• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Saccage programmé des côtes de Bretagne

Saccage programmé des côtes de Bretagne

Allo quoi Y-a t-il un ministre de l'écologie à bord ?

Un projet catastrophique, contraire à tout esprit de protection de la nature, initié sous Sarko et poursuivi par nos copiés/collés au pouvoir : la razzia des fonds marins en baie de Lannion (Côtes nord de la Bretagne).

La Compagnie Armoricaine de Navigation (CAN) a une idée de génie : puisque l'Europe a interdit le ramassage du maerl afin de protéger l'habitat des fonds marins, qu'à cela ne tienne : ramassons du sable coquillier (engrais naturel en maraîchage). Et pas quelques pelletées mais bien 8 millions de M3 d'une dune sous marine. La zone que convoite la CAN est un endroit où vivent et se développent notamment les lançons qui sont à la base de la nourriture de nombreux oiseaux marins, de poissons tels le lieu jaune et le bar et des poissons plats tels la barbue et le turbot. Cette zone est critique pour les pêcheurs professionnels qui y passent plus de la moitié de leur temps de pêche et y placent leurs casiers. Elle est également une zone fréquentée par les pêcheurs plaisanciers et les plongeurs soit plus de 10 000 personnes par an.

Contre l'avis des populations, des élus, des dizaines d'associations locales, contre un rapport plus que réservé de l'Ifremer, depuis 2010 le projet continue son petit bonhomme de chemin. Notre gouvernement allié du parti écologiste n'est pas pressé de l'annuler. Or les dégâts seront irréversibles d'après les scientifiques qui se sont penchés sur la question : plus de faune, plus de flore sur ce lieu essentiel à la pêche. En cause les rejets turbides des navires. Près de 400 emplois menacés dans la pêche et le tourisme. Tout ça pour le profit d'une entreprise de 25 marins qui se fera du gras en détruisant une région.

Les Bretons ont déjà subi pas mal de désagréments comme les diverses marées noires et vertes. Ils ont accepté des tas de contraintes telles la loi littoral et Natura 2000 destinées à protéger leurs côtes. Ils ont accepté ces contraintes, conscients que leur trésor ne doit pas être dilapidé

Et ce projet viendrait anéantir tous leurs efforts ?

Une table ronde se tiendra à Bercy le 27 août prochain avec Arnaud Montebourg, les associations et la CAN.

Si vous voulez en savoir plus voici le site du Peuple des Dunes qui est le collectif très actif qui s'élève contre ce projet crétinissime. http://lepeupledesdunes.com/


Moyenne des avis sur cet article :  4.93/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • alinea Alinea 16 août 2013 14:29

    Allons bon ! Voilà qu’il faudra aussi boycotter cet engrais ! Dommage qu’il n’y ait pas de pétition en ligne ! Je l’aurais bien signée ; certes, je ne suis pas bretonne, mais la Bretagne de mon enfance sonne « sauvage » ; ce n’est plus le cas ! Ras-le-bol !
    Il nous faut désormais interdire les bonnes idées ! Elles ne sont bonnes, en général, que pour une poignée de personnes, et juste pour remplir leur porte-monnaie. Je suppose que ces fonds marins, ces plages et même les paysages de la campagne, avec ces élevages en batterie de nos cousins les cochons, sont un bien commun, non ?
    Pétitions, oui, pourquoi pas, mais j’ai bien l’impression que tout le monde se torche avec ; pourquoi pas une attaque en justice ?
    Bien à vous subliminette


    • subliminette subliminette 16 août 2013 17:04

      Bonjour Alinéa,

      Il y a une pétition à signer sur le site du Peuple des Dunes dont j’ai mis le lien.

      Je ne suis pas trop inquiète car ce collectif ne se laissera pas faire. Mais plus nous sommes nombreux à protester et mieux ce sera.

      Merci pour votre soutien


    • alinea Alinea 16 août 2013 17:15

      subliminette : je parlais bien du lien que vous avez donné ! je ne vois pas l’ombre d’un espace où signer quoique ce soit ! smiley


    • subliminette subliminette 16 août 2013 18:26

      Oui la pétition ça n’a plus l’air de fonctionner, mais vous pouvez toujours leur adresser des massages de soutien.

      Merci pour eux


    • Bernie Bernie 17 août 2013 02:49

      Bonsoir,

      J’ai envie de dire, encore une pétition, je sais que cela peut paraitre un moyen désespéré de défendre une cause. Mais bon, j’ai tellement de crampes à signer tous ces papiers que ça n’a plus aucune force.

      Et pourtant, conserver cet écosystème est primordial. Tout se dérègle, à titre personnel, j’aime toujours pêcher à pied la coque en baie du léon. La situation se dégrade d’année en année. Il y a toujours eu cette vase noire, mais depuis 2-3 ans, elle devient tellement meuble, que s’en ait toujours plus difficile de s’y mouvoir. Et la pêche est maigre... Tout se dérègle.


    • bakerstreet bakerstreet 16 août 2013 15:41

      La rage


      Habitant de la région de Lorient, nous avons réussi au travers du mouvement « le peuple des dunes », à faire tourner casaque à cette entreprise, qui se rabbat maintenant sur la côte nord !

      Le sacage continue !

      Par ailleurs, ce gouvernement vient en catiminini, vient de simplifier les procédures d’extension d’élevages porcins. Les élevages compris entre 450 et 2000 porcs devraient être soumis à un simple enregistrement, et non plus à un régime d’autorisation et d’enquète administrative, afin de vérifier leur impact enrivronnemental
      ( nul sans aucun doute, malgré déjà les vingt millions de porcs déjà existant, et dont le lisier empoisonne les hommes, et les cotes.....)

      Voilà les informaitons qu’on ne vous donne pas, préférant vous donner celle de l’eau, de l’air, et la direction du vent, qui emporte tout....

      MOBILISONS NOUS !

      INFORMEZ VOS PROCHES !

      • subliminette subliminette 16 août 2013 17:05

        A croire que plus il y a d’écolos au pouvoir et plus nous sommes attaqués....


      • bakerstreet bakerstreet 16 août 2013 19:08

        sublimette

        La coupe à lisier est pleine
        Ce gouvernement fait sur le plan environnemental ce que la droite n’avait pas osé !

      • Calva76 Calva76 17 août 2013 10:45

        @Subliminette :

        Nous avons des « écolos » au pouvoir ?
        Sans blaaaaagues ? smiley

        Depuis que ces arrivistes verts chevronnés se sont installés dans leurs beaux bureaux je n’ai jamais eu autant de difficultés administratives pour mes projets dans le développement durable. smiley

        Je pense que l’écologie (la vrai, celle du terrain) est... le dernier de leurs soucis.
        Vous savez ce qu’il vous reste à faire avec vos bulletins de vote. smiley


      • subliminette subliminette 17 août 2013 11:03

        Oh oui, Calva, je sais.

        Je vous signale d’ailleurs, que, sauf erreur de ma part le ministre de l’écologie n’assistera pas à la réunion à Bercy. C’est donc que le sujet est avant tout considéré comme une affaire industrielle n’ayant rien à voir avec l’écologie...


      • Talion Talion 16 août 2013 15:45

        Je connais bien ce secteur qui est un véritable bijou au niveau patrimoine et écosystème.

        Le gouvernement s’apprête à laisser dévaster l’une des zones les mieux préservée de la région... Le désastre va massacrer le potentiel touristique d’un secteur qui est pourtant parmi les plus accueillant des Côtes d’Armor.

        Pour info, la société qui sera le porte-flingue de ce massacre est une filiale du Groupe Roullier.

        Si vous voulez agir le seul moyen efficace c’est de les taper au portefeuille. C’est en effet le seul langage que les ultra-libéraux comprennent.

        Sur leur site vous pourrez trouver toute une gamme de produits que personnellement je vais me faire un plaisir de boycotter... Maintenant qui m’aime me suive !

        http://www.roullier.com/


        • subliminette subliminette 16 août 2013 17:06

          Merci pour le lien !


        • subliminette subliminette 16 août 2013 17:07

          Je vous suis !

          Merci pour le lien...


        • appoline appoline 17 août 2013 11:59

          La Bretagne est un bijou, il ne faut pas y toucher. Faudra t il faire comme à Nantes, se rassembler pour faire obstacle ? Il n’est quand même pas normal d’en arriver là, qu’est ce qu’ils ont la tête tous ces incapables, c’est bien simple : rien.


        • Kelimp 16 août 2013 16:34

          Au printemps dernier était diffusé sur Arte un documentaire édifiant sur le business du sable et les ravages, à travers le monde, de ce pillage.
          Je soutiens le Peuple des Dunes dans sa lutte pour préserver non seulement ses emplois mais aussi cet environnement avant qu’il ne soit saccagé, comme au Maroc pour faire du mauvais béton pour construire des hôtels à touriste, comme dans les émirats AU pour édifier des îles artificielles, comme en Californie ou à Sète pour remblayer ...des plages !
          Dans un document non technique de Thau Agglo, il est prévu, à compter de janvier 2014, un remblaiement massif de la plage du Lido avec du sable prélevé à l’Espiguette, à proximité d’un site Natura 2000 ! Extrait : « Le volume de ce projet est d’environ 510.000 m3 qui seront prélevés à la pointe de l’Espiguette et ramenés par bateau de dragage avec un refoulement sur la plage du Lido de Sète » Lien vers le document.


          • subliminette subliminette 16 août 2013 17:12

            Le projet, initié en 2010 sous Sarko avait été classé « urgent ». Quels intérêts lient la clique Sarko au groupe Roullier ?

            Le préfet maritime de Brest a dit « dans l’administration, quand on lance un dossier on ne l’arrète plus ». Il a reproché au collectif Peuple des Dunes de retarder inutilement le projet.

            Il faudrait une enquête approfondie pour comprendre les intérêts de chacun.

            J’attends le mec à la marinière bretonne au tournant. S’il a des C... c’est le moment de le prouver !


          • REFLEX 16 août 2013 17:04
            • Je partage l’indignation de l’auteure, en pensant comme elle , et comme beaucoup, qu’il s’agit d’un projet dont l’impact ( s’il se réalise) portera un coup extrêmement néfaste à ce secteur.sensible situé entre deux zones NATURA 2000 .
              Reprenant ce qui a déjà été souligné il y a quelque temps, je rappelle que l’extraction prévue, très importante 600000 T par an, et sur 20 ans, entraînerait :
            • -diminution de l’apport en sédiments due à l’extraction au voisinage de la côte, intensifiant l’érosion côtière ou modifiant la houle
            •  destruction de la faune et de la flore benthique.
            •  augmentation de la turbidité avec la remise en suspension des sédiments. Ceci peut être nuisible à la flore car la turbidité empêche la photosynthèse mais aussi à la faune car les espèces vivant au fond peuvent être étouffées
            • dans certaines zones sensibles pour la pêche (frayères, nourriceries) et la conchyliculture, les particules fines, les matières organiques en suspension peuvent avoir des conséquences négatives, allant jusqu’à la destruction d’habitats remarquables comme les
            • bancs de maërl.
            • Quand on parle d’extraction à 40 m de profondeur, a-t’on mesuré véritablement l’impact ?
            • Avant , c’était la maërl, aujourd’hui, le sable coquillier.
            • Indispensable, si le projet se réalise, qu’un suivi permanent soit assuré et que l’autorisation qui serait accordée soit annulée devant les effets néfastes avérés.
            • Trop d’incertitudes, trop belle région riche en faune et flore marine. Treberden doit être préservée et ce projet honteux abandonné. 

            • subliminette subliminette 16 août 2013 17:15

              Très bonne connaissance du dossier.

              Il ne faut en aucun cas que ce projet se réalise.

              Merci à tous d’alerter les médias dans la mesure de vos moyens pour que Montebourg renonce.

              La réunion prévue à Bercy est primordiale.


            • REFLEX 16 août 2013 17:26

              On suit l’affaire, avec vous, il serait bien que l’on continue à signer la pétition du Peuple des Dunes, si c’est encore possible. Je le dis autour de moi.
              Et bon courage à Subliminette et à tous ceux qui veulent éviter une cata avec ces projets juteux pour certains, qui ont pour seule devise« le fric et après moi le déluge.... »


            • subliminette subliminette 16 août 2013 18:37

              Ce n’est même pas évident de suivre l’affaire.

              Je parie qu’aucun média ne répercutera l’information. La Bretagne, pour les journalistes comme PPDA, c’est juste bon à faire croire qu’on a des racines, surtout si le ciré jaune vous va bien au teint. Mais quand on a des copains bien placés dans la finance ou la politique on oublie vite les pseudo racines. Quant aux valeurs.... le fric, le fric, le fric !


            • subliminette subliminette 16 août 2013 18:29

              Ahaha, MDR

              Bien d’accord avec vous, Morvandiau, mais là, on fait sauter quoi ?

              C’est eux qui vont tout faire sauter !


            • soi même 16 août 2013 18:30

              Il y a pas de doute, ils ont de la classe.


            • subliminette subliminette 16 août 2013 18:40

              Meunon Morvandiau,

              TOUS les élus sont contre. Pourquoi les faire sauter ?

              Peut-être le château de la préfecture maritime de Brest ?

              Ca, ça serait une bonne idée !


            • soi même 16 août 2013 19:07

              il y a t’ il des corses Breton ?


            • Bernie Bernie 17 août 2013 02:51

              Ouais, si on froisse bien la carte !


            • subliminette subliminette 17 août 2013 05:45

              Morvandiau, si j’ai tout compris tout dépend maintenant de Montebourg qui va nous « redresser l’industrie »


            • appoline appoline 17 août 2013 12:05

              C’est pas faux. Les corses, on ne les emmerde pas trop ma foi. Ils ont raison, sachant ce que l’on voulait faire de leur ïle, tout comme les basques d’ailleurs, ils ont le détonateur facile. Face à la bêtise, il faut répondre par la bêtise, il n’y a que cela qui les fera reculer


            • Le421 Le421 16 août 2013 18:36

              Ah !! Bon !! Ben voilà... Avec tous ces agriculteurs bretons qui se tuent à expliquer que les algues vertes, c’est pas eux, je ne sais plus du tout qui dit la vérité.
              En Périgord, ils veulent nous trouer le sol avec leur putain de gaz de schiste, et certains jurent les grands dieux que c’est formidable... Y compris sur AV !!
              Va comprendre Charles...
              En tout cas, ce qui est sûr, c’est que le « pinpin » de base se fera toujours baiser, ne verra pas un fifrelin et paiera par contre les pots cassés quand ça tournera au vinaigre.
              Alors, stop à toutes ces conneries. Allez creuser dans vos propriétés sur la côte d’azur, les nantis du CAC40, et fichez-nous la paix, on vous a rien demandé !!


              • subliminette subliminette 16 août 2013 18:44

                Justement, 421,

                Les algues vertes on sait pas trop. Encore que j’ai une piste à explorer. A vérifier.

                Mais là on est sûr que c’est une vaste cochonnerie pour le profit de quelques uns. Comme les gaz de schiste.

                Protestez tant qu’il est encore temps


              • soi même 16 août 2013 18:54

                Les nitrates, c’est la faute aux nitrates, saleté de cochons !


              • hunter hunter 16 août 2013 19:26

                Le421,

                Mais ils ont prévu de forer en PACA, c’est une des régions les plus « prometteuses » pour les GDS !

                Mais bon, ils sont attendus !

                « Drill baby, drill ! » comme disaient l’autre morue zunienne !

                Viens nous voir baby, on va te « driller » autrement, tu vas couiner comme jamais de ta vie !

                Et si tu y survis, hop chaussures marseillaises, et au large :tu serviras au moins à nourrir quelques crabes !

                H /


              • hunter hunter 16 août 2013 19:12

                Salut Minette sublime, et salut à tous !

                Bien content d’avoir lu votre papier, car je n’étais pas au courant de ce nouveau saccage d’écosystèmes ! Décidément le croissanciste Toutmou premier, ferait n’importe quoi pour avoir sa « croassance » !

                Bon l’idée de Morvandiau et ses copains corses, c’est la meilleure : je vous rappelle qu’en Corse, dans les années fin 60 début 70, il y a eu l’affaire des« boues rouges » : les traîtres croissancistes de l’époque, avaient autorisé une société italienne à déverser des boues toxiques dans les baies corses !

                Bon les camarades (étant du 83, les corses, sont des voisins) de l’époque, ont essayé de faire valoir leurs droits par la voie classique, mais en vain : la justice en France, est toujours du côté du pouvoir politique, qui lui, lèche les burnes des pouvoirs économiques, donc rien à faire !

                C’est alors qu’ils sont passés à la vraie méthode corse, à savoir faire sauter les bateaux !

                Donc boom les bateaux, et fin de la pollution ! La société affrétant les barquasses, n’a pas demandé son reste, et est allée polluer ailleurs !

                Donc vous Bretons fiers et organisés, vous n’avez qu’une solution : faire péter les putains de bateaux qui vont vous pourrir le coin, et vous verrez, c’est tellement cher ces articles, que quand ils en auront perdus un ou deux, ils lâcheront l’affaire.

                Et ne venez pas pousser des cris de vierges effarouchées, du genre « ah non, pas de violence, la violence c’est pas bien, et bla bla bla.... » : vous êtes face à la violence du pognon, du profit, qui peut tout détruire sans remords, pour faire de la thune, et la violence, on y répond par la violence, pas par des pétitions et des manifs !

                A noter que les corses ont toujours pris soin de détruire le matériel, et en aucun cas, des vies humaines : les employés n’y sont pour rien, s’il y a bien des pourris à dézinguer, ce sont les politiques, et les industriels auxquels ils lèchent le fion !

                Quand on prend une mandale, on ne tend pas l’autre joue, on essaie d’en mettre une de plus à l’adversaire !

                Oui je sais, ce n’est pas politiquement correct, ce n’est pas en accord avec les valeurs féminines de notre époque (dialogue, écoute concertation, etc...mon cul sur la commode...), mais bon, c’est la vie, l’école de la rue, c’est comme ça que ça marche !

                Donc à vous de jouer : ne laissez pas les prédateurs vous bouffer, et les prédateurs ne comprennent et respectent que ceux qui leur tiennent tête, et sont prêts à leur foutre sur la gueule !

                Les autres, ils les méprisent et prouvent chaque jour par leurs attitudes, que leur élimination n’est pas un problème pour eux, voire même un objectif !

                A noter que cette méthode n’est pas très difficile à mettre en place, et ne nécessite pas de gros moyens financiers :il faut s’organiser (ne pas communiquer entre vous autrement qu’en « live », éviter téléphones fixes et cellulaires, internet, fesse de bouc, etc.....

                Observer, noter, consigner synthétiser, communiquer, s’organiser : pas compliqué !

                Fabriquer un explosif efficace et simple, se trouve sur le net (mais opérer depuis un autre ordi que les votres, ou blinder les proxys) !

                Cette méthode est applicable à toutes les nuisances croissancistes et chantiers inutiles :lignes LGV, puits de GDS, aéroports inutiles, etc, etc...

                Puisque nous sommes face à des Etats qui ne protègent plus que les intérêts des prédateurss économiques, ne comptons plus sur ces traîtres !
                Comptons sur nous et boutons ces racailles hors de nos vies et de nos écosystèmes !

                Adishatz

                H/


                • subliminette subliminette 17 août 2013 05:51

                  Problème : la CAN fait naviguer ses bateaux 24H sur 24. Donc tout le temps des marins à bord !

                  Ca fait d’ailleurs partie des préoccupations : bruit et lumière 24/24 sur la zone d’où perte de repères pour les oiseaux


                • hunter hunter 17 août 2013 09:43

                  Mauvaise analyse chere minette : comme vous le dites, : « la CAN fait tourner ses bateaux... »

                  Ses, ça implique qu’il y en a plusieurs, pourquoi ?
                  aucun de ces bateaux ne peut fonctionner ad vita aeternam, sans maintenance !
                  A un moment où à un autre, il faut le mettre en cale sèche pour intervenir !

                  Et les équipes ne travaillent pas forcément 24/24 !

                  Tout ça s’observe, se note, sur plusieurs semaines : ne partez pas vaincue d’avance !

                  A noter aussi qu’une version « safe » de la méthode a été pratiquée en Corse, par exemple, pour faire sauter quelques villas occupées : on se saisit des occupants en pleine nuit, on les éloigne du site et « boom » !

                  quand on veut vraiment se battre, aucun adversaire, n’est intouchable !
                  Il y a toujours une faille, seulement il faut prendre son temps, bien observer, bien s’organiser !

                  Avant l’explosif, votre meilleure arme c’est vos cerveaux !

                  Bon courage !

                  H /


                • bakerstreet bakerstreet 16 août 2013 19:31

                  Vingt millions de porcs en bretagne

                  trois cent millions de volaille
                  Deux millions de bovidés, qui chient, qui pêtent.....

                  Et tout ça sans traitement, si ce n’est que le stokage dans des fosses à lisier, avant de les répandre.....
                  C’est pas nous, disent ils, le pulvérisateur à la main.....En bretagne, hors le bon air marin, vous serez saisi par l’odeur, comme disait chirac, pour le peu que vous vous promeniez à l’intérieur...Un conseil, fermez les fenêtres de votre voiture quand vous passerez près de ces élevages industriels....Et tout autant près des champs ou les tracteurs répandent les pesticides....Je sais de quoi je parle après avoir été à la plage hier....les vents porteurs ont porté vers nous des micro particules dégueulasses..On s’est arrêté pour se laver la bouche et la marine, pendant qu’un tracteur continait à épandre sa vermine

                  « C’est pa nous ! »
                  Il faut oser. 
                  Ca fait rien maintenant, même le mec prit en flagrant délit nie les faits....Chahuzac la main sur le coeur jure sa probité....L’agriculteur ! Mon dieu, il se prétend être un jardinier.
                  On n’a jamais vu pourtant un jardinier empoisonné l’eau du puits.....

                  Les algues vertes....le conseil d’état en est à refuser de nier l’évidence, reconnue par les scientifiques, au nom d’un lobby qui tue, empoisonne.....Des sangliers sont morts en baie de saint brieuc, le nez dans la soupe.

                  morsure de vipère, disent ils à peu près.

                  Quand au sable d’extraction, on commence à concevoir ce nouveau scandale. Après avoir épuisé les carrières, le batiment lorgne de plus en plus sur le sable de mer, qu’il extraie à l’aspirateur, en tuant tout ce qui se trouve avec : Poissons, microparticules, microplancton. Avec ça, elle joue aux apprentis sorciers, jouant sur le relief sous marin, les courants....

                  Le sable commence à manquer. Les générations précédentes se contentaient d’utiliser de façon écologique les mortiers naturels qu’ils trouvaient dans leur pays. ...Le mot écologique, que certains tentent de diaboliser, en le ridiculisant, en même temps que ses adeptes, qui seraient des rêveurs, draine en fait ce qui auparavant, il n’y a pas un demi siècle, était la norme, depuis des millénaires : Le respect, l’équilibre, la bonne mesure....En ces temps là, les cochons ne vivaient pas dans des camps de concentration, les animaux étaient respectées, même s’ils étaient tués dans la cour de la ferme. La viande était de qualité, même et si surtout on en mangé pas si souvent.....

                  Mais parait-ils : « C’est ce que les consommateurs demandent » !

                  ce qui est nouveau, c’est cette tendance suicidaire, moderne, libérale, déconnectée des enjeux environnementaux, et qui joue le mépris des générations futures. Un bulldozer qui tente de broyer tout ce qui s’oppose à lui. 

                  • subliminette subliminette 17 août 2013 05:55

                    C’est pourquoi il faut combattre de toutes nos forces. Je trouve que parfois les écolos purs et durs exagèrent un peu, mais là c’est une question de survie pour toute une région


                  • hunter hunter 16 août 2013 19:38

                    Excellente intervention de Bakerstreet !

                    Vous avez tout compris !

                    Longue vie à vous !

                    H /


                    • spartacus spartacus 16 août 2013 19:42

                      @Sbliminette

                      Avant de donner un point de vue il faut prendre tous les sons de cloche.

                      Le sable coquillier c’est semble t-il du sable calcaire. Il semble être utilisé pour modifier le Ph des terres agricoles pour cultiver des légumes crucifères type choux, navets, brocolis, artichauts etc. 

                      La question c’est par quoi le remplace t-on ?

                      Est ce « remplaçable » et par quoi remplacer le sable calcaire ? 

                      Ne plus extraire c’est se priver de récoltes de choux, navets et autres, produits agricoles bretons !

                      • alinea Alinea 16 août 2013 22:12

                        On va cultiver ses choux ailleurs spartacus, c’est pas compliqué !


                      • Bernie Bernie 17 août 2013 04:13

                        « tous les sons de cloche. »

                        Et en cloche, il s’y connait l’ami sparadrap. Laissez le vous narrer son monde idyllique où les caissières seules avec enfants mettent des fortunes de coté pour acheter des clio neuves. Un orfèvre de la galéjade.

                        Avec la même assurance, le voilà cultivateur breton, sur de son fait. Le choux et l’artichaut, c’est dans le léon mon couillon. Et pour le sable, t’es bien dedans, et il est mouvant.


                      • subliminette subliminette 17 août 2013 05:59

                        Les quantités de prélèvement autorisées sont sans commune mesure avec les besoins nationaux. Il s’agira principalement d’exportations.

                        Mais si votre solution c’est de détruire un milieu pour en améliorer un autre....

                        Ecoutez la vidéo de juillet 2013 à Trébeurden : les paysans sont violemment contre ce projet.


                      • hunter hunter 16 août 2013 20:10

                        Voilà la logique de l’exploitation : un truc manque, donc où va-t-on bien aller trouver ailleurs de quoi le remplacer ?

                        Que va-t-on bien pouvoir aller bousiller dans l’environnement, pour produire ?

                        Mais on ne se pose jamais la question : comment se fait-il qu’avant, sans exploiter à tout va toutes les ressources, ça fonctionnait, et on produisait raisonnablement !

                        Mais raisonnablement, raison, réflexions, ne sont pas des mots « bankables », pour pratiquer votre insupportable globish que vous osez appeler « l’anglais » !

                        Des gens qualifiés vous répètent depuis des années, que votre mode d’approche de la vie ne marche plus : vous avez déjà bousillé 85 % des écosystèmes mondiaux, les ressources sont épuisées, et vous voulez continuer !

                        Dans ce cas précis du sable, si on avait pas passé des décennies à bétonner à tout va, il en resterait peut-être du sable, pour faire pousser des choux non ?

                        Si votre obsession croissanciste n’avait pas travaillé à multiplier l’espèce humaine jusqu’à l’overdose (normal, il vous faut toujours plus de consommateurs pour refiler vos merdes inutiles qui engraissent vos comptes en banque), il en resterait peut-être encore des ressources non ?

                        qu’est-ce qu’il vous faut pour que vous et vos semblables comprennent  ?...

                        Je pense le savoir, et aussi en avoir à votre disposition, mais je ne l’écrirai pas, je ne veux pas causer de tort au site !

                        Allez brûler en enfer, et encore je me force à rester poli !

                        H /


                        • Fergus Fergus 16 août 2013 20:34

                          Bonjour, Subliminette.

                          Bravo pour ce coup de gueule. Ce projet est une aberration. Par chance, il est vivement combattu, non seulement dans les Côtes d’Armor, mais dans toute la Bretagne nord. La mobilisation est en marche et ne devrait pas se limiter à une pétition. Souvenons-nous que les Bretons ont la tête dure et une détermination sans faille comme ils ont pu le démontrer lors du projet de centrale nucléaire de Plogoff.


                          • subliminette subliminette 17 août 2013 06:04

                            C’est parfaitement juste. Plus personne n’a osé parler, même en langage codé, même à voix basse, de nucléaire en Bretagne.

                            J’espère que ce sera la même chose. D’autant qu’à ma connaissance pas une voix dissidente ne s’est élevée pour approuver ce projet.

                            C’est donc l’Etat contre la population entière. Comme à Plogoff. Mais à l’époque le mot démocratie avait peut-être plus de sens qu’aujourd’hui ?


                          • Fergus Fergus 17 août 2013 16:12

                            @ Subliminette.

                            Renseignements pris auprès d’amis qui habitent dans le secteur (j’ai moi-même habité 10 ans en bordure de la baie de Morlaix), beaucoup de personnes et d’associations se mobilisent pour mettre en échec le projet de la CAN. En première ligne la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux), installée à l’Ile Grande, à moins de 8 kilomètres du lieu d’exploitation envisagé. A en juger par les propos entendus, la mobilisation devrait s’amplifier rapidement pour sauver l’écosystème marin dans un environnement particulièrement riche en diversité.

                            Bonne journée et merci d’avoir mis ce problème en lumière.


                          • subliminette subliminette 18 août 2013 07:21

                            Pas seulement la LPO, Fergus, il y a au moins une trentaine d’associations qui ont adhéré au Peuple des Dunes, les assocs de pêcheurs, de défense des sites, les communes etc... La liste est sur le site que je vous ai indiqué.


                          • Fergus Fergus 19 août 2013 09:18

                            Bonjour, Subliminette.

                            C’est bien pourquoi j’ai parlé de LPO « en première ligne », ce qui n’indique évidemment pas qu’elle soit seule dans la lutte.


                          • alinea Alinea 16 août 2013 22:14

                            Eh bien, si le monde, si le peuple ressemblait à ce fil, il n’y aurait aucun souci à se faire ; merci à tous pour ces moments de lecture, comment, comment dire, rassérénant !!


                            • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 16 août 2013 22:31

                              Décidément, entre les gaz de schistes et cette affaire, Montebourg aime les projets destructeurs de l’environnement !

                              Au nom de l’emploi, le voilà qui prône les pires techniques, les pires solutions. Qui finissent d’ailleurs par supprimer plus d’emploi que c’est censé créer.

                              Comment nommer le contraire d’un écologiste, un « biophobe » ? ou simplement un cupide (les pots de vin tombent-ils en masse dans son escarcelle ?)

                              Comme Valls est le ministre liberticide (et fanfaron) du gvt, Montebourg en est le représentant biopohobe.


                              • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 16 août 2013 22:36

                                Il y a un « o » qui s’est immiscé dans le mot « biophobe », comme un petit animal qui a voulu résister à sa destruction annoncée.

                                Les animaux, après tant de destructions, vont peut-être finir par se rebeller d’une façon ou d’une autre.

                                Ce serait une belle revanche !


                              • subliminette subliminette 17 août 2013 06:11

                                C’est même un projet contre l’emploi : on parle de près de 400 emplois détruits.

                                La CAN est une toute petite entreprise, jamais elle ne compensera cette perte.

                                Biophobe et cupide c’est exactement pareil au final : après moi le déluge pourvu que mes poches se remplissent vite !


                              • subliminette subliminette 17 août 2013 06:14

                                Ahahah Jean-Paul. Voilà une idée qu’elle est bonne : quelques homards dans le lit de Montebourg !


                              • Agafia Agafia 17 août 2013 14:37

                                Pfff... quelle calamité ce pognon et cette course au profit permanente.
                                Détruire,détuire, toujours détruire...
                                Je me dis qu’à un moment, le combat pacifique en usant de moyens légaux montre ses limites et qu’il faut taper plus fort, à la manière corse.
                                Leur foutre une bonne trouille, qu’ils n’osent plus approcher un de leurs foutus bateaux.... BOOOOOMMMMM !!!! smiley

                                Solidarité avec les Bretons !


                                • subliminette subliminette 18 août 2013 07:30

                                  Merci à vous tous qui avez partagé mon indignation.

                                  N’hésitez pas à laisser des messages de soutien au collectif du Peuple des Dunes sur le lien indiqué dans l’article.

                                  Dès que j’aurai des nouvelles, je ne manquerai pas de vous tenir au courant.


                                  • NastyCruncher 18 août 2013 20:39

                                    Je partage votre combat mais pas votre indignation qui sonne comme résignation.

                                    Les gouvernements font fi de la raison des peuples puisqu’’ils sont mus par la pensée unique et l’avidité, l’expression du vote a fait son temps, il y a cinquante ans la coercition aidait la démocratie à fonctionner correctement.


                                  • 6ber 6ber 18 août 2013 08:35

                                    Merci Subliminette pour cette info qui n’étonne que peu mais qui est révoltante.
                                    Rappelons nous l’affaire de Plogoff. CRS, blindés, parachutistes, l’armée, l’emploi de gaz interdits et aussi celle de Creys-Malville en Isere réprimée dans le sang, et celle du Larzac.
                                    Tout cela se passait dans les années 70.
                                    Et plus pres de nous notre-dame-des-landes...
                                    Aujourd’hui il n’y a plus de conviction et personne ou presque ne veut plus s’exposer pour défendre et son sol, et son droit à ce sol, pas plus qu’une certaine qualité de vie, entre autres.
                                    Les babas sont trop vieux pour se faire et les jeunes s’en moquent totalement.
                                    Les lobbies du gaz de schiste finiront eux aussi par obtenir satisfaction. Ce n’est qu’une question de temps. (Voir ou revoir le film gasland pour les dégâts que cela occasionne.)
                                    Tout cela est bien triste et malheureusement je crains que les pétitions n’y changent rien.
                                    Peut etre serait il temps de prendre exemple sur nos amis Corses avant que de ne plus pouvoir faire machine arrière.
                                    Mais qui s’y risquera avec des tordus du genre Ayrault ou Valls ?
                                    Tout mon soutient à nos courageux Bretons.


                                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 19 août 2013 10:43

                                      En fait les autonomistes bretons sont bien capables de saccager leur mère-patrie tous seuls smiley : élevage intensif de porcs et de volailles, algues vertes c’est pas « l’Etat jacobain franchouillard » qui le leur a imposé smiley smiley

                                      Pas grave, on continuera à faire la leçon au reste de monde smiley


                                      • Intelle Intelle 19 août 2013 13:25

                                        Bonjour Subliminette, j’ai été révoltée par votre article, je suis bretonne d’adoption depuis plus de 50 ans et j’aime profondément notre belle région. Je me suis permis de transférer votre article sur ma page Facebook pour que mes amis qui ne connaissent pas Agora puissent être informés. 

                                        Les hommes vont finir par faire de la Terre un désert, car malheureusement il n’y pas que la mer qui souffre de telles actions.

                                        • Marianne Marianne 19 août 2013 21:29

                                          Née à Toulouse, et de grands-parents maternels bretons, je passais mes vacances en Bretagne dans les années 60, dans le Finistère nord (Lannilis, L’Aber-Vrac’h). Nous faisions du camping sauvage sur les dunes de Sainte-Marguerite. Une cinquantaine de familles qui respectaient le lieu. Pas un papier ne jonchait le sol et quelques latrines en bois faisaient l’affaire pour toute la « communauté ». Les congés payés avaient 30 ans.

                                          Le matin, nous nous réveillions au son des cloches de chevaux des goémoniers qui récoltaient l’algue sur leurs charrettes en bois. Puis nous allions faire la marée. La plage s’étendait à perte de vue, nous commencions par les couteaux piégés par le sel qui leur faisait croire à la montée des eaux. Puis les coques et les palourdes au rateau. Ensuite venait la fouille sous les rochers recouverts d’algues ou se cachait une faune abondante et variée : berniques (chapeaux pointus), poissons de roche, crabes, crevettes grises et même anguilles. Il fallait marcher encore plus loin vers l’océan pour dénicher les étrilles très convoitées.

                                          La plage étaient parsemés de petits cailloux au mille couleurs de l’arc-en-ciel. Le lichen jaune orangé dessinait des étoiles sur la roche noire. Sur les dunes, la lagure ovale chatouillait nos pieds nus tandis que le panicaut des dunes, petit chardon d’un bleu intense, nous rappelait que nous étions des invités sur la Terre. Quelle beauté !

                                          Les jours de marée haute, nous allions visiter les viviers de l’Aber-Vrac’h où langoustes et homards s’ébattaient dans une eau fraîche et pure. L’après-midi nous allions saluer l’oncle Joseph marin-pêcheur le matin et cidrier. l’après-midi. Mon père et lui partaient bien avant l’aube pêcher la roussette et relever les crabes dormeurs. Parfois, une araignée de mer accompagnait les tourteaux dans le beau panier d’osier.

                                          Je garderai toujours en moi le parfum des pommes fermentées mélangé à l’odeur du bois des tonneaux. Huum que c’était bon ! J’eus droit à ma première gorgée de cidre vers l’âge de huit ans... Une permission que j’attendais depuis longtemps, à voir les adultes savourer ce nectar. Pour le goûter, nous mangions une brioche à la mie jaune, à la peau dorée comme un soleil qui renfermait en son centre un seul et unique pruneau, mais quel pruneau !

                                          Et puis les jours de houle et de mauvais temps, c’était la balade sur les grands rochers de la côte fouettés par les vagues qui aspergeaient nos frimousses d’enfants d’embruns salés exhalant un goût de liberté. Mouettes et goélands volaient bas. Au retour mon arrière grand-mère qui portait encore la coiffe bigoudène des femmes de marin nous offraient une belle pile de crèpes cuites sur la cuisinière à charbon.

                                          De nos jours, il n’y a plus de viviers à l’Aber-Vrac’h. A leur place se dresse un grand centre nautique et le port de pêche est devenu port de plaisance pour touristes huppés. Des tipis indiens se dressent à l’entrée des dunes de Sainte-Marguerite comme un clin d’oeil au vent de liberté qui soufflait ici dans les années 60...

                                          Le jour du naufrage de l’Amoco Cadiz au large de Portsall, j’ai vu des larmes dans les yeux de ma mère. Aujourd’hui les algues vertes prolifèrent à cause des nitrates sur les plages bretonnes. Le phare de l’île Vierge est automatisé, la dernière relève de gardiens a eu lieu en 1990. Il n’y a quasiment plus de cidriers traditionnels et les pêcheurs ont bien du mal à joindre les deux bouts.

                                          Comme partout sur la planète, la faune et la flore sont en grand danger et peu à peu la diversité s’étiole sous les coups de semonce de la grande industrie ne respectant ni les plantes, ni l’eau, ni la terre, ni le ciel, ni les hommes pour l’appât du gain, le profit par dessus tout...

                                          Toute ma solidarité à vous et à tous les bretons Subliminette !

                                          SURTOUT NE LÂCHEZ RIEN !

                                          La Bretagne : http://www.youtube.com/watch?v=HET5imyM4hk

                                          Les paniers bretons : http://patrimoine.region-bretagne.fr/sdx/sribzh/main.xsp?execute=show_document&id=PALISSYIM22005774

                                          La Bretagne : http://www.linternaute.com/nature-animaux/nature/diaporama/eloge-de-la-nature/3.shtml

                                          Le 16 mars 1978, l’Amoco Cadiz s’échoue devant Portsall : http://bretagne.france3.fr/2013/03/16/le-16-mars-1978-l-amoco-cadiz-s-echoue-devant-portsall-217339.html

                                          Les dunes abritent des joyaux de la flore armoricaine : http://www.bretagne-environnement.org/Patrimoine-naturel/Les-milieux/Les-dunes/Les-dunes-abritent-des-joyaux-de-la-flore-armoricaine

                                          Ma France, Jean Ferrat : http://www.youtube.com/watch?v=qkO7_rhhCbA

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

subliminette

subliminette
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès