plus pauvres qui roulent en 4x4 ??? J’aurais peut-être dû parler alors de grosses cylindrées. »

                    petit HS de ma part :
                      dans le domaine du 4x4 il y a de tout ,aussi bien en marque qu’en modèle et pour toutes les bourses .Par exemple les Toyota sont considérés en général plus cher à l’achat comme à l’entretien que les Land . Dans le domaine du Land ça va du dernier range sport ou defender td5 où effectivement il vaut mieux être fortuné , au range , defender,serie iii d’occasion pas cher (même pour les pièces de rechanges ) . Dans le domaine du Land il y a beaucoup de passionnés qui sont loin , très loin d’appartenir au classe moyenne et peuvent entretenir ce genre de véhicule car ils sont de gros bricoleurs . 


                  • Croa Croa 12 septembre 2010 20:42

                    Heil, tu raisonne comme un tambour !

                    Les « pauvres » comme tu dis, ont effectivement de vieilles voitures, parfois polluantes mais peu nuisibles. En effet il ne faut pas confondre pollution et consommation ; Par ailleurs le CO2 est un effluent propre. En plus les « pauvres » économisent leurs km, pas les riches !

                    Par ailleurs ce sont plutôt les classes moyennes qui ralent contre les taxes sur les carburants... Alors qu’ils ne sont guerre économes... mais qu’ils devraient s’y mettre aussi, ce qu’ils redoutent !

                    (Pas tous car il y a aussi des gens conscients du problème.)


                  • xbrossard 9 septembre 2010 11:10

                    trop de gens veulent consommer ? le problème se résould facilement : un pov’ptit microbe va malencontreusement s’échapper d’un labo US (mais on ne saura pas l’origine bien sûr) et exterminer une grande partie de la population asiatique et arabe...dommage pour eux


                    et avant qu’on trouve les responsables... :->

                    • croacroa 9 septembre 2010 23:17

                      Hallucinant que des zozos cliquent sur un message aussi parano et délirant : c est toujours aussi soucoupiste , ici !!


                    • xbrossard 13 septembre 2010 11:34

                      @croacroa


                      vous manquez d’humour très cher corbeau (tiens d’ailleurs un corbeau, c’est pas celui qui passe son temps à balancer des saloperies sur tout le monde discrètement ?)

                    • jako jako 9 septembre 2010 11:16

                      Merci de votre article, ne pas oublier non plus que sans pétrole, il n’y a pas d’agriculture, pas d’avions, plus de navires plus rien du tout , même la production éléctrique en dépend et surtout presque toute la chimie industrielle.
                      Aujourd’hui hélas encore beaucoup de gens en doutent et rien n’est fait en profondeur, remplacer le pétrole est une impasse.
                      Il faut inventer d’urgence une nouvelle vie avant que les totalitarismes arrivent.


                      • Thierry LEITZ 9 septembre 2010 11:17

                        Trop de gens sont piégés, et consentents, par un système où ils sont OBLIGES d’aller bosser (en voiture) pour être OBLIGES de payer leurs crédits et OBLIGES d’aller à l’hyper pour consommer (trop en général).

                        Pour ma part, je n’ai aucun crédit (c’est une chance) et je suis prêt à rouler à vélo ou à 70km/h en voiturette....

                        Mais que dire des méga-dépenses énergétiques et financières que constituent les manoeuvres militaires lointaines ou proches ? De l’expédition d’engins spatiaux rarement utiles ? Des mégas- chantiers à dépassement de devis extravagants (LHC, ITER et EPR...) ? smiley

                        Notre dépendance au pétrole est proportionnelle à nos gaspillages. Dans ce domaines, les E-U ont la première place mondiale, surtout rapportée aux habitants, ce qui laisse une marge de « regression » considérable aux Chinois !


                        • El Nasl El Nasl 9 septembre 2010 14:56

                          « dépassement de devis extravagants (LHC, ITER et EPR...) »

                           les budgets de ces programmes *de recherches sont ridicules faces aux enjeux et comparés à d’autres programmes ou actions parfaitement inutiles ( missile anti missile , guerre en Irak ou Afghanistan > 2000 / 3000 milliards gaspillés en moins de 10 ans ! )

                          * quelques dizaines de milliards assumés par plusieurs nations et étalés sur plusieurs dizaines d’année


                        • Rudolph 9 septembre 2010 16:01

                          Exactement, LES COUTS DE CES PROGRAMMES DE RECHERCHES SONT MINIMES !!!!!

                          Vous êtes vraiment des hommes des cavernes avec votre énergie fossile que l’on brûle pour faire du feu comme des homo-erectus ! Putain mais vous pouvez pas comprendre que l’on dispose de ressources plus modernes ????????????????????????
                          C’est pour mon chien le nucléaire ? La fusion c’est L’INDISCUTABLE avenir, c’est la logique des chose après la fission, et après on passera à l’annihilation de la matière mais vu que vous êtes des sales malthusiens qui à son image prédit la fin du monde parce que l’on aura bientôt plus de forêt ... C’est la deuxième fois que je fais ce commentaire sur agoravox.

                          Ca me dégoûte les gens qui n’ont aucune notion de ce qu’est le progrès scientifique, qui ne prenne même pas acte de ce qui existe aujourd’hui et qui ne comprennent pas que nous n’en sommes qu’à des balbutiements mais putain allez danser autour de votre feu !!!!

                          On est en FRANCE, un pays de sciences. Allez vous faire voir chez les Papous pour être « durables »


                        • croacroa 9 septembre 2010 23:19

                          vous devriez consulter , vous etes le neo-capitaliste illuminé type !!


                        • croacroa 9 septembre 2010 23:20

                          ..et puis on passera a la soucoupe volante...


                        • Rudolph 10 septembre 2010 10:24

                          néo capitaliste ce n’est sûrement pas le cas.
                          mais je ne vais pas insister. Je trouve ça juse invraisemblable ces articles qui parlent de pétrole, disent qu’il n’y en a plus et osent parler de retour au charbon.
                          Le nucléaire n’est même pas cité. Je ne comprends pas


                        • goc goc 9 septembre 2010 11:23

                          L’homme a tout détruit sur cette planète, et donc il es parfaitement logique qu’il se détruise lui-même

                          et quand je parle de « l’homme » je devrais plutôt préciser « nous les occidentaux chrétiens » les seuls impérialistes dont la volonté hégémonique n’a consister qu’a exporter notre amour de l’argent, de l’obscurantisme et de la violence gratuite, avec pour seule devise « Aller partout et piller tout ce qu’on peut »

                          Mais demain, quand on aura tout détruit, et tué tout ce qui pourrait nous nuire, il nous restera quoi ??. Quand l’humanité sera réduite aux seuls riches, ils feront quoi ???

                          Déjà on aurait du comprendre avec la mondialisation, et surtout les délocalisations qui font qu’aujourd’hui non seulement il y a de moins en moins de travailleurs, mais par voie de conséquence de moins en moins d’acheteurs. Et quand il n’y aura plus de gens pour acheter ce qui est produit ailleurs, ils feront quoi les vautours de la finance mondiale ??.

                          si on ne comprend pas que la pénurie programmée du pétrole n’est, avec la pénurie tout aussi programmé des consommateurs, que le suite logique d’un fiasco humanitaire, alors c’est qu’il n’y a plus aucun espoir.


                          • zackgg zackgg 9 septembre 2010 13:56

                            Le jour ou on ne trouvera plus que des riches (la minorité) et des pauvres (la majorité), il est fort probable que des têtes tomberont.....


                          • Rudolph 9 septembre 2010 16:06

                            goc,

                            vous faites le jeu de ces financiers que je déteste moi-même en succombant aux peurs qu’ils distillent telles : bientôt la fin du monde !

                            je ne vais pas vous faire la leçon, vous savez très bien les mécanismes pour que ces derniers y trouvent leur compte dans un climat de peur et d’absence de progrès où rien ne bousculera l’ordre établi.

                            Ne soyons pas idiots utiles


                          • LE CHAT LE CHAT 9 septembre 2010 11:27

                            Bon , une bonne nouvelle pour les retraités , si en 2020 ils ont plus les moyens d’acheter du mazout , c’est pas grave , y’en aura plus !


                            • rocla (haddock) rocla (haddock) 9 septembre 2010 11:33

                              On a vécu des millions d’ années sans pétrole voitures et tél portable , où est le problème  ?


                              • ZEN ZEN 9 septembre 2010 11:40

                                Rocla
                                Le prix des vélos va s’envoler
                                Dépêchez-vous d’acheter ! smiley


                                • rocla (haddock) rocla (haddock) 9 septembre 2010 11:42

                                  j’ vais investir dans la pédale ... smiley


                                  • zototo 9 septembre 2010 11:48

                                    Plus de pétrole ?

                                    Si vous le dites.

                                    Mais non, ça ne sera pas le chaos, juste le logique retour à la normale :
                                    - on consomme les produits locaux et de saison et on arrête le delire du pot de yaourt qui a fait 2000Km entre la ferme d’a coté et le supermarché qui est à 100 m
                                    - on reinsdustrialise la france (ou les autre)

                                    Le manque de pétrole est le meilleurs moyen de revenir en arrière sur cette saloperie de mondialisation et de permettre a chaque pays de revenir vaguement autonome.


                                    • SamAgora95 SAMAGORA95 9 septembre 2010 14:53

                                      Sans le monde moderne 80% des Français n’auront qu’une patate comme fruit de saison et encore il faudra la partager avec toute la famille (sans énergie pétro-chimique pas de production de masse), vous avez déjà essayer de faire pousser quelque chose dans votre jardin ? 

                                      Si vous arrivez a produire 3 tomates dans l’année c’est très bien.

                                      Il faut aller vivre un peu dans un pays non industrialisé pour comprendre ce qu’est la nature :
                                      L’eau chaude ou froide qui tombe du robinet -> PAS NATURELLE
                                      Médicament, Vaccin etc.. -> PAS NATURELLE
                                      Four, Frigo, Micro-onde,machine a laver, ->PAS NATURELLE
                                      Aliment produit en grand quantité -> PAS NATURELLE
                                      etc.. etc..

                                      L’humanité à grandit (peut-être trop vite), Nous ne sommes plus quelque centaines de millier.
                                      Les solutions encore valables il y a quelques années ne le sont plus maintenant et encore moins demain.

                                      Je ne suis pas pour la mondialisation t-elle quelle nous est présenté aujourd’hui , mais il ne faut pas cracher dans la soupe du progrès.
                                       

                                    • zototo 9 septembre 2010 15:23

                                      « Sans le monde moderne 80% des Français n’auront qu’une patate comme fruit de saison et encore il faudra la partager avec toute la famille (sans énergie pétro-chimique pas de production de masse), vous avez déjà essayer de faire pousser quelque chose dans votre jardin ? »


                                      Et comment les gens ont mangé pendant quelques milliers d’années avant notre société malade ?

                                      On croirait un parisien qui parle agriculture : pommes, poires, pèches, tomate, cerise, framboise, melon etc
                                      C’est pas des truc qui pousse chez nous ?

                                      J’ai été nourris pendant mon enfance par les fruits et légumes du jardin, les oeufs de la voisine, du poulet de temps en temps, du cochon du voisin...

                                      Il faut arrêter de croire que notre modèle agricole est bon...
                                      Depuis la seconde guerre mondiale, le rendement du blé par exemple a augmenté d’une grosse dizaine de % en passant de l’agriculture quasi biologique des années 50 à l’agriculture « moderne ».
                                      On gagne 10%/15% de rendement mais avec du blé de qualité nutritive bien plus faible que les anciennes races de blé. 
                                      Résultat : ça n’a rien changé sauf qu’on détruit la faune et la flore ainsi que nous-même à coup de pesticide et autre joyeusetés modernes.


                                    • Ronald Thatcher vraimentrienafoutiste 9 septembre 2010 11:51

                                      pétrole, plus pétrole....

                                      on s’adaptera comme l’ont fait nos ancètres, et les plus forts survivrons, la purge Darwin !
                                      C’est sûr que le gros con en 4x4 qui prend l’avion toute les semaines va faire la gueule, mais la faune et la flore, elles s’en tapent du gros con...


                                      • cmoy patou 9 septembre 2010 11:54

                                        Il a des questions qui en appellent d’autres.


                                        Les questions en philosophie sont plus importantes que les réponses de sorte que chaque réponse devient elle meme un nouvelle question.

                                        • fonzibrain fonzibrain 9 septembre 2010 12:39

                                          quand j’ai su que que quasiment la moitié du pétrole saoudien a été puisé dans un seul champ (gawar), et que plus jamais on a trouvé un champ aussi grand, j’ai compris qu’il y avait un gros problème.


                                          quand on nous parle des nouvelles découverte, il y a tout juste de quoi fournir du pétrole pour la consomation mondiale de quelque mois et encore pour les plus grand d’entre eux.

                                          lisez le bouqin d’eric laurent, « la face caché du pétrole », c’est une mine d’or, 100 fois mieux que le doc télé


                                          • fonzibrain fonzibrain 9 septembre 2010 13:00

                                            bien sur que c’est bien, on va devoir inventer ou trouver quelque de chose de nouveau, le top serait d’abandonner la poroduction centralisé et ensuite acheminé pour passer à une production presonnalisé et autonome.


                                            quand je vois que les occidentaux veulent aller voler le soleil des pays africains du sahara en mettant des panneau solaires dans le desert pour l’amener en europe, je suis scié !!


                                            • Gérard Luçon Gerard Lucon 9 septembre 2010 13:06

                                              En 1960, rattachés au Club de Rome, des experts avaient conclu qu’il restait du pétrole pour 25 ans ...
                                              .... c’était il y a 50 ans , comme le temps passe vite


                                              • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 9 septembre 2010 14:10

                                                @Gérard

                                                Pouvez-vous préciser vos sources ? J’ai un doute sur La date ?


                                              • Gérard Luçon Gerard Lucon 9 septembre 2010 16:10

                                                je n’ai retrouve que le rapport de 1970 qui conclut a des reserves pour 30 ans
                                                http://www.manicore.com/documentation/club_rome.html
                                                la ref 1960 et 25 ans est basee sur des notes personnelles tirees si je me souviens bien des Sciences et Vie de l’epoque


                                              • labulle 9 septembre 2010 17:07

                                                SCIENCE et VIE !!! Quelle source !!!! C’est une fontaine, un lac, un océan !!!


                                              • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 9 septembre 2010 17:22

                                                Ça fait une erreur de 10 ans... pour l’instant ! C’est un peu différent, non ?


                                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 12 septembre 2010 09:07

                                                Vous avez le choix ...


                                              • wakatanka wakatanka 9 septembre 2010 13:15

                                                la rareté fixe le prix

                                                les annonces de rarefaction, voire de disparition permettent de faire monter les enchères.

                                                ...comme d’hab...


                                                • Traroth Traroth 9 septembre 2010 16:31

                                                  La rareté, ce ne sont pas quelques articles de presse qui la définissent. Ce sont les stocks, la production, la découverte de nouveaux gisements. Un article n’a qu’un effet très marginal, au pire, sur les cours.


                                                • jymb 9 septembre 2010 13:34

                                                  Rappelons que pour l’instant le prix du baril est à 80 % lié aux spéculations instantanées qu’a sa disponibilité réelle. Un baril est acheté et revendu x fois avant que le couillon de base le paie pour de vrai au prix de l’or ( et, en passant, les 200% de taxes)
                                                  Bref le prix du baril n’est presque pas un indicateur de rareté, d’ailleurs globalement l’OPEP décide du niveau de revenu qu’ell souhaite avoir et se débrouille pour que le prix du baril y corresponde.

                                                  Les cochons de payeurs que nous sommes engraissons déjà une montagne d’inutiles, de spéculateurs, d’intermédiaires, de budgets plus ou moins corrompus. Ce n’est pas à nous qu’il faut donner des leçons !

                                                  Et ne révons pas pour l’électrique, le jour venu la TIPP électrique nous écrasera tout autant. Dés que nous n’aurons plus le choix car d’autres en auront décidé ainsi


                                                  • Chaudevant Chaudevant 9 septembre 2010 13:49

                                                    Le pic de pétrole est imminent, voir peut être même passé.

                                                    Dès lors, la quantité disponible sera de moins en moins importante. Cela entrainera une succession de crise économique avec à chaque fois une nouvelle quantité de pauvres qui seront mis sur le carreau. Ceux qui resteront, continueront à profiter du pétrole dans des prix équivalent à ceux d’aujourd’hui, du moins jusqu’à un certain moment où ils seront toucher à leur tour.

                                                    C’est très cynique comme vision, mais je pense que c’est en larguant un wagon de pauvre à chaque baisse de production que ceux qui resteront pourront continuer à profiter du pétrole sans quasiment se rendre compte que nous sommes en pleine déplétion.


                                                    • Croa Croa 12 septembre 2010 21:56

                                                      Mouais,

                                                      Tant que tes « pauvres » accepteront d’être les dindons éternel de la farce.  smiley

                                                      Les sujets du capitalisme ne seront peut-être pas ceux de l’après capitalisme. D’autant que la société écolo à construire ne pourra être construite que par des citoyens (espèce aujourd’hui disparue.) 


                                                    • zackgg zackgg 9 septembre 2010 14:16

                                                      Quoi qu’il en soit, le pétrole finira par disparaitre que ce soit demain, dans 10 ans ou 50 ans. Le prédire clairement n’est pas chose facile car toutes les enquêtes à ce sujet ne sont pas objectives.
                                                      Annoncer une fin proche profite aux compagnies pétrolières. Mais cela permet aussi d’accélérer la recherche dans le domaine des énergies renouvelables et alternatives.
                                                      Il est même fort probable que des solutions pertinentes, fiables et efficaces existent déjà. Seulement on les garde à l’abri en attendant d’avoir puiser la dernière goutte de pétrole.
                                                      Si demain un constructeur mettait en vente une voiture fonctionnant uniquement à l’électricité avec une autonomie de 1000km et une recharge se faisant en quelques minutes pour le prix d’une berline diesel, cela créerait un désastre économique.

                                                      Les solutions existent mais elles seront mises en application progressivement au fur et à mesure que les revenus pétroliers diminueront.


                                                      • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 9 septembre 2010 14:31

                                                        En l’état de la technique, avec 6.8 milliards d’habitants à nourrir, êtes-vous sûr que nous disposions, grâce à la technique, de beaucoup de solutions de remplacement ? Si oui, lesquelles dans un cadre où la déplétion est généralisée ?


                                                      • zackgg zackgg 9 septembre 2010 15:15

                                                        Aujourd’hui on ne nourrit pas 6.8 milliards d’habitants et demain on ne le fera pas non plus.


                                                      • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 9 septembre 2010 17:28

                                                        Aujourd’hui, il y aurait 6.8 milliards d’habitants, même si la sous-nutrition touche 1 milliard d’habitants. D’ailleurs, cette sous-nutrition ne serait-elle pas liée à l’augmentation du prix des denrées... entre autres très largement indexées sur les prix du pétrole même si la spéculation et les stocks peuvent agir en retard ou en avance ?


                                                      • aberlainnard 9 septembre 2010 14:17

                                                        Pour kronfi

                                                         Vous écrivez :

                                                        "Rien de bien nouveau sous le soleil......chaque jour des énormes gisements sont découverts....mais le pic Oil est imminent.... il devait déjà être dépasse dans les années 90."

                                                         Cette phrase témoigne de la méconnaissance que vous avez du problème.

                                                         « …des énormes gisements sont découverts. »

                                                        NON ! C’est faux ! Ils ne sont pas énormes. Les meilleures estimations des plus gros gisements récemment découverts sont ridiculement faibles en regard des découvertes passées et de la consommation mondiale.

                                                         "…le pic Oil est imminent.... il devait déjà être depasse dans les années 90."

                                                        OUI ! C’est vrai pour de nombreux gisements pris un à un. Pour l’ensemble des gisements le pic de production n’est plus très loin, s’il n’est pas déjà atteint.

                                                         Par contre, le Pic des découvertes du pétrole conventionnel a depuis longtemps été dépassé.

                                                        Voir :   http://fr.wikipedia.org/wiki/Pic_p%C3%A9trolier

                                                         "Les découvertes de gisements pétroliers conventionnels ont atteint un pic dans les années 1960 : depuis cette date le volume de pétrole découvert chaque année est, en moyenne lissée, décroissant. Il est passé en dessous de celui de la production annuelle au début des années 1980. Ces dernières années on ne découvre plus qu’un baril de pétrole conventionnel pour 3 consommés."

                                                        Ajoutez à cela que les pays producteurs de l’OPEP ont très largement surestimé leurs réserves (contrairement à ce qui se dit) pour des raisons purement politiques ! 

                                                        Voir entre autres les enquêtes et études de Éric Laurent, Jean Lahérrere et le site ASPO.


                                                        • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 9 septembre 2010 14:29

                                                          En 1980, ni l’Inde, ni la Russie, ni la Chine, ni le Brésil ne connaissaient le développement économique d’aujourd’hui qui s’appuie très largement sur le... pétrole !


                                                        • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 9 septembre 2010 14:56

                                                          Le problème, c’est votre réponse et la passivité que nous avons face à un raz de marée qui s’annonce : « on trouvera autre chose ». Oui, mais cette fois, l’équation à résoudre est sous des contraintes extrêmeemnt forte !


                                                        • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 9 septembre 2010 14:58

                                                          @kronfi

                                                          Quand vous dites ça, vous n’avez pas dit grand chose. Vous n’avez pas proposé. Juste jeter l’anathème ? Je propose donc qu’on brûle les écolos.

                                                          Ce n’est pas la température à laquelle nous devons nous attaquer. Il faut d’urgence changer de thermomètre !


                                                        • El Nasl El Nasl 9 septembre 2010 15:15

                                                          "Vouloir imposer dans le monde, pour je ne sait quelle raison dogmatique, le Tout sauf le petrole ou le gaz, est un non sens économique, et un non sens social......"

                                                           il n’est pas question d’imposer le Tout sauf le pétrole (d’ailleurs dans 100 voire 200 ans il y aura toujours du pétrole disponible courbe en cloche qui tend vers zero à l’infini ) .
                                                           le problème étant la trop grosse dépendance de la plupart de nos sociétés aux énergies fossiles , dans un monde surpeuplé .
                                                           Le but est juste de trouver des solutions pour devenir moins dépendants , mais pour engager le mouvement il faut déjà en avoir conscience , donc il faut communiquer . Ne pas sous estimer la tache , nous sommes en plein pic , la marche de progression pour remplacer une part (et non pas tout ) devrait être de 4.5 % par an ( voir bas de page effort à fournir ) ,chiffre impossible à tenir dans tous les spectres d’énergies et les mvts sociaux peuvent être d’une brutalité sans nom ( voir émeute de la faim ) .
                                                           Mais bon , si vous vivez à la campagne , avec un jardin plus que confortable , des 12.7 à chaque coin , des mines aux abords de votre propriété , je comprends que vous ne soyez pas trop inquieté ;)


                                                        • El Nasl El Nasl 9 septembre 2010 16:15

                                                          Kronfi : «  mais qq malades qui veulent IMPOSER leurs points de vue......... »

                                                           Les seuls qui vous imposeront quelques choses seront les politiques ,élus , leurs décisions prendront en compte tout en tas de paramètres ,aidés par des tas de conseillers , lobbyistes , ou
                                                            scientifique ,qui ne sont pas plus écolos -bobos que la moyenne . 
                                                           En attendant en discuter ne vous oblige à rien ,pas même à adopter leur point de vue  ;) 


                                                        • or1618 9 septembre 2010 16:25

                                                          Avez-vous pensé au Thorium ? :
                                                          http://fr.wikipedia.org/wiki/Thorium


                                                          • Martin D 9 septembre 2010 16:34

                                                            la dictature mondiale est en marche, que le pétrole soit là ou pas.


                                                            • Croa Croa 12 septembre 2010 22:35

                                                              Il y a déjà belle lurette que nous la subissons !


                                                            • donfredo donfredo 9 septembre 2010 16:35


                                                              Et la La théorie du pétrole abiotique ?
                                                              « elle s’oppose à l’hypothèse communément admise de la formation par transformation progressive de détritus biologiques. »
                                                              « La théorie abiogénique postule que le pétrole est formé à partir de dépôts profonds de carbone, datant peut-être de la formation de la Terre. »

                                                              http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_du_p%C3%A9trole_abiotique


                                                              • croacroa 9 septembre 2010 23:26

                                                                il y a la « theorie » des soucoupes volantes , aussi...


                                                              • kisssky kisssky 9 septembre 2010 16:44

                                                                il faut savoir que pendant la seconde guerre mondiale , l’Allemagne produisait plus de 50% de pétrole synthétique pour la consommation de son armée ! donc quand il n’y aura plus de pétrole naturel , on nous vendra du synthétique (cf : reportage " la face cachée du pétrole) ; à savoir bien entendu que pour produire du synthétique nous devons continuer à acheter aux mêmes escrocs planétaires, qui nous le vendront au même prix voir plus cher (rockfeller , rotchild et compagnie....)


                                                                • Croa Croa 12 septembre 2010 22:31

                                                                  Pour faire du carburant synthétique il faut une matière de base, minérale ou végétale. C’est évidemment beaucoup plus cher car les autres bases ne sont pas aussi abondantes que ne l’était le pétrole.

                                                                  Ceci dit, il y en aura assez pour les vraiment riches et pour les armées des pays riches.


                                                                • Katinka 12 septembre 2010 22:41

                                                                  Croa

                                                                  Fatigant les écolos parfois et regardons les solutions :

                                                                   VOITURE MAGNETIQUE ROUTE A AIMANT  
                                                                   ::. La voiture magnétique - FrancoisCharron.com . :: 
                                                                  *** Moteurs magnétiques ***

                                                                  Il serait temps d’aller sur la lune chercher de l’hydrogène avant de s’enfoncer avec les écolos de malheur !


                                                                • labulle 9 septembre 2010 17:24

                                                                  Rien ne se perd, rien ne se gagne, tout se transforme.

                                                                  Brûler une matière dont le volume est fini pour le transformer en énergie est un non sens. Surtout en considérant ce que l’on peut tirer du pétrole. La presque totalité des matériaux créés sont toujours disponible. Nos décharges seront des mines d’or pour nos descendants, sauf si nous continuons à brûler nos déchets ou les laisser se désagréger.

                                                                  La matière de remplacement doit être une matière qui se créé au rythme de notre consommation, ou dit à l’envers, nous devont consommer une matière qui se renouvelle au rythme de notre besoin.


                                                                  • labulle 9 septembre 2010 17:29

                                                                    Tant mieux s’il n’y a plus de pétrole, nous poluerons moins. il faut savoir que le pétrole s’est imposé parce qu’il se distribuait le plus facilement et qu’il a été imposé par un truand. au début du XXéme siècle exiqtait déjà le moteur électrique, la vapeur(qui n’a pas dit son dernier mot), l’alcool.
                                                                    dans le brevet de Rudolph Diesel apparaît comme carburant tout type d’huile, dont l’huile végétale. Pauvre Rudolph, il est passé par dessus bord, dans la Manche.


                                                                    • François51 François51 9 septembre 2010 18:36

                                                                      je viens de lire un livre « l’humanité disparaitra bon débarras ! » d’Yves Paccalet.
                                                                      dans le mur, on y est déjà je pense. et cet essai date de 2006. la situation ne c’est pas arranger depuis. (édition Arthaud).


                                                                      • tchoo 9 septembre 2010 19:56

                                                                        En fait, personne n’en sait strictement rien.
                                                                        Tous les pays producteurs ont menti sur l’ampleur de leur réserve.
                                                                        Toute prospective en la matière relève de l’astrologie
                                                                        Ce qui est sur c’est on va en manquer à un moment ou a un autre
                                                                        Le pic est déjà passé pour certains....................


                                                                        • Marc Bruxman 9 septembre 2010 20:03

                                                                          L’atteinte du peak ne changera rien si ce n’est qu’il va provoquer une hausse soutenue des prix du pétrole. En conséquence, il va y avoir de l’investissement pour limiter la consommation (regardez les progrès sur les voitures entre 2000 et 2010), les énergies alternatives et le nucléaire.

                                                                          Au final ? Il y a de grandes chances que cela ne soit pas le désastre annonçé pour les pays consommateurs. Par contre les pays producteurs vont y gagner momentanément et vont pleurer très vite.


                                                                          • Croa Croa 12 septembre 2010 22:17

                                                                            Quel progrès ???

                                                                            En 1950 une dyna consommait moins de 5 l d’essence aux 100 km.

                                                                            Mon AX de 1990 consomme moins de quatre litres de gazole au 100 km.

                                                                            Aujourd’hui j’ai été doublé par une Prius. Un gros truc... Menée comme elle l’était son propriétaire devait brûler bien plus de carburant que moi ! Il est vrai que celui-ci doit avoir les moyens vue que forcément il doit souvent se prendre des prunes !  smiley


                                                                          • Gary Gaignon Gary Gaignon 9 septembre 2010 20:11

                                                                            Les pauvres gens vivent déjà dans une économie de rationnement. Rien de nouveau sous le soleil pour eux !


                                                                            • friedrich 9 septembre 2010 22:13

                                                                              meuh nan, 4 milliards de morts c’ est pas la fin de l’ espèce. Par contre une putain de pression sélective à la darwin, ça c’ est clair... Attachez-vos ceintures, ça se passera dans 5, 10 ou 15 ans mais ça va secouer. Le peu de pétrole qui reste, c’ est les States qui se l’ accapare (11/9, irak, afghanistan, bientôt iran, venezuela, etc.), mais c’ est pas sur que ca leur donnera suffisamment de temps pour passer la transition. Les Russes eux sont pépères, il en n’ ont à foison, et nucléaires comme ils sont, ils ne se feront jamais attaquer... En jouir comme un russe, pour une fois... 


                                                                            • friedrich 9 septembre 2010 21:52
                                                                              Actias, l’ auteur l’ a très bien compris, il est pas con. Il parle d’ un gaspillage énorme et inutile, fait par ces gens de 70/80 kg qui font rouler des véhicules de 2 ou 3 tonnes pour se déplacer, et qui ont gâché ainsi une immense partie du pétrole de la révolution verte, et il continueront à le faire allègrement, pour le plaisir et jusqu’ à ce qu’ il n’ y ait plus une seule goutte de pétrole abordable. 

                                                                              Après on est bien d’ accord, plus de voiture, plus de viande, et puis plus de pain, et 90% crève.

                                                                              La planète et les autres espèces ne s’ en porteront pas plus mal d’ ailleurs.

                                                                            • agoratoc 10 septembre 2010 00:35

                                                                              @ l auteur : n a t on pas parlé des nouveaux et considerables gisements inexploités sous la banquise (qui fond) ?


                                                                              • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 10 septembre 2010 07:28

                                                                                @Actias

                                                                                Si nous devons réorienter l’agriculture, à 6.8 milliards d’habitants, il est évident que nous devrons réfléchir à la concurrence des animaux sur le plan de l’alimentation. Totalement d’accord avec vous !

                                                                                @Gary

                                                                                Le nombre des rationnés, comme le décrit si bien la Bundeswehr, risque de s’étendre assez rapidement.

                                                                                @agoratoc

                                                                                Sont-elles en capacité de remplacer les champs pétroliers du monde arabe ? Ca me rappelle Aguirre et la colère des Dieux. ;+)


                                                                                • avocatdudiable avocatdudiable 11 septembre 2010 10:25

                                                                                  Faut arrêter de croire les discours de fin du monde déversé par ceux-là même qui cherchent à créer la rareté !

                                                                                  J’ai connu l’époque où le pétrole était tellement abondant que l’on avait converti des tours de raffinage pétrolier en ... tours de fabrique de protéines à partir du pétrole sachant que juste avant il y avait eu un soit-disant choc pétrolier !

                                                                                  Quand le pétrole était en dessous de 25$ le baril c’est le secrétaire d’état américain qui a demandé aux arabes d’inflationner le prix. Et après comme d’habitude il faut justifier cette inflation par des pseudos arguments de rareté !

                                                                                  Car il faut savoir qu’il existe du pétrole bitumeux sous les sous-sols américains qui sont exploitables à partir de 35$ le baril que les Etats-Unis ont gelé depuis plus de 50 ans car il ne faut surtout pas inonder le marché de pétrole pas cher.

                                                                                  Par ailleurs la clique du Club de Rome affilié aux organisations de Rockefeller, le magnat du Pétrole, a même écrit qu’il fallait un pétrole cher (jusqu’au couche de bébés culottes !) afin de maintenir la dépendance de la population et empêcher d’atteindre le taux de renouvellement de la natalité.

                                                                                  Enfin actuellement s’est déclenché la spéculation sur l’Uranium donc le Nucléaire et non le Pétrole va devenir la prochaine coqueluche avec l’arrivée du marché soit-disant « green » des voitures électriques etc. Bien entendu avant le crash final du Pétrole Wall Street créera certainement une dernière grosse bulle pour larguer tout ce pétrole sur la tête de ceux qui achèteront en prévision de cette pénurie qui sera fictive en définitive.

                                                                                  Je prédis aussi une crise après 2015 mais cela sera dû à l’excès de crédit du « pseudo-sauvetage » que l’on a eu, encore une comédie mais c’est un autre sujet :)


                                                                                  • eresse eresse 12 septembre 2010 00:42

                                                                                    Bonsoir,

                                                                                    baisse de la production ou pas, il en restera toujours pour la mondialisation.
                                                                                    Si tu peux plus te deplacer pour les courses, on te les livrera, mais du petrole il y en aura pour l’ESSENTIEL : La fabrication de merde a bas prix ou de bouffe industrialisée et l’acheminement vers ton temple de la consommation ou directement dans ton assiette.
                                                                                    Tu crois qu’ils vont arreter la partie avec une main gagnante. Tu pourras plus te deplacer pour vivre par toi même, mais tu devras supporter leur systeme sans echapatoire..


                                                                                    • jacques lemiere 12 septembre 2010 02:30

                                                                                      oups.. on ne sait pas...

                                                                                      Pour les optimistes l y a une solution à la problématique posée pour les pessimistes aussi bien sur mais elle passe par le chaos des morts etc....
                                                                                      Mais on doit faire la remarque que dans un monde où l’énergie est abondante et la production agricole globalement sans doute suffisante pour nourrir la planète ..pan 1 milliard de malnutris....ce qui augure mal....
                                                                                      le seul sujet sur lequel on puisse discuter est les réserves de pétrole ( de chabon de gaz)connues...à part cela...c’est du flan...
                                                                                      sur les previsions.....on peut en faire.. mais on peut aussi faire des prévisions sur l’exactitude des previsions.....c’est de la pure fiction....
                                                                                      une chose est certaine notre monde repose sur le petrole et l’energie abondante... hem 1900 65% de la population française est « agricole » maintenant c’est plutot 1%.. hem.....


                                                                                      • Lord WTF ! BABA SHILOM : ZE LOST PROPHET 12 septembre 2010 02:43


                                                                                        BABA SHILOM a dit :


                                                                                        L’avenir n’est pas pour demain, rien ne sert de se lever tôt…

                                                                                         

                                                                                        Hmmmm…une bonne taffe là…



                                                                                          • oncle archibald 12 septembre 2010 16:30

                                                                                            La fin du monde était annoncée pour l’an mille non ? .... Ras le bol des prophètes de malheur, les hommes sont intelligents et savent s’adapter .. Nos ancetres l’ont fait, nous le ferons aussi .. Avis aux écolos intégristes en goguette sur AV, mes propos ne constituent en rien une incitation à surconsommer ... J’ai horreur de tout ce qui est inutile et que l’on nous impose de consommer à grands renforts de publicité ... mais j’aime la liberté, y compris celle de penser !


                                                                                            • Martin D 13 septembre 2010 10:52

                                                                                              je trouve que notre monde actuel envoit bcp trop de peur ! est-ce normal ? ou est-ce voulu ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès