• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le yuan devient la troisième devise mondiale

Le yuan devient la troisième devise mondiale

Les sanctions américaines contre la Chine n’ont pas été efficaces

L’internationalisation du yuan chinois s’est accélérée en 2020, malgré la pandémie mondiale dévastatrice par les mesures politiques prises et les sanctions du gouvernement américain pour gêner la croissance chinoise. 

Les experts prédisent qu’il existe une grande possibilité pour une internationalisation plus prononcée de la monnaie chinoise avec une croissance des flux de yuan dans le monde et une expansion des investissements transfrontaliers en monnaie chinoise.

L’indice d’internationalisation du yuan a atteint 5,02 à la fin de 2020, soit une forte augmentation de 54,2% par rapport à l’année précédente, ce qui positionne la monnaie en troisième position des devises internationales. Le taux a dépassé les niveaux d’internationalisation du yen et de la livre, selon le rapport sur l’internationalisation du RMB 2021 publié samedi par l’Institut monétaire international (IMI) de l’Université Renmin de Chine.

La croissance a été principalement tirée par la reprise régulière de l’économie chinoise, l’ouverture du secteur financier, la politique monétaire stable et l’intensification de la coopération monétaire internationale, selon le rapport.

Depuis que les autorités chinoises ont autorisé l’accès du yuan à davantage d’institutions financières étrangères, les investisseurs étrangers se précipitent pour faire des incursions en Chine, à la recherche de rendements potentiellement plus élevés, selon les experts.

Après avoir supprimé les restrictions sur les quotas d’investissement via les programmes d’investisseur institutionnel étranger qualifié et d’investisseur institutionnel étranger qualifié libellés en yuan, les régulateurs financiers chinois ont encore abaissé les conditions d’entrée et élargi la portée d’investissement de ces programmes pour faciliter les investissements des non-Chinois.

En 2020, les actifs financiers libellés en yuan détenus par des institutions et des particuliers à l’étranger ont bondi de 40,11% en glissement annuel pour atteindre 8,98 milliards de yuans (1,39 milliards de dollars), selon le rapport.

Quel avenir pour le yuan/renminbi ?

Parallèlement, le rôle du yuan en tant que monnaie de réserve s’est renforcé. En effet, les banques centrales de plus de 70 pays l’ont pleinement adopté dans leurs avoirs de réserve !

À la fin de 2020, la devise représentait 2,25% des actifs mondiaux en devises, soit une augmentation de 14,8% en glissement annuel, selon le rapport.

Wang Fang, doyenne adjointe de l’École des finances de l’Université Renmin de Chine et directrice adjointe de l’IMI, a déclaré que la mise en place du nouveau modèle de développement à « double circulation » offrirait une opportunité historique de porter l’internationalisation du yuan à un nouveau niveau.

Elle a également signalé que le rôle de l’initiative de « la Nouvelle route de la soie » (Belt and Road Initiative – BRI), ainsi que les centres de transaction offshore du yuan devraient être pleinement exploités dans le renforcement de la circulation nationale et internationale dans le but de promouvoir l’utilisation mondiale du yuan.

À titre d’exemples, elle a mentionné la création d’une plateforme de commerce de produits en vrac pour la BRI avec des innovations et l’intégration de contrats à terme et de produits au comptant pour stimuler le commerce des produits de base en vrac et l’utilisation du yuan. En outre, le commerce numérique de la BRI devrait être encouragé pour permettre à la Chine d’avoir son mot à dire dans les règles mondiales du commerce numérique, selon Wang.

Xi Junyang, professeur à l’Université des finances et de l’économie de Shanghai, a déclaré au Global Times qu’il y avait encore une grande place pour l’utilisation internationale du yuan, en particulier dans le commerce financier et en tant qu’actif de réserve mondial.

Il a appelé à élargir davantage les canaux permettant aux investisseurs étrangers d’entrer sur le marché chinois et aux investisseurs nationaux d’émettre des produits financiers libellés en yuan à l’étranger.

« Nous pouvons envisager d’encourager les investissements étrangers sur le marché des capitaux chinois via le programme Shanghai-London Stock Connect ainsi que des connexions potentielles avec les bourses de Tokyo et de Singapour.« 

Tout en facilitant l’internationalisation du yuan, les experts ont déclaré que la technologie des mégadonnées devrait être adoptée pour renforcer les systèmes de surveillance et d’alerte précoce sur les flux transfrontaliers du yuan afin de prévenir les risques systémiques.

www.geopolitique-profonde.com


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 6 septembre 15:46

    ’’Les sanctions américaines contre la Chine n’ont pas été efficaces’’

     

    Oh merde, ça c’est con, là-dis-donc !

    Et même pas plus efficace que les sanctions des amères-loques contre les Rouskis.C’est dingue de se surestimer à ce point, ça doit leur faire mal au trou d’balle de se sentir aussi nuls.

    Fuck n’ damned.

    Tout foire, pi-têt kissontrokons les ricains.

    Pi-tête, qu’ils devraient arrêter de se prendre pour les maitres du monde ?

     

    Sinon, j’suis surpris, j’ai pas lu (ou alors je l’ai raté) le conseil habituel : achetez de l’or. Il est l’or, mon sign’or...

     


    •  C BARRATIER C BARRATIER 6 septembre 17:57

      C’est une bonne nouvelle, la supprématie du yen, de la livre,du dollar, ça suffit. Chacun son tour. Et l’euro dans le classement, où en est il ?


      • yvesduc 6 septembre 19:55

        Une juste récompense ! La Chine a rapidement et efficacement éliminé le SARS-Cov2, tandis que l’Occident, aux mains de dirigeants incompétents, y est encore englué un an et demi après…


        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 6 septembre 20:36

          @yvesduc
           
          ’’ La Chine a rapidement et efficacement éliminé le SARS-Cov2, tandis que l’Occident ... ’’
           
          la Chine n’a pas besoin de ça pour instaurer la dictature.
          Si vous voyez ce que je veux dire.


        • titi 6 septembre 21:14

          @L’auteur

          Le Yuan est une monnaie dont le cours est volontairement sous évalué par le gouvernement chinois pour booster les exportations.

          C’est un outil dans la main du gouvernement chinois au cours incertain déconnecté de toute logique.

          Ce ne peut donc pas être une monnaie de réserve : le risque de dévaluation est trop fort.

          Par contre c’est une monnaie de spéculation : cela fait des années que l’OCDE réclame à la Chine de relever le Yuan... et pas qu’un peu. Même si les chances sont très minces, la plus value serait très intéressantes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité