• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Chers amis britanniques, osez donc un second référendum sur le Brexit (...)

Chers amis britanniques, osez donc un second référendum sur le Brexit !

 

La situation du Brexit semble incertaine pour ne pas dire sans issue. Pourtant, une porte de sortie s’ouvre pour peu que les parlementaires réfléchissent avec bon sens. Il y a trois ans, les Britanniques ont voté la sortie de l’Europe sans vraiment connaître les tenants et aboutissants. De plus, des influences se sont propagées sur les réseaux sociaux avec l’utilisation de systèmes sophistiqués :

 

« Christopher Wylie, 28 ans, a étudié le droit à la London School of Economics avant de se tourner vers la mode puis de devenir directeur de recherche chez Cambridge Analytica. Cette société technologique basée à Londres est au cœur du scandale de l’appropriation des données personnelles de 50 millions d’utilisateurs de Facebook, mais aussi du financement de la campagne du « Leave » pour le Brexit. L’affaire a été révélée par le Guardian, le New York Times et Channel Four. Christopher Wylie a été le premier lanceur d’alerte auprès de la journaliste du Guardian Carole Cadwalladr. Il a été suivi par Shahmir Sanni et un autre lanceur d’alerte qui préfère garder l’anonymat. Le Canadien a travaillé de juin 2013 à fin 2014 pour la société Strategic Communication Laboratories (SCL), maison mère de Cambridge Analytica, qu’il a contribué à fonder.  » (Libération, 26/03/2018)

 

Le Brexit aurait-il été approuvé sans l’appui de Cambridge analytics ? Apparemment non affirme Wylie : « Non, ils ont joué un rôle crucial, j’en suis sûr. Il y a deux aspects dans le scandale. D’une part, Cambridge Analytica a admis la semaine dernière avoir effectivement travaillé avec le groupe de campagne « Leave.EU ». L’autre aspect, c’est que AggregateIQ [une entreprise canadienne issue de Cambridge Analytica, ndlr] a aussi travaillé avec Cambridge Analytica sur un système qui a permis à Leave.EU de dépasser son plafond de dépenses, et d’utiliser près d’un million de livres pour cibler la population. Sans AggregateIQ, le camp du « Leave » n’aurait pas pu gagner le référendum, qui s’est joué à moins de 2% des votes. Or, 40% du budget de « Vote Leave » est allé à AggregateIQ, c’est beaucoup. Cette entreprise a joué un rôle pivot dans le référendum. Elle a travaillé main dans la main avec Cambridge Analytica. Si vous ciblez un petit nombre spécifique de personnes avec des milliards de publicité, cela peut suffire à gagner suffisamment d’électeurs. »

 

Le temps a passé. Un accord avec l’UE a été signé, il contient un protocole de sortie définitif. Le principe de la démocratie est que les citoyens soient éclairés et votent en connaissance de cause. Ils ont voté le Brexit sans savoir où ils allaient. Le texte de l’accord est maintenant disponible. C’est un accord raisonnable que chaque citoyen peut comprendre comme en d’autres temps les Français se sont prononcés sur les plus de cent pages du TCE en 2005. Alors, il suffit de faire voter les Britanniques sur ce texte, puisque les parlementaires ne parviennent pas à un consensus. S’ils se décident pour sortir sur les bases fixées par cet accord, le texte sera ratifié par la Chambre ou alors le Royaume-Uni restera dans l'Europe.

 

Amis britanniques, demandez un nouveau référendum avec la question suivante :

 

Pour un Brexit avec accord

Ou

Contre le Brexit et maintien dans l’Europe

 

Le Royaume-Uni a donné tant de choses à l’Europe, les Stones, les Beatles, Pink Floyd, Soft Machine, King Crimson, The Cure… restez avec nous, amis britanniques et ensembles, construisons une autre Europe ! 


Moyenne des avis sur cet article :  1.56/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • HELIOS HELIOS 22 mars 15:50

    ... ben non, il ne faut pas de nouveau référendum, d’autant que les camps s’équilibrent et cette fois le résultat sera « truqué » non pas par des manipulation d’urnes, mais par des « influence » dont les continentaux sont quasiment experts.

    Imaginez vous qu’on refasse la presidentielle chez nous ? non, il devrait y avoir des legislatives et le gouvernement correspondant ensuite.

    Chez les anglais (sens large) c’est pareil, leur parlement est là pour mettre en oeuvre une decision démocratique, si Teresa May ne convient pas, il faut un autre premier ministre et dans le pre des cas une nouvelle election de leur parlement.


    • Super Cochon 22 mars 18:40

      Bernard Dugué ! ......... La démocratie , si tu ne sais pas ce que c’est , voici le lien wiki ! .

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Démocratie


    • karibo karibo 22 mars 15:58

      Nous avons à faire à des ordures, nous aussi on a voté par refendue contre : ça nous a été imposé quand meme, il est temps de foutre toutes ces pourritures dehors et récupérer notre souveraineté ! Le RIC en toutes matières à commencer par sortir de cette merde, le FREXIT et frapper notre monnaie ! Le reste n’ est que de l’ enfumage .


      • mac 22 mars 16:20

        La prochaine crise qui risque bien d’être terrible et qui est probablement imminente aura au moins le mérite de porter un coup de grâce à cette entité antidémocratique et lobbyiste. Le anglais n’auront alors plus grand chose à quitter.

        En attendant on voit ses ravages dans nos rues...


      • mac 22 mars 16:10

        "De plus, des influences se sont propagées sur les réseaux sociaux avec l’utilisation de systèmes sophistiqués

        "

        N’est-ce pas du pur complotisme ?

        Tout ce qui vous dites sur le Brexit, on peut le dire assez similairement et de manière encore plus nette pour les grands médias et l’élection de Macron alors pourquoi ne refaisons-nous pas une élection ? Qui peut prétendre que nombre de gens n’ont pas voté sans en connaître les tenants ?


        • samy Levrai samy Levrai 22 mars 16:58

          C’est tellement beau l’UE fasciste, quand le peuple dit NON il doit revoter jusqu’à ce qu’il dise OUI et quand c’est OUI c’est pour la vie...

          le BREXIT n’est un drame que pour les europeistes et rappelons que le BREXIT est négocié entre May l’europeiste et les europeistes europeens... comment avoir quelque chose de propre quand les mêmes forces qui ce sont assises sur le vote des français de 2005 sont à la manœuvre ?


          • Trelawney Trelawney 22 mars 17:07

            @samy Levrai
            Le breixit c’est une perte de croissance chiffrée à 0.7% du PIB de l’UE. On peut s’en remettre. Pour les anglais c’est l’inconnu. Et vu comment se passent les négos avec les USA qui ne les considèrent plus comme un partenaire économique, on peut deviner que ça va être chaud pour eux.


          • samy Levrai samy Levrai 22 mars 17:15

            @Trelawney
            quand je réfléchie, je vois que les anglais vont économiser plus de 10 milliards par an de contribution nette, qu’ils auront accès à l’UE de la même façon que tous les pays du monde ( open bar asymétrique ), qu’ils ne se coupent de rien mais s’ouvre au reste du monde... que déjà leur chômage est au plus bas, que les salaires augmentent , etc... Je ne vois que ceux qui vont perdre, c’est çà dire les pays europeens, qui se plaignent et en font un psychodrame... 


          • Trelawney Trelawney 25 mars 08:41

            @samy Levrai
            Vous comme moi, on est dans l’hypothèse, car on ne sait pas ce qu’il va se passer.
            Il se trouve que ce WE j’étais à Londres en touriste.
            Le matin j’ai vu des gens se rendre à un défilé avec des drapeaux européen sans trop y prêter attention. C’est mon fils qui m’a averti de la manifestation, qu’il regardait à la TV. Ici il y avait toujours autant de touristes (français espagnol pour la grande majorité), sans qu’il y ait plus de présence policière. Il faut noter qu’à Londres, les policiers sont à peine visible.
            Ce qu’il faut noter lorsqu’on visite Londres, c’est la quantité astronomique de grues de chantier. Il y en a partout et partout ça construit. L’activité économique est énorme à Londres, beaucoup plus que dans les capitales européennes.

            L’anglais exprime une défiance vis à vis du corps politique travailliste comme conservateur. Il pense que les politiques se servent du breixit pour asseoir leur pouvoir et vont laisser les anglais dans la merde après. Il ne compte pas sur eux pour sortir de ce mauvais pas. Si vous êtes pro-breixit, il ne fait pas bon le montrer dans la rue. On ne va pas vous taper dessus, mais on va vous expliquer par a plus b que c’est con de se couper de ses partenaires européens

            Conclusion, le breixit est un mauvais choix pour les anglais, mais ils sont suffisamment fort économiquement pour se sortir de ce mauvais pas. Il y aura forcément un ralentissement économique, mais comme ils sont en pleine bourre (pas comme nous) ce sera supportable 


          • Trelawney Trelawney 25 mars 11:19

            @Trelawney
            qu’ils auront accès à l’UE de la même façon que tous les pays du monde ( open bar asymétrique )
            Achetez un produit en Chine par internet et n’oubliez pas les droits de douanes qui vous seront facturé en plus.
            N’allez pas dire qu’en dehors de l’UE c’est pareil qu’à l’intérieur. C’est de la malhonnêteté intellectuelle


          • foufouille foufouille 25 mars 11:28

            @Trelawney
            pas de douane en dessous de 50€ et même au dessus en passant par la poste NL, GB et certains livreurs.


          • Trelawney Trelawney 25 mars 13:40

            @foufouille
            Ca n’est valable que pour les pays ayant signé des accords de commerce, comme le Canada avec le CETA et c’est limité à 150 euros et que pour des particuliers..
            Pour les sociétés c’est différent et les taxes et TVA sont dues.
            N’allez donc pas dire que commercer avec un allemand ou un italien et pareil qu’avec un chinois, japonais ou américains.


          • foufouille foufouille 25 mars 14:34

            @Trelawney
            c’est faux, sauf pour les particuliers. la douane a une franchise pour tous les pays. tu payes la TVA si tu te fais chopper mais comme c’est pas faisable sur internet et non rentable, je n’ai jamais eu une seule taxe en 6 ans. la limite de 150 est celle qui est sur le colis.
            il faut éviter certains escrocs comme fedex et cie qui te font payer des frais de dossier.
            les pros ont un compte pro sur le site interne de la douane.


          • Trelawney Trelawney 22 mars 17:04

            La date du 29 mars a été mise en place pour empêcher des élections européennes au RU puisqu’ils ont décidé de sortir de l’UE.

            Jusqu’à cette date il avait tout loisir de trouver un accord.

            Thérésa May en a rien à fiche de l’UE et du breixit. Elle veut imposer son accord à la chambre du parlement pour imposer sa majorité en Angleterre. Les députés ne le voient pas comme ça et ont refusé par deux fois l’accord. May est venu demander un délai pour refaire passer au forcing une 3ème fois cet accord dans le seul but d’asseoir son autorité.

            L’UE trés malin a donné 2 délai 12 avril (la date buttoir pour l’organisation des élections) si les députés refusent son accord et plus tard si ils sont d’accord.

            Si le RU sort sans accord, cela veut dire que tous les accords sont caduc et qu’il faut renégocier point par point. Si le 12 avril le RU sort sans accord les TGV sont à l’arrêt, les ferrys itou et toutes les exportations, importations.

            Pour certain point ferry trains ca va aller vite pour le reste l’UE a plutôt intéret à faire trainer, car ce n’est pas elle qui a la pression


            • Attila Attila 23 mars 12:34

              @Trelawney
              « La date du 29 mars a été mise en place pour empêcher des élections européennes au RU puisqu’ils ont décidé de sortir de l’UE. »
              Oula !!!
              La date du 29 mars découle de l’article 50 du traité de l’UE : deux ans après la déclaration, la sortie est de plein droit pour le pays qui l’a demandé.
              Aucun calcul là-dedans, dans vos rêves.

              .


            • Trelawney Trelawney 25 mars 08:42

              @Attila
              La date des élections européenne a été choisit en fonction du 29 mars, pour que les anglais ne votent pas


            • samy Levrai samy Levrai 26 mars 19:08

              @Trelawney
              Les élections européennes de 2014 se sont déroulées du 22 au 25 mai

              , et avant toujours en mai aussi...


            • ZenZoe ZenZoe 22 mars 17:16

              les Britanniques ont voté la sortie de l’Europe sans vraiment connaître les tenants et aboutissants

              Et blablabla...Mensonge grossier et insultant ! Pas besoin d’avoir un master en économie pour voir que le pays est fracturé en deux, les très riches et les très pauvres, et la partie lésée a juste pensé que le système clochait forcément quelque part. Et elle a été plus nombreuse à dire non. C’est comme ça.

              De toute façon les Britanniques ont avant tout voté avec leurs tripes, c’est le plus important dans une élection. La motivation et pas les chiffres (plus ou moins biaisés).

              Et dans une démocratie, c’est le boulot des représentants du peuple de mettre en oeuvre les souhaits exprimés par le peuple.

              Or, ce qui s’est passé depuis deux ans est juste scandaleux. Les élites, moins nombreuses, ne sont pas d’accord pour sortir, et font un cirque pas possible pour contourner la décision populaire, en espérant avoir le peuple à l’usure.

              A titre personnel, je regrette que les Britanniques sortent, mais jamais je ne porterai de jugement sur leur vote. Et sûrement pas sur leur légitimité intellectuelle à voter !


              • velosolex velosolex 25 mars 19:20

                @ZenZoe
                Plus d’un à pointé que jamais le référendum n’aurait du être employé pour une tel risque. Le référendum a un sens, pour des débats de société particuliers, qui ne cassent pas le gouvernail d’un pays. Quand ça se fait, c’est une faute politique majeure, et cela signifie le plus souvent que des forces occultes sont derrière. 
                La manipulation a été patente. Un argent insensé à été utilisé pour biaiser un vote. Le choix sur lequel les anglais s’est fait sur la promesse de réinvestir l’argent versé à Bruxelles, vers le social, les hôpitaux moribonds, a été une tromperie manifeste. Le libéralisme anglais a pratiqué des réformes indignes sur le statut des salariés, permettant aux émigrés, en particulier les polonais, de faire du dumping et de faire mécaniquement baissé les salaires, dans une concurrence vers le bas. C’est cela qui est à l’origine du brexit. Le refus d’une Europe, mais qu’on a caricaturé, qu’on an transformé en bouc émissaire. Sans doute y a t’il derrière cela un rêve fou, faire de la GB une sorte de territoire franc, dérégulé, entrainant l’Europe par le fond. Le clivage dans le pays est patent. Après le royaume uni, le royaume désuni. Mais un terrorisme qui manipule une bombe devrait savoir le risque qu’elle a de lui exploser dans les mains. 


              • astus astus 22 mars 17:35

                Si les anglais sortent de l’UE, avec ou sans accord, tout le monde sera perdant en Europe car celle-ci, déjà très affaiblie par le retour des nationalismes qui avaient conduit aux guerres précédentes, sera commercialement prise en sandwich entre les américains d’un côté et les chinois de l’autre. Mais de cela personne ne parle beaucoup car les français adorent se castagner entre eux pour ne rien voir du monde qui les entoure...


                • Croa Croa 22 mars 22:51

                  Le gouvernement anglais ne veut pas du BREXIT mais c’est lui qui est chargé de le mettre en place. Comment voulez-vous que ça marche ?

                  J’invite les anglais à mettre des Gilets Jaunes, à bloquer des ronds-points afin de renverser leur gouvernement et/ou à s’occuper eux-mêmes du BREXIT car avec un gouvernement qui voudrait vraiment sortir de l’Union ce serait vite réglé !


                  • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 23 mars 01:34

                    Le Royaume-Uni a donné tant de choses à l’Europe, les Stones, les Beatles, Pink Floyd, Soft Machine, King Crimson, The Cure…

                    Vous ne citez que des exemples de saltimbanques issus de la société du spectacle, c’est donc ça le plus important à vos yeux, la jouissance des spectacles du cirque ?

                    Vous auriez pu citer l’Habeas corpus ou James Watt par exemple, ça aurait donné du crédit à vos propos.

                    J’adore les gens qui se vautrent dans la soumission sous-culturelle et qui en sont fier au point d’en faire un narticle pour le crier à la Terre entière.


                    • velosolex velosolex 25 mars 19:07

                      @dr.jambon-beurre
                      Le sandwich, pour information vient du conte du même nom, un anglais. Les français ont ajouté le cornichon. 
                      Les Beatles sont simplement plus célèbres que Tino Rossi, et même Johnny, qui ne chante plus maintenant « Pour moi la vie va commencer ! »
                      J’ai baigné moi aussi dans cette culture. Le rock anglais, la fantaisie, ça a été en Angleterre, et aussi en Europe et partout dans le monde, un peu d’air frais, après les miasmes de la guerre, et l’odeur de moisi des vieux lords cramponnés à leur perruque. 
                      L’Angleterre pour le coup, a promotionné quelque chose de nouveau, et les Beatles ont fait autant pour l’europe que jean Monnet. Sans doute pas au niveau politique, mais au niveau culturel ; Les frontières virtuelles, ont viré bien avant les physiques. Alors oui c’est régression est triste. Pour eux et pour nous. Et Theresa May, day after day, on the hill, is this fool, who see the sun spinning round !
                      Help ! 


                    • L'Astronome L’Astronome 23 mars 08:11

                       

                      « Chers amis britanniques, osez donc un second référendum sur le Brexit !  »

                       

                      Moi, je dirais plutôt : « Messieurs les Anglais, tirez-vous les premiers ! »

                       


                      • JL JL 23 mars 08:27

                        @L’Astronome
                         
                        ’’ Moi, je dirais plutôt : « Messieurs les Anglais, tirez-vous les premiers ! »

                        ’’
                         
                         C’est bien ce qu’ils font, non ?
                         


                      • Attila Attila 23 mars 12:30

                        @L’Astronome
                        Bien vu.Fallait une lunette d’astronome pour le voir.

                        .


                      • Attilax Attilax 25 mars 09:05

                        Ben voyons... Et si ils revotent « mal » on peut les refaire voter une troisième fois, et une quatrième, jusqu’à ce qu’ils votent bien, comme en Irlande. Ou simplement ignorer le référendum et faire voter les parlementaires « comme il faut » comme en France ou en Hollande.

                        Tout sauf la démocratie, pas vrai ?


                        • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 25 mars 11:06

                          Bernard...

                          Il va falloir que tu nous explique comment une personnalité telle que toi n’a pas compris...

                          Ce que tu n’as pas compris ?

                          Que au sein de l’ UE, le royaume-fédéré est littéralement un vampire financier.

                          Ce n’est pas tant la volonté des britanniques, qui importe.

                          Et encore moins leur ’ sortie ’ d’une union dont leur principal secteur économique, la finance, ’ profite ’ sans ’ ruissellement ’ autre que les minima sociaux.

                           

                          Non, ce qui importe, c’est de changer de constitution européenne.

                          Hors-sujet ?

                          Pas du tout, bien au contraire.

                           

                          Le royaume-fédéré n’a jamais voulut ’ adopter ’ la monnaie unique.

                          Demande-toi pourquoi.

                          Lorsque tu auras compris le mécanisme mis en place, tu comprendras que le ’ jeu ’ britannique consiste uniquement à tenter d’obtenir davantage.

                           

                          De même, tu pourras te demander comment ce pays, qui n’est pas membre de la BCE peut en être actionnaire ? ( il n’est pas le seul... )

                          Lorsque tu auras compris le mécanisme d’endettement du ’ MES-TSCG ’ et quels pays en ’ profitent ’ depuis son avènement, tu comprendras peut-être comment la France est la meilleure rentabilité d’europe depuis 8 années consécutives.

                           

                          Qu’ils osent, qu’ils osent...

                          Un énième référendum dans notre union prétendument démocratique...

                          La dernière fois, en France, ils ont prétexté que le référendum de 2005 n’était ’ que ’ consultatif...

                          Le pire, Bernard, reste que les britanniques auraient TOUTES les raisons de vouloir rester ET d’obtenir davantage.

                          Mais pas toi, Bernard, que tu ne sois pas à même de réaliser que tu promeus des inégalités au sein d’une UE qui n’est en rien égalitaire est juste incroyable.

                          À moins que tu aies des intérêts dans la finance à la city ?

                          Des placements en sicav monétaires, peut-être ? 

                           

                          Demain, je créé une association, dans laquelle les membres ne seront pas traités à égalité, certains payeront beaucoup et n’auront pas de ’ droits ’, d’autres ne payeront rien et voudront davantage de droits, comme de décider à la place des autres... Tu voudrais en faire partie, de cette association ?

                            


                          • velosolex velosolex 25 mars 18:56

                            C’est sûr que les anglais ont été sous influence dans cette histoire. Trump, Poutine, la chine, personne ne veut d’une Europe qui soit autre chose qu’un marché d’opportunité, dans lequel on peut tailleurs des croupières, et se foutre royalement de la gueule des états. Aucune réciprocité. Le marché libre et sans entrave n’est qu’une couillonade que seule l’Europe suit à la lettre.

                            May aurait toute facilité pour annuler le référendum, car il s’est fait sur une manipulation, et un mensonge, et énormément d’anglais ont renié leur vote ; La femme qui a lancé le référendum qui a récolté en quelques jours 5 millions de voix, s’est fait menacé plusieurs fois de mort au téléphone.

                            Ce qui en dit long sur ceux qui travaillent derrière cette histoire. Les USA sont sans doute bien plus que les autres derrière le brexit. Ce sont eux qui en tout cas on le plus d’influence sur les anglais, à qui ils font souvent croire que leur pays est plus ou moins une étoile du stars and stripes. 

                            Mais c’est plutôt "stars and ships’....


                            • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 25 mars 20:15

                              @velosolex
                              Oui et non à la fois...
                              En résumé, lorsque le BLAIReau a compris que sans être membre de la monnaie unique, pas moyen d’avoir un ’ gouverneur ’ à la BCE, et donc pas moyen d’interférer dans la politique de la BCE, il a tenté un bluff... Mais totalement déconnecté de la réalité des électeurs, il s’est retrouvé confronté à la dure réalité...
                              Son bluff consista alors à ’ menacer ’ de quitter l’ UE si les statuts de la BCE n’étaient pas modifiés afin de permettre à un ’ actionnaire ’ non-membre de la monnaie unique d’être au conseil des gouverneurs de la BCE... 
                              Il est vrai qu’avec 15% des ’ actions ’ de la BCE, n’importe qui voudrait pouvoir peser de son poids... ( et je n’écris absolument pas que « l’actuelle BCE c’est bien, mangez-en », bien au contraire... ). 
                              Commençons par la réalité électorale du royaume-fédéré d’il y a 3 ans ( et elle n’a pas réellement changé, contrairement aux ’ affirmations ’ médiacratiques d’ici & là-bas... ) : Une population paupérisée durant le libéralisme thatchérien, prolongée ensuite par le blair et ses ’ amis ’... Un fachonazeleux qui ’ sent ’ qu’il y a un coup à faire et qui le réussit. Abuser de la crédulité des britanniques en leur stigmatisant l’ UE comme la cause de leurs maux... ET les... immigrés... mais pas n’importe lesquels... En France, nos immigrés sont les nord-africains, tu sais, ceux qui ’ volent le pain des français ’ selon les fachos d’ici... Tiens au fait, tu sais qui sont les salauds d’immigrés volant le travail des Suisses, en suisse ? non, tu ne sais pas ? ben c’est nous... ce sont les français qui vont voler le travail des chômeurs Suisses, dis-donc... Ah oui, les ’ salauds ’ d’immigrés des britanniques d’alors... Les Polonais, dis-donc... Des crétins de britishs en ont même lapidé un à mort... c’est dire... ( comme quoi il n’y a pas que les islamistes pour lapider...)
                              Et voilà comment, en stigmatisant sur du vent ET une communauté isolée, on peut faire démissionner un fumier de libéral ne voulant que pouvoir davantage vampiriser l’économie réelle du reste de l’ UE. ( si si si... ) Le pire reste que le blair était persuadé, lorsqu’il a tenté son coup de bluff, que la population allait le suivre...
                              Alors que son bluff ne s’adressait absolument pas aux britanniques, du moins à pas plus de 0,01 % des britanniques, tout comme il ne tentait pas d’effrayer plus de 0,01 % du reste des membres de l’ UE...
                              Mais au fait, est-ce que tu sais à qui ce bluff s’adressait ?
                               
                              Qui peut donc profiter d’une monnaie non-assujettie au MES-TSCG, dont le territoire n’est pas réellement DANS l’ UE, ET qui dispose d’une fiscalité ’ avantageuse ’ ?
                              Mais pardi, tous les entreprises des pays membres de l’ UE...
                              Domiciliation fiscale à Londres, import-export via l’ Irlande, la totale...
                              Les bénéfices ?
                              Au Luxembourg, puis Suisse, Hong-Kong et autres paradis fiscaux ( dont la liste à été tout simplement supprimée à l’arrivée du président en place actuellement... si si si... étonnant, non ? )
                               
                              Les states ?
                              Ah non, mais dans les faits, les states se contrefoutent de qui fait quoi...
                              Tout ce qu’ils veulent, c’est que les « échanges » commerciaux continuent à se faire en $US, le reste, ils s’en battent... grave...
                              Pourquoi crois-tu que les state ont fait laggle quand la Chine et la Russie ont signé un accord commercial de 400 milliards de $US sans utiliser le $US ?
                              Le change, le change...
                              Et même doublement, le change...
                               
                              Ceux qui travaillent derrière cette histoire sont des intérêts financiers, toutes nationalités confondues.
                               
                              Parce que avec les conditions actuelles, le royaume-fédéré est une véritable poule aux oeufs d’or picorant l’économie réelle Européenne.
                               
                              Et il y a beaucoup d’intérêts financiers qui ne veulent pas perdre ces ’ oeufs ’.
                               
                              Le signal qui aurait dû te faire comprendre, c’est lorsque les institutions bancaires internationales se sont barré du royaume-fédéré...
                              Il y a un an.
                              Parce que ELLES, si elles avaient eu un moyen d’éviter de devoir ’ perdre ’ LEURS acquis, elles l’aurait utilisé sans chercher à comprendre.
                               
                              Mais la curée de l’ Union est bien trop juteuse pour qu’ils abandonnent la proie.
                              Alors ils vont gagner un peu moins...
                              Depuis l’Irlande, depuis le Luxembourg, mais ils continueront.
                              Parce que nous continuerons à les laisser nous enfumer avec les inepties médiacratiques en tous genres, sous forme de feuilleton des chiennes de désinfo en continu...
                                


                            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 mars 22:00

                              Reprendre le vote sur le Brexit, c’est dire au peuple qu’on le croit sot, irréflechi... Ce serait enlever toute autorité à TOUS les réferendums qui suivront. Ne pas confondre avec l’hypocrisie de ne pas donner suite en prétextant n’importe quoi : ça, on l’a deja fait, meme en France, Vous vous souvenez ?  

                              Reprendre le vote sur le Brexit Ce serait enlever toute valeur à l’ultime appel au peuple avant une guerre civile.... NON. Appliquez le Brexit ! Meme si faut signer un pire accord le lendemain. 


                              • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 26 mars 13:19

                                @Pierre JC Allard
                                 
                                Même pas...
                                2005, référendum
                                Février 2008, congrès de versailles.

                                Le ’ référendum ’ n’était ’ que ’ consultatif...
                                Voilà quel fut la ’ justification ’ de l’exécutif...
                                Les députés, eux, se sont abstenus quand ils n’ont pas voté pour l’adoption du traité de Lisbonne... Les sénateurs eux, ont eu beaucoup moins de vergogne, tous bords confondus...
                                 
                                De notre point de vue, ( celui de tous les pays membres de la monnaie unique qui ont un tant soit peu compris de quoi il retourne concernant la ’ participation ’ du royaume-fédéré à l’ UE... ) il est nécessaire que le royaume-fédéré quitte définitivement l’union. ainsi que tous les pays n’étant pas membres de la monnaie unique. Négocier des accords une fois cette sortie de l’ union, mais sans libre-échange, sans libre-circulation des marchandises et des ’ BIENS ’ ( comprendre les échanges financiers ) et avec forte taxation de toute somme sortant des pays membres de la monnaie unique ( aussi bien vers le royaume-fédéré que la Suisse et autres pays ayant des ’ traités ’ privilégiés... )
                                 
                                Je m’interroge à propos de votre ’ pire ’.
                                Un pire accord pour qui ?

                                Je reformule.
                                Sommes-nous tous complètement crétins ?
                                Comment pouvons-nous accepter, au sein d’une association, que certains adhérents aient des droits différents d’autres adhérents ?
                                Vous ne conceptualisez pas ?
                                Comment peut-on accepter que les législation fiscales, sociales et économiques ne soient pas identiques pour tous les pays membres de la monnaie unique ?
                                  
                                Et plus précisément, comment se fait-il que nos ’ médias ’ passe leur temps à tenter de nous faire avaler que le brexit serait une cata pour nous ?
                                 
                                Alors qu’ils devraient nous détailler les ’ accords ’ passés, présents et ’ envisagés ’ lors des ’ négociations ’ du brexit.
                                Et que chaque nouvelle négociation devrait être rapportée à la connaissance des citoyens.
                                 
                                Imaginez si la populace comprenait comment le mécanisme de la BCE et des ’ traités ’ obligeant les pays membres à s’endetter pour fournir des fonds à la BCE fonctionne...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès