• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le PS invente le CDI à durée déterminée

Le PS invente le CDI à durée déterminée

Dans un entretien à l’Obs, le 22 octobre dernier, le premier ministre Manuel Valls prétendait vouloir « agir » sur les « inégalités importantes » entre les salariés « très protégés » en CDI et les salariés précaires en CDD et en intérim, évoquant un « contrat de travail unique ». pour vaincre « la peur de l’embauche ».
Parmi ses demandes répétées d'assouplissement du contrat de travail, le patronat souhaitait, en effet, la mise en place du "contrat de projet". Ce nouveau contrat – "qui prendrait fin automatiquement une fois le projet réalisé" - viendrait remplacer le CDI pour mettre un terme à "la peur de l'embauche" des patrons.
Et la peur du chômage ? Ça n’existe pas ?

Le CDI est bien dans le collimateur des libéraux de droite comme de gauche et du patronat. Jugé « hyperprotecteur » pour les salariés et comme un frein aux licenciements et donc aux embauches par les patrons. C’est bien l’idée qu’essaient de nous vendre le Medef et, avec lui, l’aile droitisée du Parti socialiste.
Ainsi de Gérard Collomb, par exemple, député maire PS de Lyon, qui s’est lâché dans un entretien à l’Usine nouvelle. Il réclame « plus de flexibilité au début du contrat », avec « une période d’essai de deux ou trois ans, par exemple, pour que l’entrepreneur évalue le salarié et l’évolution de l’activité ». Mais parle encore un peu de « flexisécurité », en imaginant que « la sécurité augmenterait au fil du temps, avec des périodes de préavis rallongées (en cas de rupture du contrat ), et des indemnités plus conséquentes ». Quant au CDD, l’élu lyonnais l’aime au point de vouloir en faire profiter plus longtemps les salariés : « Ce serait bien d’avoir une période plus ample. »
Précaire plus longtemps, mais pas chômeur … Pas mal pour la courbe qu’on rêve d’infléchir !

Comment ne pas y voir une promesse de resucée du contrat nouvelles embauches (CNE) ? Ce CNE à destination des entreprises de vingt salariés au plus (PME et TPE), on s’en souvient : une période d’essai de deux ans pour le salarié, et pour le patron la possibilité de rompre le contrat sans motif.
Mis en place sur ordonnance par le gouvernement Villepin en 2005, il fut abrogé en juin 2008 après avoir été jugé contraire au droit international par l’Organisation internationale du travail (OIT) en 2007, tandis que de multiples jugements prud’homaux en ordonnaient la requalification en CDI avec indemnisation en faveur des salariés.
Le CNE, un an après sa mise en place, « n’a pas généré de nouveaux emplois », constatait François Hollande, en 2006. Il disait juste. Le PS de l’époque avait d’ailleurs combattu ce dispositif accolé au fumant CPE (contrat première embauche) durant des semaines aux côtés de milliers de jeunes et de salariés dans les rues à l’hiver 2005. Dix ans après, la même soupe refroidie est pourtant remise sur le feu par ce même PS.

« La rupture du contrat avant la réalisation du projet serait un licenciement pour motif personnel qui n’impliquerait "pas la mise en œuvre de l’ensemble des obligations légales et conventionnelles qui auraient résulté d’un licenciement pour motif économique" » propose ainsi le Medef.
Pour le Medef, il s’agit donc de créer pour l’ensemble des secteurs d’activité un nouveau contrat de travail qui prend fin une fois le projet réalisé sur le modèle du contrat de chantier existant dans le BTP.
Dans sa philosophie, ce contrat de travail « flexible » rappelle le « contrat de mission » proposé il y a onze ans par la fédération Syntec, qui avait suscité une forte mobilisation des syndicats et des informaticiens. A l’époque déjà, ils craignaient une plus grande précarisation des salariés des sociétés de services. Faire coïncider le contrat de travail avec le contrat commercial rendant caduque le système de l'intercontrat, cette période entre deux missions où l’ingénieur reste sous contrat avec sa SSII.
L’idée avait ensuite continué son chemin prenant différents noms selon les cercles patronaux : le contrat de projet (janvier 2004, rapport de Virville) ; le CDI de performance (mai 2004, Croissance Plus) ; le contrat de travail unique (octobre 2004, rapport Camdessus) ; le contrat export (octobre 2004, Nicolas Sarkozy) ; le CDI « nouvelle embauche » (juin 2005, Dominique de Villepin) ; ou, plus récemment, le CDI pour tous (novembre 2011, Institut Montaigne).

Le contrat de projet qui n’est en fait qu’une “généralisation du CDI de mission” , c’est une provocation dans les termes, puisque c’est la généralisation du “contrat de mission”, aujourd’hui réservé à certains cadres et à certaines missions assez hautement qualifiées. C’est au contraire, précisément, la remise en cause frontale du CDI, puisque des salariés, y compris non cadres, pourraient être embauchés pour une mission déterminée. Ce qui est pervers : non seulement on remet en cause le CDI, mais on veut remettre en cause aussi le CDD, et en particulier la prime de précarité de 10 %, elle-même jugée insupportable

Contrat de projet : Quelle est l'entreprise qui n'a pas un projet ?", ironise Jospeh Thouvenel, vice-président de la CFTC.
CDD de mission, contrat de mission ou contrat de projet, l'idée de cette recette n'est pas nouvelle et le patronat a déjà tenté de la servir à plusieurs reprisés ces dernières années, provocant à chaque fois la même indignation syndicale. Elle provient en fait du rapport de Michel de Virville, secrétaire général du groupe Renault, remis au gouvernement en janvier 2004.
Dès septembre 2007, dans une "note de problématique" adressée aux syndicats, le Medef reprenait ce projet en partant du postulat que la majorité des embauches se fait en contrats courts : le nouveau dispositif devait ainsi "répondre aux besoins des entreprises et limiter le sentiment de précarité des salariés."
Il en veut pour preuve le modèle irlandais, le fameux "Tigre celtique" longtemps montré en exemple de réussite grâce à une très grande flexibilité des salariés : Aujourd'hui, l'Irlande se trouve en faillite. C'est la voie sur laquelle veut nous emmener le Medef !"
La volonté de tuer définitivement le cadre protecteur du CDI pour le remplacer par un contrat précarisant les salariés avec une période dite « d’essai prolongée de deux à trois ans » couve au patronat depuis des lustres, mais aussi chez les sociaux-libéraux.
En fait, ce contrat signe la fin du CDI pour le transformer en missions.
Et puis : "Quelle banque va prêter à une personne avec ce type de contrat ?"

Un contrat de travail unique pour simplifier ? Bien sûr qu’il le faut ! Il est d’ailleurs prôné par les partis politiques de réelle gauche, et par les syndicats dignes de ce nom.
Mais ce contrat doit être un CDI, et en aucun cas un amalgame, tel que ce contrat de projet, qui nous est présenté comme mettant fin au CDD, mais qui mettra surtout fin au CDI …
Salariés : attention, arnaque !

Sources :

L'article chez lui : Le PS invente le CDI à durée déterminée


Moyenne des avis sur cet article :  4.91/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 avril 2015 09:46

    C’est normal qu’on en arrive là. C’est prévu dans « les mesures structurelles » imposées par la Commission européenne. « Les Grandes Orientations de Politique économiques », les GOPé, publiées en juin 2014, c’est la feuille de route européenne de Matignon.


    C’est l’ UPR qui a publié ce document en juin 2014.
    C’est pourtant un document officiel publié par Bruxelles pour les 28 pays.
    Avec tous les Députés européens élus de tous bords, il est curieux que personne ne publie ces documents, en dehors de l’ UPR ??

    A moins que tous aient intérêt à faire croire qu’il s’agit de décisions de ce gouvernement pour protéger l’ Union européenne ??

    • plancherDesVaches 11 avril 2015 20:29

      Fifi Brind_acier.
      Vous oubliez donc que c’est balladur qui a fait voter les lois de l’AGCS (Accord Général sur le Commerce et les Services) en décembre 1994...
      Lois qui stipulent que tous les services de l’ « état » doivent être privatisées, MAIS aussi, contient les clauses incitant à réviser toutes les lois concernant le Droit du Travail.

      Ceci dit, en passant, l’upr étant bien à droite, MERCI de ne pas me considérer comme allié car, au pouvoir, vous feriez PIRE.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 avril 2015 07:41

      @plancherDesVaches
      « L’UPR étant bien à droite »...
      Vous avez lu le programme de l’ UPR, au moins, avant de dire vos sottises ?
      Sûrement que non, lire et s’informer, c’est trop fatiguant.

      C’est une copie du programme du Conseil National de la Résistance.
      Aucun Parti de la « Gauche radicalement européiste » n’a un tel programme !


      Le Traité de Maastritch date de 1992. Depuis le Traité de Rome, signé par Guy Mollet, tous les Traités européens reprennent les précédents en les aggravant. cela fonctionne comme des poupées russes, le dernier, le TFUE, contient tous les précédents.

      Voici les articles des Traités européens les plus toxiques :
      « Buvons à la santé de l’ Europe »

      « Comment l’ Europe vous escroque »
      ------------------------------------------------------
      L’article de Lordon sur l’internationalisme imaginaire, devrait vous aller comme un gant !
      « Une étrange contrée, la France, où pour une large part de la Gauche se disant radicale, vouloir sortir de l’euro, c’est être fasciste en puissance, défendre la souveraineté nationale, un fourrier du FN. »

      « La pensée internationaliste est une posture avantageuse, avec un minimum d’effort intellectuel, c’est de l’ illettrisme - ils ne savent pas lire ».

      Des incultes, mais donneurs de leçons quand même !


    • smilodon smilodon 12 avril 2015 16:16

      @Fifi Brind_acier : juste un chiffre, et de manière franche et honnête : De combien disposez-vous par mois ???...... 1000, 2000 ou plus ???..... Franchement !...Si vous osez !..... Pour pensez comme vous pensez, faut de la tune !... D’au moins 3000 vous disposez, mensuellement !.. J’ai tort ou pas ??.... Adishatz.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 avril 2015 19:06

      @smilodon
      L’UPR n’a aucun financement public, tout le monde est bénévole, l’ UPR s’autofinance.
      Elle n’a pas non plus d’emprunts russes.
      C’est une question que vous auriez posée aux résistants dans les maquis ?
      Vous ne mesurez même pas la sottise de votre question.


    • Garance 11 avril 2015 10:39

      C’est une constante avec les socialistes : exaucer les désirs du Patronat


      Avec feu le Mitteux ce fut à voir : avec le Bouffi c’est à voir

      Les patrons : « On a plus d’sous : faut nous en donner pour qu’on relance » 

      Les socialos « Mais certainement ; combien il vous faut ? » 

      Ou Sarko donnait par millions d’euros : le Bouffi donne par milliards d’euros( Changement oblige )

      Pour les zacquis : Sarko y touchait pas trop par peur des manifs

      Aujourd’hui plus de problème : y a plus de manifs....ou presque plus ...juste histoire de pas trop se rouiller pour être en forme quand la droite va revenir

      Là ou çà se voit le plus c’est à l’EN : pas une grêve depuis que ceux qu’ils ont fait élire sont au pouvoir

      Comme ils ne manifestent plus : ils s’emmerdent et c’est les mômes qui trinquent ( voir les dernières affaires)

      Les socialos ? : des chancres pour la France

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 avril 2015 07:48

        @Garance
        Il me semble que le FN ne défend pas spécialement le droit du travail, ni les chômeurs....
        Le FN « social » c’est encore une légende urbaine...


        Marion Maréchal Le Pen, ci devant Députée du Vaucluse a présenté
         4 amendements CONTRE une loi sur les licenciements boursiers.

      • Robert GIL Robert GIL 11 avril 2015 16:16

        Aucune surprise, pour vous rafraichir la mémoire, je vous propose une vidéo qui fait une excellente analyse de l’ histoire du PS truffée de mensonges et de tromperies ;

        Regardez : LA DEUXIEME DROITE


        • Armelle Armelle 11 avril 2015 20:00

          @Robert GIL Bonjour



          Excellent ce lien, j’adore !!!  Merci Robert


        • plancherDesVaches 11 avril 2015 20:32

          @Armelle
          Excellent.

          Pour un peu, on en oublierait les 12 affaires de Justice de sarko, sans compter les casiers lourdement chargés de ses lieutenants.

          Berlu n’aurait pas mieux fait.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 avril 2015 09:19

          @plancherDesVaches
          Bof, quand on compare les méfaits du FN, de l’ UMP et du PS, on se demande qui remporte le yoyo en bois du Japon ?? Les Français en ont ras le bol de ces trois là !
          Vivement que de nouveaux Partis politiques les remplacent !


        • Samson Samson 11 avril 2015 16:50

          « Le PS invente le CDI à durée déterminée »

          Dans la parfaite continuité de la politique économique de la feu « République des copains », il est bien normal de confier au $ociali$me 2.0 de « Manu le fourbe » les tâches négligées en leur temps par l’« agité du bocal » pour risque de trop grande impopularité !

          A juger de ce que Président, premier ministre et membres du gouvernement entendent par les termes « développement », « croissance », « progrès », ou encore « gauche », « $ociali$me » ou « liberté », le concept de « flexisécurité » doit particulièrement plaire à ces « afficionados » assidus des trésors lexicaux de la novlangue. smiley


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 avril 2015 20:25

            @Samson
            Les autres pays appliquent les mêmes choses, qu’ils soient de droite ou de gauche.
             Cf en Italie où Mattéo Renzi met en place les mêmes réformes du travail.


            Comme l’euro ne peut pas être dévalué, on procède « à une dévaluation interne » des salaires.
            Au nom de la sacro-sainte « compétitivité ». Ce qu’ils ne disent pas, c’est que si tous les pays européens font pareil, les effets s’annulent.

          • plancherDesVaches 12 avril 2015 00:02

            Fifi Brind_acier
            Encore votre propagande...
            Aux US, le salaire courant est de 8,51 USD. Tout comme en Allemagne. A la différence qu’en Allemagne, existe une couverture sociale qui n’existe pas aux US.

            CECI car les pays à bas coût salarial utilisent des enfants ou des personnes immigrées qui n’ont que le droit de la fermer.
            Votre pauvre niveau intellectuel ne vous permet pas de saisir que la mondialisation fait des ravages car VOUS voulez profiter de cette mondialisation.
            Les pseudo-écolos font de même : profiter du malheur des autres.
            Vieux comme le monde, ça...


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 avril 2015 07:54

            @plancherDesVaches
            Vous savez lire ? Alors lisez ces documents :
            - Feuille de route du FMI pour la France, elle contient « la réforme du travail ».


            - Feuille de route de la Commission européenne pour la France pour 2014/2015. Elle contient ’« la réforme du travail ».

            La mondialisation, c’est la mise en concurrence de chaque salarié contre tous les autres salariés du monde. Ce sont les Traités européens qui nous ont fait entrer dans la mondialisation.
            « D’où vient la mondialisation ? »

          • titi 12 avril 2015 21:12

            @Fifi Brind_acier

            « Comme l’euro ne peut pas être dévalué, on procède « à une dévaluation interne » des salaires.

             »

            L’euro a bien été dévalué. Il a perdu 10% de sa valeur en 6 mois.
            Et ?
            Rien.
            Tout simplement parce que votre leitmotiv sur l’euro fort source de tous nos maux c’est de la foutaise.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 avril 2015 06:28

            @titi
            Ce n’est pas l’euro qui a été dévalué, c’est le dollar qui est remonté.
            Avec la fin du QE de la FED, le dollar se fait plus rare, et comme il sert aux transactions internationales, il est indispensable pour encore un certain temps.


            L’euro fort a expliqué les différences des niveaux de chômage entre les pays de la zone euro et les pays européens sans l’euro. A moins que vous ne sachiez pas lire un graphique ?

            Mais la monnaie n’est pas la seule variable de l’échec européen.
            Quand on impose la précarité, les populations ne font plus de projets, n’investissent plus.
            Les rentrées fiscales s’amenuisent et on entre dans un cycle déflationniste.
            Vous trouvez sans doute cela formidable ?

          • titi 13 avril 2015 21:17

            @Fifi Brind_acier

            Le $ a remonté, le franc suisse à remonté,... en fait toutes les autres monnaies ont remonté.

            Ce qui veut dire que l’euro a bel et bien perdu de sa valeur, comparativement aux monnaies des pays « concurrents ».

            Et ? Rien.


          • leypanou 11 avril 2015 16:55

            L’auteur aurait pu mentionner que le contrat de mission est exactement ce que propose l’UMP pour remplacer le CDI.

            Conclusion : tous les salariés du privé pourront être embauchés en contrat de mission si l’UMP revient au pouvoir.(déjà qu’avec l’ANI du PS, leur patron peut baisser leur rémunération ou augmenter les heures de travail sous prétexte de difficultés). Qu’ils le sachent. Mais mon petit doigt me dit qu’il y aura toujours des salariés du privé qui votent UMP (ou PS pareil).

            Maintenant, que ceux qui votent UMP ou PS (au moins) aillent chercher un logement ou demander un prêt avec un contrat de mission !!! (les énarques ou autres hauts fonctionnaires n’ont pas ce genre de souci car non seulement ils ont un bon salaire mais en plus la garantie de l’emploi).


            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 11 avril 2015 17:25

              Le vrai CDI est depuis déjà longtemps réservé aux milliardaires et aux responsables des multinationales qui localisent ou délocalisent où ils veulent quand ils veulent !

              Quand le travail, la notion du travail et la valeur du travail n’existent plus, on ne peut parler de « travailleurs », c’est du passé tout cela !

              Le monde d’aujourd’hui roule pour les seuls milliardaires apatrides, hors la loi et plus libres que le vent devant les régimes et les États minables ! Le populaces jacassant pour rien et n’arrivent pas à imaginer leur libération, elles acceptent même des scrutins à 30 pour cent de participants : La loi du leurre démocratique !


              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 11 avril 2015 17:27

                @Mohammed MADJOUR

                Un peuple qui ne s’indigne pas est un peuple mort !

                https://www.facebook.com/groups/548198298553431/?ref=bookmarks


              • plancherDesVaches 12 avril 2015 00:04

                Non, Mohammed.
                Un peuple qui s’indigne ne se révolutionne pas : il discute.


              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 12 avril 2015 18:19

                @plancherDesVaches

                Je rectifie alors, un peuple qui ne s’indigne pas est un peuple qui rumine comme le font les vaches !


              • septikettak septikettak 11 avril 2015 20:40

                Les socialistes ont eu tort de venir au pouvoir. Ils auraient dû faire comme Dieu : ne jamais se montrer pour qu’on continue à y croire (Coluche). 


                • plancherDesVaches 12 avril 2015 00:10

                  @septikettak
                  Parce qu’un « dieu » existe.. ??
                  Ca m’étonnerait que Coluche aurait été aussi con.


                • Jean nemare oncle bin’s 12 avril 2015 09:11

                  @septikettak Oui, Dieu existe, ce n’est parce que tu ne le voit pas qu’il n’est pas là !

                  Dieu est esprit, tu ne peux pas le voir avec tes yeux ! Et justement, voici la définition de la foi :

                  « Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas » (Hébreux 11:1) 

                  « Car c’est en espérance que nous sommes sauvés. Or, l’espérance qu’on voit n’est plus espérance : ce que l’on voit, peut-t’on l’espérer encore ? »(Romains 8:24)

                • septikettak septikettak 13 avril 2015 11:33

                  @plancherDesVaches
                  Mon pauvre. Avec internet, il est très facile de vérifier ce kon peut dire ou écrire. Toi, t’es tellement con et fainéant que tu ne prends même pas le temps de vérifier.et comme disait Audiard : un intelectuel assis va moins loin qu’un con qui marche. Je pense que tu iras loin, très loin smiley


                • franc tireur 11 avril 2015 20:49

                  warf comme d hab les rouges ergotent sur ce que reverait de faire la frange un peu liberale du gouvernement 

                  vous avez pas a vous en faire , valls c est le taxozy de gauche : beaucoup de discours , de roulements de tambour , mais tres peu de concret au final.
                  valls a ete embauché pour ca par l enfumeur mhollande , toute une strategie de com pour constemment amadouer bruxelles, parce que la france ne fait aucune reforme structurelle et que ca ulcère tous nos voisins qui eux ont fait des sacrifices. 
                  comme avec taxozy le « on promet qu on va reformer »tient lieu de politique , c est difficile de tenir 5 ans ainsi , bruxelles a deja compris la strategie francaise au bout de 3 mais ne peut sevir (la france est too big to fail). 
                  taxozy avait ete cash a berlin annoncer qu il ne respecterait pas les 3% , alors que mhollande l européen béat n a pas osé défier bruxelles et doit depuis la contourner malicieusement , chaque année gagnée etant une de moins avant 2017
                  notre code du travail demeure le plus protecteur du monde ,nos depenses sociales representent 15% des depenses sociales mondiales , nos depenses publiques sont a 58 % ;prelevements a 46% et nous sommes recordman mondiaux des normes (400 000)
                  alors le premier con qui parle de liberalisme ou de casse sociale je traque son IP et lui colle mon poing sur la gueule, est ce que c est clair pour tout le monde ?

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 avril 2015 06:44

                    @franc tireur
                    C’est justement pour en finir avec toutes ces protections acquises par des luttes pendant 100 ans, que les « réformes structurelles » sont imposées par la Commission européenne.
                    Les Français sont très attachés à la solidarité nationale.


                  • franc tireur 13 avril 2015 17:39

                    @Fifi Brind_acier

                    non les francais sont attachés a leurs privilèges , nuance
                    ya pas peuple plus induividualiste 
                    beaucoup de ces protections furent acquises sur un modele de croissance tres forte , ca n est plus tenable , on emprunte 180 milliards par an pour continuer a vivre sur le dos de nos enfants

                  • Jean nemare oncle bin’s 12 avril 2015 09:01

                    Bien sûr qu’il ne faut pas laisser faire, et d’ailleurs, le plus grave avec ce type de contrat de « mission », c’est que le salarié renoncerait à toute possibilité de contester le licenciement devant les prud’hommes, donc c’est la porte-ouverte aux pires abus de la part des patrons ! 

                    La justice n’aurait pas son mot à dire... 

                    Donc, évidemment il faut se mobiliser pour bloquer ce projet !

                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 avril 2015 09:24

                      @oncle bin’s
                      Les Grecs ont fait plus de 20 000 manifestations, en pure perte, ils sont ruinés !
                      Les décisions sont prises ailleurs, par la BCE, le FMI, la Commission européenne.
                      Ils s’en fichent des manifestations, ils ne sont pas élus et vivent à l’étranger.


                      Il faut sortir de l’ UE et de l’euro le plus vite possible.
                      Sinon, en plus des lois « structurelles », on va se taper aussi TAFTA.

                    • smilodon smilodon 12 avril 2015 15:48

                      ... Le changement c’est maintenant !...Moi président !.....Etc...Etc ........Et caetera !.......Promesses !.... Croyez et votez !!...
                      Adishatz..


                      • BA 12 avril 2015 16:10

                        A propos du Parti Socialiste en 2015, lisez cet article fondamental :


                        La gauche actuelle est thermidorienne et cynique.


                        http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/04/10/la-gauche-actuelle-est-thermidorienne-et-cynique_4613863_3232.html



                        • zygzornifle zygzornifle 12 avril 2015 18:31

                          le PS est a durée limité car en 2017 il va gicler comme tel une gastro sous pression .....


                          • titi 12 avril 2015 21:18

                            La plus belle femme du monde ne peut offrir que ce qu’elle a.

                            Partant de ce constat comment peut on croire que des entreprise qui n’ont pas 3 mois de visibilité puisse s’engager sur un contrat « à durée indéterminée » ?

                            Le CDI est déjà mort.
                            Soit on procède à son enterrement de 1ère classe et on passe à autre chose pour essayer de trouver des solutions.
                            Soit on ne touche à rien et on regarde le chômage monter tous les mois.

                            C’est un choix.

                            Il est d’ailleurs à noter que dans CDI, le « i » veut dire « indéterminé » pas « illimité ».
                            Or dans l’usage il est bien compris comme un contrat « illimité » donc sans fin.
                            Alors que « indéterminé » ne veut pas dire sans fin. Cela veut dire dont la fin n’est pas connue.

                            Dans le BTP il existe le CDI de chantier depuis des années. Et personne ne s’en émeut.


                            • Chien Guevara Chien Guevara 12 avril 2015 23:11

                              @titi
                              Personne ne s’en émeut ; mais personne ne s’en n’est jamais réjoui non plus.
                              Souhaiter le malheur des uns à tous les autres qui ne le subissent pas encore, c’est niveler par le bas, et ce n’est pas la vision de la société que je souhaite.


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 avril 2015 06:38

                              @titi,
                              C’est exactement pour ces raisons qu’est née la zone euro :
                              pour en finir avec les Etats providence et détruire le modèle social français issu du CNR.


                              C’est l’inventeur de l’euro, Robert Mundell, qui l’explique.

                              « L’euro empêchera les vilains petits élus d’utiliser les moyens budgétaires et monétaires pour sortir leur pays de la crise, ils seront obligés d’envoyer les Etats providence aux égouts ».

                              La monnaie commune est une arme réactionnaire contre les peuples, pour arriver par d’autres moyens, aux résultats obtenus par Reagan et Tchatcher.

                            • titi 13 avril 2015 21:15

                              @Fifi Brind_acier

                              Turlututu.

                              Que ce soit pas la dette ou par l’inflation on finit toujours par payer.

                              Nos élus sont coupables d’avoir dépenser l’argent que nous n’avions pas.

                              Vous et vos semblables sont coupables de faire croire qu’il existerait un moyen de continuer à le faire sans conséquence.


                            • Armelle Armelle 13 avril 2015 09:20

                              « Souhaiter le malheur des uns à tous les autres qui ne le subissent pas encore, c’est niveler par le bas, et ce n’est pas la vision de la société que je souhaite »


                              Oui, mais pour çela , faudrait-il encore avoir les moyens de ses ambitions !!!
                              Ce qui n’est en tous cas pas le cas de la France

                              « c’est exactement pour ces raisons qu’est née la zone euro :
                              pour en finir avec les Etats providence et détruire le modèle social français issu du CNR. »

                              Le conspirationnisme dans toute sa splendeur...
                              Et tout cela espérer un repli sur soi, fermeture des frontières, un retour à une gestion désastreuse de l’état en question, qui depuis des liustres ne fait plus aucune dépense d’investissement mais de la depense pure, et ce sans compter, puisque c’est si facile en augmentant sans cesse les impôts
                              Il faut en finir vraiment avec ces états racketeurs, cet état providence dont le discours, qui s’adresse à un magnifique troupeau de moutons, tente de convaincre ce dernier qu’il ne peut vicre sans lui !!!

                              Pfff


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Chien Guevara

Chien Guevara
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès