• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > La Commission Européenne donne ses ordres au régime Macron !
#71 des Tendances

La Commission Européenne donne ses ordres au régime Macron !

C’est ce 5 juin 2019 que la Commission Européenne a donné ses ordres au régime Macron pour l’année 2019. Dans un document intitulé “recommandation du Conseil concernant le programme national de réforme de la France pour 2019 et portant avis du Conseil sur le programme de stabilité de la France pour 2019”, la Commission Européenne fixe ce qui est le programme du régime Macron. Austérité, baisse des dépenses de la sécu, cadeaux fiscaux aux multinationales, libéralisations, précarisation sont le menu de cette Union Européenne dont l’objet même est de faire la guerre aux salaires et aux droits des travailleurs.

JPEG

La France sous tutelle. Combien de temps encore ?

L’UE étant incapable de s’exprimer autrement qu’en anglais, « langue des affaires et de l’entreprise » selon le syndicat patronal Businesseurope, les membres de l’oligarchie « française » vont pouvoir prendre connaissance de la nouvelle feuille de route prescrite à Macron par la Commission de Bruxelles, prête-nom de Berlin et du grand patronat européen.

Et en avant, une fois la mascarade des européennes passées, vers toujours plus d’austérité salariale, de privatisation des services publics (SNCF, Aéroports, EDF, Education nationale…), de dé-protection des travailleurs (retraites, statuts, code du travail), de destructions du parc industriel national.

Et dire que certains pseudo-internationalistes pincent le nez quand il s’agit de défendre le produire en France et les acquis sociaux de 1936, 45 et 68… Comme s’il n’était pas évident que la casse nationale ne fait qu’un avec la casse sociale et la régression démocratique généralisée…

Plus que jamais, méditons cette citation de Jean Jaurès : « ÉMANCIPATION NATIONALE EST LE SOCLE DE ÉMANCIPATION SOCIALE ».

Et luttons pour le FREXIT PROGRESSISTE, premier acte de l’affrontement de classes qui rouvrira au peuple français la voie du socialisme !

Georges Gastaud – secrétaire national du PRCF

Analyse des ordres de la Commission Européenne

La Commission Européenne est très claire, sous la contrainte de l’Euro, la France est tenue d’exécuter les ordres qu’elle lui donne.

En tant qu’État membre dont la monnaie est l’euro, et compte tenu des liens étroits entre les économies de l’Union économique et monétaire, la France devrait veiller à mettre en œuvre intégralement et en temps utile la recommandation concernant la zone euro, telle qu’elle ressort des recommandations figurant aux points 1) à 4)

Commission Européenne – p 2 des recommandation du Conseil concernant la France pour 2019

Une manière de tordre le coup à ceux qui prétendrait que ce n’est pas l’Union Européenne et l’Euro qui imposent les politiques d’euro austérité, de casse sociale et de privatisations et libéralisations que les travailleurs de France subissent maintenant depuis plus de 30 ans. Et ce d’autant plus que la France est sous le coup du volet préventif du pacte de stabilité et de croissance, soumettant le budget de la France à l’aval de la Commission Européenne, en vertu du TSCG.

 

La Commission Européenne constate que l’accroissement du déficit et de la dette publique est essentiellement liée à la transformation du CICE (un cadeau de plusieurs milliards d’euros fait aux grandes entreprises) en suppression de cotisations sociales patronales.

 

Dans leur jargon, les eurocrates exigent que ” le taux de croissance nominale des dépenses publiques primaires nettes ne dépasse pas 1,4% (…) soit un ajustement structurel annuel de 0,6% du PIB”. En clair, l’Union Européenne impose à la France de supprimer 0,6% de PIB de ses dépenses publiques. Soit 14 milliards d’euros environ, l’équivalent du budget du ministère de l’écologie ! Et Bruxelles d’exiger la même coupe en 2020.

les ordres détaillés de la Commission Européenne traduits en langage courant

Santé  : “créer les bonnes incitations et promouvoir la collaboration entre acteurs publics et privés”. Traduisons-les. Dérembourser massivement les soins, et privatiser l’Hôpital public en le remplaçant par des cliniques privées.

Retraites : “La réforme prévue du système de retraite pourrait aider à alléger la dette publique à moyen terme et réduire ainsi les risques pesant sur sa soutenabilité. L’équilibre budgétaire du système de retraite dépend fortement des hypothèses macroéconomiques.”.”Plus de 40 régimes de retraite coexistent en France.” Traduisons-les. Que Macron se dépêche de faire le régime unique qu’on lui a ordonné et de relever l’âge de départ à la retraite et de diminuer les pensions.

Action Publique 2022 : ” le gouvernement ne s’est pas concentré sur le chiffrage ex ante et général des économies potentielles. Cette démarche peut s’expliquer par la complexité du processus de réforme et par la nécessité de faciliter le débat public sur des questions sensibles”. “Dans l’ensemble, les informations disponibles révèlent une adhésion partielle aux orientations adoptées en 2016 par l’Eurogroupe pour les revues de dépenses.”. Traduisons-les. AP 2022 va permettre des saignées dans les services publics, mais comme c’est absolument inacceptable pour les Français, le régime Macron avance masqué, et c’est pas nous Commission Européenne qui allons l’obliger à dire noir sur blanc ce qui se prépare.

Collectivité Locale : “le nombre de communes n’a que légèrement diminué et dépasse encore 34 000, chiffre de loin le plus élevé de l’UE”. Traduisons- les. Supprimez donc les communes pour les remplacer par des euro-régions et des euro-métropoles.

Dette publique  : “Il est essentiel que la France réalise un effort budgétaire améliorant de façon décisive son solde primaire structurel”. Traduisons-les. Il est strictement interdit de contrôler l’endettement par la banque centrale. En revanche, le gouvernement doit faire encore plus d’austérité.

Énergie : “Des investissements supplémentaires dans les interconnexions, en particulier avec la péninsule ibérique, pourraient contribuer à une plus grande intégration du marché intérieur européen de l’énergie, tout en renforçant la concurrence et en facilitant le déploiement des énergies renouvelables”. Traduisons-les. Pour parachever la libéralisation et la privatisation de l’énergie, il est urgent de réaliser les lignes à très haute tension pour permettre à l’Allemagne d’obliger l’Espagne à acheter son surplus de pic de production éolien…

Fiscalité : “Le système français d’imposition,(…) reste très complexe, ce qui pèse sur l’environnement des entreprises”. ” Cette complexité (..)comporte un risque d’illisibilité, qui accroît les coûts de mise en conformité et l’insécurité juridique, au détriment de l’attractivité de la France, et crée des possibilités d’évasion fiscale.” Traduisons-les. Réduisez donc les impôts sur les entreprises (pas sur les particuliers), pliez-vous donc au dumping fiscal et il n’y aurait pas d’évasion fiscale, via le Luxembourg, la Hollande et cie.

Artisans, taxis etc… gare à vous : “Malgré les progrès réalisés et l’adoption de réformes ambitieuses, il subsiste des barrières à l’entrée dans les services aux entreprises et dans les professions réglementées, et la concurrence y demeure faible” ; ou encore : “Le manque de concurrence dans les services, associé à des coûts de main-d’œuvre élevés, a contribué à maintenir les prix à un niveau élevé, notamment dans les transactions immobilières, le logement, la restauration et les services juridiques et comptables”. Traduisons-les. La loi Macron a déjà permis de libéraliser et précariser un grand nombre de professions. Mais ce n’est pas suffisant. Dans l’UE, la précarité ça doit être pour tout le monde, et les multinationales doivent pouvoir chasser sur tous les terrains. Et baissez donc les salaires ! C’est cela la concurrence libre et non faussée. Auto-écoles, syndics, garagistes, restaurateurs etc… gare à vous.

Loi Pacte : “Cette réforme ne portera ses fruits que si elle est mise en œuvre intégralement et dans les délais.” Traduisons-les. Macron a fait des promesses au Capital pour faire voler en éclat les droits sociaux en permettant à des milliers d’entreprises d’échapper aux seuils permettant de renforcer les droits des travailleurs lorsqu’un effectif suffisant est atteint. Il a intérêt à se magner de tenir !

Et l’on pourrait multiplier les exemples. Par exemple sur la réforme de l’assurance chômage, là aussi ordonnée par la Commission Européenne….

JBC pour www.initiative-communiste.Fr

https://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/la-commission-europeenne-donne-ses-ordres-au-regime-macron/

2019-european-semester-country-specific-recommendation-commission-recommendation-france_fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 12 juin 08:58

    La commission européenne est constituée de gens comme cette saloperie de Moscovici qui sont mis en place par les dirigeants des états membres de l’UE. Ils mettent en oeuvre les directives qu’ils reçoivent de ceux qui les ont mis en place et les imposent à l’ensemble de l’union, mais ils ne sont eux-mêmes que le « hub » d’un système, pas les processeur et encore moins le programme qui est élaboré et organisé en stratégie par les membres de groupements tels que G30, Bilderberg et Davos, les multinationales et les places financières dominées par l’axe City-Wall-Street.
    Macron contribue, avec la classe sociale qui l’a mis en place, autant à mettre au point cette stratégie qu’à la mettre en oeuvre.

    C’est ce qu’on appelle la dialectique.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 12 juin 09:15

      @Séraphin Lampion

      c’est d’ailleurs la même chose avec le FMI et Lagarde dont on parle bien moins !


    • François Vesin François Vesin 12 juin 16:41

      @Séraphin Lampion
      « C’est ce qu’on appelle la dialectique.  »

      Merci de nous rappeler les fondamentaux !!!
      Juste une petite correction avec votre autorisation :
      n’avez-vous pas confondu dialectique et dictature ?

      Macron perd les élections = il fait proclamer qu’il les a gagnées !!!
      Macron débat avec la populace = il fait tabasser les Gilets Jaunes
      Macron est un démocrate = il soutien Merkel pour succéder à Junker
      etc...
       


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 12 juin 17:39

      @François Vesin

      « n’avez-vous pas confondu dialectique et dictature ?  »

      que nenni
      dictature je ne sais pas, absence de « démocratie », évidemment

      la dialectique, c’est le dépassement de la thèse et de l’antithèse par la synthèse qu’il ne faut pas confondre avec compilation et contradiction (comme ils le font au PS).

      la « démocratie » telle qu’un nous la sert sous forme de consultation électorale pipée est complètement en-dehors de ce jeu dont les billes ont été distribuées à une oligarchie qui ne laisse aux électeurs que l’illusion d’avoir un choix et un levier alors qu’ils n’ont accès à rien.

      ce que je voulais dire, c’était simplement que la commission européenne ne dicte pas plus (ni moins) à Macron que Macron ne dicte à la commission. L’une et l’autre des partie sont les joueurs d’un monopoly planétaire dont les électeurs sont exclus, sion pour alimenter la banque.


    • Eric F Eric F 12 juin 18:56

      @Séraphin Lampion

      « [les membre de la Commission] sont mis en place par les dirigeants des états membres de l’UE ; Ils mettent en oeuvre les directives qu’ils reçoivent de ceux qui les ont mis en place »

      En effet, les dirigeants s’abritent derrière la commission pour déployer la politique qu’ils décident. Le Macron du Conseil Européen dicte au Macron de l’Élisée le programme qu’il doit appliquer.

      « G30, Bilderberg et Davos... »
      On les retrouvera hors de l’UE avec la même influence, l’économie mondialisée met sous pression les états. Il faut noter que les inégalités entre les plus riches et le reste de la population ont encore davantage augmenté dans le reste du monde que dans l’UE.


    • zygzornifle zygzornifle 12 juin 13:15

      Elle le fait depuis son début , les Chirac Sarko Hollande ont rampé a ses pied en lui léchant le gros orteil , bien sur avec Macron c’est plus haut que le gros orteil qui est léché .....


      • Allan Thompson Allan Thompson 12 juin 13:16

        Rien que le titre est mensonger : La Commission Européennes ne donne d’ordre à personne. A l’auteur, revoyez vos positions vis-à-vis de l’Europe. Si le PC est passé de 20,5% en 1979 à 2,5% cette année c’est justement à cause de ses avis délirants sur l’UE ! Le naufrage ne semble pas vous avoir suffit camarade, vous continuer de tirer sur le mort même dans sa tombe. Que le dernier éteigne la lumière en partant.


        • taktak 12 juin 13:43

          @Allan Thompson
          Il suffit de lire le courrier pour voir qu’il s’agit bien d’ordre.
          La Commission Européenne a le pouvoir de censurer le budget.
          Quand aux scores du PCF, ils étaient effectivement bien plus élevés lorsque le PCF s’opposaient à la construction européenne que maintenant qu’il s’est pour partie aligné sur les mensonges de l’europe sociale.

          Un détail, rappelons que les français ont voté en 2005 l’ensemble des traités européens


        • Emohtaryp Emohtaryp 12 juin 13:52

          @taktak

          Alan, encore un troll de l’ue inscrit depuis peu de temps..... https://www.google.fr/search?hl=fr&gbv=2&q=l’ue+pays+des+trolls&spell=1&sa=X&ved=2ahUKEwiQ0MrE8OPiAhUIAmMBHajvCJEQBXoECAoQAQ



        • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 12 juin 15:32

          @Allan Thompson

          Bonjour, on vous parle de l’Union Européenne commission - et des ordres qu’ elle donne à l’ensemble du gouvernement ! Et vous, vous détournez la question en nous parlant de % bidons de partis politiques engagés accessoirement dans des élections BIDONS ! Comme les dernières en date.

          Le titre est mensonger ? En quoi le serait-il ?
          Quels sont vos arguments ?

          Vous demandez à l’auteur de revoir ses positions vis à vis de l’Europe.
          C’est une injonction ?
          Vous travaillez pour BFM TV ?


        • JulietFox 12 juin 16:50

          @Allan Thompson : C’est Français un nom comme ça, où un sujet de la perfide Albion ?


        • Pie 3,14 12 juin 18:41

          @Allan Thompson
          Tout à fait d’accord avec vous. Ceux qui pensent que l’UE donne des ordres ne comprennent ni son fonctionnement ni son histoire. 
          La commission est l’organe exécutif de l’UE, elle ne décide pas, elle met simplement en application les décisions prises par le conseil, c’est-à-dire les représentants des gouvernements nationaux.
          Cela signifie qu’aucune décision n’est prise par l’UE sans l’aval des gouvernements nationaux. 

          Il n’y a plus que les excités du PRCF et les chapelles ultra-souverainistes qui pèsent peanuts aux élections pour jouer la partition de l’Europe dictature, même le RN dont les leaders s’engraissent sur le dos du parlement européen depuis 30 ans n’osent plus brailler ce refrain dont ils savent la parfaite inanité.

          La question n’est pas de savoir si l’UE est utile ou non, elle l’est à l’évidence. La question est de savoir comment la rendre plus efficace, plus protectrice, plus unitaire.


        • Julot_Fr 13 juin 10:51

          @Pie 3,14
          "La commission est l’organe exécutif de l’UE, elle ne décide pas, elle met simplement en application les décisions prises par le conseil"

          Les comptes rendus de reunion de la comission etant secrets, comment pouvez-vous etre si sur de vous sur ce sujet ?


        • Emohtaryp Emohtaryp 12 juin 13:50

          La Commission Européenne donne ses ordres au régime Macron !

          Ben oui, et au dernier vote, seulement 1,17 % des Français ont comprit l’escroquerie.......


          • Claude Simon Claude Simon 12 juin 17:24

            @Emohtaryp

            Non non, 49% d’après le suffrage exprimé par le sinistère de l’inférieur.


          • JL JL 12 juin 14:14

            ’’La Commission Européenne donne ses ordres au régime Macron !’’

             

            Vous en attendiez autre chose ? l’UE a été construite dans cette optique, acceptée par ses bâtisseurs successifs. Sarkozy en s’asseyant sur le choix populaire au TCE n’a pas démontré autre chose que sa soumission à l’UE.

             

            Un gouvernement qui se recommandera du peuple et de sa souveraineté, aura toute légitimité pour s’asseoir sur ces traités signés par des félons.


            • GerFran 12 juin 16:58

              L’Union européenne n’est pas démocratique, c’est un projet fasciste, c’est une dictature. (Étienne Chouard, Nigel Farage, Charles Gave, François Asselineau)

              https://www.youtube.com/watch?v=8tf5SB8nxmI


               

               


              • victormoyal victormoyal 13 juin 13:15

                L’UE aux mains de l’allemagne, veut la disparition de la France tout simplement...Que les français bougent leur cul et en sorte...mais là c’est pas gagné...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès