• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Réductions d’impôts et tour de passe-passe

Réductions d’impôts et tour de passe-passe

Sonnez trompette, Darmanin annonce : « 95 % des contribuables bénéficieront d’une baisse », et pis pas qu’une petite hein ! 300 euros en moyenne par foyer fiscal ! Le pactole Anatole ! D’ailleurs, il faut y croire, car Bruno Lemaire avait lui aussi annoncé une baisse de 180 à 300 euros ! Rendez vous compte, dans les 25 euros de + par mois ! Ca va être l’orgie acheteuse durant l’année 2020...Mais il y a un mais... (comme toujours me direz-vous).

Pour cette aumône de 25 euros et bien le peuple français va payer en monnaie de : réformes de la fonction publique et de l’assurance-chômage ou encore, des mesures qui incitent à travailler plus longtemps. Et c’est du tout bon, puisque cela permettra à Macron & Co d’appliquer la feuille de route de la commission européenne tout en donnant l’impression de faire des concessions, disons même des cadeaux fiscaux. C’est y pas beau la politique politicienne anti copernicienne !

Ce pactole de 5 milliards sera offert à 16,8 millions de foyers fiscaux sur un total de 38,3... Donc, les 22 millions qui ne peuvent pas payer d’impôts car leur revenu riquiqui ne leur permet pas, seront les plus impactés par ces mesures « généreuses » de baisse, car, ce sont ces mêmes qui sont souvent au chomage, ont besoin des services publics, donc, des fonctionnaires et qui bien souvent travaillent au delà de 64 ans. Après les cadeaux aux ultras supers riches, voici venu le temps des cadeaux aux petits-petits riches de la classe moyenne, qui, économiseront sur le dos des classes sans dents, sans fric, sans rien. Il est évident que Macron veut récupérer cette classe de petits propriétaires dans le giron de son électorat, ainsi que celle des retraités (d’où les mesurettes de remboursement pour cette classe sociale). Divisez, divisez, il en restera toujours quelque chose pour quelques-uns !

Avec ce « gouvernement » il faut toujours se méfier des effets d’annonces, car pour une sonnerie glorieuse de trompette, deux sonneries aux morts résonnent en catimini sous le tapis. Exemple : « selon M. Darmanin, la baisse d’impôts de 5 milliards d’euros promise, qui vient s’ajouter à une série de mesures en faveur du pouvoir d’achat décidées sous la pression des « gilets jaunes », sera compensée par des économies équivalentes ». Ce qui veut dire : je te donne d’une main et t’en reprends de l’autre, le jeu de passe-passe quoi. Plus loin, l’exécutant macroniste ajoute « Nous tenons notre cap de sérieux budgétaire et nous serons encore autour de 2 % de déficit l’année prochaine, comme prévu », promet le ministre, en confirmant que les niches fiscales pour les entreprises seront réduites pour financer en partie la baisse d’impôt ». Alors que la mise en place de cette chasse aux niches fiscales est presque du domaine de l’impossible, car ces niches existent bel et bien. Elles se sont multipliées au fil du temps pour des raisons diverses et sont au nombre de 474 qui représenterait une masse de 40 milliards d’euros. Il faut savoir aussi qu’il y a deux types de niches : celles des particuliers et celles des entreprises.

Niches des particuliers : alors là, pas touche au grisbi ! D’ailleurs en même temps que Darmanin envoyait son baratin, le ministre de l’économie, Bruno Lemaire, adoptait un comportement feutré. Il annonçait qu’il n’était pas question de toucher aux niches concernant les particuliers afin d’éviter de s’exposer à une flambée de la fraude et un développement du travail au noir.[1]  

Niches des entreprises : Le ministre de l’économie a déjà réduit ses exigences en signifiant que la réduction des niches seraient loin de combler le trou de cinq milliards engendré par la baisse prévue de l’impôt sur le revenu, ce qui contredit totalement Darmanin, l’avaleur de couleuvres. Les positions du MEDEF sont affirmées pour que l’on risque de recourir une fois de plus à la politique du rabot et peut-être la suppression de quelques nichettes qui ne rapporteraient pratiquement rien au budget de l’Etat : Nichettes & mesurettes, telle est la politique menée par les bras cassés, qui se renvoient la patate qui n’a rien de douce. Même le rapporteur général du Budget à l'Assemblée, Joël Giraud (LREM) s’y met et évalue à 1 milliard d'euros d’économie en rabotant les niches fiscales[2] ; ce qui est très loin des 5 milliards nécessaires.

Et comme les bonnes nouvelles volent en escadrille, voilà t-y pas que Edouard Philippe[3] nous annonce que le pouvoir d’achat moyen par ménage va progresser de 850 € en 2019. Alors si pour « donner » 300 euros par ménage il faut 5 milliards... Faites le calcul pour 850 euros ? C’est encore une esbroufe de plus afin de capter des voix pour les européennes, car, cette annonce ne tient pas la route et devrait se nommer sortie de route... Dans le mur budgétaire.

Donc, oublions ces effets de faire la manche et surtout, focalisons-nous sur le fait que tant que l’état ne se décidera pas à une véritable réforme de fond, ce seront comme d’habitude les classes modestes et laborieuses, j’irai même jusqu’à écrire un mot passé de mode, les prolétaires ; Les invités au diner de l’hôtel passe-passe, qui trinqueront à un banquet de dupes, où les grands voleurs leur auront fait les poches, avec le sourire rassurant du dentifrice Darmanin ; Celui qui brille sans éclat et vous carie socialement !

Georges Zeter/mai 2019

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.63/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Jean 9 mai 11:14

    Merci, de plus pas mal de règles européennes ont changé, par exemple désormais il faut payer l’IR dans le pays qui vous le fourni , donc moi pensionné Français résident Belge, je dois payer en France ce qui peut sembler logique, sauf qu’ils m’annoncent un taux de 20% jusqu’à 27.000 ros et 30% au dela....


    • lala rhetorique lala rhetorique 9 mai 11:45

      Ce qui est sûr, c’est que tous ces politicards adorent EXCEL..... je te donne ça à gauche, je te reprends ça autrement à droite mais majoré et j’appelle cela autrement.... Le coup est connu, ça fait longtemps que ça marche comme ça, mais avec la macronie, ça a pris d’énormes proportions. En prime, prendre les gens pour des cons, ça doit être jouissif.


      • zygzornifle zygzornifle 9 mai 13:38

        Ou sont passés les forts en gueule de l’opposition ?


        • Cyril22 9 mai 14:56

          Il y a des mesures catégorielles : il y a eu les 100 euros de prime d’activité, la réindexation des retraites sous 2000 euros (et remboursement csg), la prime défiscalisée pour ceux dont l’entreprise a les moyens, la baisse sélective de l’impot sur le revenu, etc. ...mais cette approche comporte forcément des trous dans la raquette !


          • JBL1960 JBL1960 9 mai 18:38

            @Cyril22 C’est plus des trous c’est des gouffres, sans fond...

            Parce que l’annonce du remboursement de la CSG est un leurre, en fait, seul ceux qui se sont vus appliquer la hausse de 6.6 et 8% vont en bénéficier, pas les sans-dents, qui par effet yoyo et de seuil, de 0 sont passés dans la 2ème catégorie et se sont vus appliquer 3.80% de CSG et 0.5% de CRDS comme cela est décrit, en détail dans ce PDF = AVEC ou SANS Gilets Jaunes, pour la Société des sociétés...
            Se reporter au tableau de la page 11, c’est limpide, comme entourloupe !

            Donc seulement 3.7 millions de retraités vont bénéficier de l’annulation de la hausse, les plus « riches » donc, et ceux qui ont, parait-il veauter en masse pour Macron...

            Pour les sans-dents, c’est 850 € de moins pour 2019 ! Faut pas déconner non plus, hein ? Vous avez qu’à travailler, me*de !
            Comment vous êtes à la retraite ???
            Ah bon ?
            Et un colombarium ça vous tente pas ???


          • Eric F Eric F 10 mai 19:08

            @JBL1960
            Vous avez raison concernant le caractère pernicieux des « seuils en tout ou rien » comme pour la CSG sur les retraites, où lorsqu’on passe le seuil, c’est l’ensemble du revenu qui est taxé, alors qu’il faudrait appliquer le même principe que pour les tranches d’impôt : la taxe ne s’applique que sur la partie de revenu qui dépasse le seuil, ce qui constitue une vraie progressivité sans coup de massue
            C’est bizarre qu’aucun parti politique n’en parle !


          • ddacoudre ddacoudre 9 mai 17:35

            Bonjour

            Tu as raison, mais il est désespérant de voir l’analphabétisme économique des citoyens. Nous sommes au 21 siècle et ils ont toujours besoin un monarque, il ne savent toujours pas qu’une entreprise ne paie rien c’est leur client qui paient tout et ces lientc.est ce qui ont des revenus, c’est à dire 22millions de salariés 2 millions auto entrepreneur et artisan et autre professionnel libérale et 4 million de patron qui font payer leur revenu par les autres. Cela fait que ceux qui paient toute l’addition ce sont 24 millions d’actifs. Et parmi cela ceux qui sont le plus pénalisé sont ceux que tu as définit Cordialement ddacoudre overblog


            • Jeekes Jeekes 9 mai 19:13

              @ddacoudre
               
              Et un p’tit effort sur l’orthographe mon Dédé ?
               
              J’suis pas bégueule, mais là ça pique vraiment les yeux !
               


            • ninportequoi 9 mai 21:34

              On peut rappeler les propos de David Stockman, alors secrétaire au Trésor de Ronald Reagan à propos des baisses d’’impôts : « On a décidé que pour rendre cela politiquement acceptable, il allait falloir réduire toutes les tranches".

              La promesse d’une baisse générale des impôts a toujours été un cheval de Troie destiné à diminuer fortement ceux qui s’appliquent aux plus riches.

              En baissant fortement les impôts des plus riches Macron les enrichit et creuse le déficit. Ce déficit est ensuite utilisé comme justification de nouvelles privatisations. Enrichit par Macron les milieux financiers vont se ruer sur les barrages, les aéroports, etc.

              Au final, Macron donne le patrimoine public à ceux qui font partie de son propre milieu.




              • victormoyal victormoyal 10 mai 07:06

                Avec toutes les augmentations, les baisses sont du foutage de gueule de la part du gouvernement !


                • victormoyal victormoyal 10 mai 09:36

                  @victormoyal....Premier constatat : si les prix ont augmenté le 1er février, ils ont continué à s’accroître depuis. En effet, l’étude a comparé l’inflation pour le top 100 des références PGC mesurée entre le 26 janvier et le 2 février d’une part, et entre le 26 janvier et le 9 février d’autre part. Du côté des hypermarchés, les prix ont augmenté de +4% en une semaine, et de +4,2% si on prend les deux semaines. L’écart est encore plus frappant si l’on regarde la hausse des prix dans les supermarchés : s’ils ont augmenté de +2,6% la première semaine, l’augmentation en deux semaines passe à +3,1%.


                • victormoyal victormoyal 10 mai 09:38

                  @victormoyal...Plus connue sous le nom de taxe « abri de jardin », la taxe d’aménagement va encore augmenter en 2019. Après une hausse de 3 % en 2018, la taxe d’aménagement va désormais atteindre 753 euros le m2 hors Ile-de-France et 854 euros le m2 en Ile-de-France, soit 3,8 % de plus que l’an passé !


                • victormoyal victormoyal 10 mai 09:39

                  @victormoyal...Coups durs en 2019 : 15 euros d’amende si vous ne déclarez pas vos revenus en ligne !


                • victormoyal victormoyal 10 mai 09:42

                  @victormoyal...Augmentation de l’électricité..du gaz et de l’essence... !
                  Les incompétents-voleurs du gouvernement veulent vous faire croire que le pouvoir d’achat a augmenté ?


                • hgo04 hgo04 10 mai 08:52

                  Ben pourtant la solution est très simple...

                  Pour payer moins d’impôts.. il faut moins de revenus !!!

                  Prouver moi le contraire !


                  • George L. ZETER George L. ZETER 10 mai 08:55

                    @hgo04
                    d’accord, rouler à zéro km/h réduirait la pollution générée par les automobiles de 100%. prouvez moi le contraire.


                  • JL JL 10 mai 09:01

                    @hgo04
                     
                     facile : avec ces conneries de défiscalisation des heures supplémentaires !


                  • Le421 Le421 10 mai 13:21

                    @JL
                    Après, les mecs s’étonnent de toucher des cerises à la retraite !!
                    Des payes faites de primes et un salaire de base à la ramasse...
                    Je dirais que c’est bien fait pour la gueule des idiots.
                    Les types bossent au noir et veulent profiter de la sécu !!
                    Pas de cotisations sociales = Travail au black


                  • L'Astronome L’Astronome 10 mai 13:21

                     

                    Rétorsion ?

                     

                    Ayant eu le tort de protester de la réduction de ma retraite dans une lttre au ministère des Finances, j’ai eu la joie et la surprise de voir le mois suivant ma retraite amputée de 2 ou 3 % supplémentaires. Ah, les services fiscaux de Sa Majesté savent ponctionner le bon peuple.

                     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès