• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Bien dans mon assiette

Bien dans mon assiette

JPEG

La main au panier !

Chaque samedi depuis plus quarante ans je rentre du marché. Le panier plein de victuailles, des bons produits cultivés par des gens qui aiment leur métier et respectent la nature. Je ne me hasarderai pas à fréquenter jamais les « usines à mal bouffe » : Hypers, Supers et autres estaminets de nos marchands de soupes infectes. Tout ce qui se trouve dans mon assiette vient de mes emplettes locales. Je connais les producteurs, je les ai choisi pour le sérieux de leur travail. Avec eux, je peux manger les yeux fermés.

Il n'y a rien de nouveau sous le soleil. Les générations avant la nôtre n'avaient jamais pratiqué autrement. Leur sagesse voulait que pour être bien dans son assiette, il fallait se nourrir au gré des saisons et des produits du pays. Puis la folie des hommes a imposé l'exotisme à tout prix, le hors-saison en tous temps, le lointain toujours préférable au tout proche. Le repas est devenu l’expression du caprice et des fautes de goût.

Pour satisfaire ce délire consumériste, nos routes sont encombrées de camions frigorifiques usant de leur dérogation le dimanche pour déplacer d'un bout à l'autre de notre continent européen des produits qui pourraient tout aussi bien se trouver à portée de bicyclette. Mais, il faut que le commerce passe, que la planète trépasse et que les gros entassent, tandis que les gogos se gavent de produits sans saveur ni qualité nutritionnelle !

Une salade qui pousse benoîtement dans notre Val, partira bien loin se faire mettre sous vide et reviendra dans des petits sachets qu'on livrera à des consommateurs ignorants tout du fonctionnement du panier à salade ou de l’essoreuse. Pour que ce produit tienne la route, il aura subi quelques ajouts douteux pour complaire à des clients qui se pensent trop pressés pour éplucher une salade du pays.

Le haricot voyage tout autant, surtout lorsqu'il veut se retrouver dans une boîte qui cherche l'estampille sud-ouest pour lui conférer une saveur qu'il n'aurait pas à deux pas de chez vous. Et contre les gaz d 'échappement, le bicarbonate n'a aucun effet, j'en suis parfaitement dépité ! La tomate est la reine de l'aventure routière. Elle voyage toute l'année pour effacer les rigueurs de l'hiver. Elle prend le semis et sème à tout va sa rougeur. Plus elle vient de loin moins elle a de goût mais qu'importe, puisque ce critère n'est nullement pris en compte par les acheteurs de la grande distribution. Si le produit est standard, brillant, coloré, il sera satisfait car de toute manière, il mangerait de la M... si on la lui vantait dans une publicité.

Que la peste ou bien les pesticides soient des écologistes et des gourmets ! Bouffer est une nécessité qui n'a rien à voir avec la gourmandise. L'opération d'acculturation du mangeur est en marche depuis belle lurette. Excès de sel, abus de sucre, affadissement général des fruits et des légumes. La pomme golden, reine du grand n'importe quoi gustatif, est à ce titre exemplaire de la normalisation par la médiocrité. Il n'y a plus de bonnes pommes dans les hypermarchés. Allez donc sur nos marchés de pays pour retrouver des pommes qui craquent sous la dent !

La main au panier, je traîne mes guêtres sur tous nos marchés de France. Je cherche le producteur et me méfie maintenant comme de la peste de ces sous-produits du commerce malhonnête que sont devenus quelques producteurs bidons qui vendent des produits d'ailleurs. C'est pire encore que les brigands de la grande distribution, ceux-là trompent sciemment leurs clients et crachent dans la soupe.

Je vois des producteurs de pays, qui en bord de Loire vendent des ananas et de l'ail mexicain. C'est de la filouterie et l'envie me prend de les jeter dans le canal. Qu'ils aillent vendre ailleurs et cessent de tromper sur leur bonne mine de braves gens bien naïfs ! Ils sont le déshonneur du marché et de la profession. Qu’on les laisse agir de la sorte me rend furieux.

Mais point de colère quand j'achète chez le petit maraîcher local des produits qui tiennent l'assiette à défaut de la route. De la saveur et pas de coût carbone. De la diversité et non point l'uniformisation chère à Monsieur Monsanto. Et cette relation humaine que je ne parviendrai jamais à établir avec la balance électronique de nos grands magasins de l'ailleurs lointain.

Voilà j'ai mis les pieds dans le plat depuis que je suis tout petit. C'est à cette époque que j'allais chercher les légumes chez des maraîchers merveilleux. Ils cueillaient devant nous ce que nous venions chercher et lavaient les légumes à l'eau du puits en faisant tourner la grande roue. Si le temps a passé, le souvenir reste, les saveurs demeurent et jamais je ne me ferais à l’idée d’acheter des fruits et des légumes ailleurs que sur un marché.

Légumineusement vôtre.


Moyenne des avis sur cet article :  2.09/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Je plussoie totalement. A Bruxelles, Marché aux Fleurs du jeudi après-midi.. Problème j’ai une passion pour l’avocat. Surtout les petit bien grumeleux et foncés,...


    • C'est Nabum C’est Nabum 14 avril 14:44

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Vous avez raison


    • nono le simplet nono le simplet 14 avril 13:14

      on peut aussi acheter ses légumes en s’inscrivant dans une AMAP


      • C'est Nabum C’est Nabum 14 avril 14:44

        @nono le simplet
        Aussi

        Mais il est bon de chiosir


      • DkleinePrinz DkleinePrinz 15 avril 20:44

        @nono le simplet

        Regarde mes jardins où les jardiniers vont dans l’aube pour créer le printemps, ils ne discutent point sur les pistils ni les corolles : ils sèment des graines.

        Citadelle (1948) de Antoine de Saint-Exupéry


      • foufouille foufouille 14 avril 18:32

        " Ils cueillaient devant nous ce que nous venions chercher et lavaient les légumes à l’eau du puits en faisant tourner la grande roue."

        les légumes lavés se conservent mal.
        j’ai jamais vu de l’ail mexicain mais de faux bouchers qui vendent du terroir avec des exxx ..........
        le pire est le vendeurs de saucissons roumains fabriquer avec de la fausse graisse qui suinte et vendu pas cher.


        • JL JL 14 avril 18:37

          @foufouille
           
           un jour au marché, j’ai gouté un saucisson que j’ai trouvé très bon. j’en ai donc acheté. Arrivé chez moi, j’ai déchanté, il était dégueu. Je l’ai donné aux chiens.


        • foufouille foufouille 14 avril 18:46

          @JL
          c’est de la faute au mauvais gras, même le chien peut être malade.
          normalement il faut de la barde de porc très épaisse et assez cher, au moins 6€/kg.
          et pas trop de sel, ni de mélange chimique de composition inconnue.
          la préparation est compliqué car la viande est crue donc soit surgelé soit un labo très froid.
          la qualité de la viande n’a pas trop d’importance si dénervée.


        • Nous sommes ce que nous avalons. La nourriture est associée à la bonne mère.


          • DkleinePrinz DkleinePrinz 15 avril 20:49

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            Appelles-tu liberté le droit d’errer dans le vide ? C’est plutôt un renoncement à notre vocation d’homme.

            Citadelle (1948) de Antoine de Saint-Exupéry


          • juluch juluch 14 avril 19:19

            100% d’accord.....quand je peut..... smiley


            Se que je fait quand je suis dans mon petit village.....  smiley

            • Areole 14 avril 21:33

              @juluch
              Se devé aitre un tou peuti vilage cent équole primère ?


            • juluch juluch 15 avril 12:25

              @Areole

              oups ça pique les yeux là !!

              si il y a une école primaire, une église, un restaurant bar épicerie....

            •  Bien d’accord avec vous @C’est Nagrume !
               
              La macédoine mondiale de grosses légumes est pernicieuse pour le maintien de l’équilibre gastronomique international .


              • C'est Nabum C’est Nabum 15 avril 06:51

                @Armand Griffard de la Sourdière

                Je hais les grosses légumes mais pas les petites


              • zygzornifle zygzornifle 15 avril 13:32

                Un SDF s’écria : rien dans mon assiette et en plus depuis Macron on m’a interdit la fourchette .... 


                • C'est Nabum C’est Nabum 21 avril 09:29

                  @zygzornifle

                  Nous ramasserons Macron à la petite cuillère


                • zygzornifle zygzornifle 15 avril 13:38

                  Viande aux hormones et anti-biotiques , légumes et fruits aux insecticides , engrais chimique , pesticides , perturbateurs endocriniens , tombé malade et soigné aux médicaments bourrés de nano-particules de titane , d’aluminium et d’autres délices produits par l’industrie de la chimie alliée aux labos pharmaceutique , 

                  Pour abréger mes souffrances je tente un suicide en m’ouvrant les veines mais je survis, par contre j’attrape le tétanos du a la lame souillée et a l’hosto quand on me recoud j’attrape des staphylocoques dorés ......lol   

                  • @zygzornifl
                    Estimez vous heureux de ne pas avoir été gazé par les boches comme mon grand père en 14/18 !
                     Bon  ! il s’en est sorti quand même , mais ce sont les Espagnols qui ont eu sa peau avec leur saloperie de grippe qu’ils ont répandu par chemtrail sur nos valeureux pioupious . smiley  


                  • C'est Nabum C’est Nabum 21 avril 09:30

                    @zygzornifle

                    Je peux vous aider et faire du boudin de votre sang
                    C’est du bio


                  • otc31 20 avril 16:46

                    J’allais aussi aux marchés, pensant bien manger et à prix raisonnable, jusqu’au au jour ou je me suis aperçu que la plupart des commerçants vendaient des produits direct de chez Metro. Depuis j’ai décidé de ne plus me nourrir et cerise sur gâteau, je rentre à nouveau dans mes pantelons.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès