• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Il y a comme un loup…

Il y a comme un loup…

 

Les séminaristes à la queue leu-leu.

 

JPEG

Cette société marche sur la tête et ne cesse de produire des idées redoutables surtout quand toutes les pires âneries sont flanquées de vocables anglo-saxons qui font passer les vessies de loup pour des lanternes. C'est lors que par le prisme de la culture apprise dans les écoles de commerce et de marketing n'importe quelle idée saugrenue pourvu qu'elle promette de substantiels bénéfices permet de boucler des projets à condition qu'il y ait quelques phrases creuses et de belles tournures.

Pour les gens raisonnables, ceux qui ont encore les pieds sur terre et non dans les hautes sphères de la pensée consumériste, on voit immédiatement qu'il y a un loup derrière la belle promesse d'activité lucrative. Mais quand il s'agit d'attirer les subsides de la formation, cette merveilleuse manne de la vacuité, il ne faut pas hésiter ni sur le petit pot de beurre ni encore moins sur la galette.

Mais il s'agit de séduire ici les jeunes loups du monde interlope des décideurs, ceux-là même qui sont capables de fondre sur une entreprise en redressement judiciaire ou bien de dévorer les existences de pauvres gens qu'ils mettront dans la charrette d'un plan social. Pour se faire les dents, quoi de mieux qu'un petit séminaire en Sologne en se ressourçant au contact de six loups arctiques. Voilà de quoi aiguiser les appétits de la meute des ruraux qui participeront ainsi au conditionnement des futurs charognards.

C'est un éthologue qui a eu cette sublime idée. Il convient d'avoir de l’entregent pour imaginer pareille facétie qui coûtera néanmoins la virilité des six mâles, sacrifiés sur l'autel du pragmatisme libéral. Il est vrai qu'il convient d'éviter le mélange des genres en évitant tout risque de relations entre les encravatés et les engrillagés sur un espace pas plus grand qu'un terrain de foot.

Spécialiste du comportement animal, l'instigateur songe tout naturellement que placer des loups dans un univers enclos de taille fort réduite favorisera leur plein épanouissement afin de transmettre ainsi leur joie de vivre, la virilité en moins, à des séminaristes qui eux n'ont pas fait vœux de chasteté. Que tout se passe dans un lieu-dit nommé le four à chaux, permet d'affirmer que le chef de meute aurait déclaré lors de l'enquête publique : « Peu nous en chaut ».

Rappelons que l'origine du nom de cette charmante cité que j'éviterai de nommer pour ne point mettre en alarme ces braves gens, absolument pas responsables de cette hérésie, vient du latin médiéval Cerdonium qui signifie lieu fortifié, bastion entouré d'une palissade. C'était sans doute à l'époque pour éloigner des loups qui ne venaient pas de l'arctique.

L'origine des loups du reste n'est pas due au hasard puisque le personnage qui a conçu ce merveilleux projet espère réchauffer le climat au sein des entreprises par l'imitation des cadres de l'organisation sociale des loups. Il est vrai que dans un territoire de type concentrationnaire, ladite organisation n'aura rien de fort sociale, ce qui ne devrait pas perturber nos joyeux séminaristes en goguette à la condition que les petits cochons sauvages de notre Sologne ne les mangent pas.

Bien sûr ce projet a un nom issu du bas Solognot : « Wolf Project ! » et les clients ne manqueront pas pour justifier le sacrifice de ces six malheureuses bêtes. Ils viendront même à la queue leu-leu. Je précise pour ces futurs dirigeants que leu signifie loup en vieux français, cet idiome qu'ils ont rayé de leurs pratiques langagières.

Une enquête publique est lancée à la mairie de cette commune à partir du 6 décembre jusqu'au 22 décembre pour que la population exprime son sentiment à ce propos. La peur du méchant loup aura-t-elle raison de cette initiative. La réaction des citoyens pourrait être elle aussi castratrice, ce qui ne serait que rendre la monnaie de sa pièce à notre éthologue entreprenant. Le grand louvetier instruira le dossier en toute impartialité, au contraire de ce billet à charge.

À contre-leu.

À consulter pour en savoir plus


Moyenne des avis sur cet article :  4.94/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 7 décembre 2023 11:01

    J’ai bien peur qu’il n’y ait plus de place pour les loups ni au propre ni au figuré, nulle part, le concept de Liberté représente un trop grand danger pour nos archontes qui prétendent satisfaire tous les/nos besoins dans un rayon de 15 minutes...

    Amusant qu’ils aient choisi une unité de temps pour rogner notre « espace », il semblerait que les théories quantiques ne sont pas parvenues au sommet de la pyramide où siège nos « sages »...


    • C'est Nabum C’est Nabum 7 décembre 2023 13:09

      @Clocel

      un cantique ne les sauvera pas


    • Clocel Clocel 7 décembre 2023 11:01

      siègent...


      • S. Lampion Grincheux 7 décembre 2023 11:02

        @Clocel

        Les loups ont été remplacés par les renards libres dans les poulaieers libres.


      • Clocel Clocel 7 décembre 2023 11:08

        @Grincheux

        Que veux-tu, c’est ça ou Staline, ce brave Charles Gave ne cesse de le clamer chaque qu’il trouve un micro.


      • S. Lampion Grincheux 7 décembre 2023 11:17

        @Clocel

        Pour Sardou, c’est ça ou les nazis :

        "Si les Ricains n’étaient pas là, vous seriez tous en Germanie"

        De temps en temps, on change le costume du diable pour que les spectateurs ne voient pas que l’ange porte un faux-nez et des ailes en celluloïd. .


      • Clocel Clocel 7 décembre 2023 11:37

        @Grincheux

        Les joies du Tittytainment...

        Une des leçons à retirer, les périodes de grande prospérité donnent des crétins qui en engendreront d’autres encore plus toxiques, ça explique la situation où nous sommes.

        Quand un « banquier » se retrouve à la tête d’un « pays », ce n’est jamais dû au hasard.


      • S. Lampion Grincheux 7 décembre 2023 11:59

        @Clocel

        tu veux dire un trader ? c’est-à-dire un emplyé de banque  ? Le banquier, lui, il a autre chose à faire.


      • C'est Nabum C’est Nabum 7 décembre 2023 13:09

        @Clocel

        qu’importe


      • Lynwec 7 décembre 2023 13:39

        @Grincheux

        Un beau manipulateur qui a contribué au mythe du combat des USA contre le nazisme...
        Quand on vous dit que les artistes ne sont pas vos amis...


      • Samy Levrai Samy Levrai 7 décembre 2023 15:09

        @Lynwec
        celui qui paie les violons choisit la musique.


      • S. Lampion Grincheux 7 décembre 2023 11:01

        En Sologne, c’est là qu’on élève des perdrix en captivité pour les emmener en cage sur un terrain de ball-trap où elles sont lâchées pour que des gros,nantis parisiens qui s’intitullents « chasseurs » viennent tirer dessus comme sur une galette d’argile. Alors, les offices de tourisme sont prêts à tout pour garder leur clientèle.

        Les gars du Bouchonnois qui chassen la galinette cendrée ont au moins le mérite d’être du coin, et ils n’enferment pas de loups dans des prisons.

        "Y’a le mauvais chasseur : y voit un truc, y tire, c’est sûr... Alors là on le reconnaît à la ronde  ! Mais le bon chasseur : y voit un truc, y tire, mais... c’est un bon chasseur quoi ! Bon, d’toutes façons, c’est des questions à la con ça..."


        • C'est Nabum C’est Nabum 7 décembre 2023 13:09

          @Grincheux

          Ils tirent leurs dernières cartouches


        • exocet exocet 7 décembre 2023 12:35

          Dans la plupart des organisations, dont les entreprises, « l’esprit maison » propre à chacune d’entre elles, est impulsé par la Direction de l’entreprise et redescend par l’intermédiaire de l’encadrement...

           ;

          Dans certaines d’entre elles, ces stages trouveront grâce aux yeux des « décideurs », celles ou ces derniers se prennent pour des loups, et ou on y traite les gens comme des chiens.

          Ce genre de stage permet aux acteurs de se prendre pour des loups.

          Puisque c’est comme ça dans la nature, ça les valorise, décomplexe, désinhibe, déculpabilise, pour faire ce que l’on attend d’eux : écraser ceux qui sont plus bas dans la hiérarchie.

          Naturellement, on aurait pu faire le même type de stages en utilisant des chiens, descendants du loup, et au comportement en meute très similaire.

          Allez savoir pourquoi ils ont préféré le loup... smiley


          • C'est Nabum C’est Nabum 7 décembre 2023 13:10

            @exocet

            C’est loup hait


          • exocet exocet 7 décembre 2023 12:37

            Bonjour, Cenabum, merci pour ces informations quant à notre environnement...

            L’homme est un loup pour l’homme ?


            • C'est Nabum C’est Nabum 7 décembre 2023 13:10

              @exocet

              plus que çà même


            • pasglop 7 décembre 2023 18:15

              Le loup étant dans son biotope le prédateur ultime, le concepteur du projet, en bon éthologue, a peut-être trouvé pertinent que les encravatés potentiels se trouvent flattés de la comparaison induite.

              Qu’ils se bouffent entre-eux.


              • C'est Nabum C’est Nabum 7 décembre 2023 18:22

                @pasglop

                pourquoi les castrer ?

                Ils pourraient enfanter les jeunes louves de l’industrie


              • pasglop 7 décembre 2023 18:30

                L’industrie ? Je ne pense pas.

                Il s’agirait plutôt de la pub, du marketing et de la phynance...

                S’agissant de la castration des loups, faut vraiment n’avoir rien dans le pantalon.


                • C'est Nabum C’est Nabum 7 décembre 2023 21:16

                  @pasglop

                  Des parasites en somme


                • alinea alinea 7 décembre 2023 20:08

                  Je n’ai jamais supporté l’expression : l’homme est un loup pour l’homme ; ceci me donne raison, c’est l’homme qui est un homme pour le loup.

                  L’arrogante bêtise humaine, tellement encouragée, admirée me donne envie de chialer puisque ma colère ne trouve pas assez de puissance pour s’hurler.

                  L’homme ne se trouve grand que de tenir l’autre emprisonné, enchaîné... qui lui expliquera que c’est juste un mensonge, qu’il en est au contraire, tout petit, mesquin ridicule pitoyable ?

                  La beauté du monde échappe à quatre vingt dix pour cent de nos concitoyens, c’est une épouvante :

                  hélène grimaud et ses loups - Recherche Google

                  Vincent Munier Il a rencontré le loup blanc, inapproché par l’homme depuis 25 ans - YouTube

                  heureusement, ils sont là, chacun à sa façon !


                  • C'est Nabum C’est Nabum 7 décembre 2023 21:17

                    @alinea

                    La comparaison joue en défaveur des humains c’est évident
                    et l’abruti qui se prétend éthologue et qui entend montrer leur comportement n’a rien compris


                  • juluch juluch 7 décembre 2023 21:13

                    je viens de voir le bordel sur le web....

                    Quand on est con....on est con.... comme dirait l’autre !

                    Si ils veulent des sensations il y a des stages militaires que je pourrai recommander......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité